SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
PUB
PUB
3
2
1
… QUI SONT-ELLES ?
Des industries culturelles et créatives (ICC) qui fabriquent
des produits ou des œuvres dont le succès est, par nature,
incertain. Les ICC suivent une logique d’économie d’offre.
Les ICC revêtent une forte dimension sociale et identitaire.
Leur succès passe par la capacité à créer une émulation
collective.
Par exemple : nous écoutons une musique correspondant
à nos goûts et qui nous rattache à une communauté dont
on se sent proche.
Les ICC ont besoin de prescripteurs, exerçant une fonction
de repère dans cette économie de l’offre.
Par exemple : l’éditeur ne publie qu’une partie des livres qu’il
reçoit et le libraire conseille ses clients.
1
2
3
Médiasaudiovisuels
Radio, TV, Cinéma,
Musique, Vidéo,
Jeux vidéo
14 % (1)
Spectaclevivant
Spectacles,
Théâtre,
Concerts
7 % (1)
Architecture
4 % (1)
Artsdevivre
Arts de la table,
Ameublement,
Décoration
10 % (1)
Artsvisuels
Photographie,
Marché de l’art,
Arts plastiques, Design
9 % (1)
Gastronomie
Vins
3 % (1)
Publicité
9 % (1)
Patrimoine
Musées,
Monuments
2 % (1)
Mode,Luxe,Beauté
Textile, Habillement,
Accessoires, Parfums,
Cosmétiques
32 % (1)
Médiasimprimés
Livres,
Presse
10 % (1)
104 Md€VALEUR AJOUTÉE
DES ICC EN FRANCE
EN 2015
1,7
MILLION
DE SALARIÉSEN FRANCE
EN 2015
LESDROITS
DEPROPRIÉTÉ
INTELLECTUELLE
LAMARQUE
LESAVOIR-FAIRE
ETLACRÉATIVITÉ
La créativité, le savoir-faire et la marque
sont protégés.
La marque est le premier repère
de consommation pour les clients.
Le savoir-faire et la créativité sont
des éléments clés de différenciation.
La fonction protectrice des droits de
propriété intellectuelle est remise en
question par le piratage massif et les
logiques d’open source.
Internet ouvre la voie à de nouveaux
canauxdediffusion,notammentàtravers
les réseaux sociaux.
Avantage : les consommateurs
deviennent les ambassadeurs de
la marque.
Inconvénient : les consommateurs
peuventpropagerleurmécontentement
à grande échelle.
Une ouverture est nécessaire pour se
démarquer. De nouveaux outils (CAO,
impression 3D, IA...) et de nouvelles
pratiques (collaboratif, cocréation...)
sont désormais à disposition des
entrepreneurs.
CRÉATION
FABRICATION
COMMUNICATION
DISTRIBUTION
En amont de la chaîne, de nouveaux outils assistent désormais les créateurs :
conception numérique (design informatique, modélisation 3D…), logiciels de
personnalisation de la création (cocréation avec le client), mise en réseau des
différents métiers, etc.
L’e-commerce s’est imposé comme canal de distribution à part entière, bien que
le point de vente physique reste un pilier de la relation client. Le phénomène de
« plateformisation » a pris de l’ampleur, avec les menaces que cela comporte pour
la pérennité de certaines entreprises, qui doivent désormais composer avec les géants
du net.
De nouvelles modalités de fabrication voient progressivement le jour, notamment
incarnées par les FabLabs. Parmi les nouveaux outils, se propagent l’imprimante
3D et l’internet des objets (IO). Dans les nouvelles pratiques, se développent
la collaboration et le partage des connaissances.
“On a fait plusieurs conférences, et à chaque fois que
je mentionnais l’exemple des vases imprimés en 3D avec
le design généré par le son de la voix, certaines personnes me
demandaient : « Mais où est la main de l’artisan ? ». Je répondais
qu’elle s’était glissée dans l’informatique sous forme de lignes
de code.
François Brument, Designer
“Si le commerce se digitalise aujourd’hui, c’est parce que
les clients sont digitalisés. Les commerçants n’ont plus le choix
s’ils veulent les fidéliser et mieux les connaître.
Yves Curtat, Dirigeant fondateur et directeur commercial de
Retail Reload, solution de visibilité des stocks en temps réel
“Nous proposons une boîte à outils complète pour l’innovateur
produit.Nousmontronsauxentreprisesqu’ilexistedescompétences
qu’elles n’avaient pas envisagées dans leur processus de
fabrication et qui sont fondamentales dans le développement
de leur projet. Nous les mettons en contact avec des experts et
des réseaux qu’elles n’ont pas l’habitude de solliciter.
AgatheFourquet,CofondatricedeUsineIo,plateformed’innovation
produit et d’industrialisation
La possibilité de « tracer » les consommateurs à partir de leur navigation internet et
mobile implique une nouvelle approche de la relation client. Les entreprises
connaissent mieux leurs clients, elles communiquent de façon très personnalisée
etgéolocalisée.Laprisedeparolelibéréedesconsommateursvialesréseauxsociaux,
ouvre de nouvelles opportunités d’échanges.
“L’arrivéedudigitaldanslesstratégiesmarketingdesentreprises
révolutionne complètement la logique des campagnes de
communication. Le marketing traditionnel utilise comme vecteur
principal la publicité et décline ensuite les campagnes sur
les autres canaux. Avec le digital, les marques commencent par
analyser leur audience, évaluent quel est le meilleur canal de
mise en relation et en fonction des préférences de leur audience,
conçoivent le contenu correspondant et le diffusent en média
ou de manière organique.
Michael Jais, CEO de Launchmetrics, plateforme logicielle
spécialisée dans le marketing digital et d’influence
(1) 
En pourcentage du total
de la valeur ajoutée des ICC en 2015.
Source : Bpifrance à partir des données INSEE.
LES ICC : 10 SECTEURS D’ACTIVITÉ
LA MUTATION DU CLIENT
DES TRAJECTOIRES DIFFÉRENCIÉES
SELON LE TYPE DE BIENS
…Prescripteur …Contributeur…Ambassadeur …Créateur
Les secteurs
de biens informationnels
(presse, musique, vidéo, films)
ont été les premiers touchés par
la transformation numérique (copie facile,
piratage peer-to-peer...). La valeur de
leur contenu a baissé drastiquement,
les obligeant à repenser leurs business
models en urgence.
Les industries
dont l’activité repose sur
la commercialisation de biens
physiques ou sur le « vivant »
(musées, spectacle vivant)
ont été touchées plus tardivement, sans
remettre en cause la nature même de leurs
créations.Toutefois,ellesn’échappentpas
à l’obligation de s’adapter aux nouveaux
canaux de distribution (e-commerce,
mobile…) et de concevoir et fabriquer
autrement (réalité virtuelle, cocréation…).
Digitalisation
accélérée
Digitalisation
m
odérée
AVANT
LA RÉVOLUTION
NUMÉRIQUE
APRÈS
LA RÉVOLUTION
NUMÉRIQUE
L’implicationduconsommateur
peut prendre 4 formes.
Le client…
C’EST TOUTE LA CHAÎNE DE VALEUR
QUI EST TOUCHÉE !
Téléchargez l’étude complète sur bpifrance-lelab.fr
LES INDUSTRIES DE LA FRENCH TOUCH…
DE LA CRÉATION À LA DISTRIBUTION
LES 3 IMPACTS CLÉS
DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE
1
2
3
LA CRÉATIVITÉ
DÉROUTÉE
OU AUGMENTÉE
COMMENT LE NUMÉRIQUE TRANSFORME
LES INDUSTRIES DE LA FRENCH TOUCH

Contenu connexe

Tendances

L'assurance en mouvement mai 2015
L'assurance en mouvement mai 2015L'assurance en mouvement mai 2015
L'assurance en mouvement mai 2015
Enola2505
 

Tendances (19)

Inforgraphie - Industrie 4.0
Inforgraphie - Industrie 4.0 Inforgraphie - Industrie 4.0
Inforgraphie - Industrie 4.0
 
La transformation numérique des entreprises : les clés du succès
La transformation numérique des entreprises : les clés du succèsLa transformation numérique des entreprises : les clés du succès
La transformation numérique des entreprises : les clés du succès
 
Thèse : La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi du BTP ? MB...
Thèse : La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi du BTP ? MB...Thèse : La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi du BTP ? MB...
Thèse : La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi du BTP ? MB...
 
Infographie Bpifrance Le Lab - le numérique déroutant, l’impact du digital su...
Infographie Bpifrance Le Lab - le numérique déroutant, l’impact du digital su...Infographie Bpifrance Le Lab - le numérique déroutant, l’impact du digital su...
Infographie Bpifrance Le Lab - le numérique déroutant, l’impact du digital su...
 
LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...
LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...
LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...
 
Transformation Digitale
Transformation DigitaleTransformation Digitale
Transformation Digitale
 
Bpifrance le lab - le numerique deroutant
Bpifrance le lab - le numerique deroutantBpifrance le lab - le numerique deroutant
Bpifrance le lab - le numerique deroutant
 
La veille de Red Guy du 16.05.12 : Le changement c'est maintenant
La veille de Red Guy du 16.05.12 : Le changement c'est maintenantLa veille de Red Guy du 16.05.12 : Le changement c'est maintenant
La veille de Red Guy du 16.05.12 : Le changement c'est maintenant
 
Bpifrance le lab le numerique deroutant acte 2
Bpifrance le lab le numerique deroutant acte 2Bpifrance le lab le numerique deroutant acte 2
Bpifrance le lab le numerique deroutant acte 2
 
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovationTransformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
 
Numerique deroutant
Numerique deroutantNumerique deroutant
Numerique deroutant
 
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
 
L'assurance en mouvement mai 2015
L'assurance en mouvement mai 2015L'assurance en mouvement mai 2015
L'assurance en mouvement mai 2015
 
Innovation Nouvelle Generation
Innovation Nouvelle GenerationInnovation Nouvelle Generation
Innovation Nouvelle Generation
 
Tday programme 040416
Tday programme 040416Tday programme 040416
Tday programme 040416
 
Transformation numerique-livre-blanc
Transformation numerique-livre-blancTransformation numerique-livre-blanc
Transformation numerique-livre-blanc
 
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
 
Conférence Paris Retail Week : sur la voix d'un futur moins digital ?
Conférence Paris Retail Week : sur la voix d'un futur moins digital ?Conférence Paris Retail Week : sur la voix d'un futur moins digital ?
Conférence Paris Retail Week : sur la voix d'un futur moins digital ?
 
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux RepèresInnovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
 

Similaire à Bpifrance Le Lab - Infographie - La créativité déroutée ou augmentée

Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuelsBenchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Vinet Robert
 
Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02
Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02
Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02
Pauline Chevalier
 
EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010
EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010 EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010
EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010
asmaelle
 

Similaire à Bpifrance Le Lab - Infographie - La créativité déroutée ou augmentée (20)

La Veille De Né Kid Du 04.02.09 : quand les marques utilisent leurs clients
La Veille De Né Kid Du 04.02.09 : quand les marques utilisent leurs clientsLa Veille De Né Kid Du 04.02.09 : quand les marques utilisent leurs clients
La Veille De Né Kid Du 04.02.09 : quand les marques utilisent leurs clients
 
Bpifrance Le Lab: Comment le numérique transforme les industries de la French...
Bpifrance Le Lab: Comment le numérique transforme les industries de la French...Bpifrance Le Lab: Comment le numérique transforme les industries de la French...
Bpifrance Le Lab: Comment le numérique transforme les industries de la French...
 
Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010Essaivirginiemaltais2010
Essaivirginiemaltais2010
 
Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuelsBenchmark  exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
Benchmark exploiter le potentiel marketing des univers virtuels
 
Dans quelle mesure les médias digitaux dématérialisés modifient- ils le compo...
Dans quelle mesure les médias digitaux dématérialisés modifient- ils le compo...Dans quelle mesure les médias digitaux dématérialisés modifient- ils le compo...
Dans quelle mesure les médias digitaux dématérialisés modifient- ils le compo...
 
La Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversation
La Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversationLa Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversation
La Veille De Né Kid Du 18.06.09 : le marketing de la conversation
 
Acquisition Digitale : du Smart Data au Growth Hacking
Acquisition Digitale  : du Smart Data au Growth HackingAcquisition Digitale  : du Smart Data au Growth Hacking
Acquisition Digitale : du Smart Data au Growth Hacking
 
Formateurs BTS Pro ERPC & Bac Pro RPIP
Formateurs BTS Pro ERPC & Bac Pro RPIPFormateurs BTS Pro ERPC & Bac Pro RPIP
Formateurs BTS Pro ERPC & Bac Pro RPIP
 
Le Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissanceLe Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissance
 
Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02
Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02
Prsentationcorporate2 121121171839-phpapp02
 
EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010
EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010 EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010
EBG : Assemblé générale, le 17 juin 2010
 
Votre communication digitale autrement
Votre communication digitale autrement Votre communication digitale autrement
Votre communication digitale autrement
 
MarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et NetMarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et Net
 
10 applications web2.0 pour les entreprises
10 applications web2.0 pour les entreprises10 applications web2.0 pour les entreprises
10 applications web2.0 pour les entreprises
 
Emarketing
EmarketingEmarketing
Emarketing
 
le web marketing au service de l'entreprise
le web marketing au service de l'entreprisele web marketing au service de l'entreprise
le web marketing au service de l'entreprise
 
Introduction aux médias sociaux
Introduction aux médias sociauxIntroduction aux médias sociaux
Introduction aux médias sociaux
 
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATIONCNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
 
LES DONNEES, MUSES ET FRONTIERES DE LA CREATION
LES DONNEES, MUSES ET FRONTIERES DE LA CREATIONLES DONNEES, MUSES ET FRONTIERES DE LA CREATION
LES DONNEES, MUSES ET FRONTIERES DE LA CREATION
 
Havas Média bilan perspectives 2016
Havas Média bilan perspectives 2016Havas Média bilan perspectives 2016
Havas Média bilan perspectives 2016
 

Plus de Bpifrance

Plus de Bpifrance (20)

Bilan d'activité 2023 de Bpifrance
Bilan d'activité 2023 de BpifranceBilan d'activité 2023 de Bpifrance
Bilan d'activité 2023 de Bpifrance
 
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdfCREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
 
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdfCREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
 
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdfCREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
CREATION_INFOGRAPHIE_LEVEE DE FONDS_A4_V2_Plan de travail 1.pdf
 
INFOGRAPHIE TVA-VDEF.pdf
INFOGRAPHIE TVA-VDEF.pdfINFOGRAPHIE TVA-VDEF.pdf
INFOGRAPHIE TVA-VDEF.pdf
 
Guide MéthodologiqueVF.pdf
Guide MéthodologiqueVF.pdfGuide MéthodologiqueVF.pdf
Guide MéthodologiqueVF.pdf
 
Guide MéthodologiqueVF.pdf
Guide MéthodologiqueVF.pdfGuide MéthodologiqueVF.pdf
Guide MéthodologiqueVF.pdf
 
Impact de Bpifrance en 2022
Impact de Bpifrance en 2022Impact de Bpifrance en 2022
Impact de Bpifrance en 2022
 
Baromètre Private Equity 2023 OpinionWay pour Bpifrance et France Invets
Baromètre Private Equity 2023 OpinionWay pour Bpifrance et France InvetsBaromètre Private Equity 2023 OpinionWay pour Bpifrance et France Invets
Baromètre Private Equity 2023 OpinionWay pour Bpifrance et France Invets
 
Bpifrance 10 ans d'impact
Bpifrance 10 ans d'impactBpifrance 10 ans d'impact
Bpifrance 10 ans d'impact
 
Guide méthodologique du pitch.pdf
Guide méthodologique du pitch.pdfGuide méthodologique du pitch.pdf
Guide méthodologique du pitch.pdf
 
L’impact des 10 premières années de l’action Bpifrance sur l’économie françai...
L’impact des 10 premières années de l’action Bpifrance sur l’économie françai...L’impact des 10 premières années de l’action Bpifrance sur l’économie françai...
L’impact des 10 premières années de l’action Bpifrance sur l’économie françai...
 
Bpifrance : 10 ans d'impact
Bpifrance : 10 ans d'impactBpifrance : 10 ans d'impact
Bpifrance : 10 ans d'impact
 
Guide pratique du créateur 2023
Guide pratique du créateur 2023Guide pratique du créateur 2023
Guide pratique du créateur 2023
 
Guide de cybersécurité
Guide de cybersécurité Guide de cybersécurité
Guide de cybersécurité
 
Bilan d'activité de Bpifrance 2022
Bilan d'activité de Bpifrance 2022Bilan d'activité de Bpifrance 2022
Bilan d'activité de Bpifrance 2022
 
Infographie : quel statut juridique choisir pour mon entreprise ?
Infographie : quel statut juridique choisir pour mon entreprise ?Infographie : quel statut juridique choisir pour mon entreprise ?
Infographie : quel statut juridique choisir pour mon entreprise ?
 
Infographie choix du statut juridique juin 2022.pdf
Infographie choix du statut juridique juin 2022.pdfInfographie choix du statut juridique juin 2022.pdf
Infographie choix du statut juridique juin 2022.pdf
 
Principales mesures de la LFSS pour 2023.pdf
Principales mesures de la LFSS pour 2023.pdfPrincipales mesures de la LFSS pour 2023.pdf
Principales mesures de la LFSS pour 2023.pdf
 
Synthèse loi de finances 2023.pdf
Synthèse loi de finances 2023.pdfSynthèse loi de finances 2023.pdf
Synthèse loi de finances 2023.pdf
 

Bpifrance Le Lab - Infographie - La créativité déroutée ou augmentée

  • 1. PUB PUB 3 2 1 … QUI SONT-ELLES ? Des industries culturelles et créatives (ICC) qui fabriquent des produits ou des œuvres dont le succès est, par nature, incertain. Les ICC suivent une logique d’économie d’offre. Les ICC revêtent une forte dimension sociale et identitaire. Leur succès passe par la capacité à créer une émulation collective. Par exemple : nous écoutons une musique correspondant à nos goûts et qui nous rattache à une communauté dont on se sent proche. Les ICC ont besoin de prescripteurs, exerçant une fonction de repère dans cette économie de l’offre. Par exemple : l’éditeur ne publie qu’une partie des livres qu’il reçoit et le libraire conseille ses clients. 1 2 3 Médiasaudiovisuels Radio, TV, Cinéma, Musique, Vidéo, Jeux vidéo 14 % (1) Spectaclevivant Spectacles, Théâtre, Concerts 7 % (1) Architecture 4 % (1) Artsdevivre Arts de la table, Ameublement, Décoration 10 % (1) Artsvisuels Photographie, Marché de l’art, Arts plastiques, Design 9 % (1) Gastronomie Vins 3 % (1) Publicité 9 % (1) Patrimoine Musées, Monuments 2 % (1) Mode,Luxe,Beauté Textile, Habillement, Accessoires, Parfums, Cosmétiques 32 % (1) Médiasimprimés Livres, Presse 10 % (1) 104 Md€VALEUR AJOUTÉE DES ICC EN FRANCE EN 2015 1,7 MILLION DE SALARIÉSEN FRANCE EN 2015 LESDROITS DEPROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE LAMARQUE LESAVOIR-FAIRE ETLACRÉATIVITÉ La créativité, le savoir-faire et la marque sont protégés. La marque est le premier repère de consommation pour les clients. Le savoir-faire et la créativité sont des éléments clés de différenciation. La fonction protectrice des droits de propriété intellectuelle est remise en question par le piratage massif et les logiques d’open source. Internet ouvre la voie à de nouveaux canauxdediffusion,notammentàtravers les réseaux sociaux. Avantage : les consommateurs deviennent les ambassadeurs de la marque. Inconvénient : les consommateurs peuventpropagerleurmécontentement à grande échelle. Une ouverture est nécessaire pour se démarquer. De nouveaux outils (CAO, impression 3D, IA...) et de nouvelles pratiques (collaboratif, cocréation...) sont désormais à disposition des entrepreneurs. CRÉATION FABRICATION COMMUNICATION DISTRIBUTION En amont de la chaîne, de nouveaux outils assistent désormais les créateurs : conception numérique (design informatique, modélisation 3D…), logiciels de personnalisation de la création (cocréation avec le client), mise en réseau des différents métiers, etc. L’e-commerce s’est imposé comme canal de distribution à part entière, bien que le point de vente physique reste un pilier de la relation client. Le phénomène de « plateformisation » a pris de l’ampleur, avec les menaces que cela comporte pour la pérennité de certaines entreprises, qui doivent désormais composer avec les géants du net. De nouvelles modalités de fabrication voient progressivement le jour, notamment incarnées par les FabLabs. Parmi les nouveaux outils, se propagent l’imprimante 3D et l’internet des objets (IO). Dans les nouvelles pratiques, se développent la collaboration et le partage des connaissances. “On a fait plusieurs conférences, et à chaque fois que je mentionnais l’exemple des vases imprimés en 3D avec le design généré par le son de la voix, certaines personnes me demandaient : « Mais où est la main de l’artisan ? ». Je répondais qu’elle s’était glissée dans l’informatique sous forme de lignes de code. François Brument, Designer “Si le commerce se digitalise aujourd’hui, c’est parce que les clients sont digitalisés. Les commerçants n’ont plus le choix s’ils veulent les fidéliser et mieux les connaître. Yves Curtat, Dirigeant fondateur et directeur commercial de Retail Reload, solution de visibilité des stocks en temps réel “Nous proposons une boîte à outils complète pour l’innovateur produit.Nousmontronsauxentreprisesqu’ilexistedescompétences qu’elles n’avaient pas envisagées dans leur processus de fabrication et qui sont fondamentales dans le développement de leur projet. Nous les mettons en contact avec des experts et des réseaux qu’elles n’ont pas l’habitude de solliciter. AgatheFourquet,CofondatricedeUsineIo,plateformed’innovation produit et d’industrialisation La possibilité de « tracer » les consommateurs à partir de leur navigation internet et mobile implique une nouvelle approche de la relation client. Les entreprises connaissent mieux leurs clients, elles communiquent de façon très personnalisée etgéolocalisée.Laprisedeparolelibéréedesconsommateursvialesréseauxsociaux, ouvre de nouvelles opportunités d’échanges. “L’arrivéedudigitaldanslesstratégiesmarketingdesentreprises révolutionne complètement la logique des campagnes de communication. Le marketing traditionnel utilise comme vecteur principal la publicité et décline ensuite les campagnes sur les autres canaux. Avec le digital, les marques commencent par analyser leur audience, évaluent quel est le meilleur canal de mise en relation et en fonction des préférences de leur audience, conçoivent le contenu correspondant et le diffusent en média ou de manière organique. Michael Jais, CEO de Launchmetrics, plateforme logicielle spécialisée dans le marketing digital et d’influence (1)  En pourcentage du total de la valeur ajoutée des ICC en 2015. Source : Bpifrance à partir des données INSEE. LES ICC : 10 SECTEURS D’ACTIVITÉ LA MUTATION DU CLIENT DES TRAJECTOIRES DIFFÉRENCIÉES SELON LE TYPE DE BIENS …Prescripteur …Contributeur…Ambassadeur …Créateur Les secteurs de biens informationnels (presse, musique, vidéo, films) ont été les premiers touchés par la transformation numérique (copie facile, piratage peer-to-peer...). La valeur de leur contenu a baissé drastiquement, les obligeant à repenser leurs business models en urgence. Les industries dont l’activité repose sur la commercialisation de biens physiques ou sur le « vivant » (musées, spectacle vivant) ont été touchées plus tardivement, sans remettre en cause la nature même de leurs créations.Toutefois,ellesn’échappentpas à l’obligation de s’adapter aux nouveaux canaux de distribution (e-commerce, mobile…) et de concevoir et fabriquer autrement (réalité virtuelle, cocréation…). Digitalisation accélérée Digitalisation m odérée AVANT LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE APRÈS LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE L’implicationduconsommateur peut prendre 4 formes. Le client… C’EST TOUTE LA CHAÎNE DE VALEUR QUI EST TOUCHÉE ! Téléchargez l’étude complète sur bpifrance-lelab.fr LES INDUSTRIES DE LA FRENCH TOUCH… DE LA CRÉATION À LA DISTRIBUTION LES 3 IMPACTS CLÉS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE 1 2 3 LA CRÉATIVITÉ DÉROUTÉE OU AUGMENTÉE COMMENT LE NUMÉRIQUE TRANSFORME LES INDUSTRIES DE LA FRENCH TOUCH