Presentation frenchtech brest

979 vues

Publié le

Présentation d'Aymeric Poulain Maubant, président d'An Daol Vras sur le dossier FrenchTech Brest, lors de la soirée Fun Working du réseau W&N.

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Presentation frenchtech brest

  1. 1. La FrenchTech, c'est quoi ? (et à Brest, ça donne quoi?) Aymeric Poulain Maubant, @aymericpm // La Cantine numérique, @andaolvras
  2. 2. Dispositif lancé en février 2014 par le Ministère de l’économie numérique Dispositif qui prend la suite et remplace celui des «quartiers numériques» Objectifs ● «La France, une des nations fortes à l'ère numérique» ● Favoriser l’émergence d’«entreprises championnes» de niveau international ● Aligner et coordonner les actions publiques nationales de soutien aux startups (Mission FrenchTech rattachée à Fleur Pellerin ; Piliers d'initiatives FrenchTech au sein de la DGE, la DG Trésor, la Caisse des Dépôts, BPI France etc.)
  3. 3. La FrenchTech, c'est nous ! « La FrenchTech, c'est d'abord une identité collective. L'écosystème concerné est celui des startups, des développeurs, de tous ceux qui font la dynamique des startups. L'objectif est d'intensifier cette dynamique et la rendre plus visible à l'international. D'une certaine manière, il faut que tout cela nous échappe »
  4. 4. Créer la mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement de nos startups à l'international « Nous allumons la flamme, c'est aux acteurs de l'écosystème d'apporter le carburant. » C'est la république des startups.
  5. 5. Entendons-nous bien sur la définition d'une startup Entreprise d'hyper-croissance, ambitieuse, ayant les modèles d'affaire qui passent à l'échelle et qui leur permettent d'aller plus vite à l'international. Ni lié à la taille, ni lié à l'âge. 
  6. 6. Une action structurée autour de 3 grands objectifs 1. susciter une dynamique collective sur le territoire en faveur de la croissance des startups par : ● la labellisation de quelques métropoles FrenchTech ● la labellisation de projets FrenchTech (de soutien aux startups partout sur le territoire) 2. développer en France des accélérateurs FrenchTech de startups, privés 3. augmenter la visibilité (via des roadshows, des festivals, des salons, et aussi des événements internationaux en France, le premier probablement en octobre) ● des actions FrenchTech d'attractivité ● une marque FrenchTech à l'international
  7. 7. Les métropoles sont au cœur du dispositif Le label FrenchTech Métropole sera remis en jeu tous les 3 ans.
  8. 8. Des outils 1.Bourse FrenchTech : aider au démarrage, y compris des startups non «du numérique». Lancement lundi 24 mars : "love money", pour aide lancement startup. 2.Pass FrenchTech (destinés aux métropoles FrenchTech) : service premium pour les entreprises en hyper-croissance (80 à 100% de CA/an), service "premium" offert par BPI/Ubifrance/Coface..., s'adresse aux territoires labellisés FrenchTech, s'appuyer sur les processus locaux de détection. Actuellement testé sur Paris et Bordeaux. 3.FrenchTech Ticket : pack accueil pour les entrepreneurs venant de l'étranger (visa etc.)(30k€) 4.FrenchTech Helpdesk : un référent de l'État en région, en soutien à FrenchTech ticket. Référencement pour les entreprises étrangères souhaitant s'implanter, aides techniques. 5.FrenchTech pavillon : pour les startups dans les événements internationaux (ex. SXSW)
  9. 9. FrenchTech est absolument tournée vers l'international
  10. 10. Mobilisation générale à Brest

×