SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
IN VIVO
“Simplon.co,
c’est l’opportunité
de se former à
des métiers d’avenir,
d’avoir une vraie
valeur ajoutée dans
un secteur qui
recrute.”
LOÏC, APPRENANT SIMPLON.CO
PAGES 12 – 13
NOVEMBRE – DÉCEMBRE 2019
NUMÉRO
INCLUSION
RENCONTRE
“On parle de choc
générationnel
à tort : les études
montrent que les
relations au travail
entre les généra-
tions fonctionnent
bien en dépit
de différences.”
SERGE GUÉRIN,
SOCIOLOGUE, EXPERT
DE LA SENIORISATION
DE LA SOCIÉTÉ
PAGE 10
APEC.FR
Découvrez nos podcasts
pour aller plus loin ainsi
que tous les articles
du magazine.
CLÉS
Une entreprise inclusive
considère chaque individu,
avec ce qu’il a de singulier
ou de différent, comme
une richesse et une valeur
ajoutée pour la performance
de l’organisation.
PAGES 04 – 06
APEC RH
NOVEMBRE –
DÉCEMBRE 2019
NUMÉRO INCLUSION
CRÉDITS
Le magazine Apec RH est édité
par l’Apec, en novembre 2019
51, boulevard Brune – 75014 Paris
Directeur de la publication Bertrand Hébert
Directrice de la rédaction Véronique Dubois
Rédactrices en chef Emmanuelle Papiernik
et Leslie Davidovici
Chef de projet Bertrand Goursaud de Merlis
Rédaction Florence Loncq
Photographie Thomas Chéné/La Company
Illustrations Francesco Ciccolella,
Miguel Porlan et Dawid Ryski
Conception & réalisation
M & C SAATCHI LITTLE STORIES
mcslittlestories.com
ISSN 2115-4929
Impression Le Réveil de la Marne
Journal réalisé dans le cadre
de la protection de l’environnement
sur papier certifié PEFC.
CONSULTEZ
NOS PRÉCÉDENTS
NUMÉROS
Pour consulter les précédents
numéros Apec RH, magazine
des entreprises clientes
de l’Apec, contactez votre
consultant�e Apec.
APEC.FR
Découvrez nos podcasts
pour aller plus loin ainsi que tous
les articles du magazine.
VOTRE MAGAZINE APEC RH
Vous souhaitez vous abonner ou nous
communiquer un changement de coordonnées ?
Contactez votre consultant·e Apec.
DANS CE NUMÉRO
L’Apec est allée à la rencontre d’experte·e·s reconnu·e·s
qui partagent leurs avis et leurs expériences sur les enjeux
de l’inclusion en entreprise.
TRIBUNE
Entreprise inclusive :
des paroles aux actes
Ennovembrederniers’esttenue
laSemaineeuropéennepourl’emploi
despersonneshandicapées.Unévéne-
mentquireposeavecacuitélaquestion
del’intégrationprofessionnelledu
handicapet,plusglobalement,de la
différence.Sileconceptd’“inclusion”
faitaujourd’huil’unanimité–le principe
d’unenvironnementdetravailouvert
et serein,quiluttecontrelesdiscrimina-
tions,nefaitplusvraimentdébat–les
modalitésdemisesenapplicationdeces
principesrestentencorefloues.Faut-il
privilégieruneapprocheréglementaire,
commedanslecadredelaloidu10juillet
1987dansledomaineduhandicap ?Ou
faut-ilviserunedémarchedelongterme
pourchangerlesmentalitésetfaireen
sortequel’intégrationdesdifférences
ne soitplusunecontraintemaisdevienne
unréflexepourtous ?Commentl’entre-
prises’inscrit-elledanscesprobléma-
tiquesetquelslevierspeut-elleactiver
pourchangerleschoses ?
	 Cenouveaunumérod’ApecRHest
l’occasiond’explorercesenjeux,sans
tabou,etd’examinerl’inclusiondanstoute
sacomplexité.Avecunobjectif :queles
entreprisesinscriventl’inclusionàleur
agendaetdonnentl’impulsionnécessaire
pourunemeilleureintégrationdesdif­-
fé­rences.Passeulementparobligation
légale.Passeulementparélanphilan­
thropique.Maisparcequel’inclusion
estunguideversdesmodèlesd’organisa-
tionsplusbienveillantes,pluscréatives,
etdoncplusperformantes.Faitesde
ladifférenceuneforce !
Bonnelecture,
BERTRAND HÉBERT,
DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’APEC
SOPHIE LOUSTAU,
CONSULTANTE
RELATIONS
ENTREPRISES
Elle accompagne
les entreprises du
centre de Paris sur
les dispo­sitifs RH liés
à l’image employeur,
au recru­tement,
à l’in­tégration et
à la fidélisation des
collaborateur�rice�s.
PAGES 04 – 06
FRÉDÉRIC BARDEAU
PRÉSIDENT
COFONDATEUR
DE SIMPLON.CO
À la tête d’un réseau
de 97 fabriques,
il accompagne les
entreprises en quête
de talents à se tour-
ner vers des profils
moins conventionnels.
Pour cela, Simplon.co,
véritable acteur social,
propose des forma-
tions gratuites aux
exclus du numérique.
PAGES 12 – 13
SERGE GUÉRIN,
SOCIOLOGUE, EXPERT
DE LA SENIORISATION
DE LA SOCIÉTÉ
Professeur à l’Inseec
et à Sciences Po Paris,
Serge Guérin est
également auteur.
Dans ses livres, il
montre que la guerre
des générations
qui opposerait une
jeunesse “moderne et
pauvre” à des seniors
“ringards et riches”,
est une idée reçue.
PAGE 10
0 809 361 414
L’ENTREPRISE
INCLUSIVE :
MODE D’EMPLOI
03
“Le numérique est
un milieu socialement
homogène. Notre
ambition est d’y
intégrer des profils
tout aussi compétents
mais différents.”
FRÉDÉRIC BARDEAU,
PRÉSIDENT COFONDATEUR
DE SIMPLON.CO
04 – 06 	 CLÉS
	 L’entreprise inclusive : action !
07	 SUR LE RING
	 Le CV anonyme : une fausse bonne idée ?
08 – 09	 BOUSSOLE
	 Tabous et préjugés entravent
	 encore l’inclusion
10	RENCONTRE
	 Les seniors, une population à
	 (ré)inclure d’urgence !
COMPRENDRE
Chefs d’entreprise, DRH et managers,
etc. L’inclusion concerne toute
l’entreprise ! Elle l’amène à repenser
son recrute­ment, ses valeurs et
son modèle de leadership pour que
chaque collaborateur�rice puisse
participer à son succès.
NUMÉRO
INCLUSION
APEC RH 04
la fidélisation des talents, la progression
de carrière et l’engagement des collabora-
teur�rice�s et de la direction. L’inclusion est
donc l’affaire de tous. C’est d’abord au�à la
dirigeant�e de lancer cette culture inclusive,
en dédiant, par exemple, un budget spé-
cifique ou encore en intégrant ces enjeux
au sein de la stratégie de l’entreprise. Les
équipes RH peuvent ensuite œuvrer pour un
environnement serein et bienveillant, en lut-
tant contre toutes les formes de discrimina-
tions, dans le respect de la législation. Enfin,
c’est aux managers, mais aussi aux collabo-
rateur�rice�s que revient la mission de culti-
ver au quotidien ces valeurs d’entreprise.
Inclusion, de quoi parle-on ?
L’inclusion est avant tout une obligation
légale : toutes les entreprises du secteur privé
de plus de 20 salarié�e�s doivent employer
des personnes handicapées, à temps plein
ou partiel, dans la proportion de 6 % de leur
effectif total.
	 Mais une démarche inclusive va bien
au-delà de la problématique du handicap.
Elle consiste à intégrer toutes les différences,
que celles-ci soient liées à l’âge, au genre, à
l’orientation politique, sexuelle, religieuse,
au niveau de formation, ou encore à l’ori-
gine sociale, professionnelle ou culturelle,
conformément à la loi contre les discrimina-
tions au travail.
	 Si l’on a souvent tendance à limiter l’in-
clusion au recrutement, ses défis se jouent
en réalité à quatre niveaux : le recrutement,
	CLÉS
L’ENTREPRISE
INCLUSIVE :
ACTION !
Si la grande majorité des
organisations mettent en place
des plans d’action en matière
d’inclusion, seulement un quart
des salarié·e·s ciblé·e·s par ces
politiques déclare en avoir person­
nellement bénéficié. Comment
mettre en œuvre une démarche
inclusive plus efficace 1
 ?
(SE) FORMER, ACCOMPAGNER
cette prise de conscience
d’une dimension théorique
et concrète, plus facilement
applicable.
ENDOSSER
le rôle de mentor et
de “porte-voix”.

SUPERVISER
le bon suivi de ces nouveaux
acquis, les transmettre aux
nouveaux�elles arrivant·e·s, etc.
IDENTIFIER
les stéréotypes et les biais
décisionnels pour dépasser les
préjugés sur la différence.
APPLIQUER
ces enseignements en
aménageant l’espace et repen­-
sant les tâches en fonction
de ces derniers.
5 ÉTAPES
DU MANAGEMENT
INCLUSIF
05NUMÉRO
INCLUSION
L’inclusion : un sérieux
booster de performance
D’après l’indice mondial Diversité et
Inclusion de Thomson Reuters, les entre-
prises plus inclusives comme Gap, Johnson 
& Johnson ou encore Accenture, affichent
des résultats supérieurs à la moyenne en
Bourse. Au-delà de l’aspect légal que peut
avoir une telle démarche, l’inclusion serait
donc un vrai levier de performance pour
l’entreprise.
	 D’abord, une entreprise inclusive est
souvent plus innovante, libre et créa-
tive. L’inclusion pousse en effet constam-
ment à remettre en question nos façons de
voir, de penser et de réagir. Comme le dit
Marie Donzel, consultante indépendante
et experte de l’inclusion et de l’innovation
sociale, “l’inclusion consiste à renverser
le paradigme : plutôt que de vouloir abso-
lument que les “non-conformes” se rap-
prochent le plus possible de la “norme”, c’est
la “norme” que l’on remet en question.”. Ce
processus de remise en cause de ce qui est
normal et habituel s’avère être extrêmement
bénéfique pour l’entreprise, car elle conduit
à ouvrir les esprits et à abaisser certaines
barrières mentales qui freinent l’innovation.
Finalement, penser out of the box serait plus
facile au sein d’une entreprise inclusive !
	 L’inclusion a un autre atout : en dévelop-
pant un esprit de bienveillance et d’ouver-
ture à l’autre, elle améliore l’ambiance de
travail et le climat social, et permet ainsi à
l’entreprise de recruter et retenir plus faci-
lement ses collaborateur·rice·s. D’après une
étude Diversity Brand Summit, les recru-
teurs qui embauchent des personnes de
divers horizons ont la réputation d’être de
bons employeurs. Être inclusif permet donc
de gagner des points en termes d’attractivité,
mais aussi de fidélité. A contrario, une entre-
prise peu tolérante prend le risque de dégra-
der son image, surtout à l’heure des réseaux
sociaux et des bad buzz. Les deux recru-
teuses d’une multinationale, s’étant moquées
d’un candidat bègue lors d’un entre­-
tien d’embauche, l’ont appris à leurs dépens :
l’expérience du candidat, blessé et humi-
lié, a été partagée sur LinkedIn et a généré
plus de 3,5 millions de vues et presque 5 000
partages. “On parle beaucoup de marque
employeur, mais les entreprises ne com-
prennent pas assez que leur image démarre
au moment des recrutements”, explique
aujourd’hui le jeune homme, qui a souhaité
partager son expérience “pour sensibiliser
les gens sur l’acceptation de la différence car
ce sont nos différences qui font nos forces”.
Comment réussir
sa politique d’inclusion ?
Pour être efficaces et pertinentes, les poli-
tiques d’inclusion mises en place par les
entreprises doivent suivre quelques prin-
cipes. D’abord, elles doivent être transver-
sales. Le management de la diversité adopte
traditionnellement une approche en silos :
recrutement, outils de travail, sensibilisation
des managers, etc., les entreprises ont
“Le numérique
et bientôt l’IA
vont être très
présents dans
l’ensemble des
activités : l’inclu-
sion numérique
est cruciale pour
préparer aux
évolutions immi-
nentes que cela
va avoir en ter-
mes d’emploi.”
MURIELLE DENYS,
DRH CHEZ SIMPLON.CO
Devenir
une organisation
inclusive doit
être une démarche
de long terme,
qui vise avant tout
à transformer
les mentalités.
Les formations
Simplon.co
encouragent
les contrats en
alternance qui
comportent moins
de risques pour
les étudiant·e·s
comme pour
les entreprises
et qui laissent
le temps d’obser-
ver, de tester et
de comprendre.
1. Étude Boston Consulting Group (BCG), janvier 2019.
6 %
c’est la proportion minimale
légale de collaborateur·rice·s
en situation de handicap que
les employeurs de plus de
20 salarié·e·s doivent respecter
dans leurs effectifs globaux.
Source : Service public,
octobre 2019
  •••
06APEC RH
souvent une approche “pointilliste” de
l’inclusion, et font l’économie d’une véritable
stratégie d’ensemble. Réussir sa politique
d’inclusion, c’est adopter une approche glo-
bale, en mettant en musique les diffé­rentes
actions mises en œuvre par l’entreprise.
Ensuite, devenir une organisation inclu-
sive doit être une démarche de long terme,
qui vise avant tout à transformer les menta-
lités. Il s’agit de repenser en profondeur sa
politique de recrutement, afin d’éliminer au
maximum les biais cognitifs qui conduisent
à recruter toujours les mêmes profils et à éli-
miner les candidatures perçues comme “dif-
férentes”. La PME House Eco, qui a créé
en interne sa propre école pour former des
commerciaux, a ainsi choisi de fonder son
recrutement sur la motivation, et non sur les
diplômes. Résultat : 70 % de ses salarié·e·s
sont issu·e·s des quartiers prioritaires de la
politique de la ville (QPV).
	 La technologie peut être un excellent
allié dans cette lutte contre les préjugés :
recourir à des algorithmes de matching
par exemple permet d’ouvrir ses cri-
tères de sélection. L’alternance est égale-
ment un bon moyen pour les entreprises
de se tourner vers des candidat·e·s qu’elles
n’auraient pas spontanément sélection-
né·e·s. “L’alternance aide à lever les tabous
liés aux profils sur lesquels se portent
nombre de préjugés”, explique Abdeslam
Koulouh, le dirigeant de Tisea, une entre-
prise de services en ingénierie.
	 ChezTisea,10 %dessalarié·e·ssontrecruté·
e·s en alternance, de l’ingénieur·e au jeune
sans diplôme, et neuf alternances sur 10 se
transforment en embauche ! Devenir une
organisation inclusive implique également
de s’appuyer sur des tiers. L’entreprise,
seule, n’a pas forcément les ressources ni
les compétences pour bien saisir les enjeux
de l’inclusion. Elle peut alors solliciter l’ac-
compagnement d’acteurs spécialisés, issus
notamment du milieu associatif. L’entreprise
Colombus Consulting par exemple, cabinet
de conseil spécialisé dans la transformation
des organisations (170 collaborateur·rice·s)
a noué un partenariat avec l’association Nos
quartiers ont du talent pour soutenir l’éga-
lité des chances au sein de son organisation.
Autre exemple : l’entreprise Simplon.co, qui
se tourne vers des associations ou des orga-
nismes de formations proposant des pro-
fils “atypiques” mais spécifiquement formés
pour répondre aux demandes actuelles des
recruteurs.
	 Enfin, une politique d’inclusion gagne
en efficacité si elle est communiquée à l’en-
semble des parties prenantes de l’entreprise.
En communiquant sa démarche auprès de
différents acteurs, l’entreprise prend en effet
une forme d’engagement et s’impose même
une certaine obligation de résultat. Pour pro-
mouvoir l’égalité professionnelle et salariale
homme-femme au sein de son organisation,
Colombus Consulting a ainsi mis en place
un plan d’action suivi par les représentants
du personnel. Un autre levier d’en­gagement
est le rapport RSE annuel. L’agence marke-
ting Hopening, spécialisée en fundraising,
inclut dans son rapport annuel un chapitre
descriptif de son engage­ment de non-discri-
mination et de diversité. Cette initiative per-
met ainsi d’évaluer les progrès réalisés et de
rendre public le chemin parcouru par l’en­
treprise en matière d’inclusion.  •
3 DISPOSITIFS CONCRETS POUR UNE ENTREPRISE PLUS INCLUSIVE
Pour accompagner
les entreprises TPE-PME
dans leurs démarches
inclusives, l’Apec propose
l’atelier : “Apprendre
à rédiger une offre
d’emploi”.
Un atelier, en petit
groupe, pour savoir rédi-
ger une offre d’emploi
en accord avec la loi, dans
le respect des différences.
L’offre d’emploi est
le moyen le plus efficace
pour recruter. C’est
également un moyen pour
rendre l’entreprise plus
inclusive. À l’issue de
cet atelier, vous saurez
comment rédiger une offre
attractive pour décrocher
les bons profils plus
rapidement.
Pour consulter les dates
et les prochains ateliers
dans votre ville, rendez-
vous sur apec.fr.
Réaliser un planning
des objectifs de mixité dans
les instances dirigeantes
de l’entreprise mais aussi dans
la stratégie de recrutement.
Se faire accompagner
par des réseaux associatifs
et de formation pour
se défaire des préjugés de
façon à la fois théorique
et concrète.
Favoriser la prise
d’initiative des colla-
borateur·rice·s, et
les faire aboutir.
1 3
2
••• 
“L’inclusion, c’est
accepter que rien ne
soit figé. Les entreprises
qui intègrent ce type
de démarche ont tout
à y gagner.”
SOPHIE LOUSTAU,
CONSULTANTE RELATION
ENTREPRISE, APEC
 L’EXPERTISEAPEC
SUR LE RING
LE CV
 ANONYME
Une fausse bonne idée ?
NUMÉRO
INCLUSION
E 
n France, le CV anonyme
(CVA) a été rendu obli­
gatoire pour les entreprises
de 50 salarié·e·s et plus
par la loi du 31 mars 2006 pour
l’égalité des chances. Plus de
13 ans après, quel bilan pour
cet outil de lutte contre les dis­
criminations à l’embauche ?
	 Permettre aux recruteurs
d’évaluer les candidat·e·s unique-
ment sur leurs compétences
académiques et professionnelles :
voilà l’am­bition du CVA. Exit,
donc, les informations person-
nelles de type photographie, nom,
prénom, adresse, âge, date de
naissance, nationalité ou sexe.
Tout élément permettant d’iden­
tifier le�la candidat�e est éliminé�e,
afin de réduire au maximum
les risques de discrimination
à l’embauche. Dans les faits,
le CVA n’a jamais été rendu obli-
gatoire par décret. En mai 2015
un rapport remis au gouverne-
ment Valls a même préconisé
l’abandon du caractère obligatoire
du CVA, en dénonçant une
pratique “lourde”, “coûteuse”
et “inefficace”.
	 Finalement, au-delà d’une
approche législative et contrai-
gnante, la véritable clé ne rési­
derait-elle pas dans un profond
changement de menta­lités ?
Beaucoup de recruteurs s’ac-
cordent aujourd’hui à dire qu’il
vaut mieux hisser le·la candidat·e
au niveau des autres, en ayant
recours à des politiques de dis­­-
crimination positive ou en
faisant appel à des entreprises
sociales et solidaires par exem­-
ple, plutôt que de masquer
son identité.  •
2019
et pour trois ans... sur demande
du gouvernement français,
120 des plus grosses entreprises
seront soumises à un des
tests anonymes pour détecter
les cas de discrimination
à l’embauche, via l’envoi
de CV anonymisés. 
2016France Stratégie conclut que
“les hommes sans ascendance
migratoire ou d’origine
européenne restent significati-
vement avantagés sur
le marché du travail.”
07
APEC RH 08
	BOUSSOLE
TABOUS ET PRÉJUGÉS
ENTRAVENT ENCORE
L’INCLUSION
LES CRITÈRES D’INÉGALITÉS
ET DE DISCRIMINATIONS
Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019
	
36 %
Âge
	
19 %
Genre
	17 %
Formation
	
11 %
Expérience
	10 %
Autre
	
9 %
Origines
personnes en situation de handicap
sont privées d’emploi, en France
RÉPARTITION DES PERSONNES DÉCLARANT AVOIR
ÉTÉ VICTIMES DE PROPOS ET DE COMPORTEMENTS
SEXISTES, RACISTES, HOMOPHOBES, LIÉS À LA
RELIGION, À L’ÉTAT DE SANTÉ OU HANDIPHOBES
Source : CR Défenseur des droits, 11e
Baromètre de la perception
des discriminations dans l’emploi,2018
500 000
	43 %
des femmes en situation
de handicap
	40 %
des hommes homosexuels
ou bisexuels interrogés
	54 %
des femmes interrogées
de 18 à 44 ans, perçues
comme non Blanches
	40 %
des hommes interrogés
de 18 à 34 ans, perçus
comme non Blancs
	11 %
des hommes interrogés,
de 35 à 44 ans, perçus
comme Blancs
LES SUJETS TABOUS SUR LE LIEU DE TRAVAIL
Source : Enquête Région Job, Salaires, politique et religion, toujours tabous dans l’entreprise, 2019
58 %
Religion
46 %
Vie privée
Source : Pôle emploi, Comment réconcilier emploi et handicap,2018
61 %
Politique
09NUMÉRO
INCLUSION
INÉGALITÉS FEMME-HOMME,
UNE VRAIE PRISE DE CONSCIENCE
Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019
LE SALAIRE, UN TABOU POUR LES SALARIÉ·E·S
Source : Enquête Région Job, Salaires, politique et religion, toujours tabous dans l’entreprise,2019
RÉMUNÉRATION BRUTE ANNUELLE
MÉDIANE DES CADRES : L’ÉCART
FEMME-HOMME SE CREUSE
Source : Apec, Baromètre de la rémunération des cadres,2019
2016 2018
En 2022, les organisations
de plus de 50 salarié·e·s présentant
un écart “injustifié” de salaires
seront sanctionnées d’une pénalité
financière pouvant aller jusqu’à 1 %
de leur masse salariale.
1%
ignorent le salaire
de leur manager
aimeraient connaître
le salaire de leur manager
estiment que “parler
salaire” avec leurs
collègues est tabou
UNE QUESTION GÉNÉRATIONNELLE
Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019
10 % des moins de 35
ans déclarent avoir souffert
de discrimination, contre
seulement 4 % des plus
de 45 ans.
45K
50K +52K
45K
HOMMESFEMMES
1 ⁄ 3 des individus de
moins de 35 ans pense que
le signalement de l’écart de
rémunération entre hommes
et femmes est nécessaire au
sein de leur entreprise.
83 %
78 %
51 %
INÉGALITÉS FEMME-HOMME,
UNE VRAIE PRISE DE CONSCIENCE
Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019
60 %
des salarié·e·s envisageraient
de chercher un autre
emploi s’ils découvraient que
leur entreprise pratiquait
un écart de rémunération entre
hommes et femmes, dont...
72 %
chez les femmes
27 %
pensent que
ce système
de signalement
est nécessaire
au sein de son
entreprise
RENCONTRE
 LES SENIORS,
 UNE POPULATION
À (RÉ)INCLURE
 D’URGENCE !
4 CONSEILS POUR OPTIMISER
L’INTÉGRATION DES POPULATIONS
SENIORS EN ENTREPRISE
3 QUESTIONS
À SERGE GUÉRIN
SERGE
GUÉRIN
EN 4 DATES
RETROUVEZ LA SUITE
DANS NOTRE PODCAST
SUR APEC.FR
M. M.
À tort ! Les études montrent que les
relations entre les générations fonctionnent
bien en dépit de différences quant au rapport
au travail. Dans l’entreprise et dans la vie
quotidienne, les jeunes aident les plus âgés
à maîtriser les technologies émergentes, alors
que les seniors transmettent leurs savoirs
à leurs cadets. L’intergénération se conjugue
aujourd’hui sur le mode de la réciprocité.
M. M.
À l’Inseec SBE je mets en place une
“Master Class” sur trois grandes transitions
(numérique, écologique et démographique),
dont l’un des axes est de montrer que les géné-
rations sont solidaires face aux enjeux d’au-
jourd’hui et de demain. Et dans mon Master
“Directeur des établissements de santé”, j’ai
des étudiant·e·s de 23 à 55 ans qui travail­lent
et échangent très bien ensemble.
M. M.
Ils apportent leurs expériences, posi-
tives et négatives, de la vie et de l’entreprise.
Ils peuvent proposer une certaine distance
avec l’excitation du présent et des effets
de mode, et contribuent à rappeler que tout
ne sera pas réglé par le recours au digital…
Ils sont issus des générations qui repré-
sentent la moitié des consommateurs.
1998
Thèse de doctorat Paris
III Sorbonne Nouvelle
sur L’Évolution du maga­-
zine Notre Temps avec
l’adaptation de la société
au vieillissement
2004
Manager les seniors,
Eyrolles. Prix du
Livre RH Sciences Po
Le Monde
2006
Premières missions
en entreprise sur
l’emploi des seniors
ou le management
de l’intergénération
2019
Les Quincados,
Calmann-Lévy
APEC
En quoi les seniors représentent-ils
un véritable levier de performance pour
les entreprises ?
APEC
On parle de plus en plus de choc des
générations opposant seniors et Millennials.
À tort ou à raison ?
APEC
En tant que professeur, comment 	
	 formez-vous les managers de demain à
ces problématiques ?
SergeGuérin,sociologue,expert
desquestionsrelativesauvieillissement
etauxenjeuxdelaseniorisationde
lasociété,nousexpliquecomment
combattrelespréjugésquientourent
lesseniorsetfavoriserleurinclusion.
1Sensibiliser le management
à l’apport des seniors dans
l’entreprise et à leur poids
dans le marché
3Renforcer et valoriser
les formes de réciprocité
entre générations au sein
de l’entreprise
4Favoriser la mobilité
horizontale des salarié·e·s seniors
au sein de l’entreprise
2Donner des “preuves
d’amour” aux seniors
via un effort visible de
formation des plus
de 45 ans
APEC RH 10
AGIR
12 – 13	 IN VIVO
	 Le digital, un levier d’inclusion
14 – 15	 À L’AVENIR
	 Numérique : comment devenir une entreprise inclusive ?
	 D’autres initiatives publiques : quels dispositifs
	 pour une meilleure inclusion professionnelle ?
LA FORMATION,
UNE RÉPONSE
CONCRÈTE À
L’INCLUSION
L’inclusion se joue à plusieurs
niveaux : le recrutement, la fidéli-
sation, la gestion de carrière et
l’engagement. Certaines structures
sont là pour accompagner les
entreprises et les futurs cadres
dans cette voie.
11
“Ces formations
permettent à des
profils éloignés
de l’IT d'accéder
à des métiers
qui nécessittent
des compétences
techniques.”
INÈS,
APPRENANTE SIMPLON.CO
NUMÉRO
INCLUSION
02  03
Simplon.co
conseille égale-
ment les entreprises
qui souhaitent
être plus inclusives :
dans leur recrutement
mais aussi via des
formations pour
sensibiliser les colla-
borateur·rice·s ainsi
que pour accompagner
vers la montée
en compétences.
01
Créée en
2013, Simplon.co
a déjà formé plus de
6 200 apprenants
et affiche un taux
de retour vers l’emploi
ou la formation
de 73 %.
APEC RH 12
 L’INTERVIEW
 1 QUESTION,
 3 RÉPONSES
	 IN VIVO
LE DIGITAL,
UN LEVIER
D’INCLUSION
Bienvenue chez Simplon.co,
école sociale et solidaire,
qui fait du numérique un véri-
table levier d’inclusion et révèle
des talents parmi des publics
peu représen­tés dans le secteur.
Simplon.co conseille aussi les
entreprises dans leur trans-
formation digitale et réalise
parfois leurs sites et leurs
applications.
L’inclusion numérique,
qu’est-ce que c’est ?
#INCLUSION #FORMATION
#DIGITAL #CODE #IA
“C’est rendre
des compétences
essentielles plus
accessibles à des
talents moins
conventionnels.”
GLORIA L.,
CHEFFE DE PROJET FORMATION,
CAMPUS ALTERNANCE
CHEZ SIMPLON.CO
01
02
03
05, 06  07
Les promotions
Simplon.co s’adres­
sent à ceux qui ne
pourraient se former
par eux-mêmes :
des personnes
issues de milieux
défavorisés, en
reconversion ou
suite à une période
de chômage, des
femmes, des
jeunes, etc.
13NUMÉRO
INCLUSION
“Il y a une pénurie
de talents dans le
secteur du numérique
et des gens brillants
qui ne sont pas formés.
L’inclusion numérique
doit mettre fin
à cela !”
FRÉDÉRIC BARDEAU,
PRÉSIDENT COFONDATEUR
DE SIMPLON.CO
“C’est de faire
en sorte que,
demain, il soit
aussi naturel de
parler anglais
que de parler
programmation,
par exemple.”
FRED,
APPRENANTE SIMPLON.CO
“C’est de faire
oublier l’âge, le
genre, le niveau
de diplôme
et d’accorder
la priorité aux
compétences.”
FRÉDÉRIC BARDEAU,
PRÉSIDENT COFONDATEUR
DE SIMPLON.CO
04
Les formations
Simplon.co durent
de un à 18 mois et
donnent accès à
des postes de data
scientist ou encore
de consultant·e
IT aussi bien dans
des PME que
dans des grandes
entreprises ou des
cabinets de conseil
internationaux.
05
07
06
04
APEC RH 14
seraient à pourvoir dans
les nouvelles technologies
de l’information et de l’élec-
tronique d’ici 2022*
.
Comment devenir une
entreprise plus inclusive ?
Panorama des acteurs
spécialisés.
Centres de formations, entre-
prises, associations, etc., des
acteurs spécialisés dans l’in-
clusion numérique peuvent
vous aider à recruter mais
aussi à former vos collabora-
teur·rice·s à la maîtrise des
outils numériques.
	 L’école sociale et solidaire
Simplon.co, par exemple,
a formé gratuitement plus de
6 200 apprenants aux métiers
du numérique depuis 2013.
We Tech Care œuvre pour
l’inclusion numérique pour
tous, notamment en dévelop-
pant des plateformes d’ap-
prentissage pour les publics
fragiles et leurs accompa-
gnants, ou encore en aidant
les opérateurs de services
dématérialisés, les collectivi-
tés et les acteurs de l’insertion
dans leur stratégie d’inclusion
numérique. Autre exemple :
Diversidays, qui accompagne
des porteurs de projets ins­
pirants issus de la diversité
et pousse auprès du plus
grand nombre le levier qu’est
le numérique en faveur de
l’égalité des chances. Dans
le domaine associatif, l’asso-
ciation Zinc soutient depuis
20 ans l’éducation et l’ou­
verture aux nouvelles tech­
nologies à travers les usages
créatifs, et anime deux
espaces sur la Friche la Belle
de Mai à Marseille : un
médialab et un fablab,
ouverts à l’année et destinés
à tous publics. Dans le champ
des initiatives publiques,
citons La Grande École du
Numérique, est un label lancé
en 2015, qui propose plus
de 750 formations ouvertes
à tous, sans distinction aca­
démique, économique ou
sociale, et enregistre aujour-
d’hui 74 % d’insertions
“positives et durables”.  •
1.Source :Missionsociéténumérique,2018
 13millions1
 : c’est le nom-
bre de Français qui
se disent aujourd’hui
“éloignés” du numé­-
rique, c’est-à-dire qui
n’utilisent pas ou peu
Internet et se sentent
désemparés face aux nou­-
veaux outils technolo-
giques. Face à ce constat,
comment agir en entre-
prise pour la montée
en compétences de tous ?
Zoom sur l’inclusion
numérique et ses diffé-
rents acteurs.
Difficultés d’accès
au numérique :
qui est concerné ?
La plupart des entreprises
ne se sentent pas ou peu
concernées par la question
de la fracture numérique.
Et, pourtant, il s’agit d’un
phénomène auquel tous les
décideurs RH sont confron­­-
tés au cours de leur carrière.
Au sein de la population
cadre, globalement bien armée
face aux nouvelles technolo-
gies, ce sont les cadres seniors
et les chômeurs de longue
durée qui éprouvent le plus
de difficultés à appréhender
cet univers.
L’inclusion numérique :
vers une égalité d’accès
pour tous
L’inclusion numérique,
ou e-inclusion, vise à donner
à chaque individu accès au
numérique, notamment
aux usages liés au smart
phone et à Internet. L’objectif
est double : il s’agit d’abord de
réduire les inégalités et exclu-
sions sociales en mobilisant
le numérique ; mais aussi
de répondre aux besoins en
compétences des recruteurs
et accompagner la transition
de l’économie, dans un
contexte où 190 000 emplois
	ÀL’AVENIR
NUMÉRIQUECommentdeveniruneentrepriseinclusive ?
“Aujourd’hui
de nombreux services
se dématérialisent et
les besoins des entreprises
évoluent : tout le monde
doit, plus que jamais,
avoir des compétences
numériques.”
FRÉDÉRIC BARDEAU,
PRÉSIDENT COFONDATEUR
DE SIMPLON.CO
15NUMÉRO
INCLUSION
	 Dans le cadre de ce plan,
des contrats expérimentaux
ont été mis en place : le CDD
Tremplin par exemple, qui
donne aux entreprises adap-
tées volontaires la possibilité
d’accompagner et de former
des personnes en situation
de handicap pendant 24 mois
maximum. Autre dispositif :
l’entreprise adaptée de travail
temporaire (EATT), qui vise
une augmentation des aides
publi­ques de près de 500 mil­-
lions d’euros pour accompa-
gner le développement du
travail adapté.
D’autres initiatives
publiques en faveur d’une
meilleure inclusion
Le plan “Cap vers l’entreprise
inclusive 2018-2022” n’est
pas une initiative isolée.
Des efforts ont par exemple
été faits en matière de forma-
tion : les personnes en situa-
tion de handicap et les person­-
nels des Établissements de
service d’aide par le travail
ont vu passer leur compte
personnel de formation
de 500 à 800 euros. Par ail-
leurs, le système d’obligations
des employeurs 1
a été sim­
plifié et renforcé. Désormais,
tous les types d’emploi
seront pris en compte (stages,
intérim, alternances, contrats
aidés, etc.) pour permettre
aux entreprises d’intégrer
plus facilement des personnes
en situation de handicap,
et faire tomber leurs appré-
hensions. Cette obligation
a été générali­sée à tous les
employeurs, y compris aux
TPE/PME.  •
* Loi du 10 juillet 1987 obligeant les
organisations de plus de 20 salarié·e·s
d’employer au moins 6 % de travailleurs
handicapés.
 En France, plus 
de 500 000 demandeurs
d’emploi handicapés sont
inscrits à Pôle emploi,
Soit un taux de chômage
deux fois supérieur
à la moyenne nationale.
Une situation préoccu-
pante, contre laquelle
le gouvernement a déci-
dé de lutter.
“Cap vers l’entreprise
inclusive 2018-2022”
Jeudi 12 juillet 2018,
Muriel Pénicaud, ministre
du Travail, et Sophie
Cluzel, secrétaire d’État
chargée des Personnes handi-
capées, ont signé l’engage-
ment national “Cap vers
l’entreprise inclusive 2018-
2022”. L’ambition affichée :
“L’emploi direct pour
construire l’en­treprise pour
tous, c’est-à-dire l’entreprise
qui intègre toutes les dif­
férences, y compris les per-
sonnes handicapées.”
Pour quels résultats
attendus ?
À travers ce plan national,
le gouvernement vise la créa-
tion de 40 000 emplois sup-
plémentaires pour les person­
nes en situation de handicap
d’ici 2022. L’ob­jectif est
de réduire leur dépendance
vis-à-vis des aides de l’État
mais également d’accroître les
performances économiques
des entreprises.
40 000 emplois
supplémentaires
pour les personnes
en situation de
handicap d’ici 2022
	ÀL’AVENIR
D’AUTRESINITIATIVESPUBLIQUESQuelsdispositifspourunemeilleureinclusionprofessionnelle ?
RDV sur recruteurs.apec.fr pour découvrir tous nos services.
RENCONTREZ VOS FUTURS TALENTS,
RENCONTREZ-NOUS.
ENTREPRISES,
EDCOMM0001-19-11
ATELIERS
PRATIQUES RH
4 h d’échanges concrets
pour développer vos pratiques
professionnelles.
Actuellement
— Piloter et animer les entretiens
professionnels
— Questionner efficacement
en entretien de recrutement
— Manager efficacement avec
l’entretien professionnel
— Mieux intégrer de nouvelles
recrues
— Se préparer au transfert
des savoirs
— Construire sa marque employeur
— Rédiger une offre d’emploi
attractive
— Rechercher des profils sur les
réseaux sociaux professionnels 
— Rechercher efficacement
dans les CVthèques
COMPÉTENCES
CADRES : LES
SALONS DU
RECRUTEMENT
PME et grands comptes,
l’Apec vous propose, grâce
à ses salons, d’accélérer
vos recrutements et
développer votre image
employeur, au plus près
des territoires. Deux
dernières dates en 2019.
 Plus d’informations sur 
exposants.apec.fr
03 ⁄ 12 PARIS
Espace Grande
Arche
17 ⁄ 12 STRASBOURG
Palais
des Congrès
ÉTUDES
NOVEMBRE
— Les offres d’emploi de l’ESS
— Compétences attendues
chez les cadres
— Retours d’expériences
et attentes des cadres sur
la formation professionnelle
— Quel recours à l’alternance
et aux stagiaires issus de
l’enseignement supérieur ?
— Sourcing par secteur
DÉCEMBRE
— Baromètre Apec /
Syntec numérique
— Quel marché réel pour l’emploi
cadre dans l’environnement ?
— Usages des réseaux sociaux
dans les processus de mobilité
— Baromètre Apec / ANDRH
JANVIER
— Nouveaux enjeux
du management
— Recrutements dans les PME
 Retrouvez l’intégralité
des études sur apec.fr.
MATINALES RH
2 h de conseils sous forme
de conférence participative pour
décrypter et analyser les sujets
RH qui vous concernent.
DEPUIS LE 5 NOVEMBRE
Salaire et recrutement, quelle
stratégie gagnante ?
Apprenez à valoriser la place du
salaire comme un point bonus dans
une offre, découvrez les tendances
en matière d’évolution des
rémunérations à l’embauche et
exercez-vous à la négociation en
phase finale de recrutement.
À PARTIR DU 21 NOVEMBRE
Réforme de la formation
professionnelle
Préparez l’avenir dans le contexte
de mise en place de la réforme sur
la formation professionnelle.
 Pour découvrir les dates
des Ateliers Pratiques RH
et des Matinales RH près
de chez vous et vous inscrire,
rendez-vous sur apec.fr
VOTRE PROCHAIN
NUMÉRO APEC RH
SERA CONSACRÉ AU
RECRUTEMENT
Rendez-vous en
février 2020

Contenu connexe

Tendances

Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials
Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials
Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials Apec
 
Apec RH n°3 - spécial gestion des compétences
Apec RH n°3 - spécial gestion des compétencesApec RH n°3 - spécial gestion des compétences
Apec RH n°3 - spécial gestion des compétencesApec
 
Etude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariés
Etude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariésEtude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariés
Etude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariésApec
 
Etude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèse
Etude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèseEtude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèse
Etude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèseApec
 
Expérience collaborateur - Attentes contre réalités
Expérience collaborateur - Attentes contre réalitésExpérience collaborateur - Attentes contre réalités
Expérience collaborateur - Attentes contre réalitésPeopleDoc-FR
 
La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020
La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020
La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020PeopleDoc-FR
 
Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020
Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020
Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020PeopleDoc-FR
 
Onboarding: Manager l'intégration en entreprise
Onboarding: Manager l'intégration en entrepriseOnboarding: Manager l'intégration en entreprise
Onboarding: Manager l'intégration en entrepriseHR SCOPE
 
Service emploi dans iod
Service emploi dans iodService emploi dans iod
Service emploi dans iodilendil
 
Livret d'accueil v280811
Livret d'accueil v280811Livret d'accueil v280811
Livret d'accueil v280811mikaddaren
 
Etude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSE
Etude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSEEtude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSE
Etude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSEBpifrance
 
Apec RH n10 juin juillet - futur des RH
Apec RH n10   juin juillet - futur des RHApec RH n10   juin juillet - futur des RH
Apec RH n10 juin juillet - futur des RHApec
 
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - RéflexionsRédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - RéflexionsMoiraud Jean-Paul
 
LinkedIn Présentation Marque Employeur
LinkedIn Présentation Marque EmployeurLinkedIn Présentation Marque Employeur
LinkedIn Présentation Marque EmployeurKevin Cassidy
 
Rapport d'étonnement Chronodrive
Rapport d'étonnement ChronodriveRapport d'étonnement Chronodrive
Rapport d'étonnement ChronodriveDavid Guia
 

Tendances (20)

Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials
Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials
Apec RH novembre 2018 - numéro Millennials
 
Apec RH n°3 - spécial gestion des compétences
Apec RH n°3 - spécial gestion des compétencesApec RH n°3 - spécial gestion des compétences
Apec RH n°3 - spécial gestion des compétences
 
Etude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariés
Etude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariésEtude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariés
Etude Apec - Comment les start up recrutent leurs premiers salariés
 
Etude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèse
Etude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèseEtude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèse
Etude Apec - L'alternance dans l'enseignement supérieur - synthèse
 
Expérience collaborateur - Attentes contre réalités
Expérience collaborateur - Attentes contre réalitésExpérience collaborateur - Attentes contre réalités
Expérience collaborateur - Attentes contre réalités
 
La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020
La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020
La diversité et l'inclusion : un enjeu RH en 2020
 
Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020
Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020
Expérience collaborateur - Les tendances RH pour 2020
 
Le guide
Le guideLe guide
Le guide
 
Onboarding: Manager l'intégration en entreprise
Onboarding: Manager l'intégration en entrepriseOnboarding: Manager l'intégration en entreprise
Onboarding: Manager l'intégration en entreprise
 
Service emploi dans iod
Service emploi dans iodService emploi dans iod
Service emploi dans iod
 
Prêt pour la guerre des talents?
Prêt pour la guerre des talents?Prêt pour la guerre des talents?
Prêt pour la guerre des talents?
 
Livret d'accueil v280811
Livret d'accueil v280811Livret d'accueil v280811
Livret d'accueil v280811
 
Etude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSE
Etude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSEEtude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSE
Etude Bpifrance Le Lab "Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSE
 
Pratiques RH N°15
Pratiques RH N°15Pratiques RH N°15
Pratiques RH N°15
 
Apec RH n10 juin juillet - futur des RH
Apec RH n10   juin juillet - futur des RHApec RH n10   juin juillet - futur des RH
Apec RH n10 juin juillet - futur des RH
 
Pratiques RH Magazine N°16
Pratiques RH Magazine N°16Pratiques RH Magazine N°16
Pratiques RH Magazine N°16
 
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - RéflexionsRédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
 
LinkedIn Présentation Marque Employeur
LinkedIn Présentation Marque EmployeurLinkedIn Présentation Marque Employeur
LinkedIn Présentation Marque Employeur
 
Pratiques RH Magazine N°14
Pratiques RH Magazine N°14Pratiques RH Magazine N°14
Pratiques RH Magazine N°14
 
Rapport d'étonnement Chronodrive
Rapport d'étonnement ChronodriveRapport d'étonnement Chronodrive
Rapport d'étonnement Chronodrive
 

Similaire à Apec RH novembre 2019 - numéro inclusion

ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ? - GUIDE DU CREPI
ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ?  - GUIDE DU CREPIENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ?  - GUIDE DU CREPI
ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ? - GUIDE DU CREPILe Mouvement Associatif Occitanie
 
Livret - Une aventure collaborative
Livret - Une aventure collaborativeLivret - Une aventure collaborative
Livret - Une aventure collaborativeChaireMIS
 
La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7CABINET MGRH
 
L’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entreprise
L’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entrepriseL’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entreprise
L’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entrepriseLauraBannier1
 
Portrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis Fogel
Portrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis FogelPortrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis Fogel
Portrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis FogelSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David Melki
#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David Melki#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David Melki
#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David MelkiSébastien Bourguignon
 
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au TravailDossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au TravailBPI group
 
Rapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entrepriseRapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entrepriseMehdia Belkaid
 
Idees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniors
Idees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniorsIdees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniors
Idees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniorsDaniel Pigeon-Angelini
 
Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?
Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?
Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?Nicole Turbé-Suetens
 
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud DelcasseSébastien Bourguignon
 
Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille
Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille
Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille Le Mouvement Associatif Occitanie
 
Generation Newsletter
Generation NewsletterGeneration Newsletter
Generation NewsletterMagali Auger
 
#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia Audibert
#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia Audibert#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia Audibert
#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia AudibertSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie Palacios
#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie Palacios#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie Palacios
#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie PalaciosSébastien Bourguignon
 
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3CroissancePlus
 
#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline Debayle
#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline Debayle#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline Debayle
#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline DebayleSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian Bock
#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian Bock#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian Bock
#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian BockSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban GarrousteSébastien Bourguignon
 

Similaire à Apec RH novembre 2019 - numéro inclusion (20)

ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ? - GUIDE DU CREPI
ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ?  - GUIDE DU CREPIENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ?  - GUIDE DU CREPI
ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ? - GUIDE DU CREPI
 
The youngdeal
The youngdealThe youngdeal
The youngdeal
 
Livret - Une aventure collaborative
Livret - Une aventure collaborativeLivret - Une aventure collaborative
Livret - Une aventure collaborative
 
La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7
 
L’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entreprise
L’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entrepriseL’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entreprise
L’Égalité entre les genres − un enjeu stratégique pour votre entreprise
 
Portrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis Fogel
Portrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis FogelPortrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis Fogel
Portrait de startuper #63 - Dashlane - Alexis Fogel
 
#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David Melki
#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David Melki#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David Melki
#PortraitDeStartuper #92 - Wantmore.Work - David Melki
 
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au TravailDossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
 
Rapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entrepriseRapport sur la responsablité social de l'entreprise
Rapport sur la responsablité social de l'entreprise
 
Idees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniors
Idees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniorsIdees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniors
Idees emploi : synthèse des travaux sur l'emploi des seniors
 
Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?
Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?
Performance au travail : et si ça commençait par les bureaux ?
 
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
 
Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille
Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille
Les entreprises s'engagent pour l'emploi - Maison de l'Emploi de Marseille
 
Generation Newsletter
Generation NewsletterGeneration Newsletter
Generation Newsletter
 
#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia Audibert
#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia Audibert#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia Audibert
#PortraitDeStartuper #29 - Gandee - Layticia Audibert
 
#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie Palacios
#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie Palacios#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie Palacios
#PortraitDeStartuper #52 - Le Grand Bain - Sophie Palacios
 
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
Le Petit Journal de Campagne - Numéro 3
 
#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline Debayle
#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline Debayle#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline Debayle
#PortraitDeStartuper #7 - Artips - Coline Debayle
 
#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian Bock
#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian Bock#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian Bock
#PortraitDeStartuper #78 - Netwookie - Maximilian Bock
 
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
 

Plus de Apec

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Apec
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Apec
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Apec
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Apec
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Apec
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Apec
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Apec
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Apec
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Apec
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfApec
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Apec
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Apec
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022Apec
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Apec
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Apec
 

Plus de Apec (20)

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
 

Apec RH novembre 2019 - numéro inclusion

  • 1. IN VIVO “Simplon.co, c’est l’opportunité de se former à des métiers d’avenir, d’avoir une vraie valeur ajoutée dans un secteur qui recrute.” LOÏC, APPRENANT SIMPLON.CO PAGES 12 – 13 NOVEMBRE – DÉCEMBRE 2019 NUMÉRO INCLUSION RENCONTRE “On parle de choc générationnel à tort : les études montrent que les relations au travail entre les généra- tions fonctionnent bien en dépit de différences.” SERGE GUÉRIN, SOCIOLOGUE, EXPERT DE LA SENIORISATION DE LA SOCIÉTÉ PAGE 10 APEC.FR Découvrez nos podcasts pour aller plus loin ainsi que tous les articles du magazine. CLÉS Une entreprise inclusive considère chaque individu, avec ce qu’il a de singulier ou de différent, comme une richesse et une valeur ajoutée pour la performance de l’organisation. PAGES 04 – 06
  • 2. APEC RH NOVEMBRE – DÉCEMBRE 2019 NUMÉRO INCLUSION CRÉDITS Le magazine Apec RH est édité par l’Apec, en novembre 2019 51, boulevard Brune – 75014 Paris Directeur de la publication Bertrand Hébert Directrice de la rédaction Véronique Dubois Rédactrices en chef Emmanuelle Papiernik et Leslie Davidovici Chef de projet Bertrand Goursaud de Merlis Rédaction Florence Loncq Photographie Thomas Chéné/La Company Illustrations Francesco Ciccolella, Miguel Porlan et Dawid Ryski Conception & réalisation M & C SAATCHI LITTLE STORIES mcslittlestories.com ISSN 2115-4929 Impression Le Réveil de la Marne Journal réalisé dans le cadre de la protection de l’environnement sur papier certifié PEFC. CONSULTEZ NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS Pour consulter les précédents numéros Apec RH, magazine des entreprises clientes de l’Apec, contactez votre consultant�e Apec. APEC.FR Découvrez nos podcasts pour aller plus loin ainsi que tous les articles du magazine. VOTRE MAGAZINE APEC RH Vous souhaitez vous abonner ou nous communiquer un changement de coordonnées ? Contactez votre consultant·e Apec. DANS CE NUMÉRO L’Apec est allée à la rencontre d’experte·e·s reconnu·e·s qui partagent leurs avis et leurs expériences sur les enjeux de l’inclusion en entreprise. TRIBUNE Entreprise inclusive : des paroles aux actes Ennovembrederniers’esttenue laSemaineeuropéennepourl’emploi despersonneshandicapées.Unévéne- mentquireposeavecacuitélaquestion del’intégrationprofessionnelledu handicapet,plusglobalement,de la différence.Sileconceptd’“inclusion” faitaujourd’huil’unanimité–le principe d’unenvironnementdetravailouvert et serein,quiluttecontrelesdiscrimina- tions,nefaitplusvraimentdébat–les modalitésdemisesenapplicationdeces principesrestentencorefloues.Faut-il privilégieruneapprocheréglementaire, commedanslecadredelaloidu10juillet 1987dansledomaineduhandicap ?Ou faut-ilviserunedémarchedelongterme pourchangerlesmentalitésetfaireen sortequel’intégrationdesdifférences ne soitplusunecontraintemaisdevienne unréflexepourtous ?Commentl’entre- prises’inscrit-elledanscesprobléma- tiquesetquelslevierspeut-elleactiver pourchangerleschoses ? Cenouveaunumérod’ApecRHest l’occasiond’explorercesenjeux,sans tabou,etd’examinerl’inclusiondanstoute sacomplexité.Avecunobjectif :queles entreprisesinscriventl’inclusionàleur agendaetdonnentl’impulsionnécessaire pourunemeilleureintégrationdesdif­- fé­rences.Passeulementparobligation légale.Passeulementparélanphilan­ thropique.Maisparcequel’inclusion estunguideversdesmodèlesd’organisa- tionsplusbienveillantes,pluscréatives, etdoncplusperformantes.Faitesde ladifférenceuneforce ! Bonnelecture, BERTRAND HÉBERT, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’APEC SOPHIE LOUSTAU, CONSULTANTE RELATIONS ENTREPRISES Elle accompagne les entreprises du centre de Paris sur les dispo­sitifs RH liés à l’image employeur, au recru­tement, à l’in­tégration et à la fidélisation des collaborateur�rice�s. PAGES 04 – 06 FRÉDÉRIC BARDEAU PRÉSIDENT COFONDATEUR DE SIMPLON.CO À la tête d’un réseau de 97 fabriques, il accompagne les entreprises en quête de talents à se tour- ner vers des profils moins conventionnels. Pour cela, Simplon.co, véritable acteur social, propose des forma- tions gratuites aux exclus du numérique. PAGES 12 – 13 SERGE GUÉRIN, SOCIOLOGUE, EXPERT DE LA SENIORISATION DE LA SOCIÉTÉ Professeur à l’Inseec et à Sciences Po Paris, Serge Guérin est également auteur. Dans ses livres, il montre que la guerre des générations qui opposerait une jeunesse “moderne et pauvre” à des seniors “ringards et riches”, est une idée reçue. PAGE 10 0 809 361 414
  • 3. L’ENTREPRISE INCLUSIVE : MODE D’EMPLOI 03 “Le numérique est un milieu socialement homogène. Notre ambition est d’y intégrer des profils tout aussi compétents mais différents.” FRÉDÉRIC BARDEAU, PRÉSIDENT COFONDATEUR DE SIMPLON.CO 04 – 06 CLÉS L’entreprise inclusive : action ! 07 SUR LE RING Le CV anonyme : une fausse bonne idée ? 08 – 09 BOUSSOLE Tabous et préjugés entravent encore l’inclusion 10 RENCONTRE Les seniors, une population à (ré)inclure d’urgence ! COMPRENDRE Chefs d’entreprise, DRH et managers, etc. L’inclusion concerne toute l’entreprise ! Elle l’amène à repenser son recrute­ment, ses valeurs et son modèle de leadership pour que chaque collaborateur�rice puisse participer à son succès. NUMÉRO INCLUSION
  • 4. APEC RH 04 la fidélisation des talents, la progression de carrière et l’engagement des collabora- teur�rice�s et de la direction. L’inclusion est donc l’affaire de tous. C’est d’abord au�à la dirigeant�e de lancer cette culture inclusive, en dédiant, par exemple, un budget spé- cifique ou encore en intégrant ces enjeux au sein de la stratégie de l’entreprise. Les équipes RH peuvent ensuite œuvrer pour un environnement serein et bienveillant, en lut- tant contre toutes les formes de discrimina- tions, dans le respect de la législation. Enfin, c’est aux managers, mais aussi aux collabo- rateur�rice�s que revient la mission de culti- ver au quotidien ces valeurs d’entreprise. Inclusion, de quoi parle-on ? L’inclusion est avant tout une obligation légale : toutes les entreprises du secteur privé de plus de 20 salarié�e�s doivent employer des personnes handicapées, à temps plein ou partiel, dans la proportion de 6 % de leur effectif total. Mais une démarche inclusive va bien au-delà de la problématique du handicap. Elle consiste à intégrer toutes les différences, que celles-ci soient liées à l’âge, au genre, à l’orientation politique, sexuelle, religieuse, au niveau de formation, ou encore à l’ori- gine sociale, professionnelle ou culturelle, conformément à la loi contre les discrimina- tions au travail. Si l’on a souvent tendance à limiter l’in- clusion au recrutement, ses défis se jouent en réalité à quatre niveaux : le recrutement, CLÉS L’ENTREPRISE INCLUSIVE : ACTION ! Si la grande majorité des organisations mettent en place des plans d’action en matière d’inclusion, seulement un quart des salarié·e·s ciblé·e·s par ces politiques déclare en avoir person­ nellement bénéficié. Comment mettre en œuvre une démarche inclusive plus efficace 1  ? (SE) FORMER, ACCOMPAGNER cette prise de conscience d’une dimension théorique et concrète, plus facilement applicable. ENDOSSER le rôle de mentor et de “porte-voix”.
 SUPERVISER le bon suivi de ces nouveaux acquis, les transmettre aux nouveaux�elles arrivant·e·s, etc. IDENTIFIER les stéréotypes et les biais décisionnels pour dépasser les préjugés sur la différence. APPLIQUER ces enseignements en aménageant l’espace et repen­- sant les tâches en fonction de ces derniers. 5 ÉTAPES DU MANAGEMENT INCLUSIF
  • 5. 05NUMÉRO INCLUSION L’inclusion : un sérieux booster de performance D’après l’indice mondial Diversité et Inclusion de Thomson Reuters, les entre- prises plus inclusives comme Gap, Johnson  & Johnson ou encore Accenture, affichent des résultats supérieurs à la moyenne en Bourse. Au-delà de l’aspect légal que peut avoir une telle démarche, l’inclusion serait donc un vrai levier de performance pour l’entreprise. D’abord, une entreprise inclusive est souvent plus innovante, libre et créa- tive. L’inclusion pousse en effet constam- ment à remettre en question nos façons de voir, de penser et de réagir. Comme le dit Marie Donzel, consultante indépendante et experte de l’inclusion et de l’innovation sociale, “l’inclusion consiste à renverser le paradigme : plutôt que de vouloir abso- lument que les “non-conformes” se rap- prochent le plus possible de la “norme”, c’est la “norme” que l’on remet en question.”. Ce processus de remise en cause de ce qui est normal et habituel s’avère être extrêmement bénéfique pour l’entreprise, car elle conduit à ouvrir les esprits et à abaisser certaines barrières mentales qui freinent l’innovation. Finalement, penser out of the box serait plus facile au sein d’une entreprise inclusive ! L’inclusion a un autre atout : en dévelop- pant un esprit de bienveillance et d’ouver- ture à l’autre, elle améliore l’ambiance de travail et le climat social, et permet ainsi à l’entreprise de recruter et retenir plus faci- lement ses collaborateur·rice·s. D’après une étude Diversity Brand Summit, les recru- teurs qui embauchent des personnes de divers horizons ont la réputation d’être de bons employeurs. Être inclusif permet donc de gagner des points en termes d’attractivité, mais aussi de fidélité. A contrario, une entre- prise peu tolérante prend le risque de dégra- der son image, surtout à l’heure des réseaux sociaux et des bad buzz. Les deux recru- teuses d’une multinationale, s’étant moquées d’un candidat bègue lors d’un entre­- tien d’embauche, l’ont appris à leurs dépens : l’expérience du candidat, blessé et humi- lié, a été partagée sur LinkedIn et a généré plus de 3,5 millions de vues et presque 5 000 partages. “On parle beaucoup de marque employeur, mais les entreprises ne com- prennent pas assez que leur image démarre au moment des recrutements”, explique aujourd’hui le jeune homme, qui a souhaité partager son expérience “pour sensibiliser les gens sur l’acceptation de la différence car ce sont nos différences qui font nos forces”. Comment réussir sa politique d’inclusion ? Pour être efficaces et pertinentes, les poli- tiques d’inclusion mises en place par les entreprises doivent suivre quelques prin- cipes. D’abord, elles doivent être transver- sales. Le management de la diversité adopte traditionnellement une approche en silos : recrutement, outils de travail, sensibilisation des managers, etc., les entreprises ont “Le numérique et bientôt l’IA vont être très présents dans l’ensemble des activités : l’inclu- sion numérique est cruciale pour préparer aux évolutions immi- nentes que cela va avoir en ter- mes d’emploi.” MURIELLE DENYS, DRH CHEZ SIMPLON.CO Devenir une organisation inclusive doit être une démarche de long terme, qui vise avant tout à transformer les mentalités. Les formations Simplon.co encouragent les contrats en alternance qui comportent moins de risques pour les étudiant·e·s comme pour les entreprises et qui laissent le temps d’obser- ver, de tester et de comprendre. 1. Étude Boston Consulting Group (BCG), janvier 2019. 6 % c’est la proportion minimale légale de collaborateur·rice·s en situation de handicap que les employeurs de plus de 20 salarié·e·s doivent respecter dans leurs effectifs globaux. Source : Service public, octobre 2019   •••
  • 6. 06APEC RH souvent une approche “pointilliste” de l’inclusion, et font l’économie d’une véritable stratégie d’ensemble. Réussir sa politique d’inclusion, c’est adopter une approche glo- bale, en mettant en musique les diffé­rentes actions mises en œuvre par l’entreprise. Ensuite, devenir une organisation inclu- sive doit être une démarche de long terme, qui vise avant tout à transformer les menta- lités. Il s’agit de repenser en profondeur sa politique de recrutement, afin d’éliminer au maximum les biais cognitifs qui conduisent à recruter toujours les mêmes profils et à éli- miner les candidatures perçues comme “dif- férentes”. La PME House Eco, qui a créé en interne sa propre école pour former des commerciaux, a ainsi choisi de fonder son recrutement sur la motivation, et non sur les diplômes. Résultat : 70 % de ses salarié·e·s sont issu·e·s des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). La technologie peut être un excellent allié dans cette lutte contre les préjugés : recourir à des algorithmes de matching par exemple permet d’ouvrir ses cri- tères de sélection. L’alternance est égale- ment un bon moyen pour les entreprises de se tourner vers des candidat·e·s qu’elles n’auraient pas spontanément sélection- né·e·s. “L’alternance aide à lever les tabous liés aux profils sur lesquels se portent nombre de préjugés”, explique Abdeslam Koulouh, le dirigeant de Tisea, une entre- prise de services en ingénierie. ChezTisea,10 %dessalarié·e·ssontrecruté· e·s en alternance, de l’ingénieur·e au jeune sans diplôme, et neuf alternances sur 10 se transforment en embauche ! Devenir une organisation inclusive implique également de s’appuyer sur des tiers. L’entreprise, seule, n’a pas forcément les ressources ni les compétences pour bien saisir les enjeux de l’inclusion. Elle peut alors solliciter l’ac- compagnement d’acteurs spécialisés, issus notamment du milieu associatif. L’entreprise Colombus Consulting par exemple, cabinet de conseil spécialisé dans la transformation des organisations (170 collaborateur·rice·s) a noué un partenariat avec l’association Nos quartiers ont du talent pour soutenir l’éga- lité des chances au sein de son organisation. Autre exemple : l’entreprise Simplon.co, qui se tourne vers des associations ou des orga- nismes de formations proposant des pro- fils “atypiques” mais spécifiquement formés pour répondre aux demandes actuelles des recruteurs. Enfin, une politique d’inclusion gagne en efficacité si elle est communiquée à l’en- semble des parties prenantes de l’entreprise. En communiquant sa démarche auprès de différents acteurs, l’entreprise prend en effet une forme d’engagement et s’impose même une certaine obligation de résultat. Pour pro- mouvoir l’égalité professionnelle et salariale homme-femme au sein de son organisation, Colombus Consulting a ainsi mis en place un plan d’action suivi par les représentants du personnel. Un autre levier d’en­gagement est le rapport RSE annuel. L’agence marke- ting Hopening, spécialisée en fundraising, inclut dans son rapport annuel un chapitre descriptif de son engage­ment de non-discri- mination et de diversité. Cette initiative per- met ainsi d’évaluer les progrès réalisés et de rendre public le chemin parcouru par l’en­ treprise en matière d’inclusion.  • 3 DISPOSITIFS CONCRETS POUR UNE ENTREPRISE PLUS INCLUSIVE Pour accompagner les entreprises TPE-PME dans leurs démarches inclusives, l’Apec propose l’atelier : “Apprendre à rédiger une offre d’emploi”. Un atelier, en petit groupe, pour savoir rédi- ger une offre d’emploi en accord avec la loi, dans le respect des différences. L’offre d’emploi est le moyen le plus efficace pour recruter. C’est également un moyen pour rendre l’entreprise plus inclusive. À l’issue de cet atelier, vous saurez comment rédiger une offre attractive pour décrocher les bons profils plus rapidement. Pour consulter les dates et les prochains ateliers dans votre ville, rendez- vous sur apec.fr. Réaliser un planning des objectifs de mixité dans les instances dirigeantes de l’entreprise mais aussi dans la stratégie de recrutement. Se faire accompagner par des réseaux associatifs et de formation pour se défaire des préjugés de façon à la fois théorique et concrète. Favoriser la prise d’initiative des colla- borateur·rice·s, et les faire aboutir. 1 3 2 •••  “L’inclusion, c’est accepter que rien ne soit figé. Les entreprises qui intègrent ce type de démarche ont tout à y gagner.” SOPHIE LOUSTAU, CONSULTANTE RELATION ENTREPRISE, APEC  L’EXPERTISEAPEC
  • 7. SUR LE RING LE CV  ANONYME Une fausse bonne idée ? NUMÉRO INCLUSION E  n France, le CV anonyme (CVA) a été rendu obli­ gatoire pour les entreprises de 50 salarié·e·s et plus par la loi du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances. Plus de 13 ans après, quel bilan pour cet outil de lutte contre les dis­ criminations à l’embauche ? Permettre aux recruteurs d’évaluer les candidat·e·s unique- ment sur leurs compétences académiques et professionnelles : voilà l’am­bition du CVA. Exit, donc, les informations person- nelles de type photographie, nom, prénom, adresse, âge, date de naissance, nationalité ou sexe. Tout élément permettant d’iden­ tifier le�la candidat�e est éliminé�e, afin de réduire au maximum les risques de discrimination à l’embauche. Dans les faits, le CVA n’a jamais été rendu obli- gatoire par décret. En mai 2015 un rapport remis au gouverne- ment Valls a même préconisé l’abandon du caractère obligatoire du CVA, en dénonçant une pratique “lourde”, “coûteuse” et “inefficace”. Finalement, au-delà d’une approche législative et contrai- gnante, la véritable clé ne rési­ derait-elle pas dans un profond changement de menta­lités ? Beaucoup de recruteurs s’ac- cordent aujourd’hui à dire qu’il vaut mieux hisser le·la candidat·e au niveau des autres, en ayant recours à des politiques de dis­­- crimination positive ou en faisant appel à des entreprises sociales et solidaires par exem­- ple, plutôt que de masquer son identité.  • 2019 et pour trois ans... sur demande du gouvernement français, 120 des plus grosses entreprises seront soumises à un des tests anonymes pour détecter les cas de discrimination à l’embauche, via l’envoi de CV anonymisés.  2016France Stratégie conclut que “les hommes sans ascendance migratoire ou d’origine européenne restent significati- vement avantagés sur le marché du travail.” 07
  • 8. APEC RH 08 BOUSSOLE TABOUS ET PRÉJUGÉS ENTRAVENT ENCORE L’INCLUSION LES CRITÈRES D’INÉGALITÉS ET DE DISCRIMINATIONS Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019 36 % Âge 19 % Genre 17 % Formation 11 % Expérience 10 % Autre 9 % Origines personnes en situation de handicap sont privées d’emploi, en France RÉPARTITION DES PERSONNES DÉCLARANT AVOIR ÉTÉ VICTIMES DE PROPOS ET DE COMPORTEMENTS SEXISTES, RACISTES, HOMOPHOBES, LIÉS À LA RELIGION, À L’ÉTAT DE SANTÉ OU HANDIPHOBES Source : CR Défenseur des droits, 11e Baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi,2018 500 000 43 % des femmes en situation de handicap 40 % des hommes homosexuels ou bisexuels interrogés 54 % des femmes interrogées de 18 à 44 ans, perçues comme non Blanches 40 % des hommes interrogés de 18 à 34 ans, perçus comme non Blancs 11 % des hommes interrogés, de 35 à 44 ans, perçus comme Blancs LES SUJETS TABOUS SUR LE LIEU DE TRAVAIL Source : Enquête Région Job, Salaires, politique et religion, toujours tabous dans l’entreprise, 2019 58 % Religion 46 % Vie privée Source : Pôle emploi, Comment réconcilier emploi et handicap,2018 61 % Politique
  • 9. 09NUMÉRO INCLUSION INÉGALITÉS FEMME-HOMME, UNE VRAIE PRISE DE CONSCIENCE Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019 LE SALAIRE, UN TABOU POUR LES SALARIÉ·E·S Source : Enquête Région Job, Salaires, politique et religion, toujours tabous dans l’entreprise,2019 RÉMUNÉRATION BRUTE ANNUELLE MÉDIANE DES CADRES : L’ÉCART FEMME-HOMME SE CREUSE Source : Apec, Baromètre de la rémunération des cadres,2019 2016 2018 En 2022, les organisations de plus de 50 salarié·e·s présentant un écart “injustifié” de salaires seront sanctionnées d’une pénalité financière pouvant aller jusqu’à 1 % de leur masse salariale. 1% ignorent le salaire de leur manager aimeraient connaître le salaire de leur manager estiment que “parler salaire” avec leurs collègues est tabou UNE QUESTION GÉNÉRATIONNELLE Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019 10 % des moins de 35 ans déclarent avoir souffert de discrimination, contre seulement 4 % des plus de 45 ans. 45K 50K +52K 45K HOMMESFEMMES 1 ⁄ 3 des individus de moins de 35 ans pense que le signalement de l’écart de rémunération entre hommes et femmes est nécessaire au sein de leur entreprise. 83 % 78 % 51 % INÉGALITÉS FEMME-HOMME, UNE VRAIE PRISE DE CONSCIENCE Source : Enquête ADP sur l’emploi, 2019 60 % des salarié·e·s envisageraient de chercher un autre emploi s’ils découvraient que leur entreprise pratiquait un écart de rémunération entre hommes et femmes, dont... 72 % chez les femmes 27 % pensent que ce système de signalement est nécessaire au sein de son entreprise
  • 10. RENCONTRE  LES SENIORS,  UNE POPULATION À (RÉ)INCLURE  D’URGENCE ! 4 CONSEILS POUR OPTIMISER L’INTÉGRATION DES POPULATIONS SENIORS EN ENTREPRISE 3 QUESTIONS À SERGE GUÉRIN SERGE GUÉRIN EN 4 DATES RETROUVEZ LA SUITE DANS NOTRE PODCAST SUR APEC.FR M. M. À tort ! Les études montrent que les relations entre les générations fonctionnent bien en dépit de différences quant au rapport au travail. Dans l’entreprise et dans la vie quotidienne, les jeunes aident les plus âgés à maîtriser les technologies émergentes, alors que les seniors transmettent leurs savoirs à leurs cadets. L’intergénération se conjugue aujourd’hui sur le mode de la réciprocité. M. M. À l’Inseec SBE je mets en place une “Master Class” sur trois grandes transitions (numérique, écologique et démographique), dont l’un des axes est de montrer que les géné- rations sont solidaires face aux enjeux d’au- jourd’hui et de demain. Et dans mon Master “Directeur des établissements de santé”, j’ai des étudiant·e·s de 23 à 55 ans qui travail­lent et échangent très bien ensemble. M. M. Ils apportent leurs expériences, posi- tives et négatives, de la vie et de l’entreprise. Ils peuvent proposer une certaine distance avec l’excitation du présent et des effets de mode, et contribuent à rappeler que tout ne sera pas réglé par le recours au digital… Ils sont issus des générations qui repré- sentent la moitié des consommateurs. 1998 Thèse de doctorat Paris III Sorbonne Nouvelle sur L’Évolution du maga­- zine Notre Temps avec l’adaptation de la société au vieillissement 2004 Manager les seniors, Eyrolles. Prix du Livre RH Sciences Po Le Monde 2006 Premières missions en entreprise sur l’emploi des seniors ou le management de l’intergénération 2019 Les Quincados, Calmann-Lévy APEC En quoi les seniors représentent-ils un véritable levier de performance pour les entreprises ? APEC On parle de plus en plus de choc des générations opposant seniors et Millennials. À tort ou à raison ? APEC En tant que professeur, comment formez-vous les managers de demain à ces problématiques ? SergeGuérin,sociologue,expert desquestionsrelativesauvieillissement etauxenjeuxdelaseniorisationde lasociété,nousexpliquecomment combattrelespréjugésquientourent lesseniorsetfavoriserleurinclusion. 1Sensibiliser le management à l’apport des seniors dans l’entreprise et à leur poids dans le marché 3Renforcer et valoriser les formes de réciprocité entre générations au sein de l’entreprise 4Favoriser la mobilité horizontale des salarié·e·s seniors au sein de l’entreprise 2Donner des “preuves d’amour” aux seniors via un effort visible de formation des plus de 45 ans APEC RH 10
  • 11. AGIR 12 – 13 IN VIVO Le digital, un levier d’inclusion 14 – 15 À L’AVENIR Numérique : comment devenir une entreprise inclusive ? D’autres initiatives publiques : quels dispositifs pour une meilleure inclusion professionnelle ? LA FORMATION, UNE RÉPONSE CONCRÈTE À L’INCLUSION L’inclusion se joue à plusieurs niveaux : le recrutement, la fidéli- sation, la gestion de carrière et l’engagement. Certaines structures sont là pour accompagner les entreprises et les futurs cadres dans cette voie. 11 “Ces formations permettent à des profils éloignés de l’IT d'accéder à des métiers qui nécessittent des compétences techniques.” INÈS, APPRENANTE SIMPLON.CO NUMÉRO INCLUSION
  • 12. 02  03 Simplon.co conseille égale- ment les entreprises qui souhaitent être plus inclusives : dans leur recrutement mais aussi via des formations pour sensibiliser les colla- borateur·rice·s ainsi que pour accompagner vers la montée en compétences. 01 Créée en 2013, Simplon.co a déjà formé plus de 6 200 apprenants et affiche un taux de retour vers l’emploi ou la formation de 73 %. APEC RH 12  L’INTERVIEW  1 QUESTION,  3 RÉPONSES IN VIVO LE DIGITAL, UN LEVIER D’INCLUSION Bienvenue chez Simplon.co, école sociale et solidaire, qui fait du numérique un véri- table levier d’inclusion et révèle des talents parmi des publics peu représen­tés dans le secteur. Simplon.co conseille aussi les entreprises dans leur trans- formation digitale et réalise parfois leurs sites et leurs applications. L’inclusion numérique, qu’est-ce que c’est ? #INCLUSION #FORMATION #DIGITAL #CODE #IA “C’est rendre des compétences essentielles plus accessibles à des talents moins conventionnels.” GLORIA L., CHEFFE DE PROJET FORMATION, CAMPUS ALTERNANCE CHEZ SIMPLON.CO 01 02 03
  • 13. 05, 06  07 Les promotions Simplon.co s’adres­ sent à ceux qui ne pourraient se former par eux-mêmes : des personnes issues de milieux défavorisés, en reconversion ou suite à une période de chômage, des femmes, des jeunes, etc. 13NUMÉRO INCLUSION “Il y a une pénurie de talents dans le secteur du numérique et des gens brillants qui ne sont pas formés. L’inclusion numérique doit mettre fin à cela !” FRÉDÉRIC BARDEAU, PRÉSIDENT COFONDATEUR DE SIMPLON.CO “C’est de faire en sorte que, demain, il soit aussi naturel de parler anglais que de parler programmation, par exemple.” FRED, APPRENANTE SIMPLON.CO “C’est de faire oublier l’âge, le genre, le niveau de diplôme et d’accorder la priorité aux compétences.” FRÉDÉRIC BARDEAU, PRÉSIDENT COFONDATEUR DE SIMPLON.CO 04 Les formations Simplon.co durent de un à 18 mois et donnent accès à des postes de data scientist ou encore de consultant·e IT aussi bien dans des PME que dans des grandes entreprises ou des cabinets de conseil internationaux. 05 07 06 04
  • 14. APEC RH 14 seraient à pourvoir dans les nouvelles technologies de l’information et de l’élec- tronique d’ici 2022* . Comment devenir une entreprise plus inclusive ? Panorama des acteurs spécialisés. Centres de formations, entre- prises, associations, etc., des acteurs spécialisés dans l’in- clusion numérique peuvent vous aider à recruter mais aussi à former vos collabora- teur·rice·s à la maîtrise des outils numériques. L’école sociale et solidaire Simplon.co, par exemple, a formé gratuitement plus de 6 200 apprenants aux métiers du numérique depuis 2013. We Tech Care œuvre pour l’inclusion numérique pour tous, notamment en dévelop- pant des plateformes d’ap- prentissage pour les publics fragiles et leurs accompa- gnants, ou encore en aidant les opérateurs de services dématérialisés, les collectivi- tés et les acteurs de l’insertion dans leur stratégie d’inclusion numérique. Autre exemple : Diversidays, qui accompagne des porteurs de projets ins­ pirants issus de la diversité et pousse auprès du plus grand nombre le levier qu’est le numérique en faveur de l’égalité des chances. Dans le domaine associatif, l’asso- ciation Zinc soutient depuis 20 ans l’éducation et l’ou­ verture aux nouvelles tech­ nologies à travers les usages créatifs, et anime deux espaces sur la Friche la Belle de Mai à Marseille : un médialab et un fablab, ouverts à l’année et destinés à tous publics. Dans le champ des initiatives publiques, citons La Grande École du Numérique, est un label lancé en 2015, qui propose plus de 750 formations ouvertes à tous, sans distinction aca­ démique, économique ou sociale, et enregistre aujour- d’hui 74 % d’insertions “positives et durables”.  • 1.Source :Missionsociéténumérique,2018  13millions1  : c’est le nom- bre de Français qui se disent aujourd’hui “éloignés” du numé­- rique, c’est-à-dire qui n’utilisent pas ou peu Internet et se sentent désemparés face aux nou­- veaux outils technolo- giques. Face à ce constat, comment agir en entre- prise pour la montée en compétences de tous ? Zoom sur l’inclusion numérique et ses diffé- rents acteurs. Difficultés d’accès au numérique : qui est concerné ? La plupart des entreprises ne se sentent pas ou peu concernées par la question de la fracture numérique. Et, pourtant, il s’agit d’un phénomène auquel tous les décideurs RH sont confron­­- tés au cours de leur carrière. Au sein de la population cadre, globalement bien armée face aux nouvelles technolo- gies, ce sont les cadres seniors et les chômeurs de longue durée qui éprouvent le plus de difficultés à appréhender cet univers. L’inclusion numérique : vers une égalité d’accès pour tous L’inclusion numérique, ou e-inclusion, vise à donner à chaque individu accès au numérique, notamment aux usages liés au smart phone et à Internet. L’objectif est double : il s’agit d’abord de réduire les inégalités et exclu- sions sociales en mobilisant le numérique ; mais aussi de répondre aux besoins en compétences des recruteurs et accompagner la transition de l’économie, dans un contexte où 190 000 emplois ÀL’AVENIR NUMÉRIQUECommentdeveniruneentrepriseinclusive ? “Aujourd’hui de nombreux services se dématérialisent et les besoins des entreprises évoluent : tout le monde doit, plus que jamais, avoir des compétences numériques.” FRÉDÉRIC BARDEAU, PRÉSIDENT COFONDATEUR DE SIMPLON.CO
  • 15. 15NUMÉRO INCLUSION Dans le cadre de ce plan, des contrats expérimentaux ont été mis en place : le CDD Tremplin par exemple, qui donne aux entreprises adap- tées volontaires la possibilité d’accompagner et de former des personnes en situation de handicap pendant 24 mois maximum. Autre dispositif : l’entreprise adaptée de travail temporaire (EATT), qui vise une augmentation des aides publi­ques de près de 500 mil­- lions d’euros pour accompa- gner le développement du travail adapté. D’autres initiatives publiques en faveur d’une meilleure inclusion Le plan “Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022” n’est pas une initiative isolée. Des efforts ont par exemple été faits en matière de forma- tion : les personnes en situa- tion de handicap et les person­- nels des Établissements de service d’aide par le travail ont vu passer leur compte personnel de formation de 500 à 800 euros. Par ail- leurs, le système d’obligations des employeurs 1 a été sim­ plifié et renforcé. Désormais, tous les types d’emploi seront pris en compte (stages, intérim, alternances, contrats aidés, etc.) pour permettre aux entreprises d’intégrer plus facilement des personnes en situation de handicap, et faire tomber leurs appré- hensions. Cette obligation a été générali­sée à tous les employeurs, y compris aux TPE/PME.  • * Loi du 10 juillet 1987 obligeant les organisations de plus de 20 salarié·e·s d’employer au moins 6 % de travailleurs handicapés.  En France, plus  de 500 000 demandeurs d’emploi handicapés sont inscrits à Pôle emploi, Soit un taux de chômage deux fois supérieur à la moyenne nationale. Une situation préoccu- pante, contre laquelle le gouvernement a déci- dé de lutter. “Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022” Jeudi 12 juillet 2018, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handi- capées, ont signé l’engage- ment national “Cap vers l’entreprise inclusive 2018- 2022”. L’ambition affichée : “L’emploi direct pour construire l’en­treprise pour tous, c’est-à-dire l’entreprise qui intègre toutes les dif­ férences, y compris les per- sonnes handicapées.” Pour quels résultats attendus ? À travers ce plan national, le gouvernement vise la créa- tion de 40 000 emplois sup- plémentaires pour les person­ nes en situation de handicap d’ici 2022. L’ob­jectif est de réduire leur dépendance vis-à-vis des aides de l’État mais également d’accroître les performances économiques des entreprises. 40 000 emplois supplémentaires pour les personnes en situation de handicap d’ici 2022 ÀL’AVENIR D’AUTRESINITIATIVESPUBLIQUESQuelsdispositifspourunemeilleureinclusionprofessionnelle ? RDV sur recruteurs.apec.fr pour découvrir tous nos services. RENCONTREZ VOS FUTURS TALENTS, RENCONTREZ-NOUS. ENTREPRISES,
  • 16. EDCOMM0001-19-11 ATELIERS PRATIQUES RH 4 h d’échanges concrets pour développer vos pratiques professionnelles. Actuellement — Piloter et animer les entretiens professionnels — Questionner efficacement en entretien de recrutement — Manager efficacement avec l’entretien professionnel — Mieux intégrer de nouvelles recrues — Se préparer au transfert des savoirs — Construire sa marque employeur — Rédiger une offre d’emploi attractive — Rechercher des profils sur les réseaux sociaux professionnels  — Rechercher efficacement dans les CVthèques COMPÉTENCES CADRES : LES SALONS DU RECRUTEMENT PME et grands comptes, l’Apec vous propose, grâce à ses salons, d’accélérer vos recrutements et développer votre image employeur, au plus près des territoires. Deux dernières dates en 2019.  Plus d’informations sur  exposants.apec.fr 03 ⁄ 12 PARIS Espace Grande Arche 17 ⁄ 12 STRASBOURG Palais des Congrès ÉTUDES NOVEMBRE — Les offres d’emploi de l’ESS — Compétences attendues chez les cadres — Retours d’expériences et attentes des cadres sur la formation professionnelle — Quel recours à l’alternance et aux stagiaires issus de l’enseignement supérieur ? — Sourcing par secteur DÉCEMBRE — Baromètre Apec / Syntec numérique — Quel marché réel pour l’emploi cadre dans l’environnement ? — Usages des réseaux sociaux dans les processus de mobilité — Baromètre Apec / ANDRH JANVIER — Nouveaux enjeux du management — Recrutements dans les PME  Retrouvez l’intégralité des études sur apec.fr. MATINALES RH 2 h de conseils sous forme de conférence participative pour décrypter et analyser les sujets RH qui vous concernent. DEPUIS LE 5 NOVEMBRE Salaire et recrutement, quelle stratégie gagnante ? Apprenez à valoriser la place du salaire comme un point bonus dans une offre, découvrez les tendances en matière d’évolution des rémunérations à l’embauche et exercez-vous à la négociation en phase finale de recrutement. À PARTIR DU 21 NOVEMBRE Réforme de la formation professionnelle Préparez l’avenir dans le contexte de mise en place de la réforme sur la formation professionnelle.  Pour découvrir les dates des Ateliers Pratiques RH et des Matinales RH près de chez vous et vous inscrire, rendez-vous sur apec.fr VOTRE PROCHAIN NUMÉRO APEC RH SERA CONSACRÉ AU RECRUTEMENT Rendez-vous en février 2020