Bilan du SCoT LHPCE

364 vues

Publié le

Le SCoT actuellement en vigueur a été approuvé en 2012. Au coeur de cette entreprise, les élus ont exprimé une vision à long terme pour construire un projet d'aménagement du territoire. Le SCoT s'appuie sur la capacité locale à nourrir un projet dépassant ses limites administratives et s'engage vers un réseau de collaborations tant à l'échelle du pays qu'à celle de l'Estuaire de la Seine.

Le SCoT actuel repose sur l'idée de la construction d'une métropole maritime internationale s'appuyant sur le territoire de l'Estuaire de la Seine. Les liens grandissants avec les territoires de l'Estuaire et l'apparition d'une dynamique autour de la Vallée de Seine amènent à repenser la stratégie territoriale. Il apparaît nécessaire de fixer les objectifs dans un document renouvelé et d'afficher auprès des partenaires une ligne d'ambition.

Dans ce document, vous trouverez des informations sur :

- Les grands défis du territoire du SCoT,
- L'animation du territoire du SCoT,
- Les documents du SCoT et de la charte paysagère et environnementale.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
364
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
35
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bilan du SCoT LHPCE

  1. 1. UNE PRODUCTION COLLECTIVE GUIDÉE PAR UN GROUPE D’ÉLUS DE LA CODAH ET DE CAUX ESTUAIRE L’élaboration des documents a fait l’objet d’un suivi rapproché d’un groupe d’élus ayant peu évolué au cours du temps : M. Bied-Charreton, Mme Cahierre, M. Cartel, M. Cintrat, M. Gastinne, Mme Guerout, M. Mayo, M. Masse, M. Palfray, M. Rousselin, M. Vasse. Près de 60 techniciens issus de la Codah, de Caux Estuaire, du CAUE 76, du PNRBSN, du SMBV, du GPMH, des services routes et environnement du département, de la DREAL…, ont contribué à enrichir et à débattre du contenu à travers des groupes de travail et des comités techniques. LE SCOT Les trois pièces officielles sont consultables en ligne. n Le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) est un document de nature politique qui exprime la stratégie retenue par les élus du territoire et fixe les objectifs des politiques publiques, à l’horizon de 10 à 20 ans. Le PADD est la pierre angulaire du SCoT. n Le document d’orientation et d’objectifs (DOO), assorti de documents graphiques, précise les objectifs du PADD et les traduit en prescriptions réglementaires. n Le rapport de présentation comprend  : n un diagnostic de territoire et des prévisions d’évolutions, n l’état initial de l’environnement qui complète le diagnostic en matière d’environnement, n l’évaluation environnementale qui mesure les incidences des orientations du SCoT sur l’environnement. LA CHARTE PAYSAGÈRE ET ENVIRONNEMENTALE Les travaux d’études* menés depuis 2008 autour des questions de paysage, d’environnement et d’agriculture ont permis d’élaborer une Charte paysagère et environnementale en 2011, puis d’enrichir le SCoT en 2012. La Charte paysagère et environnementale est une démarche de conseil accessible à tous les élus et techniciens du territoire. C’est aussi une forme d’atelier permanent qui guide l’aménagement du territoire. Elle s’appuie sur deux documents clefs : n le document d’engagement signé par les élus qui résume l’état d’esprit dans lequel les élus veulent voir aménager la Pointe de Caux en associant une valorisation des traces nobles du passé à une approche contemporaine de l’amélioration de leur cadre de vie, n le socle de connaissances et le recueil de propositions Vers une plus grande attractivité contenus dans l’étude paysagère et environnementale qui propose une stratégie mais également des références et des exemples très concrets d’aménagements qualitatifs et de démarches sources d’inspiration pour les élus de la Pointe de Caux. * Ces travaux sont présents sous forme de synthèse (diagnostic et enjeux) et de rubriques thématiques (propositions) sur le site internet. La Charte s’enrichit constamment (compte rendu de visites d’opération de référence, retours d’expériences...) d’où l’intérêt de la consulter aussi sur le site internet du SCoT. LIMITES, FRANGES ET LISIÈRES Les élus et les techniciens du territoire ont souhaité réfléchir à l’attrait de notre territoire en se focalisant sur ses différentes « limites, franges et lisières ». Comment améliorer et enrichir les espaces de transition (entre agriculture et ville, nature et industrie, fond de vallée et espaces commerciaux…) ? Afin de répondre à des attentes de propositions concrètes, un atelier a été monté en partenariat avec l’École Nationale Supérieure du Paysage. Trois paysagistes en fin de formation ont nourri pendant 5 mois cette réflexion en appréhendant une grande diversité de situations et en proposant des pistes dont les élus peuvent désormais se saisir. L’ensemble des propositions sont présentées dans le document Pour de nouvelles rencontres en Pays de Caux. VERS UNE RÉVISION DU SCoT Le SCoT actuel repose sur l’idée de la construction d’une métropole maritime internationale s’appuyant sur le territoire de l’Estuaire de la Seine. Les liens grandissants avec les territoires de l’estuaire et l’apparition d’une dynamique autour de la Vallée de Seine amènent à repenser la stratégie territoriale. Il apparait nécessaire de fixer les objectifs dans un document renouvelé et d’afficher auprès des partenaires une ligne d’ambition. LE SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE LE HAVRE POINTE DE CAUX ESTUAIRE Le SCoT actuellement en vigueur a été approuvé en 2012. Au cœur de cette entreprise, les élus ont exprimé une vision à long terme pour construire un projet d’aménagement du territoire. Le SCoT s’appuie sur la capacité locale à nourrir un projet dépassant ses limites administratives et s’engage vers un réseau de collaborations tant à l’échelle du Pays qu’à celle de l’Estuaire de la Seine. Ambition : acquérir le statut de métropole maritime internationale. Editeur:AURH-Conception:BDSALeHavre,2005-Exécution:AURH-Impression:LaPetitePresse,LeHavre-juillet2014 4 quai Guillaume Le Testu 76063 LE HAVRE CEDEX Tél 02 32 74 09 27 Fax 02 35 21 51 57 scot@agglo-havraise.fr Retrouvez les documents du SCoT et la charte paysagère sur le site www.scot-lhpce.fr LES DOCUMENTS DU SCoT ET DE LA CHARTE PAYSAGÈRE ET ENVIRONNEMENTALE Elaboration du SCoT mai2004 janvier2008 juin2014 février2012 octobre2011 S U I V I A N I M A T I O N D U D O C U M E N T Modification du SCoT Elaboration de l’Etude Paysagère et Environnementale Animation de la Charte Paysagère et Environnementale 2017 Création du Syndicat Mixte Approbation du SCoT Approbation du SCoT modifié suite à son annulation Relance travaux SCoT Approbation du SCoT Elaboration du SCoT ◄ Signature de la Charte Paysagère et Environnementale Communauté de Communes du Canton de Criquetot l'Esneval Communauté de Communes de Campagne de Caux Communauté de Communes Caux Vallée de Seine Communauté de Communes de Quillebeuf sur Seine Communauté de Communes du Canton de Beuzeville Communauté de Communes du Pays de Honfleur La Manche Embouchure de la Seine Communauté de communes Caux Estuaire Communauté de l’agglomération havraise (CODAH) Réalisation : AURH (LA/SCAH - 02/2014) Fond : © CODAH - droits réservés 0 42 Km Les grandes dates du SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire
  2. 2. Une phase de mise en œuvre a suivi l’élaboration du SCoT. L’AURH s’est engagée dans l’accompagnement des communes et des intercommunalités pour la réalisation de leurs projets. À l’occasion de la révision de leur PLU, dans le cadre d’une étude particulière ou à la demande des élus, l’agence a accompagné plus de 15 projets urbains ces 3 dernières années. Dans la logique envisagée par le SCoT, des réflexions ont été menées autour des principales zones urbanisées et des axes de transports en commun. À ce titre on peut citer : LH 2030  :  redéfinition du Plan Guide des quartiers Sud, zone de reconquête urbaine en interface ville-port, (exemple : construction d’un campus universitaire maritime), travail autour des gares de la LER (Harfleur, Épouville, Rolleville), laréflexionsurl’aménagementdelahalte d’Étainhus/Saint Romain de Colbosc, n les projets en cours à Étainhus pour consolider son centre-bourg et établir une connexion avec sa gare TER, n l’étude de définition du schéma d’aménagement de la Zone d’activité du Parc Éco Normandie de Caux Estuaire. TRAME VERTE ET BLEUE Par ailleurs, l’animation de la Charte environnementale et paysagère a permis la construction d’un partenariat actif avec les collectivités dans la définition de la trame verte et bleue et dans la composition paysagère des infrastructures et constructions sous maîtrise d’ouvrage publique (notamment les ouvrages hydrauliques et les parcs d’activités). L’AURH a apporté ici un rôle de conseil ponctuel ou d’accompagnement aux élus et à leurs techniciens. SCHÉMA DIRECTEUR CONFLUENCE Afin d’améliorer prioritairement un espace clé du territoire, le secteur dit de la Confluence (Vallées de la Rouelles, de la Lézarde et du Saint Laurent) a fait l’objet d’un schéma directeur décliné aujourd’hui dans différents travaux (PLU d’Harfleur, élaboration d’un corridor écologique et d’un passage inférieur pour les piétons et les vélos, intermodalité, valorisation de l’espace naturel sensible Colmoulins). 1 3 2 4 Schéma directeur d’aménagement de l’espace de la Confluence Le territoire du SCoT, composé de la Communauté de l’agglomération havraise et de la Communauté de communes Caux Estuaire, entend présenter une image métropolitaine. Pour affirmer et renforcer cette image, il doit : n s’efforcer de se « distinguer » : miser sur son identité et sa singularité, n réussir un rayonnement métropolitain, n relever le défi de la compétitivité, n présenter un cadre et une qualité de vie, gages certains d’attractivité. LES GRANDS DÉFIS DU TERRITOIRE DU SCoT  2008-2012 : UNE DEUXIÈME PHASE DE RÉFLEXION ACCOMPAGNER LES COLLECTIVITÉS DANS LA RÉALISATION DE LEURS PROJETS RAYONNEMENT, COMPÉTITIVITÉ, QUALITÉ DE VIE L’ANIMATION DU TERRITOIRE DU SCoT 2005-2008 : Élaboration du SCoT 2008-2012 : 2ème phase des travaux, amélioration en continu de la vision et des objectifs 2012 : Approbation du SCoT modifié suite à son annulation La volonté des élus était de prolonger le travail pour améliorer le document. Quatre thématiques fortes ont été traitées : n les modalités d’application de la «  loi littoral », point essentiel pour la sécurité juridique des procédures d’urbanisme, n l’identification de la trame verte et bleue, c’est-à-dire du réseau des éléments naturels qui irriguent notre territoire, n la construction d’une politique de préservation des espaces agricoles, n une démarche de mise en scène et de valorisation des paysages du territoire. Ces trois derniers points ont été développés et étayés par la rédaction d’une Charte paysagère et environnementale signée par les maires des 33 communes le 21 octobre 2011. New-York Valparaiso Singapour Shangaï 500 m © DGI - CODAH - ® TL Mars 2014 Tramway entrée de ville vers le Grand Stade Port de plaisance régates Port de Pêche Pôle Croisières Siège Grand Port Maritime du Havre Pôle de services portuaires : pilotes, lamaneurs, phares et balises, outillage Pôle tertiaire Pôle tertiaire WTC CMA CGM Docks Cafés Projet centre des Congrès Saint Nicolas Volcan Seine nationale Musée Malraux (MUMA) Hôtel de ville Multiplexe Magasins Généraux Centre commercial des Docks Bains des Docks Plage Sports de glisse Windsurf Kitesurf Clubs Nautiques Ferries Transmanche AIVP Réparation navale Plaisance Gare SNCF Gare routière Conservatoire Arthur Honneger Centre reconstruit classé UNESCO Pointe de Floride Avant Port La Citadelle CCI Bassin Bellot Silos Bassindel’Eure Bassin Paul Vatine Port Vauban Bassin Vauban Jardin Fluvial Laboratoire OMC ISEL Pil Réserve projet Réserve projet Résid. U. A’Dock Résid. U. St Nicolas Résid. U. Bougainville Résid. U. C. Delavigne EMN Port Center Résid. U. Labédoyère Restau. U. IUT ENSM S. PO INSA UNIVERSITE Site Lebon BU ENSADHAR 1 Un campus universitaire maritime à l’interface ville-port du Havre 2 Centre-bourg de Rolleville : esquisse proposée par l’AURH 3 Gare d’Étainhus : étude d’aménagement proposée par l’AURH 4 La trame des continuités écologiques verte et bleue L’agriculture dans le projet de développement Éléments à valoriser dans la mise en scène du territoire L’espace littoral
  3. 3. UNE PRODUCTION COLLECTIVE GUIDÉE PAR UN GROUPE D’ÉLUS DE LA CODAH ET DE CAUX ESTUAIRE L’élaboration des documents a fait l’objet d’un suivi rapproché d’un groupe d’élus ayant peu évolué au cours du temps : M. Bied-Charreton, Mme Cahierre, M. Cartel, M. Cintrat, M. Gastinne, Mme Guerout, M. Mayo, M. Masse, M. Palfray, M. Rousselin, M. Vasse. Près de 60 techniciens issus de la Codah, de Caux Estuaire, du CAUE 76, du PNRBSN, du SMBV, du GPMH, des services routes et environnement du département, de la DREAL…, ont contribué à enrichir et à débattre du contenu à travers des groupes de travail et des comités techniques. LE SCOT Les trois pièces officielles sont consultables en ligne. n Le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) est un document de nature politique qui exprime la stratégie retenue par les élus du territoire et fixe les objectifs des politiques publiques, à l’horizon de 10 à 20 ans. Le PADD est la pierre angulaire du SCoT. n Le document d’orientation et d’objectifs (DOO), assorti de documents graphiques, précise les objectifs du PADD et les traduit en prescriptions réglementaires. n Le rapport de présentation comprend  : n un diagnostic de territoire et des prévisions d’évolutions, n l’état initial de l’environnement qui complète le diagnostic en matière d’environnement, n l’évaluation environnementale qui mesure les incidences des orientations du SCoT sur l’environnement. LA CHARTE PAYSAGÈRE ET ENVIRONNEMENTALE Les travaux d’études* menés depuis 2008 autour des questions de paysage, d’environnement et d’agriculture ont permis d’élaborer une Charte paysagère et environnementale en 2011, puis d’enrichir le SCoT en 2012. La Charte paysagère et environnementale est une démarche de conseil accessible à tous les élus et techniciens du territoire. C’est aussi une forme d’atelier permanent qui guide l’aménagement du territoire. Elle s’appuie sur deux documents clefs : n le document d’engagement signé par les élus qui résume l’état d’esprit dans lequel les élus veulent voir aménager la Pointe de Caux en associant une valorisation des traces nobles du passé à une approche contemporaine de l’amélioration de leur cadre de vie, n le socle de connaissances et le recueil de propositions Vers une plus grande attractivité contenus dans l’étude paysagère et environnementale qui propose une stratégie mais également des références et des exemples très concrets d’aménagements qualitatifs et de démarches sources d’inspiration pour les élus de la Pointe de Caux. * Ces travaux sont présents sous forme de synthèse (diagnostic et enjeux) et de rubriques thématiques (propositions) sur le site internet. La Charte s’enrichit constamment (compte rendu de visites d’opération de référence, retours d’expériences...) d’où l’intérêt de la consulter aussi sur le site internet du SCoT. LIMITES, FRANGES ET LISIÈRES Les élus et les techniciens du territoire ont souhaité réfléchir à l’attrait de notre territoire en se focalisant sur ses différentes « limites, franges et lisières ». Comment améliorer et enrichir les espaces de transition (entre agriculture et ville, nature et industrie, fond de vallée et espaces commerciaux…) ? Afin de répondre à des attentes de propositions concrètes, un atelier a été monté en partenariat avec l’École Nationale Supérieure du Paysage. Trois paysagistes en fin de formation ont nourri pendant 5 mois cette réflexion en appréhendant une grande diversité de situations et en proposant des pistes dont les élus peuvent désormais se saisir. L’ensemble des propositions sont présentées dans le document Pour de nouvelles rencontres en Pays de Caux. VERS UNE RÉVISION DU SCoT Le SCoT actuel repose sur l’idée de la construction d’une métropole maritime internationale s’appuyant sur le territoire de l’Estuaire de la Seine. Les liens grandissants avec les territoires de l’estuaire et l’apparition d’une dynamique autour de la Vallée de Seine amènent à repenser la stratégie territoriale. Il apparait nécessaire de fixer les objectifs dans un document renouvelé et d’afficher auprès des partenaires une ligne d’ambition. LE SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE LE HAVRE POINTE DE CAUX ESTUAIRE Le SCoT actuellement en vigueur a été approuvé en 2012. Au cœur de cette entreprise, les élus ont exprimé une vision à long terme pour construire un projet d’aménagement du territoire. Le SCoT s’appuie sur la capacité locale à nourrir un projet dépassant ses limites administratives et s’engage vers un réseau de collaborations tant à l’échelle du Pays qu’à celle de l’Estuaire de la Seine. Ambition : acquérir le statut de métropole maritime internationale. Editeur:AURH-Conception:BDSALeHavre,2005-Exécution:AURH-Impression:LaPetitePresse,LeHavre-juillet2014 4 quai Guillaume Le Testu 76063 LE HAVRE CEDEX Tél 02 32 74 09 27 Fax 02 35 21 51 57 scot@agglo-havraise.fr Retrouvez les documents du SCoT et la charte paysagère sur le site www.scot-lhpce.fr LES DOCUMENTS DU SCoT ET DE LA CHARTE PAYSAGÈRE ET ENVIRONNEMENTALE Elaboration du SCoT mai2004 janvier2008 juin2014 février2012 octobre2011 S U I V I A N I M A T I O N D U D O C U M E N T Modification du SCoT Elaboration de l’Etude Paysagère et Environnementale Animation de la Charte Paysagère et Environnementale 2017 Création du Syndicat Mixte Approbation du SCoT Approbation du SCoT modifié suite à son annulation Relance travaux SCoT Approbation du SCoT Elaboration du SCoT ◄ Signature de la Charte Paysagère et Environnementale Communauté de Communes du Canton de Criquetot l'Esneval Communauté de Communes de Campagne de Caux Communauté de Communes Caux Vallée de Seine Communauté de Communes de Quillebeuf sur Seine Communauté de Communes du Canton de Beuzeville Communauté de Communes du Pays de Honfleur La Manche Embouchure de la Seine Communauté de communes Caux Estuaire Communauté de l’agglomération havraise (CODAH) Réalisation : AURH (LA/SCAH - 02/2014) Fond : © CODAH - droits réservés 0 42 Km Les grandes dates du SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire
  4. 4. Une phase de mise en œuvre a suivi l’élaboration du SCoT. L’AURH s’est engagée dans l’accompagnement des communes et des intercommunalités pour la réalisation de leurs projets. À l’occasion de la révision de leur PLU, dans le cadre d’une étude particulière ou à la demande des élus, l’agence a accompagné plus de 15 projets urbains ces 3 dernières années. Dans la logique envisagée par le SCoT, des réflexions ont été menées autour des principales zones urbanisées et des axes de transports en commun. À ce titre on peut citer : LH 2030  :  redéfinition du Plan Guide des quartiers Sud, zone de reconquête urbaine en interface ville-port, (exemple : construction d’un campus universitaire maritime), travail autour des gares de la LER (Harfleur, Épouville, Rolleville), laréflexionsurl’aménagementdelahalte d’Étainhus/Saint Romain de Colbosc, n les projets en cours à Étainhus pour consolider son centre-bourg et établir une connexion avec sa gare TER, n l’étude de définition du schéma d’aménagement de la Zone d’activité du Parc Éco Normandie de Caux Estuaire. TRAME VERTE ET BLEUE Par ailleurs, l’animation de la Charte environnementale et paysagère a permis la construction d’un partenariat actif avec les collectivités dans la définition de la trame verte et bleue et dans la composition paysagère des infrastructures et constructions sous maîtrise d’ouvrage publique (notamment les ouvrages hydrauliques et les parcs d’activités). L’AURH a apporté ici un rôle de conseil ponctuel ou d’accompagnement aux élus et à leurs techniciens. SCHÉMA DIRECTEUR CONFLUENCE Afin d’améliorer prioritairement un espace clé du territoire, le secteur dit de la Confluence (Vallées de la Rouelles, de la Lézarde et du Saint Laurent) a fait l’objet d’un schéma directeur décliné aujourd’hui dans différents travaux (PLU d’Harfleur, élaboration d’un corridor écologique et d’un passage inférieur pour les piétons et les vélos, intermodalité, valorisation de l’espace naturel sensible Colmoulins). 1 3 2 4 Schéma directeur d’aménagement de l’espace de la Confluence Le territoire du SCoT, composé de la Communauté de l’agglomération havraise et de la Communauté de communes Caux Estuaire, entend présenter une image métropolitaine. Pour affirmer et renforcer cette image, il doit : n s’efforcer de se « distinguer » : miser sur son identité et sa singularité, n réussir un rayonnement métropolitain, n relever le défi de la compétitivité, n présenter un cadre et une qualité de vie, gages certains d’attractivité. LES GRANDS DÉFIS DU TERRITOIRE DU SCoT  2008-2012 : UNE DEUXIÈME PHASE DE RÉFLEXION ACCOMPAGNER LES COLLECTIVITÉS DANS LA RÉALISATION DE LEURS PROJETS RAYONNEMENT, COMPÉTITIVITÉ, QUALITÉ DE VIE L’ANIMATION DU TERRITOIRE DU SCoT 2005-2008 : Élaboration du SCoT 2008-2012 : 2ème phase des travaux, amélioration en continu de la vision et des objectifs 2012 : Approbation du SCoT modifié suite à son annulation La volonté des élus était de prolonger le travail pour améliorer le document. Quatre thématiques fortes ont été traitées : n les modalités d’application de la «  loi littoral », point essentiel pour la sécurité juridique des procédures d’urbanisme, n l’identification de la trame verte et bleue, c’est-à-dire du réseau des éléments naturels qui irriguent notre territoire, n la construction d’une politique de préservation des espaces agricoles, n une démarche de mise en scène et de valorisation des paysages du territoire. Ces trois derniers points ont été développés et étayés par la rédaction d’une Charte paysagère et environnementale signée par les maires des 33 communes le 21 octobre 2011. New-York Valparaiso Singapour Shangaï 500 m © DGI - CODAH - ® TL Mars 2014 Tramway entrée de ville vers le Grand Stade Port de plaisance régates Port de Pêche Pôle Croisières Siège Grand Port Maritime du Havre Pôle de services portuaires : pilotes, lamaneurs, phares et balises, outillage Pôle tertiaire Pôle tertiaire WTC CMA CGM Docks Cafés Projet centre des Congrès Saint Nicolas Volcan Seine nationale Musée Malraux (MUMA) Hôtel de ville Multiplexe Magasins Généraux Centre commercial des Docks Bains des Docks Plage Sports de glisse Windsurf Kitesurf Clubs Nautiques Ferries Transmanche AIVP Réparation navale Plaisance Gare SNCF Gare routière Conservatoire Arthur Honneger Centre reconstruit classé UNESCO Pointe de Floride Avant Port La Citadelle CCI Bassin Bellot Silos Bassindel’Eure Bassin Paul Vatine Port Vauban Bassin Vauban Jardin Fluvial Laboratoire OMC ISEL Pil Réserve projet Réserve projet Résid. U. A’Dock Résid. U. St Nicolas Résid. U. Bougainville Résid. U. C. Delavigne EMN Port Center Résid. U. Labédoyère Restau. U. IUT ENSM S. PO INSA UNIVERSITE Site Lebon BU ENSADHAR 1 Un campus universitaire maritime à l’interface ville-port du Havre 2 Centre-bourg de Rolleville : esquisse proposée par l’AURH 3 Gare d’Étainhus : étude d’aménagement proposée par l’AURH 4 La trame des continuités écologiques verte et bleue L’agriculture dans le projet de développement Éléments à valoriser dans la mise en scène du territoire L’espace littoral
  5. 5. Une phase de mise en œuvre a suivi l’élaboration du SCoT. L’AURH s’est engagée dans l’accompagnement des communes et des intercommunalités pour la réalisation de leurs projets. À l’occasion de la révision de leur PLU, dans le cadre d’une étude particulière ou à la demande des élus, l’agence a accompagné plus de 15 projets urbains ces 3 dernières années. Dans la logique envisagée par le SCoT, des réflexions ont été menées autour des principales zones urbanisées et des axes de transports en commun. À ce titre on peut citer : LH 2030  :  redéfinition du Plan Guide des quartiers Sud, zone de reconquête urbaine en interface ville-port, (exemple : construction d’un campus universitaire maritime), travail autour des gares de la LER (Harfleur, Épouville, Rolleville), laréflexionsurl’aménagementdelahalte d’Étainhus/Saint Romain de Colbosc, n les projets en cours à Étainhus pour consolider son centre-bourg et établir une connexion avec sa gare TER, n l’étude de définition du schéma d’aménagement de la Zone d’activité du Parc Éco Normandie de Caux Estuaire. TRAME VERTE ET BLEUE Par ailleurs, l’animation de la Charte environnementale et paysagère a permis la construction d’un partenariat actif avec les collectivités dans la définition de la trame verte et bleue et dans la composition paysagère des infrastructures et constructions sous maîtrise d’ouvrage publique (notamment les ouvrages hydrauliques et les parcs d’activités). L’AURH a apporté ici un rôle de conseil ponctuel ou d’accompagnement aux élus et à leurs techniciens. SCHÉMA DIRECTEUR CONFLUENCE Afin d’améliorer prioritairement un espace clé du territoire, le secteur dit de la Confluence (Vallées de la Rouelles, de la Lézarde et du Saint Laurent) a fait l’objet d’un schéma directeur décliné aujourd’hui dans différents travaux (PLU d’Harfleur, élaboration d’un corridor écologique et d’un passage inférieur pour les piétons et les vélos, intermodalité, valorisation de l’espace naturel sensible Colmoulins). 1 3 2 4 Schéma directeur d’aménagement de l’espace de la Confluence Le territoire du SCoT, composé de la Communauté de l’agglomération havraise et de la Communauté de communes Caux Estuaire, entend présenter une image métropolitaine. Pour affirmer et renforcer cette image, il doit : n s’efforcer de se « distinguer » : miser sur son identité et sa singularité, n réussir un rayonnement métropolitain, n relever le défi de la compétitivité, n présenter un cadre et une qualité de vie, gages certains d’attractivité. LES GRANDS DÉFIS DU TERRITOIRE DU SCoT  2008-2012 : UNE DEUXIÈME PHASE DE RÉFLEXION ACCOMPAGNER LES COLLECTIVITÉS DANS LA RÉALISATION DE LEURS PROJETS RAYONNEMENT, COMPÉTITIVITÉ, QUALITÉ DE VIE L’ANIMATION DU TERRITOIRE DU SCoT 2005-2008 : Élaboration du SCoT 2008-2012 : 2ème phase des travaux, amélioration en continu de la vision et des objectifs 2012 : Approbation du SCoT modifié suite à son annulation La volonté des élus était de prolonger le travail pour améliorer le document. Quatre thématiques fortes ont été traitées : n les modalités d’application de la «  loi littoral », point essentiel pour la sécurité juridique des procédures d’urbanisme, n l’identification de la trame verte et bleue, c’est-à-dire du réseau des éléments naturels qui irriguent notre territoire, n la construction d’une politique de préservation des espaces agricoles, n une démarche de mise en scène et de valorisation des paysages du territoire. Ces trois derniers points ont été développés et étayés par la rédaction d’une Charte paysagère et environnementale signée par les maires des 33 communes le 21 octobre 2011. New-York Valparaiso Singapour Shangaï 500 m © DGI - CODAH - ® TL Mars 2014 Tramway entrée de ville vers le Grand Stade Port de plaisance régates Port de Pêche Pôle Croisières Siège Grand Port Maritime du Havre Pôle de services portuaires : pilotes, lamaneurs, phares et balises, outillage Pôle tertiaire Pôle tertiaire WTC CMA CGM Docks Cafés Projet centre des Congrès Saint Nicolas Volcan Seine nationale Musée Malraux (MUMA) Hôtel de ville Multiplexe Magasins Généraux Centre commercial des Docks Bains des Docks Plage Sports de glisse Windsurf Kitesurf Clubs Nautiques Ferries Transmanche AIVP Réparation navale Plaisance Gare SNCF Gare routière Conservatoire Arthur Honneger Centre reconstruit classé UNESCO Pointe de Floride Avant Port La Citadelle CCI Bassin Bellot Silos Bassindel’Eure Bassin Paul Vatine Port Vauban Bassin Vauban Jardin Fluvial Laboratoire OMC ISEL Pil Réserve projet Réserve projet Résid. U. A’Dock Résid. U. St Nicolas Résid. U. Bougainville Résid. U. C. Delavigne EMN Port Center Résid. U. Labédoyère Restau. U. IUT ENSM S. PO INSA UNIVERSITE Site Lebon BU ENSADHAR 1 Un campus universitaire maritime à l’interface ville-port du Havre 2 Centre-bourg de Rolleville : esquisse proposée par l’AURH 3 Gare d’Étainhus : étude d’aménagement proposée par l’AURH 4 La trame des continuités écologiques verte et bleue L’agriculture dans le projet de développement Éléments à valoriser dans la mise en scène du territoire L’espace littoral
  6. 6. UNE PRODUCTION COLLECTIVE GUIDÉE PAR UN GROUPE D’ÉLUS DE LA CODAH ET DE CAUX ESTUAIRE L’élaboration des documents a fait l’objet d’un suivi rapproché d’un groupe d’élus ayant peu évolué au cours du temps : M. Bied-Charreton, Mme Cahierre, M. Cartel, M. Cintrat, M. Gastinne, Mme Guerout, M. Mayo, M. Masse, M. Palfray, M. Rousselin, M. Vasse. Près de 60 techniciens issus de la Codah, de Caux Estuaire, du CAUE 76, du PNRBSN, du SMBV, du GPMH, des services routes et environnement du département, de la DREAL…, ont contribué à enrichir et à débattre du contenu à travers des groupes de travail et des comités techniques. LE SCOT Les trois pièces officielles sont consultables en ligne. n Le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) est un document de nature politique qui exprime la stratégie retenue par les élus du territoire et fixe les objectifs des politiques publiques, à l’horizon de 10 à 20 ans. Le PADD est la pierre angulaire du SCoT. n Le document d’orientation et d’objectifs (DOO), assorti de documents graphiques, précise les objectifs du PADD et les traduit en prescriptions réglementaires. n Le rapport de présentation comprend  : n un diagnostic de territoire et des prévisions d’évolutions, n l’état initial de l’environnement qui complète le diagnostic en matière d’environnement, n l’évaluation environnementale qui mesure les incidences des orientations du SCoT sur l’environnement. LA CHARTE PAYSAGÈRE ET ENVIRONNEMENTALE Les travaux d’études* menés depuis 2008 autour des questions de paysage, d’environnement et d’agriculture ont permis d’élaborer une Charte paysagère et environnementale en 2011, puis d’enrichir le SCoT en 2012. La Charte paysagère et environnementale est une démarche de conseil accessible à tous les élus et techniciens du territoire. C’est aussi une forme d’atelier permanent qui guide l’aménagement du territoire. Elle s’appuie sur deux documents clefs : n le document d’engagement signé par les élus qui résume l’état d’esprit dans lequel les élus veulent voir aménager la Pointe de Caux en associant une valorisation des traces nobles du passé à une approche contemporaine de l’amélioration de leur cadre de vie, n le socle de connaissances et le recueil de propositions Vers une plus grande attractivité contenus dans l’étude paysagère et environnementale qui propose une stratégie mais également des références et des exemples très concrets d’aménagements qualitatifs et de démarches sources d’inspiration pour les élus de la Pointe de Caux. * Ces travaux sont présents sous forme de synthèse (diagnostic et enjeux) et de rubriques thématiques (propositions) sur le site internet. La Charte s’enrichit constamment (compte rendu de visites d’opération de référence, retours d’expériences...) d’où l’intérêt de la consulter aussi sur le site internet du SCoT. LIMITES, FRANGES ET LISIÈRES Les élus et les techniciens du territoire ont souhaité réfléchir à l’attrait de notre territoire en se focalisant sur ses différentes « limites, franges et lisières ». Comment améliorer et enrichir les espaces de transition (entre agriculture et ville, nature et industrie, fond de vallée et espaces commerciaux…) ? Afin de répondre à des attentes de propositions concrètes, un atelier a été monté en partenariat avec l’École Nationale Supérieure du Paysage. Trois paysagistes en fin de formation ont nourri pendant 5 mois cette réflexion en appréhendant une grande diversité de situations et en proposant des pistes dont les élus peuvent désormais se saisir. L’ensemble des propositions sont présentées dans le document Pour de nouvelles rencontres en Pays de Caux. VERS UNE RÉVISION DU SCoT Le SCoT actuel repose sur l’idée de la construction d’une métropole maritime internationale s’appuyant sur le territoire de l’Estuaire de la Seine. Les liens grandissants avec les territoires de l’estuaire et l’apparition d’une dynamique autour de la Vallée de Seine amènent à repenser la stratégie territoriale. Il apparait nécessaire de fixer les objectifs dans un document renouvelé et d’afficher auprès des partenaires une ligne d’ambition. LE SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE LE HAVRE POINTE DE CAUX ESTUAIRE Le SCoT actuellement en vigueur a été approuvé en 2012. Au cœur de cette entreprise, les élus ont exprimé une vision à long terme pour construire un projet d’aménagement du territoire. Le SCoT s’appuie sur la capacité locale à nourrir un projet dépassant ses limites administratives et s’engage vers un réseau de collaborations tant à l’échelle du Pays qu’à celle de l’Estuaire de la Seine. Ambition : acquérir le statut de métropole maritime internationale. Editeur:AURH-Conception:BDSALeHavre,2005-Exécution:AURH-Impression:LaPetitePresse,LeHavre-juillet2014 4 quai Guillaume Le Testu 76063 LE HAVRE CEDEX Tél 02 32 74 09 27 Fax 02 35 21 51 57 scot@agglo-havraise.fr Retrouvez les documents du SCoT et la charte paysagère sur le site www.scot-lhpce.fr LES DOCUMENTS DU SCoT ET DE LA CHARTE PAYSAGÈRE ET ENVIRONNEMENTALE Elaboration du SCoT mai2004 janvier2008 juin2014 février2012 octobre2011 S U I V I A N I M A T I O N D U D O C U M E N T Modification du SCoT Elaboration de l’Etude Paysagère et Environnementale Animation de la Charte Paysagère et Environnementale 2017 Création du Syndicat Mixte Approbation du SCoT Approbation du SCoT modifié suite à son annulation Relance travaux SCoT Approbation du SCoT Elaboration du SCoT ◄ Signature de la Charte Paysagère et Environnementale Communauté de Communes du Canton de Criquetot l'Esneval Communauté de Communes de Campagne de Caux Communauté de Communes Caux Vallée de Seine Communauté de Communes de Quillebeuf sur Seine Communauté de Communes du Canton de Beuzeville Communauté de Communes du Pays de Honfleur La Manche Embouchure de la Seine Communauté de communes Caux Estuaire Communauté de l’agglomération havraise (CODAH) Réalisation : AURH (LA/SCAH - 02/2014) Fond : © CODAH - droits réservés 0 42 Km Les grandes dates du SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire

×