01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.fr - http://www.lact.fr

Etude de cas :
Sortir d’un stress intense
Enregistr...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

CAS
SORTIR D’UN STRESS INTENSE
• Dans le point de vente le plus prestigieux d’une enseigne de vêtements,
d’envergure internati...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

Une action exemplaire :
humaine et juste

ENJEU POUR LA DIRECTION
SORTIR D’UN STRESS INTENSE
• Le directeur adjoint
- affecté, effrayé, déstabilisé
- déclare avoir été victime d’un braquag...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

Demande de diagnostic
A-t-il besoin d’un soutien psychologique ?
En a-t-il envie ?

DIRECTEUR
...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE
• Il veut protéger son collaborateur
• Pour pouvoir l’aider,
il cherche la vérité :
« As-tu vra...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE
L’événement traumatique
• agression

• peur

• culpabilité

• honte

Collaborateur

• insomnies...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

Pour aller plus loin
dans la compréhension de la
dynamique du problème
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

tente de contrôler ses émotions
(colère, douleur, culpabilité, honte)

TENTATIVES DE SOLUTION ...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

tente de contrôler ses pensées
penser à autre chose, se distraire, pensée positive

TENTATIVES...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

tente d’éviter des réactions négatives
répond aux demandes excessives de préciser le scénario ...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

demande de l’aide
- > explore les possibilités de mobilité

TENTATIVES DE SOLUTION DU DIRECTEU...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

tente de le protéger
-> avalise une mobilité pour le protéger de sa fragilité

LES TENTATIVES ...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

cherche la vérité
-> la direction insiste auprès du collaborateur : “t’a-t-il menacé ? comment...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

se montre empathique
-> cherche à savoir comment il va ; échange sur son état émotionnel

LES ...
Le concept de tentatives de solution
Ce sont les solutions mises en place,
par la personne ayant le problème
et/ou par les...
Le concept de tentatives de solution
…MAIS, si ces tentatives sont dysfonctionnelles
alors
elles maintiennent et exacerben...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

-> veut continuer à travailler
-> se montre collaboratif : tente de préciser ses réponses, de ...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE
Je peux faire face

ATTENTES ou
ILLUSION

Dois répondreaux questions
Répondre aux questions

Ai...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

• Une problématique de stress aigu à réguler
• Prévenir un syndrome de stress post-traumatique...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

Recadrage auprès de la direction
•

Chercher la vérité, c’est vouloir obtenir un scénario cohé...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

Accompagnement individuel
•

Protocole de prévention du stress post-traumatique…

(traitement ...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

•

Dans son nouveau poste, il est sorti du stress aigu (disparition des
symptômes invalidants,...
SORTIR D’UN STRESS INTENSE

SA MOBILITÉ = NOUVEAU CONTEXTE

S
SORTIR D’UN STRESS INTENSE
•

•

•

Objectif
Je veux restaurer la confiance pour retrouver un poste de directeur-adjoint
P...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Étude de cas : Sortir d'un stress intense

17 362 vues

Publié le

Slides + Audio extrait d'une table ronde animée par LACT http://www.lact.fr - Tél 09 67 01 21 65

LACT - La Clinique du travail - est un cabinet d'intervention et de formation, spécialisé dans la régulation des troubles individuels ou collectifs et la prévention des risques psychosociaux.

Découvrez notre approche RPS (harcèlement, burn-out, stress - consultations au cabinet et par téléphone).
Avec près de 80% de réussite, nos résultats font la différence: http://bit.ly/14cmGRf

Vous souhaitez un rdv pour nous soumettre une situation difficile, contactez-nous par mail gvitry@lact.fr (Objet : rdv / Mail : précisez vos horaires souhaités et coordonnées) ou par téléphone 09 67 01 21 65.
Consultations au cabinet et par téléphone (en cas d'éloignement).

- tout savoir sur LACT sur : http://www.lact.fr
- suivez nos infos RPS en direct : http://twitter.com/lactfr
- consultez nos citations du jour : http://on.fb.me/YEwfVV

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
17 362
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bonjour et Bienvenue
    Merci de votre présence et de votre ponctualité
    Nous allons être ensemble pendant 2 heures, notre programme est dense, commençons dès à présent, les retardataires s’intégreront à l’atelier au fur et à mesure de leur arrivée
  • rappeler qu’il faisait fonction de manager
    point de vue de son manager : bien considéré avec une certaine réactivité relationnelle
    bon potentiel et à fleur de peau + qui se montrer réactif / fragile psychologique (impulsif, colérique) - animateur détaché RSC
    - il joue la victime :
    la position du manager :
    il est inquiet pour lui
    il veut l’aider, et pour l’aider il cherche la vérité
    informations obtenues : c’est confus, scénario bizzare,
    il est allé à l’encontre de toutes nos procédures - (il a fait des choses qu’on ne doit pas faire) -
    il ne croit pas à son histoire et veut l’aider car il voit qu’il n’est pas bien.
    il s’est passé quelque chose de louche
    un vol avec ruse = on te manipule et on te berne
    l’attitude relationnelle de son patron :
    dis moi la vérité cohérente de ton braquage, alors tu seras sanctionné sans être viré
    je veux te protéger, je sais que tu es bon, je dois avoir les infos qui raconte le braquage, pour l’instant c’est pas cohérent, réexplique moi, est ce qu’il t’a menacé ? conclusion : il ne dit pas la vérité = donc il est coupable
  • Les procédures de sécurité ont elles été respectées ? (quelle sanction appropriée ?)
    Les procédures de sécurité sont elles encore adaptées ? (qu’en est-il du danger aujourd’hui ?)
    S’il est complice
  • Enlever la police
    Les procédures n’ont pas été respectées – et les explications se sont pas cohérentes
    il cherche à retrouver sa crédibilité : veut une mutation (stratégie)
    la direction veut muter au titre de sanction (pour montrer que les procédures n’ont pas été observées)
    il demande au médecin du travail qu’il recommande une mutation
    médecin du travail contrarié de voir la mutation avant même l’avis du médecin.
    lact dit à la médecine du travail : au plus VB peut revenir sur son lieu de travail - ok pour une mutation temporaire, d’un point de vue temporaire
    l’employeur anticipe la mutation (avec arrière pensée de sanction), le médecin précise temporaire.
    Ambivalence face à l’incertitude :si c’est vrai -> assistance, si c’est faux -> sanction
    le directeur : tu dois nous donner une version fiable
    le médecin du travail : apte ou pas / conseil de prise en charge
    Un collaborateur visiblement affecté, troublé, déstabilisé, aux déclarations contradictoires à propos d’un braquage dont il déclare avoir été victime
    Un récit qui témoigne que des procédures n’ont pas été respectées et appelle une sanction
    Un directeur du magasin qui dit avoir confiance en son collaborateur, mais troublé par l’état de son collaborateur
    Une enquête en cours, mais la police tarde à produire des preuves
    Un médecin du travail qui avalise une demande de mobilité
    Un collaborateur qui demande une mutation
  • on nous mandate pour un diagnostic opératoire, pour cela nous rencontrons les acteurs impliqués
    avoir une vision globale de la situation + repérer et bloquer ce qui peut contribuer au problème que l’on souhaite résoudre. avec les meilleurs intentions on peut produire les pires effets
    Il pense que le diagnostic permettra d’obtenir des éléments de vérités (pour agir)
    recadrage : zéro témoin, déclare être victime d’un vol avec ruse -> soit éléments tangibles, agissez,soit pas d’éléments tangibles, et notre action servira à savoir s’il a savoir d’un besoin ou pas.
    plus elle cherche la vérité, plus elle fait face au flou du responsable, plus elle doute,
    moins elle est pressée pour agir,
  • Aucune explication ne permet
    Une vraie victime ‘indignerait
    Je ne suis pas fragile, je suis victime
    Tu es coupable, parce que tu es fragile
    Culopabilité d’avoir perdu le contrôle
    Sentiment d’injustce
  • L’INTENSITÉ DU STRESS / UN EVENEMENT TRAUMATIQUE + SES CONSEQUENCES QUI VONT AU DELA DE L’EVENEMENT
    Je veux continuer à travailler et je ne veux pas penser à tout ça (sans vouloir)
    Obligation de faire un compromis = mobilité = part d’un lieu prestigieux / moins de responsabilité / gagner) - en cherchant à la fuir, la situation lui rappelle sans cesse l’événement
    Soutenu, rendu possible par
    Dès qu’il sera calmée, il se retrouve dans une réalité de travail qui ne lui conviendra pas du tout
    Ca convient à tout le monde
    Ca paraît comme une aide, comme un soutien
    Préconisation de cds – s’arrêter (comme si on avait la jambe cassée / rééducation pour r’ la flexibilité)
    Emploi soumis à des risques / risque avérés /
    Ce qui est spécifique : couplabe (de ne pas avoir respecter les procédures, d’être complice) – lui coupable de ne pas avoir su bien réagir
    Les symptomes/ la gestion de la situation
    Agression peur coupable d’avoir perdu le contrôle coupable d’avoir mal evalué la situation
    Je me sens mal, je ne veux plus penser à tout ca : solution aller sur un autre site, pour me remettre de mes émotions
    La gestion de l’evenement qui le met en difficulté -
    des souvenirs flous, j’essaie de me remémorer et je n’y arrive
    j’ai du mal à dormir, je me réveille pour un oui ou pour un non
    on me demande comment ca va ? je me mets en pleurer
    tds = j’essaie de ne plus y penser
    j’étais sous contrôle
    j’angoisse d’avoir à retravailler en soirée
    sais se distraire avec ses collègues ou dans des loisirs
    je ne veux plus que mes collègues me demandent comment ca va
    je ne veux pas montrer ma faiblesse au travail
    depuis cet événement, je suis irritable, j’essaie me contrôler
    j’ai l’impression qu’on parle derrière mon dos, je ne sais plus si ce que j’ai fait est bien ou mal
    mon directeur essaie que j’aille mieux.
    il porte plainte, il donne le pv au directeur, il est convoqué par le directeur, il trouve qu’il n’a pas tout dit, il essaye de se remémorer mais n’y arrive pas.
    je vais voir le médecin - je dors mal - je contacte un centre - pas de rv - je pars avec ma famille
    pétri de culpabilité, honteux d’avoir été manipulé
    veut garder son travail absolument, veut d’autres horaires de travail
    j’ai échoué à garder le contrôle
    a ressenti un danger de mort
    déni de sa fragilité qu’il n’assume pas
    TDS
    Il prend sur lui, cherche à être fort (crédible, collaboratif) - veut garder le contrôle, (n’y arrive pas -> irritable)
    il essaye de comprendre ce qui s’est passé : pour quoi moi, à se souvenir
    se distraire, essaye de ne pas y penser, veut oublier, veut qu’on le laisse tranquille, éviter ses responsabilités
    TDS entourage
    volonté de le protéger (y compris pour la mutation - à moindre responsabilité)
    il cherche la vérité -
    il se vit comme quelqu’un rigoureux et procédurier - a son retour au travail, il y a toujours un risque de fragiliser (on le protège, mais ca ralentit sa volonter de reprendre le contrôle).
    du coup, son objectif de reprendre le contrôle, va s’accompagner le fait de se montrer irréprochable, c’est d’être procédurier
    grâce à l’intervention, lui sort du doute le concernant, malgré tout le doute persiste à son sujet (réputation) = enjeu : comment peut il restaurer ? tds : être irréprochable (comment ? moins de responsabilité - mon vrai statut, plus procédure, ), être conciliant (compromis) - dès qu’il retrouve ses ressources, il s’emmerde, il donne son avis, etc.il s’y prend mal pour intervenir - vécu par une remise en cause, défiance, - il ne se sent pas bien avec les gens, coincé = piège = sur son lieu de mutation et sur son ancien poste
    il faut attendre à ce piège = pour la DRH - l’aide : sortir du piège = travailler sur sa raideur relationnelle
    Message : l’accompagnement vis à éviter le SPT, mais d’une certaine façon, les modalités organisationnelles n’aident pas
    contrairement à avant, la reconquête se fait sur la base de
    Je m’attends à des réactions positives… et c’est le contraire. PB relationnel, la manière dont il s’y prend heurte (il est donneur de leçons)... il ne sait pas comment faire, il préfère partir. On me prend pour un pigeon.
    Il revient effectivement sur le lieu de travail et va être déçu de la manière dont ça se passe et par certaines personnes (les autres se mettent en rivalité avec moi).
  • 1°) évitement – il veut éviter tout souvenir
    Il cherche à éviter les émotions effrayantes et douloureuses associés à l’événement (colère douleur cupabilité, honte)
    Il cherche à penser à autre chose et à se distraire (pense positivement)
    Il souhaiterait qu’on le laisse tranquille
    Il veut être moins exposé aux risques du métier
    2°) il demande de l’aide
    - explore les possibilités de mobilité
    cherche à se réassurer
    (déléguer les taches auxquelles il pourrait être exposées –sachant qu’il a les ressources )
    Conséquence : il fait des compromis
    Accepte moins de responsabilité / un salaire moindre
    3°) Il cherche à éviter un conflit avec la direction - Il cède aux demandes répétitives de la direction de donner un scénario cohérent
    - il tente de préciser le scénario (= à des demandes excessives (tout en gardant pour lui un secret honteux = je ne me suis tout de suite soumis à mon agresseur) : il répond aux questions.
    7°)Il cherche à contrôler ses pensées – veux avoir une version positives des choses
    Il lutte contre ses émotions (la colère, la douleur)
  • 1°) évitement
    Il cherche à éviter les émotions effrayantes et douloureuses associés à l’événement (colère douleur cupabilité, honte)
    Il cherche à penser à autre chose et à se distraire (pense positivement)
    Il souhaiterait qu’on le laisse tranquille
    Il veut être moins exposé aux risques du métier
    2°) il demande de l’aide
    - explore les possibilités de mobilité
    cherche à se réassurer
    (déléguer les taches auxquelles il pourrait être exposées –sachant qu’il a les ressources )
    Conséquence : il fait des compromis
    Accepte moins de responsabilité / un salaire moindre
    3°) Il cherche à éviter un conflit avec la direction - Il cède aux demandes répétitives de la direction de donner un scénario cohérent
    - il tente de préciser le scénario (= à des demandes excessives (tout en gardant pour lui un secret honteux = je ne me suis tout de suite soumis à mon agresseur) : il répond aux questions.
    7°)Il cherche à contrôler ses pensées – veux avoir une version positives des choses
    Il lutte contre ses émotions (la colère, la douleur)
  • 1°) évitement
    Il cherche à éviter les émotions effrayantes et douloureuses associés à l’événement (colère douleur cupabilité, honte)
    Il cherche à penser à autre chose et à se distraire (pense positivement)
    Il souhaiterait qu’on le laisse tranquille
    Il veut être moins exposé aux risques du métier
    2°) il demande de l’aide
    - explore les possibilités de mobilité
    cherche à se réassurer
    (déléguer les taches auxquelles il pourrait être exposées –sachant qu’il a les ressources )
    Conséquence : il fait des compromis
    Accepte moins de responsabilité / un salaire moindre
    3°) Il cherche à éviter un conflit avec la direction - Il cède aux demandes répétitives de la direction de donner un scénario cohérent
    - il tente de préciser le scénario (= à des demandes excessives (tout en gardant pour lui un secret honteux = je ne me suis tout de suite soumis à mon agresseur) : il répond aux questions.
    7°)Il cherche à contrôler ses pensées – veux avoir une version positives des choses
    Il lutte contre ses émotions (la colère, la douleur)
  • 1°) évitement
    Il cherche à éviter les émotions effrayantes et douloureuses associés à l’événement (colère douleur cupabilité, honte)
    Il cherche à penser à autre chose et à se distraire (pense positivement)
    Il souhaiterait qu’on le laisse tranquille
    Il veut être moins exposé aux risques du métier
    2°) il demande de l’aide
    - explore les possibilités de mobilité
    cherche à se réassurer
    (déléguer les taches auxquelles il pourrait être exposées –sachant qu’il a les ressources )
    Conséquence : il fait des compromis
    Accepte moins de responsabilité / un salaire moindre
    3°) Il cherche à éviter un conflit avec la direction - Il cède aux demandes répétitives de la direction de donner un scénario cohérent
    - il tente de préciser le scénario (= à des demandes excessives (tout en gardant pour lui un secret honteux = je ne me suis tout de suite soumis à mon agresseur) : il répond aux questions.
    7°)Il cherche à contrôler ses pensées – veux avoir une version positives des choses
    Il lutte contre ses émotions (la colère, la douleur)
  • les autres cherchent à se mettre empathiques
  • Il se sent d’autant plus coupable stress
  • Il y est sensible – il se fragile
  • Voilà quelqu’un qui a été fragilisé par un événement
    Le système va lui permettre de l’aider à court-terme, mais pas de façon durable
  • IL CHERCHE A ETRE RASSURE (IL VA COMPTER ET RECOMPTER ET DEMANDER UNE VERIFICATION) IL VEUT SE MONTRER IRREPROCHABLE (IL SE MONTRE CONCILIANT EN REPONDANT AUX QUESTIONS, EN ACCEPTANT L’AVENANT), A EVITER SON LIEU DE TRAVAIL (MOBILITE, A MANIPULER DE L’ARGENT, IL ACCEPTE UN NOUVEAU JOB MOINS PAYE), IL VA FAIRE DES COMPROMIS (il devrait s’indigner, au contraire il précise toujours plus) , IL CHERCHE A DISTRAIRE SES PENSEES,
    Qu’entendez vous autour de vous ? A partir de quand c’est difficile pour eux ?
    Il veut continuer à travailler et veut éviter de repenser à la situation
    Il parvient à éviter la situation - en voulant effacer
    - Il veut éviter
    – demande de l’aide (par la mobilité qu’il obtient) –
    - Il demande à se réassurer (notamment au moment de recompter l’argent)
    il délègue les taches qui l’expose au danger – mobilité
    Il cherche à échapper à des souvenirs douloureux - mobilité
    Il cède à des demandes excessives (tout en gardant pour lui un secret honteux = je ne me suis tout de suite soumis à mon agresseur) : il répond aux questions
    Il cherche à contrôler ses pensées – veux avoir une version positives des choses
    Il lutte contre ses émotions (la colère, la douleur)
  • Je dois faire face au danger
    Je dois garder le contrôle sur la situation
    un enchaînement de contraintes
    Le braquage, l’enquête, la menace d’une sanction, la suspicion de la direction
    des ressources limitées
    Un sentiment de culpabilité persistant, une incapacité à convaincre, un état de grande confusion, des souvenirs flous
  • Elle doit arreter de chercher la vérité
    si on le traite en coupable, il peut se tourner vers la justice
    en attendant, il faut apprendre à vivre avec ce doute tant que vous n’avez pas les preuves (si vous les avez)
  • Une fois le stress aigu régulé -> ennui, envie de revenir vers son ancien lieu de travail, déception vis-à-vis de la réaction de ses anciens collègues, renoncement – irritation – nouveau problème = rigidité relationnelle
    Symptôme invalidant ont disparu = il est sorti de son propre doute - la direction continue à doute
    Ressources retrouvées et cherche à en faire la démonstration
    = fait sur zèle (initiative, dénonce les manquements,)
  • Une fois le stress aigu régulé -> ennui, envie de revenir vers son ancien lieu de travail, déception vis-à-vis de la réaction de ses anciens collègues, renoncement – irritation – nouveau problème = rigidité relationnelle
    Symptôme invalidant ont disparu = il est sorti de son propre doute - la direction continue à doute
    Ressources retrouvées et cherche à en faire la démonstration
    = fait sur zèle (initiative, dénonce les manquements,)
  • Une fois le stress aigu régulé -> ennui, envie de revenir vers son ancien lieu de travail, déception vis-à-vis de la réaction de ses anciens collègues, renoncement – irritation – nouveau problème = rigidité relationnelle
    Soit coupable, soit fragile
    Dans le premier temps, c’est lié à une perte de ses ressources (guidé par la douleur)
    Dans un second temps, c’est lié à un excès de ressources qu’elle n’arrivement à exploitée (guidée par la frustration) =
    Image : moitié ressources manquantes/ressources trop = le tout fait quelqu’un de fragile
  • Étude de cas : Sortir d'un stress intense

    1. 1. 01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.fr - http://www.lact.fr Etude de cas : Sortir d’un stress intense Enregistrement Extrait d’atelier
    2. 2. SORTIR D’UN STRESS INTENSE CAS
    3. 3. SORTIR D’UN STRESS INTENSE • Dans le point de vente le plus prestigieux d’une enseigne de vêtements, d’envergure internationale • Un collaborateur, faisant fonction de directeur adjoint du point de vente, déclare avoir été victime d’un braquage avec vol, dans le bureau où se situait le coffre-fort • Il a été trompé par une personne qui s’est fait passer pour le représentant d’une personnalité. Et personne n’a été témoin de la scène. • Il en parle à ses collègues, au manager, à la police, puis à la DRH. • Il parait choqué, a peur d’être licencié, présente des signes d’agitation, voire d’incohérences (déclarations floues, tremblements, difficultés à parler, repli sur soi, pleurs etc.) • Une nécessité pour la Direction et la DRH d’y voir clair au plus vite afin d’agir avec justice et équité CONTEXTE GÉNÉRAL
    4. 4. SORTIR D’UN STRESS INTENSE Une action exemplaire : humaine et juste ENJEU POUR LA DIRECTION
    5. 5. SORTIR D’UN STRESS INTENSE • Le directeur adjoint - affecté, effrayé, déstabilisé - déclare avoir été victime d’un braquage avec vol - consulte le médecin du travail - fait une demande de mobilité • Le directeur magasin - tient à ce collaborateur de qualité - écoute le récit de faits, parfois flou voire incohérent - le soupçonne d’être impliqué dans le vol • Le médecin du travail - constate un état de fragilité - préconise un soutien psychologique - avalise une demande de mobilité • La DRH - recueille tous les témoignages - partage avec la direction des soupçons de culpabilité - cherche un avis d’expert Suspicion Suspicion avis favorable mobilité DIRECTEUR MAGASIN DRH MÉDECIN DU TRAVAIL Demande de mobilité DIRECTEUR ADJOINT Préconise soutien psychologique Police LES PERSONNES IMPLIQUÉES
    6. 6. SORTIR D’UN STRESS INTENSE Demande de diagnostic A-t-il besoin d’un soutien psychologique ? En a-t-il envie ? DIRECTEUR MAGASIN DRH MÉDECIN DU TRAVAIL DIRECTEUR ADJOINT Police LA DEMANDE DE LA DRH
    7. 7. SORTIR D’UN STRESS INTENSE • Il veut protéger son collaborateur • Pour pouvoir l’aider, il cherche la vérité : « As-tu vraiment été menacé ? Comment ? » • Il obtient des versions différentes qui sèment le doute (« il nous cache quelque chose ») • Il se sent très mal suite au braquage, irritable, je tente de reconstruire l’histoire • Il ne veut pas s’arrêter de travailler, de crainte de paraître fragile ou coupable DIRECTEUR ADJOINT DIRECTEUR MAGASIN Tu dois donner une version cohérente • Il n’a pas de preuve, mais il a la certitude qu’il est coupable. BOUCLE • Il redoute de reprendre son activité sur son lieu de travail. • Il demande une mobilité ; quitte à renoncer à son niveau de responsabilité et à son niveau de salaire. • Il tente de préciser ses réponses : il peine à se souvenir, doute de lui
    8. 8. SORTIR D’UN STRESS INTENSE L’événement traumatique • agression • peur • culpabilité • honte Collaborateur • insomnies • angoisse sur l’avenir • J’ai peur de perdre mon travail • je dois justifier mes actes • Penser à l’événement me terrorise • Je ne supporte pas la compassion de mes collègues • J’ai peur de retourner sur mon lieu de travail Les conséquences au delà de l’événement UNE DYNAMIQUE DU STRESS
    9. 9. SORTIR D’UN STRESS INTENSE Pour aller plus loin dans la compréhension de la dynamique du problème
    10. 10. SORTIR D’UN STRESS INTENSE tente de contrôler ses émotions (colère, douleur, culpabilité, honte) TENTATIVES DE SOLUTION DU COLLABORATEUR
    11. 11. SORTIR D’UN STRESS INTENSE tente de contrôler ses pensées penser à autre chose, se distraire, pensée positive TENTATIVES DE SOLUTION DU COLLABORATEUR
    12. 12. SORTIR D’UN STRESS INTENSE tente d’éviter des réactions négatives répond aux demandes excessives de préciser le scénario du braquage tout en gardant son secret honteux : « je me suis soumis à mon agresseur sans résister » TENTATIVES DE SOLUTION DU COLLABORATEUR
    13. 13. SORTIR D’UN STRESS INTENSE demande de l’aide - > explore les possibilités de mobilité TENTATIVES DE SOLUTION DU DIRECTEUR-ADJOINT
    14. 14. SORTIR D’UN STRESS INTENSE tente de le protéger -> avalise une mobilité pour le protéger de sa fragilité LES TENTATIVES DE SOLUTION DE L’ENTOURAGE
    15. 15. SORTIR D’UN STRESS INTENSE cherche la vérité -> la direction insiste auprès du collaborateur : “t’a-t-il menacé ? comment ?” LES TENTATIVES DE SOLUTION DE L’ENTOURAGE
    16. 16. SORTIR D’UN STRESS INTENSE se montre empathique -> cherche à savoir comment il va ; échange sur son état émotionnel LES TENTATIVES DE SOLUTION DE L’ENTOURAGE
    17. 17. Le concept de tentatives de solution Ce sont les solutions mises en place, par la personne ayant le problème et/ou par les autres personnes impliquées dans le système, pour résoudre le problème … UN RÉDUCTEUR DE COMPLEXITÉ
    18. 18. Le concept de tentatives de solution …MAIS, si ces tentatives sont dysfonctionnelles alors elles maintiennent et exacerbent involontairement le problème au lieu de le résoudre. QUAND LES RESSOURCES DEVIENNENT DES LIMITES
    19. 19. SORTIR D’UN STRESS INTENSE -> veut continuer à travailler -> se montre collaboratif : tente de préciser ses réponses, de justifier son acte, se force à répondre aux questions de chacun -> cherche à cacher sa fragilité, à être fort, il cache son secret UN COLLABORATEUR QUI TENTE DE PRENDRE SUR LUI
    20. 20. SORTIR D’UN STRESS INTENSE Je peux faire face ATTENTES ou ILLUSION Dois répondreaux questions Répondre aux questions Ailleurs, je m’en sortirai STRATEGIE CROYANCE jeje veux partir veux partir Je peux garder le contrôle sur la situation J’ai honte de m’être fait manipulé je cherche oublier < Jecherche ààoublier RÉSULTAT DÉSILLUSION J’ai perdu mes ressources LA DYNAMIQUE DU STRESS AIGU
    21. 21. SORTIR D’UN STRESS INTENSE • Une problématique de stress aigu à réguler • Prévenir un syndrome de stress post-traumatique NOTRE DIAGNOSTIC
    22. 22. SORTIR D’UN STRESS INTENSE Recadrage auprès de la direction • Chercher la vérité, c’est vouloir obtenir un scénario cohérent ; Or, les questions posées trouvent des réponses incohérentes… • Assumer une position managériale où la sanction se fondera sur des éléments confus, non tangibles INTERVENTION AUPRÈS DE LA DIRECTION
    23. 23. SORTIR D’UN STRESS INTENSE Accompagnement individuel • Protocole de prévention du stress post-traumatique… (traitement des symptômes et anticipation des effets secondaires de la mobilité) INTERVENTION AUPRÈS DU COLLABORATEUR
    24. 24. SORTIR D’UN STRESS INTENSE • Dans son nouveau poste, il est sorti du stress aigu (disparition des symptômes invalidants, fin de la culpabilité) et retrouve peu à peu ses ressources. • Mais le doute de son entourage à son sujet persiste ; s’il n’est pas coupable, il est - en tout cas - fragile • Il a accepté moins de responsabilité (et une moindre rémunération), et finit par être frustré et suspicieux par rapport à son entreprise. • Il peut renoncer à revenir sur le site de son travail précédent. SA MOBILITÉ = NOUVEAU CONTEXTE S
    25. 25. SORTIR D’UN STRESS INTENSE SA MOBILITÉ = NOUVEAU CONTEXTE S
    26. 26. SORTIR D’UN STRESS INTENSE • • • Objectif Je veux restaurer la confiance pour retrouver un poste de directeur-adjoint Problème Je dois faire face à la suspicion et à la rivalité de ma hiérarchie Tentatives de solution • • • Se montrer irréprochable (être parfait dans l’application des procédures, compétent, fiable) Contester l’autorité (donne des conseils, dénonce les manquements, etc.) Nouveau diagnostic Sa fragilité = un excès de ressources -> il doit gérer sa frustration de sa situation NOUVEAU DIAGNOSTIC

    ×