ACTUALITÉ P.9
Des travaux
dans les écoles
ACTUALITÉ P.9
La ville
passe au LED
ACTUALITÉ P.18
Une crèche
24h/24
BUSSYMAGAZI...
BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page2
BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL.: 01646624...
I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 20134
L’association JIM réunit les passionnés de voitures japonaises
Dimanche 14 juillet, J...
Les chineurs au rendez-vous
Dimanche 23 juin, les principales artères du centre-ville
étaient occupées par environ 800 sta...
Pendant que les petits construisaient le
traditionnel château de sable…
Plus étoffé et plus festif, Bussy Plage 2013 a bat...
BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 7
E N I M A G E S
Partageant leurs crayons, parents et enfants ont pu
exprimer tout le...
A C T U A L I T É
Le choix du mercredi
et 2h de pause méridienne
Malgré d’inévitables divergences, compte
tenu des nombreu...
Alors que l’éclairage public se renouvelle, l’inté-
gralité des bâtiments municipaux continuent de
s’équiper avec cette no...
A C T U A L I T É
l’Intérieur (www.interieur.gouv.fr ou
www.service-public.fr à la rubrique
« élections »). Le formulaire ...
A C T U A L I T É
Suivant une stratégie de développement
de son réseau fibre, Numericable a choisi
Bussy pour être parmi l...
A C T U A L I T É
Après France 5 avec « les Maternelles » et M6 avec « Incroyable talent »,
c’est au tour de France 2 de s...
Un bilan positif qui s’explique par l’investis-
sement de plusieurs partenaires: la munici-
palité,l’école,leconservatoire...
D O S S I E R
l
I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201314
LE NOUVEL ENJEU
D’AMÉNAGEMENT
RÉINVENTONS
LE CENTRE-VILLE!
Avenue du...
D O S S I E R
La ville se construit
En 1993, alorsquela villenecompteque2500habi-
tants, la Grand’Place est inaugurée. La ...
D O S S I E R
I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201316
Un centre-ville en rénovation
Désormais, l’urbanisation nouvelle – qui...
D O S S I E R
L’urbanisation
de la ville
en quelques dates
15 octobre 1985
• Création de l’agglomération
nouvelle de Bussy...
I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201318
P E T I T E E N F A N C E
en Île-de-France! Le succès dépassant ses espérances, Dali...
BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 19
R E N C O N T R E
munes voisines, pour étendre le concept.
C’est ainsi que la munic...
I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201320
R E N C O N T R E
moi? » s’est-elle dit! Rapidement, elle s’est
offert une véritable...
BUSSY MAG N° 156 - JUILLET-AOÛT 2013 I 21
Avec des équipes seniors en difficulté, la jeunesse du Bussy Basket a été
l’une ...
S P O R T
tout le week-end, et a permis les entraîne-
ments sur la plage, toujours très agréables
pour les stagiaires. Tou...
S P O R T
Fontaine, Les Violennes, Le Clos, Louis-Gui-
bert, George-Sand et Louis-Braille se sont
initiées aux joies du ru...
S P O R T
record perso battu). Comme dans un rêve, Robin passait même
1m72 au 3e
essai, puis 1m75 au premier essai, soit 7...
BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 25
Mongrouped’opposition,«unenouvelleQualité
de Ville », avions toujours dénoncé le tr...
I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201326
Des professionnels
à votre service
PERMANENCE PSYCHOLOGIQUE
MUNICIPALE
Mme Juliette ...
BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 27
V I E P R A T I Q U E
M. Le Bozec Jérôme - Tél. 0145146600
Mme
Porro Dominique - Té...
BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:58 Page28
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journal de Bussy 157

2 853 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 853
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
477
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de Bussy 157

  1. 1. ACTUALITÉ P.9 Des travaux dans les écoles ACTUALITÉ P.9 La ville passe au LED ACTUALITÉ P.18 Une crèche 24h/24 BUSSYMAGAZINE MUNICIPAL DE BUSSY SAINT-GEORGES • SEPTEMBRE 2013 N°157 DOSSIER PAGE 14 RÉINVENTONS LE CENTRE-VILLE! BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page1
  2. 2. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page2
  3. 3. BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL.: 0164662424 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: HUGUES RONDEAU DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION: JOSEPHA GOUJON RÉDACTEURS: FABIEN JAMBART, SABAH BOUSHABA, E-MEDI@ PHOTOGRAPHES: TOUT EN PHOTO 0687252300 ET MARINA CHEPTEA, BUSSY SAINT-GEORGES, E-MEDIA, DR MAQUETTE,MISEENPAGE: E-MEDI@-0155620040 IMPRESSION:LEREVEILDELAMARNE DÉPÔTLÉGAL:SEPTEMBRE2013.ISSN:1284-1978. Le Grand Paris se doit d’être ambitieux 4 EN IMAGES 8 ACTUALITÉ • Rythmes scolaires: où en est-on? • Les écoles se refont une beauté • Pensez à vous inscrire sur les listes électorales • Bussy passe au très haut débit • La brigade canine opérationnelle • Classes CHAM, mode d’emploi 14 LE DOSSIER Réinventons le centre-ville! 18 PETITE ENFANCE • « Les Petits Petons » Un service 7 jours/7, 24 heures/24! 19 RENCONTRE • Au cœur de l’épicerie solidaire • Portrait d’une marathonienne 21 SPORTS • Séjour surf: les jeunes en redemandent! • Le Zanshin Karaté Do au plus haut • Les écoles ont terminé l’année en version sport • Un 1er titre national pour le BSGA 25 TRIBUNES LIBRES 26 VIE PRATIQUE • Des professionnels à votre service 27 VIE PRATIQUE • La santé à Bussy Voté à la hussarde au cœur de l’été après une levée de boucliers des sénateurs, nous l’avons vu (et le regrettons vivement), le Grand Paris Métropole élargi à l’unité urbaine, polycentrique et s’appuyant sur les EPCI, n’a pas abouti. Mais le débat n’est peut-être pas terminé… Une deuxième lecture est programmée au Palais du Luxembourg en sep- tembre, et un hypothétique (probable?) rejet sénatorial pourrait entraîner le projet de loi jusqu’à une cinquième lecture en Assemblée nationale, fin de la scène première du IIIe Acte de décentralisation. D’autant que de nombreuses questions restent en suspens. Les règles budgétaires et fiscales, le rôle exact des conseils de territoire qui remplaceront les EPCI, la question du transfert des personnels seront examinés ultérieurement. Parmi les écueils posés, l’instauration d’une nouvelle échelle de gouvernance territoriale, qui est l’un des objectifs du projet de loi Lebranchu, connaît des limites car la métropole du Grand Paris n’est pas le Grand Paris. Le Grand Paris peut-il exister replié, tournant le dos aux grands pôles franciliens, alors que nous défendons une vision polycentrique de la Région Île-de-France, qui intègre les dynamiques métropolitaines à l’œuvre sur nos territoires? Qui peut encore sérieu- sement envisager, au XXIe siècle, le développement de Paris indépendamment de celui des pôles de Saclay, d’Evry, de Sénart, de Marne-la-Vallée, de Saint-Quentin-en-Yvelines, d’Orly, de Roissy, de Cergy-Pontoise, d’Argenteuil ou de Seine-Aval et de l’ensemble des territoires dits de Grande Couronne? Qui peut encore nier que de nombreux défis que l’agglomération parisienne doit ou devra relever trouvent leur solution au-delà de la zone dense, mais en revenant sur l’aire urbaine initiale? Le général de Gaulle, à travers la mission Delouvrier, l’avait bien compris en créant les villes nouvelles et en plaçant la nouvelle frontière de la région capitale au-delà de ces territoires servants. Et tant de questions se posent encore pour une vraie ambition. La première est celle descompétences. Quandon observelesgrandesmétropolesmondiales, ledénominateur commun de leur organisation est de confier à l’échelle métropolitaine à la fois ce qui fait réseau, et ce qui concourt à l’attractivité globale: les transports, les grandes infra- structures, le grand urbanisme, le marketing territorial. Au-delà, de manière totale, dans le domaine social, ou partielle, dans le domaine viaire par exemple, c’est le principe de subsidiarité qui doit s’appliquer. La deuxième question est celle de la cohérence entre le projet et la gouvernance du Grand Paris. Ce projet, qui fait aujourd’hui l’unanimité, est par nature un projet d’éveil des territoires, qui joue sur toute la diversité de leurs potentiels, à Pleyel, au Bourget, à la cité Descartes, aux Grandes-Ardoines, à Sénart, dans la vallée scientifique de la Bièvre, dans la Seine-Ouest ou à la Défense. Le métro du Grand Paris Express a été ainsi conçu comme le catalyseur, à travers les contrats de développement territorial, de la richesse de ces multiples pôles d’excellence. Mais on voudrait en faire une nouvelle frontière, qui bannirait dans les ténèbres extérieures une nouvelle banlieue, des territoires qui ont déjà dû accueillir, pendant des siècles, les déchets, les eaux sales, les vivants et les morts dont Paris ne voulait plus. Et si le format planificateur des villes nouvelles (Marne-la-Vallée, Saint-Quentin, Cergy…), pôles urbains périphériques, était plus que jamais la base multipolaire pertinente? La troisième considération est celle de l’ouverture sur le monde. Comment imaginer, en effet, une métropole refermée sur la Petite Couronne et qui ne s’intéresse donc ni à ses aéroports, ni au cluster scientifique de Saclay, ni à son futur port ouvert vers Le Havre? Plus que jamais, le Grand Paris doit être ambitieux, une métropole qui fonctionne, une métropole qui tient toute sa place dans la compétition avec Londres, Shanghai, New York, une métropole polycentrique au sein de laquelle tous les potentiels et toutes les richesses de l’Île-de-France puissent se déployer. S O M M A I R E É D I T O R I A L BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 3 Le Maire de Bussy Saint-Georges BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page3
  4. 4. I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 20134 L’association JIM réunit les passionnés de voitures japonaises Dimanche 14 juillet, JIM, une association buxangeorgienne de passionnés d’automobiles japonaises, a organisé son premier évènement officiel sur la commune, le rassemblement automobile « La prise de la ZI », avenue Graham- Bell. Dans une ambiance familiale et bon enfant, sous un soleil de plomb, 70 propriétaires de véhicules japonais sont venus exposer leurs modèles, du 4x4 à la sportive en passant par les cabriolets ou encore des voitures de tous les jours. Nissan, Toyota, Mitsubishi, Honda, Lexus, Subaru sont les différentes marques qui ont pu être observées sur le plateau, avec quelques modèles d’exception comme les Toyota Supra, Nissan Skyline ou encore Mitsubishi Lancer EVO. Les membres de l’association remercient les participants de leur bonne humeur, d’être venus et d’avoir respecté les consignes sur et aux abords de l’évènement, ainsi que les différents services municipaux ayant permis cette journée. Ils seront présents au forum des associations, et vous invitent à venir découvrir le meeting automobile « Samuraï Meet », aux circuits de La Ferté-Gaucher le 29 septembre! 3 élus à la fête annuelle de Meiningen Chaque année, une délégation d’élus se rend à la Hutes Fest, la fête annuelle de notre ville jumelle allemande, Meiningen. Kim Ngouansavanh, Antoinette Montaigne et Stéphane Barnier ont ainsi été reçus les 6 et 7 juillet par nos amis d’Outre-Rhin, emmenés par le maire de Meiningen, Fabian Giesder. Cette année était particulière, puisque la ville de Meiningen célébrait également les 25 ans de son jumelage avec Neu Ulm. Nos élus ont pris part à ces célébrations, marquées notamment par des jeux traditionnels, des spectacles musicaux et de nombreuses autres animations. La dernière messe du Père Pierrick à Bussy C’est avec une certaine émotion que la paroisse Notre-Dame du Val a fêté le dimanche 7 juillet le départ du Père Pierrick Lemaître. Après 11 ans à Bussy, celui-ci est parti dans l’Essonne pour une nouvelle mission, comme aumônier de prison à Fleury- Mérogis. À l’issue de sa dernière messe en l’église Notre-Dame du Val, qui a réuni un millier de fidèles, le Père Pierrick s’est vu remettre quelques cadeaux de la part de la paroisse et de la municipalité. Le Père Dominique Fontaine lui succède, aux côtés du Père Bruno Sautereau. « Avec le Père Bruno, je suis vraiment heureux d’être au milieu de vous comme prêtre. J’ai découvert une communauté vivante, priante et chantante. C’est une vraie joie de célébrer l’eucharistie avec vous tous », a-t-il affirmé. Amalgamme met à l'honneur la guitare Le 24 juin, à la salle Maurice-Koehl, l'atelier guitare de l'association Amalgamme présentait son spectacle de fin de saison. Des groupes de tout âge et de tout niveau ont proposé un programme extrêmement riche, revisitant avec leurs guitares un joli répertoire allant du rock au classique en passant par la variété, les musiques traditionnelles et le blues. Les ateliers de l’association sont encadrés par Ludovic Gougis, musicien confirmé ayant accompli sa formation auprès de grands guitaristes tels que M. Pons, Roberto Aussel, Alvaro Pierri, Roland Dyens, Raul Maldonad, Mady Mesple… Mêlant convivialité et plaisir, l’apprentissage est à la fois efficace et ludique. Au fil des séances, les élèves (à partir de 7 ans) peuvent aborder une grande variété de musiques qui restent accessibles à tous. E N I M A G E S BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page4
  5. 5. Les chineurs au rendez-vous Dimanche 23 juin, les principales artères du centre-ville étaient occupées par environ 800 stands pour le traditionnel vide-greniers, soit 150 de plus que les années précédentes. De nombreux badauds y ont fait leurs emplettes, les uns à la recherche de vêtements, d’autres de disques, et la majorité d’objets divers et variés, mais surtout de LA fameuse perle rare que l’on ne manque jamais de dénicher dans ce genre d’occasion! Le matin, une distribution de cafés et de croissants a permis aux participants de se réchauffer quelque peu. Malgré une météo assez mitigée, les Buxangeorgiens sont une nouvelle fois venus en nombre pour cet évènement organisé par l’Office de tourisme, qui donne d’ores et déjà rendez-vous aux chineurs le dimanche 22 septembre pour le vide-greniers du village. Un feu d’artifice féérique! Des palmiers géants, des étoiles filantes, une explosion de couleurs et un somptueux bouquet final ont illuminé, durant près de 30 minutes, le ciel de Bussy. Les Buxangeorgiens en ont pris plein les yeux! En point d’orgue des nombreuses animations estivales organisées dans notre ville, le feu d’artifice célébrant la Fête nationale est un rendez-vous très apprécié des habitants, qui leur offre, en plus du spectacle festif, une formidable occasion pour se retrouver, échanger et aussi danser. En effet, à partir de 21h, les participants ont pu investir la piste de danse, lors d’un bal animé par un DJ. La pagode Fo Guang Shan souffle sa 1re bougie Après avoir ouvert ses portes, il y a un an, sous les feux de la presse internationale, le plus grand temple bouddhiste d’Europe a inauguré très officiellement sa statue géante de Bouddha, le 7 juillet dernier. Se déroulant sur une semaine entière, les festivités ont démarré le samedi 6, sur une mélodie de cithare chinoise. Ne pouvant se déplacer à cette cérémonie, pour raisons de santé, le Vénérable Hsing-Yun a véhiculé, à travers une vidéo, « un message de bienveillance et de compassion ». Devant 150 invités, personnalités et élus, la Vénérable Man Chien a rappelé les fondements du bouddhiste humaniste. Après le traditionnel échange de cadeaux entre les Vénérables, venus pour l’occasion de l’étranger, les participants ont admiré l’exposition de calligraphie « D’un seul trait » du Vénérable Hsing Yun. Bussy a fêté la musique! Comme chaque année, vous étiez nombreux sur le square Vitlina, à profiter d’une belle soirée musicale. De 17h à 1h du matin, les artistes se sont succédé sur la scène en ce premier soir d’été, proposant un répertoire éclectique et électrique, allant du pop rock au jazz, en passant par le folk, le blues, le gospel et autres. Durant ce rendez-vous festif, des danseurs et chanteurs issus des associations de la ville ont offert un beau spectacle, tout comme le fut la représentation donnée par le lycée Martin-Luther-King et le Conservatoire de musique et de danse. Animée par Eric de l’association Fola et Marco de Marco Event, la fête a été rythmée et chaleureuse! BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 5 E N I M A G E S BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page5
  6. 6. Pendant que les petits construisaient le traditionnel château de sable… Plus étoffé et plus festif, Bussy Plage 2013 a battu tous les records d’affluence! d’autres goûtaient aux joies du pédalo dans une immense piscine gonflable. Bussy Plage: les Buxangeorgiens à la fête! Avec un magnifique soleil d’été et un programme des plus colorés, les familles n’ont pas boudé leur plaisir lors de la septième édition de Bussy Plage. Gratuites et ouvertes à tous, les multiples activités proposées par l’office de tourisme ont fait le bonheur des petits et grands. La preuve par l’image… I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 20136 E N I M A G E S BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page6
  7. 7. BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 7 E N I M A G E S Partageant leurs crayons, parents et enfants ont pu exprimer tout leur talent grâce aux multiples ateliers créatifs: concours de dessin, perles, confection de cerfs- volants, bracelets brésiliens ou chambalas… Ravis de participer à la fête, les seniors de la Maison de retraite « Les jardins de Bussy » ont profité des ateliers créatifs, se sont promenés au bord de l’étang avant de se reposer sous les parasols. En avant-première et en exclusivité, Nathalie N’Guyen, finaliste de « Masterchef », a régalé les amateurs de cuisine avec des plats asiatiques revisités dans son Food Truck baptisé le Camion Bol. Les moussaillons se sont bien amusés au repère des pirates avant de participer vaillamment à la chasse au trésor… Pour immortaliser ces belles journées d’été à Bussy Plage, certains n’ont pas hésité à se mettre dans la peau de pirates et prendre des photos amusantes. Lors d’un pique-nique géant et dans une grande convi- vialité, les Buxangeorgiens ont profité d’un savoureux couscous pour clôturer en beauté cette édition 2013. Protégés par un système d’assurage, les plus téméraires sont partis à la conquête de la tour. Toutes les générations se sont retrouvées, dans la bonne humeur, sur la piste de danse pour des cours de salsa, Bachata ou danse orientale! BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page7
  8. 8. A C T U A L I T É Le choix du mercredi et 2h de pause méridienne Malgré d’inévitables divergences, compte tenu des nombreux points abordés, 2 déci- sions ont toutefois recueilli une large majo- rité: le choix du mercredi au lieu du samedi et la décision de garder 2 heures de pause Le 26 juin dernier, les 3es Assises de l’édu- cation ont réuni, en salle du Conseil, le maire de Bussy, M. Piezel, directeur de l’école Louis-Guibert, représentant les directeurs de Bussy, Michel Gambotti, res- ponsable enfance/jeunesse à la Focel, Valérie Desouche, parent d’élèves AAPE, Stéphanie Dupré-Dufour, parent d’élèves FCPE, Mme Bret, parent d’élèves indépen- dante, Mme Giner, représentant les asso- ciations sportives, Mme Bernard et Mme Binet, représentant les associations culturelles. Objectifs: faire un bilan d’étape sur la réflexion menée à propos de la réforme des rythmes scolaires initiée par le gouvernement et poursuivre la concer- tation. Durant les 2es Assises, en février dernier, le report de l’application du décret ayant recueilli l’unanimité, il avait été décidé que Bussy « entrerait dans le rythme » en sep- tembre 2014. Contrairement à certaines communes qui imposent un emploi du temps définitif, sans discussion préalable, Bussy a fait le choix du dialogue afin de construire un projet commun, bâti sur l’écoute et l’échange. Ce délai a ainsi per- mis à la municipalité de lancer une concer- tation qui s’est avérée riche et fructueuse. pour manger. Ces 2 heures semblent nécessaires à l’enfant et lui permettent de « souffler » avant de reprendre les cours. Certaines écoles n’ont, de surcroît, tech- niquement pas le temps de faire déjeuner toutes les classes en 1h30. Dans les prochains mois, Bussy devra défi- nir: • le contenu, le lieu et le personnel enca- drant du TAP (Temps d’Activité Périscolaire); • le début de la pause méridienne à 11h30 ou 12h, sachant que la première option semble préférable aux élèves de mater- nelle, alors que la seconde permettrait un apprentissage plus approfondi pour les élèves de 3e cycle; • la durée de la matinée (3h ou 3h30) et celle de l’après-midi (2h ou 2h30). En outre, une évaluation du nombre d’en- fants présents durant ces TAP, qui sont d’ailleurs facultatifs, permettrait de mieux apprécier les répercussions budgétaires de cette réforme. Afin de poursuivre le dialogue, un ques- tionnaire, conjointement élaboré par l’en- semble des protagonistes, parents d’élèves, enseignants et mairie sera remis aux parents à la fin du mois de septembre. La fin de l’année devrait ainsi permettre d’aboutir à un emploi du temps définitif, construit dans la concertation… Rythmes scolaires La concertation continue! Mercredi ou samedi? Durée de la pause méridienne? Nature des activités proposées… Les questions soulevées par la réforme des rythmes scolaires ont été les points abordés lors des 3es Assises de l’éducation. I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 20138 Le monde éducatif, les associations, les parents et la mairie restent mobilisés pour réussir l’entrée de Bussy dans les nouveaux rythmes scolaires. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page8
  9. 9. Alors que l’éclairage public se renouvelle, l’inté- gralité des bâtiments municipaux continuent de s’équiper avec cette nouvelle technologie. L’entreprise Citelum procède au renouvellement de certains réseaux électriques de l’éclairage public, qui ont souffert d’un vieillissement anor- malementaccéléré,notammentenraisondudéve- loppementracinairedesarbres.Réaliséssur9km à travers la ville, de la fin juin à fin septembre, ces travauxvisentàlimiterlespannessévères,comme celles qu’a connues Bussy durant les hivers 2011 et2012.Lesservicestechniquesontprivilégiédes méthodes de travaux permettant de maintenir autant que possible le cadre de vie habituel des Buxangeorgiens, ainsi que la circulation automo- bile. En outre, l’éclairage public va connaître une nou- velle phase de modernisationprogressive durant les prochains mois. De nouveaux supports vont apparaîtreincluantlatechnologieLED,avecpour objectif d’offrir une meilleure lumière, réduire les secteursanxiogènesetrenforcerl’identitéurbaine des quartiers en les valorisant. Misant une fois de plus sur le LED, qui offre plus d’économieénergétique,unemeilleurequalitéde lumière, une plus grande longévité, une plus grandefacilitéd’entretien,lamunicipalitéadécidé de déployer ce nouvel éclairage sur l’ensemble de ses bâtiments, d’ici la fin de l’année. Les centres de loisirs Violennes, Clos-St-Georges, Jean-de-La-Fontaine, Charles-Perrault, Louis- Braille, Louis-Guibert, Jules-Verne, George-Sand, les gymnases Michel-Jazy et Maurice-Herzog, le conservatoire de musique et de danse ainsi que le Point Information Jeunesse vont être équipés progressivement. L’ensemble de l’éclairage du patrimoine bâti communal sera entièrement renouvelé à la fin de l’année 2013. Les bâtiments de la ville passent au LED A C T U A L I T É Lasaisonestivaleapermisauxservicestech- niques de la ville d’effectuer toute une série de travaux, pour le bien-être et la sécurité des enfants dans les groupes scolaires, crèchesetcentresdeloisirs.Atitred’exemple, lesdortoirsdematernelledel’écoleAntoine- Giroust, la salle polyvalente des Violennes, le hall d’entrée, la salle d’accueil, 5 classes deLouis-BrailleainsiquedeuxsallesdeJean- de-la-Fontaineontreçuquelquescouchesde peinture. Par ailleurs, une partie du réseau d’eaupluvialeetlesgouttièresdelacourélé- mentaire de l’école Charles-Perrault ont été refaites à neuf. Lessanitairesontétéaménagésouremisen étatsinécessaire,lesrevêtementsdesol,les dalles de faux plafond, les portes coupe-feu ontétéremplacésetlesinfiltrationstraitées. De plus, l’élargissement du trottoir de la rue Buissonnière, au niveau de l’école Jean-de- la-Fontaine, offrira plus de place aux piétons et plus de sécurité pour les jeunes élèves. Des équipements plus économes et plus fiables Afin de maîtriser les dépenses d’énergie, la municipalitéadécidéd’équiperplusieurséta- blissements d’un compteur énergétique (Jean-de-La-Fontaine, Jules-Verne, Clos-St- Georges, Louis-Braille, Louis-Guibert). Per- mettant de savoir précisément combien d’énergie l’établissement consomme, l’ins- tallation de ce type de compteur offre ainsi la possibilité de responsabiliser les utilisa- teurs quant à leur consommation en eau chaude et en chauffage. Par ailleurs, la télégestion, gérée par notre partenaire Dalkia, permet la surveillance à distance des chaudières. En cas de surcon- sommation oud’anomalies,parexemple,l’in- formation estenvoyéeautomatiquementau prestataire qui intervient rapidement, après validation du diagnostic par les services techniques. Ce système sera installé à George-Sand, Jean-de-La-Fontaine, Jules- Verne,Louis-BrailleetLouis-Guibert.Ànoter quelecomplexeMaurice-Herzogbénéficiera également de ce type d’équipement et pres- tations,etverramodernisersonréseaud’eau chaude assurant ainsi un meilleur confort à leurs utilisateurs (chauffage et douches). Du solaire sur les toits Non polluante, économique, renouvelable et n'émettant pas de gaz à effets de serre, l'énergie solaire agit directement sur la pro- tection de l'environnement, un enjeu priori- taire pour la ville de Bussy. La municipalité lance un vaste programme d’installation de panneauxphotovoltaïquessursesbâtiments, un chantier qui devrait durer une année et luipermettrederevendrel’électricitéàERDF. La plupart des toitures des bâtiments com- munaux ont bénéficié de ce programme de modernisation,enmajoritédesgroupessco- laires.Lesservicestechniquesontégalement veillé à traiter définitivement les problèmes d’étanchéité, tout en améliorant l’isolation thermique pour un meilleur confort de vie, pour nos chères têtes blondes. Premier bâ- timentconcerné:legroupescolaireAntoine- Giroust. Travaux de rénovation dans les écoles Durant les vacances d’été, les différents groupes scolaires de la ville ont bénéficié d’une importante campagne de travaux. BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 9 BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page9
  10. 10. A C T U A L I T É l’Intérieur (www.interieur.gouv.fr ou www.service-public.fr à la rubrique « élections »). Le formulaire doit être accompagné impérativement d’une co- pie de pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Il doit être parvenu à la mai- rie, au plus tard, le 31 décembre 2013. • demander votre inscription sur les listes électorales, par Internet, en créant votre compte sur www.service-public.fr. Par ailleurs, pensez à signaler votre chan- gement d’adresse pour recevoir le pro- gramme des candidats. 2 nouveaux bureaux de vote Pour répondre au nombre croissant d’ha- bitants, 2 nouveaux bureaux de vote ont été institués: à l’espace Charlemagne, 2 passage Carter, ainsi qu’au groupe sco- laire George-Sand, 6 bd Louis-Guibert, ce qui porte à 13 le nombre total de bureaux de vote dans la ville. En raison du redé- coupage de l’ensemble des bureaux de vote visant une répartition plus équilibrée des électeurs, il est possible que le votre change d’adresse. Dans ce cas, vous re- L’an prochain, les Français et les ressor- tissants de l’UE habitant en France seront invités aux urnes pour les prochaines élec- tions municipales et européennes, respec- tivement en mars et mai 2014. En tant que citoyen, il est important d’exprimer son opinion. Voter, c’est participer à la vie du pays et à son avenir collectif. Inscriptions: c’est le moment! Pour voter, il faut être inscrit sur les listes électorales. Si vous êtes nouveau rési- dent ou si vous venez d’avoir 18 ans, vous pouvez: • vous présenter auprès du service état civil en mairie, jusqu’au 31 décem- bre 2013, muni d’une pièce d’identité, d’un justificatif de domicile (quittance EDF-GDF ou France Télécom de moins de 3 mois) et éventuellement de la carte électorale de votre ancienne commune. La radiation sur l’ancienne liste se fera automatiquement. • faire une demande par courrier en adres- sant à la mairie le formulaire agréé dis- ponible sur les sites du Ministère de cevrez un courrier du service état civil ainsi qu’une nouvelle carte d’électeur men- tionnant votre nouveau bureau de vote. Pour présenter tous ces changements, plu- sieurs réunions d’information auront lieu à 20h, les mardis: • 24 septembre 2013, à la salle Maurice- Koehl. • 1er octobre, à l’espace Charles-de-Gaulle. • 8 et 15 octobre, au gymnase Maurice- Herzog. • 5 novembre, au groupe scolaire George- Sand. Le plan des bureaux de vote est également en ligne sur le site de la ville: www.bussy- saintgeorges.fr à la rubrique Vos dé- marches/ état civil. Plus d’infos Service état civil Mairie Village Tél.: 0164662424 Courriel: elections@bussy-saint-georges.fr Site: www.bussysaintgeorges.fr Elections 2014, mode d’emploi Inscription sur les listes électorales, changement de bureau de vote: des réunions d’information vous accueillent. Si nécessaire, pensez à remplir les formalités administratives, avant le 31 décembre! I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201310 BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page10
  11. 11. A C T U A L I T É Suivant une stratégie de développement de son réseau fibre, Numericable a choisi Bussy pour être parmi les premières villes de Seine-et-Marne à bénéficier de cette nouvelle offre. L'avantage de la formule, c'est évidemment la rapidité des connexions, mais surtout l’utilisation simul- tanée de services. En France, selon une étude récente, un foyer dispose en moyenne de 6 écrans chez lui: cela inclut les téléviseurs, les ordinateurs, les tablettes, les smartphones. L’offre de Numericable, par l’intermédiaire de « La Box », permet l’accès à des services inno- vants et une meilleure utilisation simulta- née de tous ces appareils connectés. Près de 50 % des foyers buxangeorgiens sont aujourd’hui raccordés à Numericable. Un pourcentage qui devrait augmenter à l’avenir, puisque la ville est en négociation pour étendre le réseau à d’autres quartiers. Voilà Bussy Saint-Georges éligible au très haut débit (100 Mega et plus)! Une excel- lente nouvelle pour les internautes buxan- georgiens, qui, après le développement du Wi-Fi en accès libre dans les espaces publics, vient confirmer les efforts de la municipalité en matière d’accessibilité au réseau. Depuis quelques semaines, l’offre Numericable à 100 Méga est disponible dans deux communes de Seine-et-Marne, dont Bussy Saint-Georges ! Bussy passe au très haut débit à 100 Méga BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 11 Attenduavecimpatienceparlesinternautes,cedéploiementfaitdesheureux,maisilpeuttoutefoisoccasionner des perturbations de la TNT que l’opérateur s’engage à traiter. Depuis le début de l’été, Bussy Saint-Georges bénéficie de la couverture 4G, successeur de la 2G et de la 3G et permettant le « très haut débit mobile ». Les utilisateurs de smartphones et detablettes entrent dans une nouvelle dimension, puisque la 4G offre un débit 10 fois supérieur à celui de la 3G, leur permettant de surfer, de télécharger à grande vitesse et de regarder des vidéos HD. La 4G utilise deux bandes de fréquence: celle des 800 MHz et celle des 2,6 GHz. Celle des 800 MHz étant adjacenteàcelleutiliséeparlatélévisionnumériqueterrestre(TNT),sonutilisationestsusceptibledecauser ponctuellement de légères perturbations de la réception de la télévision. Si vous constatez des dysfonc- tionnements, vous pouvez composer le numéro mis en place par SFR: 0970818818. La 4G SFR arrive à Bussy Carte de localisation des points Bussy WiFi BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page11
  12. 12. A C T U A L I T É Après France 5 avec « les Maternelles » et M6 avec « Incroyable talent », c’est au tour de France 2 de s’intéresser à Bussy pour une émission pré- sentant l’habitat, mais aussi la manière de vivre des Français. Malgréuntempsparticulièrementpluvieux,toutel’équiped’ArnaudPoivre d’Arvor, fils du célèbre journaliste, a commencé le 13 juin un tournage à l’est de la ville, rue Auguste-Renoir. Sujet de l’émission: les Français et leur habitat, et plus précisément les facteurs qui président au choix de leurlogement,lesmanièresdevivredanssaville,lesraisonsquipoussent despersonnesàchoisirteloutelmoded’habitation…Véritable«portrait» de la France révélant les Français à travers leurs manières de vivre et d’habiter, ce film original a été tourné dans une dizaine d’endroits dans l’Hexagone, dont Bussy Saint-Georges. Choisie pour son succès auprès d’une population en nombre croissant, notre ville, dynamique et jeune, offre également les attraits de la « ville à la campagne » et attire les familles en quête de tranquillité et de verdure. Toute une série de questions ont été posées à des familles buxangeorgiennes, filmées à leur domicile, après un casting, plusieurs semaines auparavant. Présent également, le sociologue Gérard Mermet a été interviewé par Marie Drucker. En 2004 ce spécialiste avait expliqué l'intérêt des Français pour leur logement, considéré comme le centre de leur vie, un phénomène accentué par la crise. Réalisée comme un film de cinéma, l’émission devrait être présentée d’ici le mois d’octobre, lors d'une soirée événementielle en prime time sur France 2. Marie Drucker et Arnaud Poivre d’Arvor en reportage à Bussy quillité n’est pas le fruit du hasard, c’est le résultat d’une politique ambitieuse et volon- taristedestinéeàassurerauxBuxangeorgiens unmaximumdesécurité.Silavidéoprotection et la télésurveillance ont déjà fait leurs preuves(uneactionrenforcéeparl’installation de 20 nouvelles caméras cette année), il ne faut pas oublier l’efficacité de la brigade Appréciée pour ses rues verdoyantes, Bussy Saint-Georges jouit aussi d’une tranquillité rare,unequalitéquicontribued’ailleursbeau- coupàsonsuccès,commeleprouvelenom- bre croissant de sa population. Malgré quelques incivilités et délits contre lesquels la police municipale lutte quotidiennement, Bussyestuneville«calme».Maiscettetran- canine, qui vient depuis le 2 juillet compléter ces deux dispositifs performants. Des patrouilles ciblées À la fois dissuasive et rassurante, cette pré- sence renforce au quotidien le sentiment de sécurité de la population. Assistés de leurs compagnons à quatre pattes, les maîtres- chiens de patrouille apportent une réponse adéquate aux situations impliquant des ani- maux errants ou dangereux. Spécialement dresséspourfairefaceàdesadversairesvio- lents, les chiens sont d’une efficacité redou- table pour intervenir dans les situations les plus délicates. Grâce à la présence de la bri- gade canine à la gare RER, particulièrement auxheuresdepointeetensoirée,lenombre des délits dans cette zone enregistre déjà unebaisse.Ciblantparticulièrementleslieux etheuressensibles,labrigadepatrouilledans lecentre-villeetsesabords,notammentlors de la fermeture des commerces, mais aussi dansles divers parcs et quartiers sujets aux regroupements, sans oublier les parkings souterrains. Enfin, son travail de prévention et de surveillance lui permet également de tisser une relation de proximité et de confiance avec la population. La brigade canine est désormais opérationnelle Pour renforcer la sécurité dans la ville, 3 maîtres-chiens parcourent le centre-ville et les zones sensibles. Parfois appelé agent cynophile de sécurité, le maître-chien dresse son chien pour mener à bien, sur le terrain, des opérations sensibles. I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201312 Au rythme de quatre jours par semaine durant tout le mois de juin, Marie Drucker a sillonné la France, un voyage qui l’a amené à Bussy, une ville attractive bénéficiant d’une identité forte. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page12
  13. 13. Un bilan positif qui s’explique par l’investis- sement de plusieurs partenaires: la munici- palité,l’école,leconservatoire…etlesécoliers eux-mêmes! Pilote au niveau départemental, l’école Charles-Perrault accueille aujourd’hui 5 classes à horaires aménagés musique (CHAM), sans compter les classes de mater- nelleetdeCP,sensibiliséesellesaussiàl’uni- vers musical. Financé conjointement par la mairie et le conseil général, ce beau projet pourra bientôt dresser un bilan d’étape! En effet, la classe de CE1 qui a inauguré ce concept innovant en 2010 fait, en ce mois de septembre, son entrée en CM2. Ainsi, à la rentrée 2014, la première promotion CHAM deCharles-Perraultauralapossibilitédepour- suivresoncursusmusicaldansuncollègede Bussy. Initiation gratuite au monde de la musique À travers des activités musicales diverses (3 ateliers au conservatoire, écoute et inven- tion, chorale), soit 3 heures par semaine, les classes CHAM offrent gratuitement aux élèves la possibilité de recevoir, en complé- ment de leur formation scolaire, un ensei- gnement musical très riche. Encadrés par des professionnels expérimentés, titulaires du diplôme universitaire de musicien inter- venant (DUMI) et dans le cadre des horaires scolaires qui passent de 24 heures à 25 heures, en raison des ateliers pédago- giques complémentaires, les élèves peuvent se familiariser aux techniques vocales chan- tées ou parlées, renforcer les habitudes et l’acuité auditive, manipuler des instruments et matériaux divers. Les thématiques abor- dées tout au long de l’année, telles que la peinture,lescontes,lesartsvisuelsetautres, ainsi que les sorties sont également reliées à la musique, que les élèves explorent ainsi de différentes manières. La dominante vocale, particularité de ces classesCHAM,leurpermetaussidetravailler leurvoix,instrumentàpartentière,uneacti- vité qui remporte un franc succès, puisque certainsélèvess’intéressentdeprèsàlaMaî- trise, prestigieuse chorale du conservatoire. L’objectif,toutefois,n’estpasdecréernéces- sairement des élites, mais plutôt d’offrir aux élèves de nouvelles méthodes d’apprentis- sageetdelesaideràprogresserdanstoutes les autres matières. Un pari plus que réussi! La musique, un outil de réussite À l’heure du bilan, Michèle Ribault, direc- trice de l’école Charles-Perrault, est très sa- tisfaite: « Les classes CHAM sont des classes exceptionnelles. En plus de l’ouverture culturelle qu’offre l’enseignement de la mu- sique, nous avons pu constater des progrès notables dans la concentration, la mémori- sation, la compréhension des mathéma- tiques, l’acquisition des langues vivantes, la richesse du vocabulaire, en fait, des progrès dans toutes les matières ainsi qu’une cer- taine sérénité. » Un constat partagé par Dominique Daucet, directeur du Conserva- toire de musique et de danse de Bussy Saint-Georges, qui tient à saluer l’investis- sement et la motivation de tous les profes- seurs et intervenants ayant adhéré à cette belle initiative. Grâce également à la muni- cipalité qui a porté ce projet, les classes CHAM peuvent continuer de faire émerger des talents, cultiver des motivations, amé- liorer des compétences, mais aussi contri- buer tout simplement à l’épanouissement des élèves. BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 13 Les élèves ont pu exprimer tout leur talent durant le spectacle musical de fin d’année « Perrault fait son cinéma ». A C T U A L I T É Les classes CHAM, une réussite à tous les niveaux! Concentration, mémorisation, enrichissement, ouverture aux autres… Les bienfaits de l’enseignement de la musique ne se comptent plus. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page13
  14. 14. D O S S I E R l I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201314 LE NOUVEL ENJEU D’AMÉNAGEMENT RÉINVENTONS LE CENTRE-VILLE! Avenue du Général-De-Gaulle BoulevarddeLagny Travaux et gestion du parc relais Aménagement Place de la Marne Requalification Grand Place Requalification Place des Foires Requalification Square Jacques-Prévert Marché du soir, Square Vitlina Périmètre du centre-ville Requalification Pôle Gare BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page14
  15. 15. D O S S I E R La ville se construit En 1993, alorsquela villenecompteque2500habi- tants, la Grand’Place est inaugurée. La période n’est pas favorable, la crise immobilière sévit et le projet doit être réadapté. Le centre commercial Carrefour, qui doit s’implanter en lieu et place de l’actuel Métiss’Age,neviendraplus,leparkingsouterrainini- tialementprévupourlesclientsdumagasinestdonc proposé aux usagers du RER. Dix ans plus tard, cet espace du centre-ville connaît une nouvelle destinée. La ville décide de réserver des bâtiments aux associations et aux structures municipales pour la jeunesse. En effet, les anciens locaux commerciaux sont réaménagés et livrés en décembre 2012 avec le lancement de Métiss’Age: 6 salles associatives, un bureau du Point Information Jeunesse(PIJ) etl’EspaceJeunes, sans oublierl’ou- verture de l’épicerie sociale, rue Konrad-Adenauer. De quoi réanimer une partie du centre-ville et créer de nouveaux flux. De l’autre côté de la gare, la Place de la Marne est inauguréeen2007.Lavillecomptealors18000habi- tants. Entre-temps, les logements se construisent, les commerces s’installent et les équipements sont livrés (un groupe scolaire tous les deux ans), pour répondreàl’arrivéede1000habitantschaqueannée. Changement d’approche En 2009, le gouvernement promeut la loi Grenelle 1 dans laquelle la ville inscrit le projet d’écoquartier du Sycomore. Cette loi contraint les villes à opter pour un habitat plus dense et mettre fin à l’étale- ment urbain; elle entraîne un vrai changement de cap dans la gestion et le développement de la ville: l’approche durable s’impose comme un nouveau prisme à travers lequel chaque projet est désormais initié et porté. Avec le lancement de l’Agenda 21 en mars 2010, c’est un nouveau tournant dans l’ap- proche de la ville nouvelle. La volonté est clairement exprimée par les élus: passer d’une ville nouvelle à une ville durable. Les deux axes transversaux qui vont sous-tendre cette démarche: • L’exemplarité de la commune, • La recherche d’une identité pour le territoire. Les réflexions sur l’Agenda 21 démontrent que les principales difficultés rencontrées par la ville rési- dent souvent dans la difficulté à se sentir buxan- georgien: une population importante nouvellement arrivée, dans une ville nouvellement construite, une ville qui n’a pas encore eu le temps de prendre pleinement possession de son patrimoine et de le valoriser. En 1993, Bussy Saint-Georges inaugurait la Grand’Place. Quelques mois auparavant, la gare RER voyait passer les premières rames… Dix ans plus tard, alors que le centre-ville s’est étendu vers la Place de la Marne et que 10000 usagers empruntent chaque jour le chemin du RER, quelles sont les perspectives de revitalisation du centre-ville? État des lieux et projets. Depuis juin dernier, la place de la Marne a été partiellement rendue aux piétons. BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 15 Bientôt un marché du soir en centre-ville! Le marché est un lieu d’animation commerciale, mais aussi et surtout un lieu d’échanges et de sociabilisation. Il répond souvent à une implantation historique comme celui existant dans le village le samedi matin, mais quand ce n’est pas le cas, il faut réussir à créer les conditions de sa mise en œuvre et de son dynamisme. Ainsi, la ville a opté pour le lancement d’un marché sur le square Vitlina, à côté de la gare RER, dès cet automne. Il devrait répondre aux attentes des usagers du RER et des commerces alentour qui bénéficieront de sa force d’attraction. Sa spécificité: un marché du soir répondant au rythme de vie des Buxangeorgiens, les mardis et jeudis de 17h à 20h. À travers ce projet, la mairie espère ainsi renforcer le sentiment d’appartenance à la ville des habitants. Plus d'infos sur urbabussy.fr BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page15
  16. 16. D O S S I E R I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201316 Un centre-ville en rénovation Désormais, l’urbanisation nouvelle – qui continue à être la priorité pour l’État et l’aménageur EPAMarne – n’est plus la préoc- cupation première de la ville. En effet, le centre-ville, lieu de mixité par excellence, lieu d’échanges, support de l’identité urbaine, devient tout autant prioritaire. Ainsi, depuis 2009, plusieurs réflexions ont été diligentées par le service urbanisme muni- cipal pour soutenir la requalification du cen- tre-ville. Ces réflexions ont autant porté sur la rénovation du pôle gare, le stationnement, l’aménagement de la place des Foires, la rénovation de la Grand’Place, l’élaboration d’un schéma directeur de liaisons douces, la redynamisation commerciale (projet FISAC), ou encore un plan de prévention des bruits. Toutes ces études - dont certaines ont rendu leurs conclusions - se traduisent déjà par des actions concrètes. En effet, cet été, les Buxangeorgiens de passage Place de la Marne ont pu découvrir des changements et donner leur avis sur les prochains amé- nagements, puisque la ville défend un projet participatif sur cet espace. Les commerces, axe prioritaire de la reconquête du centre-ville Le lancement de l’étude de redynamisation commerciale en 2012 a démontré que le tissu commercial de la ville, s’il devait faire face à de vraies contraintes – concurrence forte des centres commerciaux à proximité, faible diversité des commerces, lisibilité complexe de l’espace commercial – possé- dait néanmoins un vrai potentiel qu’il s’agit aujourd’hui d’accompagner et de mettre en valeur. La ville, avec la mise en place de l’Agence de Développement Economique en 2008, a posé la première pierre d’un travail en partenariat avec les commerçants, qui se poursuit aujourd’hui à travers des actions de communication et d’évènements de nature à animer le centre-ville. Ce travail trouvera son accomplissement à travers la mise en œuvre des préconisations de cette Piétonnisation de la place de la Marne: un projet participatif La place de la Marne constitue aujourd’hui une zone test pour mettre en place un aménagement partagé avec les riverains et les habitants de la ville. En effet, la municipalité souhaite encourager l’appropriation des espaces urbains par les habitants, en invitant les Buxangeorgiens à s’exprimer sur le devenir de cette place située à quelques pas de la gare RER. Dans le but d’encourager le plus grand nombre à participer au débat, la place de la Marne a été partiellement rendue aux piétons depuis juin dernier. L’aménagement futur sera ainsi mené en concertation avec les riverains et les habitants de la ville, à travers la plateforme d’échange urbaBussy.fr où chacun peut présenter un avis sur le projet. Parking RER: 50 % de réduction à la rentrée pour tout nouvel abonnement! Si le piéton est plus heureux avec un nouvel espace à réinvestir grâce à la piétonnisation partielle de la Place de la Marne, l'automobiliste y trouve également son compte grâce au parking situé à deux pas de la gare RER, nouvellement géré par le délégataire Vinci. Que ce soit pour une halte en centre-ville ou emprunter le RER pour aller travailler, l'automobiliste aura la possibilité de se garer dans ce grand parking offrant 420 places réparties sur 4 niveaux. Afin d'y encourager le stationnement, la mairie a étudié avec la société Vinci la possibilité d’offrir aux Buxangeorgiens des promotions sur les prochains abonnements au parc relais. Ainsi, à partir de ce mois de septembre et jusqu’au 31 octobre inclus, pour tout nouvel abonnement de trois mois contracté, vous pourrez bénéficier de 50 % de remise. Soit 50,50 € au lieu de 101 €, pour votre abonnement trimestriel. Pour tout renseignement, n'hésitez pas à contacter le parking situé au boulevard Mendès-France. Présent de 8h à 20h, le personnel est joignable au 0164667958. étude, avec la mobilisation de financements relatifs au FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce). Parallèlement, en vue de répondre rapide- ment au départ des deux pôles générateurs de Marché plus et de la Poste, menaçant d’une perte de dynamisme la rue Jean- Monnet, la ville a choisi d’implanter les deux structures associatives stratégiques au nord du centre-ville. Par ailleurs, la question du stationnement voit ses premières retombées, avec la mise en gestion du parc relais de la gare RER, désormais géré par le groupe Vinci Park, qui mènera des travaux sur cette aire de stationnement dès cet hiver et offre pour la rentrée des promotions sur les abonne- ments de trois mois, afin d’inciter les Buxangeorgiens à utiliser cet espace de sta- tionnement sécurisé en cœur de ville. Ainsi, avec la remise en gestion du parking relais, la piétonnisation de la place de la Marne, la redynamisation de la rue Jean- Monnet avec l’implantation par la ville de salles associatives, la mise en place d’évè- nements festifs sur le square Vitlina, et le lancement l’année prochaine des travaux de réaménagement du pôle gare qui s’éta- leront sur trois ans, le cœur de ville de Bussy Saint-Georges n’en finit pas de faire peau neuve! Plus d’infos et vos réactions sur ces pro- jets urbains sur le blog urbabussy.fr BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page16
  17. 17. D O S S I E R L’urbanisation de la ville en quelques dates 15 octobre 1985 • Création de l’agglomération nouvelle de Bussy Saint- Georges 1984 • Création de la ZAC village 1986 • Création de la ZAC du golf de l’Épinette 1989 • Création de la ZAC Gustave- Eiffel 1990 • Création de la ZAC centre- ville 1992 • Inauguration de la gare de Bussy Saint-Georges 1993 • Inauguration du programme Grand Place 1994 • Création de la ZAC Génitoy- nord 2002 • Création de la ZAC des Cent- Arpents 2005 • Création de la ZAC Léonard- de-Vinci 2007 • Inauguration du programme place de la Marne 2010 • Lancement du projet de requalification du pôle gare • Lancement de la réflexion sur le stationnement en centre-ville • Étude sur l’aménagement de la place des Foires • Étude sur l’aménagement de la Grand place 2011 • Élaboration du schéma directeur de liaisons douces • Lancement d’une étude pour la mise en œuvre d’un marché forain 2012 • Étude pour la redynamisation commerciale du centre-ville 2013 • Lancement du Plan de Prévention du bruit dans l’Environnement BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 17 Les premières études de stationnement sur la ville, menées en 2009, démontrent une réalité qui n’est pas forcément évidente: la ville jouit d’un parc de stationnement – sur voirie et en infrastructure – largement dimensionné pour répondre à ses besoins. La vraie difficulté réside dans le non-respect des zones de stationnement réglementé, notamment des usagers du RER qui mobilisent des places du centre-ville, empêchant ainsi la bonne rotation des véhicules nécessaire à la vie commerciale et administrative. Le stationnement est ainsi une thématique incontournable dans la redynamisation actuelle du centre-ville. Plusieursactionsontétédéclinéesafindepermettre la mise en œuvre de ce schéma directeur de stationnement du centre-ville: • La délégation de service public confiant à Vinci la gestion du parc relais dès le début du mois de juilletetsestravauxderevalorisation(début2014) ont pour objectif de permettre un maximum de rabattement vers ce parking, • Le contrôle sur voirie dans les zones bleues a été renforcé en journée, permettant une meilleure rotation des véhicules sur les zones les plus dynamiques, • La mise en place d’une signalétique adaptée fléchant les parkings existants (notamment celui du Carrefour Market en sous-sol, inutilisé) À long terme avec le projet plus global de requalification du pôle gare et de réaménagement des places publiques de la ville, cette question de stationnement sera traitée dans un cadre plus global, afin de mieux en appréhender les enjeux. Le stationnement : une des clefs d’un centre-ville actif et attractif Pôle gare: le projet structurant et fédérateur du centre-ville En 1992, la gare, calibrée pour 10000 entrants par jour, est inaugurée. En 2010, la gare est satu- rée, particulièrement aux heures de pointe, puisqu’on y recense 9954 entrants par jour. Et au regard des perspectives démographiques de la ville, il est estimé qu’à l’horizon 2026, la fré- quentation de la gare aura doublé. Grâce à une sensibilisation constante de la RATP depuis 2007, la municipalité a obtenu la création d’un accès secondaire (en lieu et place des sorties de secours). Validés par le STIF et la RATP, les tra- vaux démarreront en 2015. Les objectifs sont les suivants: • Favoriser l’intermodalité (croisement et échanges entre RER, bus, vélos, piétons, etc.) • Recréer une continuité urbaine nord/sud, • Réaliser une nouvelle porte d’entrée à Bussy, notamment en termes d’insertion urbaine et paysagère qui valorise la ville, • Mettre en place une vraie dynamique sociale et commerciale avec l’implantation du marché forain, • Animer l’espace public avec l’implantation de terrasses pour les restaurants existants, de kiosques… Le projet est finalisé et son coût fixé à 10 millions d’euros sera porté majoritairement par le STIF dans le cadre du contrat de pôle/PDUIF, puis par l’aménageur et la ville. Les travaux débuteront dès l’année prochaine. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page17
  18. 18. I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201318 P E T I T E E N F A N C E en Île-de-France! Le succès dépassant ses espérances, Dalila Khel- lafi réfléchit déjà à une 3e structure qui devrait ouvrir ses portes début 2014. Ce type de garde vous intéresse? Une journée « portes ouvertes » se tiendra le samedi 14 septembre, de 10h à 17h. Contact et Informations: Les Petits Petons - 49, avenue Marie-Curie Tél.: 0175736933 ou 0650041899 dalila.khellafi@lespetitspetons.net www.lespetitspetons.net Quand Dalila Khellafi, responsable des « Petits Petons », a décidé de lancer un accueil pour enfants fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, elle ne pensait pas à l’incroyable succès que rencon- trerait son initiative. Avant même le lancement prévu en septem- bre, 10 familles se sont déjà inscrites au service de nuit de la mi- crocrèche, installée au 49 av. Marie-Curie. Ce sont ainsi des parents pompiers, infirmiers, policiers, salariés de Disney, personnel navi- gant et autres, qui peuvent désormais leur confier leurs chers pe- tits. Une maman de Bussy n’a pas caché sa joie à la responsable: « Grâce à vous, je vais pouvoir garder mon emploi, suite à la nais- sance de notre bébé! ». Cette microcrèche privée, ce sont en fait deux structures, l’une créée en octobre 2012 et la seconde en février 2013. L’établisse- ment proposait jusque-là un accueil classique de 7h30 à 19h30, un service qu’elle continuera d’assurer, en complément de l’accueil nocturne. Générant l’embauche de 6 professionnels de la petite enfance, cette initiative propulse « Les Petits Petons » au rang de 1re crèche 7 jours sur 7, 24 heures/24, de Seine-et-Marne et seconde «Les Petits Petons» Un service 7j/7, 24h/24 ! Depuis le mois de septembre, la structure assure un service continu répondant aux attentes de certains parents, devenant ainsi la première crèche du département à horaires non stop. La garde nocturne ne fait pas office de babysitting ponctuel, mais accueille de manière régulière des enfants dont les parents travaillent à des horaires décalés. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page18
  19. 19. BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 19 R E N C O N T R E munes voisines, pour étendre le concept. C’est ainsi que la municipalité de Bussy, convaincue de l’utilité du projet, a décidé de le soutenir et a signé une convention d’occu- pationdesbâtimentsavecl’association«Bussy Citoyen Solidaire ». Et depuis son ouverture le 9 juillet dernier, l’épicerie sociale ne dés- emplit pas, pour le plus grand bonheur des Buxangeorgiens! Un espace pour se rencontrer et échanger Président de l’association, Ariano Gomes a été touché un jour par une cliente qui l’a re- mercié, très chaleureusement: « Ce lieu est vraiment formidable! Depuis que j’ai perdu mon emploi, c’est plus difficile de boucler les fins de mois. Vraiment, cette épicerie me donne un sérieux coup de pouce » lui a-t-elle confié avec gratitude. Si la clientèle est ma- joritairement composée de personnes per- cevant des petites retraites, de jeunes à la recherche d’un emploi, d’étudiants et de fa- milles endettées, les clients sont aussi des travailleurs qui, en raison du coût de la vie (carte Navigo, location, électricité etc.), ont tout simplement du mal à remplir le caddie, surtout à partir du 15 du mois. Plus qu’un simple magasin, l’épicerie sociale se veut aussi un lieu d’échange. Conforta- blement installées dans les fauteuils de l’es- pace détente, autour d’un petit café, les per- sonnes se rencontrent et parlent ensemble, tranquillement. Parfois, elles confient leurs différents projets aux bénévoles, toujours à l’écoute et prêts à prodiguer des conseils. Près de 250 familles ont déjà fait leurs courses dans l’épicerie, un succès qui se confirme de jour en jour et qui récompense le lourd travail que doivent abattre très ré- gulièrement les bénévoles. Ce n’est pas un magasin comme les autres! Non loin de l’ancienne Poste, occupée désor- mais par Diagonal et derrière une façade discrète mais avenante, la nouvelle épicerie socialeproposedeuxespaces:uncoindétente et une petite allée de produits étiquetés. Dans les rayons, des produits laitiers, de la viande et du poisson en barquette, des fruits et légumes mais aussi du pain et des vien- noiseries sont à la vente, à des petits prix, en moyenne 10 % du prix pratiqué en magasin. Cetteparticipationsertuniquementauxfrais de gestion de l’association de bénévoles, qui ne fait donc aucun bénéfice. Installée au 2 rue Konrad-Adenauer, l’épicerie est exclusi- vement réservée aux détenteurs d’une carte d’abonnement, délivrée par le Centre Com- munal d’Action Sociale, selon les ressources du foyer. Àl’origineduprojet,deuxamis,ArianoGomes et Sami Sedini, tous deux agents de sécurité dans le privé, qui trouvaient dommage de voir le gâchis généré par les surplus des hy- permarchés,surtoutentempsdecrise.Après quelques recherches, ils ont décidé d’ouvrir uneépiceriesocialeàNeuilly-sur-Marne,dont ils sont originaires, faisant ainsi profiter des centaines de familles de produits frais de qualité, à un prix très intéressant. Face à l’immense réussite de cette initiative, ils ont décidé de démarcher les mairies des com- Epicerie solidaire Un panier malin, une pause détente, c’est leur rayon! Jonglant entre leur travail et l’épicerie sociale, les bénévoles de l’association Bussy Citoyen Solidaire ne comptent plus leurs heures pour offrir aux Buxangeorgiens dans le besoin des denrées alimentaires de qualité et à bas prix. Appel au partenariat À la rentrée, le nombre de clients va nécessairement augmenter et la quantité du stock risque fort de ne pas suffire pour satisfaire toutes les demandes. Il devient alors urgent pour l’association de trouver de nouveaux partenaires (hypermarchés, commerces…), qui pourront en contrepartie profiter d’avantages fiscaux. Elle recherche également des commerciaux bénévoles pour démarcher ces enseignes. Si vous souhaitez soutenir l’association Bussy Citoyen Solidaire, vous pouvez appeler le 0611077736. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page19
  20. 20. I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201320 R E N C O N T R E moi? » s’est-elle dit! Rapidement, elle s’est offert une véritable paire de running puis a commencé à courir, 2 à 3 fois par se- maine, 15 à 30 minutes, en alternant marche et course à pied. Voici ses astuces pour débuter: « Il est déconseillé de se mesurer aux autres, c’est un défi qu’on se lance à soi-même afin d’améliorer ses pro- pres performances, sur le long terme. Et progressivement, le corps s’habituant à l’effort, les périodes de courses augmen- tent, alors que celles de la marche dimi- nuent. » Pour persévérer et se motiver, il lui fallait un objectif. Son premier défi fut son premier coup de foudre sportif: la par- ticipation aux foulées de Bussy-Marne-La- Vallée (10 km), une épreuve qu’elle a réussi haut la main et qu’elle ne manquera plus jamais. Le monde de la course pédestre lui a alors ouvert les bras! Berlin, Boston, New-York, Chicago, Médoc, Londres, Dubaï, Budapest ou Tokyo. Chaque course, marathon ou semi-marathon est l’occasion d’une poussée d’adrénaline particulière, mais aussi une formidable opportunité de découvrir d’autres régions, pays et cultures. Courir, c’est faire du sport en toute liberté, sans contrainte! « Pouvant se pratiquer à toute heure, la course à pied est un sport de proximité, facile, accessible à tous, en toutes saisons et gratuit, une fois que l’équipement spor- tif a été acheté! Qui dit mieux? » explique Clara. Et à Bussy, les mails, allées, étangs et parcs ne se comptent plus et offrent des kilomètres de parcours invitant à la course dans un décor paisible et ver- doyant. « Véritable arme anti-déprime, courir permet de faire le vide et de se dé- lester de ses problèmes, au rythme des foulées » poursuit-elle dans un sourire! Une assertion que l’on croit sans peine au vu de son dynamisme et de sa bonne hu- meur. Mais peu importe le choix de l’acti- vité sportive, l’essentiel est que chacun puisse découvrir celle qui lui convient et qu’il se dépense régulièrement, avec plai- sir. Parole d’experte! Si vous souhaitez découvrir l’univers sportif de Clara, suivez ses aventures sur www.montoubib.free.fr. Énergique et pleine d’entrain, Clara Hoffmann ne fait pas du tout ses 50 ans! Svelte et toute en muscles, elle arpente régulièrement les rues de Bussy au pas de course, pour le plaisir, pour la forme mais aussi pour préparer ses différents marathons. Plus qu’un loisir, la course pé- destre est devenue au fil du temps une passion autour de laquelle toute la famille s’est organisée. La marathonienne a tout de même veillé à préserver un certain équilibre entre vie familiale, profession et sport. Mais comment a-t-elle attrapé le virus de la course à pied? Commencer à son rythme, 2 à 3 fois par semaine, 15 à 30 minutes Il y a environ 5 ans, à 45 ans et comme beaucoup de mamans dont les enfants ont commencé à être autonomes, elle a cher- ché à pratiquer une activité physique. Elle a découvert cette discipline grâce à plu- sieurs coureurs, qui affichaient par ailleurs une santé rayonnante. « Pourquoi pas Mais qu’est-ce qui fait courir Clara ? Marathonienne depuis 4 ans, Clara enchaîne les courses à pied à travers le monde. Militant pour la pratique du sport en général, elle livre quelques précieux conseils pour entretenir sa forme. À l’arrivée du Marathon de Boston 2011, Clara ne cache pas sa joie d’en finir avec les 42,195 km! BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:59 Page20
  21. 21. BUSSY MAG N° 156 - JUILLET-AOÛT 2013 I 21 Avec des équipes seniors en difficulté, la jeunesse du Bussy Basket a été l’une des grandes satisfactions de la saison écoulée. En championnat honneur régional, l’équipe fanion, sous la direction de Yahya Cissoko et Van Rakotomalala, a assuré l’essentiel avec le maintien, mais peut avoir des regrets sur la seconde moitié de saison, qui ne lui a pas permis de rester dans le trio de tête comme à l’issue des matchs aller. L’équipe 2 de ThierryYoroquidécouvraitcetteannéelechampionnatdePromoExcellence Départementale,s’estégalementmaintenue,maisestdéjàprêteàrebondir. CesontdonclesjeunesquiontportéhautlescouleursduBBCetconstituent un motif de fierté, d’encouragement et d’espoir pour la relève. Ceux de l’écoledebasket,entraînésparStephenLarrasquet,AlexisGuerinetFranck Gregoireontaffichébeaucoupdeprogrèsdurantlasaison,quis’estconclue par une troisième place au challenge Poussins du Val-d’Europe. En U15, les protégés de Moïse Gabirault et Wil Mansi se sont hissés dans l’élite du championnat Régional (la 1re Division), avec une victoire finale au Tournoi des As de Seine-et-Marne. Les U17 de Nicolas Luycx et Kassim Kaba ont été les finalistes malheureux de leur championnat. Les U20 dirigés par Serge Gabirault et Pascal Baghaoui ont, quant à eux, remporté avec brio leur championnat. Le club tient à remercier les membres du conseil d’administration qui partent pour des raisons professionnelles (Kamel Ait Ali, Didier Larrasquet, Paul Faye, Pascal Baghaoui), et tout particulièrement Denis Mauvisseau, qui se retire du Bussy Basket après 10 ans d’aide bénévole inestimable. Le club a décidé de lui dédier son traditionnel tournoi de fin d’année, qui s’appellera désormais le Bussy Basket Espoirs Jeunes « Tournoi Denis-Mauvisseau ». BUSSY BASKET CLUB Les jeunes du BBC prêts pour la relève! S P O R T 3 éducateurs sportifs de la ville, diplômés d’Etat, et par Cécile Munch, responsable du servicedessports,24jeunesâgésentre10et 13 ans étaient tout excités de prendre le car, le 8 juillet, pour 5 jours de vague, de sport et de loisir! Confortablement installés dans le centre de vacances«LesHirondelles»àBrem-sur-Mer, où ils bénéficiaient d’une pension complète, les jeunes ont profité, chaque jour, d’un pro- gramme complet des plus divertissants. Au menu: plage tous les jours, en plus des mul- tiplesjeuxsportifs(tournoidesportscollectifs, beach volley, beach soccer…). Toujours très attendues, les séances de surf quotidiennes, animées par des moniteurs chevronnés, ont permisauxjeunesdes’initieretdeprogresser assezrapidement,malgréquelquesinévitables chutes dans l’eau. Les amateurs de piscine à vagues, de tobog- gan boa et de rivières à bouées ont trouvé leur bonheur dans le grand parc aquatique AtlanticToboggan,lorsd’unpique-nique,suivi d’unaprès-mididétente.Souhaitantoffrirdes souvenirsàleurfamilleetamis,ilsontapprécié lavisitedeSaint-Gilles-Croix-de-Vie,oùilsont pu découvrir la jolie marina, mais aussi des coins typiques de la région. Apprenantàseconnaîtreaufildesjours,grâce notammentauxactivitésetéchangeslorsdes veillées,lesjeunesontnouédesliensdecama- raderieetpartagéensembledesmomentsde grande complicité. C’est ainsi dans une belle ambiancefestivequ’ilsontparticipéàlasoirée «Karaoké»etàlatraditionnelleBoomParty! Ravie du succès de ce premier séjour, Cécile Munch réfléchit déjà à celui de l’année pro- chaine. Le premier ayant rapidement affiché complet, il y a fort à parier que la deuxième édition sera également très demandée! Offrant des paysages marins époustouflants ainsi que de multiples animations en bord de mer,lepremierséjoursurforganiséparleser- vicedessportsafaituncartonplein!Bronzés, les yeux brillants et le sourire aux lèvres, nos jeunesvacanciersn’avaientqu’unehâteàleur arrivéeàBussy:raconteràleursparentsleur mémorable séjour surf à Brem-sur-Mer, en Vendée! Encadrés par Aline, Franck et Cyril, ATHLÉTISME Séjour surf: l’Atlantique est fantastique! BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 21 Une nouvelle coupe dans l’armoire à trophées du Bussy Basket avec la victoire des U15 au Tournoi des As de Seine-et-Marne! BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 17:00 Page21
  22. 22. S P O R T tout le week-end, et a permis les entraîne- ments sur la plage, toujours très agréables pour les stagiaires. Tous ont beaucoup pro- gressé pendant ce séjour, et garderont de beaux souvenirs d’échanges très sympa- thiques et de rires amicaux. Chacun attend déjà le stage de l’Ascension 2014, déjà pro- grammé et réservé! La fin de saison a également confirmé le niveau technique du club, avec la réussite à l’examen de ceinture noire 1er Dan pour 7 élèves,etlaréussiteau3e Danpourunélève. 100 % de réussite cette année, puisque tous lescandidatsprésentésontobtenuleurgrade avec les félicitations du jury! Le 28 juin, Matthieu Aichoun est parti le premier à Fontainebleau et a brillamment obtenu son grade de 3e Dan. Et le lendemain matin, un groupe soudé de 5 candidats s’est retrouvé égalementàFontainebleau,ettousontréussi leur grade de ceinture noire 1er Dan. Toutes les catégories d’âge étaient représentées: du plus jeune des cinq, Guillaume Foure, 16 ans, jusqu’aux seniors, Christophe Chebli, Tossim Assih, Chanvirak Huat et Marc Rocaspana. Laurence Cervera et Thaï Dang les avaient précédés dès le 31 mars en obte- nant leur ceinture noire 1er Dan. Signalonségalementlesexcellentsrésultats obtenus par les karatékas. Sur les compéti- teurs qui ont défendu les couleurs de Bussy, 11 sont ainsi montés sur le podium aux com- pétitions suivantes: championnat de Ligue, couped’Ile-de-France,coupedeFranceWado etcoupesinternationalesauLuxembourget en Allemagne. Félicitations à Axel Lu (pous- sin), Paul Monteiro et Samantha Dao (pupilles), Bilal Mtitou (benjamin), Jonathan Dao et Gilles Tran (minimes), Julien Nguyen, MélamieLuetMarineLebecq(cadettes),Cyril Pou (junior) et Jean-Guillaume Bardot (senior). Chacun dans le club s’épanouit selon ses désirs: entraînements, compétitions ou obtention d’un grade. Vous pouvez rejoindre le club dès le samedi 14 septembre, jour de sa rentrée officielle. Après le Forum des associations, les inscrip- tions se poursuivront au Gymnase Michel- Jazy,toutlemoisdeseptembre,lesmercredis de 14h à 21h et les samedis de 10h à 19h. Club de Karaté ZANSHIN-KARATE-DO-BUSSY Cours de Karaté, Self-Défense, S’Body au Gymnase Michel-Jazy Tél.: 0160430688 Courriel: zkd77wanadoo.fr Site du club: www.zkd-bussy.fr Voilà une année bien chargée qui s’est ter- minée au Zanshin-Karaté-Do-Bussy par le stage traditionnel en Normandie au mois de mai, et de nombreuses réussites à l’examen de ceinture noire. Comme tous les ans, le stage de l’Ascension a regroupé les élèves desdifférentesactivitésduclub:karaté,mais aussi self-défense et s’body. Le 8 mai, 36 participants du club se sont retrouvés au borddelamerpourtravailleretparfaireleurs connaissancesavecleursprofesseurs,Sylvie etLaurent.Touteslesmatinéesontétéconsa- créesauxentraînementsdanstouteslesacti- vités, et les après-midi sont restés libres afin depouvoirprofiterdedétenteetpromenades diverses sur la plage ou les environs dans l’arrière-pays normand. Parchance,lesoleilaétédelapartiependant ZANSHIN-KARATE-DO Retour sur une belle fin de saison L’entraînement a porté ses fruits : avec 7 élèves reçus à l’examen de ceinture noire 1er Dan, le club obtient 100% de réussite ! Sous le regard d’un de leurs professeurs, Laurent Aichoun, les stagiaires s’activent sur une plage normande. I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201322 BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 17:00 Page22
  23. 23. S P O R T Fontaine, Les Violennes, Le Clos, Louis-Gui- bert, George-Sand et Louis-Braille se sont initiées aux joies du rugby durant des ren- contres de 7 minutes. Bravo à l’école Jean- de-La-Fontaine, et notamment à la classe de Nathalie Pichon, qui a remporté le tournoi et qui devra remettre son titre en jeu, l’an- née prochaine. Le2juillet,enpartenariataveclecomitédé- partemental, 265 élèves de CM1 et CM2 ont disputé des mini-matchs de handball, sur 8 petits terrains. D’une durée de 10 minutes, les rencontres ont vu s’affronter 40 équipes de 5 joueurs, toutes prêtes à en découdre, mais dans un esprit bon enfant! Le 4 juillet, 32 classes de CM1 ont joué à l’ultimate, un sport collectif utilisant un fris- bee et opposant deux équipes, un moment de détente partagé par les écoles Jean-de- La-Fontaine, les Violennes, le Clos, George- SandetLouis-Braille.Etcommeilfautsavoir occuper tous les postes sur un terrain, du- rantces3rencontres,cesontlesenfantsqui se sont arbitrés eux-mêmes! Pour terminer l’année en beauté et en pleine forme, le service des sports de la ville a organisé autour du gymnase Jazy des rencontres sportives inter-écoles. Au pro- gramme: du handball, du rugby, de l’ulti- mate et de la bonne humeur! L'objectif de ces rencontres: offrir aux jeunes une pre- mière approche de la « compétition » dans un cadre convivial et sans pression. Le res- pect de l’adversaire, le jeu et le plaisir ont été largement privilégiés! Le 27 juin, 10 classes des écoles Jean-de-La- RENCONTRES INTER-ÉCOLES Du sport et du fair-play! BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 23 Munis de leurs petits sacsàdoscontenantun pique-nique, les élèves de maternelle de Louis- Braille et George-Sand ontinvestile14juinder- nier le stade Maurice- Herzog pour une jour- née sportive et joyeuse. Sur les 2 terrains et la piste, les petits ont découvert la marelle, les échasses, les mille-pattes, la course à triple pattes ou encore les quilles… Soleils, lunes, cœurs, étoiles… Portant pour l’occasion de jolis noms permettant de les identifier, des équipes d’écoliers ont passé une journée entière à s’essayer gaiement à une dizaine de jeux. Permettant un éveil au sport, le Matern’Athlon est une rencontre entre les classes de maternelle, au cours de laquelle sont proposés des petits jeux collectifs ciblant de multiples objectifs pédagogiques: développer des réponses motrices adaptées, construire des repères d'espace et de temps concrets pour organiser ces actions, comprendre le concept de performance comme outil d'auto évaluation positive pour mieux ajuster ses actions, prendre conscience de son propre potentiel avec ses points forts et ses limites, développer le concept d'effort collectif par l'identité de groupe ou d'équipe. Venus nombreux et dans la bonne humeur, les parents accompagnateurs ont assisté les enseignants dans les différents ateliers, une précieuse aide qui a permis la rotation de tout ce beau monde. Ainsi, 37 équipes se sont affrontées, ont sauté, couru, lancé, visé… et se sont surtout beaucoup amusées! MATERN'ATHLON L’éveil sportif par le jeu Nécessitant une certaine adresse, le jeu de quille a remporté beaucoup de succès. Ce projet inter-écoles est un événement sportif et pédagogique, organisé sur le temps scolaire, permettant de rassembler les enfants de primaire autour de plusieurs sports. Pour réussir une course à « triple pattes », il est nécessaire d’être synchrone avec son binôme et d’avoir un bon sens de l’équilibre ! BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 17:00 Page23
  24. 24. S P O R T record perso battu). Comme dans un rêve, Robin passait même 1m72 au 3e essai, puis 1m75 au premier essai, soit 7 cm de plus que sa taille! À 1,78 m, les pieds frôlaient la barre à 2 reprises, mais on en restait finalement là. Les filles assuraient ensuite au javelot (32.13 pour Romane Auvert), alors que les garçons faisaient le mi- nimum au disque… Un premier titre par équipe pour le BSGA Avec seulement quelques points d'avance sur la Réunion, les athlètesbuxangeorgiensabordaientladernièreépreuve,le1000m, avec une certaine pression. Mais le festival continuait: Mael Lamotte faisait la course en solitaire, se permettant même de re- mettre une accélération dans la ligne droite pour terminer en 2’ 41”00, record personnel à la fin d'un octathlon! Chez les filles, Maellys Buard n'a pas failli non plus en réalisant sa 2e perf de la saison en 3’ 17”28. Au final, 6 records personnels améliorés sur l'octahlon ou l'hep- tathlon avec deux nouveaux records de Seine-et-Marne pour Maelys Vincent (4217pts) et Robin Sorel (4514pts), soit la 5e per- formance française, deux autres athlètes au-dessus des 4000 points: Romane (4012) et Mael (4085), et surtout un titre de champion de France par équipe, le premier de l'histoire de BSGA. Dans le même temps, Pauline Fouchy réalisait un triathlon record à 113pts (13"51 sur 80 haies/11m16 au poids et 34m19 au disque) pour prendre une belle 37e place en individuel. BSGA adresse un grand merci à la municipalité pour son soutien constant, à Sylvie, Eric Fouchy et à Patrick Morvan pour leur appui logistique,àKévin,jeunejugeduclub,etàtouslesparentsprésents sur place. Avant des vacances bien méritées, les athlètes du BSGA ont terminé une saison en tout point remarquable avec un nouveau titre national obtenu lors de la finale des Pointes d’Or à La Roche-sur-Yon, les 6 et 7 juillet. On aurait d’ailleurs pu croire les athlètes minimes déjà un peu en vacances pour cette finale nationale qui arrivait après le brevet et la fin de l'année scolaire. Il n'en a rien été! 7 athlètes de BSGA étaient qualifiés pour cette épreuve qui regroupe les meilleurs minimes français: Pauline Fouchy en individuel et l'équipe d'épreuves combinées composée de Romane Auvert, Maellys Buard, Maëlys Vincent, Antonio Fridella, Mael Lamotte et Robin Sorel, qui de- vaient disputer un heptathlon (filles) et un octathlon (garçons). Une pluie de records personnels! Le samedi, dès la 1re épreuve, le ton était donné, puisque tous les athlètes amélioraient leur record personnel sur les haies, Robin Sorel ouvrant le bal en signant un 13"50 sur 100 haies, record personnel à la clef, et 8e perf française. On ne pouvait rêver d'un meilleur départ. Et comme sou- vent,leresteasuivi.Lasuite?Unepluiederecordspersonnels:3garçons à plus de 10 m au poids, les 3 filles au-dessus d'1 m40 en hauteur avec une excellente Maelys Vincent, qui a franchi 1m57, sans oublier Romane Auvert, descendue pour la 1re fois en dessous des 13" sur 100 m (12"99). Cette première journée fut donc une réussite totale, et la suite allait être du même acabit! Tout comme la veille, les premières épreuves furent annonciatrices de bonnes performances: sur 100 m, Mael Lamotte descendait pour la pre- mière fois sous les 12" (11"93). Dans le même temps, Maelys Vincent s'envolait sur la longueur (5m39). À la hauteur masculine, Robin Sorel, après avoir choisi une hauteur raisonnable (1m48) pour débuter son concours, allait enchaîner les barres: 54 puis 57, 60, 63, 66, 69 (premier I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201324 Dernier podium de la saison pour les athlètes du BSGA, et non des moindres, avec un 1er titre national par équipe remporté par le club. POINTES D’OR BSGA décroche le titre par équipe BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 17:00 Page24
  25. 25. BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 25 Mongrouped’opposition,«unenouvelleQualité de Ville », avions toujours dénoncé le train de vie excessif de la majorité en place. UnedélibérationsurleP.P.I,leplanPluriannuel d’Investissement,étaitinscriteàl’ordredujour du Conseil Municipal du 6 août 2013, en pleine périodedecongés.Cettedélibérationprévoyait une baisse des dépenses de 1 600 000 euro. Non seulement cette délibération arrive trop tard,maislepirec’estqueleMaireetsamajorité était absente pour cette ultime réunion. Il y a donc volonté manifeste, de la part de la majorité municipale : • De ne pas respecter les règles de la compta- bilité publique. • De refuser de prendre des mesures, pour réduireladettequiexcèdeaujourd’hui87mil- lions d’euro. Cette fuite en avant est préjudiciable pour la commune ainsi que pour ses habitants. Il n’est pas possible d’accepter une hausse de 37%desimpôts,vulecontextedifficiledecrise La municipalité de Bussy Saint Georges vient une fois de plus, de se faire sanctionner par la ChambreRégionaledesComptesd’IledeFrance pour, un budget non sincère. En ma qualité de Conseiller Municipal, et tête de liste 2008, notre groupe d’opposition de gauche, avions toujours, depuis 6 ans, voté contre les budgets insincères présentés par la majorité sortante. Depuis 2011, nous dénonçons à travers nos tri- buneetnostracts,leshaussessuccessivesd’im- pôts de la commune. Les motifs de la Chambre Régionale des Comptes, sont chaque année les mêmes : • Recettes inscrites au budget non perçues. • Dépenses modifiées unilatéralement. Monsieur Hugues Rondeau s’est toujours défendu en disant que : • LaChambreRégionaledesComptesnesavait compter. • Il existerait un complot contre l’équipe majo- ritaire. que nous subissons. Il n’est pas non plus envisageable de recourir à l’emprunt pour augmenter la dette. La solution n’est plus technique ou institution- nelle,elleestpolitique.Unenouvelleéquipeest indispensable. Nous, élus d’opposition de gauche et militants socialistes, sommes prêts et sommes en capa- cité de remettre de l’ordre dans les comptes municipaux. Laréductiondeladetteseranotreprioritétout en garantissant les budgets sociaux. Nous invitons nos partenaires Ecologistes, Radicaux,Communistes,Républicainsainsique touslesBuxangeorgiens,partageantcesobjec- tifs, à venir participer avec nous, à la recons- truction de Bussy Saint Georges. Une autre politique est possible : construisons là ensemble. Conseiller Municipal Parti Socialiste AUBIN-DOMINIQUE LENGHAT, MONIQUE CHENOT, GWENAËL FOURRE GROUPE «UNE NOUVELLE QUALITÉ DE VILLE» Tribunes libres Par un tour de passe-passe habile, le maire a réussi à équilibrer le budget de la ville. Comment? En reportant et en supprimant des opérations d’investissements (groupe scolaire n° 10, travaux de l’école Jean de la Fontaineetautreslocauxcommunaux…)tout enmaintenantdanslebudgetlessubventions dédiées à ces opérations. Et en promettant, la main sur le cœur et la sincérité dans le regard, que les impôts n’augmenteront pas. Maisquilemairepeut-ilencoretromper?Car ilestévidentquelasituationfinancièredela ville est intenable ce qui a conduit la préfète à augmenter une nouvelle fois les impôts de 9 % pour la taxe d'habitation et 3,5 % pour Il y a les bons magiciens. Ceux qui font dis- paraîtreleurassistanteavechabiletéenvous bluffant.Etlesautres,lesmauvais,dontl’agi- lité est tellement médiocre que les ficelles sont très vite dévoilées. Le maire fait partie de la seconde catégorie, malheureusement pournotreville.Commeilnetientpascompte des recommandations récurrentes de la ChambreRégionaledesComptes(CRC),celle- ci dans son rapport de juin préconisait une nouvelleaugmentationde17%delafiscalité localepourrésorberledéficitdelacommune d’un montant de 6 millions d’euros, ce qui se traduisait pour chacun d’entre nous par une augmentationde37%delataxed’habitation. la taxe foncière. Après, les Buxangeorgiens devrontchoisirenmars2014.Etl’alternative serasimple:soitilsreconduisentcettemajo- rité qui poursuivra la même politique désas- treuse, soit ils choisiront l’union avec une équipe de citoyens, expérimentés et compé- tents,quin’aurad’autrestâchesqued’épurer la dette locale. Affirmer un autre discours, c’est mentir aux électeurs. rassemblementcitoyenbsg@ gmail.com www.avenirdebussy.free.fr www.bussyenaction.fr NABIA PISI, XUAN-SON KOU, PIERRE LAFAYE RASSEMBLEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN POUR BUSSY Hausse d'impôts : mais qui le maire peut-il encore tromper ? magistrats financiers, le bilan est lourd pour les contribuables: nos impôts locaux ont explosé de 100 % depuis 2008! Dans le même temps, la majorité a créé, avec notre argent, des « machins » inutiles et coû- teux: l'office de tourisme, l'ADE, la SEM solaire (450000 € de subvention de la ville, chiffre d'affaires à 0 depuis 2011; 256000 € de pertes – quel succès –; des indemnités supplémentaires pour le président-maire…). Cet été, nous avons reçu deux avis de la Chambre régionale des Comptes: le budget de Bussy est, une fois encore, insincère et déséquilibré. Au vu des actions inappropriées de la majorité pour redresser la situation, Madame la Préfète a donc tranché: cela nous vaudra de nouvelles augmentations: 9,06 % pour la taxe d’habitation et +3,7 % pour la taxe foncière. À force de rejeter les préconisations des Buxangeorgiens, il est temps de passer du Maire sortant au Maire sorti! Conseiller municipal www.yanndubosc.com yann.dubosc@gmail.com https://twitter.com/yannduboscBussy www.facebook.com/yann.dubosc YANN DUBOSC GROUPE «BUSSY GAGNANT» Nos impôts : nouvelle augmentation ! T R I B U N E S BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 17:00 Page25
  26. 26. I BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 201326 Des professionnels à votre service PERMANENCE PSYCHOLOGIQUE MUNICIPALE Mme Juliette Binot, psychologue pour enfants, vous reçoit les: • mercredi de 9h à 13h et de 14h à 18h, • jeudi de 16h30 à 18h, • vendredi de 13h à 18h30, • samedi (1fois par mois) de 9h à 13h. Consultations gratuites et anonymes, sur RV uniquement. Adresse de la permanence: 11, rue de la Pyramide. Pour tous renseignements, contactez Mme Binot au 0684514242. CONCILIATION IMMOBILIÈRE-ASL Permanence téléphonique uniquement au 0164666879 NOTAIRE Permanence notariale réservée aux Buxangeorgiens Consultations uniquement par téléphone Renseignements au 0164666816. CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES Permanences au 97, boulevard du Segrais à Lognes du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 sur rendez-vous Renseignements au 0164724686 ou 0810257710. PETITE ENFANCE Des permanences et consultations du Service Santé Petite Enfance (anciennement PMI) vous sont proposées au Relais Assistante Maternelle (11, rue de la Pyramide) par Mmes Brault ou Droual, infirmières puéricultrices et/ou le docteur Le Calvez (sur rendez- vous au 0169674452). En cas d'urgence, vous pouvez contacter le secrétariat du Service Santé Petite Enfance à Noisiel au 0169674451 ou 52. Consultation de planification par le Docteur Marinier, du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h (fermé au public le mardi après-midi), avec ou sans rendez-vous. Renseignements auprès du secrétariat au 0169673168. AVOCAT Permanence en mairie le 1er jeudi de chaque mois de 16h à 18h. Sans rendez-vous. Renseignements au 0164662424. AIDE JURIDIQUE Un consultant juridique AVIMEJ (Aide aux Victimes et Médiation Judiciaire) assure une permanence et propose une information générale sur vos droits et obligations. Il vous reçoit le mercredi après-midi sur rendez-vous uniquement auprès du CCAS au 0164666192. EGEE (Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise) Vous avez un projet de reprise d’entreprise, de création d’une structure de type artisanal, commercial ou industriel? Le conseiller de l’association EGEE peut vous accompagner dans votre approche. Sur rendez-vous uniquement au 0164666816. Retrouvez sur cette page quelques numéros de structures à connaître, ainsi qu’une série de services proposés par la municipalité, et réservés aux Buxangeorgiens… D.Sushi Votre restaurant japonais à Bussy Saint-Georges www.dsushi.fr (commandes en ligne) Brochettes • s/grill • sushis • sashimis • yakitori… Venez déguster la fraicheur et apprécier la différence des mets élaborés dans nos cuisines, 7j/7 • À emporter • Livraisons à domicile (commandes en ligne) • Sur place: salle et terrasse midi et soir. 7, allée des deux châteaux 77600 Bussy-saint-georges Tél. : 01 60 36 15 18 ou 09 66 92 30 43 V I E P R A T I Q U E BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 17:00 Page26
  27. 27. BUSSY MAG N° 157 - SEPTEMBRE 2013 I 27 V I E P R A T I Q U E M. Le Bozec Jérôme - Tél. 0145146600 Mme Porro Dominique - Tél. 0164663333 M. Renaud Gilles - Tél. 0145146600 M. Seing Sao - Tél. 0164772954 M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 M. Thao François - Tél. 0164766712 Mme Tran Doan Phuong - Tél. 0164670256 M. Zaghlan Atef - Tél. 0164667682 Médecins Acupuncteurs M. Seing Sao - Tél. 0164772954 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 Médecin allergologue Mme Taifor-Bencheikh Fatima - Tél. 0164775904 Médecin endocrinologue Mme Jugie- Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 Médecins Homéopathes M. Gozlan Michel - Tél. 0160176964 Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 Médecin mésothérapeute Dr Taïfor-Bencheikh Fatima - Tél. 0164775904 Médecins Nutritionnistes Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 Mme Jugie-Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 Ophtalmologistes M. Bokobza Sébastien - Tél. 0164772279 M. Rabah-Benabbas Salim - Tél. 0164774961 Cardiologues M. Peyrot Jean-Marc - Tél. 0164764742 M. Lussato Philippe - Tél. 0164764742 Mme Jeunet-Hurreesing - Tél. 0164669121 Dentistes Mme Carret Laurence - Tél. 0160944102 Mme Dang Mong-Hoan - Tél. 0164660860 Mme Dang-Vo - Tél. 0164668264 Mme Daviaux Laure - Tél. 0164669595 M. Durand Romain - Tél. 0164669595 Mme Fourcade - Tél. 0160210127 M. Jaubert Vincent - Tél. 0164662779 M. Naili Abderrahim - Tél. 0164662525 Mme Solinhac Fabienne - Tél. 0164662525 Mme Suy Youliana - Tél. 0164668264 Mme Vernier Sandrine - Tél. 0164662525 Gynécologues Obstétriciens Mme Forascu Ruxandra - Tél. 0967177238 Mme Hozer Brigitte - Tél. 0164660789 M. Kouvahé Vincent - Tél. 01 75 73 62 91 M. Séguret Philippe - Tél. 0164668559 Médecins généralistes M. Apithy - Tél. 0164667488 Mme Bachelard Elisabeth - Tél. 0145146600 Mme Blin Marie - Tél. 0145146600 M. Dang Christian - Tél. 0164771057 Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 M. Klein Jean-Michel - Tél. 0164660609 Orthodontistes Mme Ho Vo Tuan - Tél. 0164661000 Mme Ho Bich - Tél. 0164661000 Mme Si Kimget - Tél. 0164775008 M. Tuil Philippe - Tél. 0164661000 Pédiatres Mme Buzot Corinne - Tél. 0164662716 Mme Seguret Brigitte - Tél. 0164664280 Sages-femmes Mme Jacobee Martine - Tél. 0164662283 Mme Bret Annie - Tél. 0164662283 Mme Nestile Aliénor - Tél. 0164771374 Pharmacies Pharmacie Ancel - Tél. 0164772950 Pharmacie du Marché - Tél. 0164668569 Pharmacie de La Croix Saint-Georges - Tél. 0164661796 Pharmacie de la Gare - Tél. 0164669007 Pharmacie du RER - Tél. 0164669084 Pharmacie O Vert - Tél. 0164763082 Laboratoires d’analyses médicales Dr Rostoker - Tél. 0164772121 Dr Harrabi - Tél. 0164662727 Radiologie Centre d’imagerie médicale Galilée - Tél. 0164768094 Vétérinaires Dr Leroux - Tél. 0164668484 Dr Lacaze-Masmonteil - Tél. 0164668484 MÉDECINS GÉNÉRALISTES ET SPÉCIALISÉS La santé à Bussy M. Menigoz Raphäel - Tél. 0160941284 M. Reichenbach Guillaume - Tél. 0160941284 M. Vogel Alexandre - Tél. 0951715546 Naturopathes M. Huyghe Fabrice - Tél. 0607096617 Sagesse de Vie - Tél. 0614391566 Orthophonistes Mme Bertrand Jocelyne - Tél. 0164662009 Melle Buet Sylvia - Tél. 0160039285 Mme Duchaussoy Estelle - Tél. 0164772428 Mme Facundo Frédérique - Tél. 0164668935 Mme Grangeard Isabelle - Tél. 0164662009 Mme Oudin Fabienne - Tél. 0164662009 Mme Lemaire Diane - Tél. 0164668935 Orthoptiste Mme Munch Anne-Lise - Tél. 0164766354 ou 0673611446 Mme Taurand Fanny - Tél. 0160035996 ou 0683027897 Ostéopathes Mme Courtois Véronique - Tél. 0164667927 M. Coste Jean-Louis - Tél. 0164660143 M. Faverolle Nicolas - Tél. 0164667927 M. Lieuré Benjamin - Tél. 0160941363 Diététicienne Mlle Baudouin Ludivine - Tél. 0638866659 Mme Bertrand Emeline - Tél. 0164770142 Ergothérapeute Mme Raffin - Tél. 0615583866 Graphothérapeute Mme Sirica - Tél. 0668607036 Infirmièr(e)s Cabinet d’infirmières Ajzenberg et Pietrobon - Tél. 0164664246 Mme Corneil - Tél. 0164661731 Mme Kieken - Tél. 0164661731 Mme Dozias-Maerte, Mme Dhaouadi et Mme Publier - Tél. 0164661133 Bussy Soins infirmers - Tél. 0164660577 Masseurs-Kinésithérapeutes Mme Barbé - Tél. 0164661012 M. Belgacem Mounir - Tél. 0164670535 M. Champrobert Francis - Tél. 0164660902 M. Chauvel Stéphane - Tél. 0951715546 M. Lemaire Cédric - Tél. 0164661012 M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 Mme Techer Anne - Tél. 0632662411 M. Teissedre-Dalou François - Tél. 0616303738 Mme Trécul Delphine -Tél. 0164662892 Pédicures-Podologues Mlle Chardaire Sandrine - Tél. 0160431692 ou 0672270753 M. Dessaux Geoffroy - Tél. 0164667862 Mme Olier Marie-Christine - Tél. 0164661484 Psychologues, Psychothérapeutes, Psychanalystes Mme Adélaïde Alexandra - Tél. 0625466661 Mme Auzias Viviane - Tél. 0683087138 Mme Choulze Marlène - Tél. 0667116480 Cabinet de Mmes Ferreira et Jouannaud - Tél. 0164663399 Mme Gil Catherine - Tél. 0687226252 M. Girard Franck - Tél. 0676487972 Mme Hidalgo Thi-Thu - Tél. 0686284143 Mme Lachkar - Tél. 0663779741 Mme Mytnik Brigitte - Tél. 0682968552 Mme Queyrel Sandrine - Tél. 0661107737 Mme Rodier - Tél. 0164663069 Mme Sirica Marie - Tél. 0164775159 M. Stecher Alain - Tél. 0164660420 PROFESSIONS PARA-MÉDICALES BIEN-ÊTRE ET SANTÉ Énergie traditionnelle chinoise M. Baldin - Tél. 0164661279 Mme Meyer - Tél. 0660588050 Réflexologie plantaire Relaxasia - Massages thaï Tél. 0684497345 Mme Fayada - Tél. 0164763117 Relaxologie-Massage-bien-être et nutripuncture Mme Fayada - Tél. 0164763117 Massage-Relaxation Mme Barin Véronique - Tél.: 0628535992 Essence Reiki - Tél.0620426098 M. Luchez Lucien - Tél. 0610879706 Michèle Magnétiseuse - Tél. 0688600461 Mme Quinzanelli Laurence - Tél.0624405156 Mme Robert Mahnoosh - Tél. 0670220565 Mme Rouvier Tania - Tél. 0609630206 Neurofeedback Mme Hollander - Tél. 06 74 90 89 71 Shiatsu Mlle Baudouin Stéphanie - Tél. 0677881254 Mme Descroix Stéphane - Tél. 0680333678 Soins énergetiques-trame Mme Ananian - Tél. 0603941732 Sophrologues M. Degrincourt - Tél. 0671757416 Mme Foubert Berlet - Tél. 0662326169 Mme Givre Isabelle - Tél. 06 78 58 31 59 Mme Hedwig Lötscher Chamodon - Tél. 0164661016 ou 0675488784 Mme Lecoq Brigitte - Tél. 0613464730 Mme Mugard - Tél. 06 81 93 31 78 Mme Nugier Sandrine - Tél. 0670070722 Mme Schnell Sandrine - Tél.0647114279 BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 17:00 Page27
  28. 28. BUSSY 157_Mise en page 1 02/09/13 16:58 Page28

×