SlideShare une entreprise Scribd logo
Culture hip-hop et jeunes au Québec


Le hip-hop forme la jeunesse d’ailleurs

Les jeunes provenant d’autres cultures ou ethnies utilisent le hip-hop comme outil

d’intégration à la société québécoise. Aperçu de cette culture urbaine par rapport

aux jeunes immigrants et le Québec.



      « Les plus touchés par la culture hip-hop, ce sont ceux qui vivent dans les ghettos

où la réalité est difficile »1, dénonce Ricky Rich$, un producteur de musique hip-hop

montréalais d’origine haïtienne. Ces propos démontrent une certaine marginalisation de

la culture hip-hop et de ses adeptes. Toutefois, est-ce qu’elle offre un espace

d’intégration dans la société québécoise pour les jeunes aux origines provenant de

minorités ethniques et culturelles? Afin de répondre à cette question, nous traiterons de

deux aspects, soit le langage multilingue utilisé dans le rap ainsi que l’appropriation de

cette culture, enfant de milieux urbains, par ces jeunes dans le but d’y développer une

identité qui leur est propre.



Un rap au langage multilingue



      L’émergence du rap au Québec depuis les années 80 a donné naissance à un milieu

hip-hop spécifiquement québécois. Ce milieu a favorisé l’utilisation d’un langage

multilingue comprenant plusieurs influences linguistiques. Un de ces facteurs expliquant
1
 Karine Tessier. Influence de la culture hip-hop québécoise sur les adolescents montréalais d’origine
haïtienne. Montréal, mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal, Faculté des Lettres, Langues
et Communication, Département de communication, 2008, p. 56
l’originalité de ce langage tient à l’apport de l’immigration africaine et haïtienne. Ses

jeunes (nés ici ou non) apportent des nouveaux mots au français québécois. En ce sens,

Mela Sarkar, chercheuse et professeure en linguistique à l’Université McGill, affirme

qu’ « il est nécessaire de comprendre les nombreux emprunts aux créoles haïtien et

jamaïcain qui sont couramment utilisés par les jeunes de [la] génération québécoise

francophone [actuelle] »2. En plus d’illustrer leurs origines culturelles, le langage

employé par les adeptes de la musique hip-hop témoigne de la situation unique du

Québec au sein du continent nord-américain et dans l’ensemble de la francophonie. De

fait, la Belle Province se situe à la croisée d’influences culturelles très fortes provenant

des États-Unis et de la France pour ce qui est de la composition de son rap 3. En somme,

la provenance culturelle des jeunes adeptes du hip-hop ainsi que la situation

géographique et culturelle du Québec traduisent l’originalité langagière du rap

québécois. Voyons maintenant ce qu’il en est des jeunes et de la définition de leur

propre identité culturelle, au sein de la société québécoise, à travers la musique hip-hop.



Revendiquer son identité ethnique et québécoise avec le hip-hop



       Dans le but de s’intégrer à la société québécoise, des jeunes issus de minorités

ethniques utilisent le hip-hop en tant qu’outil de revendication de leur identité à mi-

chemin entre leurs origines culturelles et leur terre d’appartenance actuelle. À Montréal,

dans des quartiers à forte concentration multiethnique comme Parc-Extension, Saint-

Michel ou Côte-des-Neiges, ces jeunes se réunissent dans le cadre de programmes hip-
2
   Mela Sarkar. « "Ousqu’on chill à soir?" Pratiques multilingues comme stratégies identitaires dans la
  communauté hip-hop montréalaise », Diversité urbaine : Plurilinguisme et identités au Canada,
  Montréal, n° hors-série (automne 2008), p. 35
3
   Ibid., p. 31
hop ayant été mis en place dans des centres communautaires et des centres jeunesse.

« Ces ateliers, workshops ou drop-in articulés autour de la culture hip-hop ont pour

principal objectif de permettre aux jeunes [Québécois d’origines ethniques différentes]

en situation [potentielle] de marginalisation de s’exprimer, de prendre conscience de leur

identité »4, soulignent Alexandrine Boudreault-Fournier, Gabriella Djerrahian et Marie-

Nathalie LeBlanc, chercheuses en sociologie et en anthropologie. Par conséquent, en

s’appropriant leur identité culturelle, ces jeunes sont davantage enclins à le montrer, et

ce, tout en revendiquant leur appartenance au hip-hop et en affichant leur sentiment

d’appartenance au peuple québécois. Myriam Laabidi, sociologue et professeure de

sociologie au Cégep de Saint-Laurent, affirme : « Certains jeunes utilisent le hip-hop

[…] pour s’affirmer comme Néo-Québécois au sein de la société québécoise » 5. En bref,

le rap permet aux jeunes de s’identifier à la fois par rapport à leur communauté ethnique

d’origine et par rapport à la société québécoise.



       Finalement, grâce à la spécificité multilinguistique du rap ainsi qu’à l’utilisation

du hip-hop dans l’affirmation l’identité de ses jeunes adeptes comme Québécois n’étant

pas « de souche », la culture hip-hop offre un espace d’intégration à la société

québécoise pour les jeunes provenant de minorités culturelles à prédominance haïtienne

et africaine. Toutefois, le prochain défi de ces jeunes est de s’affranchir d’une image

négative du hip-hop dépeinte dans les médias de masse (le gangsta rap, les gangs de rue,

etc.). Peuvent-ils faire en sorte que le rap de la Belle Province puisse se hisser au-dessus
4
   Alexandrine Boudreault-Fournier, Gabriella Djerrahian et Marie-Nathalie LeBlanc. « Les jeunes et la
  marginalisation à Montréal : la culture hip-hop francophone et les enjeux de l’intégration », Diversité
  urbaine, Montréal, vol. 7, n° 1 (été 2007), p. 13
5
   Myriam Laabidi. « Culture hip-hop québécoise et francophone », dans Patrick Roy et Serge Lacasse
  (dir.), Groove : Enquêtes sur les phénomènes musicaux contemporains. Québec, Presses de l’Université
  Laval, 2006, p. 174
de la marginalité et faire en sorte que ses artisans puissent bénéficier d’une

reconnaissance populaire?



818 mots




Bibliographie
BOUDREAULT-FOURNIER, Alexandrine, Gabriella DJERRAHIAN et Marie-Nathalie
LeBLANC. « Les jeunes et la marginalisation à Montréal : la culture hip-hop
francophone et les enjeux de l’intégration », Diversité urbaine, Montréal, vol. 7, n° 1
(été 2007), p. 9-29

LAABIDI, Myriam. « Culture hip-hop québécoise et francophone », dans Patrick Roy et
Serge Lacasse (dir.), Groove : Enquêtes sur les phénomènes musicaux contemporains.
Québec, Presses de l’Université Laval, 2006, p. 167-178

SARKAR, Mela. « "Ousqu’on chill à soir?" Pratiques multilingues comme stratégies
identitaires dans la communauté hip-hop montréalaise », Diversité urbaine :
Plurilinguisme et identités au Canada, Montréal, n° hors-série (automne 2008), p. 27-44

TESSIER, Karine. Influence de la culture hip-hop québécoise sur les adolescents
montréalais d’origine haïtienne. Montréal, mémoire de maîtrise, Université du Québec à
Montréal, Faculté des Lettres, Langues et Communication, Département de
communication, 2008, 108 p.
BOUDREAULT-FOURNIER, Alexandrine, Gabriella DJERRAHIAN et Marie-Nathalie
LeBLANC. « Les jeunes et la marginalisation à Montréal : la culture hip-hop
francophone et les enjeux de l’intégration », Diversité urbaine, Montréal, vol. 7, n° 1
(été 2007), p. 9-29

LAABIDI, Myriam. « Culture hip-hop québécoise et francophone », dans Patrick Roy et
Serge Lacasse (dir.), Groove : Enquêtes sur les phénomènes musicaux contemporains.
Québec, Presses de l’Université Laval, 2006, p. 167-178

SARKAR, Mela. « "Ousqu’on chill à soir?" Pratiques multilingues comme stratégies
identitaires dans la communauté hip-hop montréalaise », Diversité urbaine :
Plurilinguisme et identités au Canada, Montréal, n° hors-série (automne 2008), p. 27-44

TESSIER, Karine. Influence de la culture hip-hop québécoise sur les adolescents
montréalais d’origine haïtienne. Montréal, mémoire de maîtrise, Université du Québec à
Montréal, Faculté des Lettres, Langues et Communication, Département de
communication, 2008, 108 p.

Contenu connexe

En vedette

manual Balay - campana 3 bi897b
manual Balay  - campana 3 bi897bmanual Balay  - campana 3 bi897b
manual Balay - campana 3 bi897b
Alsako Electrodomésticos
 
Manual bosch horno multifuncional hba21 b250e
Manual bosch   horno multifuncional hba21 b250eManual bosch   horno multifuncional hba21 b250e
Manual bosch horno multifuncional hba21 b250e
Alsako Electrodomésticos
 
8 05-2010 ptt claudette raynal formation
8 05-2010 ptt claudette raynal formation8 05-2010 ptt claudette raynal formation
8 05-2010 ptt claudette raynal formation
apitherapie
 
No 5 janvier 15
No  5 janvier 15No  5 janvier 15
No 5 janvier 15
christinelong
 
Administracion
AdministracionAdministracion
Administracion
Arnol W Mandujano Solano
 
jeu de serpent (Snake)
jeu de serpent (Snake)jeu de serpent (Snake)
jeu de serpent (Snake)
chamhi
 
Projet carrières is
Projet carrières   isProjet carrières   is
Projet carrières is
gabriellemitton
 
Book Photo Bisart12 04
Book Photo Bisart12 04Book Photo Bisart12 04
Book Photo Bisart12 04
lambret
 
Historia del primer computador ENIAC
Historia del primer computador  ENIACHistoria del primer computador  ENIAC
Historia del primer computador ENIAC
Misä Eloy
 
Manual bosch campana dwb097 e51
Manual bosch   campana dwb097 e51Manual bosch   campana dwb097 e51
Manual bosch campana dwb097 e51
Alsako Electrodomésticos
 
Modernizacion del Estado a través de firmas digitales
Modernizacion del Estado a través de firmas digitales Modernizacion del Estado a través de firmas digitales
Modernizacion del Estado a través de firmas digitales
ProGobernabilidad Perú
 
Etude transport 2013 - Technologia
 Etude transport 2013 - Technologia Etude transport 2013 - Technologia
Etude transport 2013 - Technologia
Technologia
 
Manual balay lavavajillas 3 vf300np
Manual balay   lavavajillas 3 vf300npManual balay   lavavajillas 3 vf300np
Manual balay lavavajillas 3 vf300np
Alsako Electrodomésticos
 
Diaporama engagement lyceen
Diaporama engagement lyceenDiaporama engagement lyceen
Diaporama engagement lyceen
Xavier Thomassin
 
Pressbook du projet Kiro'o du 27-11-2013
Pressbook du projet Kiro'o du  27-11-2013Pressbook du projet Kiro'o du  27-11-2013
Pressbook du projet Kiro'o du 27-11-2013
Olivier Madiba
 
Copie de 2011 03 24[1]
Copie de 2011 03 24[1]Copie de 2011 03 24[1]
Copie de 2011 03 24[1]
magic32
 
Littératie avec les tic edub 5539
Littératie avec les tic   edub 5539Littératie avec les tic   edub 5539
Littératie avec les tic edub 5539
rdaigneault
 

En vedette (19)

manual Balay - campana 3 bi897b
manual Balay  - campana 3 bi897bmanual Balay  - campana 3 bi897b
manual Balay - campana 3 bi897b
 
Manual bosch horno multifuncional hba21 b250e
Manual bosch   horno multifuncional hba21 b250eManual bosch   horno multifuncional hba21 b250e
Manual bosch horno multifuncional hba21 b250e
 
8 05-2010 ptt claudette raynal formation
8 05-2010 ptt claudette raynal formation8 05-2010 ptt claudette raynal formation
8 05-2010 ptt claudette raynal formation
 
No 5 janvier 15
No  5 janvier 15No  5 janvier 15
No 5 janvier 15
 
Gastronomie lyonnaise
Gastronomie lyonnaiseGastronomie lyonnaise
Gastronomie lyonnaise
 
Administracion
AdministracionAdministracion
Administracion
 
jeu de serpent (Snake)
jeu de serpent (Snake)jeu de serpent (Snake)
jeu de serpent (Snake)
 
Projet carrières is
Projet carrières   isProjet carrières   is
Projet carrières is
 
Book Photo Bisart12 04
Book Photo Bisart12 04Book Photo Bisart12 04
Book Photo Bisart12 04
 
Bonnejournee
BonnejourneeBonnejournee
Bonnejournee
 
Historia del primer computador ENIAC
Historia del primer computador  ENIACHistoria del primer computador  ENIAC
Historia del primer computador ENIAC
 
Manual bosch campana dwb097 e51
Manual bosch   campana dwb097 e51Manual bosch   campana dwb097 e51
Manual bosch campana dwb097 e51
 
Modernizacion del Estado a través de firmas digitales
Modernizacion del Estado a través de firmas digitales Modernizacion del Estado a través de firmas digitales
Modernizacion del Estado a través de firmas digitales
 
Etude transport 2013 - Technologia
 Etude transport 2013 - Technologia Etude transport 2013 - Technologia
Etude transport 2013 - Technologia
 
Manual balay lavavajillas 3 vf300np
Manual balay   lavavajillas 3 vf300npManual balay   lavavajillas 3 vf300np
Manual balay lavavajillas 3 vf300np
 
Diaporama engagement lyceen
Diaporama engagement lyceenDiaporama engagement lyceen
Diaporama engagement lyceen
 
Pressbook du projet Kiro'o du 27-11-2013
Pressbook du projet Kiro'o du  27-11-2013Pressbook du projet Kiro'o du  27-11-2013
Pressbook du projet Kiro'o du 27-11-2013
 
Copie de 2011 03 24[1]
Copie de 2011 03 24[1]Copie de 2011 03 24[1]
Copie de 2011 03 24[1]
 
Littératie avec les tic edub 5539
Littératie avec les tic   edub 5539Littératie avec les tic   edub 5539
Littératie avec les tic edub 5539
 

Similaire à Article informatif sur le hip-hop et les jeunes néo-Québécois

Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015
Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015
Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015
Jeanne Le garrec
 
Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002
Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002
Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002
Caroline Verwaerde
 
La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...
La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...
La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...
LaetitiaAndr1
 
Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...
Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...
Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...
IdirSadounicrlca
 
Inuit tourisme langue
Inuit tourisme langueInuit tourisme langue
Inuit tourisme langue
Lavenir Catherine
 
Inuit tourisme langue
Inuit tourisme langueInuit tourisme langue
Inuit tourisme langue
IoanaDolcos
 
Itzulpena frantsesez
Itzulpena frantsesezItzulpena frantsesez
Itzulpena frantsesez
ekthuhezi
 
La Kreolitude.docx
La Kreolitude.docxLa Kreolitude.docx
LE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presse
LE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presseLE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presse
LE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presse
Institution Publique
 
decolonisation linguistique 1.pdf
decolonisation linguistique 1.pdfdecolonisation linguistique 1.pdf
decolonisation linguistique 1.pdf
AhmedBououd1
 
Dialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – Casablanca
Dialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – CasablancaDialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – Casablanca
Dialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – Casablanca
RPMaroc
 
2016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final1
2016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final12016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final1
2016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final1
Yannick Le Guern
 
Centre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion sociale
Centre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion socialeCentre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion sociale
Centre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion sociale
Véroushka Eugène
 
Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...
Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...
Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...
Ferrer Sandrine
 
Intercultural, globalization in French
Intercultural, globalization in FrenchIntercultural, globalization in French
Intercultural, globalization in French
Ludivine PIERRE
 
YEHKRI.COM A.C.C.C Rapport Activites 2012
YEHKRI.COM A.C.C.C  Rapport Activites 2012YEHKRI.COM A.C.C.C  Rapport Activites 2012
YEHKRI.COM A.C.C.C Rapport Activites 2012
YEHKRI.COM A.C.C.
 
Art thérapie de groupe
Art thérapie de groupeArt thérapie de groupe
Art thérapie de groupe
VeraHeller
 
Macron : Le programme culture et Médias
Macron : Le programme culture et MédiasMacron : Le programme culture et Médias
Macron : Le programme culture et Médias
Romain Blachier
 
Programmation du Mois de la Francophonie 2015 - Centre de la francophonie de...
Programmation du Mois de la Francophonie 2015 -  Centre de la francophonie de...Programmation du Mois de la Francophonie 2015 -  Centre de la francophonie de...
Programmation du Mois de la Francophonie 2015 - Centre de la francophonie de...
Centre de la francophonie des Amériques
 

Similaire à Article informatif sur le hip-hop et les jeunes néo-Québécois (20)

Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015
Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015
Memoire : L'impact du web 2.0 sur la promotion du rap de 1975 à 2015
 
Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002
Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002
Apprentissage dansehiphop r_shapiroikauffmannfmccarren_2002
 
La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...
La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...
La variation générationnelle dans la chanson rap marseillaise. Le cas du chan...
 
Pic bois 2 final
Pic bois 2 finalPic bois 2 final
Pic bois 2 final
 
Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...
Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...
Mohand Tilmatine Berbère Amazigh ou Kabyle Évolution et fluctuation d’une dén...
 
Inuit tourisme langue
Inuit tourisme langueInuit tourisme langue
Inuit tourisme langue
 
Inuit tourisme langue
Inuit tourisme langueInuit tourisme langue
Inuit tourisme langue
 
Itzulpena frantsesez
Itzulpena frantsesezItzulpena frantsesez
Itzulpena frantsesez
 
La Kreolitude.docx
La Kreolitude.docxLa Kreolitude.docx
La Kreolitude.docx
 
LE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presse
LE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presseLE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presse
LE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE MARTINIQUE : Dossier de presse
 
decolonisation linguistique 1.pdf
decolonisation linguistique 1.pdfdecolonisation linguistique 1.pdf
decolonisation linguistique 1.pdf
 
Dialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – Casablanca
Dialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – CasablancaDialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – Casablanca
Dialogues en direct Du 4 au 14 novembre 2010 Rabat – Salé – Casablanca
 
2016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final1
2016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final12016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final1
2016-06-16-Nuitdesartsetdesmondesleguerndossier-final1
 
Centre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion sociale
Centre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion socialeCentre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion sociale
Centre N A Rive – Page 14 – Centre d'alphabétisation et d'insertion sociale
 
Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...
Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...
Cultures d'ici et d'ailleurs. Le multiculturalisme en bibliothèque / Sandrine...
 
Intercultural, globalization in French
Intercultural, globalization in FrenchIntercultural, globalization in French
Intercultural, globalization in French
 
YEHKRI.COM A.C.C.C Rapport Activites 2012
YEHKRI.COM A.C.C.C  Rapport Activites 2012YEHKRI.COM A.C.C.C  Rapport Activites 2012
YEHKRI.COM A.C.C.C Rapport Activites 2012
 
Art thérapie de groupe
Art thérapie de groupeArt thérapie de groupe
Art thérapie de groupe
 
Macron : Le programme culture et Médias
Macron : Le programme culture et MédiasMacron : Le programme culture et Médias
Macron : Le programme culture et Médias
 
Programmation du Mois de la Francophonie 2015 - Centre de la francophonie de...
Programmation du Mois de la Francophonie 2015 -  Centre de la francophonie de...Programmation du Mois de la Francophonie 2015 -  Centre de la francophonie de...
Programmation du Mois de la Francophonie 2015 - Centre de la francophonie de...
 

Plus de TÉLUQ

Le Dead Mall au Québec
Le Dead Mall au QuébecLe Dead Mall au Québec
Le Dead Mall au Québec
TÉLUQ
 
Travail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei Animation
Travail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei AnimationTravail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei Animation
Travail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei Animation
TÉLUQ
 
Biographie Gaétan Genesse Café Graffiti
Biographie Gaétan Genesse Café GraffitiBiographie Gaétan Genesse Café Graffiti
Biographie Gaétan Genesse Café Graffiti
TÉLUQ
 
Biographie Brenda Pereira Francisco Café Graffiti
Biographie Brenda Pereira Francisco Café GraffitiBiographie Brenda Pereira Francisco Café Graffiti
Biographie Brenda Pereira Francisco Café Graffiti
TÉLUQ
 
Biographie Juan Carlos Lopez Café Graffiti
Biographie Juan Carlos Lopez Café GraffitiBiographie Juan Carlos Lopez Café Graffiti
Biographie Juan Carlos Lopez Café Graffiti
TÉLUQ
 
Entrevue avec Brenda Pereira Francisco
Entrevue avec Brenda Pereira FranciscoEntrevue avec Brenda Pereira Francisco
Entrevue avec Brenda Pereira Francisco
TÉLUQ
 

Plus de TÉLUQ (6)

Le Dead Mall au Québec
Le Dead Mall au QuébecLe Dead Mall au Québec
Le Dead Mall au Québec
 
Travail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei Animation
Travail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei AnimationTravail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei Animation
Travail trimestriel site web sur Sailor Moon pour la Toei Animation
 
Biographie Gaétan Genesse Café Graffiti
Biographie Gaétan Genesse Café GraffitiBiographie Gaétan Genesse Café Graffiti
Biographie Gaétan Genesse Café Graffiti
 
Biographie Brenda Pereira Francisco Café Graffiti
Biographie Brenda Pereira Francisco Café GraffitiBiographie Brenda Pereira Francisco Café Graffiti
Biographie Brenda Pereira Francisco Café Graffiti
 
Biographie Juan Carlos Lopez Café Graffiti
Biographie Juan Carlos Lopez Café GraffitiBiographie Juan Carlos Lopez Café Graffiti
Biographie Juan Carlos Lopez Café Graffiti
 
Entrevue avec Brenda Pereira Francisco
Entrevue avec Brenda Pereira FranciscoEntrevue avec Brenda Pereira Francisco
Entrevue avec Brenda Pereira Francisco
 

Article informatif sur le hip-hop et les jeunes néo-Québécois

  • 1. Culture hip-hop et jeunes au Québec Le hip-hop forme la jeunesse d’ailleurs Les jeunes provenant d’autres cultures ou ethnies utilisent le hip-hop comme outil d’intégration à la société québécoise. Aperçu de cette culture urbaine par rapport aux jeunes immigrants et le Québec. « Les plus touchés par la culture hip-hop, ce sont ceux qui vivent dans les ghettos où la réalité est difficile »1, dénonce Ricky Rich$, un producteur de musique hip-hop montréalais d’origine haïtienne. Ces propos démontrent une certaine marginalisation de la culture hip-hop et de ses adeptes. Toutefois, est-ce qu’elle offre un espace d’intégration dans la société québécoise pour les jeunes aux origines provenant de minorités ethniques et culturelles? Afin de répondre à cette question, nous traiterons de deux aspects, soit le langage multilingue utilisé dans le rap ainsi que l’appropriation de cette culture, enfant de milieux urbains, par ces jeunes dans le but d’y développer une identité qui leur est propre. Un rap au langage multilingue L’émergence du rap au Québec depuis les années 80 a donné naissance à un milieu hip-hop spécifiquement québécois. Ce milieu a favorisé l’utilisation d’un langage multilingue comprenant plusieurs influences linguistiques. Un de ces facteurs expliquant 1 Karine Tessier. Influence de la culture hip-hop québécoise sur les adolescents montréalais d’origine haïtienne. Montréal, mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal, Faculté des Lettres, Langues et Communication, Département de communication, 2008, p. 56
  • 2. l’originalité de ce langage tient à l’apport de l’immigration africaine et haïtienne. Ses jeunes (nés ici ou non) apportent des nouveaux mots au français québécois. En ce sens, Mela Sarkar, chercheuse et professeure en linguistique à l’Université McGill, affirme qu’ « il est nécessaire de comprendre les nombreux emprunts aux créoles haïtien et jamaïcain qui sont couramment utilisés par les jeunes de [la] génération québécoise francophone [actuelle] »2. En plus d’illustrer leurs origines culturelles, le langage employé par les adeptes de la musique hip-hop témoigne de la situation unique du Québec au sein du continent nord-américain et dans l’ensemble de la francophonie. De fait, la Belle Province se situe à la croisée d’influences culturelles très fortes provenant des États-Unis et de la France pour ce qui est de la composition de son rap 3. En somme, la provenance culturelle des jeunes adeptes du hip-hop ainsi que la situation géographique et culturelle du Québec traduisent l’originalité langagière du rap québécois. Voyons maintenant ce qu’il en est des jeunes et de la définition de leur propre identité culturelle, au sein de la société québécoise, à travers la musique hip-hop. Revendiquer son identité ethnique et québécoise avec le hip-hop Dans le but de s’intégrer à la société québécoise, des jeunes issus de minorités ethniques utilisent le hip-hop en tant qu’outil de revendication de leur identité à mi- chemin entre leurs origines culturelles et leur terre d’appartenance actuelle. À Montréal, dans des quartiers à forte concentration multiethnique comme Parc-Extension, Saint- Michel ou Côte-des-Neiges, ces jeunes se réunissent dans le cadre de programmes hip- 2 Mela Sarkar. « "Ousqu’on chill à soir?" Pratiques multilingues comme stratégies identitaires dans la communauté hip-hop montréalaise », Diversité urbaine : Plurilinguisme et identités au Canada, Montréal, n° hors-série (automne 2008), p. 35 3 Ibid., p. 31
  • 3. hop ayant été mis en place dans des centres communautaires et des centres jeunesse. « Ces ateliers, workshops ou drop-in articulés autour de la culture hip-hop ont pour principal objectif de permettre aux jeunes [Québécois d’origines ethniques différentes] en situation [potentielle] de marginalisation de s’exprimer, de prendre conscience de leur identité »4, soulignent Alexandrine Boudreault-Fournier, Gabriella Djerrahian et Marie- Nathalie LeBlanc, chercheuses en sociologie et en anthropologie. Par conséquent, en s’appropriant leur identité culturelle, ces jeunes sont davantage enclins à le montrer, et ce, tout en revendiquant leur appartenance au hip-hop et en affichant leur sentiment d’appartenance au peuple québécois. Myriam Laabidi, sociologue et professeure de sociologie au Cégep de Saint-Laurent, affirme : « Certains jeunes utilisent le hip-hop […] pour s’affirmer comme Néo-Québécois au sein de la société québécoise » 5. En bref, le rap permet aux jeunes de s’identifier à la fois par rapport à leur communauté ethnique d’origine et par rapport à la société québécoise. Finalement, grâce à la spécificité multilinguistique du rap ainsi qu’à l’utilisation du hip-hop dans l’affirmation l’identité de ses jeunes adeptes comme Québécois n’étant pas « de souche », la culture hip-hop offre un espace d’intégration à la société québécoise pour les jeunes provenant de minorités culturelles à prédominance haïtienne et africaine. Toutefois, le prochain défi de ces jeunes est de s’affranchir d’une image négative du hip-hop dépeinte dans les médias de masse (le gangsta rap, les gangs de rue, etc.). Peuvent-ils faire en sorte que le rap de la Belle Province puisse se hisser au-dessus 4 Alexandrine Boudreault-Fournier, Gabriella Djerrahian et Marie-Nathalie LeBlanc. « Les jeunes et la marginalisation à Montréal : la culture hip-hop francophone et les enjeux de l’intégration », Diversité urbaine, Montréal, vol. 7, n° 1 (été 2007), p. 13 5 Myriam Laabidi. « Culture hip-hop québécoise et francophone », dans Patrick Roy et Serge Lacasse (dir.), Groove : Enquêtes sur les phénomènes musicaux contemporains. Québec, Presses de l’Université Laval, 2006, p. 174
  • 4. de la marginalité et faire en sorte que ses artisans puissent bénéficier d’une reconnaissance populaire? 818 mots Bibliographie
  • 5. BOUDREAULT-FOURNIER, Alexandrine, Gabriella DJERRAHIAN et Marie-Nathalie LeBLANC. « Les jeunes et la marginalisation à Montréal : la culture hip-hop francophone et les enjeux de l’intégration », Diversité urbaine, Montréal, vol. 7, n° 1 (été 2007), p. 9-29 LAABIDI, Myriam. « Culture hip-hop québécoise et francophone », dans Patrick Roy et Serge Lacasse (dir.), Groove : Enquêtes sur les phénomènes musicaux contemporains. Québec, Presses de l’Université Laval, 2006, p. 167-178 SARKAR, Mela. « "Ousqu’on chill à soir?" Pratiques multilingues comme stratégies identitaires dans la communauté hip-hop montréalaise », Diversité urbaine : Plurilinguisme et identités au Canada, Montréal, n° hors-série (automne 2008), p. 27-44 TESSIER, Karine. Influence de la culture hip-hop québécoise sur les adolescents montréalais d’origine haïtienne. Montréal, mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal, Faculté des Lettres, Langues et Communication, Département de communication, 2008, 108 p.
  • 6. BOUDREAULT-FOURNIER, Alexandrine, Gabriella DJERRAHIAN et Marie-Nathalie LeBLANC. « Les jeunes et la marginalisation à Montréal : la culture hip-hop francophone et les enjeux de l’intégration », Diversité urbaine, Montréal, vol. 7, n° 1 (été 2007), p. 9-29 LAABIDI, Myriam. « Culture hip-hop québécoise et francophone », dans Patrick Roy et Serge Lacasse (dir.), Groove : Enquêtes sur les phénomènes musicaux contemporains. Québec, Presses de l’Université Laval, 2006, p. 167-178 SARKAR, Mela. « "Ousqu’on chill à soir?" Pratiques multilingues comme stratégies identitaires dans la communauté hip-hop montréalaise », Diversité urbaine : Plurilinguisme et identités au Canada, Montréal, n° hors-série (automne 2008), p. 27-44 TESSIER, Karine. Influence de la culture hip-hop québécoise sur les adolescents montréalais d’origine haïtienne. Montréal, mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal, Faculté des Lettres, Langues et Communication, Département de communication, 2008, 108 p.