Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociétale et éthique de l'entreprise

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
التحليل المالي
التحليل المالي
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 12 Publicité

Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociétale et éthique de l'entreprise

Télécharger pour lire hors ligne

Dans cette présentations il est fait référence aux notations non-financières liées à la responsabilité sociétale de l'entreprise et à l'éthique et notamment l'intérêt d'une approche d'intelligence économique comme levier de développement.

Dans cette présentations il est fait référence aux notations non-financières liées à la responsabilité sociétale de l'entreprise et à l'éthique et notamment l'intérêt d'une approche d'intelligence économique comme levier de développement.

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Plus récents (20)

Publicité

Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociétale et éthique de l'entreprise

  1. 1. Les notations non-financières de la Responsabilité Sociétale et éthique de l’Entreprise : Nouvelles cibles et stratégies d’influence de l’intelligence économique
  2. 2. 21 L’information d’entreprise et les ratings financiers Données exclusives Autres risques Législation et normes, réputation, effet domino/fournisseurs etc. labels, ERM, RSE, Normes ISO 14001, 22000, 26000 … Autres ratings & indicateurs sources ouvertes (Internet, presse, greffes…) sources fermées (entreprises, banques…) utilisateurs (User Generated Content) Faillite Non- paiement Risques financiers 1- des vendeurs d’informations financières multi-sources …etc. 2- des Agences de notation
  3. 3. le risque dans les requêtes et news internet: « l’effet crise » au-delà du risque-crédit 31 « Credit Risk » « Enterprise Risk Management » « CSR Risk Management » Langue requête « Normes ISO » ISO 14000 management environnemental ISO 22000 sécurité alimentaire ISO 26000 responsabilité sociétale, gouvernance éthique Nov. 2010 (sans certification) ISO 31000 Management risques Nov 2009 1 2 4 3
  4. 4. SOFT-LAW et RSE/ETHIQUE Grande diversité des types de créateurs de la Soft Law … (cartographie simplifiée) entreprises Sociétés de rating non-fin Syndicats Agences conseils ONGs Secteurs économiques 2011  Normes  Recommandations  Labels une complexité frein/levier de l’action d’influence en IE 1 3 4 6 5 2 Collectivités locales
  5. 5. Les normes ISO: adoption et enjeux nationaux Environnement: 223150 certificats (+18%) Sécurité alimentaire: 13 900 certificats (+70%) ISO 26000 (RSE) non certifiable…Les agences de certification délivrent des agréements ou des « évaluations »
  6. 6. Les labels : initiatives locales, nationales, régionales et internationales Label européen Labels en France: Labels en Algérie:
  7. 7. ISR: labels & ratings globaux 2011 FTSE Group lance FTSE4Good ESG Ratings. Les experts EIRIS mesurent « Environmental, Social and Governance practices » de 2300 sociétés cotées STOXX Global ESG Leaders Indices:128 KPIs processed with Sustainalytics Corporate Governance Quotient (CGQ®), a corporate governance rating system provided by Institutional Shareholder Services (ISS) on over 8,000 companies worldwide, evaluates the strengths, deficiencies, and risks of a company's corporate governance practices and board of directors.
  8. 8. ISR: ex labels & rating France
  9. 9. Ratings RSE et actions des ONGs 91 91 Classement des entreprises IT par Greenpeace en 2017 :
  10. 10. IE & RSE: audit et management des risques réputationnels Un contexte très réactif et complexe: 1. Prolifération des labels et ratings non financiers mesurant la RSE: un terrain propice à l’action d’influence défensive/offensive de l’IE 2. Incertitude et complexité: les labels, normes et ratings non financiers surgissent d’acteurs innombrables, de types différents, avec ou sans relations entre eux. 3. Les crises et attaques réputationnelles également 4. Les vitesses de propagation et impacts émotionnels sont multipliés par les réseaux sociaux ( Youtubepage Facebookpresse etc.)
  11. 11. Audit des Risques Réputationnels: forces-faiblesses RSE / Ethique
  12. 12. Mise en œuvre opérationnelle de la Stratégie & des actions d’influence: 1. Mapping des parties prenantes: Complexité des structures et des réseaux 2. Qualifications des rôles et relations de chacune d’elles ; 3. Audit des forces/faiblesses de sa propre entreprise et de ses fournisseurs : audit interne ou externe sur les 5 dimensions 4. Défensive-prévention: bouclier réputationnel : Choix des normes/labels/ratings éventuels à créer/adopter, Modification des process internes, de la Supply Chain, publication du référentiel et des engagements, Coûts des certifications/évaluations, audits 5. Communication spécifique RSE / Ethique: rapport d’activité, articles presse/web, présence interactive dans les réseaux sociaux. 6. Offensive: A. SWOT réputationnelle des cibles B. Mode opératoire: • Choix de l’argument • Choix de la norme à créer ou adopter pour créer un avantage compétitif durable • Choix du canal d’action, de partenaires, de l’exécutant • Choix du bon moment • Action, et évaluation

×