ARTISANAT: Alex Vanopbroeke

420 vues

Publié le

Interview pour l'agence VERTU Paris

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
420
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
120
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ARTISANAT: Alex Vanopbroeke

  1. 1. Alex Vanopbroeke: révélateur d’Art
  2. 2. Entretien & Texte: Aurélie Siou Portrait & Direction Artistique: Alex Leblanc La restauration d’une œuvre d’Art est en Art en soit, un acte sacré ! De ceux qui demandent une immersion sans concession, une patience infinie…Qu’elles soient énergiques, inédites, iconoclastes, aériennes, flamboyantes, les plus belles ouvres contemporaines passent entre ses mains. Artisan de notre imaginaire, Alex Vanopbroeke dévoue à chaque œuvre la meme attention. Modulant son âme il redonne à chaque sculpture, son éclat, à chaque peinture sa flamme originelle. En protégeant l’esthétisme pictural, en restituant la subjectivité d’un univers, il contribue à sublimer l’universalité artistique contemplative qui nous entoure. Certains appellent cela communément un job de rêve ! Alex, tu peux te décrire sous la forme d’un pitch? Je restaure les œuvres des plus grands artistes européens, américains et du monde entier. J’ai effectué 5 ans d’études en Belgique, d’où je suis originaire, en peinture ancienne suivie de 2 ans au Musée de Québec. C’est là que mon amour pour l’Art Contemporain s’est révélé. On a créé dans mon quartier une association qui s’appelle Carré Batignolles Métiers d’Art. Nous regroupons 25 artisans personnes autour de l’Artisanat : une maroquinière, un tapissier, un restaurateur de tableaux anciens, un restaurateur d’œuvre modernes et contemporaines, etc… Une fois par an nous organisons un gros évènement lors du week-end des journées européennes des Métiers d’Art (ndlr : le 31 mars 2012) Je viens de terminer avec tous les artisans d’Art la restauration du restaurant Lapérouse, un chantier exceptionnel. Je me suis occupé de la restauration des tableaux à l’étage et j’ai officié en tant que Chef de Projet pour le bar. Cite moi… Une œuvre d’Art qui dépote La Chapelle Sixtine. Une fresque d’une beauté inouïe, quand tu la voies de près pour la première fois tu prends une grande claque. En contemporain, les sculptures ultra-réalistes de John De Andréa. Aujourd’hui tout le monde peut reproduire une œuvre comme la sienne sauf que sa technicité date des années 50. Très bluffant. J’apprécie beaucoup cet artiste. Un concept créatif de fou furieux Le mouvement de la figuration libre*. Il a été crée aux Etats-Unis, existe en France mais on ne parle pas assez de Robert Combas, Hervé di Rosa, Rémi Blanchard et François Boiron. C’est un mouvement agréable à regarder, très coloré, très solaire. Quand tu regardes leurs œuvres respectives tu retrouves ce sentiment commun de pureté et de bonheur. Il serait temps qu’une exposition consacrée à ces 4 artistes ait lieu en France. Ils ont le même pouvoir que Basquiat ! Décris moi… Ton savoir vivre et ton savoir être J’accorde énormément d’importance à l’éducation et la politesse. Essentiel au savoir vivre et c’est pour moi la base de la réussite dans la vie.
  3. 3. Le créateur ou artiste le plus talentueux de sa génération Aurèle Lost Dog Connection. Un ami avec qui je travaille beaucoup. Je restaure ses chiens. Nous avons exposé ensemble à Paris le grand chien de 5 mètres recouvert complètement à la feuille d’or. La tendance qui a le plus de sens à tes yeux Tout ce qui réside dans l’innovation et qui ne réside pas dans le copié-collé. Pour moi l’unique personne qui innove réellement à l’heure actuelle c’est Starck chez Baccara. Ta muse emblématique Je suis porté en permanence par l’artiste, son œuvre, son univers. Je dirai donc que je suis plutôt la muse des artistes, tout du moins leur suiveur. Ton rêve d’enfant c’était quoi ? Et ton rêve d’adulte ? Je voulais devenir commissaire priseur. Le geste du marteau m’a toujours fasciné ! Je suis négociant en œuvre d’Art, ce qui n’est pas si éloigné. Mon rêve d’adulte c’est d’avoir le plus bel atelier et la plus belle renommée (sourire). Liens : Alex Vanopbroeke Official Website http://www.alexvob.com/
  4. 4. Carré Batignolles https://www.facebook.com/CarreDesBatignolles Aurèle Lost Dog http://www.aurele.net/site_2010/index.htm * Ce mouvement, très médiatisé dans les années 1980, s’est constitué autour de figures marquantes comme Robert Combas, Hervé Di Rosa, Richard Di Rosa, Rémi Blanchard, François Boisrond, Louis Jammes. Entre 1982 et 1985, ces artistes exposent à plusieurs reprises avec leurs homologues américains : Keith Haring, Jean-Michel Basquiat, Kenny Scharf, Tseng Kwong Chi, et entre autres, Crash (expositions à New York, Londres, Pittsburgh, Paris, …). En 1985 le mouvement est représenté à la Biennale de Paris. Dans plusieurs pays, de jeunes artistes proposent une peinture figurative et colorée. Néo-expressionnistes ou Nouveaux Fauves en Allemagne, Trans-avant-garde en Italie, Bad Painting aux États-Unis avec Julian Schnabel, Figuration libre en France. La figuration libre s’inscrit dans le prolongement d’artistes et de mouvements historiques dont la spécificité a été l’ouverture à des formes d’expression marginalisées, comme le cubisme s’étaient ouverts à l’art africain et océanien, le surréalisme aux dessins d’enfants et à l’art des fous, le pop art à la publicité et à la bande dessinée. Les artistes de la figuration libre ont, à travers leurs œuvres, pris la « liberté » de faire « figurer » toutes formes d’art sans frontière de genre culturel et d’origine géographique, sans hiérarchie de valeurs entre haute et basse culture. Leurs œuvres convient tour à tour, les Beaux-Arts et les arts appliqués, l’art brut et l’art cultivé, l’art occidental et non occidental, … En 2000, Hervé Di Rosa fonde le Musée International des Arts Modestes (MIAM) à Sète

×