Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Marketing/consommateur : le Divorce - Point de vue du consommateur

72 vues

Publié le

La psychologie positive : « Nouvelle utopie ou produit marketing ? », s’interroge francetvinfo.fr. Les airbags d’avalanche : « Produit marketing ou réelle efficacité ?! », questionne sante-sur-le-net.com. Alad’2 : « Comédie fainéante qui n’est qu’un pur produit marketing pour les enfants », s’insurge news.yahoo.com. Le vin bleu : « Un produit marketing dont la véritable qualité importe peu », conclut lefigaro.fr
Qualifier un produit de « marketing », il n’y aurait pire insulte aujourd’hui : entre le marketing et les consommateurs, le torchon brule !

Publié dans : Marketing
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Marketing/consommateur : le Divorce - Point de vue du consommateur

  1. 1. Côté consommateur SANPARA Ariane Institut National de la Consommation 60 Millions de consommateurs Marketing / consommateur : Le divorce ? En partenariat avec Club Horizon(s) 21 février 2019
  2. 2. I – L’Institut National de la Consommation L’Institut National de la Consommation (Etablissement public à caractère industriel et commercial) est un centre de recherche, d’information, d’étude et d’enquêtes sur les questions de consommation. Il contribue à éclairer les choix des consommateurs, avec une attention particulière portée aux plus fragiles d’entre eux. L’INC édite le magazine 60 millions de consommateurs. 1Côté consommateur INC INSTITUT CRÉÉ EN 1967 70 EMPLOYÉS 53 TESTS ET ÉTUDES PAR AN 15 ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS NATIONALES AGRÉÉES INGÉNIEURS JURISTES ECONOMISTES JOURNALISTES DOCUMENTALISTES FONCTIONS SUPPORTS 13 CTRC CENTRE TECHNIQUE RÉGIONAL DE LA CONSOMMATION
  3. 3. 120programmes produits chaque année (dont 80 en partenariat avec les associations) 2minutes Format court 3,5millions de téléspectateurs à chaque diffusion ➢ Programme télévisé qui a pour but de donner des conseils pratiques pour mieux consommer ➢ Diffusé sur les chaines du groupe France Télévision France 2, France 3, France 4, France 5, France ô, francetv.fr et sur inc-conso.fr et l’ensemble des réseaux sociaux de l’INC ➢ Sujets traités : le logement, le transport, l’énergie, l’assurance, l’écologie… CONSOMAG Côté consommateur 2
  4. 4. Fonction reliant une entreprise aux besoins et désirs des ses clients, pour fournir le bon produit, au bon moment et bon endroit 50’s : considération des attentes des clients 70’s : le client roi Aujourd’hui : relation individualisée, marketing de l’ATAWAD Le marketing : l’histoire Côté consommateur 3
  5. 5. Nos outils veille : 60 millions de consommateurs 60 Millions de consommateurs est un magazine consumériste à parution mensuelle. Les relations avec les consommateurs Nombre de courriers, de mails et post sur le forum et RS reçus Les demandes de nos lecteurs pour un test de produit ou de service Côté consommateur 4
  6. 6. II - Le marketing selon « nos » consommateurs : 1 « La promesse liée à CE marketing » 2 « Cette offre marketing bien astucieuse mais (…) » 3 « méthode marketing abusive » Le terme marketing est synonyme de manipulation (40% ont une opinion négative / Ipsos) Succession de scandales sanitaires Les verbatims que nous recevons sur la notion « marketing » : Sur notre forum le mot « marketing » est plus utilisé dans les rubriques « Internet » « Energie » et « Distribution, grandes surfaces » Côté consommateur 5
  7. 7. III - Le consommateur Le jugement des consommateurs envers les marques et les opérations marketing (aussi La BAM et le magazine Trends avaient décerné le titre marketing man of the year à tous les consommateurs ) WEB 2,0 puissance de l’opinion (marketing à 360°) émergence de blogueurs et influenceurs L’infobésité les consommateurs sont perdus et ont perdu confiance Les consommateurs brandissent le mot marketing dès qu’ils se sentent arnaqués ou manipulés. Côté consommateur 6
  8. 8. Les tests réalisés par 60 Millions de consommateurs Nous testons des produits de grande consommation Le jugement de nos lecteurs Scepticisme : Les réactions de nos lecteurs à certains tests parus dans le journal 60 Millions de consommateurs – surtout pour des produits dits d’affect couches BB, crèmes amincissantes, cigarettes électroniques ( défiance ils nous demandent si nous ne sommes pas de « mèche » avec la marque testée, voire si nous ne faisons pas leur marketing ) . neutre sans publicité indépendant Le consommateur a pris la parole, il a besoin d’être rassuré Côté consommateur 7
  9. 9. L’ambiguïté du consommateur Certains verbatims reçus sur notre forum le jour du Black Friday « Black Friday moyen d’arnaquer », « l’entourloupe Black Friday de cette enseigne » « on se moque de nous avec ce fameux Black Friday » Pic des ventes les jours du Black Friday et Cyber Monday ( d’après une étude GFK 1 milliard d’euros ont été dépensés en équipement de la maison) ( Au RU, la valeur moyenne du panier a augmenté de 28% le jour du boxing day le 26 décembre ( Critéo)) Sentiment d’être pris au piège mais veulent profiter de la bonne affaire. Critique le marketing mais attend les opérations marketing Côté consommateur 8
  10. 10. Qu’attend le consommateur ? Les études sur l’éco-responsabilité, le bien manger : les consommateurs veulent bien consommer et demande de l’honnêteté Les Millennials en recherche de valeur L’engagement des marques vers l’écologie Le marketing du « sans » « sans » Succès des applications type Yuka (8 millions d’utilisateurs) L’écologie et le pouvoir d’achat Côté consommateur 9
  11. 11. IV - Conclusion Nous ne sommes plus dans les trente glorieuses où la consommation était signe de richesse et fierté et où le consommateur ne mettait pas en doute les marques. L’anti-marketing ( anti black Friday, affichage de l’ acheminement des produits, des ingrédients…) Les footballers, les starlettes et les chanteurs appelés « les produits marketing » Côté consommateur 10
  12. 12. Y –a-t-il vraiment divorce entre le marketing et le consommateur ? Le consommateur évolue, devient infidèle, marche sur les plates-bandes du marketing, demande des preuves, il est compliqué et le marketing, lui, s’adapte, tout en restant possessif, il essaye de trouver des nouvelles techniques de séduction. On ne parle pas encore de divorce mais on peut dire qu’il y a de l’eau dans le gaz. Côté consommateur 12
  13. 13. les points négatifs les points positifs Le premier réseau des Professionnels du Marketing 13 ambigu blogueurs influenceurs youtubeurs juge nostalgie veut la bonne affaire besoin d’être rassuré appartenance flatté

×