The Smart-Perception
Perception et nouveaux besoins
dans les smart-city
Mémoire de stage
Présenté par : Russo Andrea
Nom d...
Mémoire de stage
The Smart-Perception
Perception et nouveaux besoins
dans les smart-city
Master 1
Master Management de l'I...
DECLARATION ANTI-PLAGIAT
Ce travail est le fruit d’un travail personnel et constitue un document original. Je sais que
pré...
Autorisation de diffusion électronique d’un travail
universitaire de niveau Master
L’AUTEUR
Je soussigné Russo Andrea
Cour...
REMERCIEMENTS
L’Ecole universitaire de management, Grenoble IAE a pour mission de former et faire
évoluer des managers spé...
5
SOMMAIRE
AVANT-PROPOS
INTRODUCTION
PARTIE A : - INTRODUCTION AU PROJET SMART-I 8
CHAPITRE 1 – LES QUATRE NIVEAUX D’ACTIO...
6
AVANT-PROPOS
Ce livre, est une description basée sur un point de vue sociologique vers les nouvelles
thématiques de l’éc...
7
INTRODUCTION
La Smart-I est une Start-up innovatrice qui produit le Smart-Eye, ce nouveau produit
est un système intelli...
PARTIE A :
-
INTRODUCTION AU PROJET SMART-I
9
CHAPITRE 1 – LES QUATRE NIVEAUX D’ACTION
I. LE CONTROLE DU TRAFIC
A. Démographie vs Villes
Un des problèmes plus importa...
10
payer le parking pas loin de chez lui, comme la plupart de nous. Le system Smart-Eye essaye
de résolve le problème de l...
11
écologiquement l’éclairage dans la route. Dans l’image suivant, la flèche indique la direction
de la voiture, les point...
12
CHAPITRE 2 – PERCEPTION DES CAMERAS
I. LES LOIS, HISTOIRE ET LA PRIVACY
Les lois contemporaines de la Privacy sont nées...
13
L’individu est totalement dominé par l’imagination qu’il y a quelqu’un que observe leur
action grâce aux caméras, ce pe...
14
CHAPITRE 3 – COMMENT CHANGER LA PERCEPTION
Depuis le début du stage, j’ai commencé à lire des ouvrage et à me poser de ...
15
La caméra ici montré, est le Smart-Eye. Avec le CEO de l’entreprise j’ai proposé de
changer l’œil de la caméra, parce-q...
16
Cas 2 : Dans ce deuxième cas, l’implémentation de la caméra est fait pour prendre un ROI
plus grande, la qualité de l'i...
17
III. LE STEAMPUNK
Le steampunk est un genre littéraire et il été forgé par allusion au cyberpunk par l'auteur
K. W. Jet...
18
PARTIE B
-
LES BESOINS DES NOUVEAUX SMART-CITY
19
CHAPITRE 4 – COMME COMPRENDRE LE SMART-CITY
Le deuxième parti de cet ouvrage est dédié à la compression des nouvelles b...
20
J’ai utilisé des Idéaltype de citoyennes et de touristes pour créer le questionnaire.
Idéaltype de citoyennes :
 Un ho...
21
auront toujours un grand stress quotidien), il y aura un changement des valeurs vers le
naturel. Comme la courbe de « P...
22
CONCLUSION
La perception des hêtres humaine vers les nouvelles technologies peut changer selon
plusieurs variables, il ...
23
BIBLIOGRAPHIE
FONIO, Chiara. La videosorveglianza. 1°édition. Milano: Collana di Sociologia – FrancoAngeli 2012.
174 p....
24
TABLES DES FIGURES
FIGURE 1 : LOGO GRENOBLE IAE...........................................................................
5
RÉSUMÉ
AVANT-PROPOS
INTRODUCTION
PARTIE A : - INTRODUCTION AU PROJET SMART-I 8
CHAPITRE 1 – LES QUATRE NIVEAUX D’ACTION ...
SUMMARY SINTESI RESUMEN ZUSAMMENFASSUNG
La Smart-Perception est l’ouvrage qui essaye de comprendre, d’imaginer et d’expliq...
Andrea_Russo_Dossier_Stage_M1_2015
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Andrea_Russo_Dossier_Stage_M1_2015

17 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
17
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Andrea_Russo_Dossier_Stage_M1_2015

  1. 1. The Smart-Perception Perception et nouveaux besoins dans les smart-city Mémoire de stage Présenté par : Russo Andrea Nom de l’entreprise : Smart-interaction Tuteur entreprise : Mauro Di Giamberardino Tuteur universitaire : Olivier Zerbib Master 1 Master Management de l'Innovation Spécialité Innovation et Technologies 2014 - 2015
  2. 2. Mémoire de stage The Smart-Perception Perception et nouveaux besoins dans les smart-city Master 1 Master Management de l'Innovation Spécialité Innovation et Technologies 2014 - 2015 Présenté par : Russo Andrea Nom de l’entreprise : Smart-interaction Tuteur entreprise : Mauro Di Giamberardino Tuteur universitaire : Olivier Zerbib
  3. 3. DECLARATION ANTI-PLAGIAT Ce travail est le fruit d’un travail personnel et constitue un document original. Je sais que prétendre être l’auteur d’un travail écrit par une autre personne est une pratique sévèrement sanctionnée par la loi. Je m'engage sur l'honneur à signaler, dans le présent mémoire, et selon les règles habituelles de citation des sources utilisées, les emprunts effectués à la littérature existante et à ne commettre ainsi aucun plagiat. NOM, PRENOM DATE, SIGNATURE Russo Andrea 06/05/2015
  4. 4. Autorisation de diffusion électronique d’un travail universitaire de niveau Master L’AUTEUR Je soussigné Russo Andrea Courriel pérenne : Andrew026@hotmail.it Attention : courriel à signaler si vous souhaitez le diffuser sur DUMAS [ ] N’AUTORISE PAS la diffusion de mon mémoire AUTORISE la diffusion de mon mémoire en texte intégral sur la base DUMAS (Diffusion sur le web et accessibilité libre et universelle) [ ] Diffusion immédiate du mémoire Diffusion différée du mémoire : date de mise en ligne : 30/09/2015 (Embargo possible sur l’accès au texte intégral entre 15 jours et 10 ans Pendant cette période, seule une notice bibliographique est visible) Je certifie que : - mon mémoire est exempte d’éléments non libres de droit ou qui pourraient porter atteinte au respect de la vie privée. - conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, je pourrai à tout moment demander modifier l'autorisation de diffusion que j'ai donnée par l'envoi d'une simple lettre ou un courriel au service documentaire de l’IAE. - je renonce à toute rémunération pour la diffusion effectuée dans les conditions précisées ci‐dessus. - j’agis en l’absence de toute contrainte. Fait à ROME, le 06/05/2015 Bon pour accord Signature de l’étudiant Précédée de la mention « bon pour accord »
  5. 5. REMERCIEMENTS L’Ecole universitaire de management, Grenoble IAE a pour mission de former et faire évoluer des managers spécialisés, et selon moi l’IAE de Grenoble a bien réussi à son but. Les cours et les projets sont étais bien équilibre et audacieux, ils sont étais capable de nous donner envie de travailler dans les projets et de développer une curiosité pour la formation et l’innovation. Le Master Management de l’innovation (MIT), a essayé de nous donner une formation bien qualifiante, et nous avons bien fini notre dernier semestre avec un stage en France ou à l’étranger, en fin j’ai choisir Rome, dans un des meilleurs pôles d’innovation en Italie, le BIC Lazio. Dans ces bâtiments il y a plusieurs start-up qui essayent de faire grandir et développer des idées innovants, j’ai choisi l’entreprise par mes valeur, mes prospectives pour le futur et mes capacité d’étudient des sciences socio- historique, et en fin j’ai choisi la Smart-Interaction pour le stage. Je remercie encore tous les professeurs et le personnel administratif pour leur aide, pour les cours et la culture/information acquis.
  6. 6. 5 SOMMAIRE AVANT-PROPOS INTRODUCTION PARTIE A : - INTRODUCTION AU PROJET SMART-I 8 CHAPITRE 1 – LES QUATRE NIVEAUX D’ACTION ...................................................................................................... 9 I. Le contrôle du trafic...................................................................................................................... 9 II. Le contrôle du parkings................................................................................................................. 9 III. Eclairage intelligent..................................................................................................................... 10 IV. Surveillance ………………………………………………………………………………………………………………..11 CHAPITRE 2 – PERCEPTION DES CAMERAS............................................................................................................ 12 I. Les lois, histoire et la Privacy ...................................................................................................... 12 II. Le retour du Panopticon ? .......................................................................................................... 12 III. Les yeux de Milan........................................................................................................................ 13 CHAPITRE 3 – COMMENT CHANGER LA PERCEPTION ............................................................................................ 14 I. Hexagonal ou Octogonal ?.......................................................................................................... 14 II. La position est importante !........................................................................................................ 15 III. Le Steampunk ............................................................................................................................. 17 PARTIE B : - LES BESOINS DES NOUVEAUX SMART-CITY 18 CHAPITRE 4 – COMME COMPRENDRE LE SMART-CITY......................................................................................... 19 I. La Smart-enquête ....................................................................................................................... 19 II. Le résultat ................................................................................................................................... 20 III. évaluation personnelle ............................................................................................................... 20 CONCLUSION.............................................................................................................................. 22
  7. 7. 6 AVANT-PROPOS Ce livre, est une description basée sur un point de vue sociologique vers les nouvelles thématiques de l’écologie, la sécurité dans les sociétés contemporaines pour les nouvelles villes intelligentes. J’essayerai de répondre à des questions concernant les nouvelles technologies et les besoins dans les Smart-city et la liaison entre hêtres humaine et caméras. Malheureusement dans ce domaine scientifique il n’y a pas aucune enquête disponible, donc je me suis basée sur mes sensations et interactions pour comprendre la liaison entre humaine et caméras. L’écriture de ce livre est le résultat de plusieurs heures de travail avec le Designer, le CEO et le CTO.
  8. 8. 7 INTRODUCTION La Smart-I est une Start-up innovatrice qui produit le Smart-Eye, ce nouveau produit est un système intelligent qui analyse les scènes pour fournier des services interactifs pour les Smart-city. Le but de Smart-I est de développer un produit de haute technologie, qui permet l’analyse automatique des scénarios urbains pour baisser significativement la consommation éclairant public, en conséquence, une réduction de significative pollution. Le system Smart-Eye ajout aussi autre caractéristique au-delà de l’écologie et de la réduction de pollution, ces caractéristiques répondre aux problématique contemporaine des smart-city et donne une valeur ajouté très important dans la ville du future.
  9. 9. PARTIE A : - INTRODUCTION AU PROJET SMART-I
  10. 10. 9 CHAPITRE 1 – LES QUATRE NIVEAUX D’ACTION I. LE CONTROLE DU TRAFIC A. Démographie vs Villes Un des problèmes plus importants des sociétés contemporaines est le numéro de voiture, bus et scooter dans la ville. Si l’équation grand ville est égale à plus opportunité, est aussi évidente que l’augmente de la population dans la ville donne beaucoup problème à l’organisation des ressource et des services dans la ville même. Malthus peux certainement ajouter les trafique dans son essai. Au-delà des blagues, le trafic dans les grandes villes du monde comme Paris, Hong-Kong, Rio, Rome etc. donne beaucoup des problèmes aux citoyenne. B. La matrice des flux Le system Smart-Eye est capable d’améliorer notre vie quotidienne, il n’e utilise pas un quelque type de technologie particulier mais il essaya simplement d’améliorer l’organisation du trafic. Grâce à des algorithmes le system est capable de calculer la matrice des flux, donc la vitesse moyen, classification des véhicule et prévenir leur direction. Tous ces variables sont envoyer dans un server, et il calcule les heures, les routes et les lieux préférable pour les prochaine voitures. Ce System n’oblige pas les voitures à changer la rue, le system d’info est capable d’envoyer les informations aux établissements responsables du trafic dans la ville. L’amélioration des rues et des feux sont très important pour rendre le trafic plus agréable pour la conduite des citoyens. II. LE CONTROLE DU PARKINGS A. Oui 5 minutes, le temps de trouver une place ! Malheureusement les grandes villes ne donne pas uniquement du trafic, mais à la fin de la conduite pour aller au travail, ou à faire les courses ou de voir des amis il y a toujours le problème du parking. Ce problème est naturellement équivalent au numéro de voiture dans la ville. Il y a la possibilité d’avoir un parking privé, mais pour qu’il n’y a pas de chance doit
  11. 11. 10 payer le parking pas loin de chez lui, comme la plupart de nous. Le system Smart-Eye essaye de résolve le problème de l’attente, grâce aux algorithmes le system réussit à comprendre si dans la vue de la caméra il y a un place disponible et de communiquer la position... Ce system nous permettre d’économiser sur le temps. B. La communication est le cœur des Smart-city La communication est un parti du projet que n’est pas encore bien développé. La communication des places disponible change selon les lieux et les méthodes de communication. Pour exemple nous pouvons communiquer les places disponibles grâce à des tableaux interactifs dans des quartiers de la ville ou encore par App. Par contre tous et deux le system mentionnée ne sont pas adapté aux conducteurs, parce-que les deux peuvent détourner l’attention de la route. Le problème de lieu est important, parce-que le system ne peux pas obligé les personnes à prendre un place disponible trop loin si l’objectif de son traite est à côté de lui. Ces types des problèmes seront bien développer quand le software du system sera bien calibré pour être activé. III. ECLAIRAGE INTELLIGENT Le point fort du system Smart-Eye est certainement l’éclairage intelligent. Le but de ce projet est d’améliorer le system d’éclairage pour économiser sur l’énergie électrique. Par contre ce type d’amélioration à des limites législatif, selon la loi italienne1, les lampes doit donner un éclairage minimum aussi s’il n’y a pas des voitures ou citoyennes. Aujourd’hui le system Smart-Eye peux faire économiser le 49% de l’éclairage des villes, cette pourcentage est variable selon l’éclairage minimum donne par les lois. Le system Smart-Eye utilise deux system pour l’éclairage intelligent, le premier s’appelle « Adattivo », il consiste à analyser le quantitative de voiture dans un route préétabli et par conséquence d’illuminer la route selon l’analyse historique précédemment fait2. Le deuxième system s’appelle « On Demand », cette méthode d’éclairage intelligent reconnaitre les voitures, les personnes donc il peut donner l’éclairage rapidement avec plus précision. La méthode d’éclairage du system Smart- Eye est vraiment innovant, la Start-up Smart-I a programmé ses algorithmes pour partager 1 Lieu où sont commencées la production et l’utilisation de ce produit 2 Le system a besoin typiquement d’un moi pour calculer le N° de voiture dans le temps
  12. 12. 11 écologiquement l’éclairage dans la route. Dans l’image suivant, la flèche indique la direction de la voiture, les point jaune est le lieu où est maintenant la voiture, l’orange est où il est passé la voiture et où il sera bientôt, en fin le point vert est où la voiture est passé depuis quelque secondes et où il sera dans quelque instante. Le perceptuel est l’intensité de l’éclairage. IV. SURVEILLANCE Le système de la surveillance essaye de comprendre et calculer des évènements dangereux pour la santé des citoyennes. Par contre ces évènements doit avoir une origine « natural », pour exemple un incendie, un accident de voiture etc... Le système n’est pas structuré pour comprendre des évènements provoque par les citoyennes même, comme pour exemple des vols, des homicides, et il ne identifie pas les personnes, simplement parce- que le Smart-Eye n’est pas un system de contrôle, et surtout parce-que il y a déjà des autres caméras qui sont bien spécialiser à faire ça. Dans ces dernières phrases, il y a le but de mon stage. Comment faire comprendre que Smart-Eye n’est pas un Big Brother que nous regarde ? Mauro di Giaberardino, est CEO et aussi mon responsable du stage. Il m’a demandé d’essayer de comprendre comment changer la perception des caméras Smart-Eye et de (s’il est possible) « adoucir » la structure physique du system. Le system Smart-Eye est déjà implanté dans plusieurs villes, Rome, L’Aquila, Bracciano, Piacenza, Brindisi et bientôt il sera implanté dans autres ville comme Malaga (Espagne). 45% 75% 100% 75% 45%
  13. 13. 12 CHAPITRE 2 – PERCEPTION DES CAMERAS I. LES LOIS, HISTOIRE ET LA PRIVACY Les lois contemporaines de la Privacy sont nées grâce aux développements des technologies, la puissance dès cette technologie a obligé les politiciens et avocates à écrire des lois capable de stabiliser ce phénomène. Pour exemple, quand nous nous connectons à internet, notre téléphone est capable d’envoyé des dates (position, dates sur la navigation, etc.) à un server, s’il n’y a pas une réglementation de ces capacité, le téléphone peut devenir un vrai Big Brother. Heureusement grâce aux lois contemporaines, le téléphone est obligé de nous demander si nous voulons partager cette information avec le réseau. Cet évolution législatif est née grâce à l’invention des appareils photo plus puissant, ces appareils n’ont pas besoin d’attendre que l’individu reste ferme d’avant l’appareil, donc pour la bourgeoisie du XXVIIIe siècle c’était un gross problème que les autres pouvez prendre des photos sans que il se sache. II. LE RETOUR DU PANOPTICON ? La sécurité dans les villes est un facteur bien marque dans les sociétés contemporaine surtout depuis les études de la ville de Chicago. Les études et ouvrages concernant le surveillant sont bien connus, comme l’ouvrage 1984 de George Orwell, ou l’ouvrage de Foucault du Panopticon. L’utilise des caméras dans la ville est extrêmement augmenté depuis 15 ans, la premier ville en Europe à implémenter et utiliser les caméras pour contrôler et abaisser les évènements criminels est Londres. Aussi si l’implémentation des caméras à réduit que le 13% des évènements criminels3, les caméras sont fortement utiliser pour prévenir des criminels dans des lieux privé ou publique. Les caméras n’ont pas que la fonction de voir ce qu’il ce passé dans un moment précise de la journée, mais principalement ils ont le même motif du Panopticon de Foucault. Le contrôle est la meilleure méthode pour éduquer et prévenir des actions dangereuses. 3 Chiara Fonio – La videosorveglianza
  14. 14. 13 L’individu est totalement dominé par l’imagination qu’il y a quelqu’un que observe leur action grâce aux caméras, ce perception est capable de dé-personnifient4 l’individu et donc de contrôler l’action imminent. III. LES YEUX DE MILAN Milan étais la seul ville en Italie à avoir un system complété de surveillance et la seule ville où il était possible faire des enquêtes sociologiques jusqu’à l’année 2000. L’étude plus connue et complète sur cet argument en Italie est de Chiara Fonio, sociologue et doctorante chez l’université Sacro Cuore de milan, la recherche de Chiara Fonio est un enquête participative de 70H pour comprendre la perception des citoyennes avec les caméras implanté dans la ville. Cet’ enquête était partagée en quatre lieux différent définit « Chaude » pour leur dangerosité. Le résultat de cette enquête est la suivante :  Depuis l’implémentation des caméras les évènements criminels comme les vols, la vente de drogue etc. est bien réduite. Par contre les actions criminelles se sont déplacées dans des autres lieux.  Les opérateurs qu’observent les caméras ont acquis des stéréotypes vers les citoyennes.  Les opérateurs ont acquis « l’effet reality », ça veut dire qu’il se limite à appeler les gendarmes pour arrêter un évènement dangereux, l’opérateur ne bourge pas da sa position à coté à l’évènement dangereux, aussi si l’évènement est simple à être stoppé.  Augmentation de la perception de sécurité dans les lieux potentiellement « Chaud » par les citoyennes. 4 Max Weber – étude sur la bureaucratie
  15. 15. 14 CHAPITRE 3 – COMMENT CHANGER LA PERCEPTION Depuis le début du stage, j’ai commencé à lire des ouvrage et à me poser de question sur comme je peux changer la perception des caméras vers les citoyenne. En fin j’ai choisir de faire un auto-entretien participant, j’ai implanté autour de mois des caméras et j’ai commencée à travailler et lire. Vers la fin de la journée j’ai écrit toutes les sensations que j’ai pendant le travail et j’ai commencé à faire des théories. J’ai utilisé aussi le service streaming de la caméra implanté chez Abbey road à Londres5, pour comprendre la perception des citoyennes vers la caméra, ce type d’implémentation est particulier parce-que il est situé à 2 mètre de hauteur, donc il est très simple à la apercevoir. Ce type de travail étais nécessaire parce-que il n’y a pas aucun enquête fait sur la perception aux niveaux de compression humaine et relation (feeling) entre le deux. Les résultats de ces études sont décrits dans les prochains paragraphes. I. HEXAGONAL OU OCTOGONAL ? Apres avoir passé plus d’une journée avec les caméras, la premier sensation que nous pouvons avoir c’est naturellement la sensation d’être vue, parce-que l’écran de la caméra ressemble effectivement un œil. Donc j’ai essayé de changer la structure, pour réussir à changer ce type de perception. 5 http://www.abbeyroad.com/Crossing
  16. 16. 15 La caméra ici montré, est le Smart-Eye. Avec le CEO de l’entreprise j’ai proposé de changer l’œil de la caméra, parce-que il ressemble vraiment un œil qui nous regardes. En effet il y a plusieurs structure pour la substitution des verres de la caméra, la forme plus simple que nous pouvons imaginer est un verre carrée, mais ce forme ne sera pas adapté pour la caméra parce-que il y a des coins qui ne rendre pas la caméra radouci. Donc en fin j’ai pensé d’implanter des verres Hexagonaux ou Octogonaux, pour donner un ’image contemporaine et technologiquement acceptable et que ne ressemble pas un œil qui regarde. II. LA POSITION EST IMPORTANTE ! Un autre point fort dans cette recherche est la disposition de l’individu à imaginer si la caméra est capable de le voir. Si l’individu est capable de comprendre si la caméra peux le voir, il sera conditionné et donc peux changer sa perception de le lieu et de la réalité. La solution à ce problème est le lieu d’implémentation et l’axe et la graduation (angle de Tangage) de la caméra qui peut changer cette perception. Pour exemple : Cas 1 : L’axe et la graduation (Tangage) est fait pour avoir la meilleur ROI6 possible, par contre dans cette structure l’œil de la caméra est en direction de l’individu. Cette caractéristique est capable de faire augmenter la présence de la caméra par l’individu. ROI 6 Region of interest – Le lieux de travail et d’intéresse
  17. 17. 16 Cas 2 : Dans ce deuxième cas, l’implémentation de la caméra est fait pour prendre un ROI plus grande, la qualité de l'image sera faible mais ce structure peut changer la perception de l’individu parce-que l’œil de la caméra n’est pas en direction de l’individu. ROI La liaison du regard et les yeux est important pendant un discours. Il y a les mêmes principes dans une « relation » caméra et individu. En bref les yeux des caméras comme dans un discours entre individus peuvent donner des perspectives et perception importantes. La vision des caméras ce doit être plutôt celui-là. Le jaune est la direction de l’œil de la caméra, et l’orange est la ROI.
  18. 18. 17 III. LE STEAMPUNK Le steampunk est un genre littéraire et il été forgé par allusion au cyberpunk par l'auteur K. W. Jeter, dans la culture populaire est défini « comme ce aurait été le passé si l'avenir était arrivé avant ». Toutes les villes ont un type d’architecture particulier, ou relativement semblable. J’aimerais bien utiliser ce type de culture architectonique pour réussir à adapter les caméras avec les villes. Le steampunk est une culture particulier, ressemble à la culture de l’époque victorienne de Londres, grâce à ces culture et forme de la caméra nous pouvons mieux adapter cette technologie dans la ville, comme un grimpante. En effet, mon but est de réussir à trouver la meilleur configuration architectonique pour donner la perception que ces type de cames « née et grandir » naturellement dans les Smart-City. Le steampunk est un exemple de culture capable de réussir à cet objectif.
  19. 19. 18 PARTIE B - LES BESOINS DES NOUVEAUX SMART-CITY
  20. 20. 19 CHAPITRE 4 – COMME COMPRENDRE LE SMART-CITY Le deuxième parti de cet ouvrage est dédié à la compression des nouvelles besoins des smart-city. Le CEO Mauro di Giamberardino m’a proposé ce travail pour savoir ce que doit être ajouté dans le Smart-Eye pour les villes du futur. La conception contemporaine pour les smart-city est d’essayer une rationalisation des services vers l’individu (donc un économisassions du espace et temps) et de utiliser les technologies écologiste et TIC pour l’amélioration de la perception de la ville et de la vie quotidienne. Les anglais et des étasunien ont utilisé ce schéma pour décrire les trois niveaux d’action des Smart-City. Dans ce chapitre j’essayerai d’ajouter des niveaux d’action diffèrent ou s’est le case de le supprimer. Le changement des villes et de ses conceptions sont directement proportionnelles par la technologie et les valeurs et besoins des citoyennes, donc un vieux besoin peut être supprime par un nouvelle besoin etc… I. LA SMART-ENQUETE En effet un des solutions plus simple pour comprendre les nouvelles besoins dans la ville du futur, est de demander aux citoyennes quel type de besoins auront-ils dans le futur. En fin j’ai décidé de faire un enquête sociologique, par contre, cet enquête sera diffèrent entre citoyenne et touriste parce-que les touristes vivent la ville en manière différente des citoyenne.
  21. 21. 20 J’ai utilisé des Idéaltype de citoyennes et de touristes pour créer le questionnaire. Idéaltype de citoyennes :  Un homme âgé (75 ans) QI Moyen-bas, retraité  Un ingénieur (40 ans) QI Moyen-élevé, employeur  Un teenager Américain (17 ans) QI Moyenne, lycéenne  Un Jeune Homme (25 ans) QI Moyen, blasé Je utiliserai les touristes pour comprendre les niveaux de sécurité désirée, parce-que ils sont plus susceptibles aux niveaux sécurité pour les valises, les sacs à dos et les documents. Idéaltypes de touristes :  Italiens (Homme avec famille et enfant) – Niveaux protection moyen  Russes (Homme voyage pour s’amuser) – Niveaux protection bas  Nordiques (Jeun filles) – Niveaux protection élevé Le questionnaire est composé de 20 questions, les premier 4 sont concernant la perception des caméras dans la ville. II. LE RESULTAT Le résultat de l’enquête sera disponible pour la fine de Juin ou début juillet. Malheureusement le temps donner pour l’envoi du mémoire à l’IAE de Grenoble n’est pas sufficit pour présenter et illustrer le résultat de l’enquête. III. EVALUATION PERSONNELLE L’individu blasé, est un des individus plus important dans mes prévisions du futur pour le Smart-City. Le stress qui donne la vie quotidienne, a la capacité de changer notre comportement négativement, pour ce raison je crois que les villes du futur (si les citoyennes
  22. 22. 21 auront toujours un grand stress quotidien), il y aura un changement des valeurs vers le naturel. Comme la courbe de « Product life cycle » a montré que dans toutes les technologies il y aura une diminution des usages, je crois qu’il y aura le même effet dans les Smart-City. Maintenant, nous sommes dans la « Early Majority » où effectivement il y aura la production et le développement maximal qu’une technologie peut avoir. Bientôt il y aura la « Late Majority » où la production et le développement changeront selon les nouvelles valeurs et condition donnée par les usagers. Par contre, le « retourne au natural » n’est pas un retourne à les hommes primitif mais un retourne vers la spontanéité et de ne pas subir et soutenir l’obligation de la vie quotidienne comme l’individu blasée l’a perçu.
  23. 23. 22 CONCLUSION La perception des hêtres humaine vers les nouvelles technologies peut changer selon plusieurs variables, il faut faire une enquête spécifique pour comprendre les réactions négatif et/ou positif pour prévenir des problématiques. Les changements qui seront applique au system Smart-Eye sont nécessaires pour mieux adapter ce produit dans la ville et pour les citoyennes. L’enquête sociologique peut ajouter quelque caractéristique particulière et aussi adresser le produit vers des nouvelles versions et capacité, parce-que les individués comme le Blasée ou le Flâneur auront un changement drastique si le passage entre ville et Smart-City aura lieux. Les changements et les nouveaux besoins sollicité par la population reflètent les réponses à des problèmes de gouvernabilité et de qualité de vie que l’individu ne peut plus soutenir, la technologie est obligé à aider ce changement, parce-que c’est dans le villes (défini comme lieu où les individués sont organiser pour un amélioration de la vie personnel et des autres) que il y aura le grande changement, qui donnera l’ exemple au reste du monde entier.
  24. 24. 23 BIBLIOGRAPHIE FONIO, Chiara. La videosorveglianza. 1°édition. Milano: Collana di Sociologia – FrancoAngeli 2012. 174 p. FRECHMAN Dennis et AMENDOLA Gian Domenico et BEAMISH Anne et j. MITCHELL William. L’immaginazione tecnologica e la città d’arte: Firenze. 1° édition: Napoli Liguori Editore. 2009. 120 p. SITOGRAPHIE EarthCam. Site de la rue Abbey Road Disponible sur : http://www.abbeyroad.com/Crossing Turistik Kamera. Site de la rue SETBAŞI KÖPRÜSÜ Yayin Tarihi Disponible sur : http://www.bursabuyuksehir.tv/canli-yayin/setbasi-9153.html EarthCam. Site de la ville Miami Disponible sur : http://www.earthcam.com/usa/florida/miami/?cam=miami EarthCam. Site de la ville san-miguel-de-allende Disponible sur http://www.sanmiguelrealestate.com/san-miguel-de-allende/live-webcam EarthCam. Site de la rue Rynek w Sanoku oraz ul. 3 Maja (deptak) Disponible sur http://esanok.pl/kamery_sanok/rynek-w-sanoku-oraz-ul-3-maja-deptak-audio-cb-radio.html
  25. 25. 24 TABLES DES FIGURES FIGURE 1 : LOGO GRENOBLE IAE..............................................................................ERRORE. IL SEGNALIBRO NON È DEFINITO. SIGLES ET ABREVIATIONS UTILISES ROI : Region of Interest - Le lieux de travail et d’intéresse - Is a selected subset of samples within a dataset identified for a particular purpose.
  26. 26. 5 RÉSUMÉ AVANT-PROPOS INTRODUCTION PARTIE A : - INTRODUCTION AU PROJET SMART-I 8 CHAPITRE 1 – LES QUATRE NIVEAUX D’ACTION ...................................................................................................... 9 I. Le contrôle du trafic...................................................................................................................... 9 II. Le contrôle du parkings................................................................................................................. 9 III. Eclairage intelligent..................................................................................................................... 10 IV. Surveillance................................................................................................................................. 11 CHAPITRE 2 – PERCEPTION DES CAMERAS............................................................................................................ 12 I. Les lois, histoire et la Privacy ...................................................................................................... 12 II. Le retour du Panopticon ? .......................................................................................................... 12 III. Les yeux de Milan........................................................................................................................ 13 CHAPITRE 3 – COMMENT CHANGER LA PERCEPTION ............................................................................................ 14 I. Hexagonal ou Octogonal ?.......................................................................................................... 14 II. La position est importante !........................................................................................................ 15 III. Le Steampunk ............................................................................................................................. 17 PARTIE B : - LES BESOINS DES NOUVEAUX SMART-CITY 18 CHAPITRE 4 – COMME COMPRENDRE LE SMART-CITY......................................................................................... 19 I. La Smart-enquête ....................................................................................................................... 19 II. Le résultat ................................................................................................................................... 20 III. évaluation personnelle ............................................................................................................... 20 CONCLUSION.............................................................................................................................. 22
  27. 27. SUMMARY SINTESI RESUMEN ZUSAMMENFASSUNG La Smart-Perception est l’ouvrage qui essaye de comprendre, d’imaginer et d’expliquer les changements et nouveaux besoins dans le Smart-City et dans les villes en rapport aux nouvelles technologies. L’Entreprise Smart-I qui m’a demander de faire ces études, veut comprendre le Felling de son produit (le Smart-Eye) vers les citoyenne et de comprendre si dans la future ils peuvent ajouter quelque fonctionnalité à son produit. En effet cette étude est bien marquée sur la perception des caméras et les réactions des citoyennes, mais vers la fin de chaque chapitre dans la première partie j’essaye d’ajouter, de modifier et de créer quelque chose de nouveaux qui peuvent être présente dans les villes du futur au-delà des caméras et du system Smart-Eye. (120 mots environ) MOTS CLÉS : Smart-Eye, Smart-City, Perception, Besoins, Citoyennes, Technologie, Valeurs, Futur (Percezione/Felling, Bisogni/Needed, Cittadini/Citizens, Tecnologia/Technology, Valori/Values, Futuro/Future)

×