AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Le monde de l’art selon E.T.
15 septembre 2013: Visite du patrimoine
de Montmorency (95)
E....
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Maison Jean Bertheroy
Romancière à succès, Berthe Le Barillier
produisit, de 1887 à 1927, u...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
La Châtaigneraie
Jadis, la forêt de châtaigniers couvrait la
totalité du coteau des Champea...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Le buste de Grétry
Le « monument Grétry », inauguré en 1911, rend
hommage au compositeur fr...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
La Collégiale Saint-Martin
La construction de cette chapelle funéraire
seigneuriale se déro...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Château Gaillard
Dès le début du XIXe siècle, aristocratie et
haute bourgeoisie parisiennes...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Le musée Jean-Jacques Rousseau
En avril 1756, Jean-Jacques Rousseau fuit
Paris, « ville de ...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
L’Hôtel de Ville
Edifié à l’extrémité d’un immense parc qui
bordait, au nord, le bourg de M...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Les remparts
Des remparts ceinturaient le vieux bourg de
Montmorency au XVe siècle. Ils éta...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
Ancien auditoire
Ce bâtiment néo-classique, surmonté
d’un élégant clocheton que soutient un...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
La statue de Jean-Jacques Rousseau
Trois statues successives de Jean-Jacques
Rousseau ont é...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
La fontaine des haras
Le vocable de cette fontaine évoque le nom
déformé d’un lieu-dit de M...
AME-GALLERY
www.ame-gallery.fr
La place Roger Levanneur
Montmorency étant dépourvu de « place de
la Mairie », c’est autour...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency le15 septembre 2013

233 vues

Publié le

Le monde de l’art selon E.T.

15 septembre 2013: Visite du patrimoine de Montmorency (95)

E.T. , sculpture « sociale » et nomade d’Antoine Mercier a décidé de découvrir sur son E.T. mobile électrique le monde de l’art contemporain, collectionneurs, galeries, ateliers d’artiste, monuments, musées et expositions.

Première sortie le 15 septembre 2013 à la découverte du patrimoine de Montmorency.

Photos: Antoine Mercier pour AME-GALLERY (2013)

Documentation: Office du tourisme de Montmorency www.montmorency-tourisme.fr

AME-GALLERY
5, rue de l’ermitage
95160 Montmorency

www.ame-gallery.fr
Page facebook Ame-gallery friends

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
233
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency le15 septembre 2013

  1. 1. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Le monde de l’art selon E.T. 15 septembre 2013: Visite du patrimoine de Montmorency (95) E.T. , sculpture « sociale » et nomade d’Antoine Mercier a décidé de découvrir sur son E.T. mobile électrique le monde de l’art contemporain, collectionneurs, galeries, ateliers d’artiste, monuments, musées et expositions. Première sortie le 15 septembre 2013 à la découverte du patrimoine de Montmorency. Photos: Antoine Mercier pour AME-GALLERY (2013) Documentation: Office du tourisme de Montmorency www.montmorency-tourisme.fr AME-GALLERY 5, rue de l’ermitage 95160 Montmorency www.ame-gallery.fr Page facebook Ame-gallery friends AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  2. 2. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Maison Jean Bertheroy Romancière à succès, Berthe Le Barillier produisit, de 1887 à 1927, une cinquantaine de romans « antiquisants », historiques, mais aussi modernes, sous le nom de Jean Bertheroy. Se voulant proche de Jean- Jacques Rousseau et d’André-Modeste Grétry, elle fit édifier en 1891 une villa dans le style italien, face à l’Ermitage. Première présidente du prix Femina, elle reçut la Légion d’Honneur et milita pour l’amélioration de la condition féminine. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  3. 3. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr La Châtaigneraie Jadis, la forêt de châtaigniers couvrait la totalité du coteau des Champeaux. L’austère majesté de ces arbres envoûta Jean-Jacques Rousseau. Au XIXe siècle, les sous- bois, agrémentés de deux restaurants, d’une piste de danse et d’un stand de tir, perdirent un peu leur âme. Le classement de la Châtaigneraie et la démolition de ces constructions parasites, en 1943, redonnent à ce lieu sa sérénité d’antan. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  4. 4. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Le buste de Grétry Le « monument Grétry », inauguré en 1911, rend hommage au compositeur franco-belge le plus adulé de sa génération. Propagateur génial d’un genre nouveau, l’opéra comique, André-Modeste Grétry est comblé d’honneur : pensionné sous l’ancien régime, la Révolution le nomme membre de l’Institut dès sa création et l’Empire le fait membre de la première promotion de la Légion d’Honneur. Fervent admirateur de Jean-Jacques Rousseau, il achète l’Ermitage en 1798. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  5. 5. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr La Collégiale Saint-Martin La construction de cette chapelle funéraire seigneuriale se déroule en quatre phases sur cinq siècles. De 1515 à 1530, Guillaume édifie le chœur et les quatre premières travées. Son fils, le connétable Anne, achève la nef et la ferme d’un simple mur, de 1557 à 1563. En 1687, les Oratoriens élèvent une façade si disgracieuse que l’architecte Lucien Magne est chargé de rétablir, de 1891 à 1908, un porche et un clocher en harmonie avec l’ensemble de l’édifice, classé en 1943. On peut y admirer d’anciens et magnifiques vitraux, véritables livres d’histoire de la famille des Montmorency. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  6. 6. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Château Gaillard Dès le début du XIXe siècle, aristocratie et haute bourgeoisie parisiennes font de Montmorency un de leurs lieux de villégiatures préférés. Au milieu de vastes parcs, qui remplacent champs, vergers, vignobles et prairies, s’édifient de somptueuses demeures. Marquées par le style en vogue à l’époque de leur construction, certaines présentent encore des façades romantiques, comme cette curieuse Conciergerie datée de 1830, qu’occupe l’Office de Tourisme. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  7. 7. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Le musée Jean-Jacques Rousseau En avril 1756, Jean-Jacques Rousseau fuit Paris, « ville de fumée, de bruit et de boue », et s’installe à Montmorency, au lieu- dit l’« Hermitage ». En décembre 1757, le Citoyen de Genève emménage au petit Mont-Louis, actuel Musée Jean-Jacques Rousseau. Il y compose ses œuvres majeures : Julie ou la Nouvelle Héloïse,La Lettre à d’Alembert sur les spectacles, Du Contrat Social, Emile ou de l’Education. La condamnation de l’Emile provoque la fuite du philosophe le 9 juin 1762. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  8. 8. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr L’Hôtel de Ville Edifié à l’extrémité d’un immense parc qui bordait, au nord, le bourg de Montmorency, cet hôtel particulier adopte la ligne droite caractéristique du style néo-classique, en vogue à la fin du XVIIIe siècle. La Conciergerie qui en protégeait l’entrée est maintenant séparée par l’Avenue Foch créée en 1928-1929. Le lotissement du parc entrepris à partir de 1860 a considérablement réduit sa superficie. Acheté par la Municipalité en 1905, l’ensemble devint Hôtel de Ville et jardin public. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  9. 9. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Les remparts Des remparts ceinturaient le vieux bourg de Montmorency au XVe siècle. Ils étaient destinés à protéger la population des nombreuses bandes armées qui circulaient alors dans notre région. Il en subsiste certains vestiges, dont les murailles de la partie supérieure des « Jardins de l’Observance ». Elles ont été remises en évidence et restaurées à l’occasion de la création de cet espace vert, au début des années 1990 AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  10. 10. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr Ancien auditoire Ce bâtiment néo-classique, surmonté d’un élégant clocheton que soutient un imposant fronton, date de 1786. De l’ancienne prévôté de Montmorency, il ne conserve que les cellules qui serviront jusqu’à la Révolution. Racheté par la Municipalité en 1809, il abrite la mairie jusqu’en 1906. Il devient alors justice de paix, puis connaîtra diverses affectations successives : recette- perception, bibliothèque, conseil des prud’hommes. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  11. 11. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr La statue de Jean-Jacques Rousseau Trois statues successives de Jean-Jacques Rousseau ont été érigées en ce lieu. La première, œuvre en bronze du sculpteur Louis Carrier-Belleuse, inaugurée en 1907, fut enlevée par l’occupant en 1942, puis fondue. Une sculpture de pierre, réalisée par Hélène Gustala, lui succéda, mais elle fut détruite en 1994 par le fait d’un accident de la circulation. Elle est remplacée dorénavant par la reproduction agrandie d’une statuette exécutée en 1860 par Albert Carrier- Belleuse, père de Louis. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  12. 12. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr La fontaine des haras Le vocable de cette fontaine évoque le nom déformé d’un lieu-dit de Montmorency : le fond d’Arras. Elle doit sa notoriété à Madame d’Houdetot. Se rendant à l’Hermitage où Jean-Jacques Rousseau s’est retiré, son carrosse verse et s’embourbe dans le ru qui s’écoule de la fontaine. « Elle voulut descendre et faire le reste du trajet à pied (…) Elle s’enfonçait dans la crotte (…) et enfin elle arriva à l’ermitage en bottes… ». AME-GALLERY www.ame-gallery.fr
  13. 13. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr La place Roger Levanneur Montmorency étant dépourvu de « place de la Mairie », c’est autour de la place du Marché que se regroupent dès le XVIIIe siècle les premières échoppes. La plus connue, l’auberge du Cheval-Blanc (angle de la rue de Pontoise et de la place), est fondée en 1739 ; la Monarchie de juillet la rendra célèbre grâce, notamment, à son enseigne ornée d’un cheval peint par Isabey et Gérard. AME-GALLERY www.ame-gallery.fr

×