Oracle Cluster Rac

2 886 vues

Publié le

Présentation sur les clusters d'oracle

  • Soyez le premier à commenter

Oracle Cluster Rac

  1. 1. LES CLUSTERS DEMANDÉ PAR : MAROUANE TOUZANI BRAHIM BELGHMI MR. ELKALAY 2013/2014 1 REALISÉ PAR :
  2. 2. PLAN Principes Les Clusters offrent Types de Cluster Contraintes d’utilisation Manipulation 2 Conclusion
  3. 3. PRINCIPE Un cluster est une architecture matérielle où plusieurs serveurs indépendants sont reliés afin de fonctionner comme s’ils constituaient un seul serveur. Chaque serveur participant à un cluster est appelé nœud. 3 Dans des conditions normales, chaque nœud agit de manière indépendante et gère son propre travail.
  4. 4. 4 PRINCIPE
  5. 5. LES CLUSTERS OFFRENT La performance . La fiabilité et la disponibilité . L’évolutivité facile par ajout de nœuds . 5 L’administration de plusieurs machines vues comme une seule.
  6. 6. TYPES DE CLUSTERS Oracle propose deux types de clusters : • Oracle Fail Safe • Oracle Real Application Clusters (RAC) Chacun d’eux répond à des objectifs précis. Ils imposent aussi des contraintes bien différentes. Le domaine d’Oracle Real Application Server combine à la fois performance et haute disponibilité, alors qu’Oracle Fail Safe se concentre surtout sur la disponibilité. 6 le terme cluster est implicitement associé à Oracle Real Application Clusters
  7. 7. 7 TYPES DE CLUSTERS
  8. 8. 8 ORACLE FAIL SAFE
  9. 9. REAL APPLICATION CLUSTER (RAC) Dans une architecture RAC, la base de données fonctionne simultanément sur l’ensemble des serveurs, on peut rencontrer des clusters à deux, trois, quatre nœuds. Si une défaillance se produit, les autres nœuds assurent une continuité de service. 9 La configuration permet d’avoir une grande puissance, car tous les nœuds travaillent simultanément, alors que dans Fail Safe, un seul est actif.
  10. 10. 10 REAL APPLICATION CLUSTER(RAC)
  11. 11. CAS D’UTILISATION DU RAC Son intérêt est évident lorsque les contraintes et les performances de disponibilité sont plus fortes que celles qui sont possibles avec Oracle Fail Safe. On rencontre deux types d’utilisation : 11 • un seul serveur est incapable de supporter la charge des utilisateurs ou programmes connectés. • Le système a besoin d’une haute disponibilité, proche de zéro temps d’arrêt toléré.
  12. 12. 12 FONCTIONNEMENT DU RAC
  13. 13. FONCTIONNEMENT DU RAC Chaque nœud d’un cluster accède à des ressources communes: les fichiers de données. Pour que différents nœuds accèdent en même temps à un fichier, il faut que ce fichier soit du type Raw Devices. Le Raw Devices est plus un type de partition disque (comme FAT, NTFS, etc4) qu’un fichier. La manipulation des raw-devices est complexe -> leurs 13 manipulation ne ce fait comme un simple fichier.
  14. 14. CONTRAINTES D’UTILISATION Ressources et connaissances techniques des clusters importantes . Coût important de la configuration (option Oracle facturée). Augmentation de la puissance totale du cluster par ajout de processeurs ou de nœuds. Les applications doivent obligatoirement être écrites pour tirer profit du cluster. 14 nécessite plus de compétences et des développements spéciaux pour en tirer le meilleur parti.
  15. 15. INSTALLATION RAC Vérification des exigences du système. Test de connectivité du réseau. Configuration des Utilisateurs. Création des disques partagés. Installation d’Oracle Clusterware Software. 15 Installation de la base de données.
  16. 16. VÉRIFICATION DES EXIGENCES DU SYSTÈME. Mémoire (Min = 1 Go, recommandée = 2Go) Minimum de carte réseaux = 2. Espace disque 10Go (4,3,3) pour le software. 16 Disques partageables
  17. 17. CONFIGURATION RÉSEAUX Chaque nœud doit contenir : Une adresse public Une adresse privée Une adresse virtuelle (optionnelle) Configurer un nom de domaine DNS 17 Vérification de la connectivité entre les nœuds et les clients.
  18. 18. STOCKAGE DISQUES ASM Chaque nœud a la possibilité d’accéder aux support de stockage(partagés), qui contient les différents fichiers constituant la base de données(Fichiers de données, Fichiers de contrôle…) Les types de partitions supportés par Oracle sont : FAT, 18 NTFS, raw-device.
  19. 19. RÉCAPITULATIF DES PRÉREQUIS Chaque nœud doit contenir : Une adresse public 19 Une
  20. 20. 20 INSTALLATION CLUSTER
  21. 21. 21 INSTALLATION CLUSTER
  22. 22. 22 INSTALLATION CLUSTER
  23. 23. 23 INSTALLATION CLUSTER
  24. 24. 24 INSTALLATION CLUSTER
  25. 25. 25 INSTALLATION CLUSTER
  26. 26. 26 INSTALLATION LOGICIEL BD
  27. 27. 27 INSTALLATION LOGICIEL BD
  28. 28. 28 INSTALLATION LOGICIEL BD
  29. 29. 29 INSTALLATION LOGICIEL BD
  30. 30. 30 INSTALLATION BD
  31. 31. 31 INSTALLATION BD
  32. 32. VÉRIFIER L’INSTALLATION SQL> SELECT * FROM v $ active_instances; INST_NAME de INST_NUMBER ------ -------------------------------------------------- --------------1 RAC1: rac1 32 2 RAC2: RAC2
  33. 33. 33 VÉRIFIER L’INSTALLATION
  34. 34. 34 CONCLUSION

×