Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

La bague de George Sand : Les derniers secrets d'un bijou d'une passionnée de gemmes

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 26 Publicité

La bague de George Sand : Les derniers secrets d'un bijou d'une passionnée de gemmes

Télécharger pour lire hors ligne

Conférence par Gérard Panczer et Georges Riondet
Proposée par les Amis du Musée de l'Imprimerie

La bague de George Sand, évoquée dans son livre « Histoire de ma vie », a fait l’objet d’une récente analyse gemmologique au musée de la Vie Romantique de Paris. Dans son autobiographie, George Sand décrit le rôle majeur qu’a joué ce bijou dans sa famille. Léguée par Aurore Lauth-Sand, petite-fille de George Sand, au musée Carnavalet en 1923, cette bague est présentée dans l’exposition « Dix siècles de joaillerie », au musée du Louvre en 1962, comme celle de la dauphine de Saxe. Sa récente étude a permis de livrer les derniers secrets de ce bijou d’une grande figure de la littérature romantique. Par ailleurs, la romancière s’intéresse très tôt à l’étude des sciences naturelles, dont la minéralogie. L’œuvre sandienne porte la trace de cet intérêt, notamment dans le conte fantastique « Laura, voyage dans le cristal » (1864) qui raconte le voyage au centre de la Terre, puis dans l’Arctique, du jeune Alexis, aide-conservateur du cabinet d’histoire naturelle de Fischhausen en Prusse, à la recherche de Laura. Cette conférence constituera un prélude à une exposition à venir au Musée de l’imprimerie et de la communication graphique?

Conférence par Gérard Panczer et Georges Riondet
Proposée par les Amis du Musée de l'Imprimerie

La bague de George Sand, évoquée dans son livre « Histoire de ma vie », a fait l’objet d’une récente analyse gemmologique au musée de la Vie Romantique de Paris. Dans son autobiographie, George Sand décrit le rôle majeur qu’a joué ce bijou dans sa famille. Léguée par Aurore Lauth-Sand, petite-fille de George Sand, au musée Carnavalet en 1923, cette bague est présentée dans l’exposition « Dix siècles de joaillerie », au musée du Louvre en 1962, comme celle de la dauphine de Saxe. Sa récente étude a permis de livrer les derniers secrets de ce bijou d’une grande figure de la littérature romantique. Par ailleurs, la romancière s’intéresse très tôt à l’étude des sciences naturelles, dont la minéralogie. L’œuvre sandienne porte la trace de cet intérêt, notamment dans le conte fantastique « Laura, voyage dans le cristal » (1864) qui raconte le voyage au centre de la Terre, puis dans l’Arctique, du jeune Alexis, aide-conservateur du cabinet d’histoire naturelle de Fischhausen en Prusse, à la recherche de Laura. Cette conférence constituera un prélude à une exposition à venir au Musée de l’imprimerie et de la communication graphique?

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à La bague de George Sand : Les derniers secrets d'un bijou d'une passionnée de gemmes (20)

Plus par ArchivesdeLyon (18)

Publicité

Plus récents (20)

La bague de George Sand : Les derniers secrets d'un bijou d'une passionnée de gemmes

  1. 1. La bague de George Sand ou les derniers secrets du bijou d’une passionnée de gemmes Geoffray Riondet & Gérard Panczer Maison Riondet ILM, institut Lumière Matière, UMR5306, 69622 Villeurbanne
  2. 2. 1804 - 1876 [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] [CELLRANGE] 1800 1810 1820 1830 1840 1850 1860 1870 1880 George Sand et les pierres précieuses
  3. 3. Valvèdre, 1861 « Monsieur prétend que toutes les femmes se connaissent en pierres précieuses parce qu’elles les aiment passionnément, et j’ai promis de m’en rapporter à votre arbitrage. [...] Entre la femme et le diamant, il y a une attraction surnaturelle ! J’en ai vu mille exemples. Le serpent avait, dit une légende, un gros diamant dans la tête ; Ève vit ce feu à travers ses yeux et fut fascinée. Elle s’y mira comme dans les glaces d’un palais enchanté… »
  4. 4. Auguste Daubrée (1814-1896) Inspecteur général des mines, géologue et minéralogiste. Professeur à la Faculté des sciences de Strasbourg, à l'École des mines et au Museum d'histoire naturelle et directeur de l'École des mines. Membre de l'Académie des sciences (élu en 1861) 1862
  5. 5. Laura. Voyage dans le cristal George Sand. Paris, chez G. Paetz, 1864. Rare édition non autorisée Collection Riondet
  6. 6. Laura. Voyage dans le cristal George Sand. Paris, Michel Levy Frères libraires éditeurs, 1865. Edition originale Collection Riondet
  7. 7. Voyage dans le cristal, 1864 Voici plus loin les vallées où la sardoine couleur d’ambre s’arrondit en collines puissantes, tandis qu’une chaîne d’hyacintes, d’un rouge sombre et luisant, complète l’illusion d’un incommensurable embrasement. Tu découvriras les océans de l’opale où le soleil, ce diamant embrasé dont tu ne sais pas la puissance créatrice, se joue dans tous les reflets de l’arc-en-ciel. Ne t’arrête pas dans ces îles de turquoise, plus loin sont celles de la tendre lazulite et du lapis tout veiné d’or. Voici la folle labradorite qui fait miroiter ses facettes tour à tour incolores et nacrées, et l’aventurine à pluie d’argent qui montre ses flancs polis, tandis que la rouge et chaude almandie.
  8. 8. Voyage dans le cristal, 1864 Sous la croûte de verre s’ouvrait un océan de stalagmites colossales violettes, roses, bleues, vertes, blanches et transparentes comme l’améthyste, comme le rubis, le saphir, le béryl et le diamant. La grande excavation polaire rêvée par mon oncle était effectivement une géode tapissée de cristaux étincelants, et cette géode avait une étendue souterraine incalculable !
  9. 9. Voyage dans le cristal, 1864 Or, entre cette gemme colossale et la croûte des granits qui lui servent de gangue, s’ouvrent des galeries, des grottes, des intervalles immenses. C’est l’action d’un retrait qui a laissé certainement de grands vides, et ces vides, quand le calme s’y est rétabli, se sont remplis des gemmes les plus admirables et les plus précieuses. C’est là que le rubis, le saphir, le béryl, et toutes ces riches cristallisations de la silice combinée avec l’alumine, c’est-à-dire tout bonnement du sable avec l’argile, se dressent en piliers gigantesques ou descendent des voûtes en aiguilles formidables.
  10. 10. Voyage dans le cristal, 1864 * « Le cristal, vois-tu, et par cristal j’entends toute substance minéralogique bien et dûment cristallisée, n’est pas ce que pense le vulgaire ; c’est un miroir mystérieux qui, à un moment donné, a reçu l’empreinte et reflété l’image d’un grand spectacle. Ce spectacle fut celui de la vitrification de notre planète. Dites cristallisation si vous voulez, ce m’est tout un. La cristallisation est, selon vous, l’action par laquelle les molécules intégrantes d’un minéral se réunissent après avoir été dissoutes dans un fluide ? Que ce fluide soit brûlant ou glacé, peu m’importe, et je déclare qu’à l’égard des substances primitives vous n’en savez pas plus long que moi. Moi, j’admets l’ignition du monde primitif : mais, si je t’accorde l’existence d’un foyer encore actif, je déclare qu’il brûle au centre d’un diamant qui est le noyau de la planète. »
  11. 11. Traité de cristallographie Cote 45730 BU Lyon « Molécule intégrante » = Maille élémentaire Renée-Just Haüy 1822
  12. 12. Traité des caractères physiques des pierres précieuses caractères électriques, magnétique, optiques – couleur, densité, dureté, réfraction – et mécaniques – densité, dureté Renée-Just Haüy 1817
  13. 13. Louis Figuier, 1863 La Terre avant le déluge
  14. 14. Planche no 30 Edouard Riou, 1864 « Je m’imaginais voyager à travers un diamant » Voyage au centre de la Terre Jules Verne 1864
  15. 15. « A George Sand qui dans plusieurs de ses immortels ouvrages a rendu aux sciences naturelles un hommage dont elles lui sont reconnaissantes. » Les Pierres. Esquisses minéralogiques 1869 Louis Simonin
  16. 16. « Ma mère, qui m’a raconté́ cette première aventure de ma vie, m’a dit que, lorsque mon père me ramena auprès d’elle, j’avais dans les mains une belle bague avec un gros rubis, que ma bonne maman avait détachée de son doigt, en me chargeant de la mettre à̀ celui de ma mère, ce que mon père me fit observer religieusement. » George Sand Histoire de ma vie 1854 - 1855
  17. 17. Donnée à Marie-Aurore de Saxe (grand-mère de G.S.) par la Grande Dauphine Marie-Josèphe, sa cousine, mère de Louis XVI. « Je porte toujours cette bague » G.S.
  18. 18. Contrat de mariage entre Louis Dupin de Francueil et Marie-Aurore de Saxe rédigé le 1er janvier 1777 (archives du minutier central de Paris) « un rubis clair entouré de diamants » Bulletin du musée Carnavalet, décembre 1954
  19. 19. Analyse gemmologique Musée de la Vie Romantique, Paris
  20. 20. Analyse gemmologique conventionelle
  21. 21. UV 365 nm UV 254 nm Analyse gemmologique (UV)
  22. 22. Diamants jaunes Taille ancienne: • Section carrée à rectangulaire • Grande profondeur • Petite table • collette Analyse gemmologique
  23. 23. [AlO6] [AlO6] Analyse gemmologique (Raman) Ti 100 ppm Cr 40 ppm Fe nd
  24. 24. Analyse gemmologique Saphir bleuté... sur paillon rouge Ex. paillon rouge
  25. 25. Exclusion de l’identification historique de la pierre comme étant un rubis Correction de l’hypothèse récente « saphir incolore sur fond rose » par « saphir légèrement bleuté monté sur paillon rouge afin de donner l’illusion d’un rubis rouge vif » Exposition sur « Bijou Bijoux » Musée de l'imprimerie et de la communication graphique automne 2022 Conclusion Delphine Chabert
  26. 26. • Carole D., Bensalah-Ledoux A., Le Luyer C., Panczer G., Pillonnet A., Paccoud S., Wicky E. (2021) Raw pigments and pictorial works of Fleury-Richard (1777 – 1852) : A case study for spectroscopic analyses and a support for the knowledge of historic artistic practices. Congres SCF2021, Chimie, Lumière Couleur, 28-30 juin 2021, Nantes. • Panczer G., Romeo E., Riondet G., (2021) The Book of Hours of King François I of France: History and Gemmological Analysis. Journal of Gemology (accepté). • Panczer G., Riondet G., Forest L., Krzemnicki M.S., Faure F. (2019) – The Talisman of Charlemagne: New historical and gemological discoveries., Gems & Gemology, 55, 1, 30-46. • Panczer G. et Champagnon B. (2016) - Le dépôt d’offrande. In : Des villes neuves aux franges du désert de Syrie à la fin du 3e millénaire : Travaux de la mission archéologique franco-syrienne d’Al-Rawda 2002-2008., Castel C., Barge O., Awad N., al-Maqdissi M. (sous la direction de), 2017. • Forest L., Riondet F., Panczer G. (2016) – Analyses gemmologiques sur site de la couronne de Notre-Dame de Fourvière, Lyon., Revue de Gemmologie AFG, 198, 25-28. • Farges F., Panczer G., Benbalagh N., and Riondet G. (2015) - The Grand Sapphire of Louis XIV and The Ruspoli Sapphire., Gems & Gemology, 51, 4, 392-409. • Panczer G., Riondet G. & Farges F. (2013) - Analyses gemmologiques sur site du « Grand Saphir » de Louis XIV, Revue de Gemmologie AFG, 185, 67-71. • Panczer G., De Ligny D., Mendoza C., Gaft M., Seydoux-Guillaume A-M., Wang X. (2012) - Raman and fluorescence, in: Applications of Raman Spectroscopy to Earth Sciences and Cultural Heritage (J. Dubessy & F. Rull, editors). EMU Notes Book in Mineralogy Series. 12, 2, 1–22.

Notes de l'éditeur

  • GR
  • GP
  • GP
  • GP
  • GP
  • GP
  • GP
  • GP
  • GR
  • GR
  • GR
  • GP
  • GP

×