SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  13
Télécharger pour lire hors ligne
LES OUTILS DE LECTURE,
FACTEUR CLÉ DE LA
LECTURE NUMÉRIQUE ?
Delphine Tirole
Alexandre Coutant
Ioan Roxin
Université de Franche-Comté, ELLIADD, équipe OUN
Les enjeux de la lecture numérique : de l'Ipad à Jules Verne - 7 mai 2013
Le lecteur : le cœur de la lecture
« Les lecteurs sont des voyageurs ; ils circulent sur les terres d’autrui,
nomades braconnant à travers les champs qu’ils n’ont pas écrits,
ravissant les biens d’Egypte pour en jouir. » (De Certeau, 1990)
Il n’y a pas de lecture sans le lecteur. La lecture est une activité
humaine.
Lecture = appropriation du discours / du support de lecture (Wolf, 2007
; Levy, 1997, Vandendorpe, 1999)
La lecture est active et subjective.
Le lecteur développe ses propres expériences et pratiques de
lecture
2
3
La lecture numérique : supports et
caractéristiques
Dispositifs mobiles Vs dispositifs fixes
Ecran rétro-éclairé Vs encre électronique
Caractéristiques principales :
Affordance critique : papier > support de lecture numérique (Marshall, 2005)
Dépôt de marques de lecture, confort de lecture, développement des repères
de lecture (Baccino, 2011 ; O’Hara, 1999)
Propriétés calculatoires et combinatoires des données (Bachimont, 2004) :
opportunité de développer des fonctionnalités avancées
Point de vue informatique et interactions homme-machine, ne rend pas
compte d’un cadre socio-technique
Approche décontextualisée de la lecture et du lecteur
4
Potentialités de la lecture numérique
Nouvelles interfaces
Papier computationnel
Enregistrer les traces de lecture
Parcours de lecture du document/du lecteur
Statistiques de lecture
Visualiser les points chauds du document
Apport des technologies du Web sémantique
Promesse de recommandations plus pertinentes
(Interopérabilité des données)
Nouvelles formes du livre numérique
littératures numériques, livre-application, livre-hypertexte
5
État des lieux des pratiques sur tablettes
numériques
Progression importante de la
possession de tablettes (étude GFK 2013)
Pratiques de lecture : correspondance
/ actualités
(admob by Google 2011 ; mediamétrie 2012)
6
admob by Google 2011
Pas de prise en compte de certains supports
Pourquoi on lit influence directement comment on lit. (Gharbi, 2006 ; O’Hara, 1996 ; Bertrand-Gastlady,
2002)
Etudier la lecture numérique dans un contexte particulier, avec des finalités précises
Intérêt pour le lecteur savant : pratiques de lecture importante & stratégies élaborés
Existe-t-il une attente pour de tels outils de lecture numérique chez les lecteurs savants ?
Méthodologie
Enquête sur les pratiques de lecture professionnelle
Entretiens compréhensifs (Kaufmann, 2006)
Population : enseignants-chercheurs, doctorants, enseignants
n = 19
Essentiellement intervenants en Université
Disciplines informatique et multimédia surreprésentées
Variété des âges
Hommes surreprésentés (h : 17 ; F : 2)
Analyse thématique :
Types de contenus lus / Lieux de lecture / Temps consacrés à la lecture /
Supports de lecture / Stratégie de sélection des contenus et formes de
lecture / Actions sur le texte / Archivage et réexploitation / Représentations
des supports
7
Quelques catégories partagées
Lecture recherche / lecture enseignement
Veille régulière et périodes de lecture intense vs périodes de lecture
intense et opportunisme
Contenus scientifiques et actualité vs manuels et actualités
Lecture rapide / lecture approfondie
Veille vs domaines de spécialité
Contextes de mobilité (surtout courts trajets) ou bureau vs bureau et
longs trajets (bibliothèque peu évoquée)
Tous terminaux dont mobiles vs papier et ordinateur
8
Quelques catégories partagées
Sélection des sources : délégation + bricolage personnel
Curation et contenus éditorialisés + lectures hypertextuelles
Sourcing et veille en numérique, mais lecture encore sur papier (et ordi)
Taille du texte déterminante dans le recours au papier
Méfiance à l'égard du web collaboratif : bruit, objectifs de lecture
différents
Terminaux
Équipement relativement élevé (en ordinateurs mais aussi en
smartphones et tablettes) sauf liseuses
Pas de défiance à l'égard des terminaux numériques
Conviction de l'optimisation qu'ils peuvent permettre
Ignorance des outils existants
1. papier 2. ordinateur 3. smartphone 4. tablette ? liseuse
9
Une aisance approximative et bricolée
Actions sur textes : bricolages et niveaux de compétences variés
Habitudes issues du bureau (classements en dossiers thématiques, post-it,
surlignage, copie)
Encore beaucoup de pertes et peu de réexploitation
Travail sur texte = papier (praticité court-terme vs optimisation long terme)
Maîtrise (organisation de l'archivage/notes/réexploitation) par formation à la
recherche d'information ou méthodologies de recherche
Pas nécessairement technique, plutôt archive, exégèse, documentation
Apprentissage vicariant et opportuniste
Peu de formation initiale
Pas d'intérêt à se former
Quelques « adoptants précoces »
Diffusion par les pairs
10
Des pratiques éloignées des représentations
des lectures numériques
Paradoxe des lectures augmentées
Enquêtés cherchent à les diminuer + algorithmes peu souhaités
Paradoxe concernant les tablettes comme support de lecture
Mis en avant dans études IHM, applications, …
Quand prise en compte du contexte des pratiques de lecture numérique savante effectives :
mise en avant de l’ordinateur
Ordinateur : adaptatif
Habitudes de bureau
Taille de l'écran
Multi-écran
Actions sur texte plus simples (clavier et souris plus ergonomiques) et sens pratique intégré
permettant la réflexion
Culture scientifique
Ménagement de la face
Face cachée des coulisses
Lectures ciblées
11
Pour des recherches sociotechniques
Sujet de thèse, postulat : proposer un prototype d’application pour la
lecture savante sur tablette numérique
Après enquête, réorientation des décisions de conception (support,
fonctionnalités, ordre de développement, accompagnement envisageable pour
favoriser l'appropriation)
Intérêt de la collaboration spécialistes des usages / concepteurs
Gain de temps et d'argent
Éthique des rapports innovation/société
Supports d'accords entre chercheurs et innovateurs et entre
disciplines
Remerciements aux étudiants du M1 Produits et Services Multimédias :
réalisation des entretiens, analyse et discussion collective des matériaux
12
Science fiction ?
Merci de votre attention
13

Contenu connexe

Similaire à LES OUTILS DE LECTURE, FACTEUR CLÉ DE LA LECTURE NUMÉRIQUE ?

Travail intellectuel, traces et réflexivité
Travail intellectuel, traces et réflexivitéTravail intellectuel, traces et réflexivité
Travail intellectuel, traces et réflexivitéYannick Prié
 
L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...
L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...
L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...Aurélien Fiévez
 
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...Vbriat
 
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M CarbilletLe document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M CarbilletCarbilletM
 
Synthèse sur l’actualité du livre numérique
Synthèse sur l’actualité du livre numériqueSynthèse sur l’actualité du livre numérique
Synthèse sur l’actualité du livre numériqueBibliothèque de Compiegne
 
De la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiques
De la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiquesDe la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiques
De la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiquesPierre Fastrez
 
La lecture en ligne
La lecture en ligne La lecture en ligne
La lecture en ligne Amal Bunny Ou
 
Les Bibliotheques au service de la recherche
Les Bibliotheques au service de la rechercheLes Bibliotheques au service de la recherche
Les Bibliotheques au service de la rechercheULB - Bibliothèques
 
Keynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fKeynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fJugend und Medien
 
LPC-infodoc_items_2013
LPC-infodoc_items_2013LPC-infodoc_items_2013
LPC-infodoc_items_2013c_filleul
 
Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...
Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...
Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...Marcel Lebrun
 
Ecriture creative florilege-fipf_2017
Ecriture creative florilege-fipf_2017Ecriture creative florilege-fipf_2017
Ecriture creative florilege-fipf_2017Dimitris Goulis
 
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05map8slide
 
Formation en alphabétisation
Formation en alphabétisationFormation en alphabétisation
Formation en alphabétisationadreena
 
diaporama formateur numerique socle-et_programmes
diaporama formateur numerique socle-et_programmesdiaporama formateur numerique socle-et_programmes
diaporama formateur numerique socle-et_programmesLaure Mayer
 
Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...
Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...
Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...Simon Carolan
 

Similaire à LES OUTILS DE LECTURE, FACTEUR CLÉ DE LA LECTURE NUMÉRIQUE ? (20)

Travail intellectuel, traces et réflexivité
Travail intellectuel, traces et réflexivitéTravail intellectuel, traces et réflexivité
Travail intellectuel, traces et réflexivité
 
L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...
L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...
L’écriture avec la tablette tactile : quels usages ? Quels processus ? Quelle...
 
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
2015copyparty à Strasbourg : comment rendre l'élève acteur/auteur de ses rech...
 
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M CarbilletLe document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
Le document de collecte Paf Académie Toulouse M Carbillet
 
Colloque Docsoc2008
Colloque Docsoc2008Colloque Docsoc2008
Colloque Docsoc2008
 
Synthèse sur l’actualité du livre numérique
Synthèse sur l’actualité du livre numériqueSynthèse sur l’actualité du livre numérique
Synthèse sur l’actualité du livre numérique
 
De la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiques
De la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiquesDe la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiques
De la lecture à la navigation: quelles compétences médiatiques
 
La lecture en ligne
La lecture en ligne La lecture en ligne
La lecture en ligne
 
Du papier à l'écran, lire se transforme
Du papier à l'écran, lire se transformeDu papier à l'écran, lire se transforme
Du papier à l'écran, lire se transforme
 
Les Bibliotheques au service de la recherche
Les Bibliotheques au service de la rechercheLes Bibliotheques au service de la recherche
Les Bibliotheques au service de la recherche
 
Keynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fKeynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_f
 
LPC-infodoc_items_2013
LPC-infodoc_items_2013LPC-infodoc_items_2013
LPC-infodoc_items_2013
 
Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...
Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...
Impacts des TICE : questions d'objectifs, de méthodes ...
 
E book, etude de cas (ULB)
E book, etude de cas (ULB)E book, etude de cas (ULB)
E book, etude de cas (ULB)
 
Ecriture creative florilege-fipf_2017
Ecriture creative florilege-fipf_2017Ecriture creative florilege-fipf_2017
Ecriture creative florilege-fipf_2017
 
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
 
Formation en alphabétisation
Formation en alphabétisationFormation en alphabétisation
Formation en alphabétisation
 
diaporama formateur numerique socle-et_programmes
diaporama formateur numerique socle-et_programmesdiaporama formateur numerique socle-et_programmes
diaporama formateur numerique socle-et_programmes
 
Rech doc de base
Rech doc de baseRech doc de base
Rech doc de base
 
Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...
Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...
Ingénierie ontologique pour la création et la gestion des ressources éducativ...
 

Dernier

Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfsnapierala
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...Faga1939
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAUGAIA
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalNicolas Georgeault
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationTony Aubé
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...OCTO Technology
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudOCTO Technology
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...OCTO Technology
 

Dernier (8)

Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
 

LES OUTILS DE LECTURE, FACTEUR CLÉ DE LA LECTURE NUMÉRIQUE ?

  • 1. LES OUTILS DE LECTURE, FACTEUR CLÉ DE LA LECTURE NUMÉRIQUE ? Delphine Tirole Alexandre Coutant Ioan Roxin Université de Franche-Comté, ELLIADD, équipe OUN Les enjeux de la lecture numérique : de l'Ipad à Jules Verne - 7 mai 2013
  • 2. Le lecteur : le cœur de la lecture « Les lecteurs sont des voyageurs ; ils circulent sur les terres d’autrui, nomades braconnant à travers les champs qu’ils n’ont pas écrits, ravissant les biens d’Egypte pour en jouir. » (De Certeau, 1990) Il n’y a pas de lecture sans le lecteur. La lecture est une activité humaine. Lecture = appropriation du discours / du support de lecture (Wolf, 2007 ; Levy, 1997, Vandendorpe, 1999) La lecture est active et subjective. Le lecteur développe ses propres expériences et pratiques de lecture 2
  • 3. 3
  • 4. La lecture numérique : supports et caractéristiques Dispositifs mobiles Vs dispositifs fixes Ecran rétro-éclairé Vs encre électronique Caractéristiques principales : Affordance critique : papier > support de lecture numérique (Marshall, 2005) Dépôt de marques de lecture, confort de lecture, développement des repères de lecture (Baccino, 2011 ; O’Hara, 1999) Propriétés calculatoires et combinatoires des données (Bachimont, 2004) : opportunité de développer des fonctionnalités avancées Point de vue informatique et interactions homme-machine, ne rend pas compte d’un cadre socio-technique Approche décontextualisée de la lecture et du lecteur 4
  • 5. Potentialités de la lecture numérique Nouvelles interfaces Papier computationnel Enregistrer les traces de lecture Parcours de lecture du document/du lecteur Statistiques de lecture Visualiser les points chauds du document Apport des technologies du Web sémantique Promesse de recommandations plus pertinentes (Interopérabilité des données) Nouvelles formes du livre numérique littératures numériques, livre-application, livre-hypertexte 5
  • 6. État des lieux des pratiques sur tablettes numériques Progression importante de la possession de tablettes (étude GFK 2013) Pratiques de lecture : correspondance / actualités (admob by Google 2011 ; mediamétrie 2012) 6 admob by Google 2011 Pas de prise en compte de certains supports Pourquoi on lit influence directement comment on lit. (Gharbi, 2006 ; O’Hara, 1996 ; Bertrand-Gastlady, 2002) Etudier la lecture numérique dans un contexte particulier, avec des finalités précises Intérêt pour le lecteur savant : pratiques de lecture importante & stratégies élaborés Existe-t-il une attente pour de tels outils de lecture numérique chez les lecteurs savants ?
  • 7. Méthodologie Enquête sur les pratiques de lecture professionnelle Entretiens compréhensifs (Kaufmann, 2006) Population : enseignants-chercheurs, doctorants, enseignants n = 19 Essentiellement intervenants en Université Disciplines informatique et multimédia surreprésentées Variété des âges Hommes surreprésentés (h : 17 ; F : 2) Analyse thématique : Types de contenus lus / Lieux de lecture / Temps consacrés à la lecture / Supports de lecture / Stratégie de sélection des contenus et formes de lecture / Actions sur le texte / Archivage et réexploitation / Représentations des supports 7
  • 8. Quelques catégories partagées Lecture recherche / lecture enseignement Veille régulière et périodes de lecture intense vs périodes de lecture intense et opportunisme Contenus scientifiques et actualité vs manuels et actualités Lecture rapide / lecture approfondie Veille vs domaines de spécialité Contextes de mobilité (surtout courts trajets) ou bureau vs bureau et longs trajets (bibliothèque peu évoquée) Tous terminaux dont mobiles vs papier et ordinateur 8
  • 9. Quelques catégories partagées Sélection des sources : délégation + bricolage personnel Curation et contenus éditorialisés + lectures hypertextuelles Sourcing et veille en numérique, mais lecture encore sur papier (et ordi) Taille du texte déterminante dans le recours au papier Méfiance à l'égard du web collaboratif : bruit, objectifs de lecture différents Terminaux Équipement relativement élevé (en ordinateurs mais aussi en smartphones et tablettes) sauf liseuses Pas de défiance à l'égard des terminaux numériques Conviction de l'optimisation qu'ils peuvent permettre Ignorance des outils existants 1. papier 2. ordinateur 3. smartphone 4. tablette ? liseuse 9
  • 10. Une aisance approximative et bricolée Actions sur textes : bricolages et niveaux de compétences variés Habitudes issues du bureau (classements en dossiers thématiques, post-it, surlignage, copie) Encore beaucoup de pertes et peu de réexploitation Travail sur texte = papier (praticité court-terme vs optimisation long terme) Maîtrise (organisation de l'archivage/notes/réexploitation) par formation à la recherche d'information ou méthodologies de recherche Pas nécessairement technique, plutôt archive, exégèse, documentation Apprentissage vicariant et opportuniste Peu de formation initiale Pas d'intérêt à se former Quelques « adoptants précoces » Diffusion par les pairs 10
  • 11. Des pratiques éloignées des représentations des lectures numériques Paradoxe des lectures augmentées Enquêtés cherchent à les diminuer + algorithmes peu souhaités Paradoxe concernant les tablettes comme support de lecture Mis en avant dans études IHM, applications, … Quand prise en compte du contexte des pratiques de lecture numérique savante effectives : mise en avant de l’ordinateur Ordinateur : adaptatif Habitudes de bureau Taille de l'écran Multi-écran Actions sur texte plus simples (clavier et souris plus ergonomiques) et sens pratique intégré permettant la réflexion Culture scientifique Ménagement de la face Face cachée des coulisses Lectures ciblées 11
  • 12. Pour des recherches sociotechniques Sujet de thèse, postulat : proposer un prototype d’application pour la lecture savante sur tablette numérique Après enquête, réorientation des décisions de conception (support, fonctionnalités, ordre de développement, accompagnement envisageable pour favoriser l'appropriation) Intérêt de la collaboration spécialistes des usages / concepteurs Gain de temps et d'argent Éthique des rapports innovation/société Supports d'accords entre chercheurs et innovateurs et entre disciplines Remerciements aux étudiants du M1 Produits et Services Multimédias : réalisation des entretiens, analyse et discussion collective des matériaux 12
  • 13. Science fiction ? Merci de votre attention 13