SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  73
Franck Teyssonnier 27 JUIN 2013
Positionnement des « financiers »
Contrats
cessions,
donations,
montages, …
Conseil
patrimonial
évaluation,
planification,
restructuration
Structures
caritatives
Fiscalité &
planification
successorale
Gestion
financière
portefeuille,
planification, …
Vie de famille
politique
familiale,
formation, …
Services de
confort
intendance
Assurance
biens,
personnes
Gestion d’autres
actifs
Gestion
d’entreprises
Gestion de
biens
immobiliers
Cœur d’intervention initial
Pilotage et coordination
sélection
planification/organisation
coordination
reporting
contrôle
Positionnement des « juristes »
Contrats
cessions,
donations,
montages, …
Conseil
patrimonial
évaluation,
planification,
restructuration
Structures
patrimoniales
et caritatives
Fiscalité &
planification
successorale
Gestion
financière
portefeuille,
planification, …
Vie de famille
politique
familiale,
formation, …
Services de
confort
intendance
Assurance
biens,
personnes
Gestion d’autres
actifs
Gestion
d’entreprises
Gestion de
biens
immobiliers
Cœur d’intervention initial
Pilotage et coordination
sélection
planification/organisation
coordination
reporting
contrôle
Positionnement des « pilotes /
coordinateurs »
Contrats
cessions,
donations,
montages, …
Conseil
patrimonial
évaluation,
planification,
restructuration
Structures
patrimoniales
et caritatives
Fiscalité &
planification
successorale
Gestion
financière
portefeuille,
planification, …
Vie de famille
politique
familiale,
formation, …
Services de
confort
intendance
Assurance
biens,
personnes
Gestion d’autres
actifs
Gestion
d’entreprises
Gestion de
biens
immobiliers
Pilotage et coordination
sélection
planification/organisation
coordination
reporting
contrôle
Cœur d’intervention initial
>$500
Million
V.U.H.N.W.I
U.H.N.W.I.
V.H.N.W.I.
H.N.W.I.
Diapositive 12
FT1 Franck TEYSSONNIER; 09/06/2013
L’entreprise familiale
FAMILLE ENTREPRISE
Les trois cercles
FAMILLE MANAGER
ACTIONNAIRE
Chaque cercle a ses structures de gouvernance
Besoins et exigences des clients
- Nouvelles fortunes :
cadre dirigeant actionnaire,
actionnaire, trader,..
Consacrer plus de temps à l’activité
professionnelle et aux loisirs
- Fortune établie : héritiers
Contrôler le risque et la performance
des actifs
- Compétences et expériences
- Transparence dans les solutions
proposées (tarification, reporting)
- Recherche d’un partenaire qui est
acheteur aux côtés de la famille, de
solutions, de prestations
Besoins Exigences
- Objectivité du conseil et de l’offre
proposée
I1 Single Family Office : Family
Office dédié à une famille
Résulte de la formation au travers d’un homme de confiance d’une entité qui
gère l’ensemble des actifs d’une seule famille
Fortunes établies : famille dont une partie du patrimoine est constitué
d’une entreprise cotée ou non cotée
Nouvelles fortunes : une tendance qui se développe
création par des actionnaires dirigeants de leur
propre structure de Family Office : prise de prise de participations ,
patrimoine immobilier ( France, Europe , Etats Unis ,Emergents)
Avantages : confidentialité totale / maîtrise de l’activité
Inconvénients: coûts /recrutement /fidélisation des expertises, pérennité de
la structure
I 1 Multi Family Office
Avantages Avantages
- image/notoriété - expériences des équipes
- expertises variées - moins de conflit d’intérêts
- stabilité et solidité - plus d’objectivité
- coût /ressources - nombre limité de familles suivis par
- service complet Family officer
- Présence internationale - outils logiciels propriétaires
Inconvénients Limites
- Impartialité - pérennité
- risque dérive marketing - capacité à investir
- Créativité - parfois trop franco français
Bancaire Indépendant
I 1 Le Multi Family Office bancaire
- Renforcement de l’environnement
concurrentiel
- Clients mieux informés et plus avertis
- Défiance des clients à l’égard des
acteurs bancaires et de marchés
- Pour le segment UHNWI peu de
différentiation en terme d’offre par les
banques privées
- Un outil de fidélisation et d’acquisition
des clients
- Positionnement : activité
fonctionnelle et opérationnelle
- Besoins des banques privées d’avoir une
stratégie de spécialisation forte
- Hub et sert de relais entre les métiers de
la banque privée et de la banque
d’affaires
Contexte Prestation de conseil
Multi family office indépendant : un exemple des valeurs mises en avance
La performance : Nous identifions pour vous les prestataires les plus performants dans le temps
et obtenons des conditions tarifaires préférentielles.
L’efficacité : La vue d’ensemble que nous avons nous permet d’établir une cartographie
approfondie de votre patrimoine, et de vous orienter de manière efficace et pragmatique en vous
faisant gagner du temps et de l’argent.
La pluridisciplinarité : De par nos expériences, nous sommes en mesure de vous conseiller dans
la majorité des segments de votre patrimoine, ou de vous mettre en contact avec les meilleurs
spécialistes.
L’indépendance : Notre actionnariat est totalement indépendant, ce qui nous permet de vous
conseiller en toute objectivité. Le sens des responsabilités qui nous caractérise nous permet
d’agir dans votre seul intérêt
.
La transparence : Nos honoraires sont totalement transparents et discutés avec vous avant
chaque mission.
La confidentialité : Nous vous garantissons une confidentialité absolue sur toutes les
informations en notre possession
• S.F.O. avec ou sans banque /société de gestion
Famille Arnault, Famille Mulliez, Famille Peugeot
Famille Dassault ,Famille Decaux…
• M.F.O. indépendant
Agami finance , Intuitu,FMJ, Financière Margot,
IDPConseil,Family partners,Family Business group,
Famille et valeurs
• M.F.O. avec banque et société de gestion
Quilvest
Multi Family office
Single Family Office « total »
U.V.H.N.W.I>$500
Million
Single Family Office «partiel »
« Total » : organisation qui internalise toutes les compétences sur les classes d’actifs
et les activités de conseils juridiques /fiscales
• UHNWI/VHNWI soit
accès à un MFO Bancaire ou
MFO Indépendant
• Prise de participation
dans entreprises non
côtées
• Pôle immobilier
• Pôle finance :actif et
Passif
• UHNWI/VHNWI soit
création holding
patrimonial
Avec internalisation
partielle ou totale des
services de M.F.O.
• Prise de participation
dans entreprises non
côtées
• Pôle immobilier
• Pôle finance :actif et
Passif
II 2 Le marché du Family Office en
France
Marché jeune et peu mature, marché atomisé
Problème de lisibilité : étant à la frontière de diverses activités
Rémunération exclusive de conseil /coût de fonctionnement peut être un
frein au développement
Les conséquences de la réforme : honoraires à 100% ou Indépendants
Avec rétrocessions
Les clients sont peu enclins à payer pour une prestation de services
II 2 Le marché américain du Family
Office
Progression du multi Family Office bancaire et non bancaire
aux Etats-Unis
Fort développement des multi Family Office : (1990/2000)
Pression sur les coûts
Rapprochements ou intégration d’autres activités
II 2 Les marchés des pays émergents
Des fortunes réalisées en quelques années à la
différence de l’Europe ou Etats Unis.
Asie, Amérique latine , Moyen orient ,.. une croissance
des fortunes rapide qui crée un besoin de structuration
et de diversification .
La stratégie des fonds souverains est proche de la
stratégie de certains F.O. .
1 Stratégie et gouvernance : Comment
maintenir l’unité familiale et la préservation du
patrimoine au travers des générations ?
2 Reporting consolidé : un contrôle du risque
pour la réalisation des objectifs ?
Quelle méthode retenir ?
1 Stratégie et gouvernance :
Comment maintenir l’unité familiale et la
préservation du patrimoine au travers des
générations ?
“La première génération crée la fortune et la troisième la
consomme”.
L’unité de la famille et la préservation de la fortune sont les
deux objectifs à pérenniser
Unité de la famille Préservation de la fortune
Family Governance
(values, shareholding, roles and
responsibilities, decision
making…)
Quilvest Family Office
Wealth Management
(diversification/ asset allocation,
estate planning…)
3 banks* (c. $13Bn.AUMs)
Wealth Management
(diversification/ asset allocation,
estate planning…)
Quilvest & Partners (c.
$3.5Bn.)
Next generations
(education, training, coaching…)
Quilvest University
Family Business
(governance, management,
succession planning…)
Quilvest & Partners
Wealth structuring
(legal structures, tax
optimization…)
Quilvest Family Office
* Zurich, Luxembourg, Paris
2 Exemple de Reporting consolidé
• Analyse de l’allocation d’actifs
• Suivi des gérants et des banquiers
• Étude des opcvm , produits structurés ,des
titres vifs
Le positionnement des banques privées
dans la conquête de clients
Clients en direct ou apportés par d’autres métiers de la banque
Lombard , Pictet, Crédit Suisse , UBS , JP morgan, Merill Lynch
Degroof , Rothschild ,Lazard,Cie Financière Rothschild, Neuflize,
Aforge, Leonardo, Banque Martin Maurel, HSBC,…………….
Clients au travers soit d’un réseau de détail
BNP Paribas , Société Générale , Crédit Agricole, BPCE, CIC, Crédit
Mutuel , LCL, Banque postale ……
Clients au travers d’indépendants en gestion de patrimoine
Séléction 1818, Primonial, Crédit Suisse, Pictet ,UBS ….
Clients au travers d’une expertise de gestion
Carmignac patrimoine , DNCA, Oddo,Mandarine ,Taurus gestion,
Jacques Chahine Finance, Varenne capital…
>$500
Million
V.U.H.N.W.I
U.H.N.W.I.
V.H.N.W.I.
H.N.W.I.
Diapositive 54
FT1 Franck TEYSSONNIER; 09/06/2013
IV 1 B to C : Prolongement de l’activité banque
privée au service des clients : une expertise
complémentaire
Rôle de la banque privée : Maître d’œuvre
Elle intervient soit au travers d’un Senior Private Banker ou
d’un multi Family Office bancaire
Cette activité est indépendante dans le cas ou le Family
officer bancaire travaille réellement en architecte ouverte et
son expertise
Attention aux conflits d’intérêt dans le cas ou cette activité
est utilisée pour développer l’Asset management de la
banque
Structuration/ dépositaire/ sélection de gérants en architecture
ouverte / gérants
Création Fonds Multigérants avec objectif de gestion Inflation Plus
3%
Analyse sur investissements de diversification ( Cinéma, « Loan »,
Containers….)
Accompagnement pour le passage de la stratégie aux actes
Maître d’oeuvre
• Banque privée familiale ou société de gestion avec un
département family office
Cie financière Rothschild , Pictet , Lombard , Meeschaert
Degroof/Aforge
• Banque privée ou société de gestion avec un
département family office
Bnp paribas , Ubs, Banque1818,Crédit suisse….
• Banque privée sans activité de family office
LCL , CA , Martin Maurel , Swiss life banque privée , Oddo….
IV 1 B to C : Prolongement de l’activité banque
privée au service des clients : une expertise
complémentaire
Une activité complémentaire qui est difficile à développer dans
la banque privée.
Les clients de la banque privée ne sont pas « habituer » à la
facturation.
L’organisation ne doit pas éloigner le banquier privé du client et
positionner le banquier privé uniquement sur la gestion des
actifs financiers .
Il est impossible dans la durée « d’être juge et partie »
IV 2 B to B : Une réponse de la banque privée : un
fournisseur de produits et services
Le segment des S.F.O et M.F.O.I.
Rôle de la banque privée : Maître d’ouvrage
Elle intervient à la demande d’un Family Officer via un cahier
des charges soit pour la gestion des actifs ,pour le
financement lombard, la création de produits structurés , la
recherche de biens immobiliers ou le corporate
Réponse à des appels d’offres de gestion financière,
refinancement
Cahier des charges de création de SICAR , Fonds
d’investissements Luxembourg
Recherche de cibles d’acquisitions ou d’investissements
immobiliers
Diversification : exemple :terres agricoles Paraguay, Immobilier
aux Etats Unis ,
Maître d’ouvrage
IV 3 Les perspectives d’évolution
• Certaines Banques privées développent leur multi family
office en l’internalisant ou en l’externalisant
• Certaines Banques privées se développent avec un
partenariat avec des Multi family office indépendant
• Certains Single Family office deviennent un Multi family office
avec la création d’une banque et d’une société de gestion
• Certains Single family office constituent une société de
gestion
• Certains Multifamily office reste dans l’activité de conseil
pas d’activité bancaire internalisée, pas d’activité de gestion
internalisée
Quelle rentabilité pour un F.O et un
M.F.O.?
• Les honoraires seulement :
Une facturation par prestation
Un abonnement annuel
Reporting :Exemple sur les encours
Consolidation des comptes ,Conseil en allocations
d’actifs ,Conseil en sélection de gérant
• Les honoraires et les rétrocessions
• Les rétrocessions
L’avenir des F.O. et M.F.O.
1 Rester un F.O.
2 Rapprochement de plusieurs F.O.
3 Possibilité d’être un Multi family office
4 Possibilité de rapprochement entre Multi
family Office indépendant
5 Rapprochement d’une banque privée ou
d’une société de gestion
Quelle rentabilité pour la banque
privée?
• Les Asset manager se développent soit avec leur
réseau , soit via des « Third party marketers »
• La Compagnie Financière Jacques Coeur, Investeam,
Alfi Partners, Asse7 Partners et Kappa Finance sont
les principaux acteurs du secteur, réunis dans
l'Association française des T.P.M. .
• Les sociétés de gestion peuvent désormais
externaliser efficacement leur marketing et leur
développement
Quelle rentabilité pour la banque
privée?
Certaines banques privées avec une société de
gestion, sans réseau ou avec réseau ,et souhaitant se
développer de façon autonome vont :
Soient réaliser des acquisitions de fonds de
commerce
Soient se développer via des indépendants et ou
Multi family office indépendants .
Renforcer leur développement sur zone
géographique à potentiel
.
Sources
Ouvrages
Le Family Office, Renzo Evangelista, Edition Gualino 2010
Family Office et famille , Bernard Camblain, Edition Gualino 2008
Le Family Office ,Eric Pichet , Marie Grozieux, Edition du siècle 2005
Conseil et gestion de fortune ,Franck Teyssonnier , Coralie smette, Karim Kheirat
Edition Economica 2005
Guide pratique des entreprises familiales ,Valerie Tandeau de Marsac
,Editions Eyrolles, 272 pages, 2011
Articles
Le métier reste confidentiel et a peine à s’affirmer , Multi Family Office
bancaire , Agefi Actifs - 13 au 19 novembre 2009
Formation
Edhec Family business center 2012/2013
Site internet
www.affo.fr , www.familyofficesgroup.com

Contenu connexe

Tendances

La politique du produit
La politique du produitLa politique du produit
La politique du produitTaha Can
 
BNA Bénéfice Net par Action
BNA Bénéfice Net par ActionBNA Bénéfice Net par Action
BNA Bénéfice Net par ActionBrigade Du Fric
 
Stratégie marketing nadir moufakkr
Stratégie marketing   nadir moufakkrStratégie marketing   nadir moufakkr
Stratégie marketing nadir moufakkrahmedeco
 
exposé marketing ; politique de disrtibution
exposé marketing ; politique de disrtibutionexposé marketing ; politique de disrtibution
exposé marketing ; politique de disrtibutionSafouane Sanhagi
 
Naturalia business case
Naturalia business caseNaturalia business case
Naturalia business caseFrank Benedic
 
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : DécathlonStratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : DécathlonBenjamin Poisson
 
Outils de la confiance en soi des professionnels
Outils de la confiance en soi des professionnelsOutils de la confiance en soi des professionnels
Outils de la confiance en soi des professionnelsHR SCOPE
 
L'expérience Client
L'expérience ClientL'expérience Client
L'expérience ClientCyrille Morel
 
stratégie digitale de groupe carrefour
stratégie digitale de groupe carrefour stratégie digitale de groupe carrefour
stratégie digitale de groupe carrefour OumaimaBenthabet
 
Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrénom Nom de famille
 
L'entrepreneuriat en tunisie
L'entrepreneuriat en tunisieL'entrepreneuriat en tunisie
L'entrepreneuriat en tunisieNaïssan Lemjid
 
Deep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning Basics
Deep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning BasicsDeep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning Basics
Deep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning BasicsJason Tsai
 
Introduction mix-marketing
Introduction mix-marketingIntroduction mix-marketing
Introduction mix-marketingOmar BE
 
Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)
Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)
Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)Eric Herschkorn
 

Tendances (20)

La politique du produit
La politique du produitLa politique du produit
La politique du produit
 
BNA Bénéfice Net par Action
BNA Bénéfice Net par ActionBNA Bénéfice Net par Action
BNA Bénéfice Net par Action
 
Stratégie marketing nadir moufakkr
Stratégie marketing   nadir moufakkrStratégie marketing   nadir moufakkr
Stratégie marketing nadir moufakkr
 
exposé marketing ; politique de disrtibution
exposé marketing ; politique de disrtibutionexposé marketing ; politique de disrtibution
exposé marketing ; politique de disrtibution
 
Naturalia business case
Naturalia business caseNaturalia business case
Naturalia business case
 
Marketing stratégique
Marketing stratégiqueMarketing stratégique
Marketing stratégique
 
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : DécathlonStratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
 
Outils de la confiance en soi des professionnels
Outils de la confiance en soi des professionnelsOutils de la confiance en soi des professionnels
Outils de la confiance en soi des professionnels
 
Marketing des services
Marketing des servicesMarketing des services
Marketing des services
 
Distribution
DistributionDistribution
Distribution
 
Nestlé diapo
Nestlé diapoNestlé diapo
Nestlé diapo
 
L'expérience Client
L'expérience ClientL'expérience Client
L'expérience Client
 
stratégie digitale de groupe carrefour
stratégie digitale de groupe carrefour stratégie digitale de groupe carrefour
stratégie digitale de groupe carrefour
 
Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skills
 
amazon.pptx
amazon.pptxamazon.pptx
amazon.pptx
 
NIVEA - Brand Management
NIVEA - Brand ManagementNIVEA - Brand Management
NIVEA - Brand Management
 
L'entrepreneuriat en tunisie
L'entrepreneuriat en tunisieL'entrepreneuriat en tunisie
L'entrepreneuriat en tunisie
 
Deep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning Basics
Deep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning BasicsDeep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning Basics
Deep Learning: Introduction & Chapter 5 Machine Learning Basics
 
Introduction mix-marketing
Introduction mix-marketingIntroduction mix-marketing
Introduction mix-marketing
 
Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)
Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)
Cours de Vente Grands Comptes Compaq - Gv06 (2001)
 

En vedette

Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Arrow Institute
 
Esquisse d'une gestion de patrimoine durable
Esquisse d'une gestion de patrimoine durableEsquisse d'une gestion de patrimoine durable
Esquisse d'une gestion de patrimoine durableArrow Institute
 
Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé?
Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé? Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé?
Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé? Arrow Institute
 
Digital & private Bank: Shaken or stirred?
Digital & private Bank: Shaken or stirred? Digital & private Bank: Shaken or stirred?
Digital & private Bank: Shaken or stirred? Arrow Institute
 
Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...
Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...
Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...Investments Network marcus evans
 
The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...
The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...
The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...Investments Network marcus evans
 
Good Governance of Pension Funds by Jonathan Mort
Good Governance of Pension Funds by Jonathan MortGood Governance of Pension Funds by Jonathan Mort
Good Governance of Pension Funds by Jonathan Mort10X Investments
 
Spv Governance And Fiduciary Duties
Spv Governance And Fiduciary DutiesSpv Governance And Fiduciary Duties
Spv Governance And Fiduciary Dutiesvincenzo75
 
The Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit All
The Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit AllThe Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit All
The Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit AllCallan
 
Price Benchmarking of Outsourced Services
Price Benchmarking of Outsourced ServicesPrice Benchmarking of Outsourced Services
Price Benchmarking of Outsourced ServicesEverest Group
 
MBA - Consolidated Statement of Marks
MBA - Consolidated Statement of MarksMBA - Consolidated Statement of Marks
MBA - Consolidated Statement of MarksD S Anil Kumar Bokka
 
Propuesta de diseño curricular 2013 a
Propuesta de diseño curricular  2013 aPropuesta de diseño curricular  2013 a
Propuesta de diseño curricular 2013 aRonald Ramìrez Olano
 
De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...
De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...
De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...Arrow Institute
 
Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...
Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...
Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...Arrow Institute
 
Positionnement de la fonction conformité dans les établissement financiers
Positionnement de la fonction conformité dans les établissement financiersPositionnement de la fonction conformité dans les établissement financiers
Positionnement de la fonction conformité dans les établissement financiersArrow Institute
 
Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?
Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?
Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?Arrow Institute
 

En vedette (20)

Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
 
Esquisse d'une gestion de patrimoine durable
Esquisse d'une gestion de patrimoine durableEsquisse d'une gestion de patrimoine durable
Esquisse d'une gestion de patrimoine durable
 
Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé?
Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé? Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé?
Le digital : Ami ou ennemi du Banquier Privé?
 
Digital & private Bank: Shaken or stirred?
Digital & private Bank: Shaken or stirred? Digital & private Bank: Shaken or stirred?
Digital & private Bank: Shaken or stirred?
 
Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...
Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...
Devising Innovative Investment Strategies to Combat Your Pensions Deficit - P...
 
The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...
The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...
The Future of the SFOs: Insights Into the CIOs Role - Carol Pepper, Pepper In...
 
Good Governance of Pension Funds by Jonathan Mort
Good Governance of Pension Funds by Jonathan MortGood Governance of Pension Funds by Jonathan Mort
Good Governance of Pension Funds by Jonathan Mort
 
Spv Governance And Fiduciary Duties
Spv Governance And Fiduciary DutiesSpv Governance And Fiduciary Duties
Spv Governance And Fiduciary Duties
 
The Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit All
The Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit AllThe Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit All
The Outsourced Chief Investment Officer Model: One Size Does Not Fit All
 
Portrait de KBL European Private Bankers
Portrait de KBL European Private BankersPortrait de KBL European Private Bankers
Portrait de KBL European Private Bankers
 
Price Benchmarking of Outsourced Services
Price Benchmarking of Outsourced ServicesPrice Benchmarking of Outsourced Services
Price Benchmarking of Outsourced Services
 
Aakash resume
Aakash resumeAakash resume
Aakash resume
 
1435460673
14354606731435460673
1435460673
 
MBA - Consolidated Statement of Marks
MBA - Consolidated Statement of MarksMBA - Consolidated Statement of Marks
MBA - Consolidated Statement of Marks
 
Propuesta de diseño curricular 2013 a
Propuesta de diseño curricular  2013 aPropuesta de diseño curricular  2013 a
Propuesta de diseño curricular 2013 a
 
De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...
De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...
De la nécéssaire évolution de nos méthodes de travail, en tant que profession...
 
Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...
Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...
Règlement / Livraison et conservation des titres: Evolution des infrastructur...
 
Positionnement de la fonction conformité dans les établissement financiers
Positionnement de la fonction conformité dans les établissement financiersPositionnement de la fonction conformité dans les établissement financiers
Positionnement de la fonction conformité dans les établissement financiers
 
Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?
Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?
Comment faire face aux visites inopinées des autorités de contrôle?
 
Inter marks Memo
Inter marks MemoInter marks Memo
Inter marks Memo
 

Similaire à Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office / single Family Office?

Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du PatrimoineConférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du PatrimoineBFM Business
 
Classement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scalaClassement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scalaglucchini
 
Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...
Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...
Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...Mohamed Larbi BEN YOUNES
 
Groupe Twenty One Finance PréSentation
Groupe Twenty One Finance PréSentationGroupe Twenty One Finance PréSentation
Groupe Twenty One Finance PréSentationfrancispanichelli
 
Twenty One Finance Présentation
Twenty One Finance PrésentationTwenty One Finance Présentation
Twenty One Finance Présentationpatrione
 
Prêt Croissance
Prêt Croissance Prêt Croissance
Prêt Croissance hnaour
 
bienprévoir.fr : présentation de la société
bienprévoir.fr : présentation de la sociétébienprévoir.fr : présentation de la société
bienprévoir.fr : présentation de la sociétéBFM Business
 
Strategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard Tilkens
Strategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard TilkensStrategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard Tilkens
Strategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard TilkensUStart Belgium
 
Brochure conviction vie plus
Brochure conviction vie plusBrochure conviction vie plus
Brochure conviction vie plusVie Plus
 
Brochure vtm conseil
Brochure vtm conseilBrochure vtm conseil
Brochure vtm conseilVTM Conseil
 
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à BruxellesFinancements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxellesecobuild.brussels
 
Brochure Gamme Conviction Suravenir
Brochure Gamme Conviction Suravenir Brochure Gamme Conviction Suravenir
Brochure Gamme Conviction Suravenir Suravenir
 
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.Vicken_Durgerian
 
Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation hnaour
 
Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !
Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !
Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !Stéphane Toullieux
 
Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...
Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...
Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...impulse.brussels
 
Formation ibge aides publiques 2012
Formation ibge aides publiques 2012Formation ibge aides publiques 2012
Formation ibge aides publiques 2012impulse.brussels
 
Présentation Prêt Vert
Présentation Prêt Vert Présentation Prêt Vert
Présentation Prêt Vert hnaour
 

Similaire à Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office / single Family Office? (20)

Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du PatrimoineConférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine
 
Classement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scalaClassement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scala
 
Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...
Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...
Business Angels : intérêt confirmé en Tunisie, création d’un groupe de Busine...
 
Groupe Twenty One Finance PréSentation
Groupe Twenty One Finance PréSentationGroupe Twenty One Finance PréSentation
Groupe Twenty One Finance PréSentation
 
Twenty One Finance Présentation
Twenty One Finance PrésentationTwenty One Finance Présentation
Twenty One Finance Présentation
 
Plaquette cp2016
Plaquette cp2016Plaquette cp2016
Plaquette cp2016
 
Prêt Croissance
Prêt Croissance Prêt Croissance
Prêt Croissance
 
bienprévoir.fr : présentation de la société
bienprévoir.fr : présentation de la sociétébienprévoir.fr : présentation de la société
bienprévoir.fr : présentation de la société
 
Strategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard Tilkens
Strategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard TilkensStrategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard Tilkens
Strategic & Operational Approach to Startup/PME Funding - Bernard Tilkens
 
Brochure conviction vie plus
Brochure conviction vie plusBrochure conviction vie plus
Brochure conviction vie plus
 
Brochure vtm conseil
Brochure vtm conseilBrochure vtm conseil
Brochure vtm conseil
 
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à BruxellesFinancements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
Financements et Subsides des Entreprises à Bruxelles
 
Brochure Gamme Conviction Suravenir
Brochure Gamme Conviction Suravenir Brochure Gamme Conviction Suravenir
Brochure Gamme Conviction Suravenir
 
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
Oppertunité de carrière chez Les Services Financiers Group Investors Inc.
 
Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation
 
Passy Finance
Passy FinancePassy Finance
Passy Finance
 
Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !
Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !
Conseillers en gestion de patrimoine: votre avenir est formidable !
 
Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...
Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...
Passeport réussite : Les outils de financement publics et les subsides - 1er ...
 
Formation ibge aides publiques 2012
Formation ibge aides publiques 2012Formation ibge aides publiques 2012
Formation ibge aides publiques 2012
 
Présentation Prêt Vert
Présentation Prêt Vert Présentation Prêt Vert
Présentation Prêt Vert
 

Plus de Arrow Institute

Will the next systemic crisis be cyber?
Will the next systemic crisis be cyber?Will the next systemic crisis be cyber?
Will the next systemic crisis be cyber?Arrow Institute
 
Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...
Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...
Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...Arrow Institute
 
Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!
Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!
Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!Arrow Institute
 
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?Arrow Institute
 
Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...
Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...
Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...Arrow Institute
 
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...Arrow Institute
 
Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...
Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...
Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...Arrow Institute
 
La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...
La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...
La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...Arrow Institute
 
Problématique qualité sous solvailité 2
Problématique qualité sous solvailité 2Problématique qualité sous solvailité 2
Problématique qualité sous solvailité 2Arrow Institute
 
Le Management par les Processus
Le Management par les ProcessusLe Management par les Processus
Le Management par les ProcessusArrow Institute
 
Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...
Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...
Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...Arrow Institute
 
Une approche Lean Innovante pour le pilotage métier
Une approche Lean Innovante pour le pilotage métierUne approche Lean Innovante pour le pilotage métier
Une approche Lean Innovante pour le pilotage métierArrow Institute
 
Risques emergents vs Contraintes reglementaires
Risques emergents vs Contraintes reglementairesRisques emergents vs Contraintes reglementaires
Risques emergents vs Contraintes reglementairesArrow Institute
 
Criminalité financière et risques numériques
Criminalité financière et risques numériquesCriminalité financière et risques numériques
Criminalité financière et risques numériquesArrow Institute
 
La coopération internationale dans la lutte à la corruption
La coopération internationale dans la lutte à la corruptionLa coopération internationale dans la lutte à la corruption
La coopération internationale dans la lutte à la corruptionArrow Institute
 
Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?
Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?
Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?Arrow Institute
 
Evolution du contrôle interne bancaire en France
Evolution du contrôle interne bancaire en FranceEvolution du contrôle interne bancaire en France
Evolution du contrôle interne bancaire en FranceArrow Institute
 
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée? Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée? Arrow Institute
 
Présentation arrow camaris
Présentation arrow camarisPrésentation arrow camaris
Présentation arrow camarisArrow Institute
 

Plus de Arrow Institute (19)

Will the next systemic crisis be cyber?
Will the next systemic crisis be cyber?Will the next systemic crisis be cyber?
Will the next systemic crisis be cyber?
 
Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...
Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...
Gestion des risques opérationnels: Le transfert du risque à l'assureur, compo...
 
Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!
Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!
Evolution des risques opérationnels, plongée dans un nouvel environnement!
 
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
 
Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...
Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...
Regulatory reporting in the light of the SSM: Industry and supervisors new ch...
 
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
 
Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...
Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...
Les divergenes nationales dans l'application de Bâle III: Etat des lieux de l...
 
La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...
La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...
La nouvelle réglementation Bâle III implique-t-elle un changement des busines...
 
Problématique qualité sous solvailité 2
Problématique qualité sous solvailité 2Problématique qualité sous solvailité 2
Problématique qualité sous solvailité 2
 
Le Management par les Processus
Le Management par les ProcessusLe Management par les Processus
Le Management par les Processus
 
Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...
Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...
Il y a 3000 ans, des contrats d’Epargne et Crédits Rotatifs par Associations ...
 
Une approche Lean Innovante pour le pilotage métier
Une approche Lean Innovante pour le pilotage métierUne approche Lean Innovante pour le pilotage métier
Une approche Lean Innovante pour le pilotage métier
 
Risques emergents vs Contraintes reglementaires
Risques emergents vs Contraintes reglementairesRisques emergents vs Contraintes reglementaires
Risques emergents vs Contraintes reglementaires
 
Criminalité financière et risques numériques
Criminalité financière et risques numériquesCriminalité financière et risques numériques
Criminalité financière et risques numériques
 
La coopération internationale dans la lutte à la corruption
La coopération internationale dans la lutte à la corruptionLa coopération internationale dans la lutte à la corruption
La coopération internationale dans la lutte à la corruption
 
Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?
Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?
Lutte contre la criminialité financière: Quelles évolutions pour les outils?
 
Evolution du contrôle interne bancaire en France
Evolution du contrôle interne bancaire en FranceEvolution du contrôle interne bancaire en France
Evolution du contrôle interne bancaire en France
 
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée? Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
 
Présentation arrow camaris
Présentation arrow camarisPrésentation arrow camaris
Présentation arrow camaris
 

Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office / single Family Office?

  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.
  • 6.
  • 7. Positionnement des « financiers » Contrats cessions, donations, montages, … Conseil patrimonial évaluation, planification, restructuration Structures caritatives Fiscalité & planification successorale Gestion financière portefeuille, planification, … Vie de famille politique familiale, formation, … Services de confort intendance Assurance biens, personnes Gestion d’autres actifs Gestion d’entreprises Gestion de biens immobiliers Cœur d’intervention initial Pilotage et coordination sélection planification/organisation coordination reporting contrôle
  • 8. Positionnement des « juristes » Contrats cessions, donations, montages, … Conseil patrimonial évaluation, planification, restructuration Structures patrimoniales et caritatives Fiscalité & planification successorale Gestion financière portefeuille, planification, … Vie de famille politique familiale, formation, … Services de confort intendance Assurance biens, personnes Gestion d’autres actifs Gestion d’entreprises Gestion de biens immobiliers Cœur d’intervention initial Pilotage et coordination sélection planification/organisation coordination reporting contrôle
  • 9. Positionnement des « pilotes / coordinateurs » Contrats cessions, donations, montages, … Conseil patrimonial évaluation, planification, restructuration Structures patrimoniales et caritatives Fiscalité & planification successorale Gestion financière portefeuille, planification, … Vie de famille politique familiale, formation, … Services de confort intendance Assurance biens, personnes Gestion d’autres actifs Gestion d’entreprises Gestion de biens immobiliers Pilotage et coordination sélection planification/organisation coordination reporting contrôle Cœur d’intervention initial
  • 10.
  • 11.
  • 13. Diapositive 12 FT1 Franck TEYSSONNIER; 09/06/2013
  • 15. Les trois cercles FAMILLE MANAGER ACTIONNAIRE Chaque cercle a ses structures de gouvernance
  • 16.
  • 17.
  • 18.
  • 19.
  • 20.
  • 21.
  • 22.
  • 23.
  • 24.
  • 25. Besoins et exigences des clients - Nouvelles fortunes : cadre dirigeant actionnaire, actionnaire, trader,.. Consacrer plus de temps à l’activité professionnelle et aux loisirs - Fortune établie : héritiers Contrôler le risque et la performance des actifs - Compétences et expériences - Transparence dans les solutions proposées (tarification, reporting) - Recherche d’un partenaire qui est acheteur aux côtés de la famille, de solutions, de prestations Besoins Exigences - Objectivité du conseil et de l’offre proposée
  • 26.
  • 27.
  • 28.
  • 29.
  • 30.
  • 31.
  • 32. I1 Single Family Office : Family Office dédié à une famille Résulte de la formation au travers d’un homme de confiance d’une entité qui gère l’ensemble des actifs d’une seule famille Fortunes établies : famille dont une partie du patrimoine est constitué d’une entreprise cotée ou non cotée Nouvelles fortunes : une tendance qui se développe création par des actionnaires dirigeants de leur propre structure de Family Office : prise de prise de participations , patrimoine immobilier ( France, Europe , Etats Unis ,Emergents) Avantages : confidentialité totale / maîtrise de l’activité Inconvénients: coûts /recrutement /fidélisation des expertises, pérennité de la structure
  • 33. I 1 Multi Family Office Avantages Avantages - image/notoriété - expériences des équipes - expertises variées - moins de conflit d’intérêts - stabilité et solidité - plus d’objectivité - coût /ressources - nombre limité de familles suivis par - service complet Family officer - Présence internationale - outils logiciels propriétaires Inconvénients Limites - Impartialité - pérennité - risque dérive marketing - capacité à investir - Créativité - parfois trop franco français Bancaire Indépendant
  • 34. I 1 Le Multi Family Office bancaire - Renforcement de l’environnement concurrentiel - Clients mieux informés et plus avertis - Défiance des clients à l’égard des acteurs bancaires et de marchés - Pour le segment UHNWI peu de différentiation en terme d’offre par les banques privées - Un outil de fidélisation et d’acquisition des clients - Positionnement : activité fonctionnelle et opérationnelle - Besoins des banques privées d’avoir une stratégie de spécialisation forte - Hub et sert de relais entre les métiers de la banque privée et de la banque d’affaires Contexte Prestation de conseil
  • 35. Multi family office indépendant : un exemple des valeurs mises en avance La performance : Nous identifions pour vous les prestataires les plus performants dans le temps et obtenons des conditions tarifaires préférentielles. L’efficacité : La vue d’ensemble que nous avons nous permet d’établir une cartographie approfondie de votre patrimoine, et de vous orienter de manière efficace et pragmatique en vous faisant gagner du temps et de l’argent. La pluridisciplinarité : De par nos expériences, nous sommes en mesure de vous conseiller dans la majorité des segments de votre patrimoine, ou de vous mettre en contact avec les meilleurs spécialistes. L’indépendance : Notre actionnariat est totalement indépendant, ce qui nous permet de vous conseiller en toute objectivité. Le sens des responsabilités qui nous caractérise nous permet d’agir dans votre seul intérêt . La transparence : Nos honoraires sont totalement transparents et discutés avec vous avant chaque mission. La confidentialité : Nous vous garantissons une confidentialité absolue sur toutes les informations en notre possession
  • 36. • S.F.O. avec ou sans banque /société de gestion Famille Arnault, Famille Mulliez, Famille Peugeot Famille Dassault ,Famille Decaux… • M.F.O. indépendant Agami finance , Intuitu,FMJ, Financière Margot, IDPConseil,Family partners,Family Business group, Famille et valeurs • M.F.O. avec banque et société de gestion Quilvest
  • 37. Multi Family office Single Family Office « total » U.V.H.N.W.I>$500 Million Single Family Office «partiel » « Total » : organisation qui internalise toutes les compétences sur les classes d’actifs et les activités de conseils juridiques /fiscales
  • 38. • UHNWI/VHNWI soit accès à un MFO Bancaire ou MFO Indépendant • Prise de participation dans entreprises non côtées • Pôle immobilier • Pôle finance :actif et Passif • UHNWI/VHNWI soit création holding patrimonial Avec internalisation partielle ou totale des services de M.F.O. • Prise de participation dans entreprises non côtées • Pôle immobilier • Pôle finance :actif et Passif
  • 39. II 2 Le marché du Family Office en France Marché jeune et peu mature, marché atomisé Problème de lisibilité : étant à la frontière de diverses activités Rémunération exclusive de conseil /coût de fonctionnement peut être un frein au développement Les conséquences de la réforme : honoraires à 100% ou Indépendants Avec rétrocessions Les clients sont peu enclins à payer pour une prestation de services
  • 40. II 2 Le marché américain du Family Office Progression du multi Family Office bancaire et non bancaire aux Etats-Unis Fort développement des multi Family Office : (1990/2000) Pression sur les coûts Rapprochements ou intégration d’autres activités
  • 41. II 2 Les marchés des pays émergents Des fortunes réalisées en quelques années à la différence de l’Europe ou Etats Unis. Asie, Amérique latine , Moyen orient ,.. une croissance des fortunes rapide qui crée un besoin de structuration et de diversification . La stratégie des fonds souverains est proche de la stratégie de certains F.O. .
  • 42.
  • 43. 1 Stratégie et gouvernance : Comment maintenir l’unité familiale et la préservation du patrimoine au travers des générations ? 2 Reporting consolidé : un contrôle du risque pour la réalisation des objectifs ? Quelle méthode retenir ?
  • 44. 1 Stratégie et gouvernance : Comment maintenir l’unité familiale et la préservation du patrimoine au travers des générations ?
  • 45. “La première génération crée la fortune et la troisième la consomme”. L’unité de la famille et la préservation de la fortune sont les deux objectifs à pérenniser Unité de la famille Préservation de la fortune
  • 46.
  • 47. Family Governance (values, shareholding, roles and responsibilities, decision making…) Quilvest Family Office Wealth Management (diversification/ asset allocation, estate planning…) 3 banks* (c. $13Bn.AUMs) Wealth Management (diversification/ asset allocation, estate planning…) Quilvest & Partners (c. $3.5Bn.) Next generations (education, training, coaching…) Quilvest University Family Business (governance, management, succession planning…) Quilvest & Partners Wealth structuring (legal structures, tax optimization…) Quilvest Family Office * Zurich, Luxembourg, Paris
  • 48.
  • 49. 2 Exemple de Reporting consolidé • Analyse de l’allocation d’actifs • Suivi des gérants et des banquiers • Étude des opcvm , produits structurés ,des titres vifs
  • 50.
  • 51.
  • 52.
  • 53.
  • 54. Le positionnement des banques privées dans la conquête de clients Clients en direct ou apportés par d’autres métiers de la banque Lombard , Pictet, Crédit Suisse , UBS , JP morgan, Merill Lynch Degroof , Rothschild ,Lazard,Cie Financière Rothschild, Neuflize, Aforge, Leonardo, Banque Martin Maurel, HSBC,……………. Clients au travers soit d’un réseau de détail BNP Paribas , Société Générale , Crédit Agricole, BPCE, CIC, Crédit Mutuel , LCL, Banque postale …… Clients au travers d’indépendants en gestion de patrimoine Séléction 1818, Primonial, Crédit Suisse, Pictet ,UBS …. Clients au travers d’une expertise de gestion Carmignac patrimoine , DNCA, Oddo,Mandarine ,Taurus gestion, Jacques Chahine Finance, Varenne capital…
  • 56. Diapositive 54 FT1 Franck TEYSSONNIER; 09/06/2013
  • 57.
  • 58.
  • 59.
  • 60. IV 1 B to C : Prolongement de l’activité banque privée au service des clients : une expertise complémentaire Rôle de la banque privée : Maître d’œuvre Elle intervient soit au travers d’un Senior Private Banker ou d’un multi Family Office bancaire Cette activité est indépendante dans le cas ou le Family officer bancaire travaille réellement en architecte ouverte et son expertise Attention aux conflits d’intérêt dans le cas ou cette activité est utilisée pour développer l’Asset management de la banque
  • 61. Structuration/ dépositaire/ sélection de gérants en architecture ouverte / gérants Création Fonds Multigérants avec objectif de gestion Inflation Plus 3% Analyse sur investissements de diversification ( Cinéma, « Loan », Containers….) Accompagnement pour le passage de la stratégie aux actes Maître d’oeuvre
  • 62. • Banque privée familiale ou société de gestion avec un département family office Cie financière Rothschild , Pictet , Lombard , Meeschaert Degroof/Aforge • Banque privée ou société de gestion avec un département family office Bnp paribas , Ubs, Banque1818,Crédit suisse…. • Banque privée sans activité de family office LCL , CA , Martin Maurel , Swiss life banque privée , Oddo….
  • 63. IV 1 B to C : Prolongement de l’activité banque privée au service des clients : une expertise complémentaire Une activité complémentaire qui est difficile à développer dans la banque privée. Les clients de la banque privée ne sont pas « habituer » à la facturation. L’organisation ne doit pas éloigner le banquier privé du client et positionner le banquier privé uniquement sur la gestion des actifs financiers . Il est impossible dans la durée « d’être juge et partie »
  • 64. IV 2 B to B : Une réponse de la banque privée : un fournisseur de produits et services Le segment des S.F.O et M.F.O.I. Rôle de la banque privée : Maître d’ouvrage Elle intervient à la demande d’un Family Officer via un cahier des charges soit pour la gestion des actifs ,pour le financement lombard, la création de produits structurés , la recherche de biens immobiliers ou le corporate
  • 65. Réponse à des appels d’offres de gestion financière, refinancement Cahier des charges de création de SICAR , Fonds d’investissements Luxembourg Recherche de cibles d’acquisitions ou d’investissements immobiliers Diversification : exemple :terres agricoles Paraguay, Immobilier aux Etats Unis , Maître d’ouvrage
  • 66. IV 3 Les perspectives d’évolution • Certaines Banques privées développent leur multi family office en l’internalisant ou en l’externalisant • Certaines Banques privées se développent avec un partenariat avec des Multi family office indépendant • Certains Single Family office deviennent un Multi family office avec la création d’une banque et d’une société de gestion • Certains Single family office constituent une société de gestion • Certains Multifamily office reste dans l’activité de conseil pas d’activité bancaire internalisée, pas d’activité de gestion internalisée
  • 67.
  • 68.
  • 69. Quelle rentabilité pour un F.O et un M.F.O.? • Les honoraires seulement : Une facturation par prestation Un abonnement annuel Reporting :Exemple sur les encours Consolidation des comptes ,Conseil en allocations d’actifs ,Conseil en sélection de gérant • Les honoraires et les rétrocessions • Les rétrocessions
  • 70. L’avenir des F.O. et M.F.O. 1 Rester un F.O. 2 Rapprochement de plusieurs F.O. 3 Possibilité d’être un Multi family office 4 Possibilité de rapprochement entre Multi family Office indépendant 5 Rapprochement d’une banque privée ou d’une société de gestion
  • 71. Quelle rentabilité pour la banque privée? • Les Asset manager se développent soit avec leur réseau , soit via des « Third party marketers » • La Compagnie Financière Jacques Coeur, Investeam, Alfi Partners, Asse7 Partners et Kappa Finance sont les principaux acteurs du secteur, réunis dans l'Association française des T.P.M. . • Les sociétés de gestion peuvent désormais externaliser efficacement leur marketing et leur développement
  • 72. Quelle rentabilité pour la banque privée? Certaines banques privées avec une société de gestion, sans réseau ou avec réseau ,et souhaitant se développer de façon autonome vont : Soient réaliser des acquisitions de fonds de commerce Soient se développer via des indépendants et ou Multi family office indépendants . Renforcer leur développement sur zone géographique à potentiel .
  • 73. Sources Ouvrages Le Family Office, Renzo Evangelista, Edition Gualino 2010 Family Office et famille , Bernard Camblain, Edition Gualino 2008 Le Family Office ,Eric Pichet , Marie Grozieux, Edition du siècle 2005 Conseil et gestion de fortune ,Franck Teyssonnier , Coralie smette, Karim Kheirat Edition Economica 2005 Guide pratique des entreprises familiales ,Valerie Tandeau de Marsac ,Editions Eyrolles, 272 pages, 2011 Articles Le métier reste confidentiel et a peine à s’affirmer , Multi Family Office bancaire , Agefi Actifs - 13 au 19 novembre 2009 Formation Edhec Family business center 2012/2013 Site internet www.affo.fr , www.familyofficesgroup.com