Les groupes d’intérêt au secours de la démocratie (Saurugger – Grossman)<br />Objectif du texte : <br />S’interroger sur l...
Sauruger & grossman
Sauruger & grossman
Sauruger & grossman
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sauruger & grossman

514 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
514
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sauruger & grossman

  1. 1. Les groupes d’intérêt au secours de la démocratie (Saurugger – Grossman)<br />Objectif du texte : <br />S’interroger sur les groupes d’intérêts <br />dans le contexte de transformation des formes de la politique<br />quant à leur contribution éventuelle dans le renouveau du contrôle médiatique<br />Deux questions :<br />la gouvernance à multi niveaux affecte les formes classiques de représentation politique<br />fonction des groupes d’int. dans le système<br />Système politique à niveaux multiples<br />On peut parler d’une fragmentation verticale (ex. : UE) et horizontale.<br />Gouvernance à niveaux multiples<br />3 éléments : <br />Pouvoir décisionnel partagé entre plusieurs niveaux (commission européenne versus parlement européen)<br />Décision collective : perte de pouvoir du gouvernement<br />Arènes politiques interconnectées (ex. : acteur supranational intervient au niveau national<br />Problème= échappe au contrôle démocratique (élection, compétition partisane,…)<br />Ex : couche d’ozone= problème qui dépasse compétence nationaleTransfert des compétences à des institutions non contrôlées<br />CSQ : new centre de prise de décision<br />Dispersion horizontale car Etat délègue à des organes spécialisés + ou – autonomes CAR spécialisation de + en + grande du politique<br />Thèse Etat régulateur :<br />Il fixe des règles pour prévenir les défaillances du marché (à la place de diriger lui-même)<br />Comment ? Délégation des décisions à des agences indépendantes ( + d’objectivité)<br />≠tes formes de délégation :<br />L’Etat délègue quand il n’est plus vraiment compétent : ex : délégation monétaire pour l’euro/ indépendance banque de France<br />L’Etat délègue quand le niveau national n’est plus pertinent.<br />3 raisons à la délégation (au niveau national)<br />Impartialité<br />Participation (experts, associations,…)<br />Efficacité (le + pertinent)<br />CCL= dispersion horizontale et verticale sont liées<br />Pas une perte nette de pouvoir /souveraineté de l’Etat qui garde un noyau central de compétences<br />Etat régulateur : new en Europe scepticisme « déficit démocratique » : domaine soustrait au vote parlementaire  pas de contrôle équivalent sur les arènes politiques<br />Déficit de la démocratie liée à la crise de représentation<br />Crise de représentation<br />Divorce entre :<br />Citoyens – électeurs<br />Dirigeants<br />Paradoxe<br />Des valeurs démocratiques sont enracinées MAIS il y a une certaine méfiance envers les électeurs (Hommes politiques, partis politiques) image détériorée.<br />Question : quel intérêt politique ?<br />L’intérêt politique ne disparaît pas MAIS il prend de nouvelles formes de participation « non conventionnelles ».<br />Participation non élective au secours de la démocratie ?<br />Les groupes d’intérêt participent à l’élaboration, la mise en œuvre et à l’élaboration des politiques publiques.<br />Quel est le rôle des groupes d’intérêt ?<br />Délibération (normatif) ≠ participation (fonctionnaliste)<br />Il y a 2 formes de délibérations : <br />Compétitive : <br />Chaque acteur expose son information, point de vue (opposition)<br />Les représentants des citoyens récoltent des informations pour décider<br />Collaborative : l’intérêt général est mis en avant<br />La délibération peut être interne ou externe<br />Externe entre les élitesInterne au sein des groupes d’intérêtHommes politiques, représentants de groupesInformelRecherche d’alliance et de compromisArgumentation ( ! ) ≠ négociations concessionsLégislationAu début des années 90 consultation populaire (riverains)Ex : TGVFin des années 90 groupes d’intérêt peuvent participer au débatCela doit être assuré par l’EuropeLes représentants consultent leurs membres (pour changer d’opinion).Problème ! Démocratie associative non !Tension entre l’élite directive et les membres<br />Participation des groupes d’int dans le processus décisionnels<br />Néo-corporalisme<br />Les groupes d’intérêt représentent les citoyens capable de mettre en danger l’ordre public.<br />Il faut intégrer le processus de décision<br />Groupes d’intérêt = semi-public<br />Ex : le domaine de l’emploi (efficacité économique)<br />Syndicat<br />Aujourd’hui, pas beaucoup en France<br />Démocratie associative<br />Les groupes d’intérêt peuvent améliorer le processus politique et assurent la participation citoyenne.<br />Conditions<br />Préoccupations définies<br />Beaucoup de membres (disciplinés)<br />Structure stable<br />Ex : associations locales, culturelles, religieuses prennent en charge des services de l’Europe<br />Les représentants sont souvent responsables devant les instances représentatives.<br />L’état<br />Contrôle des groupes <br />Résultat des négociations<br />Met en place des conditions de base<br />Ex : service d’aide à domicile association<br />Problème à la participation non élective<br />Inégalité des groupes<br />Solution = soutien financier et structure juridique de la participation<br />Professionnalisation des élites + éloignement de la base (militants)<br />Les représentants professionnels veulent être influents au sein du système plutôt que le réformer.<br />Conclusion générale<br />Gouvernance multi-niveaux stress pour<br />Le système politique représentatif<br />La légitimité des représentants élus<br />Augmentation indépendantes (national)<br />Désaffectation des électeurs<br /> Augmentation des groupes d’intérêts dans les processus décisionnels<br />L’état ne se retire pas du jeu (état régulateur)<br />Il structure les lieux dans lesquels les débats – négociations avec les groupes d’intérêts ont lieu interaction entre l’état et les groupes d’intérêts ils ne sont pas des troubles fêtes MAIS participent processus décisionnel.<br />

×