Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

J'ai un pitch qui claque version slide share

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 17 Publicité

J'ai un pitch qui claque version slide share

Télécharger pour lire hors ligne

Mise à jour de "Je veux un pitch qui claque" - car suite à la publication de "J'ai un pitch qui claque" aux éditions Vadémécum, il ne s'agit plus de vouloir, mais d'avoir ! You're in ?

Mise à jour de "Je veux un pitch qui claque" - car suite à la publication de "J'ai un pitch qui claque" aux éditions Vadémécum, il ne s'agit plus de vouloir, mais d'avoir ! You're in ?

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à J'ai un pitch qui claque version slide share (20)

Publicité
Publicité

J'ai un pitch qui claque version slide share

  1. 1. 1 – Présentez-vous / qualification de la cible 2 – Présentez succinctement votre offre en parlant des enjeux que votre interlocuteur rencontre 3 – Au téléphone, Donnez une contrainte de temps (et respectez-là) 4 – Assurez-vous que la personne rencontre ce problème particulier et évoquez pourquoi les solutions généralement mises en place ne sont pas satisfaisantes : Principe numéro 1 de Carnegie : dont criticize, condemn or complain ! 5 – What’s in For me de Bart Simpson : parlez en bullet points du principe de votre produit/service, sans détailler son fonctionnement – Pourquoi vous et pas un autre ! 6 – Vendez le What next !  RDV « de principe » physique ou call Allez droit au but
  2. 2.  Je veux être perçu(e) comme ayant ces caractéristiques (principe de la frame) :  Le besoin auquel mon offre répond et la frustration que vous soulagez :  Je prends une niche dans ce que je sais faire :  Pourquoi moi et pas les autres (votre USP)  En quoi c’est important : c’est quoi votre why ? Exercice pratique : Les questions à se poser avant de commencer
  3. 3. Pureté Rayez sans état d’âme tous les mots qui n’ont pas un impact sensible et voulu Notre société, créée par Zweg Larson en 1956, suite à sa rencontre Avec le Dalaï Lama, vous permettra un engagement total Globalement, pour être parfaitement clair, et ceci sans aucun détour, notre offre vous permet d’en finir avec la gestion du temps, En vous intéressant à la gestion de votre énergie. Le bénéfice immédiat, c’est moins de stress, moins de fatigue, Dans un alignement parfait de vos énergies motrices, émotionnelles, mentales et spirituelles. Les 7 points de surveillance rédactionnels
  4. 4. Congruence Assurez-vous d’être en accord avec ce que vous dites et d’être motivé par ce que vous racontez « Nous sommes à fond dans l’écologie et le respect de notre chère belle planète. » (Et vous distribuez vos cartes de visite à tout le monde ET surtout, sans vous assurez qu’il est concerné (consterné ?) par ce que vous dites !) Les 7 points de surveillance rédactionnels
  5. 5. Envie Le pitch n’est pas là pour détailler, justifier, convaincre ou se la raconter, MAIS pour donner envie d’en savoir plus sur votre offre. « Nous sommes les numéro 1. Nous avons les meilleurs résultats. Bla-bla-bla. » Les 7 points de surveillance rédactionnels
  6. 6. Simplicité Arrangez-vous pour que « [cela tienne dans une brouette] » (Richard BANDLER), que ce soit visualisable matérialisable par l’inconscient de l’autre. Un enfant de 13 ans peut comprendre. « Nous vendons du coaching en efficacité commerciale » Les 7 points de surveillance rédactionnels
  7. 7. Profondeur Ne mentionnez que les faits absolument nécessaires, préférez une perspective basée sur les descriptions sensorielles, les émotions, le ressenti, les images, les vulnérabilités et les chiffres impactants ; évitez les caractéristiques (factuelles) et focalisez-vous plutôt sur les bénéfices qui en découlent ! « Notre société a été fondée par Zweg Larson en 1956 dans la banlieue de Krepus Maya au terme d’une réflexion de 4 ans 2 mois et 21 jours » Les 7 points de surveillance rédactionnels
  8. 8. Efficience Évitez l’emphase, le verbiage marketing, et l’abus d’adverbes car trop de perfection suscite un sentiment instinctif de rejet et intuitif de méfiance. « Bon globalement, on a vraiment un produit qui déchire totalement et que vous allez A-DO-RER. Nous allons tellement aimer travailler ensemble, que je vais vous transmettre comment vous allez closer vos clients avec vos propales IN-CRO-YABLES ! » Les 7 points de surveillance rédactionnels
  9. 9. Adaptation Pensez à l’impact sur l’autre à chaque phrase voire à chaque mot ; « ne soyez pas une solution à la recherche d’un problème » (Guy KAWASAKI) ; parlez le même langage que votre interlocuteur. Les 7 points de surveillance rédactionnels
  10. 10. 1. Accrochez ET maintenez l’attention (recette romaine ?) en prenant soin de la musicalité de votre voix Les 5 habitudes de celles et ceux qui pitchent le mieux
  11. 11. 2. Pensez au rythme général de votre intervention et entraînez-vous en 35 secondes pour maîtriser la minute Les 5 habitudes de celles et ceux qui pitchent le mieux
  12. 12. 3. Entretenez votre set mental pour maîtriser l’instant présent Les 5 habitudes de celles et ceux qui pitchent le mieux
  13. 13. 4. Faites part de ce que vous avez de plus fort en vous Les 5 habitudes de celles et ceux qui pitchent le mieux
  14. 14. 5. Faites attention aux incongruences corporelles, soyez aligné avec ce que vous dites Les 5 habitudes de celles et ceux qui pitchent le mieux
  15. 15. Afin de démontrer la pertinence de mes propos, j’ai compilé 10 années de recherche sur la vente, le marketing et les interactions pour vous proposer un contenu inédit et diablement efficace. Ne me croyez pas, achetez-le ! Guillermo Di BISOTTO sur amazon.fr (-10% en MP Linkedin)
  16. 16. Vous avez aimé ? Soutenez-moi sur Tipeee.com (de toutes façons, j’ai déjà mes groupies ;) ) Fr.tipeee.com/guillermo-di-bisotto Merci

×