rochambeau.org
La classe de FLS à l’école élémentaire
Angela Bourgogne, enseignante de FLS à l’école élémentaire
Présentat...
rochambeau.org
Apprendre une langue c’est avant tout la comprendre.
L’éveilàlalanguefrançaisecommenced’abordparl’écoute
ac...
rochambeau.org
TEaching FLS AT THE ELEMENTARY LEVEL
Angela Bourgogne, enseignante de FLS à l’école élémentaire
In the Unit...
rochambeau.org
which they then transfer to French. These structural exercises help
students first to recognize these mista...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Extract from Kisco_Spring2015_part1_rev

120 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Extract from Kisco_Spring2015_part1_rev

  1. 1. rochambeau.org La classe de FLS à l’école élémentaire Angela Bourgogne, enseignante de FLS à l’école élémentaire Présentation de la classe de FLS à l’école élémentaire Dans l’environnement linguistique anglophone des Etats-Unis, la langue française y est considérée comme langue étrangère. Il y a en effet très peu d’opportunité d’utiliser le français dans ce pays à moins d’appartenir à la commu- nauté française. Au Lycée Rochambeau, la langue française a deux statuts, celle de langue première pour nos élèves issus du milieu francophone et celle de langue seconde pour tous nos apprenants qui ne parlent pas ou peu français à la maison. Dans ce contexte scolaire, la langue française est dite langue seconde car elle a le statut fort d’être langue d’accès au savoir et d’accès aux apprentissages. Pour offrir à nos élèves de langue seconde les meilleurs atouts dans leur apprentissage de la langue française, des cours de Français Langue Seconde (FLS) leur sont proposés afin d’enrichir essentiellement leurs com- pétences communicatives en français et utiliser cette langue avec une dimension autant sociale que scolaire. Ces temps de FLS sont hebdomadaires à fréquence d’une à deux fois par semaine sur le temps scolaire des enfants. Ils se passent en petits groupes ce qui permet une mise en confiance rapide de chacun et aug- mente le temps de parole individuel. Pédagogie de la spécialité de Français Langue Seconde La pédagogie FLS présente une grande diversité d’activités qui tour- nent toutes autour du plaisir et de l’envie de parler français.
  2. 2. rochambeau.org Apprendre une langue c’est avant tout la comprendre. L’éveilàlalanguefrançaisecommenced’abordparl’écoute active et guidée d’enregistrements audio en français pour apprendre aux enfants à identifier et organiser ce qu’ils en- tendent afin d’y donner sens. Apprendre une langue c’est aussi l’utiliser pour commu- niquer. On privilégie les temps de production orale où les enfants parlent en situation tout en vivant le français, comment se présenter, téléphoner pour inviter son ami, commander un repas au restaurant, consulter le docteur (jeu de rôles). Les enfants acquièrent ainsi inconsciemment des automa- tismes de communication. Apprendre une langue c’est éveiller à de nouvelles so- norités. Chaque langue a ses propres spécificités sonores. L’oreille doit être éduquée à ces nouveaux phonèmes, ces nou- velles accentuations et ces nouvelles intonations. Pour cela, des exercices d’identification phonologique et la mémorisation de comptines et saynètes qui jouent avec ces particularités sont d’autant d’exemples d’activités proposés en classe de FLS pour élargir le filtre auditif des enfants. Apprendre une langue c’est enrichir son lexique. Chaque activité ouvre à de nouveaux mots, l’enrichisse- ment du vocabulaire est donc constante. Il se fixe en mémoire par des jeux autour de cartes-images, de mem- ory, de lotos pour les plus jeunes et de mise en réseau de mots pour les plus grands. Apprendre une langue c’est mettre en place une nou- velle syntaxe. Beaucoup d’enfants en classe de FLS ont besoin de struc- turer leurs phrases en français. Ils sont en effet souvent in- fluencés par le système linguistique de leur langue mater- nelle qu’ils transfèrent au français. Ce sont les exercices structuraux qui par un entrainement répétitif permettent de d’abord prendre conscience puis corriger ces influences, ils sont également essentiels en classe de FLS. Apprendre une langue c’est comprendre et produire de l’écrit. L’entrée dans l’écrit arrive dans un second temps dans l’apprentissage d’une langue. L’intérêt est d’y articuler de manière complémentaire des activités de lecture/com- préhension/écriture à visée principalement socio commu- nicative, culturelle et pragmatique. Elles donnent ainsi aux enfants des outils utiles pour par exemple lire et compren- dre un article du Petit Quotidien, étudier la recette de la galette, écrire un email de remerciement ou encore répon- dre à une invitation. Enfin, apprendre une langue c’est pouvoir réaliser un projet dans cette langue. Les projets peuvent être de tout ordre. Un des projets de la classe de FLS cette année à Rocham- beau sera pour les enfants de créer une pièce de théâtre numérique grâce l’application IPad Puppet Pal en choisis- sant et animant des personnages fictifs, en sélectionnant leur décor d’action, en créant l’intrigue, en composant le dialogue et en mettant en voix ces figurines acteurs. Ce projet d’enregistrement est un exercice très complet qui réunit beaucoup de stratégies et de compétences en langue française. Le DELF Prim : Diplôme d’Etude de la Langue Française à l’école primaire Afin de valider leur niveau en langue française selon une échelle européenne, les élèves de FLS peuvent se présent- er aux épreuves du DELF Prim en fin d’année scolaire lors de la session organisée au sein du Lycée Rochambeau. 11
  3. 3. rochambeau.org TEaching FLS AT THE ELEMENTARY LEVEL Angela Bourgogne, enseignante de FLS à l’école élémentaire In the United States, French is considered a foreign lan- guage and there are very few opportunities to use French in this environment unless one belongs to the French com- munity. At Lycée Rochambeau, the French language is both the native language of our students from the Francophone community and a second language for all our students who do not speak French at home. In the school context, French is called a second language because it has the combined status of being the language of both knowledge and learning. In an effort to provide the best support for our students for whom French is a second language, French as a Sec- ond Language classes (FLS) are provided to improve their communication skills in French for use in both academic and social contexts. The classes are given once or twice a week during the school day. Each class consists of a small group of stu- dents, the goal of which is to provide each student with as many opportunities to speak as possible and to build their confidence in using the language. Pedagogy of French Second Language (FSL) classes FSL teaching presents a variety of activities all revolving around the joy of speaking French. Learning a language is all about understanding. Intro- duction to the French language begins with active and guided listening to French audio recordings and teaching children to identify and organize what they hear in order to make sense of it. Learning a language as a communication tool The emphasis is on role play, asking students to practice speaking French in daily life situations such as; how to present yourself, call to invite your friend, order a meal in the restaurant, and see the doctor. The students therefore unconsciously acquire the reflex to communicate in French. Learning a language is to learn new sounds Each language has its own particular sounds and characteristics. The ear needs to be taught these new sounds, and characteristics such as empha- sis and intonations. For this, there are listening and memorization activities with rhymes and skits that play with these characteristics of the language and provide students exposure to a diverse range of au- ditory material. Learning a language is to enrich one’s lexicon Each activity presents students with new words, constantly enriching their vocabulary. To ensure stu- dents remember these new words there are games with flash cards, bingo for the younger students, and word association for the older students. Learning a language is to establish a new syntax. Many students in FSL class need help to structure their sentences in French. They are often influenced by the linguistic system of their mother tongue 12
  4. 4. rochambeau.org which they then transfer to French. These structural exercises help students first to recognize these mistakes and then to correct these influences. Learning a language is to understand and produce written. Writing is the second step in learning a language. The goal is to provide reading / understanding / writing activities that refer main- ly to social communication that is both cultural and pragmatic. They give students useful tools, such as being able to read and under- stand an article in the Petit Quotidien, study a cake recipe, write a thank-you email or respond to an invitation. Finally, learning a language is to carry out a project in that language. They can be projects of all kinds. One of the projects of the FSL classroom this yearisforstudentstocreateadigitalplaywith the iPad Puppet Pal application by choosing and bringing to life fictional characters, se- lecting the play decor, creating the intrigue, and by writing and recording the dialogue. This recording project is a comprehensive exercise that combines many strategies and French language skills. The DELF Prim: Graduate Study of the French language in primary school To validate their French language level according to the European scale system, FSL students can take the Prim DELF exam at the end of the school year.

×