Réseaux sociaux : les nouvelles règles du jeu

1 968 vues

Publié le

Club Marketing PME du 25 avril 2017

Publié dans : Marketing

Réseaux sociaux : les nouvelles règles du jeu

  1. 1. Club Marketing PME 25 Avril 2017 RÉSEAUX SOCIAUX les nouvelles règles du jeu
  2. 2. INTERVENANTS 2 Jérôme Monange Social media influenceur / Lab Luxury and Retail jmonange@icloud.com Stéphane Petitjean Directeur consell / Disko spetitjean94@gmail.com Emmanuel de Saint-Bon Fondateur / The Roxane Company emmanueldsb@roxane-company.com Hervé Pépin Fondateur / Nexize herve.pepin@nexize.com
  3. 3. UN MONDE HYPERCONNECTÉ •Près de 9 Français sur 10 sont utilisateurs réguliers d’Internet •Ils y passent une moyenne de 2h57 par jour. •49% se connectent quotidiennement via mobile Source : Mediametrie/NetRatings Jan. 2017 3
  4. 4. UN MONDE HYPERSOCIAL 4
  5. 5. UN MONDE HYPERSOCIAL POUR TOUS LES STRATES DE LA SOCIÉTÉ 5 55% de 40 ANS (moyenne) 54% de 15-34 ans à 65% + de 50 ans à 36% 15-34 ans à 58%54% de 62% de 62% de 25-49 ans à 52%
  6. 6. UN MONDE HYPERSOCIAL UNE PART CROISSANTE DU TEMPS ONLINE 6
  7. 7. L’ENGAGEMENT EN QUESTION
  8. 8. L’ENGAGEMENT EN QUESTION • Une baisse continue du reach et de l’engagement ▶ Reach moyen: 7,25% ▶ Engagement moyen : 5,87% ▶ Croissance organique : 0,2% 8
  9. 9. LES RAISONS ? Ifeverythingisfree, youaretheproduct
  10. 10. LES RAISONS ?
  11. 11. LES NOUVELLES RÈGLES DU JEU + + INFLUENCE SOCIAL ADS GROWTH HACKING 3 LEVIERS POUR VRAIMENT TIRER PARTI DES RESEAUX SOCIAUX
  12. 12. @innocherchenewsinnocherchewww.innocherche.fr Innocherche association 12 L’ENGAGEMENT EN QUESTION LES NOUVELLES CAPACITÉS DE L’INFLUENCE
  13. 13. apporte aux dirigeants son travail de veille transverse sur les nouveaux entrants et les nouveaux usages, dans une démarche pragmatique en 3 étapes : • Veille • Décodage • Transposition FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS DU MONDE DIGITAL 13
  14. 14. Innocherche décode les nouvelles tendances en terme d’usage LA TÊTE DANS LES ÉTOILES 14
  15. 15. Innocherche remonte les retours d’expériences du terrain sur les transformations en cours LES PIEDS DANS LA GLAISE 15
  16. 16. CES Las Vegas (NV) 5-8 janvier 2017 sur la “Loi de Moore” SXSW Austin (TX) 9-16 mars 2017 sur le “Marketing 3.0” Inde 26 mars - 1er avril 2017 sur “l'économie frugale” en partenariat avec Renault Nissan Consulting Shenzhen 15-19 mai 2017 sur l’“Innovation” Israël 25-30 juin 2017 sur le “Cyber et R&D” Silicon Valley 29 oct. – 4 nov. 2017 « voir l’ours » 6 VOYAGES DE VEILLE 16
  17. 17. 9 THINK TANKS sur 9 thématiques transverses • Big Data & Intelligence Artificielle • E-santé • Management du futur • Open Innovation • Formation perpétuelle • User Experience • Nouveaux Business Models • Cybersécurité • Nouveaux modes de financement 17
  18. 18. OFFRE D’ACCOMPAGNEMENT AUX ENTREPRISES • Sprint Stratégie ( croissance, conquête de nouveaux marchés) • Sprint Management du futur ( résilience, attractivité, agilité) • Sprint Experience Client ( Nouvelle relation à la marque, conquête) 18
  19. 19. RÉFLEXIONS SOCIAL-MEDIA INNOCHERCHE • Quelle communication sociale ? • Comment assurer la cohérence de cette présence sociale ? • Comment accroître la visibilité et e-réputation de l’association Innocherche ? • Comment engager les ambassadeurs Innocherche ? 19
  20. 20. L’INTELLIGENCE COLLECTIVE VECTEUR D’AMPLIFICATION SOCIALE https://www.linfluent.com 20
  21. 21. « Comment vos ambassadeurs DEVIENNENT des influenceurs authentiques de votre marque et BOOSTENT vos objectifs de ventes et de notoriété ? » 21
  22. 22. 7x plus de conversion des prospects “Leads developed through employee social marketing convert 7x more frequently than other leads (Source: ).” 24x plus de partage des messages “Brand messages are re-shared 24 times more frequently when distributed by employees’ vs the brand (Source: ) .” IBM MSLGroup CONTEXTE ACTUEL SOCIAL MEDIA 22
  23. 23. Aujourd’hui, 1.Une veille quotidienne est coûteuse en temps humain, 2.Pour un relais de l’information peu optimisé, 3.Qui met en avant des contenus qui ne sont pas les nôtres, 4.Dans le seul but de communiquer pour communiquer ENGAGEMENT BUDGET PUB CONTENUSOCIAL MEDIA ANALYTIQUE LES ENJEUX SOCIAL MEDIA & MARQUES 23
  24. 24. « L’INTELLIGENCE COLLECTIVE est la capacité d’une communauté soudée autour d’une thématique, de collaborer dans un but d’apprentissage, de partage, d’amélioration et d’optimisation de ses processus » L’INTELLIGENCE COLLECTIVE 24
  25. 25. appliquée au Social Media CRÉER VOS COMMUNAUTÉS D’AMBASSADEURS • Des contenus travaillés, donc optimisés et de valeur • Une visibilité plus forte de nos contenus • Une amplification naturelle par les communautés d’ambassadeurs, via des partages en leur propres noms • Du partage, de l’engagement • Donc plus de visibilité de la marque avec des messages qui suscitent l’intérêt « Faîtes parler vos experts, vos équipes, vos partenaires, vos clients, ensemble pour du contenu qualifié, engageant, qui parle à notre écosystème » = 2 25 L’INTELLIGENCE COLLECTIVE
  26. 26. AVEC UN COMITÉ ÉDITORIAL Bibliothèque partagée (sources qualifiées) Contrôle de la bibliothèque Collaboration à la rédaction Contrôle avant publication Mur Ambassadeurs de toutes les publications Accessible via une Url unique, intégrable sur un site web Rédaction personnelle Utilisation des messages publiés Création de messages Veille Web et Réseaux sociaux Contrôle avant intégration þ þ þ Contenu En propre (Content Marketing) Le rédacteur en chef + ses ambassadeurs ( = comité éditorial) 26 ORGANISER VOTRE COMMUNICATION
  27. 27. DANS LA COMMUNICATION DE VOTRE MARQUE Bibliothèque partagée Le rédacteur en chef + ses ambassadeurs ( = comité éditorial) Rédaction personnelle Utilisation des messages publiés Création de messages Veilleurs Sélection des veilleurs Les Veilleurs contribuent aux contenus Contenu En propre (Content Marketing) ENGAGER VOS VEILLEURS 27
  28. 28. • Je consulte ma : • Bibliothèque de photos et de liens, • Veille sur Twitter et les Flux Rss. • Je prends des photos facilement • Disponible dans la Bibliothèque, • Que je peux relayer sur mes réseaux. • Je propose de communiquer sur : • des évènements, des informations, • En faisant parti du Comité éditorial. • Je présente mon mur digital • À mes clients, mes prospects. LA MOBILITÉ POUR VOS AMBASSADEURS 28
  29. 29. 1- LA VEILLE : CHOISIR SES FLUX RSS 29 1. Suivez les Fils RSS 2. Sauvegardez vos articles dans la Bibliothèque Collective! VEILLE RSS 2
  30. 30. 30 •Suivez les #hashtags@mentions •planifiez • vos retweets • vos réponses au tweet 3 1- LA VEILLE : CHOISIR SES FLUX RSS
  31. 31. 2- LA BIBLIOTHÈQUE COLLECTIVE 31 Suggérez et/ou partagez photos et articles sur les réseaux sociaux de votre choix CONTENUS QUALIFIÉS FACILES D’ACCES 3
  32. 32. 3- L’EDITION : GESTION MULTI-CAMPAGNES 32 Des campagnes par événement • Par thématique clé • Par BU • Par région, • Par produit 32 Une Campagne = Des Comptes Sociaux 1 Comité de rédaction 1 administrateur
  33. 33. 3- L’EDITION : UN PARTAGE FACILE 33 All in One place : L’ÉDITEUR MULTI COMPTES Personnalisez & planifiez le post en fonction des réseaux sociaux! 33
  34. 34. 3- L’EDITION : LE COMITÉ ÉDITORIAL 34 Partagez le et suivez en un clic votre actualité digitale à relayer pour booster* votre communication! MUR AMBASSADEURS INTELLIGENCE COLLECTIVE = Optimisation des contenus + Education Chat dédié : les rédacteurs échangent et s’améliorent 34
  35. 35. 4- AUTOMATION : SUIVI DES PLANIFICATIONS 35 PLANIFIEZVOS ENVOIS L’ensemble des messages en collaboration, en attente de publication et publiés. 35
  36. 36. 5- PUBLIEZ : MUR INTÉGRABLE DANS VOTRE SITE WEB 36 MUR AMBASSADEURS Partagez le et suivez en un clic votre actualité digitale à relayer pour booster* votre communication! 36
  37. 37. 1. Une plateforme Saas Linfluent d’amplification sociale 2. La création d’une Communauté Linfluent de Social Media Managers 3. Des formations PlayAndMethod : ateliers et jeux de rôles réalisés en équipe, et basés sur des cas réels 4. Une application mobile (Android, Apple) dédiée à vos Ambassadeurs 37 CE QUE PEUT CONTENIR LINFLUENT 37
  38. 38. © 2017 Linfluent – tous droits réservés https://www.linfluent.com Contact: Thomas Sallantin thomas@linfluent.com 06.14.54.06.06 38
  39. 39. DE NOUVEAUX CARREFOURS D’AUDIENCE L’IMPACT DES SOCIAL ADS DANS L’ACQUISITION DE CLIENTS
  40. 40. L’INVESTISSEMENT PUB SUR LES RS
  41. 41. LES REVENUS PUBLICITAIRES DES RÉSEAUX 11 16 21 27 1 2 3 4 1 1 1 1 4 6 7 9 18 25 33 41 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 2014 2015 2016 2017 En milliards de $ US Facebook Twitter Linkedin Autres TOTAL MARCHE
  42. 42. LE NOMBRE D’ANNONCEURS ACTIFS PAR PLATEFORME
  43. 43. Emmanuel de Saint-Bon emmanueldsb@roxane-company.com +33 6 07 28 83 43 Emmanuel de Saint-Bon emmanueldsb@roxane-company.com +33 6 07 28 83 43 SOCIAL ADS
  44. 44. En amont de la campagne
  45. 45. QU’EST CE QUE JE VEUX FAIRE ? 45 Quels sont mes objectifs Quel est mon budget ? Quelles sont mes cibles ? Quels sont mes KPIs ? Quand ? Où ?
  46. 46. 1 Quels sont les objectifs de ma campagne ?
  47. 47. Etablir votre présence en ligne Se faire connaître Générer des prospects Stimuler la découverte Booster les ventes S’assurer la fidélité des clients Que souhaitez- vous faire ?
  48. 48. La cible/le prospect devient un client Nos cibles deviennent des prospects Toucher vos cibles Sensibilisation Des objectifs qui suscitent un intérêt pour votre marque, vos produits ou vos services. Considération Des objectifs qui incitent les gens à s’intéresser à votre entreprise et à rechercher des informations la concernant. Conversion Des objectifs qui encouragent les personnes intéressées par votre marque, à acheter ou à utiliser vos produits ou vos services. Notoriété Sensibilisation locale Portée Trafic Installations d’applications - - : objectif disponible pour les applications mobiles * objectif disponible sur Linkedin + objectif disponible sur Twitter Engagement Vidéos vues Génération de lead Visites en magasin Ventes sur le catalogue produits Conversions * * * * * * * ++ + A CHAQUE CAMPAGNE, SES OBJECTIFS 48
  49. 49. 2 Quelles sont les cibles de mes campagnes ?
  50. 50. Définir l’audience Le travail de l’audience est indispensable pour obtenir une campagne média réussie. Les critères de bases sont les suivants : - quels pays toucher, - quelles tranches d’âges, - quel genre, - quels centre d’intérêts, - quelle formation, - quels comportements. Pour chaque campagne, nous travaillons plusieurs ciblages et plusieurs segmentations.
  51. 51. 3 NIVEAUX DE CIBLAGE Créer vos propres audiences • Intégrer aux différents réseaux sociaux votre base de données clients • Les visiteurs de vos sites web, à l’aide des pixels de chaque réseau Utilisateurs similaires • Créer des clones marketing à partir de vos données personnelles Cibler les intérêts les plus adaptés à l’audience souhaitée • Intérêts • Abonnés / fans / abonnés similaires • Thématiques / secteurs d’activités Les acquis Les clones marketin g Par intérêts
  52. 52. 3 Quels sont les KPIs de mes campagnes ?
  53. 53. Vos objectifs définissent vos KPIs Impressions, CPC, CTR, Lead, CPA, Taux de transformations, autant d’éléments qui vont vous permettre d’estimer et juger de la réussite de vos campagnes. Chaque objectif présente des résultats clefs différents, qu’il convient de définir en amont.
  54. 54. Sensibilisation Des objectifs qui suscitent un intérêt pour votre marque, vos produits ou vos services. Considération Des objectifs qui incitent les gens à s’intéresser à votre entreprise et à rechercher des informations la concernant. Conversion Des objectifs qui encouragent les personnes intéressées par votre marque, à acheter ou à utiliser vos produits ou vos services. DES KPIS EN FONCTION DES OBJECTIFS • Impressions • Reach • Frequency • Engagement (share, like, comments) • Vidéos vues, CPV • Téléchargement d’appli, CPA • Pages vues sur le site, taux de rebond, visiteurs, temps passé • Lead • Conversion • CPA, CPL
  55. 55. UNE RÉPONSE STRATÉGIQUE A/B Testing / Split Testing Test & Learn Souplesse Multiplier les annonces pour proposer la plus efficace. Répartition des ciblages Lancer la campagne, suivre son évolution, tester de nouveaux formats, de nouvelles cibles De la répartition budgétaire, des plateformes à utiliser Optimisation Un mix media optimisé au quotidien pour proposer LA BONNE ANNONCE, À LA BONNE PERSONNE AU BON MOMENT ET AU BON ENDROIT
  56. 56. 4 Définir les messages En fonction de l’audience, il faudra : • rédiger les accroches des annonces : 2 à 6 accroches • créer les visuels adaptés : 2 à 6 visuels
  57. 57. 5 Fixer les budgets
  58. 58. 58 Définir les budgets Un budget se définit en fonction des résultats à atteindre La maitrise des différents médias nous permet d’évaluer les enchères afin de définir des résultats à atteindre à l’issue des campagnes.
  59. 59. 59 Définir l’enchère Il existe deux grandes familles d’enchères : – le Coût Par Millier impressions (CPM) : payer à chaque fois que la publicité est vue 1000 fois afin de toucher massivement une audience – le Coût Par Clic (CPC) : payer à chaque fois qu’une personne clique sur ma publicité afin d’engager une audience
  60. 60. 6 Définir l’emplacement des annonces Chaque réseau propose des emplacements différents en fonction des formats sélectionnés. 60
  61. 61. 7 Conception de la campagne dans la plateforme A partir de tous les critères identifiés précédemment
  62. 62. Pendant la campagne
  63. 63. Split testing Afin de trouver les meilleures combinaisons et obtenir une campagne performante : chaque annonce est croisée avec les différents visuels créés pour la campagne. Exemple : 3 annonces x 3 visuels = 9 annonces différentes
  64. 64. Optimisation des campagnes Afin de maîtriser les coûts et d’assurer la performance des campagnes, des optimisations sont réalisées quotidiennement.
  65. 65. MONITORING DES CAMPAGNES : UNE MÉTHODOLOGIE Tracking 1er niveau : les plateformes publicitaires. 2ème niveau : Google Analytics Des UTMs seront attribués à chaque campagne / objectif / plateformes 3ème niveau : Adserver (si utilisé) Pour permettre de remonter les informations des campagnes LIVRABLE : fichier de trafficking Tracker les campagnes pour monitorer les résultats. ReportingMonitoring Suivre les campagnes et les piloter pour obtenir les résultats attendus en fonction des KPIs définis en début de campagne. Produire un fichier de suivi des résultats en fonction des objectifs de la campagne. Avoir une vision tout au long de la campagne. 3 niveaux de tracking des campagnes Au niveau des plateformes sociales Reporting hebdomadaire 1er niveau : les résultats généraux ( les chiffres clés par objectifs fournis par les plateformes sociales, par analytics ou par adwords)* 2ème niveau : les résultats par ciblage, genre, âge. 3ème niveau : les résultats par formats et par annonces LIVRABLE : Excel, Explications et propositions d’optimisations. Reporting final Sous forme de présentation expliquée oralement Suivi des campagnes en fonction des KPIs définis en début de campagne. A/B Testing Avec un outil de tracking Mise en parallèle des résultats entre les plateformes sociales et Analytics / l’adserver Optimization Appliquer les actions pour optimiser les campagnes et obtenir les résultats attendus. Optimisation quotidienne. 65
  66. 66. 66 Des points à date • En fonction des besoins, des points de suivi peuvent être mis en place avec le client : hebdomadaires, à mi campagne. • Ces points donnent lieu à des échanges autour des pistes d’optimisations de la campagne et permet d’en assurer la performance.
  67. 67. Après la campagne
  68. 68. 68 Bilan final À l’issue de la campagne, les données sont analysées pour : - calculer les résultats définitifs : budget dépensé, personnes touchées, nombre de clics, nombre de fans recrutés, CPC et CPA. - identifier les annonces les plus performantes - présenter les différentes optimisations - proposer des recommandations pour les prochaines campagnes, de nouvelles opportunités
  69. 69. Facebook : ibis
  70. 70. 70 Enjeux et objectifs Enjeux : valoriser les offres, les opérations, mais aussi les lignes éditoriales Objectifs : ROI, notoriété
  71. 71. 71 Différents paramétrages pour les socials Ads • Traffic • Conversion • Engagement • Impression / portée
  72. 72. 72 De nombreux formats testés En fonction des évolutions Facebook et des besoins du client
  73. 73. LES DIFFÉRENTS FORMATS Carrousel GIF, GIF, canvas, 73
  74. 74. LES DIFFÉRENTS FORMATS 360, Canvas, Link cliks, Mosaic GIF, GIF, canvas, 74
  75. 75. 75 Différents ciblages en fonction des campagnes – Fans – Amis des fans – Ages – Intérêts : concurrents, destination, activités… – Audience customisées
  76. 76. Pixel Facebook Retargeting et audiences customisées
  77. 77. TRACKER L’ENSEMBLE DES ACTIONS RÉALISÉES VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX • Implanter le pixel Facebook Campagne avec un objectif de clics vers le site web Volume de visites généré sur le site Campagne Ad Words Pixel de tracking : création d’audience Retargeting en fonction des actions des utilisateurs 77
  78. 78. UN BASSIN D’AUDIENCE PERSONNALISÉ Utilisateurs Facebook Audience site Les 1% à 10% des proches de vos audiences « clients » Visiteurs Facebook identifiés 78
  79. 79. 3 phases clés pour construire une campagne En amont de la campagne Pendant la campagne Après la campagne
  80. 80. 1 En amont de la campagne Définition des objectifs, les messages et l’audience Définition des enchères et du budget Définition des formats et emplacement des annonces Conception de la campagne sur la plate-forme media
  81. 81. 2 Pendant la campagne A/B testing Optimisation des campagnes
  82. 82. 3 Après la campagne Bilan globale pour tirer les enseignements de la campagne et optimiser les suivantes
  83. 83. Résultats ibis sur les 6 derniers mois
  84. 84. • ibis : Facebook – Résultat visibilité et engagement 60k€ media dépensé 84 Campagnes Reach : 20 900 000 Engagement : 3 073 000 (14,7 % taux engagement) Clics sur les liens : 842 000 Vues à 3 secondes : 2 708 000 Vues à 10 secondes : 1 610 000 Taux d’engagement organic moyen sur Facebook (source: locowise) : 0,59 % 84 RÉSULTATS IBIS SUR LES 6 DERNIERS MOIS
  85. 85. 49k€ Media dépensé 62 Campagne s 1 jour : 4,411 bookings = 304K€ ROI 7 jours : 10,909 bookings = 824K€ ROI 1 mois : 19,431 bookings = 1.5M€ ROI Panier moyen d’un booking chez ibis : 80€ • ibis : Facebook – Résultats ROI 85 RÉSULTATS IBIS SUR LES 6 DERNIERS MOIS
  86. 86. 60,31 € 45,28 € 27,61 € 3,34 € 0,00 € 10,00 € 20,00 € 30,00 € 40,00 € 50,00 € 60,00 € 70,00 € Google (Search)** Google (GDN)** Facebook (Standard) Facebook (Custom) 2016 : 11.16€ per reservation on GBDF page **based on a sample of 2,367 US-based WordStream client accounts in all verticals (representing $34.4 million in aggregate AdWords spend) who were advertising on Google AdWords’ Search and Display networks in Q2 2015 86 RÉSULTATS IBIS SUR LES 6 DERNIERS MOIS
  87. 87. LE GROWTH HACKING EXFILTRER VOS AUDIENCES & REPRENDRE LE CONTROLE
  88. 88. 88 LA DIFFÉRENCE ENTRE LE PLAN… ET LA RÉALITÉ 88
  89. 89. 89 89 300 millions, c’est le revenu additionnel (en dollars) généré en un an par Amazon après le redesign d’un seul bouton. 300 QUELQUES CHIFFRES
  90. 90. 90 90 C’est le pourcentage des business en ligne qui échouent à cause d’une mauvaise expérience utilisateur 70 % QUELQUES CHIFFRES
  91. 91. 91 91 QUELQUES CHIFFRES C’est l’augmentation des revenus de ESPN.com après avoir écouté ses utilisateurs et incorporé leurs remarques dans le redesign de leur homepage. +35 %
  92. 92. 92 92 QUELQUES CHIFFRES 2,6 milliards, c’est le montant des ventes (en dollars) que les retailers perdent à cause des temps de chargement trop lents sur leurs sites e-commerce. +2,6 M
  93. 93. 93 93 QUELQUES CHIFFRES C’est le pourcentage de consommateurs qui ne sont plus enclin à revenir sur votre site après une mauvaise expérience utilisateur. 88 %
  94. 94. 94 94 QUELQUES CHIFFRES 80 millions, c’est le revenu additionnel (en dollars) qu’a généré Bing grâce au choix d’un bleu réellement spécifique. 80 M
  95. 95. 95 95 QUELQUES CHIFFRES Des utilisateurs d’un site qui ne fonctionnent pas bien sur mobile considèrent que le business ne se préoccupe pas d’eux. 48 %
  96. 96. 96 96 QUELQUES CHIFFRES C’est le pourcentage de personnes qui vont cesser de s’engager avec votre site si les images de ce dernier sont trop longues à charger. 39 %
  97. 97. 97 97 QUELQUES CHIFFRES C’est la diminution moyenne du temps de développement nécessaire pour un projet grâce à l’UX. - 50 %
  98. 98. 98 98 QUELQUES CHIFFRES Des personnes affirment que le design d’un site web est le facteur numéro 1 pour l’image de crédibilité d’un business.* 48 % * Source : 2016 - Newflux.fr
  99. 99. 99 99 LE GROWTH HACKING
  100. 100. 100 100 3 NOTIONS À RETENIR • Pyramide de Sean Ellis • La Notion de MVP • L’esprit Lean StartUp
  101. 101. Founder and CEO of Qualaroo and GrowthHackers.com. Previously led growth or marketing at LogMeIn (launch to IPO filing), Dropbox (interim), Lookout (interim), Xobni (interim), and Uproar (launch to IPO). Also interim growth exec roles at Eventbrite, Socialcast, and Webs. LA PYRAMIDE DE SEAN ELLIS 10 1
  102. 102. LA NOTION DE MVP 10 2
  103. 103. L’ESPRIT LEAN STARTUP 10 3
  104. 104. « Un growth hacker est une personne dont le seul et unique objectif est la croissance. Chaque décision, chaque tactique, chaque stratégie qu’il entreprend est motivée par ce seul et unique but. Pour cela, il faut que le Growth Hacker ait un désir ardent de connecter votre public-cible avec votre produit ou service. » DEFINITION 10 4
  105. 105. 7 COMPÉTENCES CLÉS AU PROGRAMME 1 - De la créativité et une capacité à résoudre des problèmes 2 - De l’Ambition pure et de l’envie de faire 3 - De l’empathie pour comprendre les besoins humains et de la psychologie 4 - De la discipline pour suivre un process 5 - Être analytique 6 - Le courage de prendre des risques et de s’excuser 7 - Des compétences en programmation pour pouvoir tester ses idées rapidement SON PROFIL 10 5
  106. 106. Les 4 clés à avoir à l'esprit • Powered by ILLUSTRATION 10 6
  107. 107. DANS LE CADRE DES RÉSEAUX SOCIAUX… 10 7
  108. 108. DANS LE CADRE D’UN SITE INTERNET 10 8
  109. 109. LE TUNNEL DE CONVERSION 109 QUELQUES CHAMPIONS
  110. 110. LE GROWTH HACKING LES OBJECTIFS : CONSTRUIRE & ALIMENTER UN TUNNEL DE CONVERSION MonétisationAcquisition d’utilisateurs Activation des leads Rétention Recommandation
  111. 111. 111 LE TUNNEL DE CONVERSION Sites dédiés & landing pagesSMO Emails & notifications automatiques Engagement Influence LE GROWTH HACKING LES OBJECTIFS : CONSTRUIRE & ALIMENTER UN TUNNEL DE CONVERSION… EN DECLOISONNANT LES CANAUX
  112. 112. LE TUNNEL DE CONVERSION 112 LE GROWTH HACKING LES OUTILS & PLATEFORMES
  113. 113. LE TUNNEL DE CONVERSION 113 LES OUTILS & PLATEFORMES LES OUTILS & PLATEFORMES
  114. 114. UNE RÈGLE DE BASE Et chaque étape du parcours de conversion peut - et doit - être maximisée ! LE GROWTH HACKING TOUT SE HACKE !
  115. 115. + + Des contenus qualitatifs relayés par des influenceurs EN CONCLUSION CONTRER LA BAISSE CONTINUE DU REACH ORGANIQUE Des social ads puissantes, abordables et rentables Une stratégie et des parcours d’exfiltration et de conversion optimisés
  116. 116. Un marketer ’’one-man-army’’ • Créatif • Curieux • Geek (un peu…) • Sociologue • Orienté performance EN CONCLUSION UNE ÉVOLUTION MÉTIER
  117. 117. MERCI ! DES QUESTIONS?
  118. 118. 11 8 Le 1er réseau des professionnels du MARKETING en France
  119. 119. 80 ateliers-conférences 4 événements phare 1300 membres pour échanger UN PRODUCTEUR DE CONTENUS UN VRAI RESEAU HUMAIN UN STIMULATEUR D’INTELLIGENCE Des experts sur VOS sujets Veille sur les nouvelles tendances L’Adetem c’est… 11 9
  120. 120. Pourquoi être MEMBRE ? Pour s’inspirer des meilleures pratiques marketing & digitales Pour progresser et s’oxygéner Pour accélérer sa carrière 12 0
  121. 121. AGENDA 2017 19 janvier 2017 5 juillet 2017 30 novembre 201721 mars 2017 un événement Adetem® 12 1
  122. 122. www.adetem.org 122

×