Maîtriser ladouleurUtilisation de l’Oxynorm® en pratiquecourante aux urgencesPlace de la PCA aux urgencesDr Arnaud Depil D...
Epidémiologie
Douleur à l’accueil• Quel pourcentage de patients présentent unedouleur à l’accueil des urgences :– A.<1% B.5% C.25% D.50%...
Un problème majeur à l’admissionEtude PALIERS (2010) :• 11 services d’urgence,• 1352 patients inclus,• 76% de patientsdoul...
Un problème majeur à l’admissionSFMU 2010• 44% de patients avec des douleurs sévères.
Douleur à la sortie• Quel pourcentage de patients présentent unedouleur à la sortie des urgences :– A.<1% B.5% C.25% D.50%...
Et à la sortie…• 47 à 57% de patientsdouloureux à la sortie,• 26% des patientsdouloureux ressortentSANS prescriptiond’anta...
Quelles conséquences?Agressivité PlaintesPénibilité Médias
Evaluation de ladouleur
EvaluationL’hétéro-évaluation par un professionnel de santéest plus efficace que l’auto-évaluation :• Oui• NonUn patient p...
EvaluationDonner aux patients un placebo (injection deaustérile, gélule neutre, etc.) est un test utile pourdéterminer si ...
Evaluer la douleurAntalgieefficaceEvendolEVAAlgoplus
Evaluer la douleurEvendol• Enfant de moins de 7ans• Seuil : 4/15Algoplus• Adulte noncommuniquant• Pas d’évaluation denivea...
Utilisation des niveau IIIen pratique courante
• Quel pourcentage de patients sous opiacés /niveau 3 sont susceptibles de développer uneaddiction?A.<1% B.5% C.25% D.50% ...
Protocole d’urgence anticipéUrgences EvreuxAccueil IOAEVA < 3ProtocoleanticipéParacétamol3 > EVA > 6ProtocoleanticipéParac...
1er bénéfice financier• Paracétamol per os à l’accueil,• Pas de paracétamol IV aux urgences,• Evreux : 60% de réduction de...
Protocole d’urgence anticipéUrgences EvreuxBénéficesSatisfactionpatientSalle d’attentesereine1er testantalgiqueIncidents0 ...
Equi-analgésie per os II/IIINiveau II :• 30mg dihydrocodéine,• 50mg tramadol,• 60mg codéine.Niveau III :• Oxycodone 5mg,• ...
Titration morphinique : modalités• Recommandation formalisée d’expert 2010,• En 1ère intention pour EVA>6,• 2mg (<60kg) à ...
Titration morphinique : sécurité• Surveillance Ramsay et fréquence respiratoire,1. Anxieux, agité ;2. Coopérant, orienté, ...
Equi-analgésie
PCA et urgences
Pourquoi des PCA aux urgencesSatisfactionpatientCharge detravail faibleSécuritéRentabilitéUHCDPCA
Impact médico-économique desPCA• Satisfaction du patient :– Sentiment de prise en charge efficace et attentionnée,– Aspect...
MatérielsElectroniqueAvantages InconvénientsUsage uniqueAvantages Inconvénients
PCA usage uniqueKit complet :• Pré-reglée : 1 mL/7min,• Tubulure anti-reflux,• Facilité d’usage,• Bolus de 1mL protemporis.
PCA aux urgencesTitrationOxynorm IVD 2-3 mg/ 10min>2 injectionsMise en œuvrePCAHospitalisationen UHCDSurveillancedouleur, ...
Maîtriser la douleur
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Maîtriser la douleur

1 822 vues

Publié le

Utilisation des niveau III en médecine d'urgence

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 822
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
52
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Maîtriser la douleur

  1. 1. Maîtriser ladouleurUtilisation de l’Oxynorm® en pratiquecourante aux urgencesPlace de la PCA aux urgencesDr Arnaud Depil DuvalResponsable de structure interne UrgencesCHI Eure Seine Evreux
  2. 2. Epidémiologie
  3. 3. Douleur à l’accueil• Quel pourcentage de patients présentent unedouleur à l’accueil des urgences :– A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%• Combien présentent une douleur sévère :– A.<5% B.20% C.35% D.50% E.65% F.80%
  4. 4. Un problème majeur à l’admissionEtude PALIERS (2010) :• 11 services d’urgence,• 1352 patients inclus,• 76% de patientsdouloureux,• 38% reçoivent desantalgiques de palier I,• Délai médian aprèsarrivée : 1h (0 à 7h!).
  5. 5. Un problème majeur à l’admissionSFMU 2010• 44% de patients avec des douleurs sévères.
  6. 6. Douleur à la sortie• Quel pourcentage de patients présentent unedouleur à la sortie des urgences :– A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%• Combien n’ont pas d’antalgiques :– A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%
  7. 7. Et à la sortie…• 47 à 57% de patientsdouloureux à la sortie,• 26% des patientsdouloureux ressortentSANS prescriptiond’antalgiques ;
  8. 8. Quelles conséquences?Agressivité PlaintesPénibilité Médias
  9. 9. Evaluation de ladouleur
  10. 10. EvaluationL’hétéro-évaluation par un professionnel de santéest plus efficace que l’auto-évaluation :• Oui• NonUn patient peut dormir avec une douleur intense :• Oui• Non
  11. 11. EvaluationDonner aux patients un placebo (injection deaustérile, gélule neutre, etc.) est un test utile pourdéterminer si la douleur est réelle :A. OuiB. NonC. Je ne sais pas
  12. 12. Evaluer la douleurAntalgieefficaceEvendolEVAAlgoplus
  13. 13. Evaluer la douleurEvendol• Enfant de moins de 7ans• Seuil : 4/15Algoplus• Adulte noncommuniquant• Pas d’évaluation deniveau : présence ouabsence
  14. 14. Utilisation des niveau IIIen pratique courante
  15. 15. • Quel pourcentage de patients sous opiacés /niveau 3 sont susceptibles de développer uneaddiction?A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%• A partir de quel moment un patient peut-il devenirnon-répondeur aux opiacés?– A partir d’1 à 3 jours de traitement :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%– A partir d’1 à 3 mois de traitement :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%
  16. 16. Protocole d’urgence anticipéUrgences EvreuxAccueil IOAEVA < 3ProtocoleanticipéParacétamol3 > EVA > 6ProtocoleanticipéParacétamolOxycodone5mg per osEVA > 6PrescriptionmédicaleOxycodoneIVD 2-3mg/10min
  17. 17. 1er bénéfice financier• Paracétamol per os à l’accueil,• Pas de paracétamol IV aux urgences,• Evreux : 60% de réduction de paracétamol IV,• En moyenne : 1€50 /dose,• Economie parallèle de tubulures.
  18. 18. Protocole d’urgence anticipéUrgences EvreuxBénéficesSatisfactionpatientSalle d’attentesereine1er testantalgiqueIncidents0 accident…
  19. 19. Equi-analgésie per os II/IIINiveau II :• 30mg dihydrocodéine,• 50mg tramadol,• 60mg codéine.Niveau III :• Oxycodone 5mg,• Morphine 10mg.
  20. 20. Titration morphinique : modalités• Recommandation formalisée d’expert 2010,• En 1ère intention pour EVA>6,• 2mg (<60kg) à 3mg(>60kg),• Injection toutes les 5 minutes.
  21. 21. Titration morphinique : sécurité• Surveillance Ramsay et fréquence respiratoire,1. Anxieux, agité ;2. Coopérant, orienté, calme ;3. Capable de répondre aux ordres ;4. Endormi mais peut répondre nettement à la stimulationde la glabelle où à un bruit intense ;5. Endormi et répond faiblement aux stimulations verbales;6. Ne répond pas aux stimulations externes ;• Etiquetage des seringues (recommandationsSFAR 2006 ; norme ISO 26825:2008).
  22. 22. Equi-analgésie
  23. 23. PCA et urgences
  24. 24. Pourquoi des PCA aux urgencesSatisfactionpatientCharge detravail faibleSécuritéRentabilitéUHCDPCA
  25. 25. Impact médico-économique desPCA• Satisfaction du patient :– Sentiment de prise en charge efficace et attentionnée,– Aspect technologique,• Charge de travail faible :– Surveillance toutes les 15 mintes la première heure puistoutes les 2 heures,– Environ 30 minutes de travail,• Sécurité :– Test de la tolérance individuelle,• Rentabilité :– Ré-évaluation du patient à H6,– Sortie à H7,– H8, paré pour une nouvelle hospitalisation.
  26. 26. MatérielsElectroniqueAvantages InconvénientsUsage uniqueAvantages Inconvénients
  27. 27. PCA usage uniqueKit complet :• Pré-reglée : 1 mL/7min,• Tubulure anti-reflux,• Facilité d’usage,• Bolus de 1mL protemporis.
  28. 28. PCA aux urgencesTitrationOxynorm IVD 2-3 mg/ 10min>2 injectionsMise en œuvrePCAHospitalisationen UHCDSurveillancedouleur, Ramsayet FR (4/h puistoutes les 2h)Evaluation H6Conversion sur24hEquivalence per-os

×