SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  29
Télécharger pour lire hors ligne
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique
Université Abderrahmane Mira Bejaia
Faculté de Technologie
Département des Mines et Géologie
Mini Projet
Présenté par :
M : Adel FILALI
Thème
Présentation et Classification des Marbres
(2020/2021)
Présentation et Classification des Marbres
Adel FILALI
Table de matière
Liste des figures…………………………………………………………………I
Liste des tableaux……………………………………………………………….I
Introduction………...………………………………………………………….II
Chapitre I : Généralités sur les Marbres……………………………………..1
I.1 Historique…………………………………………………………………...1
I.1.1 Définitions……………………………………………………………………….1
I.1.2 Histoire du marbre……………………………………………………………...1
I.1.2.1 Le marbre en Egypte ancienne……………………………………….1
I.1.2.2 Le marbre en Grèce antique………………………………………….2
I.1.2.3 Le marbre dans l'Europe médiévale…………………………………3
I.1.2.4 Le marbre dans l’Asie………………………………………………...3
I.2 Différence entre le marbre et le granit…………………………………….4
I.3 Utilisations populaires du marbre…………………………………………6
I.3.1 Bâtiments et sculptures…………………………………………………………6
I.3.2 Agrégat de construction………………………………………………………...7
I.3.3 Agent de blanchiment, agent de remplissage, pigment……………………….7
I.3.4 Traitement des sols……………………………………………………………...7
I.3.5 Neutralisation des acides………………………………………………………..7
I.3.6 Dans les suppléments……………………………………………………………7
I.3.7 Marqueurs de cimetière…………………………………………………………7
Chapitre II : Commercialisation………………………………………………8
II.1 Les pays ayant les plus grandes exportations de marbre……………….8
II.2 Le marbre en Algérie……………………………………………………...9
II.3 Les pays ayant les plus grandes importations de marbre……………...10
II.4 L’importation de marbre en Algérie........................................................11
Chapitre III : Classification des Marbres…………………………………...13
III.1 La genèse géologique du marbre……………………………………….13
III.2 Gisements de marbre dans le monde…………………………………..14
III.2.1 Italie…………………………………………………………………………..14
III.2.2 France………………………………………………………………………...15
III.2.3 Espagne……………………………………………………………………….17
III.2.4 Etats-Unis…………………………………………………………………….17
III.3 Les gisements de marbre en Algérie…………………………………...18
III.4 Classification du marbre………………………………………………..19
III.4.1 La teinte………………………………………………………………………19
III.4.2 L’origine……………………………………………………………………...20
III.4.3 Le pourcentage en CaCO3……………………………………………………………………………..20
III.4.4 L’aspect des éléments visibles……………………………………………….20
Conclusion………………………………………………………………...III
Références bibliographiques.……………………………………………IV
I
Liste des figures
Figure 01 : Vénus de Milo……………………………………………………………………..2
Figure 02 : Cour de marbre de château de Versailles…………………………………....…….3
Figure 03 : Le Taj Mahal…………………………………………………………………….....3
Figure 04 : Marbre……………………………………………………………………………..5
Figure 05 : Granit………………………………………………………………………………5
Figure 06 : Tour de Pise……………………………………………………………………….6
Figure 07 : Jules César…………………………………………………………………………6
Figure 08 : Model génétique de marbre……………………………………………………...13
Figure 09 : Carrière de marbre de Carrare…………………………………………………...14
Figure 10 : La fontaine des quatre-fleuves……………………………………………………15
Figure 11 : Notre Dame de Paris……………………………………………………………..16
Figure 12 : Tombe de Marguerite d’Autriche………………………………………………..16
Figure 13 : Le Lincoln Memorial…………………………………………………………….17
Figure 14 : Marbre blanc de Filfila…………………………………………………………..18
Figure 15 : Pyramide en onyx marbre………………………………………………………..18
Figure 16 : Carrelage en travertin……………………………………………………………19
Figure 17 : Marbres de différentes couleurs…………………………………………………19
Figure 18 : Le vert de mer……………………………………………………………………21
Figure 19 : La brèche………………………………………………………………………...21
Figure 20 : Le rouge de Languedoc………………………………………………………….21
Liste des tableaux
Tableau 01 : Principaux exportateurs de marbre en 2017…………………………………….9
Tableau 02 : Exportateurs africains en 2017………………………………………………...10
Tableau 03 : Principaux importateurs de marbre en 2017…………………………………...11
II
Introduction
Tout le monde rêve d’avoir une belle cuisine, une jolie salle de bain ou encore un
prestigieux hall d’entrée tout en marbre comme dans ces maisons luxueuses que l’on peut voir
ici et là, mais peu sont ceux qui savent d’où vient cette jolie pierre.
Le marbre, est une roche plutôt dure qui peut être de couleurs différentes (blanc, gris,
rose, rouge, bleu, noir, vert, marron…). Et depuis toujours ou presque, les hommes ont utilisé
cette roche pour faire des sculptures et aussi pour enjoliver les bâtiments les plus importants.
Et si dans la langue courante, le marbre peut ainsi désigner un grand nombre de roches,
pour un géologue, le marbre n’est qu’une seule roche bien particulière et bien précise. On peut
aussi faire référence aux rayures du marbre quand on parle de quelque chose, on dit alors que
cette chose est marbrée ou qu’elle a des marbrures (comme le cake chocolat vanille que l’on
appelle aussi parfois le marbré).
J’ai vu un ange dans le marbre et j’ai seulement ciselé jusqu’à l’en libérer.
(Michel-Ange)
1
Chapitre I : Généralités sur les Marbres
I.1 Historique
I.1.1 Définitions
La définition du mot marbre est variable suivant les professions. Pour les géologues, les
marbres sont constitués de cristaux de calcite (ou de dolomite) jointifs de plus ou moins grande
taille (inférieure au mm à supérieure au cm). Ils peuvent être blancs, gris, roses ou jaunes, avec
des veines, des taches etc. [1]
Le marbre est une roche de chaux carbonatée d'une grande dureté, de colorations très
diverses, susceptible de recevoir après la taille un poli qui résiste aux injures du temps. [2]
Le marbre représente une sorte de pierre calcaire, dure et solide, qui sert principalement
aux ouvrages de sculpture et d’architecture. [3]
I.1.2 Histoire du marbre
Le marbre est une pierre qui a été aimée pendant des siècles et des siècles. Le marbre
fait partie de l'histoire de nombreuses cultures, si ce n'est de la plupart des cultures du monde.
Le marbre provient d'une pierre calcaire qui a été comprimée et exposée à la chaleur au fil du
temps. L'aspect caractéristique du marbre, blanc poudreux avec des veines grises étirées, est ce
à quoi beaucoup de gens pensent lorsqu'ils pensent au marbre. En raison de la popularité de cet
aspect intemporel, c'est ce à quoi beaucoup de gens pensent lorsqu'ils pensent au marbre.
Cependant, le marbre peut se décliner en une variété de couleurs et de motifs. [4]
I.1.2.1 Le marbre en Egypte ancienne
Bien qu'il n'ait pas été exploité en aussi grande quantité que le calcaire, du marbre a été
trouvé dans les tombes de pharaons et de hauts fonctionnaires. Les grandes pyramides sont un
spectacle à voir à l'extérieur de Gizeh, en Égypte. Des récipients en marbre étaient placés dans
les tombes des rois pour contenir leurs organes, notamment leur cœur et leurs poumons, afin
qu'ils puissent les avoir dans l'au-delà. Les vases en marbre étaient sculptés en forme d'animaux
sacrés, incrustés d'or ou d'autres sculptures délicates, et placés à côté du sarcophage du roi,
également incrusté de marbre et/ou d'or. Le marbre et l'or étaient les matériaux de construction
et de décoration les plus raffinés de l'Égypte ancienne, et ils étaient adorés de tous. [4]
2
I.1.2.2 Le marbre en Grèce antique
Lorsque l'on pense à la Grèce antique, les premières images qui viennent à l'esprit sont
probablement des hommes et des femmes en toge, couronnés de couronnes vertes, la guerre de
Troie et un défilé de marbre blanc étincelant. Mais la Grèce antique n'a pas seulement utilisé le
marbre pour construire de belles maisons et d'excellents espaces publics. Le marbre était
également utilisé pour créer certaines des plus belles œuvres d'art de l'époque. La Vénus de
Milo est l'une des sculptures les plus célèbres du musée du Louvre à Paris, en France, et elle a
été taillée dans le marbre en Grèce antique. Tout comme la sculpture, le marbre lui-même est
un standard de beauté dans l'Europe antique pour les bâtiments et l'art. [4]
Figure 01 : Vénus de Milo
3
I.1.2.3 Le marbre dans l'Europe médiévale
L'amour de l'Europe pour le marbre a survécu à l'âge des ténèbres après la chute de
l'Empire romain pour se frayer un chemin dans les sols des cathédrales et des palais les plus
majestueux. Le marbre était extrait de différentes parties de différents pays, broyé, traité,
sculpté et soigneusement expédié pour être aimé par beaucoup. Les plus belles demeures,
généralement réservées aux familles royales, possédaient des sols et des installations en marbre.
Les accessoires en marbre, comme les éviers et les horloges, connaîtront un pic de popularité
parmi les bourgeois européens au XIXe siècle. [4]
Figure 02 : Cour de marbre de château de Versailles
I.1.2.4 Le marbre dans l’Asie
L'étoile brillante du marbre en Asie est le Taj Mahal à Agra, en Inde. Le Taj Mahal est
un magnifique mausolée en marbre blanc construit au milieu du 17e siècle par un roi pour son
épouse préférée. La structure est située près d'une rivière, et attire chaque année des milliers de
personnes du monde entier. [4]
Figure 03 : Le Taj Mahal
4
I.2 Différence entre le marbre et le granit [5]
Le marbre et le granit sont deux matériaux de revêtement magnifiques et très recherchés.
Mais chacun a ses propres caractéristiques. Alors, quelle est exactement la différence ?
Le marbre présente généralement des veines, tandis que le granit a un aspect plus
moucheté et granuleux, mais cela ne peut être considéré comme une règle. En fonction de sa
composition, la pierre naturelle se divise en deux catégories générales :
La pierre siliceuse est composée principalement de silice, ou de particules ressemblant
à du quartz. Elle a tendance à être très durable et facile à nettoyer. Les pierres de cette catégorie
sont le granit, l'ardoise et le grès.
La pierre calcaire est composée principalement de carbonate de calcium. Elle est
sensible aux acides, notamment aux produits de nettoyage et aux aliments comme les agrumes,
le vinaigre, le vin, les tomates, etc. Elle nécessite des procédures de nettoyage différentes de
celles de la pierre siliceuse. Ces types de pierres comprennent le marbre, le travertin, la pierre
calcaire et l'onyx.
Bien que tous deux soient naturels et extraits de la terre, ils possèdent des propriétés très
différentes. La plus grande différence entre le granit et le marbre est leur porosité.
Fondamentalement, le marbre est plus mou et plus poreux que le granit, à quelques exceptions
près, comme le marbre de Danby, VT. Le marbre comme Imperial Danby du Vermont est l'un
de ces types qui sont très solides. Le granit, dont la structure cristalline le rend plus résistant à
l'abrasion, aux taches et à la décoloration, est en fait la plus solide de toutes les pierres
naturelles.
Le marbre et le granit sont durs, lourds, relativement résistants à la chaleur et aux
brûlures, et existent dans un large éventail de couleurs et de motifs. Comme ils sont tous deux
créés dans la nature, il peut y avoir des variations radicales dans les couleurs et les motifs.
Les deux pierres peuvent être tachées par des aliments huileux ou très colorés, et doivent
donc être scellées de temps en temps. Les deux pierres sont le résultat de réactions complexes
dans la terre qui prennent des millions d'années, ce qui leur permet d'obtenir un aspect très
différent de tout autre matériau fabriqué par l'homme.
NB : Résistance à la compression des marbres (900 -1200) [kg/cm2
]
Poids spécifique des marbres (2400 – 2700) [kg/m3
].
5
Figure 04 : Marbre
Figure 05 : Granit
6
I.3 Utilisations populaires du marbre [6]
Parmi les différents types de roches, le marbre est la roche la plus utilisée. Le marbre est
principalement utilisé dans l'architecture et la sculpture. Mais en dehors de cela, il est également
utilisé pour ses propriétés chimiques dans différents domaines ou industries. Voyons quelques
utilisations ci-dessous :
 Bâtiments et sculptures ;
 Agrégat de construction ;
 Agent de blanchiment, agent de remplissage, pigment ;
 Traitement des sols ;
 Neutralisation des acides ;
 Dans les Suppléments ;
 Marqueur de cimetière ;
I.3.1 Bâtiments et sculptures
Le marbre a souvent été considéré comme la pierre des dieux et des rois. Si nous observons
attentivement les anciens bâtiments et monuments, ils ont été réalisés à l'aide de marbre. Par
exemple, le Taj Mahal a été construit avec cette pierre. Cependant, cette roche est encore utilisée
aujourd'hui comme matériau de construction décoratif. Le marbre est utilisé à la fois pour des
applications internes et externes. De plus, le marbre est translucide et permet à la lumière de
pénétrer et de donner une douce lueur. Le marbre peut également prendre un très haut degré de
polissage. Il est donc également utilisé pour la fabrication de sculptures.
Figure 06 : Tour de Pise Figure 07 : Jules César
7
I.3.2 Agrégat de construction
Le marbre concassé est souvent utilisé comme agrégat de construction et sert de matériau de
remplissage. Il a été constaté que le marbre se fend plus facilement que le calcaire en raison de
la présence de calcite.
I.3.3 Agent de blanchiment, agent de remplissage, pigment
Certains marbres sont extrêmement blancs. Ce type de billes est utilisé pour fabriquer une
poudre blanche qui est populairement connue sous le nom de merlan. Cette poudre est utilisée
comme agent de blanchiment, charge et pigment dans le papier, la peinture et d'autres
produits.
I.3.4 Traitement des sols
Comme les pierres calcaires, certains marbres peuvent être chauffés pour former de l'oxyde de
calcium, également connu sous le nom de chaux. Ce composé est utilisé en agriculture pour
traiter les sols et réduire leur acidité. Il est utilisé en combinaison avec des engrais pour
améliorer le rendement d'un sol.
I.3.5 Neutralisation des acides
L'une des principales compositions du marbre est le carbonate de calcium. De ce fait, les
marbres peuvent être broyés pour former une poudre et être utilisés pour neutraliser les acides
et éliminer les impuretés. Le marbre en poudre est également utilisé dans le traitement de l'eau
et comme agent de neutralisation des acides dans l'industrie chimique.
I.3.6 Dans les suppléments
Les marbres en poudre sont également souvent utilisés pour produire des suppléments pour
animaux. Les marbres concassés sont mous, facilement solubles et riches en calcium.
I.3.7 Marqueurs de cimetière
L'utilisation la plus courante du marbre à laquelle nous pouvons nous référer est son utilisation
comme pierre tombale ou marqueur de cimetière. Il est facile de couper et de graver sur les
marbres.
8
Chapitre II : Commercialisation
II.1 Les pays ayant les plus grandes exportations de marbre [7]
En 2017, la Turquie, la Chine, l'Italie, la Grèce et l'Espagne ont exporté près de 78 % de
la valeur et de la quantité mondiales des exportations de marbre (blocs de marbre et produits
finis en marbre au total).
La Turquie a augmenté ses exportations vers la Chine, l'Inde et les États-Unis et a par
conséquent dépassé les 2 milliards de dollars en valeur d'exportation, devenant de loin le plus
grand exportateur de marbre au monde. Toutefois, il convient de noter qu'en diminuant le prix
par tonne pendant une année de plus, la Turquie est le pays qui exporte au prix le plus bas par
rapport aux quatre autres.
L'Italie, après deux années de baisse, a repris le chemin de la hausse en 2017, augmentant
la valeur des exportations de marbre de +7,91%, par rapport à 2016, principalement en raison
de la hausse des exportations de blocs de marbre vers la Chine et l'Inde.
La Chine est le plus grand importateur de blocs de marbre et en même temps le plus grand
exportateur de produits finis en marbre au monde. Elle absorbe la plupart des exportations de
blocs et de plaques de marbre, les transforme et les exporte ensuite à un prix moyen plus élevé
par tonne que les quatre autres pays.
La Grèce a systématiquement augmenté la valeur et la quantité des exportations de
marbre au cours des dernières années tout en maintenant le prix par tonne à des niveaux élevés.
L'augmentation des exportations est principalement due à l'augmentation des exportations de
blocs et de dalles de marbre vers la Chine, tandis que les exportations de marbre fini sont
également en hausse.
L'Espagne a connu une forte baisse des exportations de marbre au cours des cinq
dernières années. Typiquement, entre 2013 et 2017, la chute de la valeur des exportations a été
de 42%. Le prix par tonne des exportations de blocs de marbre diminue à l'inverse de celui des
produits finis en marbre, qui reste à des niveaux élevés.
9
Tableau 01 : Principaux exportateurs de marbre en 2017.
Valeurs des exportations ($) Quantité des exportations (T)
Total 6.936.961,00 16.827.591,00
Turquie 2.003.251,00 7.818.860,00
Italie 1.467.338,00 2.063.783,00
Chine 1.131.999,00 1.114.045,00
Grèce 460.905,00 1.140.349,00
Espagne 349.690,00 1.074.468,00
II.2 Le marbre en Algérie
L’entreprise nationale du marbre compte produire 36.000 m3 par an grâce à l’ensemble
des gisements nationaux en vue de réduire la facture d’importation, le gisement de Filfila
produit actuellement entre 10 et 12.000 m3 par an, un volume jugé "insuffisant" par rapport à
la demande et aux besoins croissants en matériaux de construction. A souligner que, le gisement
de Filfila alimente 40 industriels marbriers nationaux, qui trouvent du mal à s’approvisionner
régulièrement et recourent souvent à l’importation, il n’est exploité actuellement qu’à (30 %)
de ses capacités. [8]
L’année 2019 est marquée par une hausse appréciable de la production de marbre et de
granit. L’Algérie compte 58 usines de production de céramique et de faïence, pour une capacité
installée de 120 millions de m²/an.
Malgré cela, la production est insuffisante et ne répond pas à la demande nationale qui
est toujours en hausse, tirée par les nombreux programmes de logement, mais également pas
par une forte demande des ménages. [9]
En 2017, 75.2 millions de dollars ont été exporté de l’Afrique pour du marbre par dix
pays ou l’Algérie était dans le bas de la liste.
10
Tableau 02 : Exportateurs africains en 2017
Pays Valeurs des exportations ($)
Egypte 26.6 millions
Namibie 20.4 millions
Tunisie 13.1 millions
Maroc 8.1 millions
Angola 3.9 millions
Bénin 1.5 millions
Afrique du sud 910,000
Tanzanie 312,000
Ethiopie 184,000
Algérie 105,00
II.3 Les pays ayant les plus grandes importations de marbre
Le tableau 03 révèle les dix premiers pays importateurs de marbre dans le monde en
fonction de leur pourcentage des achats d'importation mondiaux. En 2017, les importations
mondiales de marbre ont totalisé 2,5 milliards de dollars US.
11
Tableau 03 : Principaux importateurs de marbre en 2017
Pays Valeurs des importations
($)
Pourcentage des achats
(%)
Chine 1.7 milliards 68
Inde 202.5 millions 8.1
Italie 103.8 millions 4.152
Taiwan 67.7 millions 2.708
Egypte 34.9 millions 1.396
Algérie 32.4 millions 1.296
Royaume uni 25.7 millions 1.028
Grèce 23.5 millions 0.94
Thaïlande 21.3 millions 0.852
Indonésie 19.3 millions 0.772
II.4 L’importation de marbre en Algérie
L’Algérie a un potentiel énorme, mais qui n’est pas exploité de manière à couvrir le
potentiel du marché national, ce qui a contribué l’importation de marbre. En 2017, l’Algérie
était en sixième place des pays importateurs de marbre dans le monde, et la deuxième en Afrique
après l’Egypte qui est le leader des pays Africains en exportation et en importation.
En 2019, le ministre de l’industrie et des mines a annoncé que le gouvernement algérien
décida la suspension des importations de marbre pour les deux prochaines années dans le but
de revaloriser la produit local et le potentiel du pays, tout en assurant l’année 2019 sera l’année
de la production.
12
En 2020, dans une émission sur radio-éco, ils ont annoncé qu’il y avait de grosses
difficultés qui entravaient l’essor de l’industrie de la pierre dans ses diverses déclinaisons. ꜠
Avec plus 300 millions de dollars d’achats à l’étranger, les importations sont en train de
détruire le peu de tissu industriel que l’Algérie possède. Et pour preuve l’Algérie qui produisait
jusqu’à 30.000 tonnes de marbre par an ne produit plus que 14. 000 tonnes aujourd’hui ꜠.
13
Chapitre III : Classification des Marbres
III.1 La genèse géologique du marbre
La majorité quasi-absolue des marbres s’est formée à partir d’un gigantesque dépôt de
calcaire au fonds océanique, qui s’est réalisé entre le Dévonien supérieur et le Carbonifère
inférieur, dans un intervalle de temps de 50 Ma, entre -380 et -330 Ma.
La métamorphose ou transmutation s’opère généralement dans le contexte de
l’orogenèse. Les sédiments calcifère occupaient les cuvettes de la pénéplaine, se sont tout
d’abord transformés en calcaire. Lorsque des mouvements de la croûte terrestre (au cours du
cycle Hercynien -416 à –251 Ma) charrient de pareils sédiments calcifères dans des couches
plus profondes (métamorphisme régionale) ou plus chaudes (métamorphisme de contact), le
calcaire se recristallise sous l´action d´une pression et d´une chaleur accrues. (Bouleversements
physicochimiques). Il se forme alors de nouveaux cristaux de calcite, généralement de forme et
de taille irrégulière.
Il en résulte finalement une texture mosaïque dans laquelle il n´est plus possible de
distinguer les anciennes particules de calcaire. Par recristallisation, le marbre devient plus
diaphane et plus homogène, contrairement à un calcaire. [10]
On voit ci-dessous la couche inférieure de roches ancienne (granite) souleva les couches
de sédiments primaires, qui retombèrent sur elles-mêmes et qui formèrent aux pieds des grandes
chaînes des cordons de collines calcaires, qui se transforme en suite aux marbres.
1 : Phase de dépôt calcaire. 2 : soulèvement des plaques et métamorphisme
Figure 08 : Model génétique de marbre
14
III.2 Gisements de marbre dans le monde
Le gisement de marbre est une carrière dans laquelle on exploite le marbre et on trouve
un peu partout dans le monde.
III.2.1 Italie [11]
La Toscane avec les marbres de Sienne qui sont de plusieurs sortes :
- Le jaune de Sienne : d’un jaune doré avec des flasques et des veines gris-noirâtres.
Exploité à Montarrenti de la commune de Sovicille près de Sienne.
- La brocatelle de Sienne : exploité à Montagnola Senese à partir du XIIIe
siècle pour la
construction d’églises et spécifiquement pour la cathédrale d’Orvieto. Ce marbre se
compose de petites parties jaunâtres formant par leur réunion de grandes taches
entourées de veines gris-bleuâtres tendant au rouge.
- Les marbres de Carrare : un des marbres les plus connus et des plus diffus, en
particulier les blancs.
Figure 09 : Carrière de marbre de Carrare
Les marbres de vénitiens et surtout ceux de Vérone :
- Le mandelato : est un marbre mélangé de taches jaunes et blanchâtres.
- Brèche de Vérone : le socle de la statue du Nil de la fontaine des Quatre-Fleuves à
Rome est en ce beau marbre.
- Le marbre rouge de Vérone : d’un rouge vif tirant sur l’hyacinthe (variété rouge-
orangé de quartz).
15
Figure 10 : La fontaine des quatre-fleuves
Les marbres du Trentin :
- Marbre vert du Trentin : vert mêlé de blanc, les pyrites qu’il contient le rendent
complexe à travailler.
- Marbre vert de Bressanone : vert foncé, varié de taches jaunes, mêlées de talc blanc
argentin.
III.2.2 France [11]
En France, le gout pour les marbres date de Louis XIV et de son ambition fera découvrir
de nombreuses carrières allant du nord de la Belgique jusqu’aux Pyrénées.
Côte d’Or :
- Brèche de Saint-Romain : de couleur brique foncé avec fragments anguleux jaune
d’œuf.
- Brèche de Rocheport : près de Beaune, rouge et blanc, découvert en 1756
- Marbre de Louère : près de Monthart.
- Marbre de Dromon : brèche jaune proche du jaune antique.
Allier :
- Marbre du bourbonnais : de couleur tricolore, bariolé de rouge, de jaune et de bleu,
on le tire de près de Moulins (Allier).
16
- Brocatelle de Moulins : marbre coquillé, gris-bleuâtre, veiné de brun et de jaune doré.
La carrière fut découverte par Caylus en 1760. Les marbres blancs et coquillés ont servi
pour les pavés de la cathédrale Notre Dame de Paris.
Figure 11 : Notre Dame de Paris
Jura : Le département de Jura est localisé sur un massif calcaire et il n’existe pas de vrai marbre,
mais uniquement de la pierre marbrière. L’industrie du marbre se développa à partir de 1900 et
on a situé à peu près 80 carrières.
- Le Brocatelles de Chassal : de couleur jaune et violette, étaient exploités à la carrière
de Chassal.
- Marbre jaune Lamartine : ou jaune fleuri, exploité à la carrière de Pratz de la région
de Saint-Claude, ou il existe de très belle collection de marbre de Nicolas Gauthier.
- Marbre coquillier : composé de coquilles de fossiles, il est employé depuis le Moyen
Age pour des réalisations locales. Tiré des carrières de Saint-les-Bains, Foncine-le-Bas
pour la réalisation de sculptures prestigieuses comme le tombeau de Marguerite
d’Autriche (église de Brou).
Figure 12 : Tombe de Marguerite d’Autriche
17
Pyrénées :
- Marbre blanc de Loubie : blanc veiné de gris, se prête aisément à la sculpture.
- Marbre de Lescun : de couleur vert uni, de la Vallée d’Aspe.
- Marbre d’Antin : fond blanc avec veines rouges-feu, extrait à Verey.
- Marbre de Pyrénées : fond rouge brun avec des taches moyennes noires, grises ou
rouges. Brèche particulièrement estimée car elle reçoit un fort beau poli.
III.2.3 Espagne [11]
- Marbre noir de Paular : de bonne qualité, exploité à la Charteuse de Paular, près de
Segovie.
- Marbre de Santiago : de couleur chair veinée de blanc, s’exploite à la villamajor de
Santiago, il existe une montagne entière près d’Antequera.
- Marbre de Murviedro : noir veiné blanc, exploité dans la montagne voisine de
Murviedro, il reparait au sommet changé en une brèche jaune, bleu et rousse.
- Marbre rouge de Molina : une colline entière de marbre rouge, jaune et banc, dont la
cassure est brillante comme celle du sucre qui lui donne un beau poli.
III.2.4 Etats-Unis
Les Etats-Unis sont connus avec le marbre de Yule, qui se trouve dans l’Etat de
Colorado, d’une blancheur uniforme sans aucune veine. Il est composé de pure calcite à 99.5%,
c’est l’un des marbres les plus pures dans le monde. Il est utilisé dans de nombreux monuments
aux Etats-Unis (le Lincoln Memorial, le Capitole de l’Etat du Colorado…).
Figure 13 : Le Lincoln Memorial
18
III.3 Les gisements de marbre en Algérie
L’Algérie possède plusieurs gisements de marbre dont les plus importants sont :
 Marbre : Les principaux gisements de marbre qui sont en cours d’exploitation sont : -
- Gisement de Filfila (Skikda, Nord-est algérien) : marbre blanc de grande qualité avec
des réserves de 6 Millions de m3, c’est le gisement qui est en grande activité.
- Gisement de Kristel (Oran, N-W Algérien) : marbre rouge, jaune et rose (7 millions
de m3).
- D’autres gisements peuvent être cités : Amal, Guendou, Honain et Aïn Defla. [8]
Figure 14 : Marbre blanc de Filfila
 Onyx : Il n’est pas à confondre avec la pierre d’onyx, pierre précieuse noire qui est une
variété de calcédoine, comme l’agate. L’onyx marbre vient d’une formation de
calcaire en couches successives, mêlant aragonite et calcite. Cela donne un fond de
couleurs variées, avec des veines caractéristiques et uniques. Il porte la dénomination
marbre car on peut le polir pour lui donner de la brillance. Il en existe ainsi de toutes les
couleurs, et on l’utilise en décoration pour un effet luxueux. [12]
- Onyx d’Ain Smara (Constantine, Nord-est Algérien) avec des réserves de 60.000 m3.
- Onyx de Bou Hnifia(Mascara, Ouest Algérien) : onyx rose et gris (4 millions de m3).
- Onyx de Mahouna (Guelma, Nord-est Algérien) : onyx rubané polychrome (700.000
m3). [8]
Figure 15 : Pyramide en onyx marbre
19
 Travertin : famille de marbre continentale, se définit selon Le Robert comme une roche
calcaire présentant de petites cavités, utilisée en construction.
- Travertin de Takbalet (Tlemcen, Ouest Algérien) : de couleur jaune avec des réserves
de 01 million de m3.
Figure 16 : Carrelage en travertin
III.4 Classification du marbre
Le marbre peut être classifié selon des critères divers, les plus importants sont :
III.4.1 La teinte
Le degré de pureté du marbre est responsable de sa couleur et de son aspect. Les marbres
purs sont généralement blancs, toutefois, la présence de pigments naturels, d’oxydes divers (sels
de plomb, carbone pour le noir, cuivre pour le vert, fer pour le rouge, cobalt pour le bleu), lui
donne une variété de couleurs et de veinages illimités (bigarrés, ramagés, tachés, ondulés…).
[13]
Figure 17 : Marbres de différentes couleurs
20
III.4.2 L’origine
On distingue deux grandes familles :
- Marbres antiques : indiquent n'importe quelle pierre lustrable, tel que les granites et
les porphyres, les diorites, les basaltes, les albâtres ou les calcaires particulièrement
durs.
- Marbres modernes : les roches métamorphiques dérivées du calcaire ou de la dolomie.
III.4.3 Le pourcentage en CaCO3 [8]
On peut distinguer deux types de marbres :
- Marbre calcique : issu du métamorphisme du calcaire, il contient au moins (75%) de
calcite.
- Marbre dolomitique : issu de la métamorphose de la dolomie, la dolomie pure entrant
à peine pour (50%) de la composition de la pierre qui donne les marbres les plus
dolomitiques. Pour toutes les pierres calcaires contenant moins de (75%) de calcite et/ou
de dolomie (Ca, Mg (CO3)2) on parlera de pierres marbrières.
III.4.4 L’aspect des éléments visibles
Généralement on distingue trois types principaux : [8]
- Marbres veinés : ils sont fendillés sous l’effet de la pression, les fentes se sont remplies
de sédiments organiques et minéraux qui donnent la couleur, le fond est généralement
monochrome lacéré d’un veinage de couleur opposée au fond, parmi les marbres veinés
il y a :
 Le blanc de Carrare : les veines grises bleutées se noient dans un fond blanc
 Le vert de mer : très répandu dans le bassin méditerranéen, présente un veinage serré
vert blanchâtre sur un fond noirâtre qui s’explique par la décomposition de matières
végétales.
- Marbres brèches : ils sont formés de fragments anguleux, soudés de façon aléatoire,
ils s’agissent de débris de marbre ou d’autres roches, les interstices entre les fragments
21
sont de largeur variable, ils se présentent comme un éclatement de cailloux plus ou
moins petits.
- Marbres nuageux : constitués de fragments en forme de nuages de petites veines gris-
blanc désordonnées, le plus éclatant est le rouge Languedoc (fond rouge-orangé de
nuages blancs).
Figure 18 : Le vert de mer
Figure 19 : La brèche
Figure 20 : Le rouge de Languedoc
III
Conclusion
Les résultats de cette recherche bibliographique nous ont mené à conclure que :
Les marbres sont des roches métamorphiques provenant de la recristallisation d’ancien
calcaire et de dolomite ce qui leur confère une plus grande dureté (date d’environ 300 à 400
millions d’années), ils existent dans une grande diversité de coloris, pouvant présenter des
veines, ou marbrures (veines et coloris sont dus à des inclusions d'oxydes métalliques, le plus
souvent).
Le marbre est une pierre produite et commercialisée presque dans tous les pays du
monde, et comme on a vu dans le deuxième chapitre les pays Européens sont en tête des pays
exportateurs de marbre, outre, le plus grand importateur c’est la chine.
L’Algérie qui a un potentiel énorme, est en bas de la liste des pays Africains exportateurs
de marbre et qui ne figure pas dans la liste des pays exportateurs au niveau mondiale, occupe
la sixième place mondialement et la deuxième au niveau continentale, doit poursuivre une
politique qui permettra de couvrir le marché national et pourquoi ne pas devenir le leader
d’exportation en Afrique, et parmi les premiers dans le monde.
IV
Références bibliographiques
[1] : (F. Braemer, « Répertoire des gisements de pierre ayant exporté leur production à l’époque
romaine », Colloque international sur les ressources minérales et l’histoire de leur
exploitation (Grenoble, avril 1983), 108e
congrès CTHS, Paris, 1986.).
[2] : Dictionnaire des arts.
[3] : le-dictionnaire.com.
[4] : How Marble Made It’s Mark in History, limestone.com.
[5] : Marble and Granite : What's the Difference (November 19, 2013).
[6] : byjus.com/chemestry/uses of marble.
[7] : Stonenews.eu, ITC, UN Comtrade.
[8] : Mémoire de Magistère (BOUOUDEN Dahmane) Université de Constantine.
[9] : businessfrance.fr (20 décembre 2019).
[10] : Philipp R. (2009) : Marbre. Association suisse de la pierre naturelle.
[11] : traité de minéralogie (Tomme 2), (A, DUFRENOY), 1856.
[12] : LILM.co.
[13] : Spadaccini.

Contenu connexe

Tendances

La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable
La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable
La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable Mahmoud Sami Nabi
 
Guide de financement de la startup innovante édition 2017
Guide de financement de la startup innovante édition 2017Guide de financement de la startup innovante édition 2017
Guide de financement de la startup innovante édition 2017Mondher Khanfir
 
Merise+ +exercices+mcd+-+corrigés
Merise+ +exercices+mcd+-+corrigésMerise+ +exercices+mcd+-+corrigés
Merise+ +exercices+mcd+-+corrigésMajid CHADAD
 
Les structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en TunisieLes structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en TunisieFadhel El Fahem
 
Présentation projet de fin d'étude
Présentation projet de fin d'étudePrésentation projet de fin d'étude
Présentation projet de fin d'étudeDonia Hammami
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilaladin brinsi
 
Rapport de stage bts finances comptabilite et gestion d entreprises
Rapport de stage  bts finances comptabilite et gestion  d entreprises Rapport de stage  bts finances comptabilite et gestion  d entreprises
Rapport de stage bts finances comptabilite et gestion d entreprises Constant Mousso
 
Actes d'urbanisme
Actes d'urbanismeActes d'urbanisme
Actes d'urbanismeSami Sahli
 
Humidité dans la construction
Humidité dans la constructionHumidité dans la construction
Humidité dans la constructionBertrand CHEVAL
 
Analyse macroenvirennemt de l’entreprise
Analyse macroenvirennemt de l’entrepriseAnalyse macroenvirennemt de l’entreprise
Analyse macroenvirennemt de l’entreprisenohad el hassany
 
Tableau de l'Ordre des architectes.pdf
Tableau de l'Ordre des architectes.pdfTableau de l'Ordre des architectes.pdf
Tableau de l'Ordre des architectes.pdfSlah DRISS
 
Syltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue Compressée
Syltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue CompresséeSyltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue Compressée
Syltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue CompresséeSyltayo Group SA
 
PFE BI - INPT
PFE BI - INPTPFE BI - INPT
PFE BI - INPTriyadadva
 
Utilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuages
Utilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuagesUtilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuages
Utilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuagesMarc Yeranosyan
 

Tendances (20)

La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable
La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable
La finance Sociale islamique et les objectifs du développement durable
 
Guide de financement de la startup innovante édition 2017
Guide de financement de la startup innovante édition 2017Guide de financement de la startup innovante édition 2017
Guide de financement de la startup innovante édition 2017
 
Fondations
FondationsFondations
Fondations
 
Merise+ +exercices+mcd+-+corrigés
Merise+ +exercices+mcd+-+corrigésMerise+ +exercices+mcd+-+corrigés
Merise+ +exercices+mcd+-+corrigés
 
Les structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en TunisieLes structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
 
Présentation projet de fin d'étude
Présentation projet de fin d'étudePrésentation projet de fin d'étude
Présentation projet de fin d'étude
 
Les terrassements
Les  terrassementsLes  terrassements
Les terrassements
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
 
Rapport de stage bts finances comptabilite et gestion d entreprises
Rapport de stage  bts finances comptabilite et gestion  d entreprises Rapport de stage  bts finances comptabilite et gestion  d entreprises
Rapport de stage bts finances comptabilite et gestion d entreprises
 
Actes d'urbanisme
Actes d'urbanismeActes d'urbanisme
Actes d'urbanisme
 
Planchers 02
Planchers 02Planchers 02
Planchers 02
 
Humidité dans la construction
Humidité dans la constructionHumidité dans la construction
Humidité dans la construction
 
Analyse macroenvirennemt de l’entreprise
Analyse macroenvirennemt de l’entrepriseAnalyse macroenvirennemt de l’entreprise
Analyse macroenvirennemt de l’entreprise
 
Tableau de l'Ordre des architectes.pdf
Tableau de l'Ordre des architectes.pdfTableau de l'Ordre des architectes.pdf
Tableau de l'Ordre des architectes.pdf
 
Syltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue Compressée
Syltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue CompresséeSyltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue Compressée
Syltayo constructions vous présentes le BTC - Bloc de Terre Crue Compressée
 
PFE BI - INPT
PFE BI - INPTPFE BI - INPT
PFE BI - INPT
 
Cps
CpsCps
Cps
 
Plan d'affaires
Plan d'affairesPlan d'affaires
Plan d'affaires
 
Utilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuages
Utilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuagesUtilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuages
Utilisation de données satellitaires et du logiciel Envi dans l’étude des nuages
 
Intelligence économique
Intelligence économique Intelligence économique
Intelligence économique
 

Plus de AdelFilali

Modélisation d'une cellule de flottation.pdf
Modélisation d'une cellule de flottation.pdfModélisation d'une cellule de flottation.pdf
Modélisation d'une cellule de flottation.pdfAdelFilali
 
Monitoring (DMA).pdf
Monitoring (DMA).pdfMonitoring (DMA).pdf
Monitoring (DMA).pdfAdelFilali
 
Etude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdf
Etude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdfEtude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdf
Etude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdfAdelFilali
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsAdelFilali
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets AdelFilali
 

Plus de AdelFilali (6)

Modélisation d'une cellule de flottation.pdf
Modélisation d'une cellule de flottation.pdfModélisation d'une cellule de flottation.pdf
Modélisation d'une cellule de flottation.pdf
 
Monitoring (DMA).pdf
Monitoring (DMA).pdfMonitoring (DMA).pdf
Monitoring (DMA).pdf
 
Etude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdf
Etude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdfEtude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdf
Etude bibliographique sur les risques professionnels en milieu minier.pdf
 
L'irradiation
L'irradiationL'irradiation
L'irradiation
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 

Dernier

LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETMedBechir
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsRajiAbdelghani
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETMedBechir
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 

Dernier (20)

LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 

Présentation et Classifictaion des Marbres

  • 1. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique Université Abderrahmane Mira Bejaia Faculté de Technologie Département des Mines et Géologie Mini Projet Présenté par : M : Adel FILALI Thème Présentation et Classification des Marbres (2020/2021)
  • 2. Présentation et Classification des Marbres Adel FILALI
  • 3. Table de matière Liste des figures…………………………………………………………………I Liste des tableaux……………………………………………………………….I Introduction………...………………………………………………………….II Chapitre I : Généralités sur les Marbres……………………………………..1 I.1 Historique…………………………………………………………………...1 I.1.1 Définitions……………………………………………………………………….1 I.1.2 Histoire du marbre……………………………………………………………...1 I.1.2.1 Le marbre en Egypte ancienne……………………………………….1 I.1.2.2 Le marbre en Grèce antique………………………………………….2 I.1.2.3 Le marbre dans l'Europe médiévale…………………………………3 I.1.2.4 Le marbre dans l’Asie………………………………………………...3 I.2 Différence entre le marbre et le granit…………………………………….4 I.3 Utilisations populaires du marbre…………………………………………6 I.3.1 Bâtiments et sculptures…………………………………………………………6 I.3.2 Agrégat de construction………………………………………………………...7 I.3.3 Agent de blanchiment, agent de remplissage, pigment……………………….7 I.3.4 Traitement des sols……………………………………………………………...7 I.3.5 Neutralisation des acides………………………………………………………..7 I.3.6 Dans les suppléments……………………………………………………………7 I.3.7 Marqueurs de cimetière…………………………………………………………7
  • 4. Chapitre II : Commercialisation………………………………………………8 II.1 Les pays ayant les plus grandes exportations de marbre……………….8 II.2 Le marbre en Algérie……………………………………………………...9 II.3 Les pays ayant les plus grandes importations de marbre……………...10 II.4 L’importation de marbre en Algérie........................................................11 Chapitre III : Classification des Marbres…………………………………...13 III.1 La genèse géologique du marbre……………………………………….13 III.2 Gisements de marbre dans le monde…………………………………..14 III.2.1 Italie…………………………………………………………………………..14 III.2.2 France………………………………………………………………………...15 III.2.3 Espagne……………………………………………………………………….17 III.2.4 Etats-Unis…………………………………………………………………….17 III.3 Les gisements de marbre en Algérie…………………………………...18 III.4 Classification du marbre………………………………………………..19 III.4.1 La teinte………………………………………………………………………19 III.4.2 L’origine……………………………………………………………………...20 III.4.3 Le pourcentage en CaCO3……………………………………………………………………………..20 III.4.4 L’aspect des éléments visibles……………………………………………….20 Conclusion………………………………………………………………...III Références bibliographiques.……………………………………………IV
  • 5. I Liste des figures Figure 01 : Vénus de Milo……………………………………………………………………..2 Figure 02 : Cour de marbre de château de Versailles…………………………………....…….3 Figure 03 : Le Taj Mahal…………………………………………………………………….....3 Figure 04 : Marbre……………………………………………………………………………..5 Figure 05 : Granit………………………………………………………………………………5 Figure 06 : Tour de Pise……………………………………………………………………….6 Figure 07 : Jules César…………………………………………………………………………6 Figure 08 : Model génétique de marbre……………………………………………………...13 Figure 09 : Carrière de marbre de Carrare…………………………………………………...14 Figure 10 : La fontaine des quatre-fleuves……………………………………………………15 Figure 11 : Notre Dame de Paris……………………………………………………………..16 Figure 12 : Tombe de Marguerite d’Autriche………………………………………………..16 Figure 13 : Le Lincoln Memorial…………………………………………………………….17 Figure 14 : Marbre blanc de Filfila…………………………………………………………..18 Figure 15 : Pyramide en onyx marbre………………………………………………………..18 Figure 16 : Carrelage en travertin……………………………………………………………19 Figure 17 : Marbres de différentes couleurs…………………………………………………19 Figure 18 : Le vert de mer……………………………………………………………………21 Figure 19 : La brèche………………………………………………………………………...21 Figure 20 : Le rouge de Languedoc………………………………………………………….21 Liste des tableaux Tableau 01 : Principaux exportateurs de marbre en 2017…………………………………….9 Tableau 02 : Exportateurs africains en 2017………………………………………………...10 Tableau 03 : Principaux importateurs de marbre en 2017…………………………………...11
  • 6. II Introduction Tout le monde rêve d’avoir une belle cuisine, une jolie salle de bain ou encore un prestigieux hall d’entrée tout en marbre comme dans ces maisons luxueuses que l’on peut voir ici et là, mais peu sont ceux qui savent d’où vient cette jolie pierre. Le marbre, est une roche plutôt dure qui peut être de couleurs différentes (blanc, gris, rose, rouge, bleu, noir, vert, marron…). Et depuis toujours ou presque, les hommes ont utilisé cette roche pour faire des sculptures et aussi pour enjoliver les bâtiments les plus importants. Et si dans la langue courante, le marbre peut ainsi désigner un grand nombre de roches, pour un géologue, le marbre n’est qu’une seule roche bien particulière et bien précise. On peut aussi faire référence aux rayures du marbre quand on parle de quelque chose, on dit alors que cette chose est marbrée ou qu’elle a des marbrures (comme le cake chocolat vanille que l’on appelle aussi parfois le marbré). J’ai vu un ange dans le marbre et j’ai seulement ciselé jusqu’à l’en libérer. (Michel-Ange)
  • 7. 1 Chapitre I : Généralités sur les Marbres I.1 Historique I.1.1 Définitions La définition du mot marbre est variable suivant les professions. Pour les géologues, les marbres sont constitués de cristaux de calcite (ou de dolomite) jointifs de plus ou moins grande taille (inférieure au mm à supérieure au cm). Ils peuvent être blancs, gris, roses ou jaunes, avec des veines, des taches etc. [1] Le marbre est une roche de chaux carbonatée d'une grande dureté, de colorations très diverses, susceptible de recevoir après la taille un poli qui résiste aux injures du temps. [2] Le marbre représente une sorte de pierre calcaire, dure et solide, qui sert principalement aux ouvrages de sculpture et d’architecture. [3] I.1.2 Histoire du marbre Le marbre est une pierre qui a été aimée pendant des siècles et des siècles. Le marbre fait partie de l'histoire de nombreuses cultures, si ce n'est de la plupart des cultures du monde. Le marbre provient d'une pierre calcaire qui a été comprimée et exposée à la chaleur au fil du temps. L'aspect caractéristique du marbre, blanc poudreux avec des veines grises étirées, est ce à quoi beaucoup de gens pensent lorsqu'ils pensent au marbre. En raison de la popularité de cet aspect intemporel, c'est ce à quoi beaucoup de gens pensent lorsqu'ils pensent au marbre. Cependant, le marbre peut se décliner en une variété de couleurs et de motifs. [4] I.1.2.1 Le marbre en Egypte ancienne Bien qu'il n'ait pas été exploité en aussi grande quantité que le calcaire, du marbre a été trouvé dans les tombes de pharaons et de hauts fonctionnaires. Les grandes pyramides sont un spectacle à voir à l'extérieur de Gizeh, en Égypte. Des récipients en marbre étaient placés dans les tombes des rois pour contenir leurs organes, notamment leur cœur et leurs poumons, afin qu'ils puissent les avoir dans l'au-delà. Les vases en marbre étaient sculptés en forme d'animaux sacrés, incrustés d'or ou d'autres sculptures délicates, et placés à côté du sarcophage du roi, également incrusté de marbre et/ou d'or. Le marbre et l'or étaient les matériaux de construction et de décoration les plus raffinés de l'Égypte ancienne, et ils étaient adorés de tous. [4]
  • 8. 2 I.1.2.2 Le marbre en Grèce antique Lorsque l'on pense à la Grèce antique, les premières images qui viennent à l'esprit sont probablement des hommes et des femmes en toge, couronnés de couronnes vertes, la guerre de Troie et un défilé de marbre blanc étincelant. Mais la Grèce antique n'a pas seulement utilisé le marbre pour construire de belles maisons et d'excellents espaces publics. Le marbre était également utilisé pour créer certaines des plus belles œuvres d'art de l'époque. La Vénus de Milo est l'une des sculptures les plus célèbres du musée du Louvre à Paris, en France, et elle a été taillée dans le marbre en Grèce antique. Tout comme la sculpture, le marbre lui-même est un standard de beauté dans l'Europe antique pour les bâtiments et l'art. [4] Figure 01 : Vénus de Milo
  • 9. 3 I.1.2.3 Le marbre dans l'Europe médiévale L'amour de l'Europe pour le marbre a survécu à l'âge des ténèbres après la chute de l'Empire romain pour se frayer un chemin dans les sols des cathédrales et des palais les plus majestueux. Le marbre était extrait de différentes parties de différents pays, broyé, traité, sculpté et soigneusement expédié pour être aimé par beaucoup. Les plus belles demeures, généralement réservées aux familles royales, possédaient des sols et des installations en marbre. Les accessoires en marbre, comme les éviers et les horloges, connaîtront un pic de popularité parmi les bourgeois européens au XIXe siècle. [4] Figure 02 : Cour de marbre de château de Versailles I.1.2.4 Le marbre dans l’Asie L'étoile brillante du marbre en Asie est le Taj Mahal à Agra, en Inde. Le Taj Mahal est un magnifique mausolée en marbre blanc construit au milieu du 17e siècle par un roi pour son épouse préférée. La structure est située près d'une rivière, et attire chaque année des milliers de personnes du monde entier. [4] Figure 03 : Le Taj Mahal
  • 10. 4 I.2 Différence entre le marbre et le granit [5] Le marbre et le granit sont deux matériaux de revêtement magnifiques et très recherchés. Mais chacun a ses propres caractéristiques. Alors, quelle est exactement la différence ? Le marbre présente généralement des veines, tandis que le granit a un aspect plus moucheté et granuleux, mais cela ne peut être considéré comme une règle. En fonction de sa composition, la pierre naturelle se divise en deux catégories générales : La pierre siliceuse est composée principalement de silice, ou de particules ressemblant à du quartz. Elle a tendance à être très durable et facile à nettoyer. Les pierres de cette catégorie sont le granit, l'ardoise et le grès. La pierre calcaire est composée principalement de carbonate de calcium. Elle est sensible aux acides, notamment aux produits de nettoyage et aux aliments comme les agrumes, le vinaigre, le vin, les tomates, etc. Elle nécessite des procédures de nettoyage différentes de celles de la pierre siliceuse. Ces types de pierres comprennent le marbre, le travertin, la pierre calcaire et l'onyx. Bien que tous deux soient naturels et extraits de la terre, ils possèdent des propriétés très différentes. La plus grande différence entre le granit et le marbre est leur porosité. Fondamentalement, le marbre est plus mou et plus poreux que le granit, à quelques exceptions près, comme le marbre de Danby, VT. Le marbre comme Imperial Danby du Vermont est l'un de ces types qui sont très solides. Le granit, dont la structure cristalline le rend plus résistant à l'abrasion, aux taches et à la décoloration, est en fait la plus solide de toutes les pierres naturelles. Le marbre et le granit sont durs, lourds, relativement résistants à la chaleur et aux brûlures, et existent dans un large éventail de couleurs et de motifs. Comme ils sont tous deux créés dans la nature, il peut y avoir des variations radicales dans les couleurs et les motifs. Les deux pierres peuvent être tachées par des aliments huileux ou très colorés, et doivent donc être scellées de temps en temps. Les deux pierres sont le résultat de réactions complexes dans la terre qui prennent des millions d'années, ce qui leur permet d'obtenir un aspect très différent de tout autre matériau fabriqué par l'homme. NB : Résistance à la compression des marbres (900 -1200) [kg/cm2 ] Poids spécifique des marbres (2400 – 2700) [kg/m3 ].
  • 11. 5 Figure 04 : Marbre Figure 05 : Granit
  • 12. 6 I.3 Utilisations populaires du marbre [6] Parmi les différents types de roches, le marbre est la roche la plus utilisée. Le marbre est principalement utilisé dans l'architecture et la sculpture. Mais en dehors de cela, il est également utilisé pour ses propriétés chimiques dans différents domaines ou industries. Voyons quelques utilisations ci-dessous :  Bâtiments et sculptures ;  Agrégat de construction ;  Agent de blanchiment, agent de remplissage, pigment ;  Traitement des sols ;  Neutralisation des acides ;  Dans les Suppléments ;  Marqueur de cimetière ; I.3.1 Bâtiments et sculptures Le marbre a souvent été considéré comme la pierre des dieux et des rois. Si nous observons attentivement les anciens bâtiments et monuments, ils ont été réalisés à l'aide de marbre. Par exemple, le Taj Mahal a été construit avec cette pierre. Cependant, cette roche est encore utilisée aujourd'hui comme matériau de construction décoratif. Le marbre est utilisé à la fois pour des applications internes et externes. De plus, le marbre est translucide et permet à la lumière de pénétrer et de donner une douce lueur. Le marbre peut également prendre un très haut degré de polissage. Il est donc également utilisé pour la fabrication de sculptures. Figure 06 : Tour de Pise Figure 07 : Jules César
  • 13. 7 I.3.2 Agrégat de construction Le marbre concassé est souvent utilisé comme agrégat de construction et sert de matériau de remplissage. Il a été constaté que le marbre se fend plus facilement que le calcaire en raison de la présence de calcite. I.3.3 Agent de blanchiment, agent de remplissage, pigment Certains marbres sont extrêmement blancs. Ce type de billes est utilisé pour fabriquer une poudre blanche qui est populairement connue sous le nom de merlan. Cette poudre est utilisée comme agent de blanchiment, charge et pigment dans le papier, la peinture et d'autres produits. I.3.4 Traitement des sols Comme les pierres calcaires, certains marbres peuvent être chauffés pour former de l'oxyde de calcium, également connu sous le nom de chaux. Ce composé est utilisé en agriculture pour traiter les sols et réduire leur acidité. Il est utilisé en combinaison avec des engrais pour améliorer le rendement d'un sol. I.3.5 Neutralisation des acides L'une des principales compositions du marbre est le carbonate de calcium. De ce fait, les marbres peuvent être broyés pour former une poudre et être utilisés pour neutraliser les acides et éliminer les impuretés. Le marbre en poudre est également utilisé dans le traitement de l'eau et comme agent de neutralisation des acides dans l'industrie chimique. I.3.6 Dans les suppléments Les marbres en poudre sont également souvent utilisés pour produire des suppléments pour animaux. Les marbres concassés sont mous, facilement solubles et riches en calcium. I.3.7 Marqueurs de cimetière L'utilisation la plus courante du marbre à laquelle nous pouvons nous référer est son utilisation comme pierre tombale ou marqueur de cimetière. Il est facile de couper et de graver sur les marbres.
  • 14. 8 Chapitre II : Commercialisation II.1 Les pays ayant les plus grandes exportations de marbre [7] En 2017, la Turquie, la Chine, l'Italie, la Grèce et l'Espagne ont exporté près de 78 % de la valeur et de la quantité mondiales des exportations de marbre (blocs de marbre et produits finis en marbre au total). La Turquie a augmenté ses exportations vers la Chine, l'Inde et les États-Unis et a par conséquent dépassé les 2 milliards de dollars en valeur d'exportation, devenant de loin le plus grand exportateur de marbre au monde. Toutefois, il convient de noter qu'en diminuant le prix par tonne pendant une année de plus, la Turquie est le pays qui exporte au prix le plus bas par rapport aux quatre autres. L'Italie, après deux années de baisse, a repris le chemin de la hausse en 2017, augmentant la valeur des exportations de marbre de +7,91%, par rapport à 2016, principalement en raison de la hausse des exportations de blocs de marbre vers la Chine et l'Inde. La Chine est le plus grand importateur de blocs de marbre et en même temps le plus grand exportateur de produits finis en marbre au monde. Elle absorbe la plupart des exportations de blocs et de plaques de marbre, les transforme et les exporte ensuite à un prix moyen plus élevé par tonne que les quatre autres pays. La Grèce a systématiquement augmenté la valeur et la quantité des exportations de marbre au cours des dernières années tout en maintenant le prix par tonne à des niveaux élevés. L'augmentation des exportations est principalement due à l'augmentation des exportations de blocs et de dalles de marbre vers la Chine, tandis que les exportations de marbre fini sont également en hausse. L'Espagne a connu une forte baisse des exportations de marbre au cours des cinq dernières années. Typiquement, entre 2013 et 2017, la chute de la valeur des exportations a été de 42%. Le prix par tonne des exportations de blocs de marbre diminue à l'inverse de celui des produits finis en marbre, qui reste à des niveaux élevés.
  • 15. 9 Tableau 01 : Principaux exportateurs de marbre en 2017. Valeurs des exportations ($) Quantité des exportations (T) Total 6.936.961,00 16.827.591,00 Turquie 2.003.251,00 7.818.860,00 Italie 1.467.338,00 2.063.783,00 Chine 1.131.999,00 1.114.045,00 Grèce 460.905,00 1.140.349,00 Espagne 349.690,00 1.074.468,00 II.2 Le marbre en Algérie L’entreprise nationale du marbre compte produire 36.000 m3 par an grâce à l’ensemble des gisements nationaux en vue de réduire la facture d’importation, le gisement de Filfila produit actuellement entre 10 et 12.000 m3 par an, un volume jugé "insuffisant" par rapport à la demande et aux besoins croissants en matériaux de construction. A souligner que, le gisement de Filfila alimente 40 industriels marbriers nationaux, qui trouvent du mal à s’approvisionner régulièrement et recourent souvent à l’importation, il n’est exploité actuellement qu’à (30 %) de ses capacités. [8] L’année 2019 est marquée par une hausse appréciable de la production de marbre et de granit. L’Algérie compte 58 usines de production de céramique et de faïence, pour une capacité installée de 120 millions de m²/an. Malgré cela, la production est insuffisante et ne répond pas à la demande nationale qui est toujours en hausse, tirée par les nombreux programmes de logement, mais également pas par une forte demande des ménages. [9] En 2017, 75.2 millions de dollars ont été exporté de l’Afrique pour du marbre par dix pays ou l’Algérie était dans le bas de la liste.
  • 16. 10 Tableau 02 : Exportateurs africains en 2017 Pays Valeurs des exportations ($) Egypte 26.6 millions Namibie 20.4 millions Tunisie 13.1 millions Maroc 8.1 millions Angola 3.9 millions Bénin 1.5 millions Afrique du sud 910,000 Tanzanie 312,000 Ethiopie 184,000 Algérie 105,00 II.3 Les pays ayant les plus grandes importations de marbre Le tableau 03 révèle les dix premiers pays importateurs de marbre dans le monde en fonction de leur pourcentage des achats d'importation mondiaux. En 2017, les importations mondiales de marbre ont totalisé 2,5 milliards de dollars US.
  • 17. 11 Tableau 03 : Principaux importateurs de marbre en 2017 Pays Valeurs des importations ($) Pourcentage des achats (%) Chine 1.7 milliards 68 Inde 202.5 millions 8.1 Italie 103.8 millions 4.152 Taiwan 67.7 millions 2.708 Egypte 34.9 millions 1.396 Algérie 32.4 millions 1.296 Royaume uni 25.7 millions 1.028 Grèce 23.5 millions 0.94 Thaïlande 21.3 millions 0.852 Indonésie 19.3 millions 0.772 II.4 L’importation de marbre en Algérie L’Algérie a un potentiel énorme, mais qui n’est pas exploité de manière à couvrir le potentiel du marché national, ce qui a contribué l’importation de marbre. En 2017, l’Algérie était en sixième place des pays importateurs de marbre dans le monde, et la deuxième en Afrique après l’Egypte qui est le leader des pays Africains en exportation et en importation. En 2019, le ministre de l’industrie et des mines a annoncé que le gouvernement algérien décida la suspension des importations de marbre pour les deux prochaines années dans le but de revaloriser la produit local et le potentiel du pays, tout en assurant l’année 2019 sera l’année de la production.
  • 18. 12 En 2020, dans une émission sur radio-éco, ils ont annoncé qu’il y avait de grosses difficultés qui entravaient l’essor de l’industrie de la pierre dans ses diverses déclinaisons. ꜠ Avec plus 300 millions de dollars d’achats à l’étranger, les importations sont en train de détruire le peu de tissu industriel que l’Algérie possède. Et pour preuve l’Algérie qui produisait jusqu’à 30.000 tonnes de marbre par an ne produit plus que 14. 000 tonnes aujourd’hui ꜠.
  • 19. 13 Chapitre III : Classification des Marbres III.1 La genèse géologique du marbre La majorité quasi-absolue des marbres s’est formée à partir d’un gigantesque dépôt de calcaire au fonds océanique, qui s’est réalisé entre le Dévonien supérieur et le Carbonifère inférieur, dans un intervalle de temps de 50 Ma, entre -380 et -330 Ma. La métamorphose ou transmutation s’opère généralement dans le contexte de l’orogenèse. Les sédiments calcifère occupaient les cuvettes de la pénéplaine, se sont tout d’abord transformés en calcaire. Lorsque des mouvements de la croûte terrestre (au cours du cycle Hercynien -416 à –251 Ma) charrient de pareils sédiments calcifères dans des couches plus profondes (métamorphisme régionale) ou plus chaudes (métamorphisme de contact), le calcaire se recristallise sous l´action d´une pression et d´une chaleur accrues. (Bouleversements physicochimiques). Il se forme alors de nouveaux cristaux de calcite, généralement de forme et de taille irrégulière. Il en résulte finalement une texture mosaïque dans laquelle il n´est plus possible de distinguer les anciennes particules de calcaire. Par recristallisation, le marbre devient plus diaphane et plus homogène, contrairement à un calcaire. [10] On voit ci-dessous la couche inférieure de roches ancienne (granite) souleva les couches de sédiments primaires, qui retombèrent sur elles-mêmes et qui formèrent aux pieds des grandes chaînes des cordons de collines calcaires, qui se transforme en suite aux marbres. 1 : Phase de dépôt calcaire. 2 : soulèvement des plaques et métamorphisme Figure 08 : Model génétique de marbre
  • 20. 14 III.2 Gisements de marbre dans le monde Le gisement de marbre est une carrière dans laquelle on exploite le marbre et on trouve un peu partout dans le monde. III.2.1 Italie [11] La Toscane avec les marbres de Sienne qui sont de plusieurs sortes : - Le jaune de Sienne : d’un jaune doré avec des flasques et des veines gris-noirâtres. Exploité à Montarrenti de la commune de Sovicille près de Sienne. - La brocatelle de Sienne : exploité à Montagnola Senese à partir du XIIIe siècle pour la construction d’églises et spécifiquement pour la cathédrale d’Orvieto. Ce marbre se compose de petites parties jaunâtres formant par leur réunion de grandes taches entourées de veines gris-bleuâtres tendant au rouge. - Les marbres de Carrare : un des marbres les plus connus et des plus diffus, en particulier les blancs. Figure 09 : Carrière de marbre de Carrare Les marbres de vénitiens et surtout ceux de Vérone : - Le mandelato : est un marbre mélangé de taches jaunes et blanchâtres. - Brèche de Vérone : le socle de la statue du Nil de la fontaine des Quatre-Fleuves à Rome est en ce beau marbre. - Le marbre rouge de Vérone : d’un rouge vif tirant sur l’hyacinthe (variété rouge- orangé de quartz).
  • 21. 15 Figure 10 : La fontaine des quatre-fleuves Les marbres du Trentin : - Marbre vert du Trentin : vert mêlé de blanc, les pyrites qu’il contient le rendent complexe à travailler. - Marbre vert de Bressanone : vert foncé, varié de taches jaunes, mêlées de talc blanc argentin. III.2.2 France [11] En France, le gout pour les marbres date de Louis XIV et de son ambition fera découvrir de nombreuses carrières allant du nord de la Belgique jusqu’aux Pyrénées. Côte d’Or : - Brèche de Saint-Romain : de couleur brique foncé avec fragments anguleux jaune d’œuf. - Brèche de Rocheport : près de Beaune, rouge et blanc, découvert en 1756 - Marbre de Louère : près de Monthart. - Marbre de Dromon : brèche jaune proche du jaune antique. Allier : - Marbre du bourbonnais : de couleur tricolore, bariolé de rouge, de jaune et de bleu, on le tire de près de Moulins (Allier).
  • 22. 16 - Brocatelle de Moulins : marbre coquillé, gris-bleuâtre, veiné de brun et de jaune doré. La carrière fut découverte par Caylus en 1760. Les marbres blancs et coquillés ont servi pour les pavés de la cathédrale Notre Dame de Paris. Figure 11 : Notre Dame de Paris Jura : Le département de Jura est localisé sur un massif calcaire et il n’existe pas de vrai marbre, mais uniquement de la pierre marbrière. L’industrie du marbre se développa à partir de 1900 et on a situé à peu près 80 carrières. - Le Brocatelles de Chassal : de couleur jaune et violette, étaient exploités à la carrière de Chassal. - Marbre jaune Lamartine : ou jaune fleuri, exploité à la carrière de Pratz de la région de Saint-Claude, ou il existe de très belle collection de marbre de Nicolas Gauthier. - Marbre coquillier : composé de coquilles de fossiles, il est employé depuis le Moyen Age pour des réalisations locales. Tiré des carrières de Saint-les-Bains, Foncine-le-Bas pour la réalisation de sculptures prestigieuses comme le tombeau de Marguerite d’Autriche (église de Brou). Figure 12 : Tombe de Marguerite d’Autriche
  • 23. 17 Pyrénées : - Marbre blanc de Loubie : blanc veiné de gris, se prête aisément à la sculpture. - Marbre de Lescun : de couleur vert uni, de la Vallée d’Aspe. - Marbre d’Antin : fond blanc avec veines rouges-feu, extrait à Verey. - Marbre de Pyrénées : fond rouge brun avec des taches moyennes noires, grises ou rouges. Brèche particulièrement estimée car elle reçoit un fort beau poli. III.2.3 Espagne [11] - Marbre noir de Paular : de bonne qualité, exploité à la Charteuse de Paular, près de Segovie. - Marbre de Santiago : de couleur chair veinée de blanc, s’exploite à la villamajor de Santiago, il existe une montagne entière près d’Antequera. - Marbre de Murviedro : noir veiné blanc, exploité dans la montagne voisine de Murviedro, il reparait au sommet changé en une brèche jaune, bleu et rousse. - Marbre rouge de Molina : une colline entière de marbre rouge, jaune et banc, dont la cassure est brillante comme celle du sucre qui lui donne un beau poli. III.2.4 Etats-Unis Les Etats-Unis sont connus avec le marbre de Yule, qui se trouve dans l’Etat de Colorado, d’une blancheur uniforme sans aucune veine. Il est composé de pure calcite à 99.5%, c’est l’un des marbres les plus pures dans le monde. Il est utilisé dans de nombreux monuments aux Etats-Unis (le Lincoln Memorial, le Capitole de l’Etat du Colorado…). Figure 13 : Le Lincoln Memorial
  • 24. 18 III.3 Les gisements de marbre en Algérie L’Algérie possède plusieurs gisements de marbre dont les plus importants sont :  Marbre : Les principaux gisements de marbre qui sont en cours d’exploitation sont : - - Gisement de Filfila (Skikda, Nord-est algérien) : marbre blanc de grande qualité avec des réserves de 6 Millions de m3, c’est le gisement qui est en grande activité. - Gisement de Kristel (Oran, N-W Algérien) : marbre rouge, jaune et rose (7 millions de m3). - D’autres gisements peuvent être cités : Amal, Guendou, Honain et Aïn Defla. [8] Figure 14 : Marbre blanc de Filfila  Onyx : Il n’est pas à confondre avec la pierre d’onyx, pierre précieuse noire qui est une variété de calcédoine, comme l’agate. L’onyx marbre vient d’une formation de calcaire en couches successives, mêlant aragonite et calcite. Cela donne un fond de couleurs variées, avec des veines caractéristiques et uniques. Il porte la dénomination marbre car on peut le polir pour lui donner de la brillance. Il en existe ainsi de toutes les couleurs, et on l’utilise en décoration pour un effet luxueux. [12] - Onyx d’Ain Smara (Constantine, Nord-est Algérien) avec des réserves de 60.000 m3. - Onyx de Bou Hnifia(Mascara, Ouest Algérien) : onyx rose et gris (4 millions de m3). - Onyx de Mahouna (Guelma, Nord-est Algérien) : onyx rubané polychrome (700.000 m3). [8] Figure 15 : Pyramide en onyx marbre
  • 25. 19  Travertin : famille de marbre continentale, se définit selon Le Robert comme une roche calcaire présentant de petites cavités, utilisée en construction. - Travertin de Takbalet (Tlemcen, Ouest Algérien) : de couleur jaune avec des réserves de 01 million de m3. Figure 16 : Carrelage en travertin III.4 Classification du marbre Le marbre peut être classifié selon des critères divers, les plus importants sont : III.4.1 La teinte Le degré de pureté du marbre est responsable de sa couleur et de son aspect. Les marbres purs sont généralement blancs, toutefois, la présence de pigments naturels, d’oxydes divers (sels de plomb, carbone pour le noir, cuivre pour le vert, fer pour le rouge, cobalt pour le bleu), lui donne une variété de couleurs et de veinages illimités (bigarrés, ramagés, tachés, ondulés…). [13] Figure 17 : Marbres de différentes couleurs
  • 26. 20 III.4.2 L’origine On distingue deux grandes familles : - Marbres antiques : indiquent n'importe quelle pierre lustrable, tel que les granites et les porphyres, les diorites, les basaltes, les albâtres ou les calcaires particulièrement durs. - Marbres modernes : les roches métamorphiques dérivées du calcaire ou de la dolomie. III.4.3 Le pourcentage en CaCO3 [8] On peut distinguer deux types de marbres : - Marbre calcique : issu du métamorphisme du calcaire, il contient au moins (75%) de calcite. - Marbre dolomitique : issu de la métamorphose de la dolomie, la dolomie pure entrant à peine pour (50%) de la composition de la pierre qui donne les marbres les plus dolomitiques. Pour toutes les pierres calcaires contenant moins de (75%) de calcite et/ou de dolomie (Ca, Mg (CO3)2) on parlera de pierres marbrières. III.4.4 L’aspect des éléments visibles Généralement on distingue trois types principaux : [8] - Marbres veinés : ils sont fendillés sous l’effet de la pression, les fentes se sont remplies de sédiments organiques et minéraux qui donnent la couleur, le fond est généralement monochrome lacéré d’un veinage de couleur opposée au fond, parmi les marbres veinés il y a :  Le blanc de Carrare : les veines grises bleutées se noient dans un fond blanc  Le vert de mer : très répandu dans le bassin méditerranéen, présente un veinage serré vert blanchâtre sur un fond noirâtre qui s’explique par la décomposition de matières végétales. - Marbres brèches : ils sont formés de fragments anguleux, soudés de façon aléatoire, ils s’agissent de débris de marbre ou d’autres roches, les interstices entre les fragments
  • 27. 21 sont de largeur variable, ils se présentent comme un éclatement de cailloux plus ou moins petits. - Marbres nuageux : constitués de fragments en forme de nuages de petites veines gris- blanc désordonnées, le plus éclatant est le rouge Languedoc (fond rouge-orangé de nuages blancs). Figure 18 : Le vert de mer Figure 19 : La brèche Figure 20 : Le rouge de Languedoc
  • 28. III Conclusion Les résultats de cette recherche bibliographique nous ont mené à conclure que : Les marbres sont des roches métamorphiques provenant de la recristallisation d’ancien calcaire et de dolomite ce qui leur confère une plus grande dureté (date d’environ 300 à 400 millions d’années), ils existent dans une grande diversité de coloris, pouvant présenter des veines, ou marbrures (veines et coloris sont dus à des inclusions d'oxydes métalliques, le plus souvent). Le marbre est une pierre produite et commercialisée presque dans tous les pays du monde, et comme on a vu dans le deuxième chapitre les pays Européens sont en tête des pays exportateurs de marbre, outre, le plus grand importateur c’est la chine. L’Algérie qui a un potentiel énorme, est en bas de la liste des pays Africains exportateurs de marbre et qui ne figure pas dans la liste des pays exportateurs au niveau mondiale, occupe la sixième place mondialement et la deuxième au niveau continentale, doit poursuivre une politique qui permettra de couvrir le marché national et pourquoi ne pas devenir le leader d’exportation en Afrique, et parmi les premiers dans le monde.
  • 29. IV Références bibliographiques [1] : (F. Braemer, « Répertoire des gisements de pierre ayant exporté leur production à l’époque romaine », Colloque international sur les ressources minérales et l’histoire de leur exploitation (Grenoble, avril 1983), 108e congrès CTHS, Paris, 1986.). [2] : Dictionnaire des arts. [3] : le-dictionnaire.com. [4] : How Marble Made It’s Mark in History, limestone.com. [5] : Marble and Granite : What's the Difference (November 19, 2013). [6] : byjus.com/chemestry/uses of marble. [7] : Stonenews.eu, ITC, UN Comtrade. [8] : Mémoire de Magistère (BOUOUDEN Dahmane) Université de Constantine. [9] : businessfrance.fr (20 décembre 2019). [10] : Philipp R. (2009) : Marbre. Association suisse de la pierre naturelle. [11] : traité de minéralogie (Tomme 2), (A, DUFRENOY), 1856. [12] : LILM.co. [13] : Spadaccini.