SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
Télécharger pour lire hors ligne
Stress des plantes : des solutions

Une plante a beaucoup d’ennemis et ça la stresse !
Heureusement elle a des systèmes de résistance pour lutter contre les
agressions tellement redoutées en agriculture : gel, sécheresse,
maladies, ravageurs… Il existe des moyens, comme les éliciteurs pour
les aider à résister et ainsi limiter les traitements.

Le stress biotique : c’est quoi ?

Il y a tout d’abord le stress biotique : déclenché par des champignons,
des insectes, des bactéries, des adventices. Nous parlerons du stress
abiotique ans le prochain article.

Un peu d’histoire : Dès 1961, Ross a montré qu’après inoculation d’une
feuille de tomate avec une souche du virus de la mosaïque (TMV), il y
avait une augmentation de la résistance des autres feuilles à ce virus ainsi
qu’à d’autres pathogènes. Les plantes auraient-elles un système
immunitaire ?

Par la suite, les progrès de la biologie cellulaire et moléculaire ont permis
de démontrer des acquisitions ou des inductions de résistance. Certes
moins développés que le système immunitaire animal, les plantes ont bien
des systèmes de résistances pour lutter contre les agressions.

Les plantes « reconnaissent » les micro-organismes grâce à des
molécules « signal » inclues dans les parois de ces derniers. Certains
micro-organismes sont bénéfiques et symbiotiques (mycorhizes,
rhizobium,…). D’autres sont pathogènes et responsables de maladies
(oïdium, mildiou, botrytis, fusarium, pythium, rhizoctonia ….).
Lorsqu’un pathogène « attaque » une plante, cette dernière va déclencher
une cascade de réactions de défense au sein de la cellule.




Oïdium
Comment répondent les plantes ?

- par le « Suicide Cellulaire ». Sur le site de l’infection afin de bloquer le
pathogène, la plante sacrifie des cellules.
- par renforcement de la barrière mécanique par épaississement de la
paroi de la cellule.
-   par la production de métabolites à activité anti-microbienne, en
particulier les phytoalexines (Langcake et Pryce, 1976).
- par la production d’enzymes qui dégradent la paroi des pathogènes
comme la glucanase et la chitinase (Van Loon, 1997).

Il faut souligner que, souvent, la « réponse immunitaire » a une
caractéristique systémique (dans toute la plante) et non plus localisée
(comme le suicide cellulaire).

Cette RSA (Réponse Systémique Acquise) a pour principe l’activation de
gènes qui maintiendront la plante entière dans un état de résistance
contre un large spectre de pathogènes

Eliciteurs : une solutions aux maladies ?

Des SDP (Stimulateurs des Défenses des Plantes) ou Eliciteurs
peuvent « Mimer » l’attaque d’un pathogène pour préparer la plante à une
véritable arrivée de la maladie.
Un grand nombre d’agents peuvent provoquer une réaction chez la plante,
sans toutefois provoquer la maladie. Il s’agit le plus souvent d’extraits
microbiens, d’extraits de plantes, de composés organiques, de minéraux
et d’agents physiques.
Ils sont reconnus par les récepteurs membranaires de la plante, au même
titre qu’un véritable pathogène, et la préparent à être plus résistante aux
maladies par la suite.

Un éliciteur (ou SDP) est un produit visant à déclencher le système de
défense de la plante suffisamment tôt pour éviter le développement de la
maladie. Ils ne peuvent donc avoir qu’une efficacité préventive.
Quand le pathogène est installé il est alors difficile de le déloger. Des
actions directes peuvent être nécessaires (insecticides, fongicides…).

Les éliciteurs (ou SDP) sont des éléments à prendre en compte si l’on veut
aller vers une agriculture raisonnée. Ils permettent parfois de limiter les
passages, les traitements. Mais ils restent complémentaires de stratégies
de lutte conventionnelle.
Stress abiotique : c’est quoi ?

Le stress abiotique est déclenché par :

   •   le gel,
   •   la chaleur,
   •   les chocs de températures,
   •   la salinité,
   •   le manque d’eau,
   •   le rayonnement solaire,
   •   les carences nutritives,
   •   le vent ou verse…

Comment réagissent les cultures lors de brusques changements de
températures ?
Les écarts de températures peuvent provoquer des nécroses foliaires
comme le « tip burn » de la salade ; des variations de régime hydrique, la
« maladie du cul noir » de la tomate.

Quel mécanisme utilisent les plantes pour survivre aux carences
nutritives ?
Elles ralentissent leur métabolisme et diminuent les dépenses
énergétiques. Ce qui réduit la croissance, la photosynthèse et donc le
rendement !
Certaines plantes se défendent mieux que d’autres aux conditions
extrêmes d’aridité, de températures froides ou de salinité. Pour exemple,
les algues vivent dans un environnement hyper-salins (le sel est toxique
pour les plantes), certaines espèces comme la rose de Jericho résistent
des dizaines d’années sans eau dans le désert…




La rose de Jericho peut résister à l’absence d’eau pendant plusieurs
années. Elle se déploie à nouveau (temps réel : 3 heures) lorsque ‘elle
est dans un environnement humide. Progressivement les feuilles
redeviennent vertes (wikipedia).


Les plantes ont la capacité génétique de synthétiser des substances
protectrices comme les « osmolytes ».

La glycine bétaïne est l’osmoprotecteur le plus puissant du monde
végétal. Elle augmente la pression osmotique dans la cellule végétale afin
d’éviter la fuite de l’eau hors de la cellule aboutissant à sa mort.
Elle permet la rétention ou la diffusion de l’eau et des oligo-éléments par
la gestion de cette pression osmotique.
De la même manière elle diminue le point de cristallisation de l’eau à
l’intérieur des cellules de la plante ? Cela permet de baisser la
température de gelée et donc d’éviter l’éclatement des cellules et la mort




de la plante.

En viticulture, par exemple, en application foliaire à la fin de la floraison,
la glycine bétaïne améliore la nutrition en cas de fortes chaleurs.
Et 3 semaines avant la récolte, elle permet une meilleure résistance à
l’éclatement / fissuration des baies et tenue des fruits post récolte (raisin
de table).
Pour les fruits, il a été démontré qu’elle permet d’améliorer la
conservation après récolte (Momilia).

Toute la réussite réside dans la prévision des agressions. Chaque
agriculteur connaît les risques de fortes chaleurs (la météo l’y aide bien..)
et sait jusqu’à quand une gelée peut encore avoir lieu au printemps. Les
osmoprotecteurs ont un bel avenir en agriculture pour limiter les dégâts
de la météo de l’environnement.
www.agriculture-nouvelle.fr

Contenu connexe

Tendances

L'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversitéL'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversitéYounes Trachli
 
Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...
Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...
Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...Marouane Ghandor
 
HEAT STRESS Seminar presentation by Sachin Nagre
HEAT STRESS Seminar presentation by Sachin NagreHEAT STRESS Seminar presentation by Sachin Nagre
HEAT STRESS Seminar presentation by Sachin NagreKumarJaianand
 
Méthode de dépollution des sols et des eaux
Méthode de dépollution des sols et des eauxMéthode de dépollution des sols et des eaux
Méthode de dépollution des sols et des eauxselim Haouari
 
Thèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbarekThèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbareksouad06
 
La pollution au Liban
La pollution au LibanLa pollution au Liban
La pollution au Libantchessy
 
Improving drought tolerance in maize (zea mays)
Improving drought tolerance in maize (zea mays)Improving drought tolerance in maize (zea mays)
Improving drought tolerance in maize (zea mays)Delince Samuel
 
Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...
Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...
Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...smemanager
 
Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;
Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;
Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;Irini Andrioti, PMP, GCDF
 
Low temp. stress
Low temp. stressLow temp. stress
Low temp. stressAqeel Ahmed
 
Stress and osmoregulation in plants(edited)
Stress and osmoregulation in plants(edited)Stress and osmoregulation in plants(edited)
Stress and osmoregulation in plants(edited)Haider Ali Malik
 
Generalites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptxGeneralites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptxssuserc3dde6
 
η γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώνα
η γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώναη γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώνα
η γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώναKakos Lykos
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesAhmed Dellaa
 

Tendances (20)

L'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversitéL'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversité
 
Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...
Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...
Mécanismes biochimiques et moléculaire de tolérance au stress hydrique chez l...
 
HEAT STRESS Seminar presentation by Sachin Nagre
HEAT STRESS Seminar presentation by Sachin NagreHEAT STRESS Seminar presentation by Sachin Nagre
HEAT STRESS Seminar presentation by Sachin Nagre
 
phytoremédiation
phytoremédiationphytoremédiation
phytoremédiation
 
Méthode de dépollution des sols et des eaux
Méthode de dépollution des sols et des eauxMéthode de dépollution des sols et des eaux
Méthode de dépollution des sols et des eaux
 
Thèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbarekThèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbarek
 
La pollution au Liban
La pollution au LibanLa pollution au Liban
La pollution au Liban
 
Improving drought tolerance in maize (zea mays)
Improving drought tolerance in maize (zea mays)Improving drought tolerance in maize (zea mays)
Improving drought tolerance in maize (zea mays)
 
La biodiversité agricole.pptx
La biodiversité agricole.pptxLa biodiversité agricole.pptx
La biodiversité agricole.pptx
 
Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...
Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...
Loi N° 94 – 027 portant sur le code d'hygiène, sécurité et environnement du t...
 
Phytoremediation
PhytoremediationPhytoremediation
Phytoremediation
 
Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;
Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;
Tι θα γίνει όταν μεγαλώσει;
 
Low temp. stress
Low temp. stressLow temp. stress
Low temp. stress
 
Stress and osmoregulation in plants(edited)
Stress and osmoregulation in plants(edited)Stress and osmoregulation in plants(edited)
Stress and osmoregulation in plants(edited)
 
Generalites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptxGeneralites sur HSE.pptx
Generalites sur HSE.pptx
 
η γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώνα
η γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώναη γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώνα
η γυναίκα στην εργασία τον 19ο αιώνα
 
7.pseudomonas
7.pseudomonas7.pseudomonas
7.pseudomonas
 
Kompetenzbaum
KompetenzbaumKompetenzbaum
Kompetenzbaum
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantes
 
Le changement climatique.
Le changement climatique.Le changement climatique.
Le changement climatique.
 

En vedette

Mémoire Yves Tindon 2012 VF
Mémoire Yves Tindon 2012 VFMémoire Yves Tindon 2012 VF
Mémoire Yves Tindon 2012 VFYves Tindon
 
Abiotic stress resistance @ sid
Abiotic stress resistance @ sidAbiotic stress resistance @ sid
Abiotic stress resistance @ sidsidjena70
 
Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...
Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...
Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...j2d_afrique
 
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...csfd
 
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...csfd
 
Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...
Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...
Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...Africa Rice Center (AfricaRice)
 
Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012
Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012
Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012Dexant Olivier
 
Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...
Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...
Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...mynizhyn
 
Mecanisme de gestion de la Secheresse en Tunisie
Mecanisme de gestion de la Secheresse en TunisieMecanisme de gestion de la Secheresse en Tunisie
Mecanisme de gestion de la Secheresse en TunisieNENAwaterscarcity
 
Valoriser les fonctions du du végétal pour développer son marché
Valoriser les fonctions du du végétal pour développer son marchéValoriser les fonctions du du végétal pour développer son marché
Valoriser les fonctions du du végétal pour développer son marchéHortea
 
Chlorophylle et pigments chlorophylliens
Chlorophylle et pigments chlorophylliensChlorophylle et pigments chlorophylliens
Chlorophylle et pigments chlorophyllienssection-scientifique
 
Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09bio svi
 
Cellule végétale et cellule animale
Cellule végétale et cellule animaleCellule végétale et cellule animale
Cellule végétale et cellule animaletchessy
 
Lamini&farsane traitement de_signale
Lamini&farsane traitement de_signaleLamini&farsane traitement de_signale
Lamini&farsane traitement de_signaleAsmae Lamini
 
Xerophytes and hydrophytes
Xerophytes and hydrophytesXerophytes and hydrophytes
Xerophytes and hydrophytesmcnewbold
 
Presentación clasificación plantas ---
Presentación clasificación plantas ---Presentación clasificación plantas ---
Presentación clasificación plantas ---CJVE
 

En vedette (20)

Mémoire Yves Tindon 2012 VF
Mémoire Yves Tindon 2012 VFMémoire Yves Tindon 2012 VF
Mémoire Yves Tindon 2012 VF
 
Plant stress responses
Plant stress responsesPlant stress responses
Plant stress responses
 
Presentation
PresentationPresentation
Presentation
 
Abiotic stress resistance @ sid
Abiotic stress resistance @ sidAbiotic stress resistance @ sid
Abiotic stress resistance @ sid
 
Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...
Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...
Agriculture Urbaine et les cultures hors sol : influences du stress hydrique ...
 
La callogenèse
La callogenèseLa callogenèse
La callogenèse
 
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification...
 
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ?...
 
Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...
Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...
Th1_Évaluation de la résistance à la sécheresse de nouvelles variétés  de riz...
 
Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012
Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012
Colloque legumineuses à graines 21novembre 2012
 
Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...
Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...
Перелік стоянок та місць відстою транспортних засобів при тимчасовому обмежен...
 
Mecanisme de gestion de la Secheresse en Tunisie
Mecanisme de gestion de la Secheresse en TunisieMecanisme de gestion de la Secheresse en Tunisie
Mecanisme de gestion de la Secheresse en Tunisie
 
Valoriser les fonctions du du végétal pour développer son marché
Valoriser les fonctions du du végétal pour développer son marchéValoriser les fonctions du du végétal pour développer son marché
Valoriser les fonctions du du végétal pour développer son marché
 
Chlorophylle et pigments chlorophylliens
Chlorophylle et pigments chlorophylliensChlorophylle et pigments chlorophylliens
Chlorophylle et pigments chlorophylliens
 
Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09
 
Cellule végétale et cellule animale
Cellule végétale et cellule animaleCellule végétale et cellule animale
Cellule végétale et cellule animale
 
Xerophytes
XerophytesXerophytes
Xerophytes
 
Lamini&farsane traitement de_signale
Lamini&farsane traitement de_signaleLamini&farsane traitement de_signale
Lamini&farsane traitement de_signale
 
Xerophytes and hydrophytes
Xerophytes and hydrophytesXerophytes and hydrophytes
Xerophytes and hydrophytes
 
Presentación clasificación plantas ---
Presentación clasificación plantas ---Presentación clasificación plantas ---
Presentación clasificación plantas ---
 

Similaire à Le stress des plantes des solutions ?

M1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsx
M1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsxM1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsx
M1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsxNesrineLaradji
 
Le développement des plantes
Le développement des plantesLe développement des plantes
Le développement des plantesSELLANI Halima
 
Des micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos culturesDes micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos culturesAgriculture Nouvelle
 
Système de défense des plantes
Système de défense des plantesSystème de défense des plantes
Système de défense des plantesCORINNE MOGNI
 
Services rendus par les plantes Lilya Boucelha
Services rendus par les plantes Lilya BoucelhaServices rendus par les plantes Lilya Boucelha
Services rendus par les plantes Lilya BoucelhaLilya BOUCELHA
 
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIMArboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIMAgriculture Nouvelle
 
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poserMicro organismes en agriculture : 7 questions à poser
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poserAgriculture Nouvelle
 
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireJournée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireMohammed Khassassi
 
_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).pptRajaeKhafife
 
5. ascam talibi-marrakech
5. ascam talibi-marrakech5. ascam talibi-marrakech
5. ascam talibi-marrakechzrouali
 
L eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitantL eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitantAgriculture Nouvelle
 
Maladies (buis, rosiers) et avertissements
Maladies (buis, rosiers) et avertissementsMaladies (buis, rosiers) et avertissements
Maladies (buis, rosiers) et avertissementsCollège des Prodcuteurs
 
Eau biodynamisé très complet
Eau biodynamisé très completEau biodynamisé très complet
Eau biodynamisé très completTocup
 
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesTriclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesGreenFacts
 
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdfcultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdfHICHAM215202
 

Similaire à Le stress des plantes des solutions ? (20)

M1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsx
M1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsxM1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsx
M1-Agroécologie-interaction-plante-milieu.ppsx
 
Le développement des plantes
Le développement des plantesLe développement des plantes
Le développement des plantes
 
Des micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos culturesDes micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos cultures
 
Système de défense des plantes
Système de défense des plantesSystème de défense des plantes
Système de défense des plantes
 
Services rendus par les plantes Lilya Boucelha
Services rendus par les plantes Lilya BoucelhaServices rendus par les plantes Lilya Boucelha
Services rendus par les plantes Lilya Boucelha
 
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIMArboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
 
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poserMicro organismes en agriculture : 7 questions à poser
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser
 
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireJournée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
 
_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt
 
plasmopara.pptx
plasmopara.pptxplasmopara.pptx
plasmopara.pptx
 
vins.ppt
vins.pptvins.ppt
vins.ppt
 
5. ascam talibi-marrakech
5. ascam talibi-marrakech5. ascam talibi-marrakech
5. ascam talibi-marrakech
 
L eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitantL eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitant
 
Maladies (buis, rosiers) et avertissements
Maladies (buis, rosiers) et avertissementsMaladies (buis, rosiers) et avertissements
Maladies (buis, rosiers) et avertissements
 
Eau biodynamisé très complet
Eau biodynamisé très completEau biodynamisé très complet
Eau biodynamisé très complet
 
NON aux OGM
NON aux OGMNON aux OGM
NON aux OGM
 
Amibes et amibiases
Amibes et amibiasesAmibes et amibiases
Amibes et amibiases
 
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesTriclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
 
Nematologie 3
Nematologie 3Nematologie 3
Nematologie 3
 
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdfcultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
 

Plus de Agriculture Nouvelle

Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Agriculture Nouvelle
 
L'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleL'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleAgriculture Nouvelle
 
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...Agriculture Nouvelle
 
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigneViticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigneAgriculture Nouvelle
 
Actualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phytoActualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phytoAgriculture Nouvelle
 
Agroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la productionAgroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la productionAgriculture Nouvelle
 
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ansMycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ansAgriculture Nouvelle
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureAgriculture Nouvelle
 
Objectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du solObjectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du solAgriculture Nouvelle
 
Semences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de fermeSemences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de fermeAgriculture Nouvelle
 
Objectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du solObjectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du solAgriculture Nouvelle
 
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)Agriculture Nouvelle
 

Plus de Agriculture Nouvelle (20)

Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
 
L'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleL'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elle
 
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
 
Le triple 0
Le triple 0Le triple 0
Le triple 0
 
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigneViticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
 
Viticulture : bandes enherbées
Viticulture :  bandes enherbéesViticulture :  bandes enherbées
Viticulture : bandes enherbées
 
Le soufre en agriculture
Le soufre en agricultureLe soufre en agriculture
Le soufre en agriculture
 
Actualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phytoActualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phyto
 
Limites Maximales de Résidus
Limites Maximales de RésidusLimites Maximales de Résidus
Limites Maximales de Résidus
 
Agroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la productionAgroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la production
 
Humus en agriculture
Humus en agricultureHumus en agriculture
Humus en agriculture
 
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ansMycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
 
Objectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du solObjectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du sol
 
OGM pourquoi tant de passions ?
OGM pourquoi tant de passions ?OGM pourquoi tant de passions ?
OGM pourquoi tant de passions ?
 
Semences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de fermeSemences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de ferme
 
Objectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du solObjectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du sol
 
Les mycorhizes
Les mycorhizesLes mycorhizes
Les mycorhizes
 
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
 
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
 

Le stress des plantes des solutions ?

  • 1. Stress des plantes : des solutions Une plante a beaucoup d’ennemis et ça la stresse ! Heureusement elle a des systèmes de résistance pour lutter contre les agressions tellement redoutées en agriculture : gel, sécheresse, maladies, ravageurs… Il existe des moyens, comme les éliciteurs pour les aider à résister et ainsi limiter les traitements. Le stress biotique : c’est quoi ? Il y a tout d’abord le stress biotique : déclenché par des champignons, des insectes, des bactéries, des adventices. Nous parlerons du stress abiotique ans le prochain article. Un peu d’histoire : Dès 1961, Ross a montré qu’après inoculation d’une feuille de tomate avec une souche du virus de la mosaïque (TMV), il y avait une augmentation de la résistance des autres feuilles à ce virus ainsi qu’à d’autres pathogènes. Les plantes auraient-elles un système immunitaire ? Par la suite, les progrès de la biologie cellulaire et moléculaire ont permis de démontrer des acquisitions ou des inductions de résistance. Certes moins développés que le système immunitaire animal, les plantes ont bien des systèmes de résistances pour lutter contre les agressions. Les plantes « reconnaissent » les micro-organismes grâce à des molécules « signal » inclues dans les parois de ces derniers. Certains micro-organismes sont bénéfiques et symbiotiques (mycorhizes, rhizobium,…). D’autres sont pathogènes et responsables de maladies (oïdium, mildiou, botrytis, fusarium, pythium, rhizoctonia ….). Lorsqu’un pathogène « attaque » une plante, cette dernière va déclencher une cascade de réactions de défense au sein de la cellule. Oïdium
  • 2. Comment répondent les plantes ? - par le « Suicide Cellulaire ». Sur le site de l’infection afin de bloquer le pathogène, la plante sacrifie des cellules. - par renforcement de la barrière mécanique par épaississement de la paroi de la cellule. - par la production de métabolites à activité anti-microbienne, en particulier les phytoalexines (Langcake et Pryce, 1976). - par la production d’enzymes qui dégradent la paroi des pathogènes comme la glucanase et la chitinase (Van Loon, 1997). Il faut souligner que, souvent, la « réponse immunitaire » a une caractéristique systémique (dans toute la plante) et non plus localisée (comme le suicide cellulaire). Cette RSA (Réponse Systémique Acquise) a pour principe l’activation de gènes qui maintiendront la plante entière dans un état de résistance contre un large spectre de pathogènes Eliciteurs : une solutions aux maladies ? Des SDP (Stimulateurs des Défenses des Plantes) ou Eliciteurs peuvent « Mimer » l’attaque d’un pathogène pour préparer la plante à une véritable arrivée de la maladie. Un grand nombre d’agents peuvent provoquer une réaction chez la plante, sans toutefois provoquer la maladie. Il s’agit le plus souvent d’extraits microbiens, d’extraits de plantes, de composés organiques, de minéraux et d’agents physiques. Ils sont reconnus par les récepteurs membranaires de la plante, au même titre qu’un véritable pathogène, et la préparent à être plus résistante aux maladies par la suite. Un éliciteur (ou SDP) est un produit visant à déclencher le système de défense de la plante suffisamment tôt pour éviter le développement de la maladie. Ils ne peuvent donc avoir qu’une efficacité préventive. Quand le pathogène est installé il est alors difficile de le déloger. Des actions directes peuvent être nécessaires (insecticides, fongicides…). Les éliciteurs (ou SDP) sont des éléments à prendre en compte si l’on veut aller vers une agriculture raisonnée. Ils permettent parfois de limiter les passages, les traitements. Mais ils restent complémentaires de stratégies de lutte conventionnelle.
  • 3. Stress abiotique : c’est quoi ? Le stress abiotique est déclenché par : • le gel, • la chaleur, • les chocs de températures, • la salinité, • le manque d’eau, • le rayonnement solaire, • les carences nutritives, • le vent ou verse… Comment réagissent les cultures lors de brusques changements de températures ? Les écarts de températures peuvent provoquer des nécroses foliaires comme le « tip burn » de la salade ; des variations de régime hydrique, la « maladie du cul noir » de la tomate. Quel mécanisme utilisent les plantes pour survivre aux carences nutritives ? Elles ralentissent leur métabolisme et diminuent les dépenses énergétiques. Ce qui réduit la croissance, la photosynthèse et donc le rendement !
  • 4. Certaines plantes se défendent mieux que d’autres aux conditions extrêmes d’aridité, de températures froides ou de salinité. Pour exemple, les algues vivent dans un environnement hyper-salins (le sel est toxique pour les plantes), certaines espèces comme la rose de Jericho résistent des dizaines d’années sans eau dans le désert… La rose de Jericho peut résister à l’absence d’eau pendant plusieurs années. Elle se déploie à nouveau (temps réel : 3 heures) lorsque ‘elle est dans un environnement humide. Progressivement les feuilles redeviennent vertes (wikipedia). Les plantes ont la capacité génétique de synthétiser des substances protectrices comme les « osmolytes ». La glycine bétaïne est l’osmoprotecteur le plus puissant du monde végétal. Elle augmente la pression osmotique dans la cellule végétale afin d’éviter la fuite de l’eau hors de la cellule aboutissant à sa mort. Elle permet la rétention ou la diffusion de l’eau et des oligo-éléments par la gestion de cette pression osmotique. De la même manière elle diminue le point de cristallisation de l’eau à l’intérieur des cellules de la plante ? Cela permet de baisser la
  • 5. température de gelée et donc d’éviter l’éclatement des cellules et la mort de la plante. En viticulture, par exemple, en application foliaire à la fin de la floraison, la glycine bétaïne améliore la nutrition en cas de fortes chaleurs. Et 3 semaines avant la récolte, elle permet une meilleure résistance à l’éclatement / fissuration des baies et tenue des fruits post récolte (raisin de table). Pour les fruits, il a été démontré qu’elle permet d’améliorer la conservation après récolte (Momilia). Toute la réussite réside dans la prévision des agressions. Chaque agriculteur connaît les risques de fortes chaleurs (la météo l’y aide bien..) et sait jusqu’à quand une gelée peut encore avoir lieu au printemps. Les osmoprotecteurs ont un bel avenir en agriculture pour limiter les dégâts de la météo de l’environnement. www.agriculture-nouvelle.fr