Presentation 20 Mars 2010finale

518 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
518
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation 20 Mars 2010finale

  1. 2. “ Le Village” <ul><li>Sur la commue de Goussonville . </li></ul><ul><li>-2 hectares de prairies reconverties : </li></ul><ul><li>1,8ha de plein champ </li></ul><ul><li>1860m² de serres </li></ul><ul><li>- Réseau de captage des eaux de pluie. </li></ul><ul><li>Bassin de rétention d’eau 350m 3 . </li></ul><ul><li>Irrigation goutte à goutte. </li></ul>
  2. 3. “ Le Village” Avant
  3. 4. “ Le Village” Après
  4. 5. “ Le Village” Avant
  5. 6. “ Le Village” Après
  6. 7. “ Le Village” Aménagements Création d’un bassin de 350m 3
  7. 8. “ Le Village” Aménagements Canalisation des eaux claires
  8. 9. “ Le Village” Aménagements Bâchage
  9. 10. Règlement Intérieur <ul><li>Fondamentaux des AMAP </li></ul><ul><li>Principes </li></ul><ul><li>Label Bio </li></ul><ul><li>Politique d’inclusion </li></ul><ul><li>Co-panier </li></ul><ul><li>Mode de gouvernance </li></ul><ul><li>AMAP Ile-de-France </li></ul><ul><li>CREAMAP </li></ul><ul><li>Retour à la terre </li></ul>
  10. 11. Fondamentaux des AMAP A ssociation pour le M aintien d’une A griculture P aysanne - Partenariat solidaire entre un producteur et des co-récoltants. - Chaque co-récoltant s’engage à acheter en début de saison une part de récolte qui lui sera distribué sous forme de panier hebdomadaire. - Le producteur s’engage à cultiver sain dans le respect de la nature. - Soutenu par ses partenaires, le producteur peut se consacrer à la qualité et la diversité de sa production. Lien social – Protection des terres fertiles – Alimentation saine – Le maintien des savoir-faire – et le bon goût retrouvé.
  11. 12. Fondamentaux des AMAP <ul><li>Pourquoi l’AMAP ? </li></ul><ul><li>- Se nourrir est un besoin incontournable </li></ul><ul><li>- Nous avons besoin de paysans pour nous nourrir, aujourd'hui et demain, localement </li></ul><ul><li>- Les paysans doivent avoir la possibilité de produire sainement et d'en vivre </li></ul><ul><li>Construire ensemble la viabilité, la durabilité et la transmissibilité des fermes : </li></ul><ul><ul><li>=> En sortant des contraintes du marché mondial </li></ul></ul><ul><li>Les valeurs </li></ul><ul><li>- Faire des choix et les traduire en pratiques, ici et maintenant, construire ensemble du commun </li></ul><ul><li>- Responsabilisation des acteurs, paysans et co-récoltants </li></ul><ul><li>- Le lien humain, la solidarité, la confiance </li></ul><ul><li>- Engagement réciproque sur la durée, contrats etc. </li></ul>
  12. 13. Fondamentaux des AMAP <ul><li>Humanité et efficacité </li></ul><ul><li>Le concept s'appuie sur le meilleur de l'humain </li></ul><ul><ul><li>- Engagement réciproque et solidarité </li></ul></ul><ul><ul><li>- Confiance et transparence </li></ul></ul><ul><ul><li>- Responsabilité et créativité </li></ul></ul><ul><li>Les résultats positifs en sont immédiatement visibles et mesurables : </li></ul><ul><ul><li>- Une ferme est pérenne et vit mieux </li></ul></ul><ul><ul><li>- Des co-récoltants mangent mieux et sain </li></ul></ul><ul><li>  </li></ul>
  13. 14. Fondamentaux des AMAP <ul><li>Une alternative économique </li></ul><ul><li>Un prix correspondant au coût réel des produits et rémunérant correctement le travail des paysans permet </li></ul><ul><ul><li>- D'améliorer les conditions de travail et d'embaucher </li></ul></ul><ul><ul><li>- D'améliorer l'outil de production </li></ul></ul><ul><li>La suppression des gaspillages dus à la normalisation commerciale </li></ul><ul><ul><li>- Rien de ce qui est sain et frais ne sera jeté </li></ul></ul>
  14. 15. Fondamentaux des AMAP Pour les paysans, des perspectives professionnelles - Libéré des soucis de commercialisation, le paysan peut se consacrer entièrement à son travail - Il retrouve la possibilité de pratiquer une agriculture écologique, de choisir librement ses semences - D'innover et d'expérimenter, Le plaisir d'un travail reconnu, d'une dignité et d'une liberté retrouvée
  15. 16. Fondamentaux des AMAP   Pour les paysans, des perspectives sociales : - Sortir de l'isolement, élargir le cercle des relations - Sortir de la concurrence et retrouver l'entraide - Redevenir un acteur social reconnu pour ses compétences, son rôle dans la société - Renouer avec la transmission du métier, des savoirs faire, de la terre : « Il y aura un autre paysan après moi, peut être un de mes enfants qui aura vu ses parents heureux dans leur métier»  
  16. 17. Fondamentaux des AMAP <ul><li>Santé et environnement </li></ul><ul><li>Une agriculture saine et durable permet : </li></ul><ul><ul><li>De garantir à tous une alimentation saine </li></ul></ul><ul><ul><li>- De supprimer les diverses pollutions : pesticides et engrais de synthèse, emballages, transports, etc. </li></ul></ul><ul><ul><li>- De sauvegarder et redéployer la biodiversité </li></ul></ul><ul><ul><li>De préserver les terres et leur fertilité, </li></ul></ul><ul><ul><li>- De sauvegarder les savoirs, compétences et savoirs faire paysans </li></ul></ul><ul><ul><li>- De sauvegarder les patrimoines culinaires </li></ul></ul>
  17. 18. Fondamentaux des AMAP Pour le co-récoltant - Conserver, retrouver le choix de sa nourriture : savoir où, par qui et comment elle est produite ? - Accéder à une alimentation meilleure au goût et pour la santé - Retrouver le lien avec la nature, les saisons - Découvrir de nouveaux produits - Se libérer des besoins artificiels et des frustrations du consumérisme  
  18. 19. Fondamentaux des AMAP Le 100% AMAP - Aboutissement et approfondissement du concept, pari de la confiance - Responsabilité réciproque totale : « j'ai la responsabilité de te nourrir sainement, tu as la responsabilité de me faire vivre dignement » - Facilité pour calculer en toute transparence les coûts et les rémunérations - Facilité de partage de la récolte, pouvoir distribuer l'abondance pour compenser la pénurie - Facilité d'implication des co-récoltants dans le projet commun
  19. 20. Principes <ul><li>Principes de l’Agriculture Paysanne </li></ul><ul><li>Principes des AMAP </li></ul><ul><li>Principes Additionnels </li></ul>
  20. 21. Principes de l’Agriculture Paysanne Principe n° 1 Répartir les volumes de production afin de permettre au plus grand nombre d‘agriculteurs d‘accéder au métier et d‘en vivre. Principe n° 2 Etre solidaire des paysans des autres régions d‘Europe et du monde. Principe n° 3 Respecter la nature. Principe n° 4 Valoriser les ressources abondantes et économiser les ressources rares. Principe n° 5 Rechercher la transparence dans les actes d‘achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles. Pr incipe n° 6 Assurer la bonne qualité gustative et sanitaire des produits. Principe n° 7 Viser le maximum d‘autonomie dans le fonctionnement des exploitations. Principe n° 8 Rechercher les partenariats avec d‘autres acteurs du monde rurale. Principe n° 9 Maintenir la diversité des populations animales élevées et des variétés végétales cultivées. Principe n° 10 Raisonner toujours à long terme et de manière globale.  
  21. 22. Principes des AMAP Principe n° 1 La référence à la charte de l’ Agriculture Paysanne pour chaque producteur. Principe n° 2 Une production de dimension humaine adaptée aux types de culture et d’élevage. Principe n° 3 Une production respectueuse de la nature, de l’environnement et de l’animal : développement d’une biodiversité, fertilité des sols, production sans engrais ni pesticides chimiques de synthèse, gestion économique de l’eau. Principe n° 4 Une bonne qualité des produits : gustative, sanitaire, environnementale. Principe n° 5 L’appui à l’agriculture paysanne locale. Pr incipe n° 6 La solidarité et des liens actifs avec tous les acteurs locaux œuvrant pour le maintien de l’agriculture durable et d’un commerce solidaire. Principe n° 7 Le respect des normes sociales par rapport aux employés de l’exploitation, y compris le personnel temporaire. Principe n° 8 La recherche de la transparence dans les actes d’achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles. Principe n° 9 L’accompagnement des producteurs à l’autonomie, c’est-à-dire la capacité à être maître de ses choix.  
  22. 23. Principes des AMAP Principe n° 10 La proximité du producteur et des co-récoltants : elle est indispensable pour assurer le lien direct entre eux et pour favoriser le circuit le plus court entre producteurs et co-récoltants. Principe n° 11 Une AMAP par producteur et par groupe de local de co-récoltants. Principe n° 12 La formalisation et le respect des contrats à chaque saison entre co-récoltants et producteur. Principe n° 13 Aucun intermédiaire entre le producteur et co-récoltants, pas de produits achetés et revendus par le producteur sans accord des co-récoltants. Principe n° 14 La définition à chaque saison d’un prix de panier équitable entre producteur et co-récoltants. Pr incipe n° 15 Une information fréquente du consommateur sur les produits. Principe n° 16 La solidarité des co-récoltants avec le producteur dans les aléas de la production. Principe n° 17 Une participation active des co-récoltants à l’AMAP favorisée notamment par la responsabilisation du maximum d’adhérents. Principe n° 18 Une sensibilisation des adhérents à l’AMAP aux particularités de l’Agriculture Paysanne.
  23. 24. Principes Additionnels Principe n° 1 Les co-récoltants s’engagent à écouler la production en fonction des saisons. Principe n° 2 La notion de prénurie et d’abondance : le partage de la récolte implique le partage des aléas climaiques que se soit en positif ou en négatif. Principe n° 3 Les co-récoltants s’engagent à redonner à la terre en apportant chaque semaine au moment de la distribution, leurs déchets organiques. « La terre me nourrit, je nourris la terre en retour »
  24. 25. Label Bio  <ul><li>Culture agro bio écologique (pas d’intrant chimique de synthèse) </li></ul><ul><li>Relation de confiance </li></ul><ul><li>Transparence des modes de production </li></ul><ul><li>Visite de ferme </li></ul><ul><li>Plus de label bio à partir de 2011 (décision du comité de pilotage) </li></ul><ul><li>NB : la ferme est actuellement labellisée bio pour 2010 par Ecocert </li></ul>
  25. 26. Politique d’inclusion  <ul><li>Ordre d’inscription </li></ul><ul><li>Proche périphérie de la ferme </li></ul><ul><li>Sinon dérogation si la personne s’engage dans les 2/3 ans à contribuer à créer une AMAP près de chez lui avec le soutien de la structure d’essaimage (CREAMAP et AMAP IDF) </li></ul>
  26. 27. Co-panier <ul><li>Partage d’un panier entre 2 familles </li></ul><ul><li>Co-panier = co-récoltant </li></ul><ul><li>Co-panier qui souhaite passer à un panier plein l’année suivante est prioritaire sur la liste d’attente. </li></ul>
  27. 28. Mode de Gouvernance <ul><li>Le mode de gouvernance de l’AMAP retenu est le mode sociocratique </li></ul><ul><li>Création d’un cercle de pilotage « C4 » constitué de 4 membres: </li></ul><ul><ul><li>le paysan, responsable de l’AMAP -> Benjamin </li></ul></ul><ul><ul><li>un co-récoltant, responsable de la Distribution -> Françoise </li></ul></ul><ul><ul><li>un co-récoltant responsable de la gestion des co-récoltants (et de la liste d’attente) -> Fabienne </li></ul></ul><ul><ul><li>un expert en gouvernance sociocratique, animateur du cercle, garant du respect du mode de gouvernance par l’équivalence -> Bernard Marie </li></ul></ul><ul><li>Le Cercle C4 est souverain en matière de politique et de fonctionnement de l’AMAP. Il légifère en matière de règlement intérieur, charte, fixation du prix du panier et de la rémunération du paysan , politiques d’inclusion et d’exclusion de ses propres membres et des co-récoltants, politique de certification Bio, etc. </li></ul>
  28. 29. AMAP IDF & CREAMAP <ul><li>AMAP Ile-de-France </li></ul><ul><li>Producteur et co-récoltants adhèrent à AMAP IDF. </li></ul><ul><li>Membres actifs de la structure d’essaimage CREAMAP </li></ul>
  29. 30. Retour à la Terre <ul><li>Le co-récoltant apporte ses déchets verts lorsqu’il vient prendre son panier. </li></ul><ul><li>Principe de réciprocité : nous prélevons à la terre de la matière pour nous nourrir, nous ramenons à la terre. </li></ul><ul><li>« La terre me nourrit, je nourris la terre. » </li></ul>
  30. 31. Production 2010/2011 <ul><li>Quelques chiffres : </li></ul><ul><li>Nombre d’espèces différentes : 41 </li></ul><ul><li>Nombre de variétés totales cultivées : 82 </li></ul>
  31. 32. Production 2010/2011 Production Printemps/ Eté Tomates variété classique  - Brentyla Tomates variétés anciennes  - Green zebra - Noire de Crimée - Ananas - Cœur de bœuf - Brandywine rose - Golden Jubilee - Liguria - Andine cornue Aubergines  - Barbentane - Blanche de Dourga - Béatrice F1 Poivrons - Rouge classique - Marseillais - Corno di Toro rouge - Corno di Toro jaune
  32. 33. Production 2010/2011 <ul><li>Courgettes  </li></ul><ul><li>- Parthénon - Géode </li></ul><ul><li>Courges </li></ul><ul><li>- Muscade de Provence - Rouge Vif d’Etampes </li></ul><ul><li>- Potimarron Uchiki Kuri - Butternut </li></ul><ul><li>- Spaghetti </li></ul><ul><li>Concombres </li></ul><ul><li>- Palladium - Tanja </li></ul><ul><li>Melons </li></ul><ul><li>Cyrano </li></ul><ul><li>Pastèques </li></ul><ul><li>- Toro </li></ul><ul><li>Blettes (Poirées) </li></ul><ul><li>- Verte à cardes Blanches - Rouge </li></ul><ul><li>Navets printemps </li></ul><ul><li>- Tokyo Cross - Blanc globe à collet violet </li></ul>
  33. 34. Production 2010/2011 Oignons frais - Sturon (jaune) - Red Baron (rouge) Cebettes - Blanc de Lisbonne Radis blanc - Day Kong Radis rose - Flamboyant - National 2 Epinard - CorvetteF1 Basilic - Genovese - Rouge Osmin Ciboulette - Commune Menthe - Poivrée  
  34. 35. Production 2010/2011 <ul><li>Carottes primeurs </li></ul><ul><li>- Napoli </li></ul><ul><li>Betteraves primeurs </li></ul><ul><li>Chioggia - Crapaudine - Noire plate d’Egypte </li></ul><ul><li>Pommes de terre primeurs </li></ul><ul><li>- Noisette - Coquine </li></ul><ul><li>- Charlotte </li></ul><ul><li>Salades : </li></ul><ul><li>- Laitues type batavia - Laitues type feuilles de chêne </li></ul><ul><li>- Laitues type iceberg - Laitues type romaine </li></ul><ul><li>  </li></ul>
  35. 36. Production 2010/2011 Production Automne/Hiver : Choux classiques : - Choux cabus blanc - Choux rouges lisses - Choux Milan - Choux Fleurs hiver Choux originaux : - Choux d’hiver - Choux Rutabaga - Choux Rave - Choux Chinois - Choux Portugais Poireaux - Axima - Atlanta Navets - Globe blanc à collet violet Radis Noirs - Noir gros long d’hiver  
  36. 37. Production 2010/2011 Fenouils - Rondo Céleris Branches - Tall Utah Céleris raves - Monarch Blettes (Poirées) Verte à cardes Blanches - Rouge Epinards - Corvette Salades : - Chicorées Scaroles - Chicorées Frisées - Laitues Icebergs   Persil Géant Italie Roquette Sauvage Cressons Alénois Panais Demi-long de Guernesey  
  37. 38. Production 2010/2011 Carottes de garde - Nipomo Betteraves de garde - Red Ace Pommes de terre de garde - Coquine - Charlotte - Manon Courges - Muscade de Provence - Rouge Vif d’Etampes - Potimarron Uchiki Kuri - Butternut - Spaghetti Oignons secs - Sturon (jaune) - Red Baron (rouge) Echalotes - Red Sun  
  38. 39. Production à venir Pour la saison 2011/2012 : - Herbes à mesclun : moutarde verte, moutarde rouge, mibuna, mizuna - Coriandre - Ail - Fraises : variétés Cirafine, Ciflorette et Anaïs Pour la saison 2014/2015 , le verger sera opérationnel : - Pommes (récolte septembre/octobre 2014) - Poires (récolte septembre/octobre 2014)
  39. 40. Panier type hiver Au 15 décembre : -1,5 kg pommes de terre -1kg courge -1 choux Milan -1 scarole -200gr de mâche -5 oignons secs -1 radis noir -2 céleris rave -6 carottes -2 betteraves -1 choux vert -3 poireaux
  40. 41. Panier type été Au 15 Août : -1,5kg tomates classique -1kg tomates anciennes -1kg pommes de terre -4 aubergines -4 poivrons -5 courgettes -2 salades -1 melon -2 concombres -1 botte de radis -3 betteraves -2 choux raves -1 choux chinois
  41. 42. Prix du panier Année 2010/2011 2011/2012 Rémunération annuelle brute du paysan 18 000 € 24 000 € Nombre de paniers 30 60 Nombre de distributions 45 semaines 50 semaines Prix du panier 30 € TTC 25 € TTC Montant total annuel pour un panier plein 1 350 € TTC 1 250 € TTC
  42. 43. Contrat d’engagement <ul><li>Co-récoltant et producteur : Respect du règlement intérieur de la ferme « Le Village ». </li></ul><ul><li>Producteur : - Fournir équitablement, chaque semaine une part de récolte ou panier calculé pour convenir à 2 adultes et 2 enfants. </li></ul><ul><li>- Cultiver sans pesticides ni herbicides, dans le respect de la terre, de la biodiversité et de l’éthique des AMAP. </li></ul><ul><li>Co-récoltant : - Venir chercher sa « part de récolte » chaque semaine sur le lieu de distribution, dans l’heure impartie et avec son cabas. </li></ul><ul><li>- Effectuer au moins 5 permanences à l’accueil de la distribution pendant la saison. </li></ul><ul><li>- Participer dans la mesure du possible, aux divers ateliers à la ferme indispensables au bon fonctionnement de l’AMAP et à la compréhension des aléas climatiques et des problématiques agraires. </li></ul><ul><li>En cas de départ de l’AMAP en cours de saison, à prévenir au plus tôt le responsable de la gestion des co-récoltant afin que celui-ci essaie de lui trouver un remplaçant. En tout état de cause, le paiement engagé jusqu’à la fin du contrat, reste acquis au producteur, charge à l’adhérent de trouver un arrangement avec l’AMAPien qui le remplacera. </li></ul><ul><li>Régler , le jour de la signature du contrat, la totalité du montant de la saison par chèque. </li></ul>
  43. 44. Distribution 45 semaines de distribution : - 1 er panier le mardi 4 mai 2010 - dernier panier vendredi 22 mars 2011 30 paniers : 2 distributions par semaine : - 15 paniers le mardi - 15 paniers le vendredi. Horaires de distribution : 18h à 19h . Lieu : La ferme « Le Village » 27 rue Saint Denis 78930 GOUSSONVILLE
  44. 45. Processus d’adhésion <ul><li>Fiche d’engagement à renvoyer par mail ou courrier avant le samedi 27 mars (délai 1 semaine) à la ferme. </li></ul><ul><li>Dépouillement le dimanche 28 mars à 10h à la ferme « Le Village » par le cercle C4. </li></ul><ul><li>Concertation du cercle C4 pour appliquer le processus d’inclusion. </li></ul><ul><li>Convocation des co-récoltants retenus par téléphone. </li></ul><ul><li>Signature, contrat et chèques le 4 avril 2010 de 16h à 18h à la ferme Le Village. </li></ul>
  45. 46. Merci pour votre attention, Nous sommes à votre écoute …

×