SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
Transport formel et informel des
    marchandises au Maroc
Plan




 Principales données générales du secteur marocain des transports


 Le transport routier


 Définition du transport formel et informel au Maroc


 Opérateurs de transport formel au Maroc


 Transport informel


 Cause de la prolifération du transport informel


 Types de transports clandestins


 Absences et dangers


 Recherche de solutions adéquates


 Bibliographie
Principales données générales du secteur marocain des transports :


       Le secteur du transport représente 7 % du PIB national, alors que la part de ce
        même secteur dans le PIB est de 13 % dans les pays européens et de 16 % en
        Chine. Cela montre que le Maroc souffre d’un déficit logistique.
       En 2007, le secteur des transports et des communications employait 944 000
        personnes (emplois directs), soit 6 % de la population active.
       Selon les années, ce secteur absorbe entre 20 et 25 % du budget général
        d’investissement de l'État.
       En 2007, 39 millions de tonnes de marchandises ont été transportées au Maroc




Le transport routier :

       Qu’est en forte expansion avec les demandes de livraison plus fréquente en petite
quantité. Le transport routier est le plus développé au Maroc avec ses nombreux
avantages tels que la souplesse d’adaptation, la livraison presque partout et la gratuité
ou le faible coût d’usage des infrastructures.
C’est le principal mode de transport. Il représente 75 % des déplacements, excepté dans
le cas des phosphates.
Le transport routier est composé des opérateurs de transport, c’est-à-dire les entreprises
de transport public. Selon les données les plus récentes fournies par le ministère
marocain de l’Équipement et des Transports (MET), il y a environ 25 000 entreprises de
ce type. Près de 90 % d’entre elles ne possèdent que 1 ou 2 camions et seulement une
cinquantaine d’entreprises disposent d’un parc de 20 camions.




Définition du transport formel et informel au Maroc :



Dans le domaine de la logistique et du transport de marchandises, on distingue : Le
formel et l'informel. , l'un prend le sens d'organisation et légalisation et l'autre prend le
coté nocturne mais serviable des choses.



Le transport routier se présente donc sous deux formes :

      Le transport pour compte propre assuré par les entreprises industrielles et
       commerciales : leur parc représente 47 % du parc total. Cela montre que bon
       nombre de ces entreprises préfèrent aujourd’hui encore internaliser ces
       opérations et utiliser leurs propres véhicules pour garder la maîtrise du transport.


      Le transport public : grâce à la réforme, le transport informel est passé d’un taux
       de 70% à 40% du volume total de ce segment (est considéré comme informel, le
       transport effectué par des transporteurs routiers non inscrits dans les registres du
       MET).
Opérateurs de transport formel au Maroc :



SNTL :

Le principal opérateur de transport est la Société Nationale des Transports et de la
Logistique (SNTL), propriétaire d’un parc comptant une centaine de véhicules. Et qui, en
tant qu’affréteur, contrôle 20% du marché du transport public.



DHL :


Un partenaire logistique d'envergure capable de transporter tout type de marchandise,
partout dans le monde, que ce soit par les airs, la mer, la route ou le train, tout en offrant
à ses clients l'attention personnalisée dont ils sont en droit d'attendre.




EMX EXPRESS :


Depuis sa création, EMXEXPRESS (emxmaroc), société Marocaine, n'a cessé de se
développer. Elle continue sa diversification dans le secteur du transport national et
international et de la logistique. EMXEXPRESS (emxmaroc) répond à vos attentes par
des prestations de haute qualité dans le monde entier. Cargo National, cargo
International en vol direct ou groupage ou effets personnels, EMXEXPRESS
(emxmaroc)offre un service adéquat grâce à une organisation rigoureuse et efficace.



Transport informel :

La prépondérance du phénomène du transport informel n’est plus un secret pour
personne. Cette importance est due notamment au fait que la sécurité des citoyens est
exposée au péril à plus d’un égard, c’est en définitive un phénomène dont l’étude - à
même d’en délimiter les contours , s’arrêter sur les causes et mettre en évidence les
dangers - est digne d’accaparer les efforts dans les sphères intéressées, l’objectif étant
de parvenir à des solutions de nature à éradiquer le fléau ou du moins en maîtriser les
efforts.
Si par secteur informel on entend les unités ne tenant pas de comptabilité conforme à la
Loi, il serait plus convenable de définir le transport informel : NON RECONNU




                              Non imposable         Non réglementé           Clandestin




La part du transport informel est estimée à 70-75% du transport total en tonnes.
Le Maroc connaît donc un paradoxe dans ce domaine : l’offre de transport routier est
dans son ensemble surabondante mais le transport routier de qualité ou spécialisé fait
cruellement défaut. Rares sont ceux qui respectent un cahier des charges stricts qui fait
de la qualité un impératif aussi important que le coût. De même, le transport frigorifique
est si peu développé que la part des transporteurs espagnols dans le transport de fruits
et légumes en provenance de la région d’Agadir est supérieure à 90%.




Cause de la prolifération du transport informel :




   1. Le monde de transport informel est la résultante de l'absence d'infrastructures qui
      permettent aux transports institutionnels d'arriver aux populations.
       Le développement du transport informel a eu pour effet de sortir l'économie
      informelle -à la dynamique de laquelle il participe- d'un système simple et précaire
      pour en faire un système d'échange et de production complexe et durable.
      Etroitement lié au développement de l'habitat clandestin qu'il accompagne, il est,
      par ailleurs, l'image de la réalité socio-économique de la périphérie rurale.
2. En 1982 les autorités, par souci de modernisation de l’économie, avaient offert
   aux charretiers la priorité pour l ‘obtention des autorisations de transport des
   messageries par petites camionnettes. Le but implicite de cette offre était
   l’orientation de certaines villes (Kénitra), constitué dans la sphère de l’économie
   informelle vers l’investissement dans l’économie organisée. Or, l’observation de
   l’évolution récente de cette activité révèle l’existence d’une tendance inverse : en
   effet, il se produit une véritable fuite de l’épargne accumulée dans le cadre
   d’activités déclarées vers l’économie informelle.


3. La dynamique du système productif et de l’urbanisation. Cette double dynamique
   révèle les formes d’extension du transport clandestin qui, étroitement confiné et
   lié, dans un premier temps, à la petite production paysage, va intégrer les
   mutations de l ‘espace économique environnant.


4. Absence de perspectives.


5. Précarité des conditions de vie.


6. Disparité sociale.


7. Facilité d’accéder au métier de transporteur clandestin
                Coût d’acquisition de la charrette : 3000 dhs
                Coût d’acquisition d’une voiture d’occasion : 7000 dhs


8. Aujourd’hui, les transporteurs informels prennent 5 Dhs/km (soit 0,45 USD). Un
   niveau de service correct mériterait des prix majorés de 30 a 50%. Dans ce cas, le
   prix avoisinerait les 7 à 7,5 Dhs/km, soit environ 0,65 USD par km. D’ailleurs, les
   transporteurs opérant à l’international facturent entre 8 et 10 dirhams au km, soit
   0,70-0,9 USD par km.
   Avec ces tarifs à 0,7-0,9 USD/km, le transporteur marocain continue à être moins
   cher que le transporteur européen.
Types de transports clandestins :



       Transport clandestin par voitures :


      Voitures diesel (Ford – Mercedes 240 classique
      Peugeot 505 – Renault 12 – Peugeot 305 ….)
      Vétuste et délabrées plus de 20 ans d’âge
      Etat mécanique déplorable sans visite technique




       Transport clandestin par charrettes tirées :


Construites en bois, ces charrettes de 3 mètre sur 2 montées sur quatre roues, voient le
rebord de leur plateau surélevé sur les deux côtés dans le sens de la longueur afin de
transporter des biens ou encore de bétail. De telles charrettes peuvent faire 6 à 8
voyages par jour chacune. Leur recette quotidienne varierait entre 100 et 120Dh et
s'établirait, en moyenne, selon les charretiers enquêtés, à 100-120 Dh. Les charges
mensuelles de fonctionnement de la charrette se fixent donc à 900 Dh. Les charges
d'exploitation mensuelles d'une charrette s'élèvent ainsi à 1020 Dh.
Elles représentent 33 % des recettes. Le revenu mensuel moyen du charretier, de 3060
Dh.
A ces dépenses s'ajoutent celles du loyer d'une écurie (environ 50 Dh par mois), du
ferrage du cheval (en moyenne 30 Dh par mois) et de réparation de la charrette, qui
s'élèvent, toutes ensemble, à quelque 150 Dh.
Le poste le plus important ici est occupé par les frais de nutrition du cheval.
La consommation quotidienne de celui-ci en mélasse, son, foin et orge coûterait à son
propriétaire, selon les enquêtés, 25 à 40 Dh. L'importance du chargement, mais toujours
inférieur au tarif exigible par les petites camionnettes affectées au transport des
messageries dans la sphère de l'économie formelle, les charrettes utilisées ici sont
essentiellement destinées au transport des personnes. La façon dont elles sont bâties et
équipée en témoigne.
Les recettes dépassent rarement les 100 Dh par jour et le chiffre d'affaire mensuel du
charretier est donc, le meilleur des cas, égal à 3060 Dh.
L'accès à la profession de charretier exige un capital modeste pour l'achat de l'outil de
travail : une charrette ou une calèche coûte actuellement 3000 à 4000 Dh. Le prix du
cheval varie, quant à lui, de 2000-2500 Dh à 3000, jusqu'à 5000 Dh.




        Transport clandestin par camionnette :


Pour transporter des :


       Produits agricoles
       Matériels agricoles à réparer
       Produits industriels
       Matériels agricoles neufs ou réparer
       Engrais
       Produits chimiques
       Produits alimentaires
       Produits de construction




        Transport clandestin par camions :




Quatre stations pour 80 à 100 camions.


A l’intérieur de la ville :


       Produits de construction
       Déménagement
       Matériel lourd ou volumineux


A l’extérieur de la ville
       Produits agricoles destinés au marché de gros
       Marchandises et matériaux de Casablanca et de diverses régions
Absences et dangers :



Absence de :

      conditions de sécurité
      dispositifs sûrs de conduite
      moyens de protection des intempéries



Conducteur :

      Inexpérimenté, généralement un jeune homme voire un enfant
      Issu d’une classe sociale déshéritée, pleine de contradiction
      Aucun respect du code de la route
      A la limite de la délinquance




Recherche de solutions adéquates :



Pour résoudre la majorité des problèmes historiques de transport, une réforme totale du secteur,
dont les bases avaient été posées en 1999, a été mise en place en 2003. Cette réforme visait à
libéraliser le transport de marchandises par route, à restructurer les entreprises et à les
moderniser.




Cette réforme a marqué la fin du contingentement, la disparition du monopole d’affrètement
anciennement dévolu à l'ONT (la SNTL d'aujourd’hui) et la libéralisation des tarifs du transport de
marchandises par route avec la possibilité d’instaurer des tarifs de référence. L’intégration du
transport informel au secteur organisé et la professionnalisation des activités en vue du
basculement du transport en propre vers le transport public figuraient également parmi les
objectifs de cette réforme.
Les principaux changements introduits par cette réforme sont les suivants :

      Application de critères techniques qualitatifs (capacité financière, aptitude professionnelle
       et honnêteté) pour pouvoir accéder aux métiers du transport de marchandises par route.
      Création de nouveaux métiers en rapport avec ce type de transport, en l’occurrence le
       commissionnaire de transport et le loueur de véhicules destinés au transport de
       marchandises par route.
      Instauration d’une procédure exceptionnelle simplifiée pour faciliter l’intégration du parc
       informel au secteur organisé.
      Libéralisation des tarifs de transport de marchandises par route et instauration de deux
       contrats types : le premier pour le transport de marchandises par route pour compte
       d’autrui et le second pour la location de véhicules de transport de marchandises.




Jusqu’à présent, cette réforme n’a pas eu les effets escomptés. Les mécanismes du marché
n’assurent pas une régulation satisfaisante du transport routier. Il y a encore une multitude
d'opérateurs ; les pratiques de concurrence déloyale et les problèmes de qualification
professionnelle persistent ; l’offre est encore surdimensionnée et le renouvellement du parc de
véhicules se heurte à des difficultés de financement.




Le secteur du transport routier est géré par le ministère de l’Équipement et des Transports
(MET), par l’entremise des départements suivants :

      La direction des Routes (DR), qui est chargée de la maintenance et de l'extension du
       réseau routier.
      La direction des Transports routiers et de la Sécurité routière (DTRSR), qui est chargée
       de l'administration des activités de transport routier, de sa sécurité et de la sécurité des
       véhicules et de leur conduit (permis de conduire), et gère le contrôle technique des
       véhicules et la formation des conducteurs.
      La direction de la Stratégie, des Programmes et de la Coordination des transports qui est
       chargée de l’élaboration des plans de développement et de la coordination entre les
       différents modes de transport.
      La direction des Systèmes d’information chargée de la gestion des aspects
       informationnelles du transport routier et des autres modes de transport.
Bibliographie :



   http://www.topbladi.com/transport.htm
   http://www.mtpnet.gov.ma/MET_New/Fr/MenuHautPrincipal/Statistiqu
     es/transport+routier/Transport+public+de+voyageurs.htm
   http://www.mtpnet.gov.ma/MET_New/Fr/MenuServices/Actualites/Deta
     ilarticles.htm?Id=648&Type=0
   http://www.maghress.com/fr/lopinion/27374
   Transport informel à Kénitra.pdf (fichier joint)
   Le secteur logistique sur la rive sud.pdf (fichier joint)




                                Travail préparé par :   Amal SOUKTANI

                                                        Ayoub MINEN

Contenu connexe

Tendances

Les coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de charge
Les coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de chargeLes coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de charge
Les coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de chargeAmal Brioual
 
La logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du MarocLa logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du MarocASCAME
 
Transit multimodal__
  Transit multimodal__  Transit multimodal__
Transit multimodal__Rabah HELAL
 
Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)RAMZI EL IDRISSI
 
Règlement des litiges dans le transport routier de marchandises
Règlement des litiges dans le transport routier de marchandisesRèglement des litiges dans le transport routier de marchandises
Règlement des litiges dans le transport routier de marchandisesBadr Banar
 
L'offre et la demande du transport au niveau national et international
L'offre et la demande du transport au niveau national et internationalL'offre et la demande du transport au niveau national et international
L'offre et la demande du transport au niveau national et internationalbouchra elabbadi
 
Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...
Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...
Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...Amal Brioual
 
Transport de Marchandise
Transport de MarchandiseTransport de Marchandise
Transport de MarchandiseMed El Assi
 
Organisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction généraleOrganisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction généralebouchra elabbadi
 
Activites du transistaire
Activites du transistaireActivites du transistaire
Activites du transistaireRabah HELAL
 
1. transport logistique
1. transport   logistique1. transport   logistique
1. transport logistiqueOurahou Omar
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine) Sarra Achoura
 
Economie de transport
Economie de transportEconomie de transport
Economie de transportChaymaeSerrad
 
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timarRapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timartoufik Lfechkel
 
Guide outils optimisation
Guide outils optimisationGuide outils optimisation
Guide outils optimisationyoussef9
 
La Transformation Digitale du Transport Ferroviaire
La Transformation Digitale du Transport FerroviaireLa Transformation Digitale du Transport Ferroviaire
La Transformation Digitale du Transport FerroviaireYliès Clamousse
 
Cours route
Cours route Cours route
Cours route GENICIMO
 

Tendances (20)

Les coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de charge
Les coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de chargeLes coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de charge
Les coûts et les tarifs des modes de transport et de rupture de charge
 
Le cout du transport
Le cout du transportLe cout du transport
Le cout du transport
 
La logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du MarocLa logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
La logistique et le transport, levier du développement économique du Maroc
 
Transit multimodal__
  Transit multimodal__  Transit multimodal__
Transit multimodal__
 
Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)
 
Règlement des litiges dans le transport routier de marchandises
Règlement des litiges dans le transport routier de marchandisesRèglement des litiges dans le transport routier de marchandises
Règlement des litiges dans le transport routier de marchandises
 
L'offre et la demande du transport au niveau national et international
L'offre et la demande du transport au niveau national et internationalL'offre et la demande du transport au niveau national et international
L'offre et la demande du transport au niveau national et international
 
Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...
Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...
Le rôle de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects dans le soutien d...
 
Transport de Marchandise
Transport de MarchandiseTransport de Marchandise
Transport de Marchandise
 
Organisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction généraleOrganisation de la fonction transport: Introduction générale
Organisation de la fonction transport: Introduction générale
 
Transport aérien
Transport aérienTransport aérien
Transport aérien
 
Activites du transistaire
Activites du transistaireActivites du transistaire
Activites du transistaire
 
1. transport logistique
1. transport   logistique1. transport   logistique
1. transport logistique
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
 
Economie de transport
Economie de transportEconomie de transport
Economie de transport
 
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timarRapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
 
Guide outils optimisation
Guide outils optimisationGuide outils optimisation
Guide outils optimisation
 
Oncf
OncfOncf
Oncf
 
La Transformation Digitale du Transport Ferroviaire
La Transformation Digitale du Transport FerroviaireLa Transformation Digitale du Transport Ferroviaire
La Transformation Digitale du Transport Ferroviaire
 
Cours route
Cours route Cours route
Cours route
 

En vedette

Rapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseRapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseYoussef Islam
 
Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)RAMZI EL IDRISSI
 
Logistique Internationale
Logistique InternationaleLogistique Internationale
Logistique InternationaleHanae Guenouni
 
les risques de transport international
les risques de transport internationalles risques de transport international
les risques de transport internationalIlham Yachaoui
 
la logistique - Le transport
la logistique - Le transport la logistique - Le transport
la logistique - Le transport ENSAM Casablanca
 
Transport maritime
Transport maritimeTransport maritime
Transport maritimeImane El
 
Les assurances transports
Les assurances transportsLes assurances transports
Les assurances transportsBadr Banar
 
Les transports maritimes de marchandises
Les transports maritimes de marchandisesLes transports maritimes de marchandises
Les transports maritimes de marchandisesXavier Monty
 
Logistique du commerce au Maroc
Logistique du commerce au Maroc Logistique du commerce au Maroc
Logistique du commerce au Maroc Badr Banar
 
Logistique : Le transport dans le commerce
Logistique : Le transport dans le commerceLogistique : Le transport dans le commerce
Logistique : Le transport dans le commerceThomas Malice
 
Contrat de-transport-maritime-international
Contrat de-transport-maritime-internationalContrat de-transport-maritime-international
Contrat de-transport-maritime-internationalRabah HELAL
 
Procedure dedouanement
Procedure dedouanementProcedure dedouanement
Procedure dedouanementomar lhasnaoui
 
Médicis Alternance - DEES Management et Gestion des PME
Médicis Alternance - DEES Management et Gestion des PMEMédicis Alternance - DEES Management et Gestion des PME
Médicis Alternance - DEES Management et Gestion des PMEMedicisAlternance
 
Procedure for import and export
Procedure for import and exportProcedure for import and export
Procedure for import and exportriyurnair
 
Etat des lieux synthétique du transport public
Etat des lieux synthétique du transport publicEtat des lieux synthétique du transport public
Etat des lieux synthétique du transport publicLidia Signor
 

En vedette (20)

Rapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseRapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandise
 
Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)
 
Logistique transport
Logistique transportLogistique transport
Logistique transport
 
Le Transport
Le TransportLe Transport
Le Transport
 
M5 logistique du transport international sp
M5  logistique du transport international spM5  logistique du transport international sp
M5 logistique du transport international sp
 
Logistique Internationale
Logistique InternationaleLogistique Internationale
Logistique Internationale
 
les risques de transport international
les risques de transport internationalles risques de transport international
les risques de transport international
 
la logistique - Le transport
la logistique - Le transport la logistique - Le transport
la logistique - Le transport
 
Transport maritime
Transport maritimeTransport maritime
Transport maritime
 
Les assurances transports
Les assurances transportsLes assurances transports
Les assurances transports
 
Les transports maritimes de marchandises
Les transports maritimes de marchandisesLes transports maritimes de marchandises
Les transports maritimes de marchandises
 
Logistique du commerce au Maroc
Logistique du commerce au Maroc Logistique du commerce au Maroc
Logistique du commerce au Maroc
 
Logistique : Le transport dans le commerce
Logistique : Le transport dans le commerceLogistique : Le transport dans le commerce
Logistique : Le transport dans le commerce
 
Procédures douanières
Procédures douanièresProcédures douanières
Procédures douanières
 
Contrat de-transport-maritime-international
Contrat de-transport-maritime-internationalContrat de-transport-maritime-international
Contrat de-transport-maritime-international
 
Procedure dedouanement
Procedure dedouanementProcedure dedouanement
Procedure dedouanement
 
Médicis Alternance - DEES Management et Gestion des PME
Médicis Alternance - DEES Management et Gestion des PMEMédicis Alternance - DEES Management et Gestion des PME
Médicis Alternance - DEES Management et Gestion des PME
 
Les principales infrastructures de transport de marchandises de l'Europe du N...
Les principales infrastructures de transport de marchandises de l'Europe du N...Les principales infrastructures de transport de marchandises de l'Europe du N...
Les principales infrastructures de transport de marchandises de l'Europe du N...
 
Procedure for import and export
Procedure for import and exportProcedure for import and export
Procedure for import and export
 
Etat des lieux synthétique du transport public
Etat des lieux synthétique du transport publicEtat des lieux synthétique du transport public
Etat des lieux synthétique du transport public
 

Similaire à Transport routier formel et informel au maroc

Gart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapportGart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapportmobixio
 
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistiqueEtudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistiqueApec
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introductionghfcvghh
 
Fiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - MobilitésFiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - MobilitésSCoT-LHPCE
 
Bilan d'activité 2012 Covoiturage+
Bilan d'activité 2012 Covoiturage+Bilan d'activité 2012 Covoiturage+
Bilan d'activité 2012 Covoiturage+covoiturageplus
 
367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdf
367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdf367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdf
367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdfahlonsourobin
 
Trains Express Régionaux ; faites entrer la concurrence
Trains Express Régionaux ; faites entrer la concurrenceTrains Express Régionaux ; faites entrer la concurrence
Trains Express Régionaux ; faites entrer la concurrenceFondation iFRAP
 
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publiqueMobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publiqueMobilis Conférence
 
3 etude trm-mathieu_cle0811c4
3 etude trm-mathieu_cle0811c43 etude trm-mathieu_cle0811c4
3 etude trm-mathieu_cle0811c4amrou karyoh
 
Mobilite durable ademe
Mobilite durable ademeMobilite durable ademe
Mobilite durable ademeCAUE85
 
El finançament del transport públic a França
El finançament del transport públic a FrançaEl finançament del transport públic a França
El finançament del transport públic a FrançaAMTU
 
Transport et mobilité en aquitaine
Transport et mobilité en aquitaineTransport et mobilité en aquitaine
Transport et mobilité en aquitainehgeom2b
 
Responsabilite du transporteur multimoda
Responsabilite du transporteur multimodaResponsabilite du transporteur multimoda
Responsabilite du transporteur multimodaRabah HELAL
 
Responsabilite du transporteur transport multimodal
  Responsabilite du transporteur transport multimodal  Responsabilite du transporteur transport multimodal
Responsabilite du transporteur transport multimodalRabah HELAL
 
L’offre des transports
L’offre des transportsL’offre des transports
L’offre des transportsDounia ZAIDOUNE
 
Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014
Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014
Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014RAC-F
 

Similaire à Transport routier formel et informel au maroc (20)

Gart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapportGart utp2012 une décennie de tarification rapport
Gart utp2012 une décennie de tarification rapport
 
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistiqueEtudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
Fiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - MobilitésFiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - Mobilités
 
Bilan d'activité 2012 Covoiturage+
Bilan d'activité 2012 Covoiturage+Bilan d'activité 2012 Covoiturage+
Bilan d'activité 2012 Covoiturage+
 
367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdf
367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdf367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdf
367593464-Economie-Des-Transports-M1.pdf
 
Trains Express Régionaux ; faites entrer la concurrence
Trains Express Régionaux ; faites entrer la concurrenceTrains Express Régionaux ; faites entrer la concurrence
Trains Express Régionaux ; faites entrer la concurrence
 
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publiqueMobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
 
3 etude trm-mathieu_cle0811c4
3 etude trm-mathieu_cle0811c43 etude trm-mathieu_cle0811c4
3 etude trm-mathieu_cle0811c4
 
Sncf rapport spinetta
Sncf rapport spinettaSncf rapport spinetta
Sncf rapport spinetta
 
Mobilite durable ademe
Mobilite durable ademeMobilite durable ademe
Mobilite durable ademe
 
El finançament del transport públic a França
El finançament del transport públic a FrançaEl finançament del transport públic a França
El finançament del transport públic a França
 
Chiffres-clés 2018 de la région Île-de-France
Chiffres-clés 2018 de la région Île-de-FranceChiffres-clés 2018 de la région Île-de-France
Chiffres-clés 2018 de la région Île-de-France
 
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
Les clefs pour une intégration logistique réussie dans les pays de l’union du...
 
Transport et mobilité en aquitaine
Transport et mobilité en aquitaineTransport et mobilité en aquitaine
Transport et mobilité en aquitaine
 
Responsabilite du transporteur multimoda
Responsabilite du transporteur multimodaResponsabilite du transporteur multimoda
Responsabilite du transporteur multimoda
 
Responsabilite du transporteur transport multimodal
  Responsabilite du transporteur transport multimodal  Responsabilite du transporteur transport multimodal
Responsabilite du transporteur transport multimodal
 
L’offre des transports
L’offre des transportsL’offre des transports
L’offre des transports
 
Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014
Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014
Transport mise-en-place-immédiate-de-l-eco-taxe-poids-lourds2014
 
Rapport de stage .pdf
Rapport de stage .pdfRapport de stage .pdf
Rapport de stage .pdf
 

Plus de Ayoub Minen

Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...Ayoub Minen
 
Rapport visite Tanger med
Rapport visite Tanger medRapport visite Tanger med
Rapport visite Tanger medAyoub Minen
 
Le toyotisme et son impact sur les entreprises
Le toyotisme et son impact sur les entreprisesLe toyotisme et son impact sur les entreprises
Le toyotisme et son impact sur les entreprisesAyoub Minen
 
La mise en œuvre d’un ERP
La mise en œuvre d’un ERPLa mise en œuvre d’un ERP
La mise en œuvre d’un ERPAyoub Minen
 
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantationInstallation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantationAyoub Minen
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocAyoub Minen
 

Plus de Ayoub Minen (6)

Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
 
Rapport visite Tanger med
Rapport visite Tanger medRapport visite Tanger med
Rapport visite Tanger med
 
Le toyotisme et son impact sur les entreprises
Le toyotisme et son impact sur les entreprisesLe toyotisme et son impact sur les entreprises
Le toyotisme et son impact sur les entreprises
 
La mise en œuvre d’un ERP
La mise en œuvre d’un ERPLa mise en œuvre d’un ERP
La mise en œuvre d’un ERP
 
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantationInstallation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
Installation logistique disponible au maroc et perspective d’implantation
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au maroc
 

Dernier

GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfDafWafia
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audittechwinconsulting
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 

Dernier (15)

GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 

Transport routier formel et informel au maroc

  • 1. Transport formel et informel des marchandises au Maroc
  • 2. Plan  Principales données générales du secteur marocain des transports  Le transport routier  Définition du transport formel et informel au Maroc  Opérateurs de transport formel au Maroc  Transport informel  Cause de la prolifération du transport informel  Types de transports clandestins  Absences et dangers  Recherche de solutions adéquates  Bibliographie
  • 3. Principales données générales du secteur marocain des transports :  Le secteur du transport représente 7 % du PIB national, alors que la part de ce même secteur dans le PIB est de 13 % dans les pays européens et de 16 % en Chine. Cela montre que le Maroc souffre d’un déficit logistique.  En 2007, le secteur des transports et des communications employait 944 000 personnes (emplois directs), soit 6 % de la population active.  Selon les années, ce secteur absorbe entre 20 et 25 % du budget général d’investissement de l'État.  En 2007, 39 millions de tonnes de marchandises ont été transportées au Maroc Le transport routier : Qu’est en forte expansion avec les demandes de livraison plus fréquente en petite quantité. Le transport routier est le plus développé au Maroc avec ses nombreux avantages tels que la souplesse d’adaptation, la livraison presque partout et la gratuité ou le faible coût d’usage des infrastructures. C’est le principal mode de transport. Il représente 75 % des déplacements, excepté dans le cas des phosphates.
  • 4. Le transport routier est composé des opérateurs de transport, c’est-à-dire les entreprises de transport public. Selon les données les plus récentes fournies par le ministère marocain de l’Équipement et des Transports (MET), il y a environ 25 000 entreprises de ce type. Près de 90 % d’entre elles ne possèdent que 1 ou 2 camions et seulement une cinquantaine d’entreprises disposent d’un parc de 20 camions. Définition du transport formel et informel au Maroc : Dans le domaine de la logistique et du transport de marchandises, on distingue : Le formel et l'informel. , l'un prend le sens d'organisation et légalisation et l'autre prend le coté nocturne mais serviable des choses. Le transport routier se présente donc sous deux formes :  Le transport pour compte propre assuré par les entreprises industrielles et commerciales : leur parc représente 47 % du parc total. Cela montre que bon nombre de ces entreprises préfèrent aujourd’hui encore internaliser ces opérations et utiliser leurs propres véhicules pour garder la maîtrise du transport.  Le transport public : grâce à la réforme, le transport informel est passé d’un taux de 70% à 40% du volume total de ce segment (est considéré comme informel, le transport effectué par des transporteurs routiers non inscrits dans les registres du MET).
  • 5. Opérateurs de transport formel au Maroc : SNTL : Le principal opérateur de transport est la Société Nationale des Transports et de la Logistique (SNTL), propriétaire d’un parc comptant une centaine de véhicules. Et qui, en tant qu’affréteur, contrôle 20% du marché du transport public. DHL : Un partenaire logistique d'envergure capable de transporter tout type de marchandise, partout dans le monde, que ce soit par les airs, la mer, la route ou le train, tout en offrant à ses clients l'attention personnalisée dont ils sont en droit d'attendre. EMX EXPRESS : Depuis sa création, EMXEXPRESS (emxmaroc), société Marocaine, n'a cessé de se développer. Elle continue sa diversification dans le secteur du transport national et international et de la logistique. EMXEXPRESS (emxmaroc) répond à vos attentes par des prestations de haute qualité dans le monde entier. Cargo National, cargo International en vol direct ou groupage ou effets personnels, EMXEXPRESS (emxmaroc)offre un service adéquat grâce à une organisation rigoureuse et efficace. Transport informel : La prépondérance du phénomène du transport informel n’est plus un secret pour personne. Cette importance est due notamment au fait que la sécurité des citoyens est exposée au péril à plus d’un égard, c’est en définitive un phénomène dont l’étude - à même d’en délimiter les contours , s’arrêter sur les causes et mettre en évidence les dangers - est digne d’accaparer les efforts dans les sphères intéressées, l’objectif étant de parvenir à des solutions de nature à éradiquer le fléau ou du moins en maîtriser les efforts.
  • 6. Si par secteur informel on entend les unités ne tenant pas de comptabilité conforme à la Loi, il serait plus convenable de définir le transport informel : NON RECONNU Non imposable Non réglementé Clandestin La part du transport informel est estimée à 70-75% du transport total en tonnes. Le Maroc connaît donc un paradoxe dans ce domaine : l’offre de transport routier est dans son ensemble surabondante mais le transport routier de qualité ou spécialisé fait cruellement défaut. Rares sont ceux qui respectent un cahier des charges stricts qui fait de la qualité un impératif aussi important que le coût. De même, le transport frigorifique est si peu développé que la part des transporteurs espagnols dans le transport de fruits et légumes en provenance de la région d’Agadir est supérieure à 90%. Cause de la prolifération du transport informel : 1. Le monde de transport informel est la résultante de l'absence d'infrastructures qui permettent aux transports institutionnels d'arriver aux populations. Le développement du transport informel a eu pour effet de sortir l'économie informelle -à la dynamique de laquelle il participe- d'un système simple et précaire pour en faire un système d'échange et de production complexe et durable. Etroitement lié au développement de l'habitat clandestin qu'il accompagne, il est, par ailleurs, l'image de la réalité socio-économique de la périphérie rurale.
  • 7. 2. En 1982 les autorités, par souci de modernisation de l’économie, avaient offert aux charretiers la priorité pour l ‘obtention des autorisations de transport des messageries par petites camionnettes. Le but implicite de cette offre était l’orientation de certaines villes (Kénitra), constitué dans la sphère de l’économie informelle vers l’investissement dans l’économie organisée. Or, l’observation de l’évolution récente de cette activité révèle l’existence d’une tendance inverse : en effet, il se produit une véritable fuite de l’épargne accumulée dans le cadre d’activités déclarées vers l’économie informelle. 3. La dynamique du système productif et de l’urbanisation. Cette double dynamique révèle les formes d’extension du transport clandestin qui, étroitement confiné et lié, dans un premier temps, à la petite production paysage, va intégrer les mutations de l ‘espace économique environnant. 4. Absence de perspectives. 5. Précarité des conditions de vie. 6. Disparité sociale. 7. Facilité d’accéder au métier de transporteur clandestin  Coût d’acquisition de la charrette : 3000 dhs  Coût d’acquisition d’une voiture d’occasion : 7000 dhs 8. Aujourd’hui, les transporteurs informels prennent 5 Dhs/km (soit 0,45 USD). Un niveau de service correct mériterait des prix majorés de 30 a 50%. Dans ce cas, le prix avoisinerait les 7 à 7,5 Dhs/km, soit environ 0,65 USD par km. D’ailleurs, les transporteurs opérant à l’international facturent entre 8 et 10 dirhams au km, soit 0,70-0,9 USD par km. Avec ces tarifs à 0,7-0,9 USD/km, le transporteur marocain continue à être moins cher que le transporteur européen.
  • 8. Types de transports clandestins : Transport clandestin par voitures :  Voitures diesel (Ford – Mercedes 240 classique  Peugeot 505 – Renault 12 – Peugeot 305 ….)  Vétuste et délabrées plus de 20 ans d’âge  Etat mécanique déplorable sans visite technique Transport clandestin par charrettes tirées : Construites en bois, ces charrettes de 3 mètre sur 2 montées sur quatre roues, voient le rebord de leur plateau surélevé sur les deux côtés dans le sens de la longueur afin de transporter des biens ou encore de bétail. De telles charrettes peuvent faire 6 à 8 voyages par jour chacune. Leur recette quotidienne varierait entre 100 et 120Dh et s'établirait, en moyenne, selon les charretiers enquêtés, à 100-120 Dh. Les charges mensuelles de fonctionnement de la charrette se fixent donc à 900 Dh. Les charges d'exploitation mensuelles d'une charrette s'élèvent ainsi à 1020 Dh. Elles représentent 33 % des recettes. Le revenu mensuel moyen du charretier, de 3060 Dh. A ces dépenses s'ajoutent celles du loyer d'une écurie (environ 50 Dh par mois), du ferrage du cheval (en moyenne 30 Dh par mois) et de réparation de la charrette, qui s'élèvent, toutes ensemble, à quelque 150 Dh. Le poste le plus important ici est occupé par les frais de nutrition du cheval. La consommation quotidienne de celui-ci en mélasse, son, foin et orge coûterait à son propriétaire, selon les enquêtés, 25 à 40 Dh. L'importance du chargement, mais toujours inférieur au tarif exigible par les petites camionnettes affectées au transport des messageries dans la sphère de l'économie formelle, les charrettes utilisées ici sont essentiellement destinées au transport des personnes. La façon dont elles sont bâties et équipée en témoigne. Les recettes dépassent rarement les 100 Dh par jour et le chiffre d'affaire mensuel du charretier est donc, le meilleur des cas, égal à 3060 Dh.
  • 9. L'accès à la profession de charretier exige un capital modeste pour l'achat de l'outil de travail : une charrette ou une calèche coûte actuellement 3000 à 4000 Dh. Le prix du cheval varie, quant à lui, de 2000-2500 Dh à 3000, jusqu'à 5000 Dh. Transport clandestin par camionnette : Pour transporter des :  Produits agricoles  Matériels agricoles à réparer  Produits industriels  Matériels agricoles neufs ou réparer  Engrais  Produits chimiques  Produits alimentaires  Produits de construction Transport clandestin par camions : Quatre stations pour 80 à 100 camions. A l’intérieur de la ville :  Produits de construction  Déménagement  Matériel lourd ou volumineux A l’extérieur de la ville  Produits agricoles destinés au marché de gros  Marchandises et matériaux de Casablanca et de diverses régions
  • 10. Absences et dangers : Absence de :  conditions de sécurité  dispositifs sûrs de conduite  moyens de protection des intempéries Conducteur :  Inexpérimenté, généralement un jeune homme voire un enfant  Issu d’une classe sociale déshéritée, pleine de contradiction  Aucun respect du code de la route  A la limite de la délinquance Recherche de solutions adéquates : Pour résoudre la majorité des problèmes historiques de transport, une réforme totale du secteur, dont les bases avaient été posées en 1999, a été mise en place en 2003. Cette réforme visait à libéraliser le transport de marchandises par route, à restructurer les entreprises et à les moderniser. Cette réforme a marqué la fin du contingentement, la disparition du monopole d’affrètement anciennement dévolu à l'ONT (la SNTL d'aujourd’hui) et la libéralisation des tarifs du transport de marchandises par route avec la possibilité d’instaurer des tarifs de référence. L’intégration du transport informel au secteur organisé et la professionnalisation des activités en vue du basculement du transport en propre vers le transport public figuraient également parmi les objectifs de cette réforme.
  • 11. Les principaux changements introduits par cette réforme sont les suivants :  Application de critères techniques qualitatifs (capacité financière, aptitude professionnelle et honnêteté) pour pouvoir accéder aux métiers du transport de marchandises par route.  Création de nouveaux métiers en rapport avec ce type de transport, en l’occurrence le commissionnaire de transport et le loueur de véhicules destinés au transport de marchandises par route.  Instauration d’une procédure exceptionnelle simplifiée pour faciliter l’intégration du parc informel au secteur organisé.  Libéralisation des tarifs de transport de marchandises par route et instauration de deux contrats types : le premier pour le transport de marchandises par route pour compte d’autrui et le second pour la location de véhicules de transport de marchandises. Jusqu’à présent, cette réforme n’a pas eu les effets escomptés. Les mécanismes du marché n’assurent pas une régulation satisfaisante du transport routier. Il y a encore une multitude d'opérateurs ; les pratiques de concurrence déloyale et les problèmes de qualification professionnelle persistent ; l’offre est encore surdimensionnée et le renouvellement du parc de véhicules se heurte à des difficultés de financement. Le secteur du transport routier est géré par le ministère de l’Équipement et des Transports (MET), par l’entremise des départements suivants :  La direction des Routes (DR), qui est chargée de la maintenance et de l'extension du réseau routier.  La direction des Transports routiers et de la Sécurité routière (DTRSR), qui est chargée de l'administration des activités de transport routier, de sa sécurité et de la sécurité des véhicules et de leur conduit (permis de conduire), et gère le contrôle technique des véhicules et la formation des conducteurs.  La direction de la Stratégie, des Programmes et de la Coordination des transports qui est chargée de l’élaboration des plans de développement et de la coordination entre les différents modes de transport.  La direction des Systèmes d’information chargée de la gestion des aspects informationnelles du transport routier et des autres modes de transport.
  • 12. Bibliographie :  http://www.topbladi.com/transport.htm  http://www.mtpnet.gov.ma/MET_New/Fr/MenuHautPrincipal/Statistiqu es/transport+routier/Transport+public+de+voyageurs.htm  http://www.mtpnet.gov.ma/MET_New/Fr/MenuServices/Actualites/Deta ilarticles.htm?Id=648&Type=0  http://www.maghress.com/fr/lopinion/27374  Transport informel à Kénitra.pdf (fichier joint)  Le secteur logistique sur la rive sud.pdf (fichier joint) Travail préparé par : Amal SOUKTANI Ayoub MINEN