Rapport de Stage IFP

1 515 vues

Publié le

Stage de 3 mois (2013) réalisé au siège d'Incontro fra i Popoli (IfP), une ONG italienne de coopération internationale.

I. Environnement de l'organisme
II. Cadre du stage
III. Analyse SWOT
IV. Missions effectuées et apports du stage

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 515
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport de Stage IFP

  1. 1. Arsène FRANCOIS Association INCONTRO FRA I POPOLI RAPPORT DE STAGE Stage effectué du 10/04/13 au 15/06/13 à Cittadella Licence 3 AES 2012-2013 Université de Nice Sophia Antipolis Università degli Studì di Padova Institut Supérieur d'Economie School of Economics and Business et Management Administration
  2. 2. REMERCIEMENTS Avant tout développement sur cette expérience associative, je tiens à remercier ceux qui m’ont beaucoup appris au cours de ce stage, autant sur le plan professionnel que humain ; et qui, par leur gentillesse, en ont fait un moment très profitable. Aussi, je remercie mon maître de stage Leopoldo Rebellato, ainsi que Anna, Manuela, Maria et Michele, membres de l'équipe dont j'ai partagé le quotidien pendant deux mois. Que soit également remercié l'ensemble des volontaires rencontrés, chacun permettant par sa modeste implication la réalisation concrète de grands objectifs humains, et sans lesquels l'association ne serait qu'un organisme sans consistance. Je suis reconnaissant à l'Université de Padoue qui m'a donné la possibilité de réaliser ce stage. De même je tiens à remercier l'Université de Nice Sophia Antipolis, et plus particulièrement son service Relations Internationales, pour son implication dans mon projet. "La vie, le malheur, l'isolement, l'abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres." Victor Hugo, in Les Misérables Arsène FRANCOIS 1/46
  3. 3. TABLE DES MATIERES REMERCIEMENTS............................................................................................................................1 RESUME EN ITALIEN.......................................................................................................................3 INTRODUCTION................................................................................................................................4 I. L'ENVIRONNEMENT DE L'ORGANISME..................................................................................6 A. Macro environnement......................................................................................................................6 1. Environnement politique..............................................................................................................6 2. Environnement économique........................................................................................................7 3. Environnement social................................................................................................................10 4. Environnement légal..................................................................................................................11 B. Méso environnement......................................................................................................................12 C. Micro environnement.....................................................................................................................15 1. Les clients..................................................................................................................................15 2. Les partenaires...........................................................................................................................16 3. Les ressources humaines............................................................................................................16 4. Les bénéficiaires........................................................................................................................18 5. Les relations publiques..............................................................................................................19 II. LE CADRE DU STAGE................................................................................................................20 A. Résumé de l'organisme..................................................................................................................20 B. Fonctions........................................................................................................................................23 1. Coopération entre les peuples....................................................................................................23 2. Culture et éducation...................................................................................................................24 3. Soutien à distance......................................................................................................................26 4. Echanges culturels.....................................................................................................................27 C. Gestion stratégique........................................................................................................................28 1. La veille stratégique...................................................................................................................29 2. La stratégie d'intervention..........................................................................................................29 3. L'organisation managériale........................................................................................................31 4. Le contrôle de gestion................................................................................................................33 5. La responsabilité sociale d'entreprise........................................................................................34 III. ANALYSE SWOT........................................................................................................................36 IV. MISSIONS EFFECTUEES ET APPORTS DU STAGE..............................................................38 TABLE DES ILLUSTRATIONS.......................................................................................................42 BIBLIOGRAPHIE.............................................................................................................................43 ANNEXES.........................................................................................................................................44 Arsène FRANCOIS 2/46
  4. 4. RIASSUNTO DEL RAPPORTO Questo rapporto è basato su uno stage svolto dal 10 aprile al 15 giugno 2013 presso l'associazione Incontro fra i Popoli, nella sua sede operativo di Cittadella, della provincia di Padova (per dettagli sulla localizzazione, vedere gli allegati A e B). Incontro fra i Popoli è un’Organizzazione Non Governativa che ha per obbiettivo quello di sviluppare la cooperazione e la solidarietà internazionale. L’associazione raggruppa una quarantina di soci e un centinaio di collaboratori volontari. I beneficiari sono circa 30.000 in Italia e 1.500.000 nel mondo. La prima parte del rapporto cerca di analizzare l'ambiente in cui opera Incontro fra i Popoli. Questa prima parte inizia con uno studio del macro-ambiente politico-economiche italiano. Poi vengono descritte le dinamiche del settore in quale opera Incontro fra i Popoli. Per concludere, nell'analisi è studiato il micro-ambientedell'associazione con un elenco dei differenti soggetti interessati direttamente nelle sue attività. La seconda parte è dedicata allo studio interno dell'associazione. I settori in cui opera Incontro fra i Popoli descritti sono : il settore della Cooperazione Internazionale nel quale ci si occupa della realizzazione di progetti con partner locali (l’elenco dei partner si trova nell’allegato C), il settore Educazione e Cultura che conta circa 400 interventi all’anno, il settore del Sostegno a Distanza e il settore degli Scambi Culturali. Poi il rapporto si concentra sulla gestione strategica dell'associazione, che permette di sviluppare i temi di controllo di gestione e di responsabilità sociale d’impresa. La terza parte contiene un'analisi SWOT (cioè lo studio delle forze e debolezze dell'associazione, e delle opportunità e minacce del suo ambiente) che permette di riassumere e di problematizzare le prime due parti del rapporto. I punti evidenziati sono i seguenti : Incontro fra i Popoli dispone di una grande presenza, notorietà e legittimità al livello locale. Questa forza è usata per sfruttare le opportunità sempre più numerose di progetti di solidarietà internazionale. Di contro la situazione politico-economica attuale rappresenta una minaccia per l’associazione, visto che gli aiuti pubblici allo sviluppo diminuiscono con la crisi dei Debiti Pubblici. Infine, la visibilità online dell'associazione sta ora migliorando con l'obiettivo ultimo di aprirsi ad un livello di simpatizzanti e sostenitori più ampio. L'ultima parte riguarda le diverse mansioni pratiche che ho compiuto durante lo stage, principalmente in gestione amministrativa e traduzione italiano/francese. Arsène FRANCOIS 3/46
  5. 5. INTRODUCTION Du 10 avril au 15 juin 2013 j’ai effectué un stage au sein de l’association Incontro fra i Popoli, dans son siège opératif à Cittadella. Fondée en 1990, Incontro fra i Popoli (Rencontre entre les Peuples), est une ONG italienne de coopération et de solidarité internationale reconnue par le ministère des Affaires Étrangères (Italie) et l’Union Européenne. Incontro fra i Popoli a pour mission de contribuer à la construction d’un monde de justice, d’égalité et de partage. L'association collabore avec des organismes de pays du Sud1 du monde en les soutenant dans la proposition et la gestion de projets de développement. Dans cette même optique Incontro fra i Popoli travaille sur le territoire italien pour la création d’un réseau de sensibilisation, afin d'expliquer les mécanismes politico-économiques générant l’appauvrissement d’une partie du monde, et de présenter les initiatives entreprises par ces communautés appauvries. Le siège social de l'association se situe à Padoue et le siège opératif à Cittadella, des localités de la région Vénétie, dans le nord-est de l’Italie (voir annexes A et B pour une localisation précise). Ce stage a été l'opportunité de percevoir la manière par laquelle une ONG de taille modeste, dans un secteur en concurrence, choisie et met en place sa stratégie pour devenir et demeurer un acteur local incontournable. L’élaboration de ce rapport a pour principales sources les différents enseignements tirés de la pratique journalière des tâches auxquelles j’étais affecté. En parallèle, les nombreux entretiens informels que j’ai pu avoir avec les employés et bénévoles m’ont permis d'approfondir ma connaissance de l'association et de donner une cohérence à ce rapport. En vue de rendre compte de manière fidèle et analytique des deux mois passés au sein de l'association Incontro fra i Popoli, il m'apparaît logique de présenter à titre préalable les dynamiques de l'environnement politico-économique influençant le secteur de l'aide au développement (I). Le cadre du stage sera ensuite étudié par l'analyse interne de l'association, tant d’un point de vue fonctionnel et structurel que managérial (II). Une analyse SWOT permettra de 1 Terme préféré à celui utilisé précédemment de « pays en voie de développement » car cette expression sous- entendait la nécessité d’adopter le mode de vie des pays riches, malgré le consensus sur la non-soutenabilité de ce mode de vie. Arsène FRANCOIS 4/46
  6. 6. résumer les deux premières parties et de mettre en lumière les défis se posant à Incontro fra i Popoli (III). Enfin, il sera précisé les différentes missions et tâches effectuées au sein de l'organisme, ainsi que les nombreux apports retirés (IV). Arsène FRANCOIS 5/46
  7. 7. I. L'ENVIRONNEMENT DE L'ORGANISME Afin de cerner la situation de l'association Incontro fra i Popoli, il est nécessaire de débuter par une analyse externe de cet organisme. Cette analyse réduira progressivement son champ d’étude en passant du macro environnement italien (A), au secteur de la solidarité internationale (B), puis au micro environnement de l’association (C). A. MACRO ENVIRONNEMENT La coopération italienne au développement présente certaines particularités par rapport aux autres pays industrialisés. Ces particularités sont la conséquence de certains facteurs politiques, économiques, culturels et juridiques propres à l’Italie. 1. ENVIRONNEMENT POLITIQUE Environnement politique national : L’Italie est une démocratie parlementaire, dont le Parlement est caractérisé par un bicaméralisme strict2 . Suit aux résultats des élections législatives du 24 et 25 février3 , le Partito Democratico de Pier Luigi Bersani sort vainqueur mais sans majorité au Sénat4 . Il a fallu ensuite plus de deux mois pour que soit formé un gouvernement d’alliance entre le Partito Democratico et Il Popolo Della Libertà5 . Puis, le 15 mai 2003, Le mandat du Président de la République s'est achevé. Giorgio Napolitano, 2 Cela signifie que les deux assemblées le composant, la Chambre des députés et le Sénat de la République, ont des pouvoirs identiques. 3 Début décembre 2012 le parti Il Popolo Della Libertà de Silvio Berlusconi s'abstient lors de deux votes de confiance au gouvernement technique de Mario Monti, qui présente alors sa démission. Le 22 décembre 2012, le président de la République Giorgio Napolitano prononce la dissolution du Parlement et annonce de nouvelles élections. 4 Résultats consultables sur Http://elezioni.interno.it/ (service électoral du Ministère de l'Intérieur) 5 "Governo, Letta ha sciolto la riserva." La Repubblica, 27 avril 2013. Arsène FRANCOIS 6/46
  8. 8. initialement non-candidat à sa propre succession, a finalement été reconduit, faute d'alternatives6 . Ces crises politiques à répétition ont plusieurs conséquences. Tout d'abord elles laissent les italiens, et l'association Incontro fra i Popoli, dans l'inconnu quand au prochain programme politique qui sera mené. De plus l'instabilité politique récurrente a entraîné dernièrement la panique des marchés financiers, avec des conséquences néfastes pour l'économie italienne. Environnement politique local : Cittadella est dirigée par un maire appartenant à la Lega Nord. La Lega Nord, ou Ligue du Nord, est un parti d'extrême-droite régionaliste, souvent décrit comme xénophobe. En 2010, ce parti obtenait plus de 35% des suffrages aux élections régionales7 . La tendance est donc à une politique de sécurisation et de renfermement régional. Cette vision politique contraste fortement avec les objectifs d'Incontro fra i Popoli, qui cherche à sensibiliser aux valeurs de tolérance et de solidarité internationale. Le climat politique est plutôt menaçant pour l'association. Car en effet ce sont les décideurs locaux qui ont le pouvoir de faciliter ou non l’expression de la société civile (démarches administratives, fonds régionaux dédiés à la coopération internationale, etc.). 2. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE Environnement économique européen : Un des principaux donateurs institutionnels d'Incontro fra i Popoli est l'Union Européenne. Il faut savoir que l'Union Européenne consacrait en 2009 un montant de 48 milliards d'euros pour sa politique d'aide au développement, c'est à dire 56% du total des donations mondiales. Cependant les la crise généralisée des dettes souveraines a amené à des restrictions budgétaires au sein des pays européens. En conséquence les montants d'aide ont baissé de 6% entre 2010 et 20128 . 6 "Quirinale, Napolitano accetta il reincarico. Il sì al bis dopo una mattinata di pressioni." La Repubblica, 20 avril 2013. 7 Résultats détaillés disponibles sur Http://www.repubblica.it/static/speciale/2010/elezioni/regionali/veneto.html 8 Selon les statistiques de l'aide de l'OCDE (www.oecd.org) Arsène FRANCOIS 7/46
  9. 9. Environnement économique national : En 1970 les pays riches se sont engagés auprès de l'ONU à consacrer 0,7% de leur Revenu National Brut9 à l'aide publique au développement (Balleix, 2010). Cet objectif a ensuite été officieusement abandonné par la majorité des pays, dont l'Italie, qui en 2012 consacrait uniquement 0,13% de son RNB à l'aide internationale10 . Mais il faut prendre en compte les difficultés économiques et budgétaires auxquelles fait face ce pays ces dernières années. L’Italie connaît, comme de nombreux pays européens, une crise de sa dette souveraine. En effet la dette publique a atteint 120% du PIB italien en 2011. La même année, l’agence de notation Standard and Poor’s a abaissé la note du pays de A+ à A. En 2012 l'Italie était toujours en récession, avec un recul du PIB de 2,4%. Durant la crise économique de 2008, le montant de l'aide publique au développement (APD) a été revu à la baisse, comme le montre la figure 111 : En 2011 l'Italie finance l'aide au développement à hauteur de 4.241 millions de dollars. Pour la première année depuis la crise économique de 2008, le budget dédié à l'APD ne diminue pas. Mais cette remontée est provisoire, car elle reflète notamment l'assistance d'urgence aux réfugiés d'Afrique du Nord (échoués sur l’île de Lampedusa en fuyant les révolutions en Tunisie et Libye). Et en effet l'aide au développement de l'Italie est ensuite amputée de 34.7% entre 2011 et 201212 . 9 Abrégé RNB. Terme remplaçant désormais le PNB (Produit National Brut). Équivaut à la somme des revenus (salaires et revenus financiers) perçus par les agents économiques nationaux. 10 Selon les statistiques de l'aide de l'OCDE 2012 (Http://www.oecd.org) 11 Base de données disponible sur Http://www.oecd-ilibrary.org/development/aide-publique-au-developpement- apd_20743874-table1 12 Http://www.oecd.org/fr/cad/stats/le-decrochage-de-laide-aux-pays-pauvres-se-poursuit-a-mesure-que-les- Arsène FRANCOIS 8/46 Figure 1 : Évolution des montants de l'aide publique italienne au développement
  10. 10. Il faut aussi noter que les variations du montant de l'APD sont plus que proportionnelles aux variations du PIB italien. Le rapport entre le budget de l'aide publique au développement et le PIB italien est illustré dans le graphique suivant : La part du PIB à destination de l'aide publique à été réduite significativement depuis 2005 et durant la crise économique. Lorsque le revenu national diminue, le budget consacré à l'aide publique est réduit plus que proportionnellement. L'aide publique au développement ne semble donc pas une priorité politique et économique lors d'une conjoncture négative. Environnement économique local : Le centre- nord représente la zone la plus industrialisée et la plus active de l'Italie. Et si la Vénétie ne fait pas partie de la mégalopole européenne comme le Nord-Ouest de l’Italie (avec les villes de Milan, Turin et Gênes), cette région n’en reste pas moins très dynamique et dotée de nombreuses PME et PMI. Ainsi le taux de chômage dans la province de Padoue était de 6,4% en 2012, alors qu'il atteignait 11,6% au niveau national13 . gouvernements-serrent-la-vis-budgetaire.htm 13 Selon l'Institut National de Statistique ( Http://www.istat.it/it/ ) Arsène FRANCOIS 9/46 Figure 2 : Évolution du pourcentage du PIB italien consacré à l'APD
  11. 11. 3. ENVIRONNEMENT SOCIAL L’Italie est une Nation ancienne mais un État très récent14 . Avec la dynamique démographique actuelle, c'est à dire un taux de natalité très bas, la part de la population immigrée dans la population italienne doublera d'ici vingt ans, passant de 5 à 10 % (Ferrari, 2008). La société italienne développe son multiculturalisme mais l’État italien n'en est pas multiculturaliste pour autant. Il semble en effet avoir des difficultés à percevoir sa propre composition sociale et à reconnaître les différentes cultures et religions présentes sur son territoire. L’Italie conserve des rapports étroits avec l’Église catholique15 alors que d'autres religions peinent à accéder à une reconnaissance institutionnelle. L'interprétation du principe supra- constitutionnel de "laïcité" n'est pas la même qu'en France. Ainsi la Cour de Cassation italienne a jugé la présence de crucifix dans les salles de classe et tribunaux italiens conforme au principe de laïcité16 . Bien entendu cette forte influence du catholicisme a des conséquences dans le secteur de la coopération internationale. Les premiers volontaires internationaux italiens, dans les années 70, sont des missionnaires cherchant à témoigner leur foi. C'est ce que Raimondi et Antonelli (2001) présentent comme le volontariat "blanc". L'influence des mouvements de libération et de lutte contre le néo-colonialisme mènera, à la fin des années 70, à une deuxième vague de volontariat appelée "rouge" car majoritairement d'inspiration marxiste. Et dans les années 80 se sera aux volontaires "verts" de faire leurs apparitions, préoccupés par le développement durable, les droits des femmes et des enfants ainsi que le respect des cultures locales. Raimondi et Antonelli expliquent ainsi très clairement que les caractéristiques de la coopération internationale sont liées aux préoccupations sociales contemporaines des donateurs. L'aide fournie aux pays du Sud est fonction des valeurs sociales des pays donateurs, ce qui est loin d'assurer sa systématique adéquation avec les besoins prioritaires des populations locales. 14 L’unification de l’Italie par la maison de Savoie date de 1861. 15 La religion catholique devient religion d’État avec les accords du Latran de 1929. En contrepartie la souveraineté du Pape se limite à la cité du Vatican. A la fin de la deuxième guerre mondiale, la nouvelle Constitution de la République (1948) conserve une partie des accords (par exemple l'interdiction du blasphème), mais l’Église et l’État sont séparés par son article 7. Le catholicisme (non la religion catholique) est cependant considéré comme un élément du patrimoine national, comme une religion civile compatible avec la laïcité. 16 Décision confirmée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme le 18 mars 2011. Arsène FRANCOIS 10/46
  12. 12. 4. ENVIRONNEMENT LEGAL Une politique de coopération technique, vision réductrice de la coopération au développement, est initiée par la loi 1222 de 1971 ("Coopération technique avec les pays en voie de développement"). Ainsi si cette loi prend en considération l'assistance et la collaboration technique, elle fait l'impasse sur les instruments de coopération économique et financière comme les dons et les crédits à conditions préférentielles. Par rapport aux autres pays européens, l'Italie débute une réelle politique de coopération seulement dans les années 80. Cela peut s'expliquer par une prise de conscience de l'opinion publique mais aussi par l'explosion du prix du pétrole et ses conséquences économiques. Il est nécessaire en effet de trouver de nouveaux marchés pour les exportations des firmes italiennes et de soutenir les capacités d'exportations des pays pétroliers (Raimondi et Antonelli, 2001). Cette politique est initiée par la loi 38 de 1979, qui étend le champ de la coopération à la formation des populations locales afin de leur permettre de gérer elles-mêmes les structures. Cette loi mène aussi à la création d'un Département de la Coopération auprès du Ministère des Affaires Étrangères. Elle permet également une affiliation des projets entre ONG et Ministère des Affaires Étrangères. La loi 49, de 1987, ouvre la voie de la coopération décentrée, c'est à dire la possibilité pour les communautés territoriales (communes, provinces, régions) de proposer leurs propres projets de coopération. Le processus 5X1000 (5 pour 1000), introduit en 2006, permet aux contribuables de demander un reversement de 0,005% de leurs taxes à l'association de leur choix, en indiquant cet organisme sur leur feuille d'impôt. Les associations sans but lucratif d'utilité sociale, les fondations pour la recherche et les Universités se sont donc retrouvées dans une féroce compétition. L’université de Padoue a par exemple initié une grande campagne de publicité en misant sur sa réputation afin de récolter des fonds pour ses chercheurs. Concernant Incontro fra i Popoli le procédé 5X1000 apporte en moyenne 10.000 euros par an. Arsène FRANCOIS 11/46
  13. 13. B. MESO ENVIRONNEMENT Le mouvement humanitaire moderne est né en 1863, après la bataille de Solferino, lorsque Henri Dunant décide d’humaniser la guerre en créant la Croix Rouge. Le secteur de l’humanitaire s’est ensuite étendu hors de l’Europe après les décolonisations des années 50 et l’arrivée de nouveaux pays sur la scène mondiale. Cependant Incontro fra i Popoli est tourné plus particulièrement vers l'aide au développement, c'est à dire la mise en place de projets de développement sur le long terme, que vers l'aide humanitaire temporaire en réponse à une crise. En termes économiques, Incontro fra i Popoli se trouve dans le tiers secteur, aussi appelé secteur non marchand, économie sociale et solidaire, ou encore secteur à but non lucratif. Ce secteur se situe entre le secteur privé et le secteur privé. En effet bien qu'il garde une forme concurrentielle (comme le secteur privé), il répond à une logique d'utilité sociale (comme le secteur public). Dans ce secteur se trouvent des ONG, des fondations et des organisations religieuses. Selon les Nations Unies17 , le secteur des ONG représentait en 2006 la huitième plus grande économie mondiale. Il emploi près de 19 millions d’employés rémunérés et un nombre indéfinissable de bénévoles. Incontro fra i Popoli est une ONG, et plus précisément une ONGD c'est à dire une ONG de développement. En effet les ONG peuvent aussi être centrées sur les droits humains ou le respect de l'environnement. Son secteur d'activité est donc celui de la coopération au développement. Afin d'analyser la structure du secteur où opère Incontro fra i Popoli nous allons observer les cinq forces concurrentielles de ce secteur selon la méthode de Porter : Le pouvoir de négociation des clients Les donateurs, ou clients, sont en position de force car la concurrence pour l'accès aux donations est importante. Concernant les donateurs publics, peu nombreux et de grandes tailles face à de multiples ONG, ils peuvent imposer des cahiers des charges précis pour leurs appels d'offres de financement. Après avoir reçus les candidatures détaillées des ONG, ils effectuent des calculs coûts/avantages, ou plus précisément subventions demandées/résultats attendus afin d'effectuer la sélection. 17 L'essor des ONG. UN Special, n°653 Juillet-Août 2006 Arsène FRANCOIS 12/46
  14. 14. De même les donateurs privés sélectionnent l'ONG qui maximisera leur satisfaction immatérielle, c'est à dire le bien-être et le sentiment de bonne conscience retiré de leur donation. Ces donateurs privés ont de faibles coûts de transfert, c’est-à-dire qu’ils peuvent facilement changer l’association qu’ils soutiennent, ce qui leur donne un pouvoir de négociation élevé. Le pouvoir de négociation des bénéficiaires On pourrait penser que les bénéficiaires ne sont pas regardants sur l'aide proposée. La gratuité des services apportés pourrait leur suffire. Cependant, suite à l'Accord de Cotonou signé en 2000 et à la réforme de la gestion de l'aide, l'appropriation de l'aide par les pays bénéficiaires est devenue une priorité. Autrement dit les bénéficiaires ont désormais un rôle moteur dans la définition des stratégies de développement. Un projet de développement ne peut donc plus être conçu isolément dans une ONG du Nord, mais c'est au contraire au pays bénéficiaire de le réaliser en coopération avec cette ONG. La menace d'entrants potentiels sur le marché Comme l'explique Balleix (2010), l'aide au développement n'est plus un domaine réservé à l'Europe et aux États-Unis. Dans les années 90 l'Inde et la Chine ont fait leurs entrées sur le marché de l'aide en Afrique afin de sécuriser leurs importations d'énergies. Ces aides alternatives sont fortement attractives car elles sont rapides et moins pointilleuses sur le respect des Droits Humains par les gouvernements. Ainsi en 2006 était organisé le premier sommet Chine-Afrique tandis que l'Inde organisait le sien en 2008. Cependant ces investissements sont avant tout commerciaux et ne constituent pas un substitut aux projets de coopération au développement organisés en lien direct avec la société civile locale. Cela nous amène à la quatrième force concurrentielle de Porter. La menace des services de substitution Il existe de nombreuses formes d'aides internationales, mais elles sont difficilement substituables. Par exemple, les dons (de même que les prêts ou effacements de dettes) intergouvernementaux sont par définition distribués directement aux gouvernements des pays bénéficiaires et non à la société civile. De même les interventions de la Banque Mondiale ou du Fonds Monétaire International visent les finances publiques des pays d'intervention, et leur efficacité est soumise à des conditions préalables (politiques monétaires, fiscales et commerciales en cours, stabilité sociopolitique, qualité institutionnelle)18 . Dans les pays ne remplissant pas ces 18 Voir à ce propos le travail de Burnside et Dollar (1997) ayant fortement influencé la politique d'aide des institutions internationales. Arsène FRANCOIS 13/46
  15. 15. conditions d’efficacité, le rôle des projets de petite envergure et en partenariat direct avec la société civile devient primordial. Et inversement : la méthode d'intervention par petits projets entre ONG permet une meilleure adéquation avec les besoins locaux mais elle contient aussi le risque de manque de transparence et de volatilité des budgets (et une aide non régulière ni constante a une efficacité moyenne moindre). Par conséquent les différents types d'aide sont plutôt complémentaires que substituables. Et les objectifs sont atteints par la coopération entre politiques gouvernementales et initiatives de la société civile. L'intensité de la rivalité entre les concurrents Pour les décideurs mondiaux de la fin des années 80, le secteur de l'aide perd de son attractivité stratégique et devient moins concurrentiel. En effet la fin de la Guerre Froide signifie la fin des tentatives d'influence sur les pays situés à l'extérieur des blocs. Il faut attendre les années 2000 et les Objectifs du Millénaire pour le Développement pour voir se développer à nouveau une stratégie mondiale dans ce secteur. En effet les nouveaux enjeux sont de lutter contre les fondamentalismes et les pressions migratoires, mais aussi d'apparaître comme acteurs clés sur la scène politique internationale (Balleix, 2010). Concernant la recherche de donateurs privés, l'intensité actuelle de la concurrence est importante mais varie grandement selon la cause défendue, sa médiatisation, et son impact affectif sur les donateurs potentiels19 . Selon les statistiques des appels d’offres de l'Union Européenne20 , en 2010 le taux global des projets présentés obtenant un financement était de 9,32%. Si on ne comptabilise pas les projets relatifs au thème de l'environnement (leur taux d'acceptation étant fortement élevé: 46,7%), seulement 7 projets sur 100 sont finalement financés. De plus, selon les diverses associations de coopération internationale, le versement des financements est de plus en plus tardif, arrivant parfois après la clôture du projet, et posant de graves problèmes de trésorerie pour les petites structures. 19 Un exemple frappant est l’association Médecins Sans Frontières annonçant une semaine après le tsunami de 2004 avoir reçu plus de donations que nécessaire pour cette cause (40 millions d’euros), alors qu’en parallèle sa campagne pour le Darfour peinait à réunir 650.000 euros. 20 Disponibles sur EuropAid : Http://ec.europa.eu/europeaid/work/funding/documents/application_statistics_2010.pdf Arsène FRANCOIS 14/46
  16. 16. C. MICRO ENVIRONNEMENT Il est maintenant nécessaire d’étudier l’environnement direct d’Incontro fra i Popoli, c’est à dire les différentes parties prenantes en contact quotidien avec l’association. 1. LES CLIENTS Il faut tout d'abord préciser que dans le tiers secteur, clients et bénéficiaires ne sont pas les même individus. En effet l'individu payant le service d'aide est le donateur, celui à qui est destiné cette aide est une autre personne, le bénéficiaire. Il existe deux types de clients: les donateurs privés et les donateurs publics. En ce qui concerne Incontro fra i Popoli les donateurs privés, approximativement 1.500, viennent majoritairement de la région Vénétie. Ils apportent 44% des ressources monétaires de l'association. Les donateurs publics de Incontro fra i Popoli sont principalement l'Union Européenne, le Ministère italien des Affaires Étrangères, la région Vénétie et la commune de Padoue. Ils ont contribué à hauteur de 244.849 euros en 2012, soit la moitié des entrées monétaires d'Incontro fra i Popoli. L'équilibre entre fonds privés et fonds publics s'est amélioré ces deux dernières années, dû à une légère hausse des donations privées mais surtout à la baisse des fonds publics, comme le montre ce graphique : Les deux types de clients, donateurs privés d'une part et donateurs publics de l'autre, ont des critères de sélection d'ONG différents. Les donateurs privés sont particulièrement intéressés par la Arsène FRANCOIS 15/46 Figure 3 : Évolution de la provenance des entrées monétaires
  17. 17. crédibilité et donc la notoriété de l'ONG. Pour récolter leurs dons il est donc nécessaire de mettre en place une stratégie de communication. Les donateurs publics sont plutôt attentifs à l'efficacité et à la transparence de la gestion au sein de l'ONG, car ils ont un accès plus aisé à ces informations. 2. LES PARTENAIRES En lien direct avec les bénéficiaires finaux, les partenaires locaux d'Incontro fra i Popoli sont des entités de la société civile des pays du Sud. Ces ONG partenaires sont au nombre de quinze, situées dans cinq pays différents: République Démocratique du Congo, Cameroun, Tchad, Népal et Roumanie. La liste détaillée des partenaires et de leurs principaux projets se trouve en annexe C. 3. LES RESSOURCES HUMAINES Les ressources humaines de l'association sont de deux types: les salariés et les bénévoles. Les bénévoles, appelés aussi volontaires, sont des "donateurs de travail". Mais, par rapport aux donateurs monétaires, ils possèdent une bonne connaissance de l'association et des informations de première main. Le noyau dur de l'association est composé de trois salariés et d'un président bénévole. En schématisant le fonctionnement l'association avec ces quatre personnes, la répartition parmi les secteurs peut être simplifiée ainsi: En effet le secteur de la coopération entre les peuples occupe la majeure partie du temps de Arsène FRANCOIS 16/46 Figure 4 : Répartition des ressources humaines de l'association
  18. 18. travail du président. Le secteur Culture et Éducation nécessite le travail d'une responsable à temps plein. Le président et le directeur réalisent aussi des interventions régulières dans ce secteur. Enfin la gestion générale est menée par le directeur et une salariée. Étant donné la taille de l'association, il est certain que chaque personne peut être amenée à participer aux différents secteurs selon les nécessités journalières. La politique de paie : Les trois salariés travaillant à temps plein ne sont payés qu'à temps partiel. En effet les salaires mensuels s'échelonnent entre 600 et 1.000 euros. Une partie de leur temps de travail peut donc être vue comme du bénévolat. De plus les contrats de travail sont des contrats à projet21 , c'est- à-dire des contrats précaires. Les employés ont le statut de collaborateurs autonomes et leur contrat prend fin avec la réalisation du projet ou sa date d’échéance. Dans le cas des salariés d’Incontro fra i Popoli, la durée est fixée à six mois. Les salaires offerts étant plus bas que dans les entreprises à but lucratif, les salariés doivent être guidés par d'autres motivations. L'étude des motivations des travailleurs du secteur non lucratif qui suit se base sur le travail de Gui Benedetto (2008), et sur ses cours donnés à l'Université de Padoue en 2013. Deux des trois salariés ont moins de trente ans, en conséquence le contexte économique et le fort taux de chômage des jeunes les rendent relativement satisfaits de leurs propres contrats de travail. De plus la satisfaction morale de contribuer à une bonne cause compense en partie la différence de salaire avec le secteur lucratif. L'environnement de travail, la qualité des relations entre employés, et l'atmosphère conviviale peuvent être aussi des éléments-clés. En effet les salariés ne sont pas rétribués à la performance, ils peuvent donc coopérer et s'aider mutuellement sans craindre une baisse de prime personnelle. Il y a cependant un besoin d'équilibre entre les comptes à rendre aux donateurs (le pourcentage des donations allant à la gestion et aux salaires) et le risque de perte de capital humain par une politique de bas salaires. En effet le travail coopératif et la communication informelle au sein de l'association nécessite une bonne connaissance de l'organisme. Un changement de personnel signifie donc une forte baisse d'efficacité durant le temps d'apprentissage. La théorie des motivations intrinsèques tend au contraire à favoriser les bas salaires dans le domaine 21 Contrats Co. Co. Pro. instaurés par le décret législatif n.276 en 2003 (loi Biagi) Arsène FRANCOIS 17/46
  19. 19. des ONG. En effet le salaire ne doit pas être perçu comme tel, mais plutôt comme un remboursement de frais (nourriture, logement, essence). Car le risque des versements de salaires est de passer d'un engagement moral (motivation intrinsèque), à un engagement simplement économique (motivation extrinsèque). C'est-à-dire courir le risque que les employés ne travaillent plus pour remplir la mission de coopération de l'association mais au contraire pour gagner leur salaire mensuel. Afin de répondre à ces paradoxes, Incontro fra i Popoli tente d'apporter une seconde rétribution, alternative, qui n'a de valeur que pour le personnel intrinsèquement motivé : l'opportunité de voyager dans les pays d'intervention pour rencontrer les partenaires. Car Incontro fra i Popoli poursuit deux objectifs lors du recrutement de ses salariés : trouver une personne partageant ses valeurs et ayant de bonnes capacités de travail. Afin de s'assurer la première condition, sa politique de bas salaire est efficace. Plus la motivation morale d'un candidat est forte, plus il est près à accepter un bas salaire. Une auto-sélection s'opère et les profils "greedy", motivés seulement par l'argent, ne candidatent pas. Concernant la deuxième condition, Incontro fra i Popoli grâce à sa politique d'ouverture aux stagiaires universitaires dispose d'un vivier de néo-lauréats dont l'association connaît déjà les capacités. 4. LES BENEFICIAIRES Les bénéficiaires sont de deux types: – Les bénéficiaires en Italie, dépassant les 30.000 personnes. Très divers, allant de personnes en situation d’extrême pauvreté aux élèves bénéficiant des interventions de l'association dans les écoles. – Les bénéficiaires dans le monde, estimés à 1.500.000. Actuellement ce sont des habitants de la République Démocratique du Congo, du Cameroun, du Tchad, du Népal et de la Roumanie22 . 22 Pour une liste détaillée des régions d'intervention, consulter la liste des partenaires en annexe C. Arsène FRANCOIS 18/46
  20. 20. 5. LES RELATIONS PUBLIQUES Différentes entités sont regroupées dans la section relations publiques. Il s’agit des entités ayant un impact sur la vision d’Incontro fra i Popoli pour la société. Lorsque Incontro fra i Popoli réalise un événement, comme une fête ou une grande intervention dans une école, elle réalise des conférences de presse ou envoie directement aux rédactions un communiqué de presse. Cela concerne en priorité deux quotidiens locaux : Il Gazzettino di Padova et il Mattino di Padova. Pour cette raison, des articles concernant les actualités de l'association sont publiés avec une certaine constance. De plus la chaîne de télévision Rai Parlamento réalise régulièrement de courts reportages sur les expressions de la société civile locale, et des présentations d'Incontro fra i Popoli y ont été diffusées. Depuis treize ans Incontro fra i Popoli publie une revue trimestrielle résumant ses dernières actions et exposant ses analyses sur la conjoncture internationale. Ce journal est distribué directement à plus de 1.600 adresses, mais est aussi mis à disposition lors des diverses interventions de l'association. De plus, une mailing list est actualisée régulièrement, et la récolte de nouvelles adresses se fait lors de tous les événements de l'organisation. Arsène FRANCOIS 19/46
  21. 21. II. LE CADRE DU STAGE Suite à l’analyse de l’environnement dans lequel évolue Incontro fra i Popoli, il est désormais nécessaire de se pencher sur les caractéristiques internes à l’association. Après un bref résumé de l’association (A) et de ses secteurs d’activités (B), une étude de sa gestion sera menée (C). A. RESUME DE L'ORGANISME Bref historique : L'association initiale, du nom de La Tortuga, disposait uniquement d'une activité de commerce équitable. Lorsqu'il a été décidé d'initier des projets d’aide au développement, Leopoldo Rebellato (président actuel) a rejoint les fondateurs pour partager son expérience acquise au cours de six années passées en Afrique. En 1993, suite à des divergences sur les objectifs de l’association, les membres fondateurs se sont désengagés et le nom a été changé pour Incontro fra i Popoli. L’association Incontro fra i Popoli s’est ensuite développée, créant parallèlement une seconde association Stella del Sud dédiée au commerce équitable et solidaire, et ses deux magasins respectifs sous l’appellation « Bottega del Mondo ». Plus récemment une coopérative sociale du nom de Stella fra i Popoli a été crée pour effectuer des projets sociaux sur le territoire italien. Bilan social : L'association compte 40 membres adhérents. Le siège opératif est géré quotidiennement par 3 employés et 3 volontaires. Le nombre de stagiaires varie autours de 10 étudiants par an et les volontaires occasionnels avoisinent la centaine. Plus de 1.500 personnes soutiennent financièrement l'association. Les bénéficiaires en Italie sont évalués à 30.000, et ils seraient plus de 1.500.000 dans le reste du monde. Arsène FRANCOIS 20/46
  22. 22. Bilan institutionnel : Incontro fra i Popoli est une association de volontariat reconnue par l'Union Européenne et le Ministère italien des Affaires Étrangères, ayant le statut d'Organisation Non Lucrative d'Utilité Sociale (ONLUS). Incontro fra i Popoli remplie les conditions d'appartenance aux Organisations Non Gouvernementales (ONG) : • Elle est indépendante : c'est une entité privée séparée du gouvernement italien; • Elle n'a pas de but lucratif : elle ne distribue aucun bénéfice à ses membres; • Elle est fondée sur le volontariat : elle possède un fort degré de participation bénévole, malgré l'emploi parallèle de professionnels; • Elle est autonome : c'est à dire indépendante financièrement et politiquement; • Elle vise l'intérêt public. De plus Incontro fra i Popoli appartient à plusieurs réseaux et fédérations, les principaux étant : • CIPSI (Coordination d'Initiatives Populaires de Solidarité Internationale)23 • Comité International pour le Contrat Mondial sur l’Eau24 • Forum SaD25 • Tavola della Pace26 • CreSud27 • Coordination d’Associations de Volontariat de Padoue • Coordination d’Associations de Volontariat de Cittadella28 • Coopérative «Stella fra i Popoli»29 23 Le CIPSI est un groupement d'une quarantaine d'ONG italiennes visant à s'entraider pour mener leurs projets respectifs. Le président d'Incontro fra i Popoli a présidé le CIPSI par le passé, et y garde donc une forte influence. Http://cipsi.it 24 Il vise à sensibiliser à la perception de l'eau comme bien public, afin de lutter contre la marchandisation et les spéculations financières sur cette ressource. Http://contrattoacqua.it 25 Une coordination italienne d’organismes dédiés au Soutien à Distance, afin de le promouvoir et d'encourager les bonnes pratiques. Http://www.forumsad.it 26 Association de promotion de la paix et des Droits Humains, organisant notamment la marche annuelle de la paix Pérouse-Assise à laquelle Incontro fra i Popoli a participé. Http://www.perlapace.it 27 Société par actions de microcrédit, offrant un soutien technique aux ONG. Http://www.cresud.it 28 Le président d'Incontro fra i Popoli en est l'actuel coordinateur général. 29 Réalisation d'actions en faveur des populations locales défavorisées. Basée à Cittadella, la coopérative est fortement liée à Incontro fra i Popoli, dont elle partage le siège opératif. Arsène FRANCOIS 21/46
  23. 23. Bilan économique : Incontro fra i Popoli est une réalité économique, avec un budget de fonctionnement annuel de 921.857 euros pour l'année 2012. Il faut cependant noter que la moitié de cette somme (49%) provient de la comptabilisation des heures de travail offertes bénévolement (figure 5). Les entrées monétaires ne sont en réalité que de 468.793 euros30 . 30 Tous les chiffres concernant Incontro fra i Popoli sont issus de son Rapport de Mission 2012. Les fonds récoltés par les activités de l'association (ventes de produits, camps de service, interventions dans les écoles,...), sous forme d'offres libres, sont rattachés à la catégorie des fonds privés dans ce rapport. Notons que cette simplification est erronée concernant les écoles. Arsène FRANCOIS 22/46 Figure 5 : Provenance des ressources 2012 travail bénévole 49% fonds publiques 27% donations privées 22% activités de l'association 2%
  24. 24. B. FONCTIONS 1. COOPERATION ENTRE LES PEUPLES Ce secteur consiste en des partenariats avec la société civile du Sud du monde. Incontro fra i Popoli a actuellement des projets en cours en République Démocratique du Congo, au Cameroun, au Tchad, au Népal et en Roumanie. Incontro fra i Popoli dédie 84% de son budget au secteur de la coopération entre les peuples (figure 6). La République Démocratique du Congo est clairement le pays partenaire majoritaire. En 2012, 352.977 euros étaient destinés à ce pays sur un budget de coopération total de 375.975 euros (soit 94%). Les projets de développement sont élaborés avec les ressources humaines et techniques locales, et s’insèrent souvent dans un programme de développement plus général. Ils sont menés sur le long terme grâce à un processus de coopération et de partage de compétences dynamique et continu. Cela nécessite le partage des mêmes valeurs, méthodes et objectifs entre acteurs. Pour cela Incontro fra i Popoli a façonné année après année des rapports d’estime, de confiance, et d’amitié avec de nombreuses associations dans le monde (voir annexe C). Incontro fra i Popoli réalise aussi de temps à autre des actions humanitaires, c’est à dire en réponse temporaire à une crise, comme celle de 2004 au Sri Lanka, liée au tsunami. Incontro fra i Popoli Arsène FRANCOIS 23/46 Figure 6 : Répartition des sorties monétaires 2012 coopération internationale 84% gestion administrative 9% sensibilisation 7%
  25. 25. avait soutenu une ONG locale dans une intervention d’urgence, qui s’était ensuite transformé en projet de développement à long terme. Afin de mieux comprendre le processus de collaboration intrinsèque à tout projet de développement, en voici les étapes types : 1) L’ONG partenaire identifie un besoin social dans son territoire d’intervention et imagine un projet de développement qu'elle soumet à Incontro fra i Popoli. 2) Incontro fra i Popoli analyse la proposition, en étudiant particulièrement le niveau d'implication de la population locale dans la conception, la réalisation et la gestion ultérieure du projet. 3) Si le projet semble viable et répond à l'éthique d'Incontro fra i Popoli, le projet définitif et la stratégie sont élaborés de manière commune. 4) La recherche commune de financements débute. Le projet est soumit, spontanément ou en réponse à un appel d'offres, auprès des donateurs publics habituels. Un appel aux donations privées est lancé. 5) Il peut être procédé à un envoi d’experts venants d’autres ONG locales partenaires si des compétences spécifiques sont nécessaires. Cela favorise la collaboration et la transmission de connaissances entre ONG locales. Des échanges réciproques se poursuivent après la réalisation du projet. Ainsi pendant la durée de mon stage, deux membres d'Incontro fra i Popoli, le président et le directeur, se sont rendu au Cameroun et au Tchad pour maintenir un contact proche avec les partenaires locaux et envisager de nouveaux partenariats. 2. CULTURE ET EDUCATION L'association consacre 7% de ses ressources à ce secteur, soit 32.071 euros. Les gains annuels de ces activités sont de 30.083 euros. Le secteur ne s'autofinance donc pas complètement, mais les retombées indirectes de la promotion de l'association ne sont pas comptabilisées. La sensibilisation passe par des interventions dans les écoles. Lorsque l'association débute ses "parcours d’Éducation à la Mondialité" en 1991 seulement six écoles sont concernées. Lors de l'année scolaire 2011/2012 presque 6.000 enfants ont suivi les activités d'Incontro fra i Popoli, dans 73 écoles, lors de 399 rencontres. Le livret destiné aux enseignants propose une cinquantaine de thèmes d'intervention, classés selon l'âge des élèves, car l'association intervient de la maternelle Arsène FRANCOIS 24/46
  26. 26. jusqu'au lycée. Ne pouvant en faire ici la liste exhaustive, je me contenterai de résumer les plus représentatifs. Le grand banquet mondial: Cette activité est la plus plébiscitée car elle marque profondément les élèves. Ayant eu la chance d'y assister à plusieurs reprises avec les différents animateurs, je suis resté impressionné par son impact. Le principe en est simple : la classe, représentant le monde, est divisée arbitrairement par groupes économiques (G7, Européens, Arabes, BRICS, Asio-américains, Africains). Chaque groupe doit ensuite vendre ses ressources et en acheter d'autres pour réaliser une production, dans un jeu-théâtre représentant les transactions au sein de l'Organisation Mondiale du Commerce. La conception du jeu, sous l'apparence de règles identiques pour tous les élèves, conduit à un accroissement inexorable des inégalités. A la fin du jeu, les groupes d'élèves reçoivent un montant de nourriture proportionnel à leurs gains. Ainsi les élèves des groupes G7 et Européens reçoivent chacun plusieurs assiettes de gâteaux et sandwichs. Les élèves des groupes Asio-américains et Africains ne reçoivent au contraire que les miettes restantes et les papiers d'emballage. Cette activité donne suite à de nombreuses protestations et la fin du banquet inégalitaire donne lieu à un échange d'idées et d'explications sur cette métaphore de la mondialisation. L'activité se termine sans aucune redistribution de la nourriture, ce qui lui permet précisément de garder tout son impact. Activités à destination des plus petits: En ce qui concerne les plus petits, j’ai pu assister à la mise en place de tout un parcours de découverte du monde dans une école, avec une rotation de plusieurs classes entre différentes activités. Dans une pièce les élèves découvrent le quotidien des enfants du monde grâce à une exposition d’objets récoltés lors des voyages des membres d’Incontro fra i Popoli (vêtements, outils, jouets, instruments de musique…). Dans une autre ils assistent à un exposé et à des courts métrages d’immersion dans les régions du monde. Ils écoutent ensuite des fables africaines ainsi que des chansons traditionnelles. Enfin l’"Africabyrinthe", un labyrinthe de tunnels de 25 mètres de long, leur permet de se perdre à travers une représentation des divers paysages africains. Autres activités de sensibilisation: Depuis 2008, Incontro fra i Popoli poursuit une campagne de sensibilisation Arsène FRANCOIS 25/46
  27. 27. environnementale et de solidarité internationale intitulée "Tappa e Stappa – bouchonne le gaspillage et débouchonne la solidarité". Les cinquante écoles, administrations et entreprises partenaires disposent de conteneurs pour récolter les bouchons de bouteilles en plastique. Le recyclage de ces bouchons permet de récolter des fonds pour construire des puits à carrousel en Afrique. Presque dix tonnes de bouchons sont récoltées par année, ce qui équivaut à 2.000 euros. Afin de diffuser son message de solidarité, Incontro fra i Popoli publie un journal d'association trimestriel. Ce journal, en plus d'être envoyé à plus de 1.600 adresses, est disponible lors des nombreuses interventions de l'organisation. Incontro fra i Popoli possède une liste d'ouvrage écrits par ses membres, en vente au siège de l'association et lors des diverses interventions. Certains livres de fables du monde sont à destination des enfants, d'autres récits d'expériences du monde visent un public plus âgé. Au siège opératif de Cittadella se trouve en outre un centre documentaire, c'est à dire une bibliothèque de plus de 500 ouvrages relatifs aux thèmes de la solidarité, de la coopération et des différentes cultures du monde disponibles au prêt. Enfin Incontro fra i Popoli propose une modeste gamme de vêtements issus du commerce équitable dont les slogans appellent à la tolérance. Il existe de nombreuses autres propositions à la jeunesse. Incontro fra i Popoli accueille des élèves exclus des établissements scolaires pour des périodes d’exclusion socialement utiles. D’autre part un potager de la jeunesse est organisé; cette proposition peut paraître très éloignée du thème de la solidarité internationale, mais elle permet en réalité de promouvoir la coopération entre les jeunes participants. 3. SOUTIEN A DISTANCE Incontro fra i Popoli, à travers le secteur "Soutien à distance", permet de diriger une donation vers un bénéficiaire précis. Le donateur peut choisir d'apporter son soutien à un enfant, une famille, une association humanitaire, ou une communauté locale. Il reçoit régulièrement des informations sur le ou les bénéficiaires (poursuite d'études, nouveau travail,...) et des photos. Incontro fra i Popoli s'engage à verser au minimum 90% de la somme au bénéficiaire choisi, le reste étant utilisé pour la gestion, les opérations de sensibilisation ou pour d'autres projets. Environ 200 soutiens à distance sont en cours actuellement par le biais d'Incontro fra i Popoli. Arsène FRANCOIS 26/46
  28. 28. 4. ECHANGES CULTURELS Le secteur des échanges culturels prend plusieurs formes, afin de s'adapter aux attentes et caractéristiques des demandeurs : Les séjours de partage, d'une durée de 15 jours à 6 mois, sont des périodes de découverte et de réflexion adaptées aux demandeurs. Le demandeur est envoyé auprès d'un des partenaires d'Incontro fra i Popoli dans le monde, et participe aux activités de l'association. C'est une sorte de tourisme alternatif, aussi appelé «tourisme responsable». Incontro fra i Popoli demande aux personnes effectuant un séjour de partage une contribution d’une centaine d’euros afin de compenser les démarches administratives nécessaires. Le camp de service d'une semaine en Roumanie est réservé aux jeunes. Il permet à la dizaine de jeunes envoyés chaque année de rencontrer des enfants roms. Des stages universitaires sont réalisés auprès des partenaires d'Incontro fra i Popoli dans le monde. Les thèses et rapports rédigés durant cet échange permettent d'améliorer la connaissance que l'association a de ses partenaires et de leurs besoins. Arsène FRANCOIS 27/46
  29. 29. C. GESTION STRATEGIQUE Le temps où le management des ONG était perçu comme une simple action bénévole avec l’idée du "on fait ce que l'on peut" est révolue. On demande aujourd’hui aux acteurs du développement de gouverner leur "entreprise", d’avoir une stratégie à long terme et de prendre en compte des notions d’efficience et d’efficacité, cela afin de redonner confiance aux différentes parties prenantes. En 2012, Incontro fra i Popoli consacre 9% de ses ressources à la gestion administrative, c'est à dire aux salaires du personnel administratif et aux diverses dépenses de fonctionnement du siège opératif. Le choix de la forme associative Il est primordial de rappeler qu'une association sans but lucratif n'a pas de propriétaires. Les propriétaires d'un organisme sont définis par le cumul du pouvoir de contrôle et du droit aux bénéfices. Dans une association sans but lucratif, personne ne peut avoir à la fois un pouvoir de contrôle sur l'association (comme les membres) et un droit aux profits (comme les bénéficiaires). Pourquoi Incontro fra i Popoli a t-elle une structure sans propriétaires? Le travail d'Hansmann (2005) va permettre de donner une réponse. Dans le secteur de la solidarité internationale, les donateurs31 sont dans une situation défavorable. Ils possèdent très peu d'informations sur l'efficacité, voir l'effectivité, des services à destination de bénéficiaires avec qui ils n'entretiennent aucun contact. Par conséquent, le propriétaire potentiel d'Incontro fra i Popoli pourrait être incité à exploiter cette forte asymétrie d'information à son avantage, en détournant une part des dons. La solution la plus pertinente est donc de ne pas avoir de propriétaires. Les membres de l'association ont un pouvoir de contrôle sur l'association, délégué à un Conseil d'Administration, et les bénéficiaires ont un droit exclusif aux profits. 31 Dans l'ouvrage d'Hansmann, les donateurs sont indiqués par le terme "clients". La notion de "donateur" semble cependant plus évidente, et sera donc systématiquement utilisée dans ce rapport afin d'en faciliter la compréhension. Arsène FRANCOIS 28/46
  30. 30. 1. LA VEILLE STRATEGIQUE Les fondations ou organismes publics lancent de manière régulière des appels d'offres, et financent le projet de développement répondant le mieux à leurs demandes. Ces appels d'offres peuvent être généraux (ouverts à tout pays du Sud) ou très spécifique (par exemple destinés à améliorer les droits des femmes au Congo RDC), avec une date limite de dépôt de candidature ou bien sans échéance. Incontro fra i Popoli doit donc gérer ce flux d'informations, étudier si l'offre se situe sur son marché (dans un des pays où l'association a des partenaires), si un de ses partenaires locaux peut répondre à l'offre, puis établir un classement de priorité entre les offres et vérifier si un projet de développement déjà rédigé peut être adapté à cet appel d'offres. C'est donc une double étude de marché que l'association effectue. D'une part en surveillant des opportunités de financement, et d'autre part en observant les nouvelles opportunités de programmes de coopération. Incontro fra i Popoli doit aussi maintenir une veille juridique. En effet l'apparition d'une nouvelle norme juridique peut bouleverser sa stratégie de récolte de fonds. Par exemple, lors de l'apparition du procédé 5x1000, qui permet aux contribuables de transférer 0,005% de leurs taxes à une ONG de leur choix, l'association a du réagir rapidement afin d'adapter son processus de donation à la nouvelle possibilité offerte32 . Ainsi des "cartes de visite 5X1000" ont été imprimées, des rappels ont été publiés sur le site internet et des explications sur la procédure ont été insérées dans le journal de l'association. 2. LA STRATEGIE D'INTERVENTION Dans l'état actuel du monde, le marché de la coopération internationale peut sembler infini, mais pour une ONG de taille modeste il n'est sans doute pas opportun d'intervenir dans l'ensemble de ce marché. Incontro fra i Popoli doit donc choisir stratégiquement s'il est pertinent pour elle de se lancer dans un nouveau type de projet, car le dépôt de candidature à un appel d'offres implique en lui-même une forte mobilisation de ressources humaines pour sa rédaction. La tendance de la dernière décennie a donc été de se spécialiser géographiquement. Car la concentration des ressources vers des partenaires de long terme permet une meilleure efficacité. Ainsi Incontro fra i Popoli concentre son action (95,6% de son budget de coopération 32 Il faut cependant noter que les ONG les plus réactives ont pu déposer les premières les noms de domaines stratégiques (tels que www.5x1000.it et www.5per1000.it). Elles se retrouvent ainsi inévitablement en tête sur tous les moteurs de recherche. Arsène FRANCOIS 29/46
  31. 31. internationale) sur des régions de la République Démocratique du Congo. Cependant l'association intervient aussi dans d'autres régions du monde, plus modestement, car sa vocation est de répondre aux besoins de toute population mondiale. En effet, une ONG ne peut avoir la même logique qu'une entreprise mue par le profit, et elle s'engagera même si ces fonds pourraient avoir un impact marginal plus élevé dans sa traditionnelle région d'intervention. La notion de performance opérationnelle va à l'encontre du principe de base et d'éthique d'une organisation humanitaire. Une ONG ne peut pas centrer ses actions sur les populations les « moins coûteuses », et écarter les populations « plus coûteuses ». Concernant ses opérations basées en Italie, Incontro fra i Popoli a fait le choix d'une forte implémentation locale, basée sur des rencontres régulières avec la population. Incontro fra i Popoli n'est plus seulement une ONG de développement, c'est aussi devenue une structure d'accueil et de partage. Les actions locales reliées à l'association vont de l'aide aux devoirs à la création d'un "potager de la jeunesse", en passant par des "exclusions socialement utiles"33 . C'est une réelle stratégie d'ancrage dans la société civile de Vénétie. L'association se rend omniprésente et indispensable dans la municipalité de Cittadella, avec de fortes retombées en termes d'image, de réputation et de notoriété. 33 Les élèves exclus temporairement de leurs établissements scolaires passent volontairement cette période au siège de l'association et aident les bénévoles. Arsène FRANCOIS 30/46
  32. 32. 3. L'ORGANISATION MANAGERIALE L’Assemblée Générale des membres élit les membres du Conseil d'Administration pour un mandat de trois ans (la dernière élection a eu lieu en décembre 2010). Le Conseil d'administration élit un président et un vice-président. Il faut noter que le président du Conseil d'Administration devient aussi le président de l'association. Le président recrute le personnel de l'association. L’Assemblée Générale des membres doit se réunir au minimum une fois par an, sur convocation du président. Elle s’est tenue pour la dernière fois le 24 avril 2013, pour approuver le Bilan 2012. Les membres ne peuvent déléguer leurs votes, et les décisions sont prises à la majorité des membres présents (sous réserve que plus de la moitié des membres soient présents). Elle dispose des prérogatives pour constituer des assemblées décentrées34 (c'est actuellement le cas en Lombardie et en Emilie-Romagne). Le Conseil d'Administration doit se réunir au moins deux fois par an. Comme inscrit dans les statuts d'Incontro fra i Popoli, "Le Conseil d'Administration détient les pouvoirs les plus importants sur la gestion ordinaire et extraordinaire de l'association et dirige et coordonne l'activité de l'association selon les directives de l'Assemblée Générale des membres." 34 Assemblées autonomes pour toutes les décisions ne regardant pas les pouvoirs de l'Assemblée Générale des Membres, du Conseil d'Administration et du président. Arsène FRANCOIS 31/46 Figure 7 : Schéma structurel de l'association
  33. 33. La structure organisationnelle de l'association correspond à la structure simple (caractérisant les jeunes et/ou petites organisations) de la classification de Mintzberg. En effet la supervision du centre opérationnel est directe, il n'y a pas de véritable ligne hiérarchique. Le pouvoir est centralisé et l'information circule de manière informelle. Cette structure s'adapte à un environnement dynamique. La forme de management est de type paternaliste. En effet le président de l'association dirige son équipe de manière bienveillante, mais en centralisant fortement les décisions. Autrement dit les relations sont affectives au sein de l'équipe, mais il semble y avoir peu de place pour les initiatives des collaborateurs. La délégation du pouvoir semble en effet compliquée. Le président entretien des rapports de confiance avec les partenaires de l'association. Ayant vécu six ans en Afrique, il possède une forte légitimité auprès d'eux, que les autres collaborateurs n'ont pas encore acquise. Il en est de même pour les relations avec les fédérations d'appartenance, les ONG régionales et les institutions publiques35 . En conséquence c'est le Président qui gère personnellement toutes ces relations. En analysant les évolutions organisationnelles de l'association selon la théorie du cycle de vie (Greiner, 1972: voir figure 8), on peut se rendre compte que Incontro fra i Popoli a déjà surpassé la crise du leadership qui nécessitait le passage de l'informel à la gestion formelle en recrutant le président actuel. L'association se trouve aujourd'hui dans une phase où l'organisation se développe et où la centralisation des décisions pèse de plus en plus sur les collaborateurs. Une crise de l'autonomie est donc à prévoir, crise qui aura pour conséquence une délégation du pouvoir. 35 En effet le président dirige aussi la Commission de Coordination des associations de Cittadella, et présidait par le passé la fédération du CIPSI. Arsène FRANCOIS 32/46 Figure 8 : Le cycle de vie de l'organisation (Greiner, 1972)
  34. 34. 4. LE CONTROLE DE GESTION Une des priorités pour les donateurs publics est la bonne gouvernance des associations autant italiennes que des pays du Sud. Ils cherchent à améliorer la transparence sur les aides versées, qu'elles le soient par des donateurs privés ou publics. Par exemple la plate-forme Initiative Internationale pour la Transparence de l’Aide (IITA) a été crée en 2008, pour regrouper toutes les informations utiles sur les allocations des montants d'aide. Car il reste pertinent d'étudier la gouvernance des ONG : certains scandales passés ont montré qu'elles peuvent elles-aussi s'égarer. Le documentaire de Joachim Walther36 décrit les dérives auxquelles peuvent s'exposer les ONG. Le scandale de 2009 est notamment cité, affaire dans laquelle 17 associations françaises ont été dénoncées par le journaliste Étienne Gingembre pour reverser au total moins de 20% des donations à leurs bénéficiaires, employant la grande part de leurs ressources en bureaucratie et campagnes de communication. Les principes de bonne gouvernance : Le statut d'association sans but lucratif permet aux dirigeants d'Incontro fra i Popoli d'assurer aux donateurs qu'ils ne retireront aucun bénéfice personnel, mis à part leurs salaires fixes. Cependant les donateurs ne connaissent toujours pas l'effet marginal de leur contribution (Benedetto, 2008). Cet argent va t-il arriver jusqu'aux pays d'intervention ou va t-il servir à l'entretien du siège de l'association? Pour répondre à ce doute, l'association applique différents principes de bonne gouvernance. Incontro fra i Popoli applique un impératif de transparence. En effet les ONG sont redevables et doivent rendre des comptes sur leurs actions et la gestion de leurs finances. C'est ce que Incontro fra i Popoli fait en publiant les résultats des projets réalisés ainsi que ses bilans techniques et financiers sur le site internet et dans le journal de l'association. Cela comprend notamment le pourcentage des ressources utilisé pour chaque secteur d'activité. A travers le secteur "Soutien à distance", Incontro fra i Popoli permet aux donateurs de connaître l'effet marginal de leur contribution. Ainsi avec 198 euros, ils savent qu'ils permettent l'envoi de cet enfant, précisément, à l'école durant une année scolaire. 36 Dans la jungle de l'industrie caritative, 2012, Documentaire ARTE. Arsène FRANCOIS 33/46
  35. 35. Comme précisé dans les statuts de l'association, un Comité de Contrôle comprenant trois membres de l'association est élu par l'Assemblée des membres. Ce comité est chargé d'examiner le Bilan annuel et de s'assurer de la bonne gestion administrative et financière de l'association. Le Bilan annuel est examiné en parallèle par une société d'audit indépendante, KPMG37 , qui s'assure du respect des règles comptables. C'est ensuite à l'Assemblée Générale des membres d'approuver le Bilan annuel. Ensuite, Incontro fra i Popoli doit prouver sa bonne gouvernance à travers une certification reconnue et crédible. L'association doit préalablement étudier les standards de gouvernance demandés par l'organisme certificateur. Il peut être nécessaire dans certain cas de faire appel à des spécialistes (comptable, juriste) et professionnaliser ainsi son association. Incontro fra i Popoli est inscrite depuis 2002 au Forum SaD, un groupement national qui garanti l'éthique et la transparence des ONG proposant des soutiens à distance. De plus en 2010, Incontro fra i Popoli a adhéré aux lignes directrices de l'Agence pour les ONLUS concernant le soutien à distance. Ce code d'autodiscipline comporte notamment la tenue d'une comptabilité détaillée et la définition précise des rapports donateur-bénéficiaire. Il existe des labels de gouvernance reconnus mondialement pour les ONG, mais leur coût est élevé38 . L'investissement n'est rentable que pour une grande ONG. De plus certains labels n'acceptent que les ONG recevant plus de 500.000 euros de donations privées par an39 . 5. LA RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE Cette section se base sur le chapitre Corporate Social Responsability de l'ouvrage de Christine Mallin (2010). Il est nécessaire d'adapter son contenu car le cas d'une ONG de développement diffère d'une entreprise à but lucratif. En effet l'objectif même d'une ONG est d'être responsable socialement, c'est à dire d'avoir l'impact social le plus positif possible. Cependant, des divergences entre éthique et humanitaire peuvent apparaître lorsque les associations sans but lucratif délèguent leur communication à des agences à but lucratif (Dacheux, 1994). Par exemple les ONG en course dans une surenchère aux images chocs aggravent profondément les stéréotypes sur les pays du Sud. Ou encore les associations de soutien à distance 37 Http://www.kpmg.com/fr/fr/activite/audit/Pages/default.aspx 38 Par exemple la société SGS propose un label, pour environ 7.500€ et valable 18 mois. 39 Comme le Comité de la Charte, un des principaux labels en France. Arsène FRANCOIS 34/46
  36. 36. qui ont tendance à "adopter à distance", sans laisser de place à la famille des enfants bénéficiaires. Enfin, les ONG qui utilisent des courriers agressifs et culpabilisent les lecteurs à outrance afin de récolter des dons. Incontro fra i Popoli, évitant ces pratiques douteuses, cherche à garder une cohérence entre le fond et la forme de son action. De plus l'association est attentive à la préservation de l'environnement. Elle respecte un scrupuleux tri sélectif des déchets et un recyclage drastique des feuilles d'imprimante. Elle ne réalise pas de cold mailing40 , opération de communication coûteuse écologiquement. Seules les personnes intéressées reçoivent les informations nécessaires, par le biais d'un abonnement au journal de l'association ou grâce à la newsletter, dont les adresses de distribution sont mises à jour régulièrement. Au delà de la démarche écologique, Incontro fra i Popoli réalise des messages ciblés afin de ne pas désensibiliser des sympathisants par une communication intempestive. 40 Envoi massif de lettres de demande de dons à une liste d'adresses aléatoires. Arsène FRANCOIS 35/46
  37. 37. III. ANALYSE SWOT Une analyse SWOT41 va permettre de combiner l'analyse de l'environnement de l'association et son étude interne dans une même matrice. En effet la matrice SWOT (figure 9) nous indique les forces et faiblesses de l'association, ainsi que les opportunités et menaces de son environnement. L'objectif de cette matrice serait de sélectionner les stratégies optimales pour l'association; du choix de ses engagements dans le monde à la création de nouveaux secteurs d'activité. Il est bien évident qu'en deux mois de stage je ne peux prétendre comprendre la complexité des problématiques s'imposant à Incontro fra i Popoli. Cette analyse SWOT sera donc plutôt une ébauche modeste des points m'ayant marqué durant mon passage dans l'association. 41 Pour: "Strengths – Weaknesses – Opportunities – Threats". C'est-à-dire: Forces – Faiblesses – Opportunités - Menaces Arsène FRANCOIS 36/46
  38. 38. Au-delà des points développés dans la matrice, il semble pertinent de préciser le dilemme de l'équilibre entre une légitimité à préserver (la "dictature" du ratio financier dédié à la réalisation directe des projets) et les besoins d'investissements (par exemple l'agrandissement des infrastructures ou le renouvellement du parc informatique). Ces grands investissements peuvent faire fortement augmenter le pourcentage de ressources dédiées à la gestion administrative, mais ces dépenses sont nécessaires pour le fonctionnement à long terme de l'association. Tout comme pour une entreprise à laquelle les actionnaires réclament trop de dividendes au détriment d'investissements nécessaires, cela peut mettre en risque la survie de l'organisation sur le long terme. Arsène FRANCOIS 37/46 Figure 9 : Matrice SWOT INCONTRO FRA I POPOLI FORCES FAIBLESSES OPPORTUNITES MENACES - Ancrage local source de notoriété et légitimité, et donc de force compétitive - Efficacité administrative (la gestion est assurée avec moins de 10% des ressources), elle aussi source de légitimité pour les donateurs - Qualité de la communication interne (formelle et informelle) - Centralisation de l'association autours du président (unique lien avec les différents partenaires), entraînant une forte dépendance de l'organisation et un manque d'autonomie de collaborateurs provisoires (turnover élevé) - Nombre de sources de financement restreint, et déséquilibre entre donateurs publics et privés - Présence en ligne très faible E N V I R O N N E M E N T Exploiter les forces pour tirer parti des opportunités Faire face aux faiblesses pour exploiter les opportunités - Hausse constante des inégalités au niveau mondial assurant de nouveaux besoins d'intervention, et une raison d'être à l'association - Établissements scolaires locaux cherchant régulièrement des intervenants - Procédé 5X1000 pas encore pleinement exploité - Utilisation de la force compétitive locale pour financer les nombreux projets de coopération proposés - La notoriété locale peut permettre de gagner la confiance de nouveaux établissements scolaires et d'étendre progressivement le rayon d'action - Continuer à exploiter le procédé 5X1000, en impliquant l'ensemble des sympathisants - Fidéliser les collaborateurs et créer une équipe de long terme capable de gérer personnellement les rapports avec les partenaires - Utiliser le procédé 5X1000 pour rééquilibrer le ratio donations privées/publiques - Améliorer la présence en ligne pour agrandir le cercle des sympathisants et entrer dans le marché du don en ligne Utiliser les forces pour surmonter les menaces Faire face aux faiblesses pour surmonter les menaces - Maturité du marché du don local - Très forte concurrence sur le marché du 5X1000 - Scandales médiatiques régulier sur les ONG - Contexte politico-économique négatif en Italie - Jouer de la légitimité locale pour rivaliser avec les grands organismes nationaux et internationaux sur le marché du 5X1000 - Utiliser la légitimité locale et les principes de bonne gouvernance pour se préserver de l'impact négatif d'un potentiel scandale associatif - Réduire la dépendance aux aides publiques (risque de leur baisse globale dans le futur) en améliorant le ratio donations privées/publiques. Politique déjà initiée ces dernières années. - Créer une réelle présence en ligne pour accéder à un plus vaste marché du don. Projet en cours.
  39. 39. IV. MISSIONS EFFECTUEES ET APPORTS DU STAGE Mon stage chez Incontro fra i Popoli a été source d'activités nombreuses et variées. Cette partie du rapport énumère les principales missions qui m'ont été confiées et leur rattachement avec mon cursus universitaire. Le schéma suivant (figure 10) permet de situer le rôle de ces missions dans les rapports de l'association avec son micro-environnement: La gestion de données Il m'a été demandé d'étudier divers appels d'offres de fondations (de l'AWDF42 et du SEED43 notamment) afin de savoir si Incontro fra i Popoli remplissait leurs conditions d'attribution de financement mais aussi si les valeurs de ces fondations étaient partagées par Incontro fra i Popoli. Ces études étaient remises au directeur de l'association sous forme de synthèses. Comme toute autre organisation, Incontro fra i Popoli dispose de vastes bases de données 42 African Women's Development Fund Http://www.awdf.org/ 43 Http://www.seedinit.org/ Arsène FRANCOIS 38/46 Figure 10 : Les rapports de l'association avec son micro-environnement
  40. 40. nécessitant des mises à jour régulières. Ainsi il m'a été demandé d'actualiser les adresses mails des sympathisants souhaitant recevoir la newsletter de sensibilisation de l'association, d'ajouter les coordonnées des futurs stagiaires, et de mettre à jour le répertoire téléphonique. De même les archives informatiques ont nécessité une gestion et une suppression pour les plus anciennes. Le Bilan (institutionnel, social et financier) de l'association a été mis à jour dans sa version 2012, en langue italienne, française et anglaise. Ces tâches m'ont amené à me perfectionner dans l'usage du logiciel de tableurs Excel, notamment lors de la comptabilisation annuelle des contributions des membres de l'association (heures de bénévolat et kilomètres parcourus en véhicule personnel). Les traductions L'association est un intermédiaire entre des ONG de pays africains francophones et des donateurs italiens. Le rôle d'Incontro fra i Popoli est de les mettre en contact afin qu'ils coopèrent, grâce à la réduction des asymétries d'information néfastes à leurs échanges, c'est-à-dire en améliorant leur connaissance mutuelle. Cela passe par la traduction de la correspondance entre les dirigeants et des autres supports de communication. J'ai ainsi traduis deux exemplaires du journal de l'association (n° 41 - décembre 2012 et n° 42 - avril 2013). De plus, en vue de l'ouverture progressive de la version française du site internet de l'association, j'ai traduis des fiches informatives concernant les modalités de stage et d'échanges culturels. La saisie informatique La saisie informatique de documents manuscrits, aussi bien en italien qu'en français, a aussi fait partie de mes tâches. Ce travail m'a permis de comprendre le quotidien de l'association. En effet j'ai effectué la saisie de la correspondance avec différents interlocuteurs locaux (représentants étudiants de Cittadella, Commission de Coordination des associations régionales), des demandes d'amélioration des Bilans annuels des partenaires (règles comptables, précisions sur les réalisations), du Compte-rendu du Conseil d'Administration et de divers communiqués de presse. Il m'a aussi été confié la retranscription de dossiers de demandes de financement pour des projets de développement, auprès de l'Union Européenne et donc en langue française. Arsène FRANCOIS 39/46
  41. 41. Projet « La Semaine du Volontariat» Le fait que le président d'Incontro fra i Popoli soit aussi le Coordinateur Général des associations de volontariat de Cittadella a élargi considérablement le champs des travaux réalisés. En effet « La Semaine du Volontariat », et plus spécifiquement son jour de clôture par l'événement « La Ville des Enfants », le 28 avril 2013, a entraîné à la fois une activité de préparation générale de l'activité, mais aussi une participation d'Incontro fra i Popoli en tant qu'association. J'ai ainsi effectué en vue de la campagne de communication une retranscription informatique des communiqués de presse, ainsi qu'une visite chez l'imprimeur, pour corriger, assembler, et redistribuer des packs de journaux, affiches et prospectus. "La Ville de Enfants" a été l'occasion pour moi de tenir le stand de vente des produits d'Incontro fra i Popoli (livres et vêtements). L'association proposait dans le même temps un jeu pour les enfants (Le Transafrica). Suite à cette opération j'ai été chargé de la veille des médias locaux et de l'archivage des articles, aussi bien pour le compte de la Coordination des associations de Cittadella que pour celui d'Incontro fra i Popoli. Un compte-rendu a aussi été rédigé à destination des associations participantes. Secteur Éducation Il m'a été possible d'observer et de participer aux diverses activités d’Éducation à la mondialité d'Incontro fra i Popoli dans les écoles (voir à ce propos II.B.2 Culture et Éducation p.24). Cela c'est notamment déroulé lors de l'événement créé par l'école Girardi de Bassano del Grappa : « A la découverte du Volontariat ». D'autre part il m'a été confié la responsabilité de l'atelier Africabyrinthe. En vue de la réalisation d'un cours estival (une « Summer School » de cinq jours en août) sur la coopération internationale, des affiches ont été distribués auprès des universités et des mails ont été adressés aux étudiants de Padoue. Arsène FRANCOIS 40/46
  42. 42. Réunions Durant ces deux mois à Incontro fra i Popoli j'ai aussi eu l'occasion de participer à diverses réunions, sur l'usage potentiel des réseaux sociaux et les possibles partenariats avec d'autres ONG (CESVITEM44 ) ou entreprises régionales (FUTURA45 ). De plus, j'ai pu assister à une « Table de la Coopération », réunissant une vingtaine d'ONG dans les bureaux de la mairie de Padoue, pour organiser un événement public sur le thème « Quelles bonnes pratiques pour un autre développement ? ». De nombreuses autres réunions se sont aussi tenues au siège de l'association, sur les événements associatifs à venir ou concernant la priorisation des projets de développement. 44 Http://www.cesvitem.org/it/home.asp 45 Entreprise de panneaux photovoltaïques Http://www.futurasun.it/ Arsène FRANCOIS 41/46
  43. 43. TABLE DES ILLUSTRATIONS Figure 1 : Évolution des montants de l'aide publique italienne au développement..............................8 Figure 2 : Évolution du pourcentage du PIB italien consacré à l'APD................................................9 Figure 3 : Évolution de la provenance des entrées monétaires...........................................................15 Figure 4 : Répartition des ressources humaines de l'association........................................................16 Figure 5 : Provenance des ressources 2012........................................................................................22 Figure 6 : Répartition des sorties monétaires 2012............................................................................23 Figure 7 : Schéma structurel de l'association.....................................................................................31 Figure 8 : Le cycle de vie de l'organisation (Greiner, 1972)..............................................................32 Figure 9 : Matrice SWOT...................................................................................................................37 Figure 10 : Les rapports de l'association avec son micro-environnement..........................................38 Arsène FRANCOIS 42/46
  44. 44. BIBLIOGRAPHIE LIVRES BALLEIX, C., 2010. L'aide européenne au développement. Paris: La documentation Française. HANSMANN, H., 2005. La proprietà dell'impresa. Trad. Alessandra Bonito Oliva et Giovanni Sandicchi. Bologne: Il Mulino. MALLIN, C.A., 2010, Corporate Governance, Second Edition, Oxford: Oxford University Press. RAIMONDI, A., ANTONELLI, G., 2001. Manuale di Cooperazione allo sviluppo. Linee evolutive, spunti problematici, prospettive. Turin: SEI. RAZETO, L., 2003. Le dieci strade dell’economia di solidarietà. Trad. Isabella Mastroleo. Bologne: editrice missionaria italiana. WORKING PAPERS BACHELET, R., CLARET, N., 2000. Quel contrôle de gestion pour les ONG ? MCF EC Lille BENEDETTO, G., 2008. Tra for-profit e not-for-profit qual è l’anomalia? Una riflessione su forme organizzative e motivazioni intrinseche dei lavoratori. Université de Padoue BURNSIDE, C., DOLLAR, D., 1997. Aid, Policies and Growth. World Bank Policy research FERRARI, A., 2008. Laïcité et multiculturalisme à l'italienne. Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales. ARTICLES DACHEUX, E.. Les ONG sont-elles victimes des agences de communication? Communication et langages, n° 102, 4ème trimestre 1994. p. 93-103. HALL-JONES, P.. L'essor des ONG. UN Special, n°653 Juillet-Août 2006. FILMS WALTHER, J., 2012. Dans la jungle de l'industrie caritative. Documentaire. Diffusé sur ARTE le 11 décembre 2012. Arsène FRANCOIS 43/46
  45. 45. ANNEXES Annexe A : Carte d'Italie.....................................................................................................................45 Annexe B : Carte de Vénétie..............................................................................................................45 Annexe C : Liste des partenaires d'Incontro fra i Popoli....................................................................46 Arsène FRANCOIS 44/46
  46. 46. ANNEXE A ANNEXE B Arsène FRANCOIS 45/46 Carte de Vénétie Carte d'Italie
  47. 47. ANNEXE C Liste des partenaires d'Incontro fra i Popoli (2012) PAYS REGIONS PARTENAIRES CONGO RDC Bukavu (Sud Kivu) Comité Anti-Bwaki (CAB) Principaux projets: - développement de l'agriculture - accueil des enfants errants Programme Diocésain d'Encadrement des Enfants des Rues (PEDER) Principaux projets: - formation professionnelle - aide à entrepreneuriat artisanal Goma (Nord Kivu) Promotion de la démocratie et protection des Droits Humains (PDH) Principaux projets: - promotion des droits humains - aide juridique Muungano Principal projet: soutien à distance Kinshasa Université Catholique du Congo (UCC) Principal projet: mise en culture des terrains de l'Université Padrii Passionisti Principal projet: soutien à distance Mboko Charité Pour Tous Principal projet: aide aux jeunes entrepreneurs Shabunda (Sud Kivu) Acadisha Principaux projets: - coopérative agricole, élevage, pisciculture Uvira (Sud Kivu) OFED Principal projet: soutien à distance Centre Béthanie Principal projet: soutien à distance Caritas Principal projet: soutien à distance CAMEROUN Maroua Tammounde Principal projet: construction de puits dans les écoles TCHAD Moundou CAPROSEC Principal projet: soutien à distance NEPAL Kathmandu Women for Human Rights (WHR) Principal projet: microcrédits pour les veuves ROUMANIE Beius Caminul Francesco Principaux projets: - soutien à distance - camps de service pour jeunes italiens Arsène FRANCOIS 46/46

×