SlideShare une entreprise Scribd logo
Pathologie des fissures de bâtiment
1-Pathologie 2 -Fissures
Définition Définition
classement Quelques
parfamilles pathologies
Généralités :
Le classement des causes principales de désordres pour les ouvrages en béton armé,
correspond au classement type basé sur la division des responsabilités entre les concepteurs (y compris les
calculs) et les réalisateurs (exécution sur chantier).
A- caractères morphologiques
d'une fissure
Types des fissures Caractères des fissures
B- Evolution morphologique
dans le temps
Une étude des pathologies d’un ouvrage se décompose en plusieurs phases.
Celle-ci commence par une visite de l’ouvrage accompagné d’un relevé détaillé des différentes pathologies
présentent sur les ouvrages.
Ensuite, on procédé à un diagnostic afin de connaître l’origine des pathologies pour préconiser d’une part
le classement de l’état de l’ouvrage et d’autre part les travaux à réaliser.
I -1Les Pathologies :
1- Connaitre le désordre.
2- Faire un diagnostic.
3- La recherche de remèdes ou traitements curatifs à envisager.
1-2Classement des pathologies en plusieurs familles :
- Les dégradations superficielles .
- Les déformations .
- Les fissurations .
- Les dégradations d’ordrestructurel.
II -1 Les Fissures :
La plupart des fissurations sont dues à des phénomènes physiques (retrait, dilatation)
concernantles matériaux soumis à différents types de sollicitations. Ilfaut distinguer les
fissures superficielles ou faïençage et les fissures actives (évolutives).
2-2 Types de fissures:
1- Les fissures dedécollement entre différentes natures de matériaux (par
exemple entre une ossaturebéton armé et les remplissages en maçonnerie d'éléments).
Etude des désordres affectantun bâtiment ou un
matériau en œuvre, une étude pathologique
comprend :
2- Les fissures derupturequi peuvent être traversantes (ou partielles) et qui
correspondentà une sollicitation excessive (contrainte de traction ou de cisaillement
supérieureaux "possibilités" du matériau)
2-3 Caractères des fissures :
1- Toute fissureconstituele signe d'une première manifestation de désordres
possibles, c'estce qui explique, dans une certaine mesure, les préoccupations des
constructeurs.
2- Mais toutes les fissures nesont pas dangereuses et ne présententpas toutes la
même gravitévis-à-vis dela destination des ouvrages.
3- Les fissures nesont pas dangereuses sielles ne compromettent pas la stabilité
et la durabilité des ouvrages. Elles peuvent être inesthétiques.
4- Certaines fissures peuventcompromettre la durée de vie des ouvrages:
- Fissures parallèles aux aciers, conduisantà une corrosion rapidede ceux-ci, et à
ladestruction progressive des structures.
- Fissures permettantdes infiltrations d'eau dans des ouvrages quisontdestinés à
êtreétanches ou à contenir des fluides (liquides ou gaz).
- Fissures d'ouvrages maritimes.
- Fissures mettant encausela stabilité des ouvrages en affaiblissantprogressivementla
résistancemécanique des éléments structuraux, et conduisantà l'effondrementfinal.
2-4-Caractères morphologiques d’une fissure
Afin de permettre le classement et l'analyse du phénomène général de la fissuration, on peut établir les
caractères de la morphologie correspondante.
a) Orientation:
- Verticale
- Horizontale
- Inclinée (préciserl'angle parrapportà l'horizontal)
- Mixte (plusieursdirections)
- Quelconque
b) Tracé ou forme:
- Rectiligne
- Courbé
- Quelconque
- Simple,multipleetcomposé
c) Emplacement :
Il faut effectuer un repérage dans l'élément considéré (mur, cloison, etc.)
La situation de la fissure correspond alors :
- Pour fissures horizontales inclinées:
Partie (ou zone) basse.
Partie moyenne.
Partie supérieure.
- Pour fissures verticales:
Rives – parties latérales.
Zone médiane.
Emplacement divers.
d) Importance :
- En nombre (répétition, répartition irrégulière ou régulière).
- En longueur ou développé.
- En largeur (mesurable, non mesurable ou variable, constante).
- En épaisseur (par rapport à celle de l'élément): superficielle (non traversante).
traversante partielle, traversante totale)
- Fissures visibles à l'oeil nu.
- Faïençage (réseau de microfissures) se présentant sous la forme d'un dessin
géométrique à mailles régulières.
- Microfissures d'ouverture <= 0.2mm.
- Fissures proprement dites, d'ouvertures linéaires au tracérégulier dont la largeur est
comprise entre 0.2 et 2mm.
- Par rapport au plan de l'élément: dans le plan sans décalage ou avec décalage departies adjacentes.
e) Particularités:
- Date de la première apparition; certaines fissures apparaissent après quelques heures ou quelques jours,
d'autresaprès plusieurs années.
- Effets secondaires, par exemple éclatement ou arrachement des parties adjacentes (par arrachement, il
y a cisaillement ou traction, et par écatement, il y acompression)
- Pénétration d'air, d'eau, etc.
- Tâches (humidité).
- Destination des ouvrages.
2-5- Evolutionmorphologique dans le temps
a) Fissures "stables" ou stabilisées (fissures mortes)
Préciser au bout d'une certaine période (à partir de leur apparition) si ce sont des fissures
"stables ou stabilisées".
La stabilisation peut être immédiate (rapide) ou plus lente (après une période déterminée ou
une variation climatique saisonnières).
b) Fissures "vivantes" ou évolutives (non stabilisées)
Une fissure est dangereuse selon la façon dont elle évolue. C'est à dire:
- En variations diurnes (effets de l'ensoleillement);
- En variations périodiques (saisonnières, déterminées par le chauffage ou l'occupation);
- En variations indéterminées (sans cause apparente ou relation de cause à effet).
Ces fissures actives peuvent être dues :
- A la corrosion des armatures (carbonatation des armatures à cause d’un enrobage insuffisant) ;
- A des origines mécaniques (erreurs de conception ou d’exploitation) ;
- A des origines thermiques ;
- A l’alcali-réaction ou autres attaques sulfatiques ;
- Aux cycles gel/dégel.
IL EST IMPORTANTDE CONNAITRE L'EVOLUTIONDESFISSURESAVANTDEPROCEDERA DES
REPARATIONS.
Certaines fissures peuvent "s'auto colmater ":
- si les sollicitations à l'origine de la cause de fissuration cessent.
- si certains cristaux se développent au droit de la fissure, sous l'effet d'unehumidification qui provoque le
gonflement du béton ou du mortier, le passage d'eaux chargées de chaux (Ca Oh2) puis CO3 par
carbonatation.
III - Elaboration d’une réhabilitation – Phase Etude :
Le choix de la méthode de réhabilitation dépend de plusieurs facteurs tels que :
- Le type et l’âge de l’ouvrage ;
- Les conditions locales et environnementales;
- La nature et le degré des dégradations,
- Les délais mis à disposition pour l’achèvement des travaux de réhabilitation;
- Le niveau de sécurité demandé ;
- Le coût de revient de la méthode.
réaliser par : Asma Elhouch G18 | Selim Mrad G18

Contenu connexe

Tendances

Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01Sami Sahli
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03Sami Sahli
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
ILYES MHAMMEDIA
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
raouf1996
 
Pathologie
PathologiePathologie
Pathologie
Maher Younes
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
MawloudFellahi
 
Calcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreCalcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutre
Nassima Bougteb 🏗
 
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situLes essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
Flavien Damiba
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
Ilyas Driouche
 
Terrassement.fin
Terrassement.fin Terrassement.fin
Terrassement.fin
seif chaib
 
charges permanentes
charges permanentescharges permanentes
charges permanentes
Minanissa Mima
 
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Quang Huy Nguyen
 
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben SalehEtude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
hydrolicien
 
Exposer des aménagements des terrains en pente
Exposer des aménagements  des terrains en penteExposer des aménagements  des terrains en pente
Exposer des aménagements des terrains en pente
ILYES MHAMMEDIA
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheiteSami Sahli
 
40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdmAthanas Konin
 
Béton précontraint
Béton précontraintBéton précontraint
Béton précontraint
Nasreddine Azzaz
 

Tendances (20)

Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03
 
Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
 
Pathologie
PathologiePathologie
Pathologie
 
Fondations 02
Fondations 02Fondations 02
Fondations 02
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
 
Calcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreCalcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutre
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situLes essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
 
Terrassement.fin
Terrassement.fin Terrassement.fin
Terrassement.fin
 
charges permanentes
charges permanentescharges permanentes
charges permanentes
 
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
 
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben SalehEtude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
Etude de voirie et d'assainissement du lotissement Beni Amir à Fkih Ben Saleh
 
Exposer des aménagements des terrains en pente
Exposer des aménagements  des terrains en penteExposer des aménagements  des terrains en pente
Exposer des aménagements des terrains en pente
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
 
40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm
 
Béton précontraint
Béton précontraintBéton précontraint
Béton précontraint
 

En vedette

Les nouvelles pratiques d'écriture
Les nouvelles pratiques d'écritureLes nouvelles pratiques d'écriture
Les nouvelles pratiques d'écriture
Technofutur TIC
 
Sensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantes
Sensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantesSensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantes
Sensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantes
Amal BELKAMEL
 
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDLGuide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Build Green
 
FR - Visual Planning Batiment géneral
FR - Visual Planning Batiment géneralFR - Visual Planning Batiment géneral
FR - Visual Planning Batiment géneral
Visual Planning
 
E-transformation de la maison
E-transformation de la maisonE-transformation de la maison
E-transformation de la maison
Magaly Etter
 
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...
LAMY Expertise
 
Guide construction bois - afcobois
Guide construction bois - afcoboisGuide construction bois - afcobois
Guide construction bois - afcobois
Build Green
 
Qualité Environnementale du Bâtiment
Qualité Environnementale du BâtimentQualité Environnementale du Bâtiment
Qualité Environnementale du Bâtiment
naila athamnia
 
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...
LAMY Expertise
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifsSami Sahli
 
Zoom sur le métier de Dessinateur en Bâtiment
Zoom sur le métier de Dessinateur en BâtimentZoom sur le métier de Dessinateur en Bâtiment
Zoom sur le métier de Dessinateur en Bâtiment
ANAPEC
 
Transfert de chaleur dans le bâtiment 02
Transfert de chaleur dans le bâtiment 02Transfert de chaleur dans le bâtiment 02
Transfert de chaleur dans le bâtiment 02Sami Sahli
 
Fiche pédagogique RT 2020 en France
Fiche pédagogique RT 2020 en FranceFiche pédagogique RT 2020 en France
Fiche pédagogique RT 2020 en France
libnam
 
Batiment et-demarche-hqe
Batiment et-demarche-hqe Batiment et-demarche-hqe
Batiment et-demarche-hqe
Steve Happi
 
Construction durable de la théorie a la pratique
Construction durable de la théorie a la pratiqueConstruction durable de la théorie a la pratique
Construction durable de la théorie a la pratiqueSami Sahli
 
La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013
La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013
La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013
Novabuild
 

En vedette (20)

Construction batiment structure_14
Construction batiment structure_14Construction batiment structure_14
Construction batiment structure_14
 
Les nouvelles pratiques d'écriture
Les nouvelles pratiques d'écritureLes nouvelles pratiques d'écriture
Les nouvelles pratiques d'écriture
 
Sensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantes
Sensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantesSensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantes
Sensibilisation des PME au web social: enjeux et stratégies gagnantes
 
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDLGuide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
 
FR - Visual Planning Batiment géneral
FR - Visual Planning Batiment géneralFR - Visual Planning Batiment géneral
FR - Visual Planning Batiment géneral
 
E-transformation de la maison
E-transformation de la maisonE-transformation de la maison
E-transformation de la maison
 
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la charpente d'une m...
 
Guide construction bois - afcobois
Guide construction bois - afcoboisGuide construction bois - afcobois
Guide construction bois - afcobois
 
permit Georges
permit Georgespermit Georges
permit Georges
 
Qualité Environnementale du Bâtiment
Qualité Environnementale du BâtimentQualité Environnementale du Bâtiment
Qualité Environnementale du Bâtiment
 
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...
Malfaçons de la construction : les principaux défauts de la maçonnerie d'une ...
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
Zoom sur le métier de Dessinateur en Bâtiment
Zoom sur le métier de Dessinateur en BâtimentZoom sur le métier de Dessinateur en Bâtiment
Zoom sur le métier de Dessinateur en Bâtiment
 
Transfert de chaleur dans le bâtiment 02
Transfert de chaleur dans le bâtiment 02Transfert de chaleur dans le bâtiment 02
Transfert de chaleur dans le bâtiment 02
 
Fiche pédagogique RT 2020 en France
Fiche pédagogique RT 2020 en FranceFiche pédagogique RT 2020 en France
Fiche pédagogique RT 2020 en France
 
Batiment et-demarche-hqe
Batiment et-demarche-hqe Batiment et-demarche-hqe
Batiment et-demarche-hqe
 
Architecture gothique
Architecture gothiqueArchitecture gothique
Architecture gothique
 
La maison
La maisonLa maison
La maison
 
Construction durable de la théorie a la pratique
Construction durable de la théorie a la pratiqueConstruction durable de la théorie a la pratique
Construction durable de la théorie a la pratique
 
La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013
La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013
La Performance Environnementale des Bâtiments (PEB)_mai_2013
 

Similaire à Pathologie des-fissures-de-bâtiment

Bs calfeutrement
Bs calfeutrementBs calfeutrement
Bs calfeutrement
Bertrand CHEVAL
 
COMMUNICATION PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.ppt
COMMUNICATION   PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.pptCOMMUNICATION   PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.ppt
COMMUNICATION PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.ppt
saidramdani3
 
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
meryzeneb
 
Pathologies des ouvrages de soutènements
Pathologies des ouvrages de soutènements Pathologies des ouvrages de soutènements
Pathologies des ouvrages de soutènements
Ghiles MEBARKI
 
beton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdfbeton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdf
muteba1
 
Défa uts appa rents des ouvra ges d_art en béto n.pdf
Défa   uts appa  rents des ouvra  ges d_art en béto  n.pdfDéfa   uts appa  rents des ouvra  ges d_art en béto  n.pdf
Défa uts appa rents des ouvra ges d_art en béto n.pdf
EDOH6
 
EC2 - chapI Généralités-Matériaux du béton armé .pdf
EC2 - chapI  Généralités-Matériaux du béton armé .pdfEC2 - chapI  Généralités-Matériaux du béton armé .pdf
EC2 - chapI Généralités-Matériaux du béton armé .pdf
GhadaNamouchi1
 
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Mohamed Yassine Benfdil
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Roufaida Hechim
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02Sami Sahli
 

Similaire à Pathologie des-fissures-de-bâtiment (10)

Bs calfeutrement
Bs calfeutrementBs calfeutrement
Bs calfeutrement
 
COMMUNICATION PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.ppt
COMMUNICATION   PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.pptCOMMUNICATION   PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.ppt
COMMUNICATION PRESERVATION DES INFRASTRUCTURES HISTORIQUES SEPTEMBRE 2022.ppt
 
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
4. le seisme_et_les_constructions_en_beton_arme_et_en_maconnerie
 
Pathologies des ouvrages de soutènements
Pathologies des ouvrages de soutènements Pathologies des ouvrages de soutènements
Pathologies des ouvrages de soutènements
 
beton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdfbeton_armé-cours-07.pdf
beton_armé-cours-07.pdf
 
Défa uts appa rents des ouvra ges d_art en béto n.pdf
Défa   uts appa  rents des ouvra  ges d_art en béto  n.pdfDéfa   uts appa  rents des ouvra  ges d_art en béto  n.pdf
Défa uts appa rents des ouvra ges d_art en béto n.pdf
 
EC2 - chapI Généralités-Matériaux du béton armé .pdf
EC2 - chapI  Généralités-Matériaux du béton armé .pdfEC2 - chapI  Généralités-Matériaux du béton armé .pdf
EC2 - chapI Généralités-Matériaux du béton armé .pdf
 
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
 
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATIONLes défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
Les défauts mécanique dans le béton cas de VIBRATION
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
 

Dernier

1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
sieousse95
 
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptxPresentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
imed53
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
Elisée Ndjabu
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 

Dernier (11)

1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
 
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptxPresentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 

Pathologie des-fissures-de-bâtiment

  • 1. Pathologie des fissures de bâtiment 1-Pathologie 2 -Fissures Définition Définition classement Quelques parfamilles pathologies Généralités : Le classement des causes principales de désordres pour les ouvrages en béton armé, correspond au classement type basé sur la division des responsabilités entre les concepteurs (y compris les calculs) et les réalisateurs (exécution sur chantier). A- caractères morphologiques d'une fissure Types des fissures Caractères des fissures B- Evolution morphologique dans le temps
  • 2. Une étude des pathologies d’un ouvrage se décompose en plusieurs phases. Celle-ci commence par une visite de l’ouvrage accompagné d’un relevé détaillé des différentes pathologies présentent sur les ouvrages. Ensuite, on procédé à un diagnostic afin de connaître l’origine des pathologies pour préconiser d’une part le classement de l’état de l’ouvrage et d’autre part les travaux à réaliser. I -1Les Pathologies : 1- Connaitre le désordre. 2- Faire un diagnostic. 3- La recherche de remèdes ou traitements curatifs à envisager. 1-2Classement des pathologies en plusieurs familles : - Les dégradations superficielles . - Les déformations . - Les fissurations . - Les dégradations d’ordrestructurel. II -1 Les Fissures : La plupart des fissurations sont dues à des phénomènes physiques (retrait, dilatation) concernantles matériaux soumis à différents types de sollicitations. Ilfaut distinguer les fissures superficielles ou faïençage et les fissures actives (évolutives). 2-2 Types de fissures: 1- Les fissures dedécollement entre différentes natures de matériaux (par exemple entre une ossaturebéton armé et les remplissages en maçonnerie d'éléments). Etude des désordres affectantun bâtiment ou un matériau en œuvre, une étude pathologique comprend :
  • 3. 2- Les fissures derupturequi peuvent être traversantes (ou partielles) et qui correspondentà une sollicitation excessive (contrainte de traction ou de cisaillement supérieureaux "possibilités" du matériau) 2-3 Caractères des fissures : 1- Toute fissureconstituele signe d'une première manifestation de désordres possibles, c'estce qui explique, dans une certaine mesure, les préoccupations des constructeurs. 2- Mais toutes les fissures nesont pas dangereuses et ne présententpas toutes la même gravitévis-à-vis dela destination des ouvrages. 3- Les fissures nesont pas dangereuses sielles ne compromettent pas la stabilité et la durabilité des ouvrages. Elles peuvent être inesthétiques. 4- Certaines fissures peuventcompromettre la durée de vie des ouvrages:
  • 4. - Fissures parallèles aux aciers, conduisantà une corrosion rapidede ceux-ci, et à ladestruction progressive des structures. - Fissures permettantdes infiltrations d'eau dans des ouvrages quisontdestinés à êtreétanches ou à contenir des fluides (liquides ou gaz). - Fissures d'ouvrages maritimes. - Fissures mettant encausela stabilité des ouvrages en affaiblissantprogressivementla résistancemécanique des éléments structuraux, et conduisantà l'effondrementfinal. 2-4-Caractères morphologiques d’une fissure Afin de permettre le classement et l'analyse du phénomène général de la fissuration, on peut établir les caractères de la morphologie correspondante. a) Orientation: - Verticale - Horizontale - Inclinée (préciserl'angle parrapportà l'horizontal) - Mixte (plusieursdirections) - Quelconque b) Tracé ou forme: - Rectiligne - Courbé - Quelconque - Simple,multipleetcomposé c) Emplacement : Il faut effectuer un repérage dans l'élément considéré (mur, cloison, etc.) La situation de la fissure correspond alors : - Pour fissures horizontales inclinées: Partie (ou zone) basse. Partie moyenne. Partie supérieure. - Pour fissures verticales: Rives – parties latérales. Zone médiane. Emplacement divers.
  • 5. d) Importance : - En nombre (répétition, répartition irrégulière ou régulière). - En longueur ou développé. - En largeur (mesurable, non mesurable ou variable, constante). - En épaisseur (par rapport à celle de l'élément): superficielle (non traversante). traversante partielle, traversante totale) - Fissures visibles à l'oeil nu. - Faïençage (réseau de microfissures) se présentant sous la forme d'un dessin géométrique à mailles régulières. - Microfissures d'ouverture <= 0.2mm. - Fissures proprement dites, d'ouvertures linéaires au tracérégulier dont la largeur est comprise entre 0.2 et 2mm. - Par rapport au plan de l'élément: dans le plan sans décalage ou avec décalage departies adjacentes. e) Particularités: - Date de la première apparition; certaines fissures apparaissent après quelques heures ou quelques jours, d'autresaprès plusieurs années. - Effets secondaires, par exemple éclatement ou arrachement des parties adjacentes (par arrachement, il y a cisaillement ou traction, et par écatement, il y acompression) - Pénétration d'air, d'eau, etc. - Tâches (humidité). - Destination des ouvrages. 2-5- Evolutionmorphologique dans le temps a) Fissures "stables" ou stabilisées (fissures mortes) Préciser au bout d'une certaine période (à partir de leur apparition) si ce sont des fissures "stables ou stabilisées". La stabilisation peut être immédiate (rapide) ou plus lente (après une période déterminée ou une variation climatique saisonnières). b) Fissures "vivantes" ou évolutives (non stabilisées) Une fissure est dangereuse selon la façon dont elle évolue. C'est à dire: - En variations diurnes (effets de l'ensoleillement); - En variations périodiques (saisonnières, déterminées par le chauffage ou l'occupation); - En variations indéterminées (sans cause apparente ou relation de cause à effet). Ces fissures actives peuvent être dues : - A la corrosion des armatures (carbonatation des armatures à cause d’un enrobage insuffisant) ; - A des origines mécaniques (erreurs de conception ou d’exploitation) ; - A des origines thermiques ; - A l’alcali-réaction ou autres attaques sulfatiques ; - Aux cycles gel/dégel.
  • 6. IL EST IMPORTANTDE CONNAITRE L'EVOLUTIONDESFISSURESAVANTDEPROCEDERA DES REPARATIONS. Certaines fissures peuvent "s'auto colmater ": - si les sollicitations à l'origine de la cause de fissuration cessent. - si certains cristaux se développent au droit de la fissure, sous l'effet d'unehumidification qui provoque le gonflement du béton ou du mortier, le passage d'eaux chargées de chaux (Ca Oh2) puis CO3 par carbonatation. III - Elaboration d’une réhabilitation – Phase Etude : Le choix de la méthode de réhabilitation dépend de plusieurs facteurs tels que : - Le type et l’âge de l’ouvrage ; - Les conditions locales et environnementales; - La nature et le degré des dégradations, - Les délais mis à disposition pour l’achèvement des travaux de réhabilitation; - Le niveau de sécurité demandé ; - Le coût de revient de la méthode. réaliser par : Asma Elhouch G18 | Selim Mrad G18