Mémoir_Andrea_Russo_Master2_INNO_2015_2016

20 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
20
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mémoir_Andrea_Russo_Master2_INNO_2015_2016

  1. 1. Light on Domotic Services The Concept of the Fluid Li-Fi Mémoire de stage et de recherche Présenté par : Andrea Russo Nom de l’entreprise : Homatron SRL Tuteur entreprise : Gaetano Di Stefano Tuteur universitaire : Thierry Ménissier Master 2 Formation Initial Master Management de l’Innovation Spécialité Innovation Technologique 2015 - 2016
  2. 2. Light on Domotic Services The Concept of the Fluid Li-Fi Mémoire de stage et de recherche Présenté par : Andrea Russo Nom de l’entreprise : Homatron SRL Tuteur entreprise : Gaetano Di Stefano Tuteur universitaire : Thierry Ménissier Master 2 Formation Initial Master Management de l’Innovation Spécialité Innovation Technologique 2015 - 2016
  3. 3. Avertissement : Grenoble IAE, au sein de l’Université Grenoble Alpes, n’entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans les mémoires des candidats aux masters en alternance : ces opinions doivent être considérées comme propres à leur auteur. Tenant compte de la confidentialité des informations ayant trait à telle ou telle entreprise, une éventuelle diffusion relève de la seule responsabilité de l’auteur et ne peut être faite sans son accord.
  4. 4. DECLARATION ANTI-PLAGIAT Ce travail est le fruit d’un travail personnel et constitue un document original. Je sais que prétendre être l’auteur d’un travail écrit par une autre personne est une pratique sévèrement sanctionnée par la loi. Je m'engage sur l'honneur à signaler, dans le présent mémoire, et selon les règles habituelles de citation des sources utilisées, les emprunts effectués à la littérature existante et à ne commettre ainsi aucun plagiat. NOM, PRENOM Andrea Russo DATE, SIGNATURE 8/8/2016
  5. 5. Autorisation de diffusion électronique d’un travail universitaire de niveau Master L’AUTEUR Je soussigné(e) Andrea Russo Courriel pérenne : Andrew026@hotmail.it Attention : courriel à signaler si vous souhaitez le diffuser sur DUMAS [ ] N’AUTORISE PAS la diffusion de mon mémoire [ ] AUTORISE la diffusion de mon mémoire en texte intégral sur la base DUMAS (Diffusion sur le web et accessibilité libre et universelle) [ ] Diffusion immédiate du mémoire [ ] Diffusion différée du mémoire : date de mise en ligne : …………………………. (Embargo possible sur l’accès au texte intégral entre 15 jours et 10 ans Pendant cette période, seule une notice bibliographique est visible) Je certifie que : - mon mémoire est exempte d’éléments non libres de droit ou qui pourraient porter atteinte au respect de la vie privée. - conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, je pourrai à tout moment demander modifier l'autorisation de diffusion que j'ai donnée par l'envoi d'une simple lettre ou un courriel au service documentaire de l’IAE. - je renonce à toute rémunération pour la diffusion effectuée dans les conditions précisées ci‐dessus. - j’agis en l’absence de toute contrainte. Fait à Catania, le 8/8/2016 Signature de l’étudiant(e) Précédée de la mention « bon pour accord » Bon pour accord
  6. 6. REMERCIEMENTS L’entreprise Homatron est une des 117 PMII (Petites et Moyennes Entreprises Innovatrices) en Italie ; en Sicile il n’y en a que 3, l’une desquelles, située à Catane est L’Homatron SRL. À partir de ses débuts, cette Entreprise s’ est spécialisée dans les technologies NoCloud et dans les domotiques. Pendant bien des années elle a introduit dans le marché italien plusieurs appareils innovateurs dans les domaines de la sécurité et de l’assistance.
  7. 7. 5 SOMMAIRE AVANT-PROPOS ........................................................................................................................... 6 INTRODUCTION............................................................................................................................ 7 PARTIE 1 : - LES TITANS................................................................................................................ 9 CHAPITRE 1 – LE TITANUS ....................................................................................................................................... 10 I. Les composant ............................................................................................................................ 10 II. Le « Chez Soi ».......................................................................................................................... 11 CHAPITRE 2 – THE BIG MOTHER............................................................................................................................... 13 I. Le TBM ........................................................................................................................................ 13 II. L’APP ET LE PARCOURS ............................................................................................................... 15 CHAPITRE 3 – IUBET LIST......................................................................................................................................... 18 I. La Kinect.................................................................................Errore. Il segnalibro non è definito. II. Le Morph et le NoCloud.........................................................Errore. Il segnalibro non è definito. PARTIE 2 - LES MELANGE ET LES VALEURS ................................................................................... 22 CHAPITRE 4 – COCKTAIL TBM & IUBET LIST ............................................................................................................... 23 I. Telegram ................................................................................Errore. Il segnalibro non è definito. CHAPITRE 5 – STALLMAN & COPYLEFT ...................................................................................................................... 24 I. Le Hash...................................................................................Errore. Il segnalibro non è definito. PARTIE 3 – THE FLUID LI-FI .......................................................................................................... 26 CHAPITRE 6 – LE LI-FI ............................................................................................................................................ 27 I. Puissance de la Lumier................................................................................................................ 27 II. Caracteristiques Techniques..................................................Errore. Il segnalibro non è definito. CHAPITRE 7 – PROCEDURE TCHNIQUES...................................................................................................................... 33 I. Les Phases d’etudes.................................................................................................................... 33 CHAPITRE 8 – LE RESEAUX CENTRE-DISTRIBUEE .......................................................................................................... 34 I. Les Reseaux Li-Fi ....................................................................Errore. Il segnalibro non è definito. CONCLUSION.............................................................................................................................. 36
  8. 8. 6 AVANT-PROPOS Ce dossier est consacré aux études faites sur la lumière pour les technologies domotiques, comme le Li-Fi et sur les systèmes de monitorage et d’exécution de commandes des dispositifs dans des maisons et/ou des pièces. Dans les pages suivantes il y aura aussi des images pour mieux faire comprendre les descriptions techniques de ces technologies.
  9. 9. 7 INTRODUCTION Pendant mon stage à l’intérieur de cette entreprise, j’ai voulu travailler à deux projets différents, un pour chaque partie du stage . Le premier est consacré à l’ un des produits d’Homatron même, le système Titans . J’ai essayé d’exploiter les caractéristiques de ce dispositif grâce au problem-solving et aux besoins sociaux :pour ces derniers j’ai voulu créer un appareil domotique nouveau, sur la base des critères et des particularités de l’entreprise et des technologies émergentes, par le système Process Com. Le premier dispositif que j’ai créé s’appelle Iubet List (du latin “Liste des commandes”). Cet appareil est capable de comprendre des ordres donnés tout simplement par le mouvement des mains1 (grâce à la seule présence d’un corps physique ) et il parvient à l’activation d’ actions mécaniques dans les autres dispositifs existants dans la maison. Des personnes, handicapées ou pas, peuvent ainsi activer certains appareils et rendre la maison automatisée. Le deuxième dispositif est un appareil Li-Fi portable, que j’ai appelé Fluid Li-Fi. La caractéristique de ce dispositif c’est de rendre plus fluide la communication entre les dispositifs qui se trouvent dans la maison, par une connexion sur internet effectuée par la lumière. Le Li-Fi est une technologie capable de créer des connexions de donnés (donc sur internet aussi) avec d’autres dispositifs en utilisant la lumière comme un pont. Pour développer cette idée, qui était mon « rêve » ou mon défi, je suis passé par un exemple : Si je suis chez moi, j’ai la possibilité de connecter mes dispositifs Li-Fi, car la lumière (nécessaire pour établir une connexion) est à l’intérieur de la maison ; mais comment puis- je me connecter au dehors (dans mon jardin, par exemple) ? Malheureusement la lumière n’arrive pas dehors parce que les murs l’arrêtent ; donc j’ai besoin d’un dispositif Hot Spot capable de créer une interconnexion entre ma base internet Li-Fi et les dispositifs Li-Fi au dehors, dans mon jardin. Le stage a duré 4 mois, dès le début de Mai jusqu’à à la première semaine de Septembre. 1 C’est les mêmes principes du dispositif Kinect de l’Xbox 360
  10. 10. 8 Pendant ces mois –là j’ai consulté plusieurs experts des milieux domotiques et technologiques du Li-Fi, j’ai organisé des rencontres avec eux et j’ai demandé des conseils pour améliorer mes dispositifs. La technologie domotique est presque inconnue en Italie, parce qu’elle n’est pas jugée indispensable, pour des raisons différentes. Heureusement pendant ces jours et ces rencontres-là, j’ai trouvé des personnes convaincues comme moi que la technologie domotique aura la même importance que l’ont aujourd’hui pour nous le téléphone et les ordinateurs.
  11. 11. PARTIE 1 : - LES TITANS
  12. 12. 10 CHAPITRE 1 – LE TITANUS Le système « Titanus » a été créé pour satisfaire un certain type de demande des clients dans le domaine de l’éclairage de sécurité. Après plusieurs années d’exploitation technologique ce système est parvenu à des caractéristiques moins techniques et plus «sociales», comme la possibilité de choisir la puissance, les lieux d’éclairage et la possibilité de s’allumer ou de s’éteindre à proximité d’un corps humain. Cet appareil répond bien à certaines demandes standard des clients dans le secteur privé (Confort et sécurité). Par ailleurs, depuis quelques années, l’aide de l’innovation a réussi à répondre même à des demandes personnalisées de quelques clients. La plupart de ces technologies a joui de certaines améliorations à l’intérieur même du dispositif et cette caractéristique a souvent contribué à choisir un certain appareil justement parce qu’ on y trouve dedans des services supplémentaires et personnalisables aussi. L’Entreprise Homatron a donc l’opportunité d’améliorer ses appareils parce que la Domotique et les services personnalisables sont en expansion. Le service le plus important pour les maisons est démontré par cette image. Mon objectif c’est de mélanger et d’améliorer certains services par des méthodes innovatrices, et j’ai choisi mes 4 domaines de travail. Les domaines de mon travail sont : Éclairage, Sécurité, NoCloud, Loisir.
  13. 13. 11 I. LES COMPOSANTS Les composants du système Titanus sont tous des éléments nécessaires à montrer comment un produit donné fonctionne: le multi-capteur par exemple, est capable de remarquer la présence physique des gens ou la pression atmosphérique. Si nous arrivons à exploiter ces composants, par exemple, et/ou a y en ajouter d‘ autres, nous pouvons ouvrir des portes vers de nouveaux marchés et vers des niveaux de recherche nouveaux. C’est justement grâces à ces possibilités que, de temps à autre, de grandes inventions sont nées pour répondre à des exigences particulières: le gant de Ezra par exemple, a été créé pour une exigence du musicien et pour essayer de mélanger une certaine technologie moderne, avec l’expertise artistique. La combinaison que j’aimerais créer est celle du divertissement «chez soi», grâce à la création d’une atmosphère particulière créée par les lumières du Titanus. II. LE « CHEZ SOI » Le divertissement prêt pour « chez soi » ou prêt pour certaines situations particulières où il n’y a pas le temps de calibrer les lumières ou de les mixer, peut représenter une solution grâce à un système capable d’envoyer des ordres par des gestes ou par un appareil (comme le smartphone) et de les faire exécuter à Titanus. Les lumières de Titanus peuvent être installées dans n’importe quel appareil lumineux, donc elles ont aussi une grande capacité d’adaptation. Ce système pourrait être installé dans des ampoules classiques (pour un usage privé et domestique) ou dans des panneaux du plafond (BTP, simple à démonter ou à monter), dans l’éclairage publique (pour des fêtes publiques) et encore dans le led RGB. A. Lampes Dans le cas de la lampe, on peut l’utiliser quand on a besoin d’une atmosphère particulière ou tout simplement pour ses loisirs. Dans ce cas aussi, le control peut être exécuté par un Smartphone, par un geste qui provoque un bruit et/ou aussi par des télécommandes spécifiques pour des personnes handicapées ou tout simplement paresseuses.
  14. 14. 12 B. Les panneaux du plafond Les panneaux du plafond peuvent être un bon exemple pour utiliser et pour transférer cette technologie dans n’importe quelle pièce. Ces panneaux peuvent être transportés, et donc le divertissement peut être aussi adapté à l’endroit où l’on veut utiliser des lumières particulières. C. Eclairage public L’éclairage public est une bonne méthode pour économiser sur le montage des lumières pour des occasions passagère, par exemple une Messe dans l’espace publique. Tous les Led auront une protection des intempéries. D. Leds RGB Les led RGB peuvent être utilisés partout, leur chance c’est l’adaptabilité à toute superficie pour un emploi rapide, comme pour la Noël ou pour un anniversaire. Cette caractéristique donne plus de valeur à Titanus parce qu’elle lui donne une grande malléabilité dans l’installation. Par contre c’est très important d’adapter le dispositif aux lieux d’implémentation, par exemple nous pouvons mettre le dispositif Titanus dans une piscine, donc il faudrait avoir des protections indiquées. Les protections doivent être vues comme quelque chose de positivement différent, car c’est grâce à ces caractéristiques que le système peux développer d’autres fonctions en plus, totalement différentes des autres, ce qui pourrait correspondre aux exigences de certains clients.
  15. 15. 13 CHAPITRE 2 – THE BIG MOTHER Le principe philosophique du system technologique “The Big Mother” pose sur l’idée d’ une intelligence artificielle capable d’organiser et d’optimiser le mieux possible, la vie quotidienne d’un individu comme le ferait une mère vers son enfant. Cette technologie qu’on définit « de la générosité assistée » naît dans le milieu technologique comme un ensemble d’idées à travers lesquelles la technologie peut améliorer la vie quotidienne d’un individu. I. LE TBM The Big Mother, qu’à partir de maintenant j’appellerai TBM, est une technologie qu’on peut utiliser dans plusieurs domaines au service de la domotique. Par ailleurs j’aimerais bien exploiter cette technologie à côté du système Titanus parce que les deux sont compatibles surtout par rapport à la sécurité et à l’éclairage. J’ai défini 3 domaines d’action du system TBM :  Permis  Personnalisation  Sécurité Ces trois domaines fonctionnent à travers une identification de la part du système, grâce aux cameras ou capteurs de mouvement qui peuvent reconnaître l’individu par sa taille physique. Par exemple une maison peut être structurée comme dans l’image suivante, où la zone verte est le jardin et le périmètre maximum de la maison. Les flèches orange sont les entrées de la maison, la zone bleu est la maison et le rectangle rouge est le garage.
  16. 16. 14 Si nous pouvions mettre des caméras (carrée noir) dans les entrées, nous pourrions identifier des voleur éventuels, car le dispositif ne reconnaîtrait pas les personnes qui essayent d’entrer, mais ils peuvent reconnaître les propriétaires. Dès qu’ils sont entrés, les propriétaires de l’appartement peuvent donner des ordres au système grâce aux capteurs (cercle noir) qui reconnaissent les composants la famille ou d’autres individus par leur taille, s’ils (les capteurs) possèdent toutes les informations nécessaires pour les identifier. Le système est capable ainsi de reconnaître si ce sont des amis qui sont arrivés ou aussi bien des personnes autorisées, grâce à une simple identification initiale effectuée par le système. On peut décrire comme ça les trois domaines d’action et leurs fonctions relatives ainsi que les personnalisations du system : A. Permis Par les Permis, le système reconnaîtra si l’individu qui habite dans la maison a le permis d’utiliser certains dispositifs comme le four à micro-ondes qui à cause de ses caractéristiques ne peut pas être utilisé par des enfants. La reconnaissance physique donne une meilleure sécurité parce que le senseur peux arrêter/éteindre les autres dispositifs si la personne qui n’est pas autorisée se rapproche aux dispositifs mêmes. Un autre service que l’appareil peux fournir dans le domaine de la sécurité est la gestion de contrôle : par exemple on pourrait donner la capacité d’arrêter ou de changer la chaîne de
  17. 17. 15 télévision à quelqu’un qui n’est pas autorisé, même en opposition à une application qu’on avait précédemment donné au dispositif. B. Personnalisation La Personnalisation permet à chaque individu de la maison de formuler des préférences personnalisées: par exemple à chaque fois qu’il entre dans la chambre à coucher ou dans la salle de bains il y aura des lumières particulières donnant une atmosphère différente qu’il a choisi. Dans le cas où deux personnes entrent en même temps dans la pièce, le système peux décider, suivant un entraînement précédent, de montrer les deux lumières ou d’ ajouter une troisième lumière choisie par les deux sujets. C. Sécurité Dans le domaine de la Sécurité, par exemple les dispositifs parviennent à reconnaître les individus dans la pièce et à activer ou à arrêter des dispositifs comme des prises de courant quand il y a des enfants qui passent à côté, ou à arrêter totalement les dispositifs quand il n’y a pas l’autorisation pour l’utiliser. Pour les enfants qui grandissent le système est capable de s’adapter et de reconnaître cet enfant ou même de reconnaître des gens qui ont maigri ou qui ont grossi. Le système peut être adapté aussi pour reconnaître les animaux, qui pourront avoir, eux aussi, des services, des permissions et des personnalisations. II. L’APP ET LE PARCOURS Par ailleurs il est possible aussi de développer un App capable de contrôler tous les paramètres du système Titanus, donc soit l’éclairage soit les permissions. Par exemple pour ce qui touche à l’éclairage, l’écran du cellulaire peux montrer toutes les tonalités de couleurs que le système Titanus peux réaliser, et il lui sera possible aussi d’ajouter un mécanisme qui lui donne la capacité de changer son orientation.. Pendant le développement du system Titanus, j’ai créé un « parcours d’action » que chacun fait quand il rentre chez soi dans n’importe quel moment de la journée. Si nous analysons ce parcours nous pouvons créer une liste de services que le système peut fournir à chaque client.
  18. 18. 16 Le parcours est simple, c’est une maison avec l’entrée, la cuisine, la salle de bain, le bureaux, le salon, un balcon et le jardin avec un garage. L’image du parcours est montrée dans la prochaine page. Au de la des pièces, nous trouvons souvent le même service pour la sécurité des tiroirs et des coffre-fort, où nous pouvons trouver des objets de valeur ou dangereux, Dans les autres lieux de la maison nous pouvons trouver des services différents et personnalisables selon les objets et les dispositifs utilisés dans la maison.
  19. 19. 17 Entrée - Clé - Manteau - Sac à dos / Cassette documents Bureaux Salle de bain Cuisine - Lumière - Sèche-cheveux - Four / Micro-onde - Pc/server - Coffre - Télé - Tiroir documents - Cassette secours - Cuisinière à gaz - Tiroir couteaux - Tiroir produits lessive - Tiroir Détergents - Mixer Outillage cuisine Salon Garage - Lumière /rechange ampoule - Cassette outillage(armes etc.) - Bibliothèque - Ouverture garage - Ensemble stéréo Balcon/jardin - Arrosoir - Irrigation - Ouverture porte du chat - Porte jardin Chambre - Ouverture armoire - Ouverture tiroir bijou - Allumage/Arrêt lumière
  20. 20. 18 CHAPITRE 3 – IUBET LIST Les services de TBM peuvent êtres ajoutés à un autre service, que j’ai appelée Iubet List, ce nom dérive du latin Iubet (ordre) e List (Liste). Cet appareil est un ensemble de capteur capables de comprendre des ordres exprimés dans la maison par des individus, grâce à leurs mouvements. Le TBM est autonome, il n’a pas besoin de commandes (parce qu’ ils sont déjà mémorisés pendant l’installation), par contre le Iubet List a besoin des ordres pour exécuter certaines actions. Il y a deux méthodes de commande, le premier est le plus simple: dans des lieux stratégiques nous pouvons mettre des dispositifs Li-Fi, pour créer un « Dates-Ecran ». La technologie Li-Fi est capable d’envoyer des dates, qui sont tout simplement des 1 et des 0, aptes à créer un écran invisible aux yeux mais qui réussit à se faire lire par un capteur de lumière Li-Fi qui se trouve sur la paroi en face. Un exemple de Date-Ecran : Le code 1 est l’envoi des dates par le Li-Fi, et sans l’autre code (le 0 ) le système n’aura pas la capacité de lire le code/ordre (Img.1), mais s’il y aura une main qui passe dans le spectre lumineux du dispositif, il y aura un bloc du code 1 qui sera traduit dans un 0 (absence de signal) (Img.2). Donc à la fin il y aura une image digitale composée par 1 et 0 (Img.3). Cette image est le Img.1 code qui donnera l’input aux système pour l’exécuter. Img.2 Img.3
  21. 21. 19 Grâce à cette méthode je peux créer plusieurs ordres avec les mains, par des mouvements qui sont totalement naturels pour le corps. Le Iubet List est un système qui peut être installé dans toute maison sans aucun problème; la seule attention c’est de jamais mettre pendant l’installation les dispositifs là où on peut leurs donner des ordres par erreur, par exemple dans la cuisine ou près du plancher . Par ailleurs il est possible de connecter le système Iubet avec le système TBM : par exemple le système TBM peut faire connaître aux personnes qui sont même à l’autre côté de la maison, chaque commande que le Iubet a reçu dans une autre pièce. I. LA KINECT La deuxième méthode du système Iubet (qui peux être toujours ajoutée au système TBM) est un dispositif qu’on trouve dans le commerce et qui est très connu parmi les jeux électroniques: je parle du Kinect, un dispositif utilisé avec l’ Xbox 360. Le dispositif Kinect est différent par rapport aux autres dispositifs de captation des mouvements, parce qu’ il est hypersensible au point de vue graphique et hypermétrope. Il peut comprendre les moindres mouvements des doigts ou du corps, même s’ils sont très loin. Cette caractéristique est supérieure à la technologie Li-Fi, parce que son champ d’action est plus étroit et moins précis que pour Kinect. Tout d’abord, par Kinect il est possible de donner des ordres dans toute la maison dans n’importe quel endroit, tandis que Li-Fi n’arrive pas à cette puissance d’omniprésence, et il lui faut aller là où sont les capteurs de mouvement Led. Il y a aussi un deuxième aspect : les images que la technologie Li-Fi peut capter sont limitées, parce que l’espace est limité et quand il y a trois images mémorisées dans le dispositif, le système peut les mélanger. Dans le cas du Kinect il y a une quantité énorme d’ordres : selon un calcul, grâce aux doigts d’une seule main on peut donner jusqu’à 31 commandes, mais si nous pouvons utiliser l’autre main et les bras aussi, les ordres vont être supérieurs à 10232 grâce aux système binaire. Il va de soi que le system Iubet ne peut pas se limiter aux bras et aux doigts : pour les personnes handicapées nous pouvons mettre en compte les jambes ou d’autres parties du corps aussi, comme le montrent les technologies utilisées par Stephen Hawking ou les études sur les mouvements du visage par Paul Ekman.3 2 http://www.giocomania.org/pagine/16039/pagina.asp 3 https://it.wikipedia.org/wiki/Paul_Ekman
  22. 22. 20 Le system Li-Fi a moins de valeurs du point de vue qualitatif et quantitatif par rapport au Kinect, mais il ne faut pas oublier qu’il y a des endroit où le Kinect ne peux pas fonctionner parce qu’ il a besoin de lumière et/ou d’espace pour percevoir les gestes. Le system Li-Fi, par contre n’a pas de limites et nous pouvons le placer dans certains endroits où il n’y a de lumière ni d’espace, par exemple dans un garage ou dans une toilette peu éclairée. Un autre emploi avantageux pour des personnes est la création d’une surface interactive créée par le Li-Fi ou par la Kinect. La méthode d’usage est presque la même d’ un clavier laser, parce-que la Kinect et le Li-Fi peuvent comprendre dans un espace précis les mouvements des doigts. Par exemple si nous voulons changer de chaîne à la télé, nous pouvons taper deux fois sur la table pas loin de nous pour aller en avant ou en arrière, ou encore pour augmenter ou baisser le volume de la télé. Cette technologie est carrément utilisable au dehors de la maison aussi, comme les bureaux ou dans d’autres pièces. Une autre potentialité très importante du system Iubet c’est de donner des ordres à indication pour les dispositifs. Ça veut dire que si j’entre dans une pièce, le dispositif peut saisir l’indication par mon doigt et comprendre de n’« Exécuter cet ordre que pour ce dispositif ». Donc tous les ordres prouvent êtres « géo-localisés » parce-que le dispositif Kinect peux comprendre où nous sommes dans une pièce et mémoriser tous les dispositifs dans la pièce même. Il n‘ y a qu’ une condition, le dispositif qui a reçu l’ordre doit être fixe, par exemple un climatiseur ou encore un rideau métallique. À chaque fois que nous entrons dans une pièce, nous pouvons donner plusieurs ordres grâce à la seule indication de notre doigt, à plusieurs dispositifs parce que la Kinect connaît où se trouvent tous les dispositifs qui sont placés dans des points différents de la pièce. II. LE MORPH ET LE NOCLOUD Les ordres qui sont exécuté sont des Morhp, ça veut dire qu’ils peuvent changer par chaque salle, dispositif ou personne. Il ne faut jamais oublier que les dispositifs sont intelligents, parce qu’ ils sont capables de savoir où nous sommes et de nous reconnaître grâce à notre poids. Ce system est utile pour nous identifier sur quel objet nous voulons avoir une interaction et pour rendre plus simple le travail du dispositif.
  23. 23. 21 Par chaque système technologique à commandes manuels il y aura toujours la possibilité de faire des fautes ou de donner des ordres à quelque dispositif quand on n’en a pas l’intention. C’est pourquoi, c’est convenable d’ajouter un simple geste qui dise au dispositif « écoute- moi!» : à partir de ce moment le dispositif est prêt à exécuter l’ordre. Il est aussi approprié d’utiliser un geste d’arrêt commande. Tous ces systèmes d’interaction avec les individus sont NoCloud, donc tous ce qui reconnaît l’individu (dans la forme physique) et /ou les ordres manuels, reste all’ intérieur du dispositif. L’antivol qui fonctionne par le system TBM est aussi NoCloud, donc ce dispositif arrive à reconnaître l’individu par certains aspects physiques qui ne sont pas partageables avec d’autres personnes au dehors de la maison.
  24. 24. PARTIE 2 - LES MELANGE ET LES VALEURS
  25. 25. CHAPITRE 4 – COCKTAIL TBM & IUBET LIST Les systèmes domotiques The Big Mother et Iubet list, sont uniques et puissants aussi, sous plusieurs point de vue, mais c’est grâce à l’emploi complémentaire de ces deux dispositifs que nous pouvons améliorer et rendre autonome la vie de plusieurs personnes. Carrément, tous les domaines d’autonomie et de sécurité sont réalisés par le dispositif TBM, tandis que tous les ordres pour rendre la maison intelligente et fluide dérivent de la technologie Iubet list. Quand il y a un dispositif arrêté il est possible d’allumer l’autre, quand les deux sont actifs il n’y aura pas de contraposition et ce sera la Iubet List qui aura la précédence, par des ordres en temps réel. Dans le domaine de la sécurité technologique, ces produits ne peuvent pas être modifiés, parce qu’ ils utilisent un système protectif pour la communication qui s’appelle Telegram. Ce programme est une application pour des messages, sa caractéristique c’est que les messages ne passeront pas par un troisième dispositif (Cloud), mais ils arrivent directement dans le dispositif à qui étais envoyé le texte. Grace à ces caractéristiques les dispositifs ne peuvent pas être lus ou modifiés par d’autres personnes parce qu’ il n’y a pas de contact qu’entre le deux dispositifs (Telegram et TBM/Iubet). I. LE TELEGRAM Le créateur de Telegram, Pavel Durov a défié le monde d’internet en promettant que « celui qui arrive à modifier ou à entrer dans des communications entre des dispositif ou des personnes, aura par lui un prix en argent», les hackers du monde entier ont essayé de modifier et d’accéder au dispositif mais aucun d’eux n’a réussi jusqu’à maintenant. L’argent qui sera donné au premier (s’il y en aura un) c’est d’US $300,000. Cette technologie est très importante car, si quelqu’un veux donner des permissions à quelqu’un dans la maison quand l’administrateur du dispositif est dehors, l’administrateur peut le faire en utilisant cette technologie par son téléphone. Par exemple un enfant voudrait voir une émission à la télé, mais il n’a pas de permission : il peut appeler alors son père et lui demander d’ajouter cette permission (même temporaire ).
  26. 26. CHAPITRE 5 – STALLMAN & COPYLEFT Richard Stallman est l’un des pionniers de la philosophie Free Software et pour les systèmes GNU/Linux. Les idées que Stallman a eu et ses projets sont maintenant la base fondamentale pour des concepts comme par exemple le WWW (World Wild Web). Il est aussi reconnu par les industries du MIT et par la Rockefeller University par ses idée, ses travaux et ses projets en hacker, soutenus par sa philosophie. Ses travaux et ses projets les plus importants et les plus connus sont les CopyLeft et le système pour ordinateur GNU/Linux. Le CopyLeft est une méthode pour organiser des droit d’auteur, qui appuie sur un système de licences née en contraposition au copyright, de façon qu’un auteur ( celui qui a donc les droit d’usage et de gestion) puisse donner son produit et le faire modifier s’ il y a des bases de respect partagé entre les deux personnes, par exemple la valeur économique et la valeur d’usage et d’exploitation. Le système GNU, par contre, est le système opératif pour ordinateurs inauguré par Stallman et complété par le kernel Linux, et qui , jusqu’à maintenant, est le système opératif gratuite et téléchargeable gratuitement qui a remplacé l’ MS-DOS de Microsoft. Stallman c’est justement quelqu’un qui va selon sa « boussole morale » par rapport au monde du développement technologique - comme Richard Dawkins a déclaré dans son ouvrage- car, sur ses œuvres informatiques, il a développé des principes éthiques, de façon que ses valeurs ont provoqué non seulement une réévaluation des valeurs économiques mais du lœssique aussi. Dans le secteur domotique est très important de préciser certains aspects du Free software parce que plusieurs personnes confondent free (libre) avec gratuit. I. LE HASH La domotique emploie souvent un code qui s’appelle Hash, les Hash sont des free software qui ont la caractéristique de créer un codes irréversible, ça veut dire que n’est pas possible d’en trouver la source et que, grâce à cette caractéristique, c’est donc impossible d’avoir des informations sur les messages et les codes .
  27. 27. L’ Hash est un free software, tout le monde en connais l’algorithme, mais aucun n’est capable de lire le code parce que la source est trop complexe pour être découverte. C’est là la valeur du NoCloud . L’hashing ne donne pas à d’autres –même à ceux qui typiquement savent lire les informations- la possibilité de le lire, de façon que, grâce à cette technologie et au free software, tout autre système connecté à internet, les codes et la Privacy des personnes et les codes de certains dispositifs sont sécurisés.
  28. 28. PARTIE 3 - THE FLUID LI-FI
  29. 29. 27 CHAPITRE 6 – THE LI-FI La technologie Li-Fi, a été découverte par Harald Haas au début du XXIe siècle, et présentée pour la première fois au TED 2011. Cette technologie a la particularité d’envoyer et de recevoir des informations à une rapidité vraiment élevée par le moyen de la lumière des Led. Malheureusement cette technologie a une limite, la lumière n’arrive pas à passer au-delà des murs, par exemple si les Led sont mis à l’intérieur de la maison, la connexion et le partage des dates peuvent arriver jusqu’à au périmètre de la maison. J’ai dédié le sujet de ma Mémoire à ce défi, et j’essayerai de résoudre ce problème grâce à la création d’un nouveau dispositif capable de réussir à mettre en communication les deux dispositifs Li- Fi même au dehors du périmètre de la maison. Il faut dire d’ailleurs, que le problème des murs ou des corps physique est le seul problème de cette technologie. I. PUISSANCE DE LA LUMIERE La puissance de la technologie Li –Fi est extraordinaire, le record de vitesse d’un partage de dates entre deux dispositifs est arrivé à 224 gigabit par seconde (28 GB/s)4 , montré par Velmenni, une entreprise innovatrice estonienne, à Tallin. Par contre la distance de communication entre deux dispositifs est arrivée jusqu’à 10M5 , mais c’est une limite qui peux être dépassée par une amélioration des dispositifs hardware. La solution au défi de faire communiquer plusieurs appareil Li-Fi à la mère (La mère est là où se trouvent le Led et la connexion internet)ce sont plusieurs appareils mobiles Li-Fi. Le Fluid Li-Fi qui à donné son nom à la mémoire prend l’idée du fait que je peux modifier les points de communication entre le dispositif (four, ordinateur) et rendre la maison Fluide, parce que je peux changer la place des dispositifs là où je veux et à n’importe quel moment. La communication entre les dispositifs est garantie par un alimentateur à batterie. L’Idée se base sur la caractéristique de trouver de l’énergie par des panneaux photovoltaïques dans les appareils qui donnent l’énergie aux dispositifs et qui la gardent jusqu’au moment où il n’y 4 http://www.fastweb.it/internet/li-fi-la-tecnologia-che-trasmette-dati-con-la-luce/ 5 https://it.wikipedia.org/wiki/Li-Fi
  30. 30. 28 a pas de lumière naturelle ou artificielle. En effet il y a trois méthodes pour charger le dispositif : le premier par la lumière naturelle du soleil, la deuxième par la lumière artificielle des lampes et la troisième par la lumière d ' autres dispositifs Fluid Li-Fi : car il ne faut jamais oublier que la communication entres les dispositifs est faite par la lumière. Donc le Li-Fi peux partager des informations d’ un dispositif aux autres et il peut aussi envoyer de l’énergie (parce que la lumière c’est de l’énergie) pour charger les autres dispositifs loin du dispositif Led Mère, car tous les dispositifs ont besoin d’énergie, il est donc nécessaire de créer un réseau d’énergie pour charger tous les dispositifs actifs. Il est possible d’avoir trois fonctionnalités pour les dispositifs en rapport à la communication, à la connexion et à l’alimentation énergétique. Les trois concepts et leurs fonctionnalités sont : 1. Envoi de dates 2. Envoi d’énergie 3. Envoi d’énergie plus dates A. Envoi de dates Concept base pour le Li-Fi, donc avec les caractéristique de 10M de longueur de connexion entres dispositifs et une vitesse de 60MB/s avec un dispositif (construit fait-maison) de l’entreprise Homatron SRL. B. Envoi d’énergie Le dispositif Li-Fi peux se charger grâce aux panneaux photovoltaïques mais pas plus que du 14% de la lumière reçue. Donc j’ai fait un schéma pour montrer les réseaux de transmission d’énergie : Ampoule et Transmetteur Led [Mère] (Ampoule avec autoalimentassions) Transmetteur 1 [Energie reçue par la mère] (transmission qu’il reçoit par la mère et qu’il envoie au T2) Transmetteur 2 [Ne reçoit pas d’énergie par la mère] (transmission qu’il reçoit par 1 et qu’il envoie au T3) Transmetteur 3 [Ne reçoit pas d’énergie par la mère] (transmission qu’il reçoit par 2 et qu’il envoie au T4)
  31. 31. 29 14% de la mère est capable de satisfaire la transmission de plusieurs connexions. Il faut calculer la consommation d’énergie par plusieurs dispositifs car il y aura une dispersion à partir de la mère calculée comme : 100% Mère 14% Transmetteur 1 14% Transmetteur 2 14% Transmetteur 3 Energie 100 E14 E1.96 E0.2744 Volt 220 V30.8 V4.3 V0.60 Par cette caractéristique nous pouvons faire arriver un service de transmission d’informations et de transmission d’énergie à une grande distance quand il n’y aura pas la mère qui arrive à partager les dates et l’énergie, car les autres dispositifs auront un rôle de médiateur/hot-spot avec les autres dispositifs grâce aux réseaux lumineux. Par ailleurs si le Transmetteur 3 ne fonctionne pas parce que ne lui arrive pas suffisamment d’énergie pour le faire marcher, le deuxième aura une distance de 20M (10 du transmetteur 1 e 20 de la mère), qui est quand même suffisante pour quelques nécessités. Il existe déjà des zones pre-illuminées, par exemple des théâtres ou la lumière de la télé, qui peut toujours faire charger la batterie, mais ça dépend de son intensité (kelvin) et de sa puissance (Lumen). C. Envoi d’énergie plus dates L’envoi de l’énergie plus les dates exploitera aux 100% l’usage du dispositif au point de vue technique. Cette caractéristique donne la possibilité de déplacer les dispositifs quand il n’y a pas de prise de courant, ce qui rendra la maison plus fluide pour certaines nécessités. Par contre il est indispensable de calculer la puissance d’énergie qui vient du dispositif, car des machines comme le four ont besoin d’une grande quantité d’énergie et le Li-Fi tous seul n’arrive pas totalement (jusqu’à maintenant) à charger électriquement le dispositif. En effet il y a trois types de charge pour le dispositif, chacun possède des caractéristique qui doivent être respectées pour faire marcher au maximum le dispositif. Le premier cas c’est par induction, et il a comme caractéristique de passer l’énergie par un dispositif à un autre, grâce à la lumière qui permet aux dispositifs de faire un réseau pour faire passer l’énergie jusqu’au dispositif le plus loin par rapport à la distance ( la loi du 14%). Par exemple si après le premier et le deuxième la lumière est encore puissante au point de vue du
  32. 32. 30 lumen, je peux charger le dispositif le plus lointain jusqu’à ce que la puissance de la lumière sera consommée. Un exemple ci-dessus : 9Watt 6Watt Mère envoi 10Watt  Dispositif 1  Dispositif 2  Dispositif 3 19/20 Batterie 17/20 Batterie 14/20 Batterie + 1Watt Charge + 3 Watt Charge + 6Watt Charge La deuxième méthode est appliquée par exposition constante à la lumière artificielle et/ou naturelle (Maison, lampion etc.). Il existe déjà des zones pré-illuminées naturellement pendant la journée ; si nous pouvions utiliser ces zones pour autoalimenter le dispositif, il y aura suffisante énergie pour toute la journée. Par exemple, j’ai fait des calculs sur la fenêtre de mon bureau chez l’Homatron, et j’ai vu les dates ; je les ai appliqués par une batterie standard à tout dispositif. Le résultat c’est : Par 1 Watt de puissance de lumière solaire (horaire du soleil à midi, presque 5000 K°) j’ai calculé que le dispositif se charge totalement pendant 4 Heures de charge. Plus de K° (Kelvin) nous donnent le soleil majeur et la puissance et la vitesse majeures pour charger la batterie. La troisième méthode sera la plus utilisée, car la transmission entre le dispositif et la mère aura un portail de passage de dates plus l’énergie . Mais il est aussi possible de canaliser cette lumière pour en amplifier la puissance. La différence par rapport à la première méthode c’est que dans cette troisième il n’y a pas besoin d’ utiliser une lumière très puissante pour charger les dispositifs, car le système n’a besoin que des informations et de l’énergie pour marcher, parce qu’ il y aura une réduction de consumation d’énergie du dispositif qui envoie l’information et l’énergie.
  33. 33. 31 II. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Dans son premier prototype le dispositif Li-Fi a des caractéristiques techniques très lointaines des dispositifs au commerce publiées par l’OledComm. Maintenant par les Chip Arduino nous pouvons voir que le dispositif à une consommation d’énergie de 0,04 Watt avec un Led (qui coûte 0.15 cent) de presque 9000 G° Kelvin, et nous sommes arrivés à une distance de 1M avec une consommation de 0,150 Watt de puissance de 5 Ampère/h. Traduction pour les Personnes humaines, actuellement le dispositif n’ est qu’ un prototype et il n’est pas capable de soutenir la pression des dispositifs actuellement au commerce. Ces dates peuvent augmenter si on ajoute certains appareils hardware plus chers, par exemple la puissance du Led (qui est déterminante pour la puissance) et le system mère, par exemple en utilisant un A20 qui coute environ 20 euro. A la fin j’ai choisi de faire deux appareils Fluid Li-Fi pour la différence de caractéristique technique et physiques/adaptives. Les deux appareils portables sont décrits ci-dessus : A. Dispositif UFO Le premier est un appareil Li-Fi qui a la forme d’un cylindre, ressemblant à un UFO. Ce dispositif a la caractéristique d’avoir une couverture lumineuse de 360°, cela rend possible aussi d’utiliser plusieurs portes lumineuses et de connecter plusieurs dispositifs dans sa direction. La partie supérieure du dispositif a une forme circulaire qui est capable de recevoir et d’envoyer les informations grâce à un prisme qui prend et amplifie sa puissance. Le dispositif UFO a carrément une batterie internet qui se charge par la lumière. Envoi et réception par la lumière Partie externe dispositif Qu’envoi par lumière Que réception lumière S Prisme qui amplifie lumière Base et couverture du dispositif Image Latéral Image Superior
  34. 34. 32 B. Dispositif Bracelet Le deuxième dispositif a une forme plus simple et il est aussi le premier dispositif que j’ai construit. Ce dispositif est aussi beaucoup plus simple au point de vue techno-pratique, il a une forme de bracelet et il a la capacité de se fermer à 360° grâce à des aimants . Dans ce système il y a la technologie Li-Fi dans la partie intérieure et extérieure, donc il peut envoyer et recevoir ? dans les deux directions différentes. Le dispositif peut aussi envoyer des informations dans la partie des aimants, et à l’intérieur il y à la batterie qui à différemment du dispositif UFO, il est pliant jusqu’à 360°. Envoi et réception dates Aimants Aimants dans les deux coté Panneaux photovoltaïque Dispositif réception et envoi dates Image Latérale Image Superior
  35. 35. 33 CHAPITRE 7 – PROCEDURE TECHNIQUE La technologie Li-Fi est une technologie pas encore exploitée ni connue, il n’y a non plus de méthode meilleure pour la construire, ça veut dire qu’il n’y a pas encore un modèle standard6 . Dans ce chapitre je vais montrer les méthodes et les phases de mes études pour développer le système et pour essayer de construire une méthode standard à nous, grâce aux études et aux amélioration suggérées par l’expérience d’ autres entreprises. I. LES PHASES D’ETUDES 1. Usage d’Arduino 2. Ajoutage des transmetteurs et des récepteur Led 3. Envoi des dates 4. Calcule de Distance et d’Energie 5. Elaboration / Exploitation 6. Usage de l’ordinateur A20 avec batterie de 10milli Ampère (Presque 15-17 jours d’autonomie) 7. Usage des lumières naturelles et/ou artificielles pour charger Malheureusement le développement du dispositif est arrivé à la fin de la phase 6. J’ai réussi à créer les deux prototypes techniques (model UFO et Bracelet) mais l’absence de l’A20 a limité l’exploitation du dispositif. Nous avons calculé que la vitesse par A20 est de presque 60,5 MB/s. Je vais vous montrer l’emploi de la technologie Li-Fi par les chips Arduino rouge (envoi) et noir (réception) avec les leds. 6 C'est-à-dire un référentiel commun et documenté destiné à harmoniser l'activité d'un secteur
  36. 36. 34 CHAPITRE 8 – LE RESEAUX CENTRE-DISTRIBUEE Le dispositif que je vous ai montré, a ouvert une nouvelle dimension vers le monde des réseaux, et la théorie que je vous expose peut ouvrir des discussions au point de vue Socio- Technologique. Pendant une conférence faite par M. Pierre Musso professeur à l’université Télécom ParisTech, j’ai eu la possibilité de connaître tous les types de réseaux et leur influence sur le monde au point de vue informatique et social. Monsieur Musso a expliqué que c’est l’un des pionniers d’internet qui à crée ces réseaux, que je vais vous montrer ci-dessus : J’ai voulus vous montrer ces images pour souligner que le réseau Li-Fi ne rentre dans aucune de ces trois catégories parce que dans la (Centralized) il existe la présence d’un dispositif mère mais il n’y a pas d’interconnexion entre les dispositifs ; dans la (Dentralized) il n’y a pas de présence du dispositif mère et c’ est absente aussi l’interconnexion entre les dispositifs. Dans la troisième catégorie (Distribuited), il existe une interconnexion entre les dispositifs mais il n’y a pas la mère centrale qui gère les dispositifs.
  37. 37. 35 I. LES RESEAUX LI-FI Le system Fluid a la caractéristique d’avoir une mère centrale qui gère l’envoi des dates ainsi qu’une interconnexion tous au même niveau, qui dépendent de la mère. C’est pourquoi j’ai créé un quatrième schéma que j’ai appelé Central-Distribuited, montrant les interconnexions entre les dispositifs et la mère laquelle gère les autres dispositifs. Dans cette image nous pouvons voir le cœur des réseaux (triangle au centre ;la mère organise les informations des interconnexions capables de communiquer entre elles, et il y a aussi la possibilité que certaines informations n’aient pas besoin de passer par la mère, par exemple les trois derniers points du schéma sont aussi un réseau qui peux connecter des appareils. Au point de vue technologique il existe aussi d’ autres types de connexions et le système Li-Fi entre dans la catégorie Mesh pour sa caractéristique d’avoir un point cœur et des interconnexions.
  38. 38. 36 CONCLUSION L’entreprise Homatron SRL, est l’une des 117 PMI Innovatrices. Il n’y a que trois entreprises en Sicile et seulement l’une d’elles qui travaille dans le secteur de la domotique. De la part de l’entreprise j’ai eu l’aide technique et pratique nécessaires pour développer ce projet jusqu’à créer un prototype en 2 moins et demi seulement. Par ailleurs dans aucun moments n’étais absente l’ engagement et l’encouragement par le CEO de l’entreprise, Gaetano Di Stefano pendant les heures de travail et de loisir aussi. Au point de vue pratique j’ai appris comment développer un produit à partir d’une idée et comment arriver à l’exploiter jusqu’à un prototype. Les heures de travail étaient partagées entre la pratique et la recherche ; grâce à la recherche d’informations, aux rencontres avec des experts et à la pratique j’ai développé des codes Arduino. Par contre il a manqué l’adaptation de l’A20 qui ajoute (au-delà de la grande puissance) des caractéristiques hardwares comme des prises USB et Lan pour connecter le Li- Fi Fluid dans le dispositif. Les systèmes TBM, Iubet list, et Fluid Li-Fi sont tous des technologies capables d’une grande puissance commerciale et de prestations qui peuvent aider vraiment les personnes dans leur vie quotidienne : et il faut tout simplement les exploiter pour voir et comprendre leur splendeur et leur fluidité. Il existe comme une possibilité de fusion entre les trois systèmes. Grâce à cette fusion nous pouvons avoir le contrôle total de notre maison, les pièces et les dispositifs. Les dispositifs ont la possibilité de communiquer entre eux, car les moyennes de communication (lumière) peuvent être lues par tous les trois. Ce n’est que une question de temps jusqu’à ce que quelqu’un aura l’éclair d’imaginer et de construire ce produit et finalement le monde pourra voir le Domotique NoCloud Définitif (DNC). [Stay Human] Andrea Russo Catania 8/8/2016
  39. 39. 37
  40. 40. 38 BIBLIOGRAPHIE Guido Nicolosi, Veronique Faucounau, Marina Maestrutti, Giovanni Muscato, Fiorella Operto Giovanna Morgavi Robot : La macchina, il corpo, la società. Catania : 2011. SITOGRAPHIE Disney R&D. Disponible sur http://www.disneyresearch.com/wp-content/uploads/Linux-Light-Bulbs- Enabling-Internet-Protocol-Connectivity-for-Light-Bulb-Networks-Paper.pdf Consulté 1/8/2016 Radio Televisione Italiana. Disponible sur http://www.rai.tv/dl/RaiTV/programmi/media/ContentItem- c8ebd0e4-6b55-4359-91f7-c7e3c513317a-tgr.html?refresh_ce#p=0 Consulté 12/7/2016 Wikipédia. Disponible sur https://it.wikipedia.org/wiki/Comunicazioni_ottiche Consulté 22/7/2016 Li-Fi Technologies. Disponible sur http://www.lifi-lab.com/Partners.html Consulté 1/8/2016 Infrarouge Technologies. Disponible sur http://www.infragas.com/it/tecnologia/energia-infrarossa.php Consulté 28/6/2016 OledComm. Disponible sur http://www.oledcomm.com/ Consulté 28/6/2016
  41. 41. 39 Personnes et Organisations contactées - Théâtre Massimo Bellini Catania - Professeur Valerio Pironello - Professeur Marcello Lattuada - Professeur MARIA FISICHELLA - OledComm ABLES DES FIGURES THE SMART-HOUSE SERVICE ........................................................................................................................................ 10 DATES-ECRAN 1......................................................................................................................................................... 18 DATES-ECRAN 2 ........................................................................................................................................................ 18 DATES-ECRAN 3 ........................................................................................................................................................ 18 LI-FI AMPOULE ......................................................................................................................................................... 27 ARDUINO GENUINE RED.............................................................................................................................................. 33 ARDUINO GENUINE BLACK........................................................................................................................................... 33 LES RESEAUX TECHNOLOGIQUES ................................................................................................................................... 34 LE RESEAU CENTRE-DISTRIBUITED ................................................................................................................................. 35 LE RESEAU MESH....................................................................................................................................................... 35
  42. 42. 40 SIGLES ET ABREVIATIONS UTILISES Abréviation : Li-Fi Light-Fidelity, TBM The Big Mother, DNC Domotic NoCloud
  43. 43. TABLES DES ANNEXES http://www.giocomania.org/pagine/16039/pagina.asp https://it.wikipedia.org/wiki/Paul_Ekman http://www.fastweb.it/internet/li-fi-la-tecnologia-che-trasmette-dati-con-la-luce/ https://it.wikipedia.org/wiki/Li-Fi ANNEXE 1 : TITRE http://www.giocomania.org/pagine/16039/pagina.asp https://it.wikipedia.org/wiki/Paul_Ekman ANNEXE 3 : TITRE http://www.fastweb.it/internet/li-fi-la-tecnologia-che-trasmette-dati-con-la-luce/ https://it.wikipedia.org/wiki/Li-Fi MOTS CLÉS : LiFi, Domotic, NoCloud, Réseaux, Permis, Automatiser, Dispositifs, Senseurs

×