Transitions personnelles et     professionnelles, et développement          collectif de l’employabilité     Intervention ...
Démarche et contenu    • En écho au hors-série AFPA 2012 – Education      permanente, une intervention à dominante      mé...
I. MARCHES TRANSITIONNELS DU TRAVAIL,              Cadrage, définitions et principes • 1995 Berlin, P. Auer et G. Schmid •...
Deux fils théoriques                   Fil juridique                                      Fil socio - organisationnel • 19...
Les MTT, programme « positif » et                          « normatif »  • La critique des « mauvaises transitions »    en...
Les principaux champs de « transitions »Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bern...
Quelques principes et mots d’ordre • « Empowerment » :                                                  • « Making Transit...
II. OPERATIONNALISATION :   INTERROGATIONS, ACQUIS, CHANTIERS • Définir les transitions ? • « Making transitions pay », un...
« Transitions » ? • « Transition » = a. tout écart par rapport à la   norme du CDI à temps plein ? Définition négative • «...
Evaluer les transitions • L’analyse des transitions/positions fournit des   acteurs, des critères, des séquences ascendant...
Multi – acteurs et multi - domaines • Salariés et employeurs                                             • Profusion d’out...
Dualisme (ou segmentation) du marché du         travail, une fausse idée simple • Marchés internes/externes, primaires (pr...
Lier segmentation et transition ?      Décomposer le segment primaire (1)      Quatre modes de mise au travail selon D. Ma...
(2) Quatre modalités de marchés internes ou                                               professionnels                  ...
(3) Conséquences sur les capacités de transition (CT)                                selon Korver et Schmid 2012 • Marché ...
Quelques conséquences                            méthodologiques • Les aptitudes à passer avec succès d’un poste/emploi à ...
III. GESTION DES TRANSITIONS :    VERS LA CONSTRUCTION COLLECTIVE             DE L’EMPLOYABILITE • Les trois effets d’une ...
Les trois effets de la crise                      En général                                                    Sur l’empl...
Restructurations, une bonne pratique :       les fondations de travail autrichiennes (FT)      La restructuration est ann...
Les FT, création et premiers                  élargissements (1987 – 2000) • 1987. Voest-Alpine                           ...
2000 – 2009, seconde génération                   d’élargissements • De la déclinaison à la                               ...
En France, des garanties à établir autrement       Tristesse de la « bonne pratique »       Il faut : des compétences avér...
L’employabilité, une nouvelle  « fonctionnalité » pour le marché du travail • La nécessité d’anticiper, de confronter les ...
Anticipation et gestion des restructurations :                 des fonctions aux fonctionnalités                          ...
Employabilité : Eléments d’évaluation de la fonctionnalité  au regard des restructurations d’entreprise en France         ...
Quelques remarques finales • L’accent sur fonctions et fonctionnalités ne   signifie pas « fonctionnalisme ». Valeur en so...
Références •     AUER P. et GAZIER B. 2012, « « Flexicurité et stratégie européenne de l’emploi », in       Allouche et al...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transitions personnelles et professionnelles, et développement collectif de l’employabilité

1 156 vues

Publié le

En attendant la publication des vidéos, regardez la présentation de Bernard Gazier au colloque "Les Transitions professionnelles en questions" organisé par l'AFPA au CNAM le 24/01/13

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 156
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
27
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Transitions personnelles et professionnelles, et développement collectif de l’employabilité

  1. 1. Transitions personnelles et professionnelles, et développement collectif de l’employabilité Intervention à la journée d’études AFPA/Education Permanente, à propos du hors série « Les transitions professionnelles en question » CNAM 24 janvier 2013 B. Gazier, U. Paris 1, Centre d’Economie de la SorbonneColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier
  2. 2. Démarche et contenu • En écho au hors-série AFPA 2012 – Education permanente, une intervention à dominante méthodologique : • 1. Un point de vue systémique sur les transitions personnelles et professionnelles : les « Marchés Transitionnels du Travail » (MTT) • 2. Analyse et gestion des transitions : acquis et difficultés de l’opérationnalisation • 3. Gestion des transitions : des enjeux à la construction collective et à l’appropriation négociée, l’exemple des restructurationsColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 2
  3. 3. I. MARCHES TRANSITIONNELS DU TRAVAIL, Cadrage, définitions et principes • 1995 Berlin, P. Auer et G. Schmid • Inspiration : G. Rehn et R. Meidner (Suède 1950) • Plusieurs programmes de recherche successifs • « Übergange », le refus des circuits réservés aux perdants (les chômeurs de longue durée) • « Ma mobilité dépend de la vôtre » • MTT = gestion systématique et négociée des « transitions », sur le marché du travail et autour de luiColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 3
  4. 4. Deux fils théoriques Fil juridique Fil socio - organisationnel • 1995 : « rapport • 1970 : G. Rehn (Suède) Boissonnat » : idée de propose des Droits de continuité des droits durant Tirage Sociaux portant sur la carrière les congés et le temps de • 1999 : « rapport Supiot », travail européen : idée de « statut • 1995 : G. Schmid et P. Auer professionnel » avec Droits proposent l’aménagement de Tirage Sociaux systématique, séquentiel et négocié des « transitions » tout au long de la vieColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 4
  5. 5. Les MTT, programme « positif » et « normatif » • La critique des « mauvaises transitions » enfermant les chômeurs de longue durée, et la recherche de « passerelles » vers l’emploi, conduisent vers une vision globale et dynamique • Les T. ont lieu aussi bien au sein des firmes qu’autour d’elles : marché du travail et positions de travail bénévole et d’inactivité • Etude des « transitions » existantes; recherche et promotion des « bonnes » « transitions » • Deux focalisations successives : réformer les politiques de l’emploi(1); réformer la relation salariale(2); (1)+(2) = recherche d’un nouveau modèle socialColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 5
  6. 6. Les principaux champs de « transitions »Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 6
  7. 7. Quelques principes et mots d’ordre • « Empowerment » : • « Making Transitions donner plus de Pay » au lieu de « Making pouvoir de choisir à Work Pay » chaque travailleur • « Equiper les gens pour le marché ET le marché • Solidarité pour les gens » • Co-financement et • « Le réseau – le créneau » gestion partagée • Gestion explicite des • Gestion par projet interactions entre sphères publique / privée / bénévoleColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 7
  8. 8. II. OPERATIONNALISATION : INTERROGATIONS, ACQUIS, CHANTIERS • Définir les transitions ? • « Making transitions pay », un protocole d’observation et d’évaluation • Multi - acteurs et multi – domaines • Segmentation : que savons-nous ? • De la segmentation du travail et de l’emploi à la capacité à effectuer des transitionsColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 8
  9. 9. « Transitions » ? • « Transition » = a. tout écart par rapport à la norme du CDI à temps plein ? Définition négative • « Transition » = b. toute séquence dans une carrière personnelle et professionnelle ? Tout devient transition • Nécessité de raisonner sur le binôme « transition » - « position » : toute transition part d’une position et arrive à une position • Nécessité de concevoir/développer des noyaux de stabilité vers lesquels conduisent les «transitions»Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 9
  10. 10. Evaluer les transitions • L’analyse des transitions/positions fournit des acteurs, des critères, des séquences ascendantes ou descendantes, etc., ce qui manque trop souvent aux discussions – négociations en termes de « flexicurité » • Nécessité de lier le personnel et le professionnel, exemple des décisions de carrière « compressées » prises par les jeunes • … mais ceci suppose des indicateurs dynamiques, ex : de la part des CDD au taux de conversion CDD/CDI; pas souvent disponibles et rarement comparablesColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 10
  11. 11. Multi – acteurs et multi - domaines • Salariés et employeurs • Profusion d’outils et de • Partenaires sociaux techniques : • Etat et pouvoirs publics • Assurer des compétences locaux avérées et transférables • Réseaux de sous-traitance • Organiser directement • Organismes formateurs et des parcours certificateurs professionnels, en interne • Agences de transition, • et en externe groupements d’employeurs…Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 11
  12. 12. Dualisme (ou segmentation) du marché du travail, une fausse idée simple • Marchés internes/externes, primaires (professionnels) / secondaires : idée de fonctionnements différents selon les segments • Des emplois « secondaires » peuvent être durables (faute de mieux) • Des emplois « primaires » peuvent conduire au déclassement • La coexistence de CDD et de CDI n’est pas en soi un signe de dualisme • Evolution 1 : le dualisme (oppo primaire – secondaire) n’est pas la « dualisation » (érosion du segment primaire) • Evolution 2 : tendance à la segmentation au sein des segments : vers des primaire/secondaire « supérieurs » • Nécessité de croiser de nombreux indicateurs dans une perspective dynamique : « chaînes de mobilité »Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 12
  13. 13. Lier segmentation et transition ? Décomposer le segment primaire (1) Quatre modes de mise au travail selon D. Marsden 1999 Coordination des capacités de travail Production Formation Règle du poste de Règle du métier Tâche travail Définition de la mission Règle du Règle de la Fonction/procédure classement par qualification compétencesColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 13
  14. 14. (2) Quatre modalités de marchés internes ou professionnels Contrôle du groupe productif sur sa composition Faible Fort Marchés internes MarchésPrécision de Forte tayloriens sur poste professionnels dela grille de travail métierd’affectation Marchés internes Marchésdes tâches Faible fonctionnellement professionnels flexibles fonctionnellement flexiblesColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 14
  15. 15. (3) Conséquences sur les capacités de transition (CT) selon Korver et Schmid 2012 • Marché interne taylorien : • Marché professionnel par (opérateurs de base, métier : effectifs décroissants) (personnel de service, de la vulnérabilité à la effectifs variables) précarité. dépendance conjoncturelle CT très faible et structurelle au métier. CT variable • Marché interne • Marché professionnel fonctionnellement flexible : fonctionnellement flexible : (administratifs, effectifs (encadrement, effectifs décroissants) croissants) développement de la sécurité à l’oubli. professionnel autonome. CT faible CT forteColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 15
  16. 16. Quelques conséquences méthodologiques • Les aptitudes à passer avec succès d’un poste/emploi à l’autre peuvent différer fortement selon les segments et sous-segments • Mais lien non mécanique : espace d’opportunités, capacités de conversion… • Agir sur les transitions ET sur les positions, lien à la gouvernance de l’entreprise et à l’organisation du travail • « Transitions critiques », une idée difficile à opérationnaliser (car importance des positions de départ et d’arrivée et des capacités de conversion) • Un débouché naturel : les indicateurs de qualité du travail et de l’emploi , combinant variables d’état et de potentiel • « Employabilité – accès » et « employabilité performance » (de long terme)Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 16
  17. 17. III. GESTION DES TRANSITIONS : VERS LA CONSTRUCTION COLLECTIVE DE L’EMPLOYABILITE • Les trois effets d’une crise majeure • Restructurations : l’impossibilité des bonnes pratiques ? • Définir une nouvelle fonctionnalité du marché du travailColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 17
  18. 18. Les trois effets de la crise En général Sur l’emploi et sur l’employabilité • Effet choc : effondrement • Dégradation brutale des du prix des actifs financiers, perspectives d’emploi et des contraction de l’activité, des services de placement revenus, de l’emploi • Tendance à la polarisation • Effet révélation : les entreprises en position de entre gagnants et perdants; faiblesse ou de force; des vulnérabilité accrue des modèles sociaux plus ou qualifications non moins solidaires transférables • Effet accélération : certains • En France, renforcement de changements différés l’alternance ? deviennent urgentsColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 18
  19. 19. Restructurations, une bonne pratique : les fondations de travail autrichiennes (FT)  La restructuration est annoncée six mois à l’avance  Création de cellules de reclassement stabilisées, qui opèrent tant que les travailleurs ont besoin d’elles  Les « partants » donnent une part importante de leurs indemnités de départ à la cellule, qui bénéficie classiquement de l’appui du Service Public de l’Emploi…  …et les « restants » financent les formations complémentaires des « partants » (0,2 % de la masse salariale)  Les « partants » sont des volontaires aux compétences et aux motivations variées  Bonnes performances de reclassementColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 19
  20. 20. Les FT, création et premiers élargissements (1987 – 2000) • 1987. Voest-Alpine • 4 types de fondations : Stahlstiftung (12 • - d’entreprise entreprises impliquées, • - en cas d’insolvabilité 81 en 2011) • 1993 – 1998 : • - de branche Elargissements 1 : des • - régionale (inclut les PME cas, des publics; et les fins de CDD) • Stabilisation par une loi (1998) • 1998, les personnes déjà • Mises en réseau, exemple au chômage peuvent du Fonds Viennois de s’inscrire Promotion de l’Emploi (1995)Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 20
  21. 21. 2000 – 2009, seconde génération d’élargissements • De la déclinaison à la • Fondations centrées sur des démultiplication : un groupes (jeunes, chômeurs substitut à l’apprentissage ? de longue durée, personnes • 2002 : Fondations reprenant un emploi) : d’Outplacement et d’ Zielgruppenstiftungen « Implacement » : former • Réforme en 2009 face à la des chômeurs max 3 ans crise : Jugenstiftung voire 4 (>50 ans) à des • 2007 : Outplacement FT : 79 qualifications directement Implacement FT: 114 adaptées aux besoins des 2009 : Outplacement : 141 firmes • Stiftungähnlichen Implacement FT : 175 Massnahmen (SAM) = FT, mais gérées par le SPE On peut créer une FT en 14 jours à Vienne…Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 21
  22. 22. En France, des garanties à établir autrement Tristesse de la « bonne pratique » Il faut : des compétences avérées et transférables, pour une main-d’œuvre relativement homogène… … des relations de confiance entre partenaires sociaux… … un marché du travail qui reste sous contrôle (en Autriche, taux de chômage autour de 4 %; taux de conversion CDD – CDI = 50 %, en France = 20 %). Recherche des « équivalents fonctionnels » ? Sont ici absents : un engagement de la firme dans le reclassement lui-même, ainsi que la gestion explicite et négociée des trajectoires sur un territoire, notamment pour l’ensemble des travailleurs les moins protégés (sous- traitants, Pme, intérimaires ?)… autant de pistes d’action liant firmes, activités, compétences, territoires.Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 22
  23. 23. L’employabilité, une nouvelle « fonctionnalité » pour le marché du travail • La nécessité d’anticiper, de confronter les diagnostics, de coordonner les initiatives, vaut pour l’aménagement des transitions, mais aussi pour : la gestion du changement et pour : les politiques de développement • Une fonctionnalité = disponibilité routinière de capacités d’action • dédoublement et intégration nécessaires des interventions (Bruggeman et al 2012)Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 23
  24. 24. Anticipation et gestion des restructurations : des fonctions aux fonctionnalités Actions permanentes Actions en situation de (anticipation) F1 restructuration (gestion) F2 Fonctionnalités Impliquer les Développer les approches Assurer le pilotage et la multi acteurs des évolutions gestion des processus de acteurs pertinents économiques probables restructuration des dans la gestion du entreprises changement Développer Développer l’employabilité Organiser pour tous des des travailleurs en emploi transitions équitables et sûres l’employabilité en cas de restructuration Piloter l’offre locale Mettre en œuvre des Organiser le redéploiement politiques locales de territorial en cohérence avec d’emplois développement, de soutien à les stratégies de l’innovation et aux PME développement localColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 24
  25. 25. Employabilité : Eléments d’évaluation de la fonctionnalité au regard des restructurations d’entreprise en France Couverture Accessibilité Articulation interne Articulation F1 – F2 F1 Complète en Problèmes massifs car L’employabilité Plan de principe cadre bismarckien n’est pas intégrée formation protégeant peu ou pas dans les pratiques formellement les travailleurs non usuelles des disponibles, mais stabilisés en « marchés entreprises, malgré dominés par internes », à la les « bonnes l’adaptation au correction près, opérée pratiques » auxquell poste de travail ; par les politiques es certains accords peu de mobilité publiques de formation de GPEC donnent interentreprises des chômeurs peu lieu ; qualifiés Faiblesse de la GPEC(T) F2 Très restreinte et Pas de problème Coordination des graduée selon la majeur (dans le cadre acteurs faible et peu taille de restreint) opérationnelle Actions l’entreprise ; compensatoires Amélioration pour « à chaud » puis les PME (avec abandon si les CTP/CRP devenus difficultés CSP) persistentColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 25
  26. 26. Quelques remarques finales • L’accent sur fonctions et fonctionnalités ne signifie pas « fonctionnalisme ». Valeur en soi de la négociation, des appropriations et de la démocratie • L’opérationnalisation à partir des « transitions », une convergence avec les approches en termes de « capacités », qui s’illustre sur le terrain du marché du travail, son organisation et son contrôle collectif.Colloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 26
  27. 27. Références • AUER P. et GAZIER B. 2012, « « Flexicurité et stratégie européenne de l’emploi », in Allouche et al( dir.) 2012, Encyclopédie des ressources humaines, Vuibert, pp 645 - 652 • BRUGGEMAN F., GAZIER B. et D. PAUCARD 2012, « Affronter les restructurations d’entreprise en Europe. Propositions pour une démarche unifiée », Revue de l’IRES n° 72, pp 29 - 64 • GAZIER B. 2012, « Le dualisme du marché du travail », in Allouche et al( dir.) (2012), Encyclopédie des ressources humaines, Vuibert, pp 424 – 431 • GAZIER B. 2012, « L’employabilité », in Allouche et al( dir.) (2012), Encyclopédie des ressources humaines, Vuibert, pp 498 – 504 • GAZIER B. 2012, « Les Marchés Transitionnels du Travail », in Allouche et al( dir.) (2012), Encyclopédie des ressources humaines, Vuibert, pp 885 – 891 • GAZIER B. et GAUTIE J 2011 « The Transitional Labour Markets Approach: Theory, History and Future Research Agenda », Journal of Social and Economic Policy: Vol. 14: Iss. 1, Article 6 • KORVER T. et SCHMID G 2012, “Enhancing Transition Capacities and Sustainable Transitions” in De Munck J., Didry C., Ferreras I. et Jobert A. (dir.) (2012), A New Path toward Democratic Deliberation: Social and Civil Dialogue in Europe, London and Brussels, Peter Lang, pp. 26-57 • MARSDEN D. 1999, A Theory of Employment Systems, Oxford U. PressColloque "les transitions professionnelles en questions" du 24 janvier 2013 - Bernard Gazier 27

×