SlideShare une entreprise Scribd logo

Validation des acquis de l'expérience

Cette présentation reprend les principaux concepts liés au sujet de la validation des acquis de l'expérience et met en exergue les conditions de réussite d'une telle démarche.

1  sur  38
Télécharger pour lire hors ligne
1
Reconnaissance des acquis de l’expérience :
Avantages et Enjeux
pour le marché de l’emploi
2
Objectifs
 faciliter le développement d’une compréhension holistique des
politiques et des systèmes liés à la reconnaissance des acquis
 en touchant les thématiques principales dans la construction d’un
cadre national dans ce domaine:
 les éléments constitutifs d’un dispositif de reconnaissance des acquis,
 les mécanismes de gouvernance et financement,
 les aspects pédagogiques et de mise en œuvre,
 les défis et tendances observables grâce à l’expérience menée par l’OIT dans
d’autres contextes similaires, aussi bien que par les acteurs algériens clés à travers
les actions déjà mises en œuvre dans le pays.
3
1) Apologie de la reconnaissance des acquis
2) Expérience de l’OIT et bonnes pratiques de la Région et au-delà
3) La reconnaissance des compétences en Algérie : acquis et défis
4) Le processus de reconnaissance des acquis
5) Rôles et responsabilités des parties prenantes
6) Liens entre Apprentissage professionnel informel et reconnaissance des
acquis
4
Reconnaissance des Acquis d’Apprentissage / VAE
5
Notre définition de RAA/VAE
La reconnaissance des acquis d’apprentissage (validation des acquis de
l'expérience - VAE) est un processus d'identification, de
documentation, d'évaluation et de certification des résultats
d'apprentissage formels, non formels et informels par rapport aux
normes utilisées dans l'éducation et la formation formelles. Ainsi, la
VAE permet aux personnes d'acquérir des qualifications ou des
crédits en vue d'une qualification ou d'une exemption (de tout ou
partie du programme d'études, ou même d'une exemption d'une
condition académique préalable à l'entrée dans un programme d'études
formel) sans passer par un programme d'éducation ou de formation
formel.
6
Valider quoi ?
La RAA/VAE reconnaît que les résultats de l'apprentissage peuvent être acquis de
différentes manières, sous différentes formes et dans différents contextes.
La RAA/VAE reconnaît les résultats de l'apprentissage, mais de quel
apprentissage ?
 Apprentissage formel : enseignement dispensé dans des établissements
d'enseignement et de formation ou dans des domaines de formation spécialement
conçus, y compris au sein des entreprises dans le cadre de systèmes
d'apprentissage formels. La formation est structurée et comporte des objectifs
d'apprentissage précis.
 Apprentissage non formel : apprentissage se déroulant dans le cadre d'activités
qui ne sont pas exclusivement désignées comme des activités d'apprentissage,
mais qui contiennent un élément d'apprentissage important.
 Apprentissage informel : apprentissage résultant d'activités menées
quotidiennement au travail, en famille ou dans le cadre des loisirs.

Recommandé

Etude Apec - Les cadres et la formation professionnelle
Etude Apec - Les cadres et la formation professionnelleEtude Apec - Les cadres et la formation professionnelle
Etude Apec - Les cadres et la formation professionnelleApec
 
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)jm h
 
Ofpc competences cles
Ofpc competences clesOfpc competences cles
Ofpc competences clesM7saneripar
 
FR- Module 2 Les écrous de l’apprentissage
FR- Module 2  Les écrous de l’apprentissageFR- Module 2  Les écrous de l’apprentissage
FR- Module 2 Les écrous de l’apprentissagecaniceconsulting
 
Module 2 – Les rouages des apprentissages
Module 2 – Les rouages des apprentissagesModule 2 – Les rouages des apprentissages
Module 2 – Les rouages des apprentissagescaniceconsulting
 
L'entrepreneur: profil et formation
L'entrepreneur: profil et formationL'entrepreneur: profil et formation
L'entrepreneur: profil et formationDaouia ADJERIOU
 
Manuel de formation des formateurs
Manuel de formation des formateursManuel de formation des formateurs
Manuel de formation des formateursJamaity
 

Contenu connexe

Similaire à Validation des acquis de l'expérience

Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université?
Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université? Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université?
Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université? Université de Dschang
 
Formethic présentation janvier.2015
Formethic présentation janvier.2015Formethic présentation janvier.2015
Formethic présentation janvier.2015Muriel MERIENNE
 
Ingenierie de formation
Ingenierie de formation Ingenierie de formation
Ingenierie de formation safaejoubi
 
OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)
OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)
OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)Open Badge Factory Ltd.
 
Elaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapes
Elaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapesElaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapes
Elaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapesYoucef63000
 
Guide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèse
Guide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèseGuide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèse
Guide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèseLe Mouvement Associatif Occitanie
 
Slidedoc foad dans les sdis arnaud chaussis
Slidedoc foad dans les sdis arnaud chaussisSlidedoc foad dans les sdis arnaud chaussis
Slidedoc foad dans les sdis arnaud chaussisArnaud CHAUSSIS
 
"Salon Solutions RH - Retours d'expériences - FFFOD"
"Salon Solutions  RH - Retours d'expériences - FFFOD""Salon Solutions  RH - Retours d'expériences - FFFOD"
"Salon Solutions RH - Retours d'expériences - FFFOD"FFFOD
 
Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017
Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017
Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017FFFOD
 
Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...
Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...
Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...LADAPT
 
AFEST & Multimodalité
AFEST & MultimodalitéAFEST & Multimodalité
AFEST & MultimodalitéFFFOD
 
Dossier dispositifs et gestion
Dossier dispositifs et gestionDossier dispositifs et gestion
Dossier dispositifs et gestionumberine
 
Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation continue
Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation continuePerceptions et pratiques des cadres en matière de formation continue
Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation continueCombocetera
 
Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...
Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...
Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...Apec
 
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)Audrey Jacob
 
Les clés du devenir opérationnel
Les clés du devenir opérationnelLes clés du devenir opérationnel
Les clés du devenir opérationnelGilles Lawson
 
Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?
Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?
Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?FFFOD
 

Similaire à Validation des acquis de l'expérience (20)

Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université?
Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université? Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université?
Comment concevoir et planifier les enseignements à l'Université?
 
Formethic présentation janvier.2015
Formethic présentation janvier.2015Formethic présentation janvier.2015
Formethic présentation janvier.2015
 
Ingenierie de formation
Ingenierie de formation Ingenierie de formation
Ingenierie de formation
 
OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)
OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)
OBF Academy - ERO (Ecosystème de la Reconnaissance Ouverte)
 
Elaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapes
Elaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapesElaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapes
Elaboration d'un référentiel professionnel... Principales étapes
 
Guide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèse
Guide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèseGuide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèse
Guide sur l’accès à l’emploi des habitants des quartiers - synthèse
 
Slidedoc foad dans les sdis arnaud chaussis
Slidedoc foad dans les sdis arnaud chaussisSlidedoc foad dans les sdis arnaud chaussis
Slidedoc foad dans les sdis arnaud chaussis
 
"Salon Solutions RH - Retours d'expériences - FFFOD"
"Salon Solutions  RH - Retours d'expériences - FFFOD""Salon Solutions  RH - Retours d'expériences - FFFOD"
"Salon Solutions RH - Retours d'expériences - FFFOD"
 
Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017
Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017
Guide FFFOD "LMS comment choisir sa plateforme ? " édition 2017
 
Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...
Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...
Référentiel de formation "Sécurisation des parcours professionnels et emploi ...
 
AFEST & Multimodalité
AFEST & MultimodalitéAFEST & Multimodalité
AFEST & Multimodalité
 
Dossier dispositifs et gestion
Dossier dispositifs et gestionDossier dispositifs et gestion
Dossier dispositifs et gestion
 
Projet MySBM - courte description
Projet MySBM - courte descriptionProjet MySBM - courte description
Projet MySBM - courte description
 
Fonkoua foad lusaka 2
Fonkoua foad lusaka 2Fonkoua foad lusaka 2
Fonkoua foad lusaka 2
 
Valorisation et entrepreneuriat
Valorisation et entrepreneuriat Valorisation et entrepreneuriat
Valorisation et entrepreneuriat
 
Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation continue
Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation continuePerceptions et pratiques des cadres en matière de formation continue
Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation continue
 
Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...
Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...
Etude Apec - Perceptions et pratiques des cadres en matière de formation cont...
 
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
Résumé des cours (gpec et gestion des talents)
 
Les clés du devenir opérationnel
Les clés du devenir opérationnelLes clés du devenir opérationnel
Les clés du devenir opérationnel
 
Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?
Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?
Webconférence du 13 juin Datadock : quels indicateurs pour la FOAD ?
 

Plus de BENCHERIF Amir Nidhal

أثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptx
أثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptxأثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptx
أثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptxBENCHERIF Amir Nidhal
 
Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...
Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...
Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...BENCHERIF Amir Nidhal
 
Intelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la ConnaissanceIntelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la ConnaissanceBENCHERIF Amir Nidhal
 
L'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelables
L'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelablesL'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelables
L'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelablesBENCHERIF Amir Nidhal
 
Organisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en AlgérieOrganisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en AlgérieBENCHERIF Amir Nidhal
 

Plus de BENCHERIF Amir Nidhal (9)

أثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptx
أثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptxأثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptx
أثر استخدام تقنيات الذكاء الاصطناعي.pptx
 
التحليل المالي
التحليل الماليالتحليل المالي
التحليل المالي
 
Introduction Marketing.pptx
Introduction Marketing.pptxIntroduction Marketing.pptx
Introduction Marketing.pptx
 
Performance Management Public.pptx
Performance Management Public.pptxPerformance Management Public.pptx
Performance Management Public.pptx
 
Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...
Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...
Intelligence économique et rôle des notations liées la responsabilité Sociéta...
 
Intelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la ConnaissanceIntelligence économique et Management de la Connaissance
Intelligence économique et Management de la Connaissance
 
L'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelables
L'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelablesL'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelables
L'intelligence économique s'invite aux énergies renouvelables
 
Régime fiscal en Algérie
Régime fiscal en AlgérieRégime fiscal en Algérie
Régime fiscal en Algérie
 
Organisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en AlgérieOrganisation et financement des collectivités locales en Algérie
Organisation et financement des collectivités locales en Algérie
 

Validation des acquis de l'expérience

  • 1. 1 Reconnaissance des acquis de l’expérience : Avantages et Enjeux pour le marché de l’emploi
  • 2. 2 Objectifs  faciliter le développement d’une compréhension holistique des politiques et des systèmes liés à la reconnaissance des acquis  en touchant les thématiques principales dans la construction d’un cadre national dans ce domaine:  les éléments constitutifs d’un dispositif de reconnaissance des acquis,  les mécanismes de gouvernance et financement,  les aspects pédagogiques et de mise en œuvre,  les défis et tendances observables grâce à l’expérience menée par l’OIT dans d’autres contextes similaires, aussi bien que par les acteurs algériens clés à travers les actions déjà mises en œuvre dans le pays.
  • 3. 3 1) Apologie de la reconnaissance des acquis 2) Expérience de l’OIT et bonnes pratiques de la Région et au-delà 3) La reconnaissance des compétences en Algérie : acquis et défis 4) Le processus de reconnaissance des acquis 5) Rôles et responsabilités des parties prenantes 6) Liens entre Apprentissage professionnel informel et reconnaissance des acquis
  • 4. 4 Reconnaissance des Acquis d’Apprentissage / VAE
  • 5. 5 Notre définition de RAA/VAE La reconnaissance des acquis d’apprentissage (validation des acquis de l'expérience - VAE) est un processus d'identification, de documentation, d'évaluation et de certification des résultats d'apprentissage formels, non formels et informels par rapport aux normes utilisées dans l'éducation et la formation formelles. Ainsi, la VAE permet aux personnes d'acquérir des qualifications ou des crédits en vue d'une qualification ou d'une exemption (de tout ou partie du programme d'études, ou même d'une exemption d'une condition académique préalable à l'entrée dans un programme d'études formel) sans passer par un programme d'éducation ou de formation formel.
  • 6. 6 Valider quoi ? La RAA/VAE reconnaît que les résultats de l'apprentissage peuvent être acquis de différentes manières, sous différentes formes et dans différents contextes. La RAA/VAE reconnaît les résultats de l'apprentissage, mais de quel apprentissage ?  Apprentissage formel : enseignement dispensé dans des établissements d'enseignement et de formation ou dans des domaines de formation spécialement conçus, y compris au sein des entreprises dans le cadre de systèmes d'apprentissage formels. La formation est structurée et comporte des objectifs d'apprentissage précis.  Apprentissage non formel : apprentissage se déroulant dans le cadre d'activités qui ne sont pas exclusivement désignées comme des activités d'apprentissage, mais qui contiennent un élément d'apprentissage important.  Apprentissage informel : apprentissage résultant d'activités menées quotidiennement au travail, en famille ou dans le cadre des loisirs.
  • 7. 7 Y-a-t-il du consensus ? 1) On apprend partout et tout le temps oui 2) Il y a des acquis d’apprentissages non 3) Il faut reconnaître ces acquis d’apprentissages non 4) On peut délivrer des certifications vraiment non
  • 8. 8 9 idées sur la RAA/VAE Le concept de RAA/VAE comprend quelques idées clés qui soulignent son importance :  (1) La RAA/VAE est destinée aux personnes compétentes non qualifiées  (2) La RAA/VAE est un processus, au cours duquel les résultats de l'apprentissage sont évalués, et non l'apprentissage lui-même  (3) L’évaluation est au coeur de la RAA/VAE.  (4) La RAA/VAE consiste à rendre les compétences visibles (par l'évaluation et l'orientation).  (5) La RAA/VAE offre une nouvelle voie vers les qualifications (ou des parties de celles-ci).
  • 9. 9 9 idées sur la RAA/VAE  (6) La RAA/VAE est une question d'équité : c'est l'une des approches les plus inclusives pour obtenir une qualification (ou une qualification partielle).  (7) La RAA/VAE offre une double monnaie : à la fois dans le système d'éducation et de formation (formelle) et sur le marché du travail.  (8) La RAA/VAE est pertinente dans tous les secteurs de l'éducation et de la formation : l'EFTP ainsi que l'enseignement secondaire et supérieur.  (9) Il n'existe pas de système universel de RAA/VAE, mais plutôt des systèmes différents qui répondent au mieux aux besoins de pays spécifiques. Les systèmes de RAA/VAE diffèrent dans leur conception et leur portée.
  • 10. 10 La RAA/VAE : une philosophie autant qu’une méthode • Une philosophie Nous apprenons partout et tout le temps et les acquis correspondant doivent être valorisés, et donc reconnus et • Une méthode Un processus d’évaluation des acquis d’apprentissages quelle que soit la façon dont ils ont été acquis (environnement formel, non formel ou informel)
  • 11. 11 La RAA/VAE : un outil de politique flexible Grande flexibilité dans les usages, par exemple : - Délivrance de certifications (qualifications) - Délivrance de crédits - Exemptions … - Méthodes d’évaluation tout aussi flexibles - Publics cibles (travailleurs de l’économie informelle, bas niveaux de qualification, migrant.es : souvent plus rapide/facile que l’équivalence)
  • 12. 12 Des objectifs multiples - Individus (utiliser leurs compétences, employabilité, pour reprendre des études, mobilité, réduire les coûts d’opportunité) - Employeurs et les individus (visibilité des compétences, appariement compétences et postes de travail) - Universités et opérateurs de formation (accès, inclusion, raccourcir les cursus, augmenter le nombre d’étudiant.es potentiel.les : financement) - Pour les gouvernements et les employeurs (coûts, équité)
  • 13. 13 À l’ordre du jour partout dans le monde - PLAR, RPL, RAA/VAE, RAC, RNFILO, VNFIL - Souvent liée à la discussion sur les cadres nationaux des certifications (pas nécessaire) - Plus ou moins facile selon le contexte et l’attachement au système formel d’éducation et formation - Les pays qui réussissent sont ceux qui arrivent à créer un sentiment d’appartenance (implication précoce de toutes les parties prenantes) - Certains pays l’ont déjà sans le savoir : Malawi - Afrique australe bien avancée: Afrique du Sud, Maurice, Namibie, Seychelles, Tanzanie – SADC : lignes directrices
  • 14. 14 Alors pourquoi la RAA/VAE n'est-elle pas si répandue ?
  • 15. 15 Réflexion individuelle sur les principales difficultés de mise en œuvre  Pensez à une ou deux difficultés majeures rencontrées pour établir ou mettre à l’échelle la validation des acquis de l’expérience en Algérie.  Placez devant vous une carte de couleur, notez-y vos idées puis collez-la sur le mur.  Si vous trouvez des idées similaires, veuillez y ajouter les vôtres pour commencer à former des « groupes de difficultés » ; ça nous aidera dans l’après-midi.
  • 16. 16 L'efficacité d'un système de RAA/VAE dépend de la raison et de la façon dont il est construit
  • 17. 17 Offre et demande de RAA/VAE - Offre : un système doit être mis en place (communication, financement, recrutement, formation, infrastructure) - Demande : - les candidat.es (information, inscription, éligibilité, accompagnement, évaluation, certification, utilisation) … - les entreprises (nécessité de personnel certifié, gestion des ressources humaines / GPEC …)
  • 18. 18 Évaluation des besoins pour la reconnaissance des compétences Source: Branka, 2016 COMPRENDRE LE PROCESSUS DE RECRUTEMENT - Quel est le processus de recrutement pour différentes professions et différents secteurs ? - Quelle est la valeur d'un certificat officiel pour prouver la valeur d'un demandeur d'emploi à un employeur ? - Quel est le rôle des documents justificatifs dans les différentes étapes du recrutement ? LA DEMANDE DE COMPÉTENCES - Quels sont les emplois disponibles ? - Dans quels secteurs ? - Quelles sont les compétences et qualifications requises ? - Quelles perspectives de carrière ces emplois offrent-ils ? - Quelles sont les stratégies des employeurs en matière de ressources humaines ? LA DEMANDE DE COMPÉTENCES - Quelles sont leurs qualifications et compétences ? - Pour quelle raison les travailleurs ont des difficultés à prouver ou à utiliser leurs compétences ? COMMENT METTRE L'ACCENT SUR LA RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES - Besoins de groupes d'utilisateurs spécifiques - Comment approcher des groupes d'employeurs spécifiques - Quelles qualifications et compétences reconnaître (Ajouter quelques idées sur...) - Comment concevoir un processus de reconnaissance des compétences - Comment promouvoir la reconnaissance des compétences
  • 19. 19 Les éléments constitutifs d’un système de VAE Cadre Réglementaire Cadre institutionnel L‘Appropriation et l'engagement des parties prenantes Financement Assurance Qualité
  • 20. 20 Résultats les plus fréquents - Employabilité (pas emploi) - Estime de soi (approche positive, certification) - Reprise d’études - Emploi décent - Le coût est non nul, mais moindre que dans le système formel d’éducation et de formation - Ministère de l’Éducation ou ministère du Travail - Modularisation de l’offre formelle d’éducation et de formation est clefs (facteur important de blocage)
  • 21. 21 De nombreuses barrières - Principalement psychologiques - Processus d’acquisition des compétences inconnu - Monde académique, entrepreneurs, syndicats (?), familles, candidat.es potentiel.les – tous et toutes méfiant.e.s… - Comprendre ce dont il s’agit (« vous allez donner des diplômes à tout le monde », ou des « diplômes au rabais »)… - … et inversement : il faut accepter de faire échouer les candidats « pas (encore) au niveau des référentiels de certification »
  • 22. 22 Points clés en conclusion - Un processus - Évaluation au cœur (de tous les acquis) - Une autre voie vers la certification - Un enjeu d’équité, particulièrement important pour le secteur informel - Basé sur plusieurs demandes - Ce qui compte c’est la reconnaissance sociétale de ce que vous allez attribuer aux candidat.es qui réussissent à l’évaluation par RAA/VAE
  • 23. 23 Les éléments constitutifs d’un système de RAA/VAE Cadre Réglementaire Cadre institutionnel L‘Appropriation et l'engagement des parties prenantes Financement Assurance Qualité
  • 24. 24 Cadre réglementaire – Pourquoi ? Les systems de RAA/VAE avec un cadre réglementaire clair:  font partie intégrante du système d'éducation et de formation d'un pays  promouvoir des voies alternatives pour l'acquisition de qualifications, en assurant la parité avec l'éducation et la formation formelles  faciliter l'apprentissage tout au long de la vie  garantir l'engagement des parties prenantes et  disposent de ressources suffisantes pour assurer le fonctionnement efficace et effectif du système.
  • 25. 25 Cadre réglementaire – Quoi ? Les cadres réglementaires garantissent :  Cohérence des processus de RAA/VAE dans les différentes institutions -> Crédibilité  Comparabilité des résultats de la RAA/VAE entre les régions d'un pays et dans le temps.  Définition de l'équivalence (ou non) entre une certification RAA/VAE et une certification acquise par le biais du système formel.  Dans certains cas, ce cadre réglementaire se présente sous la forme d'une stratégie RAA/VAE autonome. Toutefois, il existe diverses approches de la réglementation de la RAA/VAE.
  • 26. 26 Cadre institutionnel – Pourquoi ? Le cadre des institutions chargées de la planification, de la mise en œuvre et de la gestion de la RAA/VAE ont la responsabilité de:  mettre en œuvre les dispositions du cadre général des qualifications, des politiques et des normes en vigueur  se réunir et coordonner avec les autres parties prenantes concernées  fournir des informations et des conseils aux candidats  évaluer, prouver, certifier et reconnaître les compétences.
  • 27. 27 Cadre institutionnel – Quoi ? Comment ?  Autorité de reconnaissance -> Organisme ayant des responsabilités générales  Type d'autorités : • une institution publique existante (telle qu'un établissement d'enseignement et de formation, ou une institution chargée de mettre en œuvre un CNC) • une nouvelle pour le système de validation, • un organisme professionnel ou sectoriel couvrant la RAA/VAE.  Prestataires de validation : organismes professionnels, représentants des employeurs, conseils sectoriels, prestataires et conseils de formation, universités/collèges, autorités régionales/locales.  Les capacités des institutions sont essentielles -> évaluation et renforcement des capacités des ressources financières et humaines des institutions en fonction de leur rôle dans le processus de RAA/VAE.
  • 28. 28 Assurance Qualité – Quoi ? L'assurance qualité concerne tous les éléments constitutifs de la RAA/VAE. Elle englobe une variété de dimensions :  les méthodes d'évaluation sont conformes aux qualifications, normes et cadres de qualifications existants (afin d'établir le niveau approprié de compétences, de "faire correspondre" en fonction des normes existantes)  les normes et les codes de qualité sont respectés et appliqués  les demandeurs sont suffisamment informés, guidés et conseillés  Les résultats de la RAA/VAE sont suivis, évalués et tracés - et les informations utilisées pour améliorer le système.
  • 29. 29 Assurance de la qualité - Comment / Qui ? Deux options politiques principales :  1. établir un cadre d'assurance qualité exclusivement pour la RAA/VAE  2. intégrer l'assurance qualité de la RAA/VAE dans les systèmes d'assurance qualité existants pour l'éducation et la formation Les principaux "garants de l'assurance qualité" sont les institutions qui mettent en œuvre les évaluations ou qui certifient d'autres organismes pour le faire. Le type d'institutions chargées de l'assurance qualité dépend des systèmes que les pays mettent en place pour reconnaître les résultats de l'apprentissage non formel et informel :  Lorsque la reconnaissance est axée sur l'employabilité et le marché du travail, les acteurs du marché sont responsables de la qualité.  Lorsque la reconnaissance vise à inciter les personnes à reprendre l'apprentissage formel, ce sont les organismes responsables de la qualité du système formel d'éducation et de formation initiale.
  • 30. 30 Appropriation et engagement des parties prenantes  5 grandes catégories d'acteurs :  Les autorités gouvernementales  Les prestataires d'éducation et de formation (publics et/ou privés)  Employeurs, industrie  Syndicats  Candidats potentiels à la RAA/VAE.  Différentes fonctions -> l'implication est essentielle  Tendances à observer :  Les organisations gouvernementales et nationales sont normalement les principaux organismes responsables de la validation (coordination)  Les prestataires de formation sont chargés de mener à bien le processus, en fournissant les différentes étapes de la RPL.  Les employeurs, les syndicats et les chambres de commerce sont encore marginaux -> l'implication des partenaires sociaux dans la RAA/VAE est influencée par leur implication globale dans le système d'éducation et de formation
  • 31. 31 4. Les frais facturés aux candidats RAA/VAE 1.Financement public dédié à la RAA/VAE 3. Mélange de financement du secteur public et du secteur privé (y compris - ou non - les frais) 2. Financement public mais pas spécifiquement alloué à la RAA/VAE Financement de la RAA / VAE Sources
  • 32. 32 Financement de la RAA/VAE - Coûts Coûts -> dépendent de divers facteurs :  la méthodologie,  le niveau et le type de qualification,  l'étendue du soutien nécessaire aux demandeurs.  la disponibilité de normes de compétences et d'outils d'évaluation préexistants dans le pays,  les institutions qui sont responsables de la RAA/VAE. La RAA/VAE est économique et coûteuse  Économique, par rapport aux coûts de l'éducation et de la formation formelles.  Beaucoup plus coûteuse que le simple processus d'évaluation et de certification d'une formation formelle, car la RAA/VAE nécessite un conseil et une évaluation intensifs et personnalisés (panel d'évaluateurs, visite sur site, etc.) À ce jour, peu de données sont disponibles sur les coûts totaux de la RAA/VAE, ce qui rend presque impossible une analyse coûts-avantages plus large de la RAA/VAE.
  • 33. 33 LA VAE : RÉSULTAT D’UNE RÉFLEXION POLITIQUE, ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 1 - Réponse à la nécessité de promouvoir la cohésion sociale dans l’espace national, de lutter contre l’exclusion, d’encourager les opportunités de parcours de la deuxième chance, d’appuyer la mobilité professionnelle, de lutter contre le travail en situation précaire … 2 - Réponse à la nécessité de rendre visible et de reconnaître toutes les compétences pour développer l’employabilité des travailleurs et l’adaptabilité de la force de travail … 3 – Réponse à la fois politique, juridique et technique portant sur une des composantes majeures des systèmes de formation et d’emploi
  • 34. 34 LA VAE : QUEL(S) NOUVEAU(X) PARADIGME(S) ? MILOEL CONSULTING Michel Aribaud © 2018 Validation post formation VAE Objectif Certification des acquis à l’issue d’un programme formel de formation Certification des acquis à tout moment du parcours professionnel et personnel Processus Centré sur l’évaluation univoque des résultats prévus et issus de la formation, inscrits dans un programme de formation collective Centré sur l’appréciation des acquis des apprentissages induits par les tâches, activités, problèmes rencontrés, solutions apportées… propres à une expérience singulière Normes de référence 1 - Référentiel de certification 2 - Référentiel de formation 1 - Référentiel métier 2 - Référentiel de certification avec les Champs de compétences (CCP) Méthode Evaluer les performances réalisées à l’instant T au regard de la norme Appréhender l’expérience de la personne pour apprécier la proximité avec la norme Gestion En cohortes Individuelle
  • 35. 35
  • 36. 36 Apprentissage(s) : processus d’acquisition de savoirs, savoir-faire, compétences etc (les acquis d’apprentissage), se déroulant à la faveur d’activités qui peuvent être  structurées formellement à cette fin (à l’école, en centre de formation…). On parle d’apprentissages formels  non structurées à cette fin (au travail, dans un cadre bénévole…). On parle d’apprentissages non formels ou informels DÉFINITION
  • 37. DÉFINIR LA DIFFÉRENCE ENTRE UN APPRENTISSAGE DE QUALITÉ ET UN APPRENTISSAGE INFORMEL 37  Pas d'apprentissage en dehors du travail  Pas de qualification reconnue,  Les contrats sont essentiellement oraux et les règles sont informelles.  Les règles, traditions et coutumes informelles définissent le système social dans lequel les apprentis et les maîtres artisans évoluent.
  • 38. 38 - La VAE ne se substitue pas à la formation formelle, initiale ou continue - La VAE ne se substitue pas aux autres modalités d’évaluation et de validation (examen, contrôle continue etc) - La VAE complète le système de certification existant - La VAE s’adresse uniquement à des adultes expérimentés ATTENTION !!!

Notes de l'éditeur

  1. 2000 : Summit of Lisbon : to become an economy of knowledge the most competitive an dynamic in the world (growth + social cohesion) 2002 : Summit of Copenhagen : develop the employability, the citizenship, the social integration => a global target to define a European framework of competences and qualifications (the Europass label) => I am not a specialist of these maters
  2. RPL: is a process by which regulatory bodies and training institutions assess acquired skills, often gained outside of the classroom, against a given set of standards, competencies or learning outcomes. Quantitative evidence on the benefits of RPL is limited as many RPL programmes remain in pilot form and have not been scaled up to provide sufficient data on impact (ILO, 2018).