Université de Grenoble
Département des Sciences du Langage

Le développement multimodal
de la communication au cours
de la...
Université de Grenoble
Département des Sciences du Langage
1. Le développement multimodal de la communication au cours de ...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

2. Le développement multimodal de la communication au co...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

3. Le développement multimodal de la communication au co...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

4.
2. Le développement multimodal de la communication au...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

6.
2. Le développement multimodal de la communication au...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

7.
2. Le développement multimodal de la communication au...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

8.
2. Le développement multimodal de la communication au...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

9. Le développement multimodal de la communication au co...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

10. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

10. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

11. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

12. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

13. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

14. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

15. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

16. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

17. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

18. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

19. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

20. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

21. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

22. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

23. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

24. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

25. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

26. Le développement multimodal de la communication au c...
Introduction

Problématique

Méthodologie

Résultats

Conclusion

27. Le développement multimodal de la communication au c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Batista Aurore - Soutenance de thèse - le développement multimodal au cours de la petite enfance

411 vues

Publié le

PHD presentation
How do children develop their language thanks to gestures - from gesture to 3 words productions, the use of bimodal (gesture + 1,2,3 or more words) combinations

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
411
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Mesdames, Messieurs et Membres du Jury, Bonjour.
    Tout d’abord, je tiens à remercier Christiane MORO, Jean-Pierre CHEVROT et Gale STAM qui ont accepté de faire parti de mon jury.
    Je remercie également Jean-Marc Colletta et Maris-Thérèse Le Normand qui ont co-dirigé cette thèse.
    Un grand merci à tous ceux qui m’ont soutenu tout au long de ce travail
    et tous ceux qui sont présents aujourd’hui.
  • Cette présentation suivra le plan suivant
  • Cette étude s’inscrit dans le champ de la psycholinguistique et croise plusieurs dimensions :
    Une dimension développementale – de part mon étude du développement de la langue vocale de mes sujets
    Une dimension multimodale : car je vais aussi m’intéresser aux gestes communicationnels produits par mes sujets
    Une dimension longitudinale : car certains sujets ont été filmés deux fois à 6 mois d’intervalle = je n’aborderai pas cet aspect en ce qui concerne mon analyse des combinaisons bimodale par contre cette méthodologie a apporté des résultats très intéressants en ce qui concerne l’analyse des scénarios construits par l’enfant (scénarios : dans le sens de Bruner)
  • Mes considérations de départ :
    Depuis 1992, et les travaux de McNeill, le langage est considéré comme une faculté multimodale ou plus précisément bimodale
    c’est-à-dire que deux modalités participent à la transmission du message :
    la modalité gestuelle par laquelle nous produisons des gestes
    et la modalité vocale que nous employons pour produire la parole.
    Selon McNeill : gestes et parole feraient partie d’un même système communicationnel.
    Depuis 1992, les productions d’adultes et d’enfants âgés de 6 ans et plus, de diverses origines, ont été observées et ont attesté les observations de mcneill : quelle que soit la culture de départ, les locuteurs produisent des gestes lorsqu’ils communiquent et ces gestes apportent des informations qui complètent ce que la parole ne dit pas.
  • Et qu’en est-il chez l’enfant plus jeune?
    Volterra, grâce à plusieurs études sur des sujets italiens, ou encore Goldin Meadow en s’appuyant sur plusieurs études sur des sujets américains,
    nous ont montré que l’enfant communique tout d’abord par des gestes durant la période prélinguistique,
    Puis aux alentours de 16 mois, tous ces enfants produisent leur premiers mots, même s’ils utilisent majoritairement des gestes pour communiquer
    Ensuite vers 20 mois, leurs sujets privilégient l’utilisations de la modalité vocale c’est-à-dire produisent surtout des mots pour communiquer même s’ils emploient toujours des gestes.
    Un peu plus tard, les enfants deviennent capable d’associer deux mots au sein d’un énoncé.
    Que se passe-t-il pour les gestes quand l’enfant commence à utiliser le langage articulé? Les enfants arrête-t-ils de produire des gestes lorsqu’ils commencent à produire leurs premiers mots?
  • Entre le moment où l’enfant produit des énoncés à un mot et celui où il en produit composés de deux mots, il emploie des combinaisons bimodales pour communiquer i.e. des combi alliant un geste et un mot.
    Par exemple sur cette diapo:
    - Le premier sujet produit un geste déictique c’est-à-dire un pointage associés au mot « papa ».
    Le second sujet illustre le mouvement de l’objet qui vient de tomber par un geste et associe ce mouvement au mot « tombé »
    Le dernier sujet l’enfant produit un geste d’acquiescement tout en disant oui.
    Nous voyons donc clairement que comme chez l’adulte l’enfant utilise des gestes simultanément avec la parole pour compléter ce que la parole ne dit pas.
  • Tous ces constats soulèvent de multiples questions:
    D’un côté, nous savons que les enfants âgés de 6 ans et plus ainsi que les adultes français emploient des gestes et que ces gestes ont pour rôle de compléter la parole.
    D’un autre, grâces aux études de GM et Volterra, nous savons que le geste anticipe l’arrivé des premiers mots chez le jeunes enfant et que certaines combinaisons bimodales anticipent l’arrivée des énoncés à deux mots. Entre ces deux périodes, nous savons que les enfants emploient des combinaisons bimodales.
    Verrons nous apparaître ces mêmes étapes dans le développement du jeune enfant français? De plus, que se passe-t-il une fois que l’enfant produit des énoncés composés de deux mots? Les gestes disparaissent-il? Si les enfants en produisent toujours, y a-t-il une évolution des gestes employés par le jeune enfant? Nous supposons que l’enfant âgé de 16 à 20 mois aura plutôt tendance à utiliser des gestes déictiques afin d’apprendre le nom des objets ou personnes qui l’entourent mais que ça ne sera plus le cas d’un enfant produisant des énoncés composés de plus d’un mot.
    Si gestes et paroles font en effet partie d’un même système communicationnel, ils devraient se développer de manière coordonnées! C’est que nous tenterons de démontrer aujourd’hui.
  • Ce corpus a été recueilli à l’initiative du projet parler bambin. Je remercie Marie-Thérèse ici présente de m’avoir permis de travailler sur ce corpus.
    et est constitué de 154 vidéos de 11 minutes minimum de 85 enfants différents âgés de 1 ans et demi à 3 ans et demi en situation de jeu triadique avec une maison de jeu et un adulte.
    Certains de ces sujets ont été filmés deux fois mais je n’en parlerai pas aujourd’hui car cette étude longitudinale a déjà été commentée dans un article publié en 2010.
    J’ai affecté les sujets dans 4 classes d’âges :
    au sein de La première classe sont répartis les sujets les plus jeunes c’est à dire ceux âgés de 18 à 23 mois
    Dans La seconde, les 24-29 mois
    Le troisième, les 30-35 mois
    Et la dernière est constituée des enfants les plus âgés c’est-à-dire ceux âgés de 36 à 42 mois
  • Avant de vous parler plus en détail de la méthodologie de transcription et d’annotation des données je vais vous montrer un extrait de mon corpus.
  • Voici la grille que j’ai créé pour transcrire et annoter mes données
  • Pour répondre à mes questions de départ :
    J’ai transcrit orthographiquement les productions voco-verbales de mes sujets
    Ensuite j’ai catégorisé les productions verbales en fonction du nombre de mots les composants (1m 2m 3m 4m…)
    Mot
    quasi mot
    filler + mot
    Erreur de liaison + mot
    Groupe de mot formule
    Puis j’ai annoté les productions gestuelles des sujets
    Qui j’ai ensuite sous catégorisées selon la typologie de Colletta (2004) – j’expliquerai plus en détail cette typologie sur la diapo suivante
    Pour finir, j’ai aussi annoté les combinaisons bimodales :
    Ces combinaisons ont été ensuite sous catégorisées en fonction de la partie verbale constituant l’énoncé car ce dernier peut être constitué d’un ou plusieurs mots ainsi que d’un geste.
    C’est là le caractère innovant de mon travail car les études sur lesquelles s’appuient ma recherche se sont arrêtées à l’étude des combinaisons bimodales constituées d’un geste et d’un seul mot!!!
  • Chez nos sujets, nous nous focaliserons uniquement sur 3 types de gestes!
    Par exemple :
    Le perf
    Le repr
    Le déict
  • Puisque nos sujets produisent des combinaisons bimodales, il nous faut aussi étudier la relation intersémiotique qu’entretiennent geste et parole c’est-à-dire que nous devons savoir si pour chaque combinaison, l’information apportée par chaque modalité est la même ou non!
    Plusieurs relations intersémiotique ont été définies dans la littérature du genre mais nous ne travaillons que sur trois d’entre elles : redond compl suppl, tout simplement car nous n’avons pas trouvé d’occurrence des autres dans notre travail!
    Redond : deux modalités apportent la même info
    Compl : pointage verbal ou pointage gestuel = regarder le geste pour désambiguïser la rèf
    Suppl : Deux modalités = deux infos différentes
    Je vais à présent vous présenter quelques résultats que je trouve intéressants mais cette présentation n’est pas exhaustive.
  • Ces premiers graphiques présentes mes données générales réparties en fonction des classes d’âges auxquelles j’ai affecté les sujets:
    Que constate-t-on?
    Sur le premier graphique représentant les quantités moyennes de productions communicationnelles par enfant, nous pouvons voir que :
    La quantité moyenne d’actes communicationnels toutes modalités confondues augmente globalement avec l’âge (c’est un résultat attendu)
    Cependant, grâce au second graphique en pourcentages, nous constatons que tous les types d’actes ne subissent pas cette augmentation.
    En effet, sur toute la période étudiée, nous voyons que :
    La part des verbalisations, en pourcentage, augmente régulièrement : nous nous attendions à ce résultat!
    Aussi, l’enfant produit de moins en moins de vocalisations au fur et à mesure qu’il grandit : résultat attendu
    idem pour les actes gestuels : résultat attendu car l’enfant se pet à produire de la parole articulée donc il semblait logique qu’il produise moins de vocalisations et de gestes.
    Toutefois ces deux types de production ne disparaissent pas totalement
    - En quantité moyenne, l’enfant produit de plus en plus d’acte bimodaux ce qui fait que sur le graphique des pourcentages on voit que les actes bimodaux se maintiennent et représentent un peu moins de 20% tout au long de la période étudiée
    A quoi est due cette présence régulière des actes bimodaux? Les actes gestuels chutent alors pourquoi les bimodaux augmentent ils????
    Ils doivent donc bien jouer un rôle mais quel est-il?
    Pou commencer voyons de plus près les actes gestuels avant de commenter l’évolution des actes bimodaux.
  • Tout à l’heure j’ai abordé une baisse des actes gestuels produits tout au long de la période étudiée.
    Cependant cette baisse ne touche pas tous les types de gestes!
    En effet, Le graphique montrant les pourcentages nous permet de constater que les déictiques ou gestes de pointages sont de moins en moins utilisés par nos sujets! Ce qui n’est pas le cas des représentationnels et performatifs!
    De plus, comme l’avait déjà montré Valotton dans son article de 2010 sur des enfants américains : dans nos données aussi, l’arrivée des gestes représentationnels chez les sujets issus de la seconde classe d’âge coïncide avec la diminution de l’emploi des gestes déictiques!!!
    Les gestes déictiques se réduiront-il aussi au sein de combinaisons bimodales à la faveur des représentationnels et des performatifs???
  • Maintenant observons les actes bimodaux:
    le graphique de gauche montre les relations intersémiotiques qu’entretiennent geste et parole au sein des actes bimodaux.
     Ce ne sont pas les données brutes mais les quantités moyennes car il y a un nombre différent de sujets dans les classes d’âges!!!
    Le graphique de droite montre les quantités moyennes de gestes constituant les actes bimodaux produits en fonction classes d’âges
    - Il est très intéressant de noter que les actes bimodaux constitués d’un geste déictique restent stables, en moyenne, sur toute la période étudiée alors que les autres types de gestes ne cessent d’augmenter
    = pourtant pas de baisse des relations complémentaires!!!!!!! Étonnant pourquoi?
    En qualité, on voit que le pointage verbal remplace le pointage gestuel par exemple lorsque l’enfant dit : “comme ca” (déjà annoncé par GM)
    Augmentation des représentationnels et performatifs, Ainsi que des relations compl et suppl. très régulièrement tout au long de la période étudiée!!!!
    Ces observations suggèrent que l’enfant aura plus tendance, en grandissant, à utiliser des gestes repr et perf dans les combinaisons bimodales. Or, ceci correspond à ce que fait un adulte lorsqu’il utilise des gestes co-verbaux pour compléter la parole.
    Maintenant il serait intéressant de détailler les combinaisons en fonction du nombre de mots et de la qualité du geste qui les composent afin de pourvoir appréhender la fonction du geste au sein de ces combinaisons selon l’age des enfants et ainsi observer s’il y a une évolution du geste en fonction des compétences verbales de nos sujets.
  • Si nous observons les combinaisons bimodales composées d’un geste et d’un mot nous constatons qu’elles sont majoritairement composées d’un geste déictique.
    Dans la première classe d’âge, la relation intersémiotique de redondance qu’entretiennent geste et parole au sein de ces combinaisons nous montre que la moitié de ces combinaisons sont utilisées comme des outils de dénomination!
    Volterra a déjà observé cet usage chez des sujets plus jeunes que les notres et a aussi remarqué que lorsque l’enfant utilise majoritairement des combinaisons autres que redondantes, il devient capable de produire des énoncés composés de deux mots!
    Quand on regarde mes données on s’aperçoit que nos sujets produisent surtout des combinaisons autres que redondantes et sont d’ailleurs capables de produire des énoncés verbaux constitués de deux mots. Ceci atteste que l’enfant français suit le même schéma développemental que les jeunes italiens étudiés par volterra et les jeunes américains étudiés par GM.
    Comment l’enfant utilise –t-il ces combinaisons? Je vais vous donner des exemples
  • Quel usage les enfants font-ils de ces combinaisons constituées d’un geste et un mot?
    -Le premier exemple est une combi redondante constituée d’un mot et d’un geste déictique que l’enfant produit afin de dénommer la voiture.
    -Le seconde est aussi constituée d’un geste déictique mais c’est une combinaison complémentaire : l’enfant la produit afin d’obtenir des informations quant à l’objet qu’il pointe du doigt
    -Le troisième montre une combi redondante constituée d’un geste représentationnel et du mot tombé : sur cette capture, nous constatons que l’enfant illustre le mouvement de chute de l’objet en produisant un geste et en verbalisant l’action.
    -Enfin, la dernière combi est une combi supplémentaire constituée d’un geste représentationnel et du mot gâteau : par le geste l’enfant illustre l’action de manger cependant sa verbalisation lui permet de préciser ce que le personnage est en train de manger.
    Ceci recoupe exactement l’étude de volterra et les exemples que j’ai utilisé pour construire ma méthodologie! Mais l’équipe de volterra n’avait pas continué a étudié ces types de combi chez les enfants plus âgés!
    Maintenant passons à des combinaisons qui n’ont pas encore été étudiée dans la littératures les combis constituées de deux mots et d’un geste!
  • Maintenant, focalisons nous sur les combinaisons bimodales composées de deux mots et d’un geste.
    Notons qu’elles sont assez rare en moyenne par enfant et sont, sans préférence de la part des sujets, en moyenne, réparties entre les trois types de gestes et les trois types de relations.
    Cette dernière remarque est très intéressante car les combi 1MG semblaient être majoritairement composées de déictiques mais ce n’est pas le cas des 2MG
    Par exemple :
  • Dans le premier exemple, nous voyons que l’enfant utilise une combinaison 2MG redondante constituée d’un geste déictique pour dénommer un objet.
    Il peut aussi utiliser une combinaison 2MG redondante mais constituée d’un geste représentationnel, cette fois-ci, pour illustrer le mouvement d’un objet
    Ou encore une combinaison 2MG supplémentaire dans le troisième exemple puisque l’enfant illustre gestuellement la manière dont elle s’y prend pour préparer le goûter.
  • Observons à présent des combinaisons composées de trois mots et plus ainsi que d’un geste:
    Elles sont très rarement composées d’un geste déictique!!!!!!!!!!!! ET sont toutes composées de gestes performatifs ou représentationnels!
    C’est précisément l’opposé des combinaisons à un geste/un mot!
    Au niveau des relations intersémiotiques, ces combinaisons sont très rarement redondantes!
    Grâces au diapos précédentes : Nous constatons un glissement entre l’utilisation majoritaire du déictique au sein des 1MG puis l’utilisation égale des trois types de gestes dans les 2MG et finalement l’utilisation majoritaire des représentationnels et performatifs dans les 3MG!
    Ceci nous montre que l’enfant de moins de 3 ans et demi utilise déjà le geste co-verbal comme l’adulte:
     dès qu’il commence à produire des énoncés verbaux composés de deux mots
    et utilise le co-verbal précisément dans le même usage qu’en fait l’adulte :
     à chaque fois qu’il produit une verbalisation composée de trois mot ou plus.
    Ceci nous montre donc que le système communicationnel tel qu’il est utilisé par l’adulte se développe dès la petite enfance et nos observations attestent le fait que le langage humain est bimodal!!!!!!!!
  • J’ai aussi mené une étude qualitative sur les scénarios produits par mes sujets en collaboration avec un adulte :
    Qui m’a permis de voir que le développement des compétences verbales des jeunes enfants s’accompagnent aussi de l’arrivée des premières formes de narration dans la construction de scénarios!
  • Batista Aurore - Soutenance de thèse - le développement multimodal au cours de la petite enfance

    1. 1. Université de Grenoble Département des Sciences du Langage Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance Étude en contexte francophone Soutenance de thèse Aurore BATISTA Sous la direction de : Jean-Marc COLLETTA et de Marie-Thérèse LE NORMAND Laboratoire LIDILEM Contact : batista.aurore@live.fr
    2. 2. Université de Grenoble Département des Sciences du Langage 1. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Organisation de la présentation      Aurore BATISTA Introduction Hypothèses et problématiques Méthodologie Résultats (quantitatifs + qualitatifs) Conclusion
    3. 3. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 2. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Mon approche Champ de la psycholinguistique  Dimension développementale:  Étude du développement de la parole spontanée et des gestes  Dimension multimodale : Étude des gestes et de la parole produits ensembles ou séparément.  Dimension longitudinale: sujets filmés deux fois à 6 mois d’intervalle  Aurore BATISTA
    4. 4. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 3. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les gestes produits par les adultes et enfants d’âge scolaire  Multimodalité du langage : « Gestures are an integral part of language as much as words, phrases and sentences – gesture and language are one system » McNeill (1992 : 2)   Depuis, de nombreuses études sur les productions bimodales d’adultes de diverses origines (McNeill (1992), Kendon (2004), GoldinMeadow (2003), Volterra (2004), Kunene (2010) ou encore Colletta (2004)) et d’enfants de 6 ans et plus (Colletta (2004), Kunene (2010)). Aurore BATISTA
    5. 5. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 4. 2. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Et chez des sujets plus jeunes?  A 16 mois, l’enfant utilise des mots mais communique majoritairement grâce à des gestes seuls. (Volterra, 2004 ; Goldin-Meadow, 2003)   A 20 mois : les mots seuls deviennent son moyen de communication privilégié. (Volterra, 2004 ; Goldin-Meadow, 2003) Utiliser un mot seul (« stade un mot ») ne semble être qu’une étape transitoire du développement verbal (vers les énoncés à deux mots). Aurore BATISTA
    6. 6. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 6. 2. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les combinaisons bimodales avant les énoncés à deux mots? Combinaison geste performatif-mot Combinaison geste représentationnel-mot Combinaison geste déictique-mot [acquiescement] + « oui » [représentationnel] + « tombé » [pointage] + « papa »
    7. 7. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 7. 2. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Questions de départ    Que se passe-t-il pour les gestes entre la période des premiers énoncés à un mots (Volterra, 2004 ; Goldin-Meadow, 2003) et des premières combinaisons bimodales ET la période où l’enfant entre en CP (6 ans – déjà étudiée par Colletta, 2004) ? Y a-t-il une évolution des gestes? Une évolution des combinaisons bimodales? Comment se passe cette évolution? Si gestes et paroles sont issus d’un même système communicationnel, ils devraient se développer de manière coordonnée.
    8. 8. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 8. 2. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Méthodologie Corpus :  85 enfants âgés de 18 à 42 mois  70 d’entre eux filmés deux fois à six mois d’intervalle  en situation de jeu triadique avec une maison de jeu et un adulte (Parisse & Le Normand, 2006)  Groupe 1 (18-23 mois) Groupe 2 (24-29 mois) Groupe 3 (30-35 mois) Groupe 4 (36-42 mois) Age moyen 20 mois 26 mois 32 mois 37 mois Effectif 32 55 50 17
    9. 9. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 9. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Aurore BATISTA
    10. 10. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 10. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone
    11. 11. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 10. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Transcription et annotation des données  La modalité vocale :   Les vocalisations : onomatopées/interjections Les verbalisations (transcription orthographique)   La modalité gestuelle:   Annotation des gestes Catégorisation des gestes selon la typologie de Colletta (2004)   Sous catégorisées en fonction du nombre de mots les composant Sous catégorisation si plusieurs gestes enchaînés (aucune occurrence dans le corpus) Les deux modalités combinées : les combinaisons bimodales  Transcription des paroles et annotation du geste produit  Sous catégorisation en fonction du nombre de mots (1, 2, 3, 4…) et de gestes (rarement plusieurs gestes combinés) composant la production bimodale
    12. 12. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 11. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Quels gestes? L’enfant utilise une partie de son corps (main, tête, buste…) afin de représenter une caractéristique, un déplacement, une localisation, une action d’un référent. Performatif « Geste qui permet la réalisation non verbale d’un acte de langage (réponse, question, demande de confirmation, etc.), ou qui renforce ou modifie sa valeur illocutoire lorsqu’il est verbalisé » (Colletta & al. 2010). Représentationnel Déictique Un geste de pointage indiquant un référent précis présent dans la situation (vers un objet ou une personne présent dans la situation de communication).
    13. 13. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 12. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les Relations intersémiotiques Combinaison geste-mot à valeur redondante : Introduction d’une dénomination Combinaison geste-mot à valeur complémentaire : introduction d’un mot déictique Combinaison geste-mot supplémentaire : SAISIE SPECIFIQUE* + « apu » PTAGE + « ça » PTAGE + « papa » *saisie à valeur déictique avec regard alterné entre objet et adulte
    14. 14. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 13. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Résultats Données générales Vocal Verbal Gestuel Bimodal 100% 80% 60% 40% 20% 0% 1 Moyennes par enfant 2 3 Pourcentages 4
    15. 15. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 14. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les actes gestuels Déictiques Représentationnels Performatifs 7 Déictiques Représentationnels Performatifs 100% 6 80% 5 60% 4 3 40% 2 20% 1 0 0% 1 2 3 4 1 2 3 4
    16. 16. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 15. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les actes bimodaux Relations intersémiotiques Gestes constituant les actes bimodaux
    17. 17. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 16. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les acte bimodaux composés d’un mot et un geste : « 1MG » Relations intersémiotiques Gestes constituant les actes bimodaux
    18. 18. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 17. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Exemples
    19. 19. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 18. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les acte bimodaux composés de deux mots et un geste : « 2MG » Relations intersémiotiques Gestes constituant les actes bimodaux
    20. 20. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 19. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Exemples
    21. 21. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 20. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Les acte bimodaux composés de trois mots ou plus et un geste : « 3MG+ » Relations intersémiotiques Gestes constituant les actes bimodaux
    22. 22. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 21. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Exemples
    23. 23. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 22. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Résultats qualitatifs – les scénarios    Observations réalisée sur 5 sujets filmés à N et N+6 mois. Enfant ne parlant pas encore OU produisant ses premiers mots et premières combinaisons bimodales = mise en place de scénarios répétitifs. Enfant produisant des énoncés à deux mots et plus = construction de scénarios peu répétitifs + apparitions des prémices de la narration.
    24. 24. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 23. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Conclusion générale  Les apports de ma recherche :     Le geste et la parole se développent de manière coordonnée : ce qui montre que le langage humain est bimodal L’étude des combinaisons bimodales alliant deux mots et plus à un geste. Justification du besoin d’un modèle développemental bimodal (basé sur la LME : recherche en cours de construction) Question en suspens : quand les gestes de cadrages et énonciatifs arrivent-t-ils dans la production de l’enfant?
    25. 25. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 24. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Perspectives liées à ce travail  Perspectives développementales :   Étudier la composition des combinaisons bimodales et des énoncés à 2 mots en fonction de la théorie de Braine Compléter les données par l’observations de sujets âgés de 3 ans et demi à 6 ans  recherche du geste énonciatif que l’on voit apparaître chez mes sujets les plus âgés : deux occurrences!
    26. 26. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 25. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone Merci de votre attention
    27. 27. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 26. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone
    28. 28. Introduction Problématique Méthodologie Résultats Conclusion 27. Le développement multimodal de la communication au cours de la petite enfance : étude en milieu francophone

    ×