~~~--s~,..e•.-H~ ~"v_._.-.,
....._.s.;..r..•·ZII•
Bornage - Division
Aménagement foncier
Lotissement - Copropriété
Diagnostics immobiliers
Topographie - Nivellement de préc...
Informations municipales
• Les vœux du Maire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
Meilleurs vœux pour l’année 2015
page 2
Informati...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
page 3
Informations municipales
La Communauté de ...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
page 4
Informations municipales
Le Conseil Munici...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
page 5
Informations municipales
Dans ce contexte,...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
page 6
Informations municipales
Sans entrer dans ...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
page 7
Informations municipales
Remerciements à J...
L
e POS (Plan d’Occupation des Sols) de la
Commune d’AUSSOIS, approuvé en 2001,
prendra fin en mars 2017. Il doit être rem...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
page 9
Informations municipales
L’Internet Très H...
Ce qui change pour les enfants
• École le mercredi matin
• TAP le jeudi après-midi.
A savoir :
• Les TAP ne rentrent pas d...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
page 11
Informations municipales
C'est l'associat...
page 12
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015
Informations municipales
COMMUNE D'AUSSOI...
page 13
Brèves municipales
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Brèvesmunicipales/N°45-HIVER2015
Qu’est-ce qu’un Agenda d’Acc...
Pourquoi engager une rénovation ?
Vous pouvez nettement réduire vos factures
d'énergie en changeant votre chaudière, posan...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Brèvesmunicipales/N°45-HIVER2015
Participez à l’enquête de mobilité
page 15
Brèves munic...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Brèvesmunicipales/N°45-HIVER2015
page 16
Brèves municipales
Simplement mais sincèrement…...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Échosdelastation/N°45-HIVER2015
page 17
Échos de la station
Regards de vue sur les barra...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Échosdelastation/N°45-HIVER2015
page 18
Échos de la station
Dauphiné Libéré • mercredi 6...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Échosdelastation/N°45-HIVER2015
page 19
Échos de la station
Dauphiné Libéré • mercredi 2...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Notrecommunauté/N°45-HIVER2015
page 20
Notre communauté
Naissances
• Le 9 Mai 2014
Luce ...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Notrecommunauté/N°45-HIVER2015
page 21
Notre communauté
Dauphiné Libéré • 2014
Dauphiné ...
page 22
Notre communauté Dauphiné Libéré • vendredi 21 novembre 2014
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Notrecommunauté/N°4...
page 23
La vie associative
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°45-HIVER2015
2008 : Le temps paraît déjà l...
page 24
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°44-HIVER2014
La vie associative
Quelques nouvelles du Musée «...
page 25
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°45-HIVER2015
La vie associative
PARTAGEZ VOS VACANCES
DEVENEZ...
C
omme certains ne le savent peut-être pas,
je vous informe que le groupe folklorique
a changé de présidente. C’est donc a...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°45-HIVER2015
page 27
La vie associative
Dauphiné Libéré • mardi 4 nov...
page 28
I
l est très intéressant d’analyser ces deux
documents en parallèle car ils sont très proches
dans le temps, ils c...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015
page 29
Un peu d’histoire
terres, vingt-trois prés cinq m...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015
page 30
Un peu d’histoire
Informations sur la famille de
...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015
page 31
Un peu d’histoire
Joseph Alexandre GROS, né le 12...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015
page 32
Un peu d’histoire
Le 1° août 1914, dans l’après-m...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015
page 33
Un peu d’histoire
Quand on prend le temps à Ausso...
Liberté d’expression
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Tribunelibre/N°45-HIVER2015
page 34
Tribune libre
Sur mes cahiers d...
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Tribunelibre/N°45-HIVER2015
Le commerce de proximité est-il encore viable à Aussois ?
pa...
À CŒUR OUVERT M. LE MAIRE
Tribune libre
L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Tribunelibre/N°45-HIVER2015
page 36
Hors prix d’...
Conception, réalisation et régie publicitaire : GAP Éditions Communication
2 rue du Marais - ZAC du Puits d’Ordet - 73190 ...
À vos côtés avec 47 agences
et plus de 80 automates en montagne.
Chiffres relatifs à notre présence et nos équipements sit...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le journal des gens d'aussois - L'Oérin n°45

1 554 vues

Publié le

Des nouvelles d'Aussois, village-station en Maurienne. Le journal des gens d'Aussois, de la communauté et de la vie au village, pour ceux qui y vivent, ceux qui sont partis vivre ailleurs et aussi pour tous ceux qui s'intéressent et qui veulent avoir des nouvelles du pays.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 554
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le journal des gens d'aussois - L'Oérin n°45

  1. 1. ~~~--s~,..e•.-H~ ~"v_._.-., ....._.s.;..r..•·ZII•
  2. 2. Bornage - Division Aménagement foncier Lotissement - Copropriété Diagnostics immobiliers Topographie - Nivellement de précision Implantation - Auscultation d’ouvrage gap éditions communication Tél. : 04 79 72 67 85 gap@gap-editions.fr Vous souhaitez paraître sur la prochaine édition de l’Oérin, contactez-nous!
  3. 3. Informations municipales • Les vœux du Maire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 2 Alain MARNEZY • Le nouveau conseil municipal est installé . . page 3 D. L du 8 avril 2014 • Gros investissements et perspectives financières. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 4 Bernard DROT • Principaux travaux réalisés en 2014. . . . . . . . . . page 6 Michel GROS • Joseph Fressard et Philippe Reymond. . . . . . . page 7 Alain MARNEZY • Plan Local d’Urbanisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 8 Alain MARNEZY • L’Internet très haut débit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 9 Pascal POILANE • Un petit point sur les TAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 10 Sandrine GROS • Le service communal se met au vert. . . . . . . . . . page 10 • La cantine et la garderie scolaires. . . . . . . . . . . . . . page 11 Sandrine GROS • Cédric Fogarolo nouveau directeur. . . . . . . . . . . . . page 11 D. L du 30 novembre 2014 • Commune d’Aussois : Les marchés conclus. page 12 Brèves municipales • Accessibilité : évolution de la loi. . . . . . . . . . . . . . . . . page 13 Pascal POILANE • J’éco-rénove, j’économise!. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 14 asder • Enquête de mobilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 15 • Flash info : encombrants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 15 • Information communale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 15 Pascal POILANE • Noël des Aussoyens et Aussoyennes . . . . . . . . . page 16 Sandrine GROS, le CCAS, la commune • Aussoyens et vacanciers réunis pour un rassemblement hommage. . . . . . . . . . . . . page 16 D. L du 13 janvier 2015 Échos de la station • Regards de vue sur les barrages d’Aussois page 17 • Mickaël Pascal tire sa révérence . . . . . . . . . . . . . . . . page 18 D. L du 6 août 2014 • 170 vététistes ont fait le spectacle. . . . . . . . . . . . page 18 D. L du 5 août 2014 • le personnel de la Maison d’Aussois. . . . . . . . . . . . . . . page 18 D. L du 20 décembre 2014 • L’archéologie au programme de la semaine culturelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 19 D. L du 1er août 2014 • Un cadeau avant l’heure pour les dameurs de la station . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 19 D. L du 24 décembre 2014 Notre communauté • Nos joies, nos peines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 20 Le Secrétariat • Le repas annuel des aînés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 21 D. L du 6 octobre 2014 • Le gardien du refuge de la Parrachée a célébré ses 30 ans de service. . . . . . . . . . . . . . . . . page 21 D. L du 28 septembre 2014 • La dernière visite de Marcel Lathoud. . . . . . . . . page 21 D. L du 25 septembre 2014 • Ils ont passé le cap des 60 ans. . . . . . . . . . . . . . . . . . page 21 D. L 2014 • Arthur Couvert. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 22 D. L du 21 novembre 2014 • Les chasseurs ont nettoyé les sentiers. . . . . . . page 22 D. L du 20 juillet 2014 • Les écoliers visitent le parc archéologique. page 22 D. L du 10 novembre 2014 Vie Associative • Pompier de feu, pompier de parade. . . . . . . . . . page 23 Jean-Marie FRESSARD • Musée L’Arche d’Oé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 24 L’Association des Amis du Musée • Arche d’Oé : le musée évolue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 24 D. L du 4 janvier 2015 • Partagez vos vacances. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 25 Secours catholique de Savoie • Repas amical pour le club des Edelweiss. . . page 25 D. L du 1er août 2014 • Avec l’association « Ibab ». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 25 D. L du 7 novembre 2014 • Ils rénovent les forts de l’Esseillon. . . . . . . . . . . . page 25 D. L 2014 • Le groupe folklorique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 26 Mathilde CHIAPUSSO • Le concours de belote de « La Gentiane ». . page 26 D. L du 9 décembre 2014 • Un comptage de chamois donne des résultats positifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 27 D. L du 4 novembre 2014 • Une trentaine de citoyens a participé au nettoyage de fin de saison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 27 D. L du 1er juin 2014 • La maison des métiers d’art se diversifie . . page 27 D. L du 21 juillet 2014 Un peu d’Histoire • Terrier de 1554 et consigne du sel de 1561. . . page 28 MJ COL-BERGER • Généalogie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 30 Michelle ARNAUD REY • Descendants de Joseph GROS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 31 • Guerre 1914-1918. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 32 Michelle ARNAUD REY • René Maria BURLET, artiste savoyard. . . . . . . . page 33 Elisabeth ARNAUD-BODECHER Tribune libre • Liberté d’expression. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 34 Michelle ARNAUD-REY • Liberté de Paul Eluard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 34 • Parc de la Vanoise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 34 • Le commerce de proximité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 35 Martine, Fabienne, Véronique et Denis • À cœur ouvert M. le Maire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 36 Louis Chardonnet • Élections : remerciements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 36 Michelle ARNAUD-REY L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Sommaire/N°45-HIVER2015 Sommaire page 1
  4. 4. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 Meilleurs vœux pour l’année 2015 page 2 Informations municipales Chers Amis, D imanche soir 11 janvier, la population d’Aussois, habitants et vacanciers, s’est rassemblée devant la mairie, pour un moment de recueillement suivi d’une marche silencieuse autour du village. Elle s’est associée à l’hommage national et international rendu aux victimes des derniers attentats, elle a exprimé sa solidarité envers les familles des victimes, son soutien aux forces de l’ordre, son attachement aux valeurs de la République et à la liberté d’expression. Un moment intense de ferveur, d’unité, de solidarité. Souhaitons que cet « esprit du 11 janvier », manifestation d’une cohésion nationale exceptionnelle, perdure bien au-delà de ces jours d’émotion… La météorologie capricieuse de ce début de saison a compliqué la gestion de nos activités touristiques; même si les jours de beau temps ont permis la promenade, à la satisfaction des nombreux vacanciers. Le froid revenu dès la 2ème semaine, nos équipements en neige de culture ont bien fonctionné et ont permis d’ouvrir l’essentiel du domaine skiable. L’ensemble du personnel saisonnier a pu être embauché, cette année sous la direction de Cédric Fogarolo, qui a succédé à Philippe Reymond à la tête de la station. Merci à toutes les équipes qui se sont mobilisées pour faire face à la situation. Après 8 années passées à la Commune d’Aussois, Philippe Reymond a pris ses nouvelles fonctions à Modane, à la direction de Communauté de Communes Terra Modana. Nous lui souhaitons une pleine réussite dans cette nouvelle aventure. Etienne EMORINE, embauché à la Mairie depuis l’automne 2011, chargé en particulier des questions d’urbanisme, de patrimoine et d’environnement, nous a quittés aussi pour aller explorer d’autres contrées (Nouvelle Zélande). C’est une équipe municipale fortement renouvelée que les élections de mars 2014 ont mise en place. Les responsabilités ont été largement partagées, permettant d’utiliser au mieux les compétences de chacun. Une équipe qui a aussitôt pris en main l’ensemble des dossiers importants de la Commune. Les travaux commencés sous la Municipalité précédente ont été terminés, et ceux prévus au budget 2014, réalisés ou engagés. Les gros projets, mûris durant l’année 2013, ont été remis sur la table et revus par la nouvelle équipe. Ils ont fait l’objet de modifications et d’améliorations, pour aboutir à un plan d’investissement dans les équipements touristiques pour les 3 ans à venir, arrêté par le Conseil Municipal du 15 octobre à l’unanimité : télésiège débrayable du Grand Jeu, télésiège des Côtes, Maison des Enfants, Maison d’Aussois, base de loisirs de la Buidonnière. Ces projets ne sont pas encore tous complètement ficelés, il reste des discussions techniques à avoir, des autorisations à obtenir. Mais notre volonté commune est de les voir aboutir le plus rapidement possible. On ajoutera à ces projets structurants les autres dossiers : irrigation du Plan de la Croix, site des barrages (2ème et 3ème tranche), voirie Sous l’Église, requalification du Cœur du village, l’Église… Parmi les autres actions engagées, la restructuration de la RET, l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU). L’état de nos finances communales nous permet d’envisager ces réalisations, l’évolution de la charge annuelle de la dette est favorable, et nous avons, ces dernières années, constitué des provisions en prévision de ces investissements. Une ombre au tableau : le dossier de la Fintan est toujours bloqué par deux recours, l’un sur la Déclaration d’Utilité Publique, l’autre sur le Permis d’Aménager. Le Tribunal Administratif de Grenoble les a rejetés en Novembre, sans réserves. Malgré la clarté de ce jugement, certains requérants ont refait appel. Nous ne comprenons pas cette obstination, lourde de conséquences morales et financières pour tous les candidats à la construction ainsi que pour l’ensemble de la communauté d’Aussois. Ces appels pouvant être levés à tout moment, espérons qu’un sursaut de raison ou de civisme mette fin le plus rapidement possible à cette situation regrettable pour tous.
  5. 5. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 page 3 Informations municipales La Communauté de Communes Terra Modana a été mise en place au 1er janvier 2014. Après une longue et laborieuse gestation, son fonctionnement se précise (compétences, fiscalité…), la station de La Norma fait désormais partie de son périmètre de compétences. Pour la station d’Aussois, rien de changé. Mais les choses évoluent vite : il est déjà prévu d’élargir cette Communauté de Communes à celle de Haute Maurienne- Vanoise, et peut-être à celle de St-Michel/Valloire. De même, la réforme territoriale a été engagée par le Gouvernement (nouvelles Régions, nouveaux cantons…). Tant de bouleversements nous donnent quelque peu le tournis. À nous de maintenir solide l’échelon communal, expression première de la citoyenneté et de la responsabilité. Merci à tout le personnel de l’entreprise communale et des régies, à la nouvelle équipe municipale ainsi qu’aux élus de l’ancienne équipe, fidèle au poste jusqu’à la fin de son mandat en mars 2014. A tous, nos vœux les meilleurs pour la nouvelle année. Que 2015 vous apporte bonheur et santé, qu’elle soit pleine de joie, de réussite pour vous et vos proches. Le Maire, Alain MARNEZY Dauphiné Libéré • mardi 8 avril 2014
  6. 6. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 page 4 Informations municipales Le Conseil Municipal a définitivement arrêté, pour les trois années à venir, un très important plan d’investissements dans les équipements touristiques : TSD 6 débrayable du Gran Jeu...... 6500000 € TS 4 fixe des Côtes........................ 1700000 € Maison d’Aussois .......................... 3000000 € Maison des enfants........................ 1500000 € Base de loisirs de la Buidonnière .. 2300000 € Soit au total 15 millions d’euros pour enrichir et moderniser notre principal outil de travail. Dans cette même période sont également prévus quelques chantiers communaux qui bien que n’étant pas directement qualifiables de « touristiques » contribuent largement à l’image et l’attractivité de notre village, le plus important étant la rénovation du cœur du village dont le coût prévisionnel global est de 1,6 million d’euros. Durant les dernières années, et en prévision de ces opérations lourdes nous avons constitué des provisions : Aujourd’hui elles couvrent les gros chantiers communaux prévus, et laissent disponibles 5 millions d’euros pour les équipements touristiques. Ainsi, pour réaliser l’ensemble de nos projets 2015/2017 il nous reste à emprunter 10 millions. Nous parlons de sommes que certains n’hésiteraient pas à qualifier d’énormes. Elles sont en effet très nettement plus élevées que ce que généralement les communes de la taille de la nôtre peuvent envisager. Ce qui financièrement rend de tels projets possibles c’est la présence des barrages sur notre territoire, avec tout ce que cela induit comme conséquences financières directes et indirectes. Conséquence directe : EDF au titre des barrages et des chutes verse une très forte contribution CFE (ancienne « taxe professionnelle ») . Ressource exceptionnelle, dont peu de communes peuvent bénéficier, elle représente 4 fois ce que versent l’ensemble des autres contribuables. Répartition de la CFE Conséquence indirecte : C’est la concession des barrages qui justifie les accords très particuliers entre notre Régie Électrique et EDF. Ces accords permettent à la Régie de faire bénéficier ses abonnés d’un tarif minoré tout en dégageant un résultat qui vient augmenter les capacités financières de la commune. Concrètement le produit direct et indirect de la concession des barrages représente un apport financier de l’ordre de 1,3 million d’euros. C’est depuis toujours grâce à cette ressource exceptionnelle que nous pouvons financer les équipements de la station. Nous pouvons le faire tout en gardant une marge de manœuvre pour les autres investissements et les imprévisibles. Gros investissements et perspectives financières EDF Hébergeurs Commerçants et artisans
  7. 7. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 page 5 Informations municipales Dans ce contexte, comment vont se situer nos nouveaux crédits ? Globalement la commune dispose d’une capacité d’investissement de 1,4 million, auquel il faut rajouter, les bonnes années 0,3 / 0,4 million de la RET. Mais il faut être attentif au fait que le résultat RET est très incertain : nous venons de connaître quelques années favorables, mais il suffirait d’une baisse de fréquentation de 10 % pour que la RET se retrouve dans le rouge. Nos résultats touristiques n’ont pas le caractère certain et durable des ressources de la commune. C’est la raison pour laquelle nous estimons que la charge annuelle de remboursement d’emprunt ne peut durablement dépasser le million d’euros, et ne doit en aucun cas aller au-delà de 1,25 million. C’est ce que l’on observe dans le graphique ci-dessous qui visualise notre prévision d’évolution de la charge de la dette sur les 15 prochaines années. Avec une annuité allant au maximum à 1041000 euros en 2017, puis redescendant sous le million, ce plan laisse une marge de manœuvre annuelle de 400000 euros qui très rapidement passera à plus de 500000 euros. À cette marge assurée, il convient d’ajouter les bénéfices de la RET. De quoi financer les petits chantiers, faire face aux imprévus, et réinvestir dès 2020, voire avant. Bernard DROT 1200000 1000000 800000 600000 400000 200000 0 2015 2020 Nouveaux emprunts Charge annuelle de la dette 2025 Anciens emprunts Le projet de Maison des enfants
  8. 8. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 page 6 Informations municipales Sans entrer dans trop de détails, nous vous présentons les travaux réalisés en 2014, année de transition suite aux élections municipales de Mars. Nous avons essayé de travailler sereinement tous ensemble avec comme objectifs le développement et le maintien de l’économie du village. A ) Les travaux commencés sous la municipalité précédente Ils ont tous été terminés, en particulier le Technicentre et la piste de la Chouliere. B ) Les Travaux prévus au BUDGET 2014 ont été engagés 1 - 1er Itinéraire descendant VTT, 1ère Tranche du sommet de l’Ortet depuis la Route des Barrages jusqu’à la Route de la Conduite forcée au bas de Combana 2 - Réhabilitation du Site des Barrages : • La 1ère tranche Aménagement d’une porte de site et du belvédère est terminée. • La 2ème tranche l’aménagement du carreau de l’ancienne carrière (Parking de 150 places, nouvel accès au barrage de Plan d’Amont, sanitaires, départ de randonnées et de visites, signalétique) a débuté et sera terminée pour fin juin 2015. • La 3ème tranche Aménagement de stationnements et espace de pique-nique est prévue pour une réalisation fin 2015 ou été 2016. Capacité totale des Parkings (Belvédère, Carrière, et Plan Amont) : 350 places. Cette opération est financée par les 3 partenaires Commune, EDF et Parc. 3 - Réfection voirie à la buidonniere et entrée camping, revêtement de chaussée. 4 - Réfection route des bergeries (partie sud) : finition réseaux Eaux Usées, Eaux Pluviales, Réseaux secs, bordures trottoirs et revêtement chaussée. Pour ce genre de travaux, nous essayerons d’engager une concertation avec les riverains au moment de l’étude du projet afin de ne pas avoir à gérer, lors de la réalisation des travaux, des problèmes et conflits inévitables. 5 - Équipement fibre optique : tous les bâtiments communaux sont desservis à ce jour. 6 - Mise en souterrain ligne 20000 V EDF, des tennis aux LOZES, ce qui permettra de supprimer le pylône EDF qui se trouve au milieu de la future base de loisirs. Travaux en partenariat avec EDF (pose des fourreaux à la charge de la Régie Électrique, le reste à charge d’EDF) 7 - Réhabilitation Fort Victor Emmanuel : Rénovation des Batteries bases. 8 - Parcours sculptures en foret : sentier jalonné de sculptures d’arbres sur pied, Plan Bois / Jomier. 5 sculptures ont été réalisées pour cette 1ère tranche. Voici les travaux significatifs réalisés au cours de 2014. Nous remercions les équipes municipales pour leur implication dans ces réalisations. Michel GROS, Adjoint aux Travaux Principaux travaux réalisés en 2014
  9. 9. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 page 7 Informations municipales Remerciements à Joseph Fressard et à Philippe Reymond Joseph, « Président de la Régie Electrique depuis 1971 (et, un temps, Directeur de cette régie), tu as souhaité passer la main. Tu t’es occupé durant 44 ans de cette vénérable institution qu’est la Régie Electrique d’Aussois. Une Régie créée en 1923, avec la construction du « barrage de Bramans » dans les gorges de l’Esseillon (en fait situé sur le territoire d’Aussois), par la Société Hydroélectrique de Savoie. Dès ce moment, le village est alimenté en électricité : 2 lampes par foyer, une à l’écurie, l’autre dans la cuisine… Dans les années 1950, avec la construction des barrages EDF de Plan d’Aval et de Plan d’Amont, des conventions nouvelles sont signées entre Commune et EDF, portant sur les livraisons d’énergie à la Commune, les débits réservés, puis plus tard sur la neige de culture. La Régie change de dimensions, elle développe rapidement et fortement son activité, parallèlement au développement de la station, à la construction des lits touristiques et à l’extension du village. Tu connais le sujet, tu te fais la main tous les jours à l’ONERA comme technicien au Service Entretien Electrique (de 1954 à 1995). Dans une commune où l’on consomme, actuellement, 14 millions de KWh par an, ce n’est pas une mince responsabilité de présider la régie : sur un plan technique (assurer toute la distribution de l’énergie), mais aussi sur le plan financier, puisque cette régie alimente significativement le budget communal… Il y a eu des moments de haute tension, les dernières négociations conduites avec EDF n’ont pas été simples, avec à nos côtés la régie d’Avrieux (représentée par Auguste Nuer). Et Dieu sait ce que l’avenir nous réserve en ce domaine… Aujourd’hui, tu laisses une bonne équipe (Laurent, Nicole) et la Présidence du Conseil d’exploitation à Michel Gros, avec qui tu as collaboré de longues années, lorsque Michel était Secrétaire Général de la Mairie. Je rappellerai enfin ton long engagement dans le Conseil Municipal, comme Conseiller ou Adjoint, sous les Municipalités de Jean-Louis Détienne et Eloi Chardonnet. Tout le village te remercie vivement pour ces années passées au service de la communauté aussoyenne ». Philippe, « Tu as pris ton poste à Aussois en septembre 2006, après 8 années passées à la Communauté de Communes de La Norma. Nous t’avons recruté comme Secrétaire Général de la Mairie et Directeur de la station, pour prendre la succession de Michel Gros. Une double casquette pas toujours facile à porter, vu l’ampleur de la tache. Mais le travail ne t’a jamais fait peur. J’ai dû souvent insister pour que tu prennes tes congés, ou pour que tu quittes ton bureau le soir à des heures décentes! Tu t’es totalement investi dans la vie de notre commune et de la station, tu en as bien défendu les intérêts, tu t’es entièrement impliqué aux côtés du Maire et des élus dans toutes les grosses opérations. Avec une particulière efficacité pour le montage des dossiers, et ceux des demandes de subventions! Pour ne citer que les principales opérations réalisées ensemble durant ces années de collaboration : la finition des Flocons d’Argent et leurs abords sur la Route des Barrages, la Route et le parking des Mottets, le nouveau cimetière, le lotissement de la Fintan, le domaine skiable (réaménagement du Front Neige avec les téléskis, les pistes du Paérot et de la Choulière, le Technicentre…); à l’Esseillon, la Promenade Savoyarde de Découverte et la restauration du Fort Victor-Emmanuel. Tu avais d’ailleurs un faible pour ce site remarquable, devant lequel tu passais plusieurs fois tous les jours… Tu as probablement quelques regrets de n’avoir pu mener tout à fait à terme les gros projets communaux que j’évoquais tout à l’heure et auxquels tu as beaucoup travaillé, mais ils vont se réaliser dans les prochains mois, et nous t’inviterons avec plaisir à leur inauguration! Je me félicite des excellentes relations que nous avons toujours entretenues entre nous et avec tout le personnel de la Mairie et de la station. Tu es parti à la Communauté de Communes Terra Modana le 15 décembre dernier, pour en être le Directeur. Félicitations pour cette promotion, nous te regretterons, mais heureusement, tu n’es pas si loin d’Aussois… Merci Philippe, au nom de tout le personnel et de tout le village! » Le maire, Alain MARNEZY (Extraits du discours du Maire, lors des vœux à la population, jeudi 15 janvier 2015).
  10. 10. L e POS (Plan d’Occupation des Sols) de la Commune d’AUSSOIS, approuvé en 2001, prendra fin en mars 2017. Il doit être remplacé par un PLU (Plan Local d’Urbanisme), qui devra tenir compte des lois récentes, notamment du « Grenelle de l’Environnement » (2010) et de la Loi ALUR (Accès au Logement et un Urbanisme Rénové, 2014). Faute de quoi, il n’y aura plus de règlement communal applicable au-delà de cette date, et les permis de construire, par exemple, seront fortement contraints par le Règlement National d’Urbanisme. Lors de sa séance du 15 octobre 2014, le Conseil Municipal a mis en place un groupe de travail de 7 membres (dont 6 membres du Conseil). Puis parmi les 6 candidats ayant répondu à l’appel d’offres, il a retenu le Bureau d’Etudes VIAL, pour un montant de 36000 €HT. L’élaboration de ce document, essentiel pour le développement futur d’Aussois, répond à une procédure très encadrée, qui prévoit au moins une quinzaine de réunions de travail, une Enquête Publique, une collaboration avec les « Personnes Publiques Associées » (Chambre d’Agriculture, Communauté de communes Terra Modana, Conseil Général, Région, Communes limitrophes…). Une large concertation doit être organisée : une information régulière du Conseil Municipal sur l’avancée des travaux, deux réunions publiques au minimum, une communication publique (bulletin municipal et autres…). Le PLU devra prendre en compte le « porter à connaissance » transmis à la Commune par la Préfecture, et les principales politiques de l’État, qui rappellent les enjeux du territoire communal et rassemblent les observations des services de l’État sur les diverses thématiques : la consommation du foncier, la politique de l’habitat (densification), la préservation et la mise en valeur du cadre de vie et du patrimoine, les déplacements de la population, l’agriculture, la protection de la nature et de la biodiversité, la protection et la gestion de la ressource en eau, la prévention des risques et des nuisances. Le PLU est soumis à évaluation environnementale obligatoire, en raison de la présence de zones Natura 2000. Lorsque la Commune prévoit un projet soumis au régime Unité Touristique Nouvelle (UTN), l’évaluation environnementale est également obligatoire. Elle porte sur les milieux naturels, mais aussi sur les déplacements, la ressource en eau, les besoins sociaux… Parmi les prescriptions nationales d’urbanisme, la loi Montagne : la commune est concernée en totalité par cette loi, dont l’objectif principal est la préservation des terres agricoles, des paysages, du patrimoine, et l’urbanisation en continuité du bourg. Les travaux sur les chalets d’alpage sont soumis à la Commission des sites et des paysages et à arrêté préfectoral, comme c’est déjà le cas actuellement. Le document final comprendra : - un rapport de présentation qui expose le diagnostic porté sur le territoire communal, les prévisions économiques et démographiques, les divers besoins en matière d’aménagement de l’espace, l’état initial de l’environnement et les grandes orientations du projet retenu… - le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) : c’est le « projet politique », cadre de référence destiné à l’ensemble des citoyens traduisant de façon claire et simple les intentions de la collectivité en termes d’équipements, d’habitat, de développement économique, de protection des espaces naturels, agricoles et forestier pour les années à venir. - les Orientations d’Aménagement et de Programmation qui constituent des « zooms » portant sur des secteurs considérés comme stratégiques (zones à urbaniser, équipements publics…); - le zonage délimitant les zones urbaines (U), les zones à urbaniser (AU), agricoles (A), naturelles et forestières (N), sur un plan cartographique accompagné du Règlement. - les Annexes (servitudes, éléments techniques comme les réseaux…). L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 Informations municipales page 8 Le Plan Local d’Urbanisme d’AUSSOIS
  11. 11. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 page 9 Informations municipales L’Internet Très Haut Débit à Aussois L a transmission d’informations et de fichiers volumineux est un enjeu important pour l’activité économique et tout particulièrement pour le développement de l’activité touristique de notre station. Depuis une dizaine d’années les résidents d’Aussois peuvent bénéficier de l’Internet ADSL grâce à l’arrivée de la fibre optique déployée par la société Orange jusqu’à la zone agricole d’Aussois. Les habitations d’Aussois sont reliées à la fibre optique par le réseau en fil de cuivre de France Télécom qui permet d’atteindre des débits de communication électronique jusqu’à 20 Mbits par seconde. Lors de la création du réseau intercommunal d’assainissement, un réseau de fibre optique a été installé entre la station d’épuration de La Praz et l’ensemble des pompes de relevage. Ce réseau était dédié à la télégestion du réseau d’assainissement. Ainsi 48 fibres optiques relient la station d’épuration de la Praz au petit camping d’Aussois. En 2013 le Syndicat Intercommunal du Canton de Modane devenu depuis Communauté de Commune Terra- Modana a délégué la gestion et l’entretien du réseau de fibre optique, y compris celles dédiées à la télégestion de l’assainissement, à la société Fibrea filiale de la SOREA (Société des Régies Electriques de l’Arc). En 2014 la société Fibrea avec l’appui logistique de la Régie Electrique d’Aussois a déployé la fibre optique sur le territoire d’Aussois. Ce nouveau réseau constitué de 280 fibres relie le Camping, la base de loisirs, La Maison d’Aussois, la mairie et l’école à travers les gaines et les postes de transformation du réseau électrique d’Aussois. Pour être utilisé par les collectivités ou les particuliers ces fibres noires doivent être « éclairées » par un opérateur. La commune d’Aussois conjointement avec les stations de La Norma et de Valfréjus ainsi que la Communauté de Commune Terra- Modana bénéficie d’un contrat commun de l’opérateur d’Internet Très Haut Débit Alliance Réseau. Dès le 20 décembre les bâtiments publics d’Aussois disposent d’un débit pouvant être 10 fois plus élevé que l’ADSL. De plus, des points de diffusion Wifi sont en accès libre à la maison d’Aussois, aux Gîtes Communaux, dans la Rue de l’église et prochainement à la base de loisirs et sur la Place. Ces points d’accès Wifi très Haut Débit permettent de partager facilement les souvenirs de vacances à travers des photos et même des vidéos ou d’être connecté pendant les vacances. Le très Haut Débit est disponible pour les différentes résidences de tourisme ou même les particuliers. Les opérateurs choisis s’acquitteront d’une redevance auprès de Fibrea pour l’utilisation, la maintenance préventive et curative de la fibre. Les coûts pour l’utilisation de la liaison Modane- Aussois pourront être mutualisés. Pascal POILANE Le PLU devra être compatible avec les « documents supra-communaux », à savoir le SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux), le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale du Pays de Maurienne, lui aussi en cours d’élaboration), la Charte du PNV, le PDH (Programme Départemental de l’Habitat). Un travail de deux ans au moins pour l’élaboration de ce document, qui décidera collectivement du type de développement et d’aménagement du territoire de la Commune pour la décennie à venir. Le maire, Alain MARNEZY
  12. 12. Ce qui change pour les enfants • École le mercredi matin • TAP le jeudi après-midi. A savoir : • Les TAP ne rentrent pas dans le cadre scolaire et ne sont pas obligatoires. • L'inscription se fait par cycle entre deux périodes de vacances scolaires, avec une participation de 5 euros. • Pour chaque cycle, des activités différentes sont proposées, elles sont adaptées en fonction de l'âge des enfants et partagées en 3 groupes : - PS et MS - GS, CP et CE1 - CE2, CM1 et CM2 • Les enfants ont donc participé à différents ateliers : - yoga, - multi-sports, - travail sur le recyclage, - modelage, - éveil musical. Le ski alpin, la danse et la cuisine seront les activités à venir. • 2014/2015 est une année test, avec des petits ajustements à prévoir pour l'année prochaine, notamment sur la durée des cycles. Toutefois, au regard des premiers mois, dans l'ensemble c'est une vraie réussite. Cela grâce d'une part, aux parents du groupe de travail qui se sont beaucoup investis pour la mise en place des TAP avec le soutien des membres du conseil en charge de ce dossier, ainsi que les intervenants qui ont répondu présents, et d'autre part, à Véronique pour la gestion administrative et l'encadrement des enfants. Les TAP nous ont été imposés et nous sommes tous d'accord pour dire que l'essentiel est le bien- être des enfants afin qu'ils découvrent par la même occasion de nouvelles activités. À suivre… Sandrine GROS L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 Un petit point sur les TAP (Temps d’Activités Périscolaires) À la rentrée de septembre les TAP ont été mis en place. Mlle PEYRAC Véronique a été recrutée en qualité de coordinatrice pour les TAP, la cantine scolaire et la garderie scolaire. page 10 Informations municipales Le Service communal se met « au vert » Achat d’un véhicule Utilitaire : Peugeot Partner Électrique (3 places à l’avant) - 19000 €HT (Batteries comprises), garantie 7 ans - autonomie 100 km : assez faible mais suffisante pour circuler dans le village et alentour (travaux de voirie, entretien des bâtiments, distribution du courrier, relèves eau et électricité…). - Véhicule acheté au garage International Modane, concession Alpettaz St jean de Maurienne
  13. 13. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 page 11 Informations municipales C'est l'association les p'titous qui est à l'origine de l'ouverture de la cantine. L'association a été créée en décembre 2003 à l'initiative de parents d’élèves qui se sont démenés pour que la cantine et la garderie scolaire puissent exister. Depuis, de nombreux parents se sont beaucoup investis dans cette association, tant au niveau de la gestion que pour y consacrer un peu de leur temps. A la rentrée de septembre 2014, l'association fut dissoute, la Mairie a donc repris la gestion de la cantine et de la garderie scolaires, les membres de l'ancien bureau ont passé la main à Mlle PEYRAC Véronique, qui en est la coordinatrice. Le mode de fonctionnement reste le même : • L'encadrement des enfants se fait : les lundis, mardis, jeudis et vendredis - de 11h30 à 13h30 - de 16h30 à 18h30 • Le repas est fourni par les parents. • La capacité d’accueil, après accord de la PMI, est de 20 enfants à condition qu'il y ait un adulte de plus avec Véronique. Si l'effectif dépasse 15 enfants ou s'il y a plus de 10 enfants de maternelle, il est obligatoire qu'un adulte soit présent en renfort. Un grand merci à tous les parents qui ont donné un peu de leur temps pour les renforts, ce qui a permis de répondre favorablement aux demandes d'inscriptions supplémentaires. Nous comptons encore sur vous pour pérenniser ce service. De plus, pour les renforts, toutes les personnes disponibles, qui aimeraient partager un petit moment avec les enfants, sont les bienvenues. Nous avons la chance d'avoir une cantine et une garderie scolaires, les enfants s'y sentent bien et les parents s'y retrouvent aussi! Mettons tout en œuvre pour que ces services continuent! Sandrine GROS La cantine et la garderie scolaires « LES P'TITOUS » Dauphiné Libéré • dimanche 30 novembre 2014
  14. 14. page 12 L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Informationsmunicipales/N°45-HIVER2015 Informations municipales COMMUNE D'AUSSOIS : les marchés conclus Article 133 : liste des marchés conclus en 2014 en application de l'arrêté du 26 décembre 2007 modifié par Arrêté du 21 juillet 2011 (article 133 du code des marcés publics) MARCHES DE TRAVAUX Marchés de 15000 à 89999,99 euros HT MARCHES DE FOURNITURES Marchés de 15000 à 89999,99 euros H.T : néant Marchés de 90 000 à 206 999,99 euros H.T : néant Marchés de 207 000 euros H.T et plus MARCHES DE SERVICES Marchés de 15000 à 89999,99 euros H.T Marchés de 90 000 à 206 999,99 euros H.T Marchés de 207 000 euros H.T et plus : néant INDICATIONS OBLIGATOIRES Objet Date du marché Attributaires Code postal attributaire Travaux d'aménagement site Barrages / entrée du site et belvédère 28/07/14 Gravier Soudem 73480 73800 Travaux d'aménagement Carrière de l'Enlevey 16/10/14 Gravier 73480 Création piste d'accès à la Carrière de l'Enlevey 16/10/14 Gravier 73480 Travaux de réfection d'enrobés route de la Buidonnière 9/10/14 Colas 73870 Travaux renforcement et tapis enrobés Route des Bergeries 9/10/14 Colas 73870 INDICATIONS OBLIGATOIRES Objet Date du marché Attributaires Code postal attributaire Maîtrise d'œuvre Extension irrigation par aspersion sur le secteur Plan de la Croix 8/01/14 EPODE 73000 Réalisation du Plan Local d'Urbanisme 20/10//14 VIAL Gilles 73400 Prestations de services d'Assurances 16/12/14 SMACL GROUPAMA ALLIANZ SARRE ET MOSELLE 79031 69009 73302 57401 INDICATIONS OBLIGATOIRES Objet Date du marché Attributaires Code postal attributaire Maitrise d'Œuvre Restructuration domaine skiable 20/06/14 ERIC 38170 Maitrise d'Œuvre Maison des Enfants 1/10/14 Groupement DE JONG 74940 INDICATIONS OBLIGATOIRES Objet Date du marché Attributaires Code postal attributaire Engin de damage 28/11/14 Kassbohrer/Natixis 73790 94676 Marchés de 90000 à 5185999,99 euros H.T : néant Marchés de 5 186 000 euros H.T et plus : néant
  15. 15. page 13 Brèves municipales L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Brèvesmunicipales/N°45-HIVER2015 Qu’est-ce qu’un Agenda d’Accessibilité Programmée ? C’est un document Cerfa disponible sur le site internet www.accessibilite.gouv.fr. Il est obligatoire pour tous les propriétaires ou exploitants d’établissement recevant du public (ERP) qui ne respecteraient pas leurs obligations d’accessibilité au 31 décembre 2014. Il apportera un cadre juridique sécurisé mais s’accompagnera d’un calendrier précis et d’un engagement financier. L’élaboration d’un Ad’AP permet de se mettre en conformité et surtout d’ouvrir à tous son commerce ou services publics. Il correspond à un engagement de réaliser des travaux dans un délai déterminé, de les financer et de respecter les règles d’accessibilité. Si votre ERP est conforme Si votre établissement est déjà aux normes, vous devez transmettre en préfecture un document attestant de l’accessibilité de votre établissement avant le 1er mars 2015. Pour les ERP de 5ème catégorie soit la majorité des commerces, il peut s’agir d’une déclaration sur l’honneur. Si votre ERP n’est pas conforme Si votre établissement n’est pas aux normes, il faut proposer un agenda de mise en conformité, en listant les points à améliorer et les échéances prévues. En cas d’impossibilité définitive car technique, on peut intégrer à cet Ad’AP une ou des demandes de dérogation. En tout état de cause l’ERP de 5ème catégorie à 3 ans pour se mettre en conformité. Il existe sur le site internet www.accessibilite.gouv.fr un espace diagnostic qui vous permet de réaliser en quelques clics un bilan de la conformité de votre établissement. Pour les bâtiments communaux La commune a déjà réalisé un diagnostic de l’ensemble des bâtiments communaux recevant du public. Des travaux ont déjà été réalisés mais un Ad’AP sera nécessaire pour la mise en conformité de bâtiments comme, la Salle des Fêtes, l’école ou les sanitaires du camping. Les aménagements à réaliser sont en cours de réflexion et feront l’objet de concertation Pour en savoir plus vous pouvez consulter le site internet : http://developpement-durable.gouv.fr/ Qu-est-ce-qu-un-agenda-d.html Pascal POILANE Mise en accessibilité des établissements recevant du public : Évolution de la loi La loi de 2005 prévoyait la mise en accessibilité de tous les établissements recevant du public au 1er janvier 2015. Un décret de septembre 2014 fait évoluer la loi pour permettre aux retardataires de programmer des travaux de mise en conformité au-delà de cette date. Ainsi il a été créé un document appelé Agenda de l’Accessibilité Programmée qu’il faudra déposer en mairie avant le 27 septembre 2015.
  16. 16. Pourquoi engager une rénovation ? Vous pouvez nettement réduire vos factures d'énergie en changeant votre chaudière, posant du double vitrage, isolant les murs et la toiture de votre logement, etc. Cela améliorera votre confort et aura une incidence sur la valeur de votre patrimoine. En effet, depuis 2011, pour vendre ou louer votre logement, l'affichage de la performance énergétique est désormais obligatoire. Quelles aides possibles ? Pour chaque projet de rénovation, vous pouvez bénéficier d'au moins une aide de l'état. Selon votre situation fiscale, certaines pourront être cumulées alors que d'autres seront réservées aux foyers aux revenus modestes. Certaines aides dépendent du nombre et de la nature des travaux envisagés. Le Crédit d’Impôt développement durable (CIDD), accessible à tous (propriétaires comme locataires) et sans conditions de revenus, permet de déduire de vos impôts 30 % des dépenses d’équipement ou d'investissement. Il est applicable jusqu’au 31 décembre 2015 aux maisons individuelles ou appartements achevés depuis plus de 2 ans et utilisés comme habitation principale. À confirmer par le vote de la loi de finances 2015. Selon votre situation, d'autres aides existent qui sont susceptibles d'évoluer avec la nouvelle loi de finances : prêt éco-PTZ, prime de 1350 €… Attention, à présent, pour pouvoir bénéficier de l'éco-PTZ et du CIDD, il faut avoir recours à un professionnel « labellisé » RGE Reconnu Garant de l'Environnement. L'annuaire des professionnels RGE est en ligne sur le site http://renovation-info-service.gouv.fr Auprès de qui vous adresser ? Au vu de la diversité des situations et de l'évolution des aides, il faut s'adresser aux conseillers de l'ASDER, Espace Info Energie de Savoie pour connaître ses droits et les conditions pour bénéficier des aides (conditions de ressources, type de travaux, date de démarrage des travaux par rapport au dépôt de votre dossier, etc.). ASDER par téléphone 0479858850 ou sur rendez-vous : à la Maison des énergies à Chambéry ou lors des permanences décentralisées (Cf liste des permanences sur www.asder.asso.fr rubrique Info Energie) Plus d'infos - www.asder.asso.fr (rubrique Info Energie/aides aux particuliers). - renovation-info-service.gouv.fr Le dispositif « Rénovation Info Service » s’appuie sur un partenariat renforcé avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et l’Agence pour l'Information sur le logement (Adil). Rappel : une OPAH Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat existe sur les cantons de Modane et Saint-Michel ce type d'Opération vous permet, selon vos conditions de ressources, d'accéder à des aides complémentaires et des financements ANAH pour rénover votre logement. Contactez l'équipe Habitat et Développement : 2e et 4e mardis du mois de 10h à 13h au siège de la Communauté de Communes Terra Modana : 9 place Sommeiller 73 500 Modane ou par téléphone du lundi au vendredi au 080200443 (numéro gratuit). L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Brèvesmunicipales/N°45-HIVER2015 J’éco-rénove, j’économise ! Vous aimeriez rénover votre logement pour améliorer sa performance énergétique ? Prenez rendez-vous avec un conseiller rénovation info service de l'ASDER qui évaluera avec vous le montant des financements auxquels vous avez droit et vous aidera à élaborer le cas échéant le projet de travaux dont vous avez besoin. page 14 Brèves municipales
  17. 17. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Brèvesmunicipales/N°45-HIVER2015 Participez à l’enquête de mobilité page 15 Brèves municipales Si vous souhaitez recevoir des informations communales par votre boîte à lettre électronique (Mail), vous pouvez communiquer vos adresses E-Mail à mairie@aussois.com en précisant que vous donnez votre accord pour être destinataire des informations émises par la mairie. Pascal POILANE Information communale par voie électronique Pour l’année 2015, le ramassage des encombrants aura lieu les 1er et 3ème mercredis du mois et ce, à compter du mercredi 6 mai 2015. Veuillez vous inscrire auprès du Secrétariat de Mairie jusqu’à la veille à midi. FLASH INFO : encombrants
  18. 18. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Brèvesmunicipales/N°45-HIVER2015 page 16 Brèves municipales Simplement mais sincèrement… L es personnes âgées sont l'histoire de notre village, les enfants sont l'avenir, les uns ont des expériences à partager, les autres encore beaucoup de choses à découvrir. À l'occasion des fêtes de fin d'année, nous avons offert un panier garni aux Aussoyens et Aussoyennes âgés de 80 ans et +; 19 habitent encore sur Aussois et 3 sont à l’hôpital de Modane. Les enfants de la garderie et de la cantine ont fabriqué, avec un grand plaisir, de magnifiques cartes de vœux qui ont accompagné ces jolis paniers. Plusieurs enfants du C M2 à la 3ème ont répondu présents avec enthousiasme, pour la distribution des paquets au domicile des « sages » Aussoyens et Aussoyennes, celle-ci s'est faite dans une ambiance très chaleureuse, remplie d’émotion et de bonheur, d'un côté comme de l'autre. A tous les Aussoyens et Aussoyennes de tous âges, nous vous souhaitons une année 2015 remplie de bonheur, d'amour et de sérénité. Sandrine GROS, les membres du Centre Communal d'Action Sociale, la commune d'Aussois NOËL DES AUSSOYENS ET AUSSOYENNES de 80 ans et + Dauphiné Libéré • mardi 13 janvier 2015
  19. 19. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Échosdelastation/N°45-HIVER2015 page 17 Échos de la station Regards de vue sur les barrages d’Aussois
  20. 20. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Échosdelastation/N°45-HIVER2015 page 18 Échos de la station Dauphiné Libéré • mercredi 6 août 2014 Dauphiné Libéré • mardi 5 août 2014 Dauphiné Libéré • samedi 20 décembre 2014
  21. 21. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Échosdelastation/N°45-HIVER2015 page 19 Échos de la station Dauphiné Libéré • mercredi 24 décembre 2014 Dauphiné Libéré • vendredi 1er août 2014
  22. 22. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Notrecommunauté/N°45-HIVER2015 page 20 Notre communauté Naissances • Le 9 Mai 2014 Luce GOMES-LEAL de Dorothée BOURDRY et Florian GOMES-LEAL • Le 14 Juin 2014 Léo BUISSON-NOTTER de Alexandra BUISSON et Sébastien NOTTER • Le 24 Août 2014 Ilan MARTIN de Célia MARNEZY et Patrice MARTIN • Le 18 Septembre 2014 Arthur MOAL de Valérie MORET et Jean-Marie MOAL • Le 9 Octobre 2014 Anatole MENARD de Sophie CHARLOT et Jean-François MENARD • Le 22 Novembre 2014 Alexa COLLY de Anne-Sophie RAMBAUD et Samuel COLLY • Le 16 Décembre 2014 Robinson METIVIER de Camille DAMEVIN et Julien METIVIER Bienvenue également à • Ange RATEL de Lola AUBERT et Joseph RATEL • Soren GILLES de Nelly FRESSARD et David GILLES • Amélie DUQUESNOY de Sophie CANQUETEAU et Olivier DUQUESNOY • Alban PERROUX de Françoise GROS et Servin PERROUX • Alinoé PRODON de Gabrielle GIBELIN et Benjamin PRODON • Elyès NOTTER – RAMBAUD de Jérémie NOTTER et Julie RAMBAUD • Lucas GROS de Mylène PASQUIER et Fabrice GROS • Laurine MONTAZ de Emeline ROLLANT et Michaël MONTAZ • Jade JACQUEMMOZ de Fleur FAVRE et Benjamin JACQUEMMOZ • Thibault REY de Marion GILLET et Jean-Daniel REY Décès • Le 5 Mars 2014 à St Jean de Maurienne Paulette ROBOT 88 ans • Le 20 Mai 2014 à Sollières Philippe PELOILLE 59 ans • Le 25 Juillet 2014 à Modane Hervé PERINO 64 ans • Le 26 Juillet 2014 à la Tronche Henry MARTIAL 65 ans • Le 1er Août 2014 à Aussois André MONTAZ 57 ans • Le 23 Août 2014 à Modane Marie GALLAY 82 ans • Le 4 Octobre 2014 à Aussois Fernand CHARDONNET 81 ans • Le 31 Octobre 2014 à Aussois Arthur COUVERT 81 ans • Le 01 Février 2015 à Aussois Maurice FRESSARD 69 ans Sans oublier les proches des familles et du village • Léon ORSET (Père de Christine FRESSARD) • Ernest BURILLE • Georgette LHERMITTE Mère de Danièlle BAILLY • Christian DUPONT • Bernard BERNARD • Claude MONTAZ (Frère d’André MONTAZ) • RAMCHUNDUN Kadhun Père de Rekha COL • Pierre BERMOND (Frère d’Adeline COLLY) • Alfred MOYNE (Père de Christine MONTAZ) • Irma et Michel GOUILLOUX et Lucile TISSOT (Sœurs et Neveu de Henri, Pierre et Madeleine COL) • Joseph RATEL (Frère de Lucie BOUVIER) • Abbé FERRON Fondateur de la colonie St-Nicolas Mariages • Le 27 Mai 2014 à Aussois PERILLAT-MERCEROZ Cédric et TEPPAZ Fanny • Le 29 Août 2014 à Challes les Eaux FAURE Yannick et GIMENEZ Marlène • Le 25 Octobre 2014 à Las Vegas BUISSON Franck et ARNAUD Marie-Claire • Le 30 Octobre 2014 à Aussois METIVIER Julien et DAMEVIN Camille Meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux mariés. Si vous souhaitez que les actes d’état civil (naissances, mariages ou décès) soient mentionnés sur l’Oérin, merci de nous le signaler en Mairie. Ces renseignements nous permettront d’éviter des oublis. Nos joies, nos peines
  23. 23. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Notrecommunauté/N°45-HIVER2015 page 21 Notre communauté Dauphiné Libéré • 2014 Dauphiné Libéré • jeudi 25 septembre 2014 Dauphiné Libéré • lundi 6 octobre 2014 Dauphiné Libéré • dimanche 28 septembre 2014
  24. 24. page 22 Notre communauté Dauphiné Libéré • vendredi 21 novembre 2014 L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Notrecommunauté/N°45-HIVER2015 Dauphiné Libéré • lundi 10 novembre 2014 Dauphiné Libéré • dimanche 20 juillet 2014 Jean-Marie FRESSARD
  25. 25. page 23 La vie associative L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°45-HIVER2015 2008 : Le temps paraît déjà loin du jour où le capitaine Claude Sugny (devenu depuis Commandant) m’a demandé de prendre en charge la responsabilité du Centre de Première Intervention d’Aussois. À la suite de Michel Fressard, qui faisait valoir ses droits à la retraite, le Capitaine me donnait 15 jours de réflexion pour rendre ma réponse. La question de savoir s’il m’en pensait capable fut vite éludée d’un revers de manche par une réponse directe « on ne propose pas une place à quelqu’un si on pense qu’il n’en est pas capable » et il a ajouté « de plus, je préférerais que ce soit quelqu'un du pays ». Voilà donc comment on se fabrique quelques nuits blanches supplémentaires… Quelques semaines plus tard, et un décret de nomination promulgué, je me trouvais à la tête du CPI aussoyen ne mesurant peut-être pas encore tout à fait le poids des responsabilités que ça impliquait, inquiet d’une multitude de questions et de préoccupations immédiates ou plus lointaines parmi lesquelles celle-ci : Avoir la gestion du groupe de pompiers de feu était une chose, faire fonctionner la Compagnie de Parade en était une autre ? Et surtout comment concilier mes activités professionnelles, diverses et variées et un emploi du temps très élastique avec l’exigence de la fonction pompier ? Je me suis très vite fait une raison : il m’était impossible d’avoir le même niveau de compétence et d’exigence que Michel qui avait su placer le CPI d’Aussois à un stade reconnu par nos supérieurs. On a une chance fabuleuse dans notre région de pouvoir profiter des multiples compétences des pompiers pros basés à Modane qui apportent leur connaissance et savoir-faire et je pouvais compter sur eux. Cette réalité n’enlève rien à tout ce qui a été vécu par les uns et les autres, parfoisdifficilement,notammentparlespompiersvolontaires du secteur, lors de l’arrivée des professionnels à Modane. Notre secteur a connu des hauts et des bas dans les relations entre Pro et volontaires, mais après plusieurs années de fonctionnement, les choses se sont tout à fait apaisées. Le mérite en revient aux responsables du Centre de Secours Principal de Modane, "notre port de rattachement" le capitaine Julien Viou, son adjoint le Lieutenant Pierre Jean Gaubert et l’incontournable adjudant-chef Franck Salvade. De réformes en changements, le statut de pompier ne cesse d’évoluerquecesoitpourlesprofessionnelsoulesvolontaires et en ce qui concerne notre statut de volontaire, si un niveau de compétence est toujours requis, les exigences en termes de formation, de présence ont diminué. La crise du volontariat est passée par là et il y a de moins en moins de pompiers. Au niveau de notre petit centre, le problème est identique. En effectif, nous sommes en dessous du seuil de maintien, ceci dit dans les grandes lignes, nous avons toujours pu répondre à la demande de secours sur place, renforçant même parfois le CSP Modane. Équipé d’un VPIHR (Véhicule de Première Intervention Hors Route) plutôt destiné au feu et d’une VLHR (Véhicule Léger Hors Route) pour le prompt secours, nous sommes actuellement 5, secondés par Modane lors de chaque appel car nous n’avons pas de VSAV (Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes) notamment pour le transport vers l’hôpital. Ce nombre important de pompiers déplacés pour chaque intervention peut paraître démesuré mais c’est notre mode de fonctionnement. Pour Aussois, nous assurons une astreinte chaque nuit de 20h à 7h toute l’année et essayons de répondre au mieux dans la journée selon nos emplois du temps. Avec une soixantaine d’interventions annuellesdont60%desecoursàvictimeset10%d'incendie, le maintien d’un centre de secours à Aussois est lié au nombre de lits de la station et aux risques et demandes de secours potentiels. Mais pour que ce maintien perdure, il faudra absolument que quelques personnes rejoignent le groupe de pompiers volontaires pour renforcer l’effectif et recréer une bonne dynamique. Une dynamique qui existe encore pour notre groupe de Parade mais dont on a pu s’apercevoir qu’elle était fragile. Notre Compagnie de Parade – à laquelle je suis particulièrement attaché – doit continuer de vivre. Solide témoin de l'histoire de notre communauté, il y règne encore ce respect de l'habit et de la tradition qui fait l'âme du village et offre au-delà de nos divergences ou de nos petits conflits, une certaine unité entre anciens, jeunes et moins jeunes… Que chacun fasse preuve de responsabilité et de tolérance pour que la "fête" continue. LeCPId'Aussoisnedoitpasdisparaître:unecinquantaine de pompiers de parade et à peine cinq pompiers volontaires : le contraste est saisissant et je me dois de lancer un appel à ceux qui auraient un peu de temps libre, un zeste de volonté et de passion (car il en faut) pour venir grossir les rangs des pompiers de feu. La tâche n'est certes pas toujours facile, les formations et les contraintes peuvent sembler excessives dans une société qui s'individualise de plus en plus, mais le jeu en vaut la chandelle : je suis d'ailleurs prêt à répondre à toute demande de renseignements pour d'éventuelles candidatures. Je ne peux terminer ces lignes sans remercier une fois de plus Martial Lathoud qui a pris sa retraite pompier, pour tout l’investissement et le "cœur " qu’il a mis au service du CPI d’Aussois. Il reste président de l’Amicale. EtsouhaiterbienvenueàNicolasAraldiquiacommencétout dernièrement la formation de pompier volontaire au CSP Modane, en espérant qu’il ne soit pas seul à prendre cette voie à Aussois. Jean-Marie FRESSARD Pompier de feu, pompier de parade passion, héritage, disponibilité…
  26. 26. page 24 L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°44-HIVER2014 La vie associative Quelques nouvelles du Musée « L’Arche d’Oé » Dauphiné Libéré • dimanche 4 janvier 2015 C ette année avec l’accord de la Mairie, une équipe de bénévoles a entrepris quelques changements au niveau du 3ème étage. Après avoir démonté ce qui existait, un bon coup de peinture donné par Colette, pendant qu’Yves s’occupait de la disposition pour la mise en place de l’exposition temporaire. Un très gros travail qui nous amène à nous féliciter qu’Yves se soit joint à l’Association cette année. Le résultat est là et parle de lui-même. Pendant ce temps, d’autres bénévoles nettoyaient le grenier qui en avait bien besoin. Nous avons également installé un petit coin enfants au même étage avec du matériel de récupération pour limiter les frais. Nous remercions la garderie et l’école pour les dessins qu’ils ont eu la gentillesse de nous donner pour décorer les murs de cet emplacement. Cette année, la Vallée de la Maurienne était invitée à Reims pour l’opération « Fêtons l’Automne ». Une délégation d’Aussois était présente, et 2 bénévoles du Musée ont accompagné Katia pendant 2 jours. À renouveler… Nous souhaitons une belle réussite professionnelle à Yoann Colly, notre Président, qui est parti à Nantua. Il a donc cessé son activité au sein de notre Association, et lors de notre Assemblée Générale du 8 novembre 2014, des élections ont eu lieu et le nouveau bureau est élu pour 1 an : Monique RATEL (Présidente), Jean-Claude CAMPAGNE (Vice-Président), Raymond COLLY (Vice-Président), Philippe COTTEREAU (Trésorier), Michel SAMBAT (Trésorier-Adjoint), Colette BOIS (Secrétaire). Petite nouveauté au sein de notre Association, vous pouvez devenir membre actif ou membre bienfaiteur. Nos animations habituelles ont toujours du succès, mais elles se sont enrichies avec un atelier bois animé par Yves. Vous pouvez les trouver chaque semaine dans le programme d’animation. Meilleurs vœux à tous pour cette nouvelle année 2015. Le Bureau de l’Association Appel pour une nouvelle exposition temporaire au Musée L’Association « Les Amis du Musée L’Arche d’Oé » envisage une exposition temporaire autour du travail à Aussois de matériaux comme la laine, le chanvre et le cuir. Les membres, porteurs du projet lancent un appel à toutes les personnes détentrices d’objets ou de documents en relation avec la production, la transformation ou l’exploitation de ces matériaux et qui seraient susceptibles de les confier le temps de l’exposition au musée. Ils sont persuadés que leur présentation imagerait et valoriserait le résultat de leurs recherches livresques. Ainsi le musée continuera à faire vivre nos aînés en redonnant une seconde vie aux outils tenus par leurs mains et proposera des ateliers laine-chanvre et cuir pour la semaine culturelle. Si vous voulez répondre à notre appel sachez que les objets et documents ainsi que d’éventuels témoignages seront reçus au musée pendant les heures d’ouverture et seront inscrits sur un inventaire de prêt. Merci par avance pour votre aide. La mise en place de l’exposition est prévue pour le mois de Mai. L’Association des Amis du Musée
  27. 27. page 25 L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°45-HIVER2015 La vie associative PARTAGEZ VOS VACANCES DEVENEZ FAMILLE DE VACANCES Les vacances permettent un temps de construction personnelle dans un environnement favorable à la découverte, l’échange et l’écoute. En ouvrant votre maison, vous partagerez une rencontre humaine bénéfique pour un enfant, pour sa famille et pour la vôtre. Accueillez 2 à 3 semaines pendant l’été un enfant de 6 à 11 ans ; vous participerez à son développement et à son épanouissement; vous contribuerez aussi à promouvoir ses capacités et son autonomie. Dauphiné Libéré • vendredi 1er août 2014 Dauphiné Libéré • 2014 Dauphiné Libéré • vendredi 7 novembre 2014 Nous accompagnerons votre démarche dans l’esprit qui nous anime : désintéressement, respect des différences et des croyances religieuses, reconnaissance des richesses et des capacités de l’enfant, discrétion sur son passé et sur sa famille. Pour partager la chaleur de votre foyer cet été, contactez le SECOURS CATHOLIQUE de SAVOIE : • au 0479605400 • par mail : afv.730@secours-catholique.org • Secours Catholique, 297 chemin de la Martinière 73000 Bassens
  28. 28. C omme certains ne le savent peut-être pas, je vous informe que le groupe folklorique a changé de présidente. C’est donc avec joie et pleine de motivation que j’ai accepté de succéder à Eve. Faisant partie du groupe folklorique depuis de nombreuses années, j’ai à cœur de faire perdurer les traditions de notre village, notamment à travers la danse. Cette année, le groupe folklorique se compose de 22 enfants et d’une vingtaine d’adultes. Voilà un bel esprit intergénérationnel! Nous avons le plaisir d’accueillir de nouveaux danseurs. Depuis septembre, nous préparons assidûment notre spectacle. Les enfants répètent tous les lundis tandis que les adultes se retrouvent chaque vendredi. Fins prêts, nous avons participé aux pots d’accueil organisés par la station pendant les vacances de Noël! En ce qui concerne certains de nos projets, le groupe des adultes se rendra à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83), pour participer à un festival le week-end du 11 et 12 juillet 2015. Également, nous réorganiserons, en collaboration avec l’animation station, les Feux de la Saint-Jean, le 26 juin 2015. Le rassemblement des costumes de Maurienne aura lieu à Valloire le 28 juin 2015. Je tiens à remercier Catherine, qui durant toute mon enfance m’a permis de m’épanouir au sein du groupe, mais aussi Eve pour tout ce qu’elle nous a apporté, principalement au cours de ces deux dernières années. Un grand merci à Babeth, Colette et Nicole qui consacrent bénévolement une grande partie de leur énergie pour gérer le groupe des enfants. Remerciements aussi aux membres du bureau, aux danseurs et aux parents qui s’investissent dans la vie du groupe. Le bureau : Présidente : Mathilde Chiapusso Trésorière : Dominique Sartori Secrétaire : Nicole Arnaud Les autres membres : Bénédicte Guy, Colette Bois, Elisabeth Colly, Eve Sartori, Julie Arnaud, Raphaëlle Sanz. « Ce qui caractérise avant tout la danse dans le folk, c'est qu'elle a pour principale préoccupation le partage de la danse et le plaisir des danseurs. » [Yvon Guilcher] Mathilde CHIAPUSSO Le groupe folklorique : une joyeuse convivialité, le plaisir de danser! page 26 La vie associative Dauphiné Libéré • mardi 9 décembre 2014 L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°45-HIVER2015
  29. 29. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Lavieassociative/N°45-HIVER2015 page 27 La vie associative Dauphiné Libéré • mardi 4 novembre 2014 Dauphiné Libéré • dimanche 1er juin 2014 Dauphiné Libéré • lundi 21 juillet 2014
  30. 30. page 28 I l est très intéressant d’analyser ces deux documents en parallèle car ils sont très proches dans le temps, ils concernent la même population mais n’analysent pas les mêmes éléments : ils sont complémentaires. Les critères de pauvreté Sur le terrier, nous ne savons pas qui est riche et qui est pauvre car tous ceux qui font leur déclaration sont propriétaires, même si cette propriété ne comporte que peu de biens. Sur la consigne du sel les pauvres sont nommés. Le pauvre est-il celui qui ne possède même pas sa maison ? Ce pourrait être le cas de la famille de Pierre Audé (décédé). Sur la consigne du sel, en 1561, cette famille est mentionnée comme pauvre. Sur le Terrier, on s’aperçoit qu’ils n’ont pas de maison, ils ne possèdent que quelques terrains et deux brebis. Leurs six enfants majeurs sont « à service ». C’est- à-dire qu’ils travaillent chez d’autres propriétaires. Le pauvre est-il celui qui n’a pas de bétail ? Michel Mouthon est considéré comme pauvre. Sa famille ne comprend pourtant que deux couples, le sien et celui de son fils, il a peu de terrains et aucune bête, il partage la maison avec la famille de sa sœur Andréaz Mouthon qui vit avec sa sœur Anne et ses trois enfants dont l’un est encore mineur. Les sœurs de Michel Mouthon, elles, ne sont pas considérées comme pauvres alors qu’elles n’ont rien de plus que lui. Le pauvre est-il celui qui a une nombreuse famille à nourrir ? Jean Rastel était sans doute déjà d’une famille pauvre puisque ni lui ni ses trois frères ne reçoivent de biens de leur père Martin, ils héritent seulement de leur mère et c’est bien peu, ses frères figurent sur la liste des propriétaires du Terrier, pas lui, peut-être a-t-il été obligé de vendre le peu qu’il avait reçu comme son père l’avait déjà fait. Pourquoi ? Il suffit de mauvaises récoltes, de la perte d’une ou plusieurs bêtes ou d’un incendie, très courant à l’époque, pour qu’une famille qui était toujours à la limite du besoin se retrouve dans la misère. Sa femme Catherine a quelques biens hérités de son père mais cela ne doit pas suffire pour nourrir une famille de neuf personnes dont les deux plus jeunes enfants ont un et quatre ans. Que peut-on en déduire ? Comme on le voit il est difficile de déterminer des critères de pauvreté. L’ensemble de ceux qui sont reconnus pauvres est de trente personnes pour six familles, ce qui fait 4,50 % d’une population de 664 personnes. Cela paraît peu par rapport à la moyenne de la Maurienne qui est de 8,7 % mais beaucoup si on la compare à celle de Sollières et de Termignon qui eux l’évaluent à 1,50 %. Si Sollières et Termignon sont plus riches qu'Aussois, c'est qu'ils ont de plus vastes alpages, qu'ils peuvent donc faire plus de fromage et le vendre. À Aussois, on peut penser que ce que l'on produit sert surtout à la nourriture quotidienne. Comme le disent fort justement les auteurs des « Noms de famille en Maurienne » déjà cités : « Il semble toutefois qu’il vaut mieux être pauvre dans un village de montagne où les plus démunis peuvent toujours élever du menu bétail sur les terrains communaux et trouver un gîte chez des particuliers que dans les bourgs où la mendicité est de règle pour ces misérables qui « vont mendiants » selon la formule en usage ». Les critères de richesse Si l’on nomme les pauvres, on ne dit rien des autres propriétaires et l’on peut donc se demander s’il se trouvait des riches dans cette population d’Aussois. Qui sont les riches ? Le riche est-il celui qui a le plus de bétail ? Anthoyne Lathoud (feu Gabriel) possède cinq vaches, deux génisses (ou mouges) et vingt-huit brebis. Domeyne Lathoud (feu Claude) a six vaches, dix- neuf génisses et quatre brebis. Le riche est-il celui qui possède le plus de terrains ? Michel Lathoud (feu honeste Michel) n’a pas beaucoup de bétail mais il possède trente et une Terrier de 1554 et consigne du sel de 1561 L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015 Un peu d’histoire
  31. 31. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015 page 29 Un peu d’histoire terres, vingt-trois prés cinq maisons si l’on ajoute ceux qui reviennent dans le foyer du côté de son épouse. Peu de ces biens lui sont venus en héritage, il en a acheté plusieurs, dont certains à Martin Rastel dont les descendants sont cités comme pauvres. Le riche est-il celui qui emploie du personnel ? Anthoyne Lathoud, déjà cité comme propriétaire d’un gros troupeau emploie une chambrière alors qu’il a une fille aînée pour seconder son épouse et s’occuper de deux enfants plus jeunes et deux fils majeurs capables de l’aider dans les travaux des champs. Michel Lathoud peut entretenir deux chambrières et un berger. Domeyne Lathoud emploie deux serviteurs et deux chambrières. Ces cas ne sont pas des exceptions mais des exemples car on compte à l’époque à Aussois deux bergers, quatre serviteurs et treize chambrières. Il est difficile de savoir qui ils sont, car ils ne sont pas nommés. Cette abondance toute relative de personnel est difficile à concevoir pour des habitants d’Aussois du début du XXe siècle où chaque famille se débrouillait seule ou à l’aide des parents ou voisins. Une famille sans mulet rendait le service en aidant au ramassage des pommes de terre par exemple mais personne n’avait de serviteur. Ce qui est aussi inconcevable pour ces habitants, qui ont vécu avant l’arrivée du travail salarié, ce sont les familles sans bétail. Quel était le moyen de survivre de ces 47 feux sans bétail qui représentent 177 personnes ? Certains feux sont composés d’une seule personne par exemple la grand-mère, celle-ci ne doit pas avoir de problème, la solidarité familiale facilitée par la proximité d’un si petit village devait pourvoir à ses besoins. Il se trouve aussi le cas des familles comme la famille Couvert, (facile à identifier puisqu’il n’y en a qu’une sur le Terrier) Ces branches de la famille Couvert, bien que réparties en trois feux dont certaines sans bétail ni terrain, doivent travailler en commun car Nycollas le père possède huit vaches deux génisses et dix brebis. D’autres sont « à service » comme nous l’avons déjà signalé. Une possession qui pourrait faire la différence Il se trouve un seul « bœuf » dans tout ce bétail. Il doit représenter une certaine richesse car son travail doit grandement faciliter le transport du foin, du bois ou du fumier et les travaux de labour, même si la terre est légère. Les outils sont tellement sommaires qu’il est difficile d’imaginer la vie agricole à Aussois avant l’arrivée des mulets. Au début du XXe siècle personne n’avait de bœuf mais chaque famille aussoyenne possédait son mulet en propre ou « partagé » avec quelqu’un d’autre. Partager un mulet ? L’expression peut prêter à sourire, elle veut tout simplement dire que son temps de travail était à partager mais aussi ses besoins en nourriture. Il passait donc une semaine chez un propriétaire et la semaine suivante chez l’autre. Il fallait vraiment bien s’entendre car si l’orage menaçait, le ramassage du foin ou de la moisson se révélait urgent. Avant l’arrivée des mulets donc, la présence d’un bœuf devait être appréciée par ses propriétaires mais aussi par les autres chez qui il pouvait travailler. Ce qui est surprenant c’est que son propriétaire n’est pas le plus gros exploitant de la paroisse mais un couturier, un des rares métiers nommé dans le terrier et le seul à Aussois : Ouldra Col. Et si ce bœuf, n'était pas ce que l'on appelle ainsi maintenant ? Ce pourrait être un taureau, intéressant aussi pour son propriétaire. Peut-on vivre sans être paysan ? L’ancien notaire Jean Lathoud, n’a pas de bétail, son travail de plume lui a-t-il suffi pour faire vivre sa famille ? C’est peu probable. L’autre notaire, Claude Audé, lui, possède cinq vaches, quatre chèvres et cinq brebis il emploie une chambrière car il se trouve seul avec son épouse. Le curé de la paroisse a un serviteur mais pas de bétail contrairement à ses nombreux confrères qui « comme l’immense majorité de leurs paroissiens vivent du travail agricole et élèvent vaches, chèvres et moutons […] vivent à la limite de la pauvreté ». Lui, messire Jeananthoyne Lathoud est le fils de « commendable » Mathieu Lathoud pour lequel dans le Terrier sont déclarées huit maisons; comme son frère Gabriel, syndic lors de cette Consigne du sel, ils n’ont apparemment pas besoin de bétail pour vivre. Comme les autres habitations, jusqu’au XXe siècle, la cure d’Aussois comportait une étable et une grange. Tout cela ne peut être que supposition, car nous n'avons que des noms et des nombres et il est sans doute hasardeux de vouloir recréer la vie d'hier avec ce que nous vivons aujourd'hui; même si celle que nous avons vécue enfants (pour les enfants de paysans d'Aussois) en gardait encore quelques traces M-J. Berger (Col) Les noms de famille mauriennais D. Déquier, J.M. Dufreney, M.C. Floret, J. Garbolino, G. Paret
  32. 32. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015 page 30 Un peu d’histoire Informations sur la famille de Nananda COL N ananda est venue l’été passé à Aussois pour retrouver ses ancêtres. Elle a logé dans le gîte de Claire qui m’a permis de la connaître. Merci Claire! Si vous avez envie de voyager : J’ai les adresses de Nananda (courrier et mails) ainsi que son numéro de téléphone. Nananda habite aux USA au nord de Boston, elle a un fils Paul de 25 ans qui habite à Montréal au Canada et une fille : Yvonne. Le père de Nananda s’appelle Jean Col. Elle a aussi de la famille proche à New-York, et au Texas. Elle est la descendante de Col Laurent 1731 qui a épousé Favre Marie Catherine de Bramans. De nombreuses familles aussoyennes sont concernées par son arbre généalogique : • Familles Col : Col Alexis, Col Joseph, Armand, Justine et Félicien • Familles Chardonnet : Chardonnet, Alphonse, Chardonnet Aline épouse de Léopold Arnaud, Chardonnet Marie Thérèse épouse de Claudius Arnaud, Chardonnet Rose épouse de Eloi de Xavier Gros • Familles Ratel : Ratel Charles, Ratel Roger « Toutoune » et Louis • Familles Montaz : Montaz Laurent, Marcel, Juliette, Agathe épouse de Louis Arnaud • Familles Détienne : Détienne Angèle épouse de Alphonse Fressard • Familles Mercier et Dubard Je ne peux pas toutes les citer ici, si vous souhaitez avoir de plus amples renseignements vous pouvez consulter mon site, en procédant de la façon suivante : • Chercher : « geneanet », > puis : « marnaudrey », > ensuite : « Col Aussois » > enfin : « Col Laurent 1731 » Vous pourrez ainsi avoir accès à toute sa descendance! Bonnes recherches! Généalogie Eugène Alexandre Col 1871-1952 et Augustine Elisabeth Gros 1877-1959 Un grand merci à Fernand, Monique et Jeannette ses soeurs, qui ont bien voulu me fournir toutes ces informations, ces photos, et qui m’ont autorisée à publier cet article. Michelle Arnaud-Rey
  33. 33. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015 page 31 Un peu d’histoire Joseph Alexandre GROS, né le 12 avril 1847, Aussois, décédé le 24 janvier 1912, AUSSOIS (à l'âge de 64 ans). Marié le 27 janvier 1875, AUSSOIS, avec Marie Joséphine CHARDONNET, née en 1855, AUSSOIS, décédée en 1924 (à l'âge de 69 ans) 9 enfants : ¬ Jules Joseph GROS, né en 1875, Aussois, décédé en 1877 (à l’âge de 2 ans). ¬ Augustine Elisabeth GROS, née le 28 novembre 1877, AUSSOIS, décédée le 27 avril 1959, AUSSOIS (à l'âge de 81 ans). Mariée le 13 février 1901, AUSSOIS, avec Eugène Alexandre COL, né le 29 août 1871, AUSSOIS, décédé le 11 avril 1952, AUSSOIS (à l'âge de 80 ans) (8 enfants) © Marie Clotilde COL, née le 15 septembre 1901, AUSSOIS. © Joséphine Louise COL, née le 22 décembre 1902, AUSSOIS, décédée en 1975 (à l'âge de 73 ans). Mariée le 26 novembre 1927, AUSSOIS, avec Alphonse CHARDONNET, né le 18 février 1901, AUSSOIS, décédé le 4 février 1978, Aussois (à l'âge de 76 ans) (8 enfants) Ä Monique Eugénie Marie CHARDONNET. Mariée avec Louis CROUZET Ä Benjamin CHARDONNET, né en 1928, AUSSOIS. Marié avec Angèle ? Ä Anna Augustine CHARDONNET, née en 1929, AUSSOIS. Mariée avec Georges Joseph DAMEVIN Ä Jeannette CHARDONNET. Mariée avec Pierre CLERIN. Ä Fernand CHARDONNET. Marié avec Simone ? Ä Marie Louise CHARDONNET. Mariée avec Jean Pierre JULLIARD Ä Odette CHARDONNET. Mariée avec Camille CLERIN Ä Clotilde Raymonde CHARDONNET, née le 30 novembre 1940, AUSSOIS. Mariée avec Jean FRESSARD © Clothilde Rosalie COL, née le 15 mai 1905, Aussois, décédée le 23 mai 1935, Aussois (à l'âge de 30 ans). Mariée le 24 novembre 1923, Aussois, avec Constant Victor Adrien MERCIER, né le 30 juin 1900, AUSSOIS, décédé le 17 juillet 1928, Fourneaux (à l'âge de 28 ans) (2 enfants) Ä Paulette MERCIER. Mariée avec Maurice ROBOT Ä Denise MERCIER. Mariée avec André DUBARD © Aimé COL, né en 1908, décédé en 1981 (à l'âge de 73 ans). Marié avec Rose GROS. © Léontine COL, née en 1911. Mariée avec Arsène LATHOUD (4 enfants) Ä Roger LATHOUD. Ä Eugène LATHOUD. Marié avec Monique FRESSARD. ÄMarcel LATHOUD. Ä Bernard LATHOUD. © Marie COL, née en 1913, décédée en 1998 (à l'âge de 85 ans). © Alexandre COL, né en 1915. Marié avec Franceline ? (1 enfant) ÄRaymonde COL. Marié avec Raymond HERNANDEZ © Angèle COL, née en 1917, décédée en 1999 (à l'âge de 82 ans). ¬ Eugène GROS, né en 1879, Aussois, décédé en 1882 (à l'âge de 3 ans). ¬ Antoinette Pulchérie GROS, née en 1882, Aussois, décédée en 1882. ¬ Rose (ou Rosalie) Clémentine GROS, née en 1883, Aussois, décédée en 1885 (à l âge de 2 ans). ¬ Aimé Victor GROS, né en 1886, Aussois, décédé le 10 décembre 1919, St Martin la Porte (à l'âge de 33 ans). Marié le 10 décembre 1919, Saint Martin sur La Chambre 73130, avec Marie Marcelle Laurence POIRRIER, institutrice, directrice d'école à St Jean de Maurienne, née le 9 février 1890, AUSSOIS [Note 105-1] 3 enfants : Ä Charles Joseph "Charlot" GROS. Ä Henri GROS. Ä Edmond GROS. ¬ Joseph Francois GROS, né le 28 janvier 1888, Aussois, décédé en 1916 (à l'âge de 28 ans). Marié le 15 avril 1913, Paroisse de la Ste Trinité PARJS, avec Marie Léontine BALLAND, née BUE 18300 CHER. ¬ Félix Théophile "Théo" GROS, né le 2 août 1890, Montmélian, décédé en 1971 (à l'âge de 81 ans). Marié le 31 janvier 1925, AUSSOIS, avec Justine Aline "Famille Tchaping" COL, née le 10 août 1892, AUSSOIS, décédée le 21 décembre 1962, Aussois (à l'âge de 70 ans) 4 enfants : Ä Alexandre Louis "Sansan" GROS, né le 3 avril 1926, AUSSOIS. Marié avec Maria PANTALEONE, née le 2 août 1928, MONTORIO DAL VOMANO ITALIE Ä Joseph Aimé GROS, né en 1929, décédé en 1930 (à l'âge de un an). Ä Césarine GROS, née en 1931. Mariée avec Roger GROS Ä Joseph Marcel GROS, né en 1936, décédé en 1938 (à l'âge de 2 ans). ¬ Rosalie GROS, née le 31 juillet 1893, Aussois, décédée en mars 1928, Aussois (à l'âge de 34 ans). Partie à Grenoble ? Sur Le Clocher d'Aussois : « Ayant perdu après la guerre, sa mère qu'elle chérissait, elle avait résolu de se consacrer à un poste de dévouement où aujourd'hui les vocations sont si rares. Elle était entrée au service de M. le Curé de Modane… Funérailles à Modane le 2 avril 1928. Inhumation à Aussois le 3. » Alphonse Chardonnet 1901-1978 etJoséphine Louise Col 1902-1975 Descendants de Joseph Alexandre GROS (Grand-père de Charlot)
  34. 34. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015 page 32 Un peu d’histoire Le 1° août 1914, dans l’après-midi, les gens du village devaient être sans doute dans les champs, les cloches ont sonné pour annoncer la mobilisation générale. On peut imaginer la consternation de la population! Nous avons eu 22 soldats morts, de 19 ans à 45 ans, presque toutes les familles ont été touchées! J’ai essayé de trouver des informations sur les soldats qui figurent sur le monument aux morts mais il reste de nombreuses lacunes. Si vous avez des photos, du courrier (avant que ceux-ci ne soient perdus!). je sollicite votre aide afin que ceux-ci ne tombent pas dans l’oubli, et qu’il reste des traces pour les générations futures! Les caractéristiques du monument dédié aux soldats de la guerre 14/18 Il s’agit d’un obélisque sur socle, sur lequel, pour ornements, on trouve une croix latine, en dessous une épée et des palmes entremêlées et au pied de l’obélisque se trouvent trois obus. Sur le monument figurent les inscriptions suivantes : 1914-1918 Aussois à ses glorieux soldats. Vient ensuite la liste de tous les soldats décédés - ARNAUD Joseph né en 1880 décédé à Aussois de la grippe espagnole en 1918 à l’âge de 38 ans père de Donat - BOILLOT Armand Famille de Lucie Col - BOILLOT François Famille de Lucie Col - CHINAL Nicolas né en 1879 oncle d’Anicet et d’Auguste Chinal - COL Léon (Parfait) né en 1895 décédé en 1916 à l’âge de 20 ans frère d’Alexis - COL Pierre ? Peut-être Pierre Joseph Lucien Louis né en 1861 oncle d’Honorine et Martine ép. Ratel Charles - COLLY Gratien François né en 1890, décédé en 1914 à 24 ans Famille de Zéphirin Colly, Familles Damevin, Gros - COLLY Maximilien (Joseph Maximilien) né en 1873 décédé à Modane en 1914 à 41 ans Familles : Colly, Damevin, Ratel - COLLY Paul ? - DETIENNE Alexandre (Dieudonné) né en 1891, décédé en 1916 à 24 ans frère de Jules Détienne - FRESSARD Joseph Marie ? - GROS Joseph dit Alexandre ? - GROS Joseph dit Victor (Joseph Fulgence dont le père est Victor Jean Baptiste ?) né en 1873 décédé en 1915 à 32 ans - GROS Louis (Alphonse) né en 1880 décédé en 1915 à 35 ans (Frère du précédent ?) marié à Ambroisine Colly - LATHOUD François ? - LATHOUD Lucien (Eugène) né en 1871 décédé en 1916 à 44 ans père de la première épouse de Georges Lathoud : Alodie Léontine Lathoud - RATEL Anicet (Joseph Auguste) né en 1891 décédé en 1917 à 26 ans à Fourneaux - RATEL Jean Louis (Alexandre) né en 1889 décédé à Ameke Nord de la France en 1918 à 29 ans. Familles : Col, Gros, Ratel, Dubard - RATEL Joseph (Benjamin) né en 1881 décédé en 1918 à 37 ans père de Dalila épouse de Félix Colly - RATEL Louis (Joseph) né en 1875 décédé en 1818 à 43 ans - VERNEY Joseph s’agit-il de Joseph Victor né en 1896 ou de Joseph Benjamin né en 1887 ? - DETIENNE Théophile (Joseph) né en 1895 décédé en 1915 à 19 ans en Turquie frère de Joseph ép de Clotilde Arnaud Guerre 1914-1918 Michelle Arnaud-Rey
  35. 35. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Unpeud’histoire/N°45-HIVER2015 page 33 Un peu d’histoire Quand on prend le temps à Aussois, d'admirer les vitraux de la chapelle de la Salette (en face de la boulangerie), on ne peut être qu'étonnés de la modernité de leurs compositions. Cette œuvre est née d'un artiste que je vous propose ici de découvrir ou de mieux connaître. Avant d'évoquer son parcours et ses attaches avec Aussois, observons tout d'abord la subtilité des formes et des couleurs du panneau central au-dessus de la porte d'entrée et des panneaux latéraux. Tous sont élaborés à partir de dalles de verre, éclatées et serties dans un support de ciment armé. Récemment, Claire Tantolin me disait que son père avait transporté ces vitraux jusqu'à Aussois et qu'il avait trouvé que ces panneaux étaient particulièrement lourds. Les tons chauds, notamment jaune et orangé associés au bleu sombre, au violet, apportent à l'ensemble, une note de plénitude et de profondeur. Sans l'éclairage à l'intérieur de la chapelle, on ne les remarque pas. C'est pourquoi, il est permis d'espérer un éclairage plus fréquent. La rosace centrale est de facture moderne, ainsi que les vitraux latéraux. Sur le mur Ouest, les deux vitraux représentent la vierge accueillante, bras ouverts. Sur le mur Est, les deux autres vitraux créent un équilibre visuel. L'auteur de ces cinq vitraux est René BURLET, né le 9 juillet 1907 à Albertville. Il fut élève à l'école des Beaux- Arts à Grenoble, puis à Lyon. En 1933, il épouse Marie FAVRE, née GROS, cousine germaine de mon père, Donat ARNAUD (né de Joseph ARNAUD et de Lydie GROS) et cousine également de Marie PELLEGRINELLI, née GROS, tous issus du même aïeul, Jean Antoine GROS, dit « du Maot ». Son nom d'artiste, René Maria BURLET est à la fois une référence à sa femme Marie, devenue sa fidèle collaboratrice, mais aussi en raison d'un culte marial qui se retrouve dans plusieurs de ses oeuvres. Il s'installe tout d'abord à Lyon, où il crée un atelier dans lequel, il réalise des peintures surréalistes. Sa première fresque date de 1937 pour le pavillon de La Savoie, à l'exposition internationale de Paris. Puis, sa rencontre avec le peintre Albert GLEIZES, le confirme dans sa recherche des formes orientées vers le cubisme. En 1942, il fonde avec d'autres artistes, l'Académie du Minotaure. René DEROUDILLE, critique d'art, dira qu'il s'agissait là, d'un lieu à Lyon où « durant Ia seconde guerre mondiale tant d'artistes, de poètes et de comédiens trouvèrent refuge, et souvent Ies subsides nécessaires pour survivre ». Son atelier étant sinistré en 1944, par les dynamitages allemands, il se réfugie à Chambéry, avec sa famille. Puis de retour à Lyon, il enseigne dans différents établissements, notamment à la Martinière jusqu'en 1973. À partir de 1950, le Minotaure publie une revue « l'Atelier de Ia rose » dans laquelle les artistes s'expriment, échangent leurs points de vue et présentent leurs œuvres. C'est à cette période, toujours avec l'aide de son épouse, qu'il commence à réaliser des vitraux, souvent à partir de dalles de verre éclatées. Ici, non seulement la couleur, mais aussi la lumière entrent en action. Elles subliment les formes, les rendent vivantes. Son style artistique se confirme, marqué par le sacré, le surréalisme, le cubisme, et le « nombre d'or » (le rapport de la plus petite dimension à la plus grande est égal au rapport entre la plus grande dimension et le tout) qui donne à ses œuvres, un équilibre apaisant et une profondeur certaine. Les supports de ses créations sont variés : fresques, vitraux, peintures murales. Il est possible d'admirer d'autres vitraux de René Maria BURLET à Lyon (Station Métro Place Guichard) et plus près de chez nous à Saint-André (Eglise), à Valloire (chapelles), à Bessans (Presbytère). En outre, d'importantes fresques peuvent être appréciées à Chambéry (chapelle de la Croix Rouge), à Rotherens près de la Rochette, à Aix- les-Bains (chapelle de l'Hôpital), à Hermillon (Église et chapelle Notre Dame). Originaire d'Albertville où son père était pharmacien, il s'est aussi inspiré pour ses peintures, des paysages environnants, Conflans, l'Abbaye de Tamié et pour la Haute Maurienne l'Averolle, Bessans. Père de 4 enfants, en 1990, il est retourné vivre à Chambéry. Il est décédé, le 5 novembre 1994. Il nous confie une œuvre qui ne nous laisse pas insensibles, car elle adresse un message : celui d'une flamme vivante qui ne s'éteint jamais, car elle exprime la beauté, la pureté, la simplicité et qu'elle s'inscrit pour une part, dans notre culture savoyarde. Elisabeth ARNAUD-BODECHER Références : Variations sur le Nombre d'or René Maria BURLET René Maria BURLET, artiste savoyard
  36. 36. Liberté d’expression L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Tribunelibre/N°45-HIVER2015 page 34 Tribune libre Sur mes cahiers d'écolier Sur mon pupitre et les arbres Sur le sable de neige J'écris ton nom… Sur les images dorées Sur les armes des guerriers Sur la couronne des rois J'écris ton nom… Sur chaque bouffée d'aurore Sur la mer sur les bateaux Sur la montagne démente J'écris ton nom Sur la mousse des nuages Sur les sueurs de l'orage Sur la pluie épaisse et fade J'écris ton nom… Sur l'absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J'écris ton nom… Et par le pouvoir d'un mot Je recommence ma vie Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté. Paul Eluard Poésies et vérités Ed. de Minuit, 1942 Michelle Arnaud-Rey
  37. 37. L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Tribunelibre/N°45-HIVER2015 Le commerce de proximité est-il encore viable à Aussois ? page 35 Tribune libre C e texte écrit à "trois mains" souhaite vous faire part d'une réflexion commune qui nous anime, tout en marquant les spécificités et situations de nos commerces respectifs. Nous avons choisi de vivre à Aussois et d'y exercer notre métier pour le village bien sûr, pour la qualité de vie qui s'offre à nous et à tous, pour la station qui nous permet de vivre mais aussi avec le souci de "rendre service" au quotidien des Aussoyens. La vie du village est l'affaire de tous et l'avenir dépendra de l'implication de chacun d'entre nous. Le monde autour de nous évolue et notre village se transforme avec des habitudes qui changent, des pratiques qui évoluent aussi. Notre souci jusqu'alors, était qu'Aussois reste village avant que d'être station et c'était le pari que nous avions fait de garder nos commerces ouverts, non pas toute l'année - car nous avons-nous aussi droit à un peu de vacances - mais une grande partie de l'année avec un minimum de fermeture. Petit à petit, notre village devient beaucoup plus station touristique été/hiver et glisse tout doucement vers un village dortoir quelque peu déserté et parfois bien triste hors saison. les Aussoyens nous en font le reproche car nous n'assurons plus tout au long de l'année la continuité de ce commerce de proximité que nous avons pourtant à cœur, pourquoi parce que nous savons que l'ouverture de nos commerces même si elle est incomplète assure un lien avec quelques personnes du village, en priorité ceux qui ne peuvent pas se déplacer facilement à Modane pour leurs achats, ou ceux – et il y en a encore qui aiment le contact, qui comptent sur nous et c'est aussi pour cela, pour ces rencontres quotidiennes, pour ce lien social, pour la garantie d'un quotidien viable et plus facile, que nous restons ouverts. Que nos plus fidèles clients en soient remerciés. Alors des commerces comme les nôtres sont-ils encore viables à Aussois. Parmi toutes les réflexions qui sont dites, certaines ne sont pas toujours bonnes à entendre : "S'ils ne ferment pas c'est qu'ils gagnent bien leur vie". "Avec tout ce qu'ils gagnent en saison, ils peuvent bien rester ouverts toute l'année". Et il y en a bien d'autres encore, plus sarcastiques ou violentes, au moment de nos fermetures. La réalité est pourtant bien différente et notre propos n'est pas de pleurer sur notre sort, ni de faire l'aumône, mais de dire qu'en l'état actuel des choses, il est parfois plus facile et plus "rentable" d'être fermé en hors période de vacances. Ce n'est pourtant pas notre intention première et nous pensons très sincèrement que la survie de nos petits commerces est l'affaire de tous - et pas seulement de nous, et qu'il est important de ne pas les perdre. Ils sont aussi la garantie de la vie du village et du confort de tous Bien sûr, nous ne pouvons pas faire l'unanimité, chose tout à fait normale, bien sûr, nous avons le souci et le respect de la liberté de chacun, mais nous avons aussi conscience que l'indifférence conduirait à l'inexistence. Et nous sommes prêts à en discuter avec vous si vous le souhaitez. Martine (Épicerie Proxi), Fabienne (Tabac Loto), Véronique et Denis (boulangerie) À VOTRE SERVICE DEPUIS 1930 Tél. : 04.79.64.06.46 / Fax : 04.79.64.45.77 groupe@truchet.pro www.truchet.pro
  38. 38. À CŒUR OUVERT M. LE MAIRE Tribune libre L’OÉRIN,LEJOURNALDESGENSD’AUSSOIS•Tribunelibre/N°45-HIVER2015 page 36 Hors prix d’achat des terrains, combien de dépenses en avocats et procès ? Hélas, cela ne sera jamais annoncé… Il serait pourtant normal de connaître les dépenses. On doit dépasser le Million d’Euros d’argent qui dort… Que de dépenses inutiles… Cette somme aurait été bienvenue pour une future remontée mécanique à la Fournache, en dessous du Grand Châtelard, en direction de l’arête de l’Echée (pas de Parc, pas de zones humides, pas d’avalanches, pas de terrassement, du gazon) mais chasse gardée de M. le Maire qui doit posséder des intérêts dans le Parc. Mais tout de même Poussons un Ouf de soulagement : La forêt ne sera pas coupée pour les futurs télésièges du Jeu et des Côtes. Ils passeront dans la même tranchée que ceux existants. Heureusement M. le Maire! Je serai intervenu avec un comité de défense de l’environnement pour éviter un nouveau massacre. Dans un autre domaine Voilà 9 mois que le conseil municipal a été élu : des commissions ont été formées. J’ai demandé à faire partie de la Commission Urbanisme et Environnement, ce qui a été accepté. Mais hélas, nous n’avons jamais eu de réunion. A quoi servent ces commissions ? C’était pour vous donner bonne conscience… C’était à cœur ouvert. Louis CHARDONNET En date du 26 juillet 2014, je vous ai demandé, par écrit, de prendre la parole à l’occasion de l’inauguration de la porte d’entrée des Barrages d’Aussois (Porte du Parc National de la Vanoise). Vous m’avez répondu par téléphone que ce n’était pas possible, je vous ai remercié et « gentiment » vous m’avez demandé qu’elles étaient ces questions ? Une réponse par téléphone n’avait aucun intérêt, cela restait entre nous! Ce n’était pas mon but mais j’ai répondu que je le ferai par la voie de l’Oérin. En résumé - Porte d’entrée des Barrages Nouvelle architecture de la Commune d’Aussois, du Parc National de la Vanoise ou d’EDF ? Toutes ces dépenses, 150000 €d’argent public pour une chose aussi laide qu’incompréhensible… Des verrues dans le paysage, ça suffit M. le Maire ? Le Centre Technique, la piste de la Choulière, le mur de soutènement et le canon à neige au milieu de la piste de ski. Et cerise sur le gâteau : l’Entrée Monumentale (combien de m3 de béton) de la Porte du Parc de la Vanoise. Où allons-nous ? Je poursuis mes investigations - Combien d’Euros pour rien dans les études du Télésiège du Col des Hauts ? - Combien d’Euros dans l’étude de la piste VTT dans Prédemal ? - Combien d’Euros dans la piste VTT de Combana ? - Combien d’Euros dans l’Eco-quartier de la Fintan ? Élections : remerciements de Michelle Arnaud-Rey Michelle Arnaud-Rey remercie, bien sincèrement, toutes les personnes qui ont voté pour elle lors des dernières élections, et qui lui ont fait confiance elle souhaite également à tous les lecteurs de l’Oérin une excellente année 2015!
  39. 39. Conception, réalisation et régie publicitaire : GAP Éditions Communication 2 rue du Marais - ZAC du Puits d’Ordet - 73190 Challes-les-Eaux Tél. 0479726785 - Fax 0479726717 - e-mail : gap@gap-editions.fr • www.editions-gap.fr
  40. 40. À vos côtés avec 47 agences et plus de 80 automates en montagne. Chiffres relatifs à notre présence et nos équipements situés dans les vallées et stations de montagne en Savoie et Haute-Savoie. Vivre et travailler ici, on n’en fait pas toute une montagne ! ca-des-savoie.fr Vivre et tr on n’en e2014embrvotolia•Nostockphotos-Féditphoto:think r vaailler ici,vvvailler icivailler iciaaavav n aait assaaasasppfffait pfait p dans les vallées et stations de montagne en Savoie et Haute-Savoie. Chiffres relatifs à notre présence et nos équipements situés n ms eetamotua0e 8s dult pe secneg7 ac 4ves aétôs coÀ v ooute unetttoto éditphoto:think.Creation.frelix-cr.fwwww. ormes aux articles L 512-6 et L 512-7 du Code des Assuressionnelle confofesponsabilité civile prance de re et assurantie financièrAnnecy - code APE 6419 Z. Gar édit, dont le sièg’établissement de créée en tant quariable, agre à capital vativoie, société coopérvgricole Mutuel des Saédit Aégionale de CrCaisse R dans les vallées et stations de montagne en Savoie et Haute-Savoie. Chiffres relatifs à notre présence et nos équipements situés .engatnon m s CS mon aagne !t ance sous le n°07 022 417.es en Assure des Intermédiairegistrance immatriculée au Rassure d’ances. Société de courtagormes aux articles L 512-6 et L 512-7 du Code des Assur CS9 - 302 958 491 Rx 9 - 302 958 491 Ri 74985 Annecy cedeieux 74985 Annecy cedeélin - Annecy le Vélin - Annecy le Vé Fé Fenue du PrvAE Les Glaisins - 4 ae social est situé à Annecy - Pédit, dont le sièg Marbrerie de la Vanoise - Pompes funèbres Décoration: plans de travail, plans de toilette. 120, route de Bardonnèche 73500 MODANE tél. 04 79 05 04 08 Caveaux, monuments personnalisés, articles funéraires, fleurs, crémation, contrats obsèques, funérailles toutes communes Marbrerie de la Vanoise - Pompes funèbres tél. 04 79 05 04 08 Chambre funéraire de la Vanoise Chambre funéraire de la Vanoise POINTS DE VENTE Modane (gare) : ................. 04 79 64 00 24 Aussois : ................................... 04 79 20 32 68 Termignon : ........................... 04 79 20 59 89 Lanslebourg - fromagerie : ........................ 04 79 05 92 79 - 84, rue du Mont Cenis : 04 79 05 83 44 Lanslevillard : ...................... 04 79 05 82 64 Bessans : .................................. 04 79 59 15 79 Bonneval-sur-Arc : ........... 04 79 05 93 10 www.coophautemaurienne.fr Fabrication de Beaufort et Bleu de Bonneval Visite de la fromagerie Lanslebourg terrassements signalisation verticale maçonnerie - déneigement Rue de l’Esseillon - 73500 LA NORMA Tél./Fax 04 79 20 41 57 e.mail : vtsv@wanadoo.fr - site : www.vtsv.fr Fréjus OPTIQUE M O D A N E Bruno LOMBARD Nouvelle adresse à partir du 1er avril Pôle santé - Zone d’Activités Matussière 73500 MODANE - FOURNEAUX TTÉÉLL..//FFAAXX 0044 7799 0055 1100 6633

×