1
CONSEILS UTILES POUR LA
PRATIQUE PÉDAGOGIQUE
DE L’ÉDUCATION SPIRITE
DES ENFANTS ET DES
JEUNES
“Je poursuis mon chemin ve...
2
CONSEILS UTILES POUR LA PRATIQUE PÉDAGOGIQUE DE
L’ÉDUCATION SPIRITE DES ENFANTS ET DES JEUNES
Chers (chères) éducateurs ...
3
“L’Evangélisation Spirite est le soleil
dans les âmes qui illuminent le monde
entier sur les constellations des étoiles ...
4
FOURNIR
5
 FAIRE EN SORTE QUE L’AMBIANCE
SOIT DÉCONTRACTÉE ET
ACCUEILLANTE DANS LA CLASSE
L’affectivité s’exprime à travers des
a...
6
découverte d’aptitudes en favorisant
le surpassement de difficultés et
l’intégration de l’individu dans le
monde.
 FORM...
7
Les enfants et les jeunes se rendent compte quand une
classe a été bien planifiée ou quand il manque de l’organisation.
...
8
cohabitation et d’étude aux côtés des responsables sont des
occasions merveilleuses de réflexion, de connaissance et de
...
9
SECOMMUNIQUER
10
 COMMUNIQUER EN APPRENANT À ÉCOUTER
L’éducateur est un apprenti privilégié des
expériences et des connaissances vécues...
11
 COMMUNIQUER UN UTILISANT UN TON ET
UNE VOIX FERMES AINSI QU’UN VOLUME
APPROPRIÉ
S’efforcer dans la
communication mont...
12
subir à un certain moment. Ainsi, une personne peut exprimer
un comportement agressif et ne pas être une personne agres...
13
 COMMUNIQUER EN SE MONTRANT ACCESSIBLE ET RÉCEPTIF
AUX CONVERSATIONS OU AUX DOUTES SPÉCIFIQUES, QU’ILS
SOIENT INDIVIDU...
14
connait les objectifs de l’activité, il adopte une position plus
ouverte face aux situations d’enseignement et d’appren...
15
EVITER
16
 EVITER LES VÊTEMENTS GÊNANTS QUI RISQUENT
DE LIMITER LES MOUVEMENTS DE L’ÉDUCATEUR
PENDANT LE COURS
Les vêtements de ...
17
pendant la classe doivent être valables pour tous sans exception.
 EVITER DE FAIRE UNE PROMESSE QU’ON NE POURRA PAS
TE...
18
CHERCHERÀSE
CONNAÎTRE
19
 CHERCHER À SE CONNAITRE AVEC AMOUR, EMPATHIE ET
TOLÉRANCE
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout...
20
 CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN PERFECTIONNANT LA
PRATIQUE PÉDAGOGIQUE
Le perfectionnement des techniques pédagogiques, la...
21
 CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN PERSÉVÉRANT DANS LES
IDÉAUX DE LA PAIX ET DU BIEN
“Prenez ces deux mots comme devise : dév...
22
« ALLEZ, EMMENEZ LE MESSAGE DIVIN (…) QUE VOTRE TROUPE SOIT
MUNIE DE DÉCISION ET DE COURAGE !! AU TRAVAIL !! LA CHARUE ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CONSEILS UTILES POUR LA PRATIQUE PÉDAGOGIQUE DE L’ÉDUCATION SPIRITE DES ENFANTS ET DES JEUNES

480 vues

Publié le

Les Conseils utiles pour la Pratique Pédagogique de l’Éducation Spirite des Enfants et des Jeunes ici présentée font référence à des alertes importantes qui, dans la pratique quotidienne des Écoles d’Éducation Spirite, marquent la différence et sont capables de promouvoir une meilleure qualité de l’ambiance, une meilleure sécurité chez les Educateurs et la construction de liens de fraternité avec les enfants et les jeunes.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
480
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
121
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CONSEILS UTILES POUR LA PRATIQUE PÉDAGOGIQUE DE L’ÉDUCATION SPIRITE DES ENFANTS ET DES JEUNES

  1. 1. 1 CONSEILS UTILES POUR LA PRATIQUE PÉDAGOGIQUE DE L’ÉDUCATION SPIRITE DES ENFANTS ET DES JEUNES “Je poursuis mon chemin vers le but” Paul, Filipenses 3:14 Rencontre Nationale de directeurs de DEJ-Fév. 2012 FÉDÉRATION SPIRITE BRÉSILIENNE
  2. 2. 2 CONSEILS UTILES POUR LA PRATIQUE PÉDAGOGIQUE DE L’ÉDUCATION SPIRITE DES ENFANTS ET DES JEUNES Chers (chères) éducateurs (trices), Voici une simple contribution à la pratique de l’Éducation, résultat d’expériences et de récits rapportés par des éducateurs qui mènent cette tâche dans plusieurs centres de notre pays. D’une façon simple et objective, nous partageons des souvenirs qui peuvent être considérés dans les conversations, dans les regards, les écoutes et les actions pédagogiques, des récits qui peuvent être remarquables lorsque nous assumons l’engagement de mener le message de Jésus et de la Doctrine Spirite aux cœurs des plus jeunes. Les Conseils utiles pour la Pratique Pédagogique de l’Éducation Spirite des Enfants et des Jeunes ici présentée font référence à des alertes importantes qui, dans la pratique quotidienne des Écoles d’Éducation Spirite, marquent la différence et sont capables de promouvoir une meilleure qualité de l’ambiance, une meilleure sécurité chez les Educateurs et la construction de liens de fraternité avec les enfants et les jeunes. Nous espérons que ces commentaires pourront vous aider et vous fortifier dans cette voie et vous inspireront pour chercher sans cesse la qualité et la fraternité en tenant compte de l’Évangile de Jésus non pas comme l’objectif souhaité mais comme le moyen d’édifier cette tâche. Avec des vibrations de paix et de joie, Affectueusement, Équipe DEJ/FEB
  3. 3. 3 “L’Evangélisation Spirite est le soleil dans les âmes qui illuminent le monde entier sur les constellations des étoiles de l’univers et qui sont bénies et engagées au nom du Seigneur, dans la transformation urgente de la terre en un « Monde de Régénération et de Paix ». Amelia Rodrigues INDICE FOURNIR COMMUNIQUER ÉVITER CHERCHER À SE CONNAÎTRE RÉFLEXION FINALE
  4. 4. 4 FOURNIR
  5. 5. 5  FAIRE EN SORTE QUE L’AMBIANCE SOIT DÉCONTRACTÉE ET ACCUEILLANTE DANS LA CLASSE L’affectivité s’exprime à travers des actions simples  FOUNIR UNE HARMONIE DANS LES STIMULATIONS VISUELLES DE LA CLASSE. La contamination visuelle rend plus difficile la focalisation de l’attention des enfants dans les activités proposées. Le décor et l’organisation de la classe doivent être créatifs, gais et accueillants mais pas trop chargés.  DONNER DE LA SÉCURITÉ DANS LA CLASSE (AMBIANCE PHYSIQUE, LIEN ÉDUCATEUR-ENFANTS ET JEUNES), MAÎTRISE DU CONTENU ET PLANIFICATION DE LA CLASSE) L’insécurité ouvre un espace pour les imprévus, les peurs et les expectations qui empêchent les enfants et les jeunes de connaître pleinement la classe.  PROCURER UNE INTÉGRATION ENTRE LES ÉDUCATEURS L’interaction avec les collègues facilite le partage d’expériences et le développement d’importantes habiletés et de sentiments.  PROPORTIONNER DES EXERCICES DE CONNAISSANCE DE SOI ET VALORISATION DE SOI EN PLUS DE CONNAISSANCES ET LA VALORISATION DE SON PROCHAIN. L’exercice de connaissance et de valorisation au moyen de réflexions et d’actions représente un chemin important pour la
  6. 6. 6 découverte d’aptitudes en favorisant le surpassement de difficultés et l’intégration de l’individu dans le monde.  FORMER DES GROUPES DE TRAVAIL AVEC UN NOMBRE RÉDUIT D’ENFANTS ET DE JEUNES. Les activités en groupe sont extrêmement valables, cependant, des groupes trop nombreux rendent difficile le débat et l’échange d’idées pouvant provoquer un désordre et des conversations en parallèle. Des groupes plus réduits offrent une meilleure organisation et une meilleure production.  POSER DES QUESTIONS EN ÉVITANT DE DONNER DES RÉPONSES AVANT D’OFFRIR AUX ENFANTS ET AUX JEUNES L’OCCASION DE LA RÉFLEXION La mise en question personnelle invite à la curiosité et à la construction des événements. Offrir des réponses sans exercer la raison rend fragile le sens critique des enfants et des jeunes.  PROPORTIONNER DE L’ESPACE POUR QUE LES ENFANTS ET LES JEUNES APPRENNENT LES CONCEPTS À TRAVERS LEUR PROPRE EXPÉRIENCE Le vécu des concepts implique l’enveloppement du coeur, de l’esprit et des mains, comme nous le dit Pestalozzi. Sentir, penser et faire sont des actions qui permettent la véritable éducation de l’enfant et du jeune.  FOURNIR UNE ORGANISATION DANS LES ACTIVITÉS PROGRAMMÉES
  7. 7. 7 Les enfants et les jeunes se rendent compte quand une classe a été bien planifiée ou quand il manque de l’organisation.  PERMETTRE L’UTILISATION DE NOUVEAUTÉS OU DE CURIOSITÉS SUR LE SUJET POUR LE DÉVELOPPEMENT DES COURS. Le stimulant initial et l’exposition de nouveautés stimulent la curiosité et favorisent la motivation de l’enfant.  FOURNIR L’UTILISATION DE MATÉRIAUX CONCRETS ET D’EXPÉRIENCES QUOTIDIENNES DANS L’EXPLICATION DE LEURS CONTENUS. La visualisation des thèmes abordés favorise l’attention, la mémorisation et l’association d’idées et d’expériences, en plus d’apporter un contexte pour les contenus dans la vie des enfants et des jeunes.  PERMETTRE UN ÉCHANGE D’EXPÉRIENCES ENTRE LES ÉDUCATEURS, LES ENFANTS ET LES JEUNES. Connaitre l’enfant et le jeune et partager des expériences fortifie les liens d’affection et de sécurité.  APPORTER UNE HARMONIE SPIRITUELLE DANS L’AMBIANCE La classe d’éducation spirite pour les enfants et les jeunes enveloppe les plans physique et spirituel. Il est fondamental de garder un respect pour les deux plans à travers des attitudes cohérentes avec les principes spirites.  FOURNIR DES CONTACTS PÉRIODIQUES AVEC LA FAMILLE La présence de la famille est essentielle et effective dans l’éducation des plus petits et des jeunes. Des moments de
  8. 8. 8 cohabitation et d’étude aux côtés des responsables sont des occasions merveilleuses de réflexion, de connaissance et de renforcement des liens.  FAVORISER LE CONTACT DE L’ENFANT ET DU JEUNE AVEC LE LIVRE SPIRITE. Le livre spirite, dès le plus jeune âge, représente un trésor incalculable, un ami fidèle et une boussole d’orientation sur les chemins du bien et de la paix.  PROPORTIONNER UNE AMBIANCE D’ACCEPTATION ET DE FRATERNITÉ Il est important de construire une ambiance où puisse s’établir la coopération, l’amitié, le respect face aux différences et le soin de l’un pour l’autre.  APPORTER DE NOUVELLES DISPOSITIONS DANS L’AMBIANCE EN FONCTION DE L’ACTIVITÉ RÉALISÉE. Lorsque l’enfant et le jeune se retrouve dans une ambiance préparée de façon correcte, naît alors une expectative d’enveloppement avec la proposition d’activité proposée.  FACILITER LA PARTICIPATION DU GROUPE DANS L’ORGANISATION DE L’AMBIANCE DE LA CLASSE. Les sentiments de responsabilité et d’appartenance tendent à être potentialisés lorsque les tâches d’organisation de l’espace et de l’activité, antérieures ou postérieures au cours, sont partagées avec les enfants et les jeunes.
  9. 9. 9 SECOMMUNIQUER
  10. 10. 10  COMMUNIQUER EN APPRENANT À ÉCOUTER L’éducateur est un apprenti privilégié des expériences et des connaissances vécues par les enfants et les jeunes. Ne gaspillons pas une si précieuse occasion.  COMMUNIQUER EN REGARDANT L’ENFANT ET LE JEUNE DANS LES YEUX Le regard est capable d’exprimer des sentiments et des vibrations que les mots ne peuvent exprimer. Regarder dans les yeux c’est reconnaître l’individualité et le courage de l’enfant et du jeune.  COMMUNIQUER EN UTILISANT L’ASSERTION L’assertion se caractérise par la clarté des propos, l’objectivité et la pondération dans les présentations.  COMMUNIQUER EN CHERCHANT À CONNAÎTRE ET ACCOMPAGNER L’ENFANT ET LE JEUNE Ecouter l’enfant et le jeune et l’accompagner dans ses conquêtes et difficultés représente des points de sécurité et de confiance.  COMMUNIQUER EN UTILISANT UN LANGAGE DIRECT ET CLAIR, AVEC UN VOCABULAIRE ACCESSIBLE À L’ÂGE DE L’ENFANT ET DU JEUNE. La clarté dans la communication est essentielle pour la correcte compréhension des propos de l’éducateur et des enseignements de la Doctrine Spirite.
  11. 11. 11  COMMUNIQUER UN UTILISANT UN TON ET UNE VOIX FERMES AINSI QU’UN VOLUME APPROPRIÉ S’efforcer dans la communication montre du respect pour le message partagé.  COMMUNIQUER DE FAÇON POSITIVE : EXPOSER CE QUE L’ON SOUHAITE VOIR SE PRODUIRE ET NON PAS CE QUE L’ON NE SOUHAITE PAS QU’IL SE PRODUISE Les phrases négatives laissent des doutes quant aux actions correctes. Il vaut mieux présenter aux enfants et aux jeunes la situation souhaitée, cela les conduira vers la meilleure décision.  COMMUNIQUER EN SIGNALANT LES ACTIONS POSITIVES DE FAÇON INDIVIDUELLE OU COLLECTIVE ET SI C’EST NÉCESSAIRE LES ACTIONS NÉGATIVES EN PRIVÉ. La contrainte n’éduque pas, elle repousse. Lorsqu’il est nécessaire de parler avec l’enfant ou le jeune sur une difficulté flagrante, il faut le faire de façon affectueuse, constructive et particulière, de façon à ne pas mettre en évidence ses difficultés et trouver la façon de lui venir en aide dans son effort pour se surpasser.  COMMUNIQUER EN EXPRIMANT LORSQUE C’EST NÉCESSAIRE, LES ASPECTS NÉGATIFS DU COMPORTEMENT ET NON PAS DE LA PERSONNE. Il peut être nécessaire parfois de prévenir l’enfant ou le jeune sur d’éventuelles conduites inappropriées. Cependant il convient de faire ressortir que l’enfant ou le jeune n’est pas son comportement mais ils peuvent néanmoins être en train d’exprimer des difficultés qu’ils sont en train de
  12. 12. 12 subir à un certain moment. Ainsi, une personne peut exprimer un comportement agressif et ne pas être une personne agressive, manifester un comportement agité et ne pas être une personne nerveuse. Les idées préconçues apparaissent souvent dans l’incapacité de voir le caractère transitoire des conduites et le dynamisme du développement. COMMUNIQUER EN EXPLIQUANT LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES RAISONS (ARGUMENTATION LOGIQUE) DES FAITS ET ORIENTATIONS L’autonomie de la pensée se construit à travers l’exercice logique, soit concernant des informations historiques et doctrinaires, soit concernant les propres conduites quotidiennes.  COMMUNIQUER EN RÉPÉTANT LES CONTENUS AUTANT DE FOIS QUE NÉCESSAIRE ET DE DIFFÉRENTES MANIÈRES Les informations ne sont pas toujours comprises immédiatement par les enfants et les jeunes. La disponibilité pour exposer de nouveau un thème et la créativité pour favoriser la compréhension du message, indiquent une évaluation du contenu et un respect envers la procédure individuelle d’apprentissage.
  13. 13. 13  COMMUNIQUER EN SE MONTRANT ACCESSIBLE ET RÉCEPTIF AUX CONVERSATIONS OU AUX DOUTES SPÉCIFIQUES, QU’ILS SOIENT INDIVIDUELS OU COLLECTIFS. Les questions indiquent que les connaissances sont en cours d’édification. Il faut aider l’enfant et le jeune dans cette procédure et l’orienter dans sa formation en tant qu’ingénieur de ses pensées et ouvrier de ses actions.  COMMUNIQUER EN ENTRANT EN CONTACT AVEC LES ENFANTS ET LES JEUNES, EN PARTICULIER LORSQU’ILS NE SONT PAS PONCTUELS OU QU’ILS PRÉSENTENT DES FAUTES CONSÉCUTIVES. Montrer de l’intérêt envers la ponctualité et la présence de l’enfant ou du jeune représente de l’attention et une évaluation de sa compagnie: ce sont des aspects essentiels dans la construction du lien avec l’éducateur et la Maison Spirite.  COMMUNIQUER EN UTILISANT LES TECHNOLOGIES COMME DES OUTILS DE SECOURS DANS L’APPRENTISSAGE DES ENFANTS ET DES JEUNES. Il est important de signaler que la technologie appliquée de façon correcte peut apporter des résultats très positifs mais ne remplace pas les orientations fraternelles de l’éducateur.  COMMUNIQUER EN EXPRIMANT A L’ENFANT OU AU JEUNE LES ÉTAPES ET LES OBJECTIFS DES ACTIVITÉS PROGRAMMÉES La sécurité se manifeste aussi dans l’organisation harmonieuse du temps. En particulier auprès des plus jeunes enfants, expliquer la planification prévue et ce que l’on attend de chaque activité. Lorsque l’enfant ou le jeune
  14. 14. 14 connait les objectifs de l’activité, il adopte une position plus ouverte face aux situations d’enseignement et d’apprentissage.  COMMUNIQUER EN INSISTANT SUR LES FAITS ET PAS SUR LES DIFFICULTÉS Le bien et les aspects positifs doivent être valorisés malgré les difficultés mises en évidence. Cette action favorise le développement des habiletés qui sont en train de mûrir et empêche la cristallisation des perceptions dans les restrictions rencontrées.
  15. 15. 15 EVITER
  16. 16. 16  EVITER LES VÊTEMENTS GÊNANTS QUI RISQUENT DE LIMITER LES MOUVEMENTS DE L’ÉDUCATEUR PENDANT LE COURS Les vêtements de l’éducateur exigent du bon sens et le reflet du respect pour soi-même, pour son prochain et pour le travail d’éducation.  EVITER LA OISIVETÉ DE L’ENFANT ET DU JEUNE À L’INTÉRIEUR DE LA CLASSE Promouvoir des activités supplémentaires après une activité programmée ou demander de l’aide à l’enfant ou au jeune pour l’organisation des outils de travail. La oisiveté peut provoquer de la dispersión.  EVITER DE COMMENCER LE COURS SANS UNE PRÉPARATION PRÉALABLE DU MATÉRIEL NÉCESSAIRE POUR SON EXÉCUTION. La viabilité de la planification du cours demande une organisation préalable du matériel nécessaire pour le cours. Les imprévus et le désespoir peuvent gâcher un temps précieux dans la classe d’Éducation Spirite des Enfants et des Jeunes.  EVITER L’USAGE D’ETIQUETTES ET DE COMPARAISONS ENTRE LES ENFANTS ET LES JEUNES Les verbalisations, les critiques et les blagues peuvent cristalliser des stéréotypes en oubliant le caractère dynamique du développement et de la diversité humaine.  EVITER LES PRIVILÈGES DANS LA CLASSE La notion de justice s’apprend dans la pratique. Les accords auxquels on arrive
  17. 17. 17 pendant la classe doivent être valables pour tous sans exception.  EVITER DE FAIRE UNE PROMESSE QU’ON NE POURRA PAS TENIR, CELA MET EN DANGER LE LIEN DE CONFIANCE ÉTABLI. Les accords décidés avec les enfants et les jeunes représentent de sérieux engagements qui exigent un accomplissement. La confiance dépend de l’exemple donné.  EVITER DE FAIRE CE QUE L’ENFANT OU LE JEUNE PEUT RÉALISER TOUT SEUL L’autonomie dans l’apprentissage s’étend à l’autonomie face aux choix à faire dans la vie. Choisir des chemins et réfléchir aux côtés de l’enfant et du jeune ne signifie pas le porter dans ses bras. Les jambes doivent être utilisées.  EVITER L’IMPROVISATION ET LE MANQUE D’ORGANISATION ET TENIR COMPTE DE L’AIDE APPORTÉE AU MONDE SPIRITUEL. Sans doute la spiritualité soutient et accompagne toutes les tâches dirigées vers la pratique de l’Education Spirite des enfants et des jeunes. Cependant le travail n’admet pas de transferts des responsabilités. La qualité de l’éducation est un engagement de la part de ceux qui ont assumé ce travail sur le plan physique. “(…) La spécialité de la tâche ne s’obtient pas avec des improvisations irrationnelles, seulement l’expérience montre ce qui est mieux et plus rentable (…)” Dr. Bezerra de Menezes (Source: Evangelizaçao Espírita Infanto-Juvenil- Sublime Sementeira, FEV, 2012)
  18. 18. 18 CHERCHERÀSE CONNAÎTRE
  19. 19. 19  CHERCHER À SE CONNAITRE AVEC AMOUR, EMPATHIE ET TOLÉRANCE « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force ! » Voici le second : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même –Toute la loi des prophètes se trouve dans ces deux commandements” JESÚS  CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN LUTTANT AVEC SES SENTIMENTS AFIN QUE L’ENFANT OU LE JEUNE SE SENTE ASSEZ SÛR DE LUI POUR LUTTER AVEC LES SIENS. “Le premier pas de celui qui apprend doit se faire dans le sens de sa propre éducation.” Amelia Rodrigues (Source: Evangelizaçao Espírita Infanto-Juvenil Sublime Sementeira, FEV, 2012)  CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN RECONNAISSANT SES PROPRES LIMITES ET HABILETÉS AINSI QUE CELLES DES ENFANTS ET DES JEUNES “Se connaître soi-même exige de l’humilité et un effort de surpassement. Connaître son prochain exige du respect et la pratique de la charité. “Commençons chaque jour notre travail d’éducation avec nous- mêmes en étendant cette activité à notre entourage.” Emmanuel (Source: Evangelizaçao Espírita Infanto-Juvenil-  CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN AMPLIFIANT NOS CONNAISSANCES La connaissance de la Doctrine est une condition essentielle dans le travail d’Éducation Spirite si l’on veut divulguer l’œuvre codifiée par Allan Kardec dans son intégralité. L’étude caractérise une mise en pratique permanente. “¡Spirites AIMEZ-VOUS!, voici le premier commandement; INSTRUYEZ-VOUS, voici le deuxième.” L’Esprit de Vérité (Livre des Esprits)
  20. 20. 20  CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN PERFECTIONNANT LA PRATIQUE PÉDAGOGIQUE Le perfectionnement des techniques pédagogiques, la créativité et l’innovation des recours didactiques représentent des stratégies qui vont à la recherche d’une meilleure compréhension du message abordé dans la classe. « (…) les serviteurs intégrés dans l’Éducation Spirite des enfants et des jeunes doivent chercher sans cesse l’actualisation des contenus et des procédures didactiques et pédagogiques dans le but d’obtenir un meilleur rendement face à l’économie de la vie dans la trajectoire de la vie en tenant compte du fait que le moment est arrivé… » Dr. Bezerra de Menezes (Source: Evangelizaçao Espírita Infanto-Juvenil- Sublime Sementeira, FEV, 2012)  CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN OBSERVANT ET EN ÉVALUANT Prendre l’habitude de procéder à une auto-évaluation permet d’identifier les succès et les difficultés vécues dans le travail que représente l’éducation et favorise la redéfinition des chemins à suivre pour atteindre les objectifs. “(…) l’éducateur, conscient de soi-même, ne se jugera jamais comme quelqu’un qui n’a plus rien à apprendre, à refaire ni a connaître… Au contraire, il progresse avec le temps, voit toujours des marches à monter dans l’escalier infini de l’expérience et de la connaissance.” Guillón Ribeiro (Source: Evangelizaçao Espírita Infanto-Juvenil- Sublime Sementeira, FEV, 2012)
  21. 21. 21  CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN PERSÉVÉRANT DANS LES IDÉAUX DE LA PAIX ET DU BIEN “Prenez ces deux mots comme devise : dévotion et abnégation et vous serez forts car ils résument tous les devoirs que la charité et l’humilité imposent.” (“L’Évangile selon le Spiritisme ” – Chap. VI-8.)  CHERCHER A SE CONNAÎTRE EN IDENTIFIANT ET EN SURPASSANT SES PROPRES DIFFICULTÉS Le changement dans la pratique pédagogique implique connaître les points à améliorer. Chercher des idées dans les livres, des conseils auprès des éducateurs plus expérimentés, avoir l’habitude constante de planifier et participer aux cours de formation.  CHERCHER À SE CONNAÎTRE EN DONNANT L’EXEMPLE L’éducateur est en permanence invité à agir de façon cohérente avec le message développé dans la classe. « Faisons en sorte qu’Allan Kardec soit non seulement senti et apprécié dans nos cœurs tel un drapeau, mais également vécu et réalisé dans nos propres vies (…). » Dr. Bezerra de Menezes (Reformador, dic/1975) CHOISISSONS LA PAIX...
  22. 22. 22 « ALLEZ, EMMENEZ LE MESSAGE DIVIN (…) QUE VOTRE TROUPE SOIT MUNIE DE DÉCISION ET DE COURAGE !! AU TRAVAIL !! LA CHARUE EST PRÊTE ET LA TERRE ATTEND, LABOUREZ !! Erasto (L’Evangile selon le Spiritisme, Chap. XX, Item 4) BONNES SEMAILLES !!

×