« RFId : Et la gestion des collections change de dimensions » <ul><ul><li>Compte-rendu de la journée d'étude du 8 novembre...
La RFId en bibliothèque <ul><li>Qu’est-ce qu’une puce RFId ? </li></ul>
La RFId en bibliothèque <ul><li>« RFId (radio frequency identification) signifie littéralement &quot; identification par f...
Une étiquette RFId
Enjeux de la RFId en bibliothèque <ul><li>Elargir les possibilités de retours, même en dehors des horaires d'ouverture  </...
Une station de récolement
Enjeux de l’automatisation <ul><li>Dégager du temps pour : des tâches d’accueil plus gratifiantes, la valorisation des col...
Les automates de prêt
Les automates de prêt <ul><li>platine </li></ul><ul><li>écran (éventuellement tactile) avec choix de la langue, affichage ...
Les avantages de l’automate <ul><li>autonomie </li></ul><ul><li>marque de confiance à l’égard de l’usager </li></ul><ul><l...
L’adoption par le public
Les contraintes <ul><li>Les documents non équipables représentent 1% des collections  </li></ul><ul><li>CD et DVD : un équ...
Différents supports, différentes puces
 
Des retours d’expérience encourageants <ul><li>Le chantier d’encodage </li></ul><ul><li>L’appropriation par le public </li...
 
Pour en savoir plus... <ul><li>Marie-Thérèse Pouillias,  « RFID et bibliothèques » ,  BBF , 2005, n° 5, p. 56-60 [en ligne...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

RFId en bibliothèque

3 693 vues

Publié le

Compte-rendu d'une journée d'étude du 8 novembre 2007.
Séminaire organisé par la Médiathèque de Calais récemment ouverte (mars 2007) en partenariat avec les sociétés Opsys (SIGB) et Nedap (RFId).
Participants : Médiathèque de Calais, Nogent sur Marne, Strasbourg Sud (Illkirch), Alphortville. 3 équipées d’automates, 1 seule d’automate de prêt et retour.

Publié dans : Formation, Business
  • Soyez le premier à commenter

RFId en bibliothèque

  1. 1. « RFId : Et la gestion des collections change de dimensions » <ul><ul><li>Compte-rendu de la journée d'étude du 8 novembre 2007 , Calais. </li></ul></ul>
  2. 2. La RFId en bibliothèque <ul><li>Qu’est-ce qu’une puce RFId ? </li></ul>
  3. 3. La RFId en bibliothèque <ul><li>« RFId (radio frequency identification) signifie littéralement &quot; identification par fréquences radio &quot;. Il s'agit d'un très petit émetteur qui est intégré dans un objet pour diffuser l’identité de celui-ci. </li></ul><ul><li>La technologie RFId permet d'identifier un objet ou un produit à distance, par ondes radio, au moyen d'une puce électronique à identifiant unique. C'est la technologie utilisée dans les anti-vols de magasins. A terme, cette technologie est destinée à remplacer le code-barre sur les produits de consommation courante, avant de s'appliquer à d'autres biens et services.» Le dictionnaire du NEF (le Net des études françaises) </li></ul>
  4. 4. Une étiquette RFId
  5. 5. Enjeux de la RFId en bibliothèque <ul><li>Elargir les possibilités de retours, même en dehors des horaires d'ouverture </li></ul><ul><li>Gagner en temps et en effort lors des récolements </li></ul><ul><li>Lier plusieurs documents (coffrets, livres-CD, objets associés…)‏ </li></ul><ul><li>Comptabiliser les allées et venues (lorsque la carte du lecteur est équipée d’une puce) </li></ul>
  6. 6. Une station de récolement
  7. 7. Enjeux de l’automatisation <ul><li>Dégager du temps pour : des tâches d’accueil plus gratifiantes, la valorisation des collections, l’élaboration de sélections bibliographiques, etc. </li></ul><ul><li>Eviter les moments de stress et les problèmes de flux (en particulier pour les supports à fort taux de rotation comme les DVD de fiction). </li></ul>
  8. 8. Les automates de prêt
  9. 9. Les automates de prêt <ul><li>platine </li></ul><ul><li>écran (éventuellement tactile) avec choix de la langue, affichage d’infos sur les documents (retards, réservations…) </li></ul><ul><li>lecteur de carte lecteur éventuellement </li></ul><ul><li>imprimante tickets récapitulatifs </li></ul>
  10. 10. Les avantages de l’automate <ul><li>autonomie </li></ul><ul><li>marque de confiance à l’égard de l’usager </li></ul><ul><li>confidentialité </li></ul>Un automate de prêt à la Médiathèque de Calais
  11. 11. L’adoption par le public
  12. 12. Les contraintes <ul><li>Les documents non équipables représentent 1% des collections </li></ul><ul><li>CD et DVD : un équipement au cas par cas </li></ul><ul><li>Le coût </li></ul><ul><li>L’aspect inesthétique (en particulier pour les livres jeunesse)‏ </li></ul>
  13. 13. Différents supports, différentes puces
  14. 15. Des retours d’expérience encourageants <ul><li>Le chantier d’encodage </li></ul><ul><li>L’appropriation par le public </li></ul><ul><li>La santé </li></ul><ul><li>La protection des usagers </li></ul>
  15. 17. Pour en savoir plus... <ul><li>Marie-Thérèse Pouillias, « RFID et bibliothèques » , BBF , 2005, n° 5, p. 56-60 [en ligne] <http://bbf.enssib.fr> </li></ul><ul><li>Thomas Chaimbault, «  RFId en bibliothèque  » , sur www.vagabondages.org. </li></ul><ul><li>Katel Gueguen, « Ca bouge du côté des RFId » , Tour de toile du BBF, novembre 2007 [en ligne] <http://bbf.enssib.fr> </li></ul>

×