My First and Second Self Portrait
J’ai longtemps été perdue dans les feuillages
Me cherchant au milieu des livres
La tête remplie par un flot de mots
Me traversant comme des fantômes
Sur les traces de mon passé cénomans
Les vieux murs des quais de Nantes
Face à l’air bleu vivifiant du port de Marseille
Ne firent pas le poids
J’y trouvai lumière, couleurs et contrastes chers aux peintres de paysage
Loin du charme de cette ville bourgeoise et pluvieuse
Une vivacité que je n’avais rencontrée que dans la nature
Je dessinai des natures mortes, mais un crâne me dit-il qui je suis ?
Suis-je un animal parmi les autres ?
Loin des memento mori, je suis sortie voir l’extérieur
Ouverte à toutes les émotions de douleurs et de joies
Voir le monde à travers l’œil de mon appareil photo et non plus de la fenêtre
Sans armure, car que vois-je du dehors si je me protège ?
Songeant au temps qui passe, je me pose toujours beaucoup de questions
Et je pense aux routes qui s’ouvrent à moi
My First and Second Self Portrait
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

My First and Second Self Portrait

707 vues

Publié le

Autoportrait de Laure JEGAT en 1988 et 2011

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
707
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

My First and Second Self Portrait

  1. 1. My First and Second Self Portrait
  2. 2. J’ai longtemps été perdue dans les feuillages
  3. 3. Me cherchant au milieu des livres
  4. 4. La tête remplie par un flot de mots
  5. 5. Me traversant comme des fantômes
  6. 6. Sur les traces de mon passé cénomans
  7. 7. Les vieux murs des quais de Nantes
  8. 8. Face à l’air bleu vivifiant du port de Marseille
  9. 9. Ne firent pas le poids
  10. 10. J’y trouvai lumière, couleurs et contrastes chers aux peintres de paysage
  11. 11. Loin du charme de cette ville bourgeoise et pluvieuse
  12. 12. Une vivacité que je n’avais rencontrée que dans la nature
  13. 13. Je dessinai des natures mortes, mais un crâne me dit-il qui je suis ?
  14. 14. Suis-je un animal parmi les autres ?
  15. 15. Loin des memento mori, je suis sortie voir l’extérieur
  16. 16. Ouverte à toutes les émotions de douleurs et de joies
  17. 17. Voir le monde à travers l’œil de mon appareil photo et non plus de la fenêtre
  18. 18. Sans armure, car que vois-je du dehors si je me protège ?
  19. 19. Songeant au temps qui passe, je me pose toujours beaucoup de questions
  20. 20. Et je pense aux routes qui s’ouvrent à moi

×