SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  39
Télécharger pour lire hors ligne
Le grand oral du
baccalauréat
Calendrier des épreuves finales
Définition et objectifs
GRAND
ORAL
Epreuve orale
Evaluation
Finalités
Durée
20 minutes de préparation
20 minutes de présentation Trois temps
Montrer sa capacité à prendre
la parole en publique de façon
claire et convaincante
Mettre les savoirs acquis,
particulièrement dans ses
enseignements de spécialité, au
service d'une argumentation
Montrer comment ces savoirs ont nourri
le projet de poursuite d'études, voire le
projet professionnel du candidat.
note /20
Le jury valorise
(grille indicative de
l'annexe 1)
La clarté du
propos
La précision
de l’expression
L’engagement
dans sa parole
La force de
conviction
La solidité des
connaissances
du candidat
La capacité à
argumenter et à
relier les savoirs
L’esprit critique
Coefficient 10
(10% du Bac)
Obligatoireindividuelle
Aménagements possibles
pour les EBEP (annexe 2)
Format et déroulement de l'épreuve
20 minutes en trois temps
1. Présentation d'une question (5 minutes)
2. Échange avec le candidat (10 minutes)
3. Échange sur le projet d'orientation du candidat (5 minutes)
s
Format et déroulement de l'épreuve :20 minutes en trois temps
Candidats individuels ou issus des établissements privés hors contrat
Les candidats individuels ou les candidats issus des établissements scolaires privés
hors contrat présentent l'épreuve orale terminale dans les mêmes conditions que les
candidats scolaires.
Le document précisant les questions présentées par le candidat à destination du jury
est alors constitué par le candidat lui-même, en conformité avec le cadre défini pour les
candidats scolaires (pas de signature de professeurs, ni de cachet d’établissement).
Cas particuliers
Annexe 2 - Aménagements de l'épreuve orale
En appliquant les articles D. 351-27 et suivants du Code de l'éducation, les candidats à l'examen du baccalauréat général ou technologique dont les troubles impactent la
passation de l'épreuve orale terminale (troubles neurodéveloppementaux, troubles du langage oral ou de la parole, troubles des fonctions auditives, troubles psychiques,
troubles des fonctions motrices ou maladies invalidantes, etc.) qui souhaitent bénéficier d'aménagements de l'épreuve orale terminale peuvent en faire une demande selon
les procédures en vigueur. Les demandes d'adaptation ou d'aménagements peuvent porter particulièrement sur :
1) Une majoration du temps de préparation ou du temps de passation de l'épreuve ;
2) Une brève pause en raison de la fatigabilité de certains candidats (déductible du temps de passation) ;
3) Une accessibilité des locaux et une installation spécifique de la salle ;
4) Des aides techniques ou du matériel apportés par le candidat ou fournis par l'établissement : utilisation d'une tablette ou d'un ordinateur équipé d'un logiciel
spécifique le cas échéant (logiciel de retour vocal par exemple) que l'élève est habitué à utiliser en classe, mais vidé de ses dossiers ou fichiers et hors connexion ;
5) La communication : le port, par au moins un membre du jury, d'un micro haute fréquence (HF), une énonciation claire et simple des questions en face du candidat afin
de faciliter une lecture labiale le cas échéant ou toute autre modalité d'adaptation ;
6) Les aides humaines : un secrétaire reformulant une question ou expliquant un sens second ou métaphorique, rassurant le candidat ou apportant toute autre aide
requise, un enseignant spécialisé dans les troubles des fonctions auditives le cas échéant.
Grille d'évaluation indicative de l'épreuve orale terminale
Qualité orale de
l'épreuve
Difficilement audible sur
l'ensemble de la prestation.
Le candidat ne parvient pas à
capter l'attention.
Qualité de la
prise de parole
en continu
Difficilement audible sur
l'ensemble de la prestation.
Le candidat ne parvient pas à
capter l'attention.
Qualité des
connaissances
Connaissances imprécises,
incapacité à répondre aux
questions, même avec une aide
et des relances.
Qualité de
l'interaction
Réponses courtes ou rares.
La communication repose
principalement sur l'évaluateur.
Qualité et
construction de
l'argumentation
Pas de compréhension du sujet,
discours non argumenté et
décousu.
GRAND ORAL Qualité orale de l'épreuve
Qualité de la prise de
parole en continu
Qualité des connaissances Qualité de l'interaction
Qualité et construction de
l'argumentation
Très
insuffisant
Difficilement audible sur
l'ensemble de la prestation.
Le candidat ne parvient pas à capter
l'attention.
Énoncés courts, ponctués de
pauses et de faux démarrages
ou énoncés longs à la syntaxe
mal maîtrisée.
Connaissances imprécises,
incapacité à répondre aux
questions, même avec une aide
et des relances.
Réponses courtes ou rares.
La communication repose
principalement sur l'évaluateur.
Pas de compréhension du sujet,
discours non argumenté et
décousu.
Insuffisant
La voix devient plus audible et
intelligible au fil de l'épreuve mais
demeure monocorde. Vocabulaire
limité ou approximatif.
Discours assez clair mais
vocabulaire limité et
énoncés schématiques.
Connaissances réelles, mais
difficulté à les mobiliser en
situation à l'occasion des
questions du jury.
L'entretien permet une amorce
d'échange. L'interaction reste
limitée.
Début de démonstration mais
raisonnement lacunaire.
Discours insuffisamment
structuré.
Satisfaisant
Quelques variations dans
l'utilisation de la voix ; prise de
parole affirmée. Il utilise un
lexique adapté. Le candidat parvient
à susciter l'intérêt.
Discours articulé et
pertinent, énoncés bien
construits.
Connaissances précises, une
capacité à les mobiliser en
réponses aux questions du jury
avec éventuellement quelques
relances
Répond, contribue, réagit. Se
reprend, reformule en s'aidant
des propositions du jury.
Démonstration construite et
appuyée sur des arguments
précis et pertinents.
Très
satisfaisant
La voix soutient efficacement le
discours. Qualités prosodiques
marquées (débit, fluidité, variations
et nuances pertinentes, etc.). Le
candidat est pleinement engagé
dans sa parole. Il utilise un
vocabulaire riche et précis.
Discours fluide, efficace,
tirant pleinement profit du
temps et développant ses
propositions.
Connaissances maîtrisées, les
réponses aux questions du jury
témoignent d'une capacité à
mobiliser ses
connaissances à bon
escient et à les exposer
clairement.
S'engage dans sa parole, réagit
de façon pertinente. Prend
l'initiative dans l'échange.
Exploite judicieusement les
éléments fournis par la
situation d'interaction.
Maîtrise des enjeux du sujet,
capacité à conduire et exprimer
une argumentation personnelle,
bien construite et raisonnée.
Trois points clefs :
- Une prise de parole en public et notamment conduire une
argumentation
- Manifester son esprit critique.
- Savoir faire des liens avec son parcours et les savoirs acquis.
Pour présenter le Grand Oral aux Elèves:
https://view.genial.ly/5ee1da0d0cb7020cf4023911/interactive-content-le-grand-oral-du-baccalaureat
ELÉMENTS DE CADRAGE
● Au quotidien
● Lors des activités de la classe
● Les activités spécifiques
Quelles activités en classe ?
Au quotidien
Prise de parole en continue
● Entrer dans un propos construit et approfondi vs réponses par bribes
● Reformuler, expliciter (ex : comment as-tu trouvé cette réponse ?, ce résultat ?)
Exemples:
Rituels de début de séance:
Au quotidien
Cours dialogué :
● Demander nécessairement des phrases construites et argumentées lors des temps d’échanges.
● Ne pas accepter des réponses en un ou quelques mots.
Correction de documents :
● Privilégier les corrections orales ou bien demander des précisions orales (toujours construites)
Lors des activités de la classe
● Entre pairs (ex : inviter à reprendre à partir d’une réponse, réagir, (contr-)argumenter)
Activités spécifiques
● Analyse d’auto-enregistrements
audio ( podcast- interview … ) ou capsule vidéoII est proposé aux élèves de réaliser chez eux des enregistrements portant sur un élément du
chapitre. Ces enregistrements peuvent être réalisés grâce à un smartphone ou encore des logiciels libres de droit comme Audacity.
● Les débats: https://drive.google.com/drive/folders/1oF_kXheelJ-GEk_QMS-WIYBF_nfmRPDR?usp=sharing
INDIVIDUEL COLLECTIF JEUX DE RÔLE
Débattre en classe
OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES
Libérer la parole
Travailler l’expression orale (grand oral
du bac – employabilité – citoyenneté)
Savoir convaincre
Apprendre à écouter les arguments
d’autrui
Apprendre à se forger une opinion
éclairée
LE RÔLE DE L’ENSEIGNANT
FIXER LES OBJECTIFS du débat (faire une synthèse du
cours, partager/construire une opinion, apprentissage
de l’oral…)
FIXER LE CADRE (le sujet, la durée, les rôles de chacun,
les règles, le matériel…)
GÉRER LES INTERVENTIONS
Idéalement, NE PAS INTERVENIR une fois le débat
commencé.
Le World Café AVANTAGES
Original, Dynamique
Capitalisation des discussions
Déroulé
- Chaque personne écrit sur une feuille une question qu'il a envie de partager avec le groupe
- On réunit toutes ses questions
- On essaye de regrouper les questions par thème
- On dispose les questions thématisées sur des tables, 1 table=1 thème
- Les élèves se réunissent autour de la table de leur choix animée par un élève responsable de la table.
- L’élève responsable doit résumer les échanges précédents aux nouveaux arrivants à la table (cette capitalisation de l'info permet
de construire très vite des propositions).
- Au bout de 10mn les personnes changent de table et ainsi de suite pendant 1h
- A la fin, les "hôtes de table" résument les propos échangés autour de leur thématique.
TEMPS 1 TEMPS 2 TEMPS 3, 4...
Boule de neige (ou flocon de neige)
Déroulé
● Division en petits groupes de deux personnes qui débattent de la même problématique (durée : 10mn)
● Chaque couple rejoint un autre couple et il y a débat à quatre personnes du sujet (durée : 15mn).
● Chaque groupe de quatre en rejoint un autre et ils débattent à huit (durée : 20mn).
● Chaque groupe de huit fait une retransmission de son débat au reste de l'assemblée.
AVANTAGES
Élaboration commune
Capitalisation des discussions
TEMPS 1 TEMPS 2 TEMPS 3 TEMPS 4
Le bocal à poissons
Déroulé
● Un premier groupe s’assoit en cercle
● Un deuxième groupe s’assoit autour de ce cercle
● Le premier groupe discute du sujet
● Le deuxième groupe écoute et ne peut pas parler
● Le deuxième groupe restitue ce qu’il a écouté sur le sujet en fin de séance.
AVANTAGES
Très efficace pour donner la parole à
celles et ceux qui ne la prennent pas.
Intime
Calme !
Le débat mouvant
Déroulé
● Trouver une phrase polémique qui divise ou questionne l'assemblée.
● Demander aux participants de choisir leur camp (d'accord ou pas d'accord)
● Séparer les deux camps dans l'espace
● Donner à chaque camp 5mn pour construire collectivement des arguments (c'est ça l'intérêt)
● Présenter les arguments au camp adverse.
● Chaque fois qu'un argument est jugé valable par un participant, il change de camp (on ne reste pas crispé sur une position).
● Rapidement tout le monde participe.
AVANTAGES
Permet à tous de prendre la parole
Permet à tous de "prendre position"
Se construire un argumentaire.
Dynamique
Ludique
Source : http://www.scoplepave.org
TEMPS 1 TEMPS 2 TEMPS 3, 4, 5, ...
Débat parlementaire, Model U.N., Tribunal...
Déroulé
Le débat consiste à plusieurs tours de 3 ou
4 discours dont au moins 2 contradictoires.
Les rôles :
● Les débatteurs, qui prennent
successivement la parole ;
● Le président (ou régulateur) de séance
qui répartit la parole en veillant à ce que
chaque discutant puisse intervenir, et
qui veille à la bonne progression du
débat ;
● Le synthétiseur qui rappelle
régulièrement ce qui vient de se dire ;
● Le secrétaire qui note les idées-clés
dans un cahier spécifique.
AVANTAGES
Sérieux
Mise en scène
Importance de l’éloquence
Importance de l’argumentation
ENTRAÎNER À L’ORAL OU FAIRE PROGRESSER DANS SA PRISE DE PAROLE ?
L’oral et l’oralité
- La prise de parole est une compétence psycho-sociale
- L’effet produit sur l’auditeur est lié à d’autres facteurs que la langue orale (d’où la posture debout, la proximité avec l’art oratoire)
L’expression orale ou un oral scriptural ?
- Grammaire de l’oral et norme linguistique
L’exposé et l’entretien
QUELLE PRÉPARATION ?
Des temps dédiés
Entraîner progressivement aux trois temps de l’épreuve
Penser le travail personnel de l’élève sur les questions choisies
Identifier les compétences en jeu
Ressources:
Élisabeth Nonnon, « L’histoire de la didactique de l’oral, un observatoire de questions vives de la
didactique du français », Pratiques [En ligne], 149-150 | 2011
https://www.canal-u.tv/producteurs/eduscol/seminaires/plan_national_de_formation_pnf/2018.0/la_prise_en_compte_de_l_oral_au_lycee
Pédagogie de l’Oral, Cahiers pédagogiques n°553, mai 2019
Pourquoi l’oral doit-il être enseigné ? de Sylvie Plane, Cahier pédagogiques, 31 août 2015.
http://www.cahiers-pedagogiques.com/Pourquoi-l-oral-doit-il-etre-enseigne
Comment enseigner l’oral ? « Oral et apprentissages » de Sylvie Plane, professeure émérite de sciences du langage à l'Université Paris
Sorbonne.
https://www.youtube.com/watch?v=vBVtYNta0uI
Je parle, tu dis, nous écoutons : apprendre avec l’oral, Dossier de veille de d’analyse de IFE n°117,
http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA-Veille/117-avril-2017.pdf
Avril 2017. L’art de parler, Sciences Humaines n°312, mars 2019. Les 5 clés pour prendre la parole en public, Philipe Le Breton, DUNOD,
2015.
https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1631233/appuyer-les-enjeux-pedagogiques-du-debat-de-classe-avec-des-outils-numeriques
Petit Manuel pour le Grand Oral de Périer
Ressources activités
Jeux de rôle / cartographie des controverses
(https://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/pedagogie/documentation/Pedagogie/Sciences_humaines/Cartographie_Controverses/Cartographie_des__controverses_
_Experimentation_ECJS.pdf)
http://citoyenneteactivelorraine.fr/Dossiers%20%C3%A0%20t%C3%A9l%C3%A9charger%206/MOOC/EMI3-M2_VOKI_carto_des_controverses.pdf
Dresser la carte d’une controverse, c’est permettre à tous de s’orienter dans le débat en repérant les positions des divers acteurs, comme avec une carte
routière.
Le principe est de rendre plus compréhensible la complexité et la circulation des controverses en utilisant divers outils numériques de visualisation pour créer
un « arbre des débats ».
Les facettes de la controverse sont définies grâce à une recherche approfondie et une distanciation critique.
Il faut convoquer différents types de médias, les mettre en forme en utilisant les outils du web. La cartographie permet donc d’appréhender le paysage
médiatique dans sa complexit ; et donc d’acquérir des compétences numériques et informationnelles : lire, écrire, naviguer, organiser en tenant compte de la
dimension informationnelle, sociale et technique des médias. L’objectif n’est pas de prendre parti, mais de décrire le plus soigneusement possible la
dynamique des débats, les arguments techniques échangés et leur traduction par les différents médias. La cartographie des controverses ne débouche jamais
sur une présentation de solutions. (FORCCAST de SciencesPO)
capacités à maîtriser
SECONDE PREMIÈRE TERMINALE
N1 N2 N3 N1 N2 N3 N1 N2 N3
Durée de l’oral
5 minutes de présentation continue avec des notes
+ 5 minutes d’échange
(transition avec l’épreuve orale de DNB)
5 minutes de présentation continue sans notes
+ 5/8 minutes d’échange
5 minutes de présentation
continue sans notes
+ 10 minutes d’échange
5 minutes de présentation continue sans notes
+ 10 minutes d’échange
+ 5 minutes sur le projet d’orientation
Qualité orale de l'épreuve
La voix soutient efficacement le
discours.
Qualités prosodiques
marquées (débit, fluidité,
variations et nuances
pertinentes, etc.).
Le candidat est pleinement
engagé dans sa parole. Il
utilise un vocabulaire riche et
précis.
Exemples d’activité orale
permettant d’évaluer cet item:
Qualité de la prise de parole
en continu
Discours fluide, efficace, tirant
pleinement profit du temps et
développant ses propositions.
Exemples d’activité orale
permettant d’évaluer cet item:
Qualité des
connaissances
Connaissances maîtrisées, les
réponses aux questions du jury
témoignent d'une capacité à
mobiliser ces connaissances à
bon escient et à les exposer
clairement.
Exemples d’activité orale
permettant d’évaluer cet
item:
Qualité de l'interaction S'engage dans sa parole, réagit
de façon pertinente. Prend
l'initiative dans l'échange. Exploite
judicieusement les éléments
fournis par la situation
d'interaction.
Exemples d’activité orale
permettant d’évaluer cet
item:
Qualité et construction
de l'argumentation
Maîtrise des enjeux du sujet,
capacité à conduire et exprimer
une argumentation personnelle,
bien construite et raisonnée.
Exemples d’activité orale
permettant d’évaluer cet
item:
Ex : jeu de rôle Ex : cartographie des
controverses
Qualité du support
présenté au jury
Exemples d’activité orale
Le support réalisé est propre,
clair, organisé.
Il met en relief un point de
l’exposé ou sa structure.
Il est utilisé de façon pertinente
Progressivité des attendus pour la préparation au Grand oral
Période Attendus / capacités visés à la
fin de la période
Thèmes
de la Spécialité (à
compléter)
Activités proposées Supports
remis à l’élève
1er semestre Parler en continu pendant 5 mn et
sans support
Argumenter lors d’un entretien /
expliquer ses choix
OCTOBRE
Simulation (en classe) d’un Grand oral.
Revue de presse (bi-hebdomadaire?)
Choix de la première et deuxième question
1ère intervention de la conseillère d’orientation
Exposés individuels (5 mn) et sans note
Débats et controverses
Travail sur l’organisation du temps de
préparation (20mn) et les possibilités de support
Carnet de bord annuel
Questionnaire individuel sur le
projet professionnel
Grille d’évaluation indicative du
Grand oral.
Fiche méthode
(comment choisir la question?).
Progressivité des attendus pour la préparation au Grand oral
Période Attendus / capacités visés à la
fin de la période
Thèmes
de la Spécialité (à
compléter)
Activités proposées Supports
remis à l’élève
1er semestre Parler en continu pendant 5 mn et
sans support
Argumenter lors d’un entretien /
expliquer ses choix
JANVIER
Un travail sur les 2 premières phases du Grand
oral: 15 mn filmées, avec le professeur de la
spécialité, un collègue d’une autre spécialité
Carnet de bord annuel
Questionnaire individuel sur le
projet professionnel
Grille d’évaluation indicative du
Grand oral.
Fiche méthode
(comment choisir la question?).
Progressivité des attendus pour la préparation au Grand oral
Période Attendus / capacités visés à la
fin de la période
Thèmes
de la Spécialité (à
compléter)
Activités proposées Supports
remis à l’élève
Semestre 2 Faire explicitement le lien entre
les questions préparées et le
projet d’orientation
FÉVRIER
2ème intervention de la conseillère
d’orientation
MAI
2ème Grand oral blanc (20 mn filmées, avec
le professeur de la spécialité, un collègue d’une
autre spécialité + la conseillère d’orientation ?)
Fiche méthode
(comment préparer l’entretien sur
l’orientation?).
JUIN : GRAND ORAL DU BACCALAURÉAT (coefficient 10)
LES DIAPOSITIVES SUIVANTES NE SONT PAS A UTILISER
Épreuve de l'enseignement de spécialité
« histoire-géographie,géopolitique et sciences politiques »
de la classe de terminale de la voie générale
à compter de la session 2021 de l'examen du baccalauréat
NOR : MENE2001791Nnote de service n° 2020-025 du 11-2-2020MENJ - DGESCO A2-1Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; au
directeur du Siec d’Île-de-France ; aux inspectrices etinspecteurs d’académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux cheffes et
chefs d'établissement ;aux professeures et professeurs
Cette note de service définit l'épreuve terminale de l'enseignement de spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques de la
classe de terminale de la voie générale, applicable à compter de la session 2021 du baccalauréat.
- les thèmes 1, 2, 3 et 5 les années paires ;
- les thèmes 2, 4, 5 et 6 les années impaires.
Les notions rencontrées en classe de première (cf. arrêté du 17 janvier 2019 paru au BOEN spécial n° 1 du 22
janvier2019) mais non approfondies en classe de terminale, doivent être connues et mobilisables. Elles ne peuvent
cependant pas constituer un ressort essentiel du sujet.
L'épreuve a pour objectif d'évaluer l'aptitude du candidat à :
- mobiliser des connaissances acquises dans différents contextes et cadres ;
- construire une problématique ;- rédiger des réponses construites et argumentées ;
- exploiter, organiser et confronter des informations ;
- analyser des documents de sources et de natures diverses et à en faire une étude critique ;
- qu'il sait organiser les connaissances de manière à traiter le sujet ;
- qu'il a acquis des capacités d'analyse et de réflexion.
Pour traiter le sujet, le candidat :
- analyse le sujet et élabore une problématique ;
- rédige un texte pertinent comportant une introduction (dégageant les enjeux du sujet et un fil conducteur en énonçant
une problématique), plusieurs parties structurées et une conclusion (qui répond à la problématique).
La réalisation d'une illustration en appui du propos (croquis, schéma, etc.) amènera une valorisation de la note ; un fond
de carte pourra être fourni si cela est adapté au sujet.
La réalisation de cette production graphique n'a aucun caractère obligatoire, et son absence ne peut aucunement
pénaliser le candidat.
Le candidat doit montrer :
- qu'il est capable de construire une problématique à partir du sujet indiqué par le titre et abordé par le (ou
les)document(s) ;
- qu'il comprend le sens général du (ou des deux) document(s) ;- qu'il est capable de sélectionner les informations, de les
hiérarchiser, de les expliciter ;
- qu'il sait prendre un recul critique en réponse à sa problématique, en s'appuyant d'une part sur le contenu du document
et, d'autre part, sur ses connaissances personnelles.
Pour traiter le sujet, le candidat :
- analyse de manière critique les documents en prenant appui sur la consigne et élabore une problématique ;
- rédige une introduction comportant une problématique ;
Durée : 20 minutes
Structure
L'épreuve consiste en une réponse orale construite à une question de cours pendant 10 minutes. Cette partie est suivie
d'un échange de 10 minutes avec le jury à partir des propos du candidat.
Le candidat doit montrer :
- qu'il maîtrise des connaissances et sait les organiser ;
- qu'il sait s'exprimer à l’oral.
Le candidat tire au sort un sujet qui comporte deux questions de cours au choix. Les questions sont problématisées et ne
reprennent pas le libellé des programmes. Les deux questions au choix ne portent pas sur la même partie du programme
de terminale.

Contenu connexe

Similaire à Présentation Grand Oral

Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...
Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...
Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...Pedago Lu
 
Etablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesEtablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesdavidlahore
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissagedavidlahore
 
Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...
Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...
Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...Pedago Lu
 
Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...
Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...
Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...Université Saint Joseph de Beyrouth
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireS/Abdessemed
 
Comment organiser une séance
Comment organiser une séanceComment organiser une séance
Comment organiser une séanceleoeo
 
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.pptBilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.pptessiben
 
Réussir son oral 030116
Réussir son oral 030116Réussir son oral 030116
Réussir son oral 030116institutstlo
 
Saison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integralSaison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integralisabelle1981
 
Noticing and text based chat
Noticing and text based chatNoticing and text based chat
Noticing and text based chatMariedeSeauve
 
Comment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fleComment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fleHibah Shabkhez
 

Similaire à Présentation Grand Oral (20)

Tache 2.10
Tache 2.10Tache 2.10
Tache 2.10
 
Formation à la Relation Client en anglais
Formation à la Relation Client en anglaisFormation à la Relation Client en anglais
Formation à la Relation Client en anglais
 
L'oral des TPE
L'oral  des TPEL'oral  des TPE
L'oral des TPE
 
Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...
Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...
Techniques de rétroaction en classe à distance en mode synchrone ou asynchron...
 
Etablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesEtablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétences
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
 
Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...
Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...
Guide étudiants des interactions en classe renversée de type TRC (Techniques ...
 
Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...
Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...
Gestion du travail en sous-groupes : de la séquence filmique ou d’un document...
 
Programme C1
Programme C1Programme C1
Programme C1
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoire
 
Comment organiser une séance
Comment organiser une séanceComment organiser une séance
Comment organiser une séance
 
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.pptBilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
 
Methode soutenance
Methode soutenanceMethode soutenance
Methode soutenance
 
Les TRC en pratique
Les TRC en pratiqueLes TRC en pratique
Les TRC en pratique
 
Réussir son oral 030116
Réussir son oral 030116Réussir son oral 030116
Réussir son oral 030116
 
Slam
SlamSlam
Slam
 
Saison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integralSaison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integral
 
Noticing and text based chat
Noticing and text based chatNoticing and text based chat
Noticing and text based chat
 
Artisans de lyon
Artisans de lyonArtisans de lyon
Artisans de lyon
 
Comment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fleComment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fle
 

Plus de BasileDucerf

Les types de débats en classe
Les types de débats en classeLes types de débats en classe
Les types de débats en classeBasileDucerf
 
Diaporama collaboratif EVALUATIONS
Diaporama collaboratif EVALUATIONSDiaporama collaboratif EVALUATIONS
Diaporama collaboratif EVALUATIONSBasileDucerf
 
Les dispositifs pédagogiques en SES
Les dispositifs pédagogiques en SESLes dispositifs pédagogiques en SES
Les dispositifs pédagogiques en SESBasileDucerf
 
Préparation de séquence
Préparation de séquencePréparation de séquence
Préparation de séquenceBasileDucerf
 
Postures et rôles
Postures et rôlesPostures et rôles
Postures et rôlesBasileDucerf
 
Présentation des dispositifs pédagogiques Sciences Sociales
Présentation des dispositifs pédagogiques Sciences SocialesPrésentation des dispositifs pédagogiques Sciences Sociales
Présentation des dispositifs pédagogiques Sciences SocialesBasileDucerf
 
Production et mesures
Production et mesuresProduction et mesures
Production et mesuresBasileDucerf
 
Séance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2nde
Séance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2ndeSéance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2nde
Séance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2ndeBasileDucerf
 
CR Aménagement Bac 2021 Zone Liban
CR Aménagement Bac 2021 Zone LibanCR Aménagement Bac 2021 Zone Liban
CR Aménagement Bac 2021 Zone LibanBasileDucerf
 
Séance 7 - Corrélations et Causalités
Séance 7 - Corrélations et CausalitésSéance 7 - Corrélations et Causalités
Séance 7 - Corrélations et CausalitésBasileDucerf
 
Corrélations et Causalités
Corrélations et CausalitésCorrélations et Causalités
Corrélations et CausalitésBasileDucerf
 
Présentation Journée Présentielle
Présentation Journée PrésentiellePrésentation Journée Présentielle
Présentation Journée PrésentielleBasileDucerf
 

Plus de BasileDucerf (12)

Les types de débats en classe
Les types de débats en classeLes types de débats en classe
Les types de débats en classe
 
Diaporama collaboratif EVALUATIONS
Diaporama collaboratif EVALUATIONSDiaporama collaboratif EVALUATIONS
Diaporama collaboratif EVALUATIONS
 
Les dispositifs pédagogiques en SES
Les dispositifs pédagogiques en SESLes dispositifs pédagogiques en SES
Les dispositifs pédagogiques en SES
 
Préparation de séquence
Préparation de séquencePréparation de séquence
Préparation de séquence
 
Postures et rôles
Postures et rôlesPostures et rôles
Postures et rôles
 
Présentation des dispositifs pédagogiques Sciences Sociales
Présentation des dispositifs pédagogiques Sciences SocialesPrésentation des dispositifs pédagogiques Sciences Sociales
Présentation des dispositifs pédagogiques Sciences Sociales
 
Production et mesures
Production et mesuresProduction et mesures
Production et mesures
 
Séance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2nde
Séance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2ndeSéance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2nde
Séance 8 - Résultats de l'enquête menée par les 2nde
 
CR Aménagement Bac 2021 Zone Liban
CR Aménagement Bac 2021 Zone LibanCR Aménagement Bac 2021 Zone Liban
CR Aménagement Bac 2021 Zone Liban
 
Séance 7 - Corrélations et Causalités
Séance 7 - Corrélations et CausalitésSéance 7 - Corrélations et Causalités
Séance 7 - Corrélations et Causalités
 
Corrélations et Causalités
Corrélations et CausalitésCorrélations et Causalités
Corrélations et Causalités
 
Présentation Journée Présentielle
Présentation Journée PrésentiellePrésentation Journée Présentielle
Présentation Journée Présentielle
 

Dernier

Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (16)

Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 

Présentation Grand Oral

  • 1. Le grand oral du baccalauréat
  • 2.
  • 4. Définition et objectifs GRAND ORAL Epreuve orale Evaluation Finalités Durée 20 minutes de préparation 20 minutes de présentation Trois temps Montrer sa capacité à prendre la parole en publique de façon claire et convaincante Mettre les savoirs acquis, particulièrement dans ses enseignements de spécialité, au service d'une argumentation Montrer comment ces savoirs ont nourri le projet de poursuite d'études, voire le projet professionnel du candidat. note /20 Le jury valorise (grille indicative de l'annexe 1) La clarté du propos La précision de l’expression L’engagement dans sa parole La force de conviction La solidité des connaissances du candidat La capacité à argumenter et à relier les savoirs L’esprit critique Coefficient 10 (10% du Bac) Obligatoireindividuelle Aménagements possibles pour les EBEP (annexe 2)
  • 5. Format et déroulement de l'épreuve 20 minutes en trois temps 1. Présentation d'une question (5 minutes) 2. Échange avec le candidat (10 minutes) 3. Échange sur le projet d'orientation du candidat (5 minutes)
  • 6. s Format et déroulement de l'épreuve :20 minutes en trois temps
  • 7. Candidats individuels ou issus des établissements privés hors contrat Les candidats individuels ou les candidats issus des établissements scolaires privés hors contrat présentent l'épreuve orale terminale dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Le document précisant les questions présentées par le candidat à destination du jury est alors constitué par le candidat lui-même, en conformité avec le cadre défini pour les candidats scolaires (pas de signature de professeurs, ni de cachet d’établissement). Cas particuliers
  • 8. Annexe 2 - Aménagements de l'épreuve orale En appliquant les articles D. 351-27 et suivants du Code de l'éducation, les candidats à l'examen du baccalauréat général ou technologique dont les troubles impactent la passation de l'épreuve orale terminale (troubles neurodéveloppementaux, troubles du langage oral ou de la parole, troubles des fonctions auditives, troubles psychiques, troubles des fonctions motrices ou maladies invalidantes, etc.) qui souhaitent bénéficier d'aménagements de l'épreuve orale terminale peuvent en faire une demande selon les procédures en vigueur. Les demandes d'adaptation ou d'aménagements peuvent porter particulièrement sur : 1) Une majoration du temps de préparation ou du temps de passation de l'épreuve ; 2) Une brève pause en raison de la fatigabilité de certains candidats (déductible du temps de passation) ; 3) Une accessibilité des locaux et une installation spécifique de la salle ; 4) Des aides techniques ou du matériel apportés par le candidat ou fournis par l'établissement : utilisation d'une tablette ou d'un ordinateur équipé d'un logiciel spécifique le cas échéant (logiciel de retour vocal par exemple) que l'élève est habitué à utiliser en classe, mais vidé de ses dossiers ou fichiers et hors connexion ; 5) La communication : le port, par au moins un membre du jury, d'un micro haute fréquence (HF), une énonciation claire et simple des questions en face du candidat afin de faciliter une lecture labiale le cas échéant ou toute autre modalité d'adaptation ; 6) Les aides humaines : un secrétaire reformulant une question ou expliquant un sens second ou métaphorique, rassurant le candidat ou apportant toute autre aide requise, un enseignant spécialisé dans les troubles des fonctions auditives le cas échéant.
  • 9. Grille d'évaluation indicative de l'épreuve orale terminale Qualité orale de l'épreuve Difficilement audible sur l'ensemble de la prestation. Le candidat ne parvient pas à capter l'attention. Qualité de la prise de parole en continu Difficilement audible sur l'ensemble de la prestation. Le candidat ne parvient pas à capter l'attention. Qualité des connaissances Connaissances imprécises, incapacité à répondre aux questions, même avec une aide et des relances. Qualité de l'interaction Réponses courtes ou rares. La communication repose principalement sur l'évaluateur. Qualité et construction de l'argumentation Pas de compréhension du sujet, discours non argumenté et décousu.
  • 10. GRAND ORAL Qualité orale de l'épreuve Qualité de la prise de parole en continu Qualité des connaissances Qualité de l'interaction Qualité et construction de l'argumentation Très insuffisant Difficilement audible sur l'ensemble de la prestation. Le candidat ne parvient pas à capter l'attention. Énoncés courts, ponctués de pauses et de faux démarrages ou énoncés longs à la syntaxe mal maîtrisée. Connaissances imprécises, incapacité à répondre aux questions, même avec une aide et des relances. Réponses courtes ou rares. La communication repose principalement sur l'évaluateur. Pas de compréhension du sujet, discours non argumenté et décousu. Insuffisant La voix devient plus audible et intelligible au fil de l'épreuve mais demeure monocorde. Vocabulaire limité ou approximatif. Discours assez clair mais vocabulaire limité et énoncés schématiques. Connaissances réelles, mais difficulté à les mobiliser en situation à l'occasion des questions du jury. L'entretien permet une amorce d'échange. L'interaction reste limitée. Début de démonstration mais raisonnement lacunaire. Discours insuffisamment structuré. Satisfaisant Quelques variations dans l'utilisation de la voix ; prise de parole affirmée. Il utilise un lexique adapté. Le candidat parvient à susciter l'intérêt. Discours articulé et pertinent, énoncés bien construits. Connaissances précises, une capacité à les mobiliser en réponses aux questions du jury avec éventuellement quelques relances Répond, contribue, réagit. Se reprend, reformule en s'aidant des propositions du jury. Démonstration construite et appuyée sur des arguments précis et pertinents. Très satisfaisant La voix soutient efficacement le discours. Qualités prosodiques marquées (débit, fluidité, variations et nuances pertinentes, etc.). Le candidat est pleinement engagé dans sa parole. Il utilise un vocabulaire riche et précis. Discours fluide, efficace, tirant pleinement profit du temps et développant ses propositions. Connaissances maîtrisées, les réponses aux questions du jury témoignent d'une capacité à mobiliser ses connaissances à bon escient et à les exposer clairement. S'engage dans sa parole, réagit de façon pertinente. Prend l'initiative dans l'échange. Exploite judicieusement les éléments fournis par la situation d'interaction. Maîtrise des enjeux du sujet, capacité à conduire et exprimer une argumentation personnelle, bien construite et raisonnée.
  • 11. Trois points clefs : - Une prise de parole en public et notamment conduire une argumentation - Manifester son esprit critique. - Savoir faire des liens avec son parcours et les savoirs acquis. Pour présenter le Grand Oral aux Elèves: https://view.genial.ly/5ee1da0d0cb7020cf4023911/interactive-content-le-grand-oral-du-baccalaureat ELÉMENTS DE CADRAGE
  • 12. ● Au quotidien ● Lors des activités de la classe ● Les activités spécifiques Quelles activités en classe ?
  • 13. Au quotidien Prise de parole en continue ● Entrer dans un propos construit et approfondi vs réponses par bribes ● Reformuler, expliciter (ex : comment as-tu trouvé cette réponse ?, ce résultat ?) Exemples: Rituels de début de séance:
  • 14. Au quotidien Cours dialogué : ● Demander nécessairement des phrases construites et argumentées lors des temps d’échanges. ● Ne pas accepter des réponses en un ou quelques mots. Correction de documents : ● Privilégier les corrections orales ou bien demander des précisions orales (toujours construites)
  • 15. Lors des activités de la classe ● Entre pairs (ex : inviter à reprendre à partir d’une réponse, réagir, (contr-)argumenter)
  • 16. Activités spécifiques ● Analyse d’auto-enregistrements audio ( podcast- interview … ) ou capsule vidéoII est proposé aux élèves de réaliser chez eux des enregistrements portant sur un élément du chapitre. Ces enregistrements peuvent être réalisés grâce à un smartphone ou encore des logiciels libres de droit comme Audacity. ● Les débats: https://drive.google.com/drive/folders/1oF_kXheelJ-GEk_QMS-WIYBF_nfmRPDR?usp=sharing INDIVIDUEL COLLECTIF JEUX DE RÔLE
  • 17. Débattre en classe OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Libérer la parole Travailler l’expression orale (grand oral du bac – employabilité – citoyenneté) Savoir convaincre Apprendre à écouter les arguments d’autrui Apprendre à se forger une opinion éclairée LE RÔLE DE L’ENSEIGNANT FIXER LES OBJECTIFS du débat (faire une synthèse du cours, partager/construire une opinion, apprentissage de l’oral…) FIXER LE CADRE (le sujet, la durée, les rôles de chacun, les règles, le matériel…) GÉRER LES INTERVENTIONS Idéalement, NE PAS INTERVENIR une fois le débat commencé.
  • 18. Le World Café AVANTAGES Original, Dynamique Capitalisation des discussions Déroulé - Chaque personne écrit sur une feuille une question qu'il a envie de partager avec le groupe - On réunit toutes ses questions - On essaye de regrouper les questions par thème - On dispose les questions thématisées sur des tables, 1 table=1 thème - Les élèves se réunissent autour de la table de leur choix animée par un élève responsable de la table. - L’élève responsable doit résumer les échanges précédents aux nouveaux arrivants à la table (cette capitalisation de l'info permet de construire très vite des propositions). - Au bout de 10mn les personnes changent de table et ainsi de suite pendant 1h - A la fin, les "hôtes de table" résument les propos échangés autour de leur thématique. TEMPS 1 TEMPS 2 TEMPS 3, 4...
  • 19. Boule de neige (ou flocon de neige) Déroulé ● Division en petits groupes de deux personnes qui débattent de la même problématique (durée : 10mn) ● Chaque couple rejoint un autre couple et il y a débat à quatre personnes du sujet (durée : 15mn). ● Chaque groupe de quatre en rejoint un autre et ils débattent à huit (durée : 20mn). ● Chaque groupe de huit fait une retransmission de son débat au reste de l'assemblée. AVANTAGES Élaboration commune Capitalisation des discussions TEMPS 1 TEMPS 2 TEMPS 3 TEMPS 4
  • 20. Le bocal à poissons Déroulé ● Un premier groupe s’assoit en cercle ● Un deuxième groupe s’assoit autour de ce cercle ● Le premier groupe discute du sujet ● Le deuxième groupe écoute et ne peut pas parler ● Le deuxième groupe restitue ce qu’il a écouté sur le sujet en fin de séance. AVANTAGES Très efficace pour donner la parole à celles et ceux qui ne la prennent pas. Intime Calme !
  • 21. Le débat mouvant Déroulé ● Trouver une phrase polémique qui divise ou questionne l'assemblée. ● Demander aux participants de choisir leur camp (d'accord ou pas d'accord) ● Séparer les deux camps dans l'espace ● Donner à chaque camp 5mn pour construire collectivement des arguments (c'est ça l'intérêt) ● Présenter les arguments au camp adverse. ● Chaque fois qu'un argument est jugé valable par un participant, il change de camp (on ne reste pas crispé sur une position). ● Rapidement tout le monde participe. AVANTAGES Permet à tous de prendre la parole Permet à tous de "prendre position" Se construire un argumentaire. Dynamique Ludique Source : http://www.scoplepave.org TEMPS 1 TEMPS 2 TEMPS 3, 4, 5, ...
  • 22. Débat parlementaire, Model U.N., Tribunal... Déroulé Le débat consiste à plusieurs tours de 3 ou 4 discours dont au moins 2 contradictoires. Les rôles : ● Les débatteurs, qui prennent successivement la parole ; ● Le président (ou régulateur) de séance qui répartit la parole en veillant à ce que chaque discutant puisse intervenir, et qui veille à la bonne progression du débat ; ● Le synthétiseur qui rappelle régulièrement ce qui vient de se dire ; ● Le secrétaire qui note les idées-clés dans un cahier spécifique. AVANTAGES Sérieux Mise en scène Importance de l’éloquence Importance de l’argumentation
  • 23. ENTRAÎNER À L’ORAL OU FAIRE PROGRESSER DANS SA PRISE DE PAROLE ? L’oral et l’oralité - La prise de parole est une compétence psycho-sociale - L’effet produit sur l’auditeur est lié à d’autres facteurs que la langue orale (d’où la posture debout, la proximité avec l’art oratoire) L’expression orale ou un oral scriptural ? - Grammaire de l’oral et norme linguistique L’exposé et l’entretien
  • 24. QUELLE PRÉPARATION ? Des temps dédiés Entraîner progressivement aux trois temps de l’épreuve Penser le travail personnel de l’élève sur les questions choisies Identifier les compétences en jeu
  • 25. Ressources: Élisabeth Nonnon, « L’histoire de la didactique de l’oral, un observatoire de questions vives de la didactique du français », Pratiques [En ligne], 149-150 | 2011 https://www.canal-u.tv/producteurs/eduscol/seminaires/plan_national_de_formation_pnf/2018.0/la_prise_en_compte_de_l_oral_au_lycee Pédagogie de l’Oral, Cahiers pédagogiques n°553, mai 2019 Pourquoi l’oral doit-il être enseigné ? de Sylvie Plane, Cahier pédagogiques, 31 août 2015. http://www.cahiers-pedagogiques.com/Pourquoi-l-oral-doit-il-etre-enseigne Comment enseigner l’oral ? « Oral et apprentissages » de Sylvie Plane, professeure émérite de sciences du langage à l'Université Paris Sorbonne. https://www.youtube.com/watch?v=vBVtYNta0uI Je parle, tu dis, nous écoutons : apprendre avec l’oral, Dossier de veille de d’analyse de IFE n°117, http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA-Veille/117-avril-2017.pdf Avril 2017. L’art de parler, Sciences Humaines n°312, mars 2019. Les 5 clés pour prendre la parole en public, Philipe Le Breton, DUNOD, 2015. https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1631233/appuyer-les-enjeux-pedagogiques-du-debat-de-classe-avec-des-outils-numeriques Petit Manuel pour le Grand Oral de Périer
  • 26. Ressources activités Jeux de rôle / cartographie des controverses (https://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/pedagogie/documentation/Pedagogie/Sciences_humaines/Cartographie_Controverses/Cartographie_des__controverses_ _Experimentation_ECJS.pdf) http://citoyenneteactivelorraine.fr/Dossiers%20%C3%A0%20t%C3%A9l%C3%A9charger%206/MOOC/EMI3-M2_VOKI_carto_des_controverses.pdf Dresser la carte d’une controverse, c’est permettre à tous de s’orienter dans le débat en repérant les positions des divers acteurs, comme avec une carte routière. Le principe est de rendre plus compréhensible la complexité et la circulation des controverses en utilisant divers outils numériques de visualisation pour créer un « arbre des débats ». Les facettes de la controverse sont définies grâce à une recherche approfondie et une distanciation critique. Il faut convoquer différents types de médias, les mettre en forme en utilisant les outils du web. La cartographie permet donc d’appréhender le paysage médiatique dans sa complexit ; et donc d’acquérir des compétences numériques et informationnelles : lire, écrire, naviguer, organiser en tenant compte de la dimension informationnelle, sociale et technique des médias. L’objectif n’est pas de prendre parti, mais de décrire le plus soigneusement possible la dynamique des débats, les arguments techniques échangés et leur traduction par les différents médias. La cartographie des controverses ne débouche jamais sur une présentation de solutions. (FORCCAST de SciencesPO)
  • 27.
  • 28. capacités à maîtriser SECONDE PREMIÈRE TERMINALE N1 N2 N3 N1 N2 N3 N1 N2 N3 Durée de l’oral 5 minutes de présentation continue avec des notes + 5 minutes d’échange (transition avec l’épreuve orale de DNB) 5 minutes de présentation continue sans notes + 5/8 minutes d’échange 5 minutes de présentation continue sans notes + 10 minutes d’échange 5 minutes de présentation continue sans notes + 10 minutes d’échange + 5 minutes sur le projet d’orientation Qualité orale de l'épreuve La voix soutient efficacement le discours. Qualités prosodiques marquées (débit, fluidité, variations et nuances pertinentes, etc.). Le candidat est pleinement engagé dans sa parole. Il utilise un vocabulaire riche et précis. Exemples d’activité orale permettant d’évaluer cet item: Qualité de la prise de parole en continu Discours fluide, efficace, tirant pleinement profit du temps et développant ses propositions. Exemples d’activité orale permettant d’évaluer cet item:
  • 29. Qualité des connaissances Connaissances maîtrisées, les réponses aux questions du jury témoignent d'une capacité à mobiliser ces connaissances à bon escient et à les exposer clairement. Exemples d’activité orale permettant d’évaluer cet item: Qualité de l'interaction S'engage dans sa parole, réagit de façon pertinente. Prend l'initiative dans l'échange. Exploite judicieusement les éléments fournis par la situation d'interaction. Exemples d’activité orale permettant d’évaluer cet item: Qualité et construction de l'argumentation Maîtrise des enjeux du sujet, capacité à conduire et exprimer une argumentation personnelle, bien construite et raisonnée. Exemples d’activité orale permettant d’évaluer cet item: Ex : jeu de rôle Ex : cartographie des controverses Qualité du support présenté au jury Exemples d’activité orale Le support réalisé est propre, clair, organisé. Il met en relief un point de l’exposé ou sa structure. Il est utilisé de façon pertinente
  • 30. Progressivité des attendus pour la préparation au Grand oral Période Attendus / capacités visés à la fin de la période Thèmes de la Spécialité (à compléter) Activités proposées Supports remis à l’élève 1er semestre Parler en continu pendant 5 mn et sans support Argumenter lors d’un entretien / expliquer ses choix OCTOBRE Simulation (en classe) d’un Grand oral. Revue de presse (bi-hebdomadaire?) Choix de la première et deuxième question 1ère intervention de la conseillère d’orientation Exposés individuels (5 mn) et sans note Débats et controverses Travail sur l’organisation du temps de préparation (20mn) et les possibilités de support Carnet de bord annuel Questionnaire individuel sur le projet professionnel Grille d’évaluation indicative du Grand oral. Fiche méthode (comment choisir la question?).
  • 31. Progressivité des attendus pour la préparation au Grand oral Période Attendus / capacités visés à la fin de la période Thèmes de la Spécialité (à compléter) Activités proposées Supports remis à l’élève 1er semestre Parler en continu pendant 5 mn et sans support Argumenter lors d’un entretien / expliquer ses choix JANVIER Un travail sur les 2 premières phases du Grand oral: 15 mn filmées, avec le professeur de la spécialité, un collègue d’une autre spécialité Carnet de bord annuel Questionnaire individuel sur le projet professionnel Grille d’évaluation indicative du Grand oral. Fiche méthode (comment choisir la question?).
  • 32. Progressivité des attendus pour la préparation au Grand oral Période Attendus / capacités visés à la fin de la période Thèmes de la Spécialité (à compléter) Activités proposées Supports remis à l’élève Semestre 2 Faire explicitement le lien entre les questions préparées et le projet d’orientation FÉVRIER 2ème intervention de la conseillère d’orientation MAI 2ème Grand oral blanc (20 mn filmées, avec le professeur de la spécialité, un collègue d’une autre spécialité + la conseillère d’orientation ?) Fiche méthode (comment préparer l’entretien sur l’orientation?). JUIN : GRAND ORAL DU BACCALAURÉAT (coefficient 10)
  • 33.
  • 34. LES DIAPOSITIVES SUIVANTES NE SONT PAS A UTILISER
  • 35. Épreuve de l'enseignement de spécialité « histoire-géographie,géopolitique et sciences politiques » de la classe de terminale de la voie générale à compter de la session 2021 de l'examen du baccalauréat NOR : MENE2001791Nnote de service n° 2020-025 du 11-2-2020MENJ - DGESCO A2-1Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; au directeur du Siec d’Île-de-France ; aux inspectrices etinspecteurs d’académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux cheffes et chefs d'établissement ;aux professeures et professeurs Cette note de service définit l'épreuve terminale de l'enseignement de spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques de la classe de terminale de la voie générale, applicable à compter de la session 2021 du baccalauréat.
  • 36. - les thèmes 1, 2, 3 et 5 les années paires ; - les thèmes 2, 4, 5 et 6 les années impaires. Les notions rencontrées en classe de première (cf. arrêté du 17 janvier 2019 paru au BOEN spécial n° 1 du 22 janvier2019) mais non approfondies en classe de terminale, doivent être connues et mobilisables. Elles ne peuvent cependant pas constituer un ressort essentiel du sujet. L'épreuve a pour objectif d'évaluer l'aptitude du candidat à : - mobiliser des connaissances acquises dans différents contextes et cadres ; - construire une problématique ;- rédiger des réponses construites et argumentées ; - exploiter, organiser et confronter des informations ; - analyser des documents de sources et de natures diverses et à en faire une étude critique ;
  • 37. - qu'il sait organiser les connaissances de manière à traiter le sujet ; - qu'il a acquis des capacités d'analyse et de réflexion. Pour traiter le sujet, le candidat : - analyse le sujet et élabore une problématique ; - rédige un texte pertinent comportant une introduction (dégageant les enjeux du sujet et un fil conducteur en énonçant une problématique), plusieurs parties structurées et une conclusion (qui répond à la problématique). La réalisation d'une illustration en appui du propos (croquis, schéma, etc.) amènera une valorisation de la note ; un fond de carte pourra être fourni si cela est adapté au sujet. La réalisation de cette production graphique n'a aucun caractère obligatoire, et son absence ne peut aucunement pénaliser le candidat.
  • 38. Le candidat doit montrer : - qu'il est capable de construire une problématique à partir du sujet indiqué par le titre et abordé par le (ou les)document(s) ; - qu'il comprend le sens général du (ou des deux) document(s) ;- qu'il est capable de sélectionner les informations, de les hiérarchiser, de les expliciter ; - qu'il sait prendre un recul critique en réponse à sa problématique, en s'appuyant d'une part sur le contenu du document et, d'autre part, sur ses connaissances personnelles. Pour traiter le sujet, le candidat : - analyse de manière critique les documents en prenant appui sur la consigne et élabore une problématique ; - rédige une introduction comportant une problématique ;
  • 39. Durée : 20 minutes Structure L'épreuve consiste en une réponse orale construite à une question de cours pendant 10 minutes. Cette partie est suivie d'un échange de 10 minutes avec le jury à partir des propos du candidat. Le candidat doit montrer : - qu'il maîtrise des connaissances et sait les organiser ; - qu'il sait s'exprimer à l’oral. Le candidat tire au sort un sujet qui comporte deux questions de cours au choix. Les questions sont problématisées et ne reprennent pas le libellé des programmes. Les deux questions au choix ne portent pas sur la même partie du programme de terminale.