LA NORMALISATION DES BIOCOMBUSTIBLES              UNE APPROCHE NÉCESSAIRE      AU DÉVELOPPEMENT ORDONNÉ DE LA FILIÈRE DU  ...
Quels sont les facteurs qui militent en faveur de lanormalisation des biocombustibles solides pour lechauffage:-     L’amé...
Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation :Origine de la biomasse (agricole, fo...
Les principales caractéristiques de la biomasse dansune perspective de normalisation (suite)Granulométrie : Le choix de la...
Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation (suite)Taux d’humidité : Le taux d’hu...
Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation (suite)Taux de cendre : La cendre est...
Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation (suite)La quantité de chaleur fournie...
Le chauffage à la biomasse et la pollutionatmosphériqueLa normalisation des biocombustibles est un élément fondamentalpour...
CONCLUSIONIl est impératif de se doter d’un mécanismeformel de normalisation des biocombustiblessolides afin de ne pas brû...
RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRESDIRECTION GÉNÉRALE DES SECTEURS DE L’INNOVATIONTECHNOLOGIQUE, DU TRANSPORT ET DE L’INDUSTRIE...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Normalisation des combustibles n laflamme aee

693 vues

Publié le

Facteurs favorisant la normalisation.

Caractéristiques de la biomasse
- Origine de la biomasse
- Paramètres "normatifs"
- Paramètres "informatifs"

Chauffage et pollution atmosphérique

www.aee.gouv.qc.ca

Publié dans : Business, Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
693
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Normalisation des combustibles n laflamme aee

  1. 1. LA NORMALISATION DES BIOCOMBUSTIBLES UNE APPROCHE NÉCESSAIRE AU DÉVELOPPEMENT ORDONNÉ DE LA FILIÈRE DU CHAUFFAGE À LA BIOMASSE Version du 26 janvier 2010
  2. 2. Quels sont les facteurs qui militent en faveur de lanormalisation des biocombustibles solides pour lechauffage:- L’amélioration globale de l’efficacité énergétique en fonction du design des équipements de combustion- La diminution des impacts environnementaux en matière d’émission de particules fines et de polluants atmosphériques (COV, HAP…)- Le développement d’un modèles d’affaires stable, fiable et concurrentiel dans un environnement de services énergétiques intégrés «commodité»
  3. 3. Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation :Origine de la biomasse (agricole, forestière, résiduelle adjuvantée ounon-adjuvantée)Paramètres dits «normatifs» - Granulométrie - Taux d’humidité - Taux de cendreParamètres dits «informatifs» - Quantité d’énergie par unité de masse (KJ/KG) - Taux de chlore
  4. 4. Les principales caractéristiques de la biomasse dansune perspective de normalisation (suite)Granulométrie : Le choix de la granulométrie de la biomasse doits’établir en fonction du type d’installation de combustion TYPE D’INSTALLATION PUISSANCE COMBUSTIBLES Humidité de 10% à 25%CHAUDIÈRE À GRILLES PLANES 15 kW à 800 kW Granulométrie : 3 cm grand côté CHAUDIÈRE À GRILLES Humidité de 25% à 50% 120 kW à 25 MW MOBILES Granulométrie : 10 cm à 30 cm Humidité de 40% à 65% CHAUDIÈRE À GRILLES 2 MW à 25 MW Écorces, bois très humide ROTATIVES Humidité: jusqu’à 65% CHAUDIÈRE À LIT FLUIDISÉ 20MW à 600 MW Granulométrie fine
  5. 5. Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation (suite)Taux d’humidité : Le taux d’humidité du combustible représente un facteurdéterminant du rendement thermique du système mais aussi de ses rejetsdans l’atmosphère.Divers facteurs influencent le taux d’humidité :- l’essence de bois- la grosseur des bois (volume aubier/ volume total)- la période d’exploitation- la condition de stockage (sous abri ou à l’air libre)
  6. 6. Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation (suite)Taux de cendre : La cendre est un sous produit de la combustion qu’il fautstocker, valoriser ou éliminer.- Les cendre non exogènes sont générée par les matières constitutives de la biomasse- Les cendres exogènes sont générée par les impuretés acheminées avec la biomasse (non exogènes)La détermination du taux de cendre généré par un biocombustible estessentiel à la détermination du pouvoir calorifique inférieur (PCI)
  7. 7. Les principales caractéristiques de la biomasse dans uneperspective de normalisation (suite)La quantité de chaleur fournie : On défini le pouvoir calorifique commela quantité d’énergie dégagée par un corps lors de sa combustioncomplètes (CEN/TS 14588)- Le pouvoir calorifique inférieur (PCI) de la biomasse représente la chaleur maximale qui pourra être produite dans une chaudière classique. Elle s’exprime en kWh ou en Joule. Le PCI varie peu selon les essences forestière (feuillus 18 à 19 MJ/kg ; résineux 20 MJ/kg).- Le PCI dépend principalement de l’humidité du combustible. Il est fréquemment déterminé à partir d’échantillonnage de taux d’humidité des combustibles.
  8. 8. Le chauffage à la biomasse et la pollutionatmosphériqueLa normalisation des biocombustibles est un élément fondamentalpour la fiabilité et l’efficacité des systèmes de chauffage, ce qui a uneffet direct sur les émissions de plusieurs polluants.
  9. 9. CONCLUSIONIl est impératif de se doter d’un mécanismeformel de normalisation des biocombustiblessolides afin de ne pas brûler cette filièrenaissante au Québec
  10. 10. RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRESDIRECTION GÉNÉRALE DES SECTEURS DE L’INNOVATIONTECHNOLOGIQUE, DU TRANSPORT ET DE L’INDUSTRIENicolas Laflamme, ing.fChargé de programme, bioénergiesAgence de lefficacité énergétique5700, 4e Avenue Ouest, RCQuébec (Québec) G1H 6R1Téléphone : 418 627-6379 ext : 8099 ou 1 877 727-6655Télécopieur : 418 643-5828Site Internet : www.aee.gouv.qc.caCourriel : aee@aee.gouv.qc.ca Merci!

×