SlideShare une entreprise Scribd logo
BUSSYMAG101     27/06/08        13:10       Page 1




              60 ans de l’Etat d’Israël :                 La Police municipale veille   Versilys, ou l’art de la verrerie    Le Basket Club accède en Régionale
                une fête réussie p. 4                      sur vos habitations p. 14                  p. 17                                 p. 22




          Buss y
                                                     LE MAGAZINE MUNICIPAL D’’INFORMATIONS - JUIN 2008
                                                     LE MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS - JUIN 2008                       n°101



                                                 Saint-Georges




                                                      C.C.A.S. :
       UNE ÉQUIPE AU SERVICE
       DES BUXANGEORGIENS
BUSSYMAG101   27/06/08   13:10   Page 2
BUSSYMAG101   27/06/08   13:10   Page 3




                                                               Sommaire - Edito                                                                                      3


     4 Vie de la cité        4. Les 60 ans d’Israël dignement fêtés
                                                                                    Pour un développement
                                                                                    à l’Est partagé.
                             5. Des comités de jumelage très actifs



                                                                                    N
                             6. Le conservatoire en auditions                                      ous venons de mettre en ligne
                             7. La Ligue de l’Enseignement se met au roller
                             9. Une kermesse lao très fréquentée                                   un outil informatique, à mes
                                                                                                   yeux novateur, pour une

     10 Dossier                                                                     concertation plus avant de la ZAC du
                                                                                    Sycomore. Sur internet, par un jeu de calques,
                                                                                    il vous est désormais loisible, par un simple clic,
                                                                                    de saisir quels sont nos enjeux pour cette
                                                                                    future zone d’habitat. Quelle sera la place
                             10, 11 & 12 Le C.C.A.S.                                de la ferme du Génitoy, instrument
                             et ses nombreuses activités                            historique et élément structurant du


    13 Vie municipale        13. Les CE2 de Louis-Guibert veulent une ville
                                                                                    paysage ? À quelle distance se situe-
                                                                                    ront les logements de la gare RER ? Faut-il développer les liaisons douces
                                                                                    ou, par pragmatisme, s’orienter encore et toujours vers la voiture ?
                                                                                    Nous qui parlons de ville à la campagne, quel sort réservons-nous aux
                             propre !                                               espaces verts ? La croissance de Bussy Saint-Georges impose-t-elle pour
                             14. Pendant les vacances, la PM veille !               autant de tourner le dos aux exploitations agricoles ? Si nous acceptons
                             15. Des travaux derrière la mairie
                                                                                    le pourcentage de logements sociaux imposé par l’État, est-il pour autant
                             16. Les taxis de Bussy mettent les points sur les i…
                                                                                    contraire à notre identité résidentielle et à nos choix architecturaux ?


    17 Magazine                                                                     Je n’hésite pas à dire et à écrire que le net va nous servir à plein à instau-
                                                                                    rer une concertation profondément participative. Chaque internaute
                                                                                    est appelé à modeler ce quartier ; il n’en est pas seulement le voisin ou le
                                                                                    spectateur mais l’acteur. J’ai toujours cru, pour notre époque où l’ins-
                                                                                    tant est roi, qu’il était bon de rendre le citoyen co-responsable des déci-
                             17. L’univers de Versilys                              sions d’urbanisme. La ZAC du Sycomore concentre les clés du devenir
                             18. Un site très instructif sur Bussy                  de Bussy par son importance, elle conditionne ce que nous serons in fine.
                                                                                    Si, par la grâce du suffrage universel, demeure dans les mains du poli-

     19Sports                19. Deux écoles d’arts martiaux font stage commun
                                                                                    tique les choix définitifs, l’équipe municipale n’entend pas moins créer
                                                                                    les moments et les lieux du débat. Je vous invite sur cet espace informa-
                                                                                    tique qui se veut à la fois citoyen et ludique, décisionnaire et ouvert.
                             20. Le viet vo dao se distingue
                                                                                    La ZAC du Sycomore ne demande qu’à être dessinée. Armez-vous de
                             21. La première fête du sport à Bussy                  votre seule imagination, de votre souci du bien commun, de l’intérêt que,
                             22. Le Basket Club en Régionale !                      comme moi, vous portez à Bussy Saint-Georges et posez-vous la seule
                             23. Des Foulées de Bussy toujours aussi réussies
                                                                                    question qui vaille : maintenir Bussy telle une des rares villes nouvelles


     24Pratique                                                                     où la conquête de l’Est parisien se conjugue avec le bien-être. ■

                                                                                                                                          Hugues RONDEAU
                                                                                                                                  Maire de Bussy Saint-Georges

                             24. Courrier des lecteurs
                             25. Tribunes                                               Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr
                             26. Etat civil
                                                                                      Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr
                             27. Professions médicales


                                                      Bussy Saint-Georges               N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101     27/06/08         13:10      Page 4




       4                                                                            Vie de la cité




           L
               60    es soixante ans de la création de
                     l’Etat d’Israël méritaient bien
                     une telle fête. Le dimanche
                                                             ans de l’Etat d’ISRAËL
                                                            Une fête dont on se souviendra !
                                                               ❶
              25 mai, c’est toute une communauté
              qui s’est retrouvée au gymnase
              Michel-Jazy pour célébrer cet évène-
              ment au cours d’une journée qui fera
              date. Parmi les invités d’honneur, on
              notait la présence de Richard Pras-
              quier, le président du CRIF (Conseil
              représentatif des institutions juives
              de France), Charles Goldstein, le
              président du Conseil des commu-
              nautés juives de Seine-et Marne,
              ainsi que d’une pléthore de maires
              du département.
              Dans son discours de bienvenue,
              Hugues Rondeau, le maire de Bussy,
              n’a d’ailleurs pas caché sa fierté d’ac-
              cueillir cette fête. « Bussy étant la seule     ❷                                                                                ❸
              ville de Seine-et-Marne à être jumelée
              avec une ville israélienne, il était tout
              naturel que nous soyons choisis pour
              organiser cet évènement, en collabora-
              tion avec le Conseil des Communautés
              juives de Seine-et-Marne », a-t-il
              déclaré, en rappelant « la vivacité de
              notre jumelage avec Kyriat-Ekron: dix ans                                                                                        ❹
              de partage et d’échanges mémorables. »
              Brigitte Abergel, la présidente du tout
              nouveau comité de jumelage, n’avait
              pas ménagé sa peine, en compagnie
              des membres du comité, pour faire de
              cette journée une réussite. La foule qui
              remplissait le gymnase était pour tous        Kyriat- Ekron, composée d’une qua-           ❺                                   ❶ La troupe Sembatione a porté
              les organisateurs une juste récom-            rantaine de musiciens et danseurs de                                                bien haut les couleurs d’Israël
              pense de tout le travail fourni. Elle a       différentes cultures et origines ont                                             ❷ Hugues Rondeau et Chantal Brunel,
              été plongée dans la culture israélienne       également régalé le public de leurs                                                 députée de la 8e circonscription
              au sens large du terme, avec, comme           nombreuses danses et musiques tra-                                                  de Seine-et-Marne, ont salué l’or-
              il se doit, un brassage très important.       ditionnelles. Au-delà de tous ces spec-                                             ganisation sans faille de cette
                                                                                                                                                journée.
              Sur le podium dressé au milieu du             tacles, de nombreux stands étaient
              gymnase se sont ainsi succédé diffé-          disposés dans le gymnase pour mettre                                             ❸ Ambiance très chaleureuse au-
              rents spectacles hauts en couleurs.           en valeur la culture et l’économie                                                  tour des tables dressées à la
                                                                                                                                                salle Maurice-Koehl pour un buf-
              Après que les hymnes nationaux des            israélienne. L’écrivain Frédéric Viey,     de philatélie, des dégustations de vin   fet clôturant la fête.
              deux pays, interprétés par la Grande          qui vient de signer « Le Livre mémo-       et gâteaux casher et de nombreuses
              harmonie du Conservatoire Jean-               rial des Juifs de Seine-et-Marne »,        autres animations qui ont permis de ❹ Les amateurs de vin ont eu l’oc-
                                                                                                                                                 casion de déguster quelques
              Sébastien-Bach, eurent retenti, les           était ainsi présent pour dédicacer son     passer une agréable journée. Cette fête   vins israéliens
              musiciens du sextuor de Fontaine-             ouvrage, dans lequel il évoque le          s’est clôturée de manière très convi-
                                                                                                                                               ❺ Christine Aranda, conseillère mu-
              bleau sont montés sur scène pour              destin des familles juives seine-et-mar-   viale par un buffet agrémenté de
                                                                                                                                                 nicipale, a informé le public sur
              jouer différents morceaux. La troupe          naises déportées et spoliées. Au pro-      danses folkloriques dans une salle        les futures actions du comité de
              Sembatione de notre ville jumelle,            gramme également, une exposition           Maurice-Koehl également remplie. ■        jumelage.


                                                                      Bussy Saint-Georges                    N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101     27/06/08        13:10      Page 5




                                                                                    Vie de la cité                                                                                        5




                                                                                                                                                          Sitôt descendus du bus, nos
                                                                                                                                                          amis allemands ont été
                                                                                                                                                          reçus en salle du conseil par
                                                                                                                                                          de nombreux élus.



                        Ils ont séjourné du 25 mai au 1er juin
                                                                                                         … Les Allemands aussi !
                Des Israéliens comblés                                                                                                 rrivés le jeudi 29 mai à Bussy après un
               par leur séjour à Bussy…
                                                rrivés le dimanche 25 mai pour participer
                                                                                                                             A         voyage de 11h en bus, 24 membres du
                                                                                                                                       comité de jumelage de Meiningen sont
                                                                                                                               venus rendre visite durant un week-end à leurs

                                      A         aux célébrations du soixantième anniversaire
                                                de la création de l’Etat hébreu, la délégation
                                     israélienne de Kyriat-Ekron, emmenée par le maire
                                                                                                                               homologues buxangeorgiens, qui leur avaient pré-
                                                                                                       paré un planning très chargé. Dès leur arrivée, nos amis allemands,
                                                                                                       emmenés par la présidente du comité de jumelage de Meiningen,
                                     de notre ville jumelle, Eric Haddad, est restée une               Stéphanie Tischer, ont été reçus en salle du conseil. De nombreux élus
              semaine à Bussy. Une semaine durant laquelle les rencontres avec les Buxan-              étaient présents: Dominique Bijard, chargé du jumelage, Pascale Leonelli,
              georgiens ont été très riches. Pour la majorité, il s’agissait de la première            Lynda Amami, Stéphane Barnier, Antoinette Montaigne, Yvette Richard
              visite à Bussy. La première sortie de la semaine a donc été tout naturelle-              et Kim Ngouansavanh. Après une bonne nuit de sommeil bien méritée,
              ment dédiée à la découverte de notre ville, avec un arrêt tout particulier               les Allemands ont passé la journée de vendredi à Paris, avec au programme
              devant la promenade de Kyriat-Ekron. Après la grande fête du dimanche,                   sortie au Jardin des Plantes, Bateau Bus sur la Seine, montée de la Tour
              le programme qui leur avait été proposé comprenait deux journées à Paris,                Eiffel et enfin visite du musée d’Orsay. Le soir, retour à Bussy, et plus pré-
              où ils se souviendront notamment de leur escapade à Montmartre sous                      cisément à la salle Maurice-Koehl, pour un dîner-buffet organisé par le
              une pluie battante, qui n’a pourtant pas douché leur enthousiasme. Après                 comité de jumelage français, présidé par Jean-Louis Denis. Un accordéo-
              cet épisode cocasse, nos amis israéliens avaient donné rendez-vous le len-               niste et une chanteuse ont placé cette soirée dans une ambiance de guin-
              demain aux enfants des centres de loisirs pour leur offrir un petit aperçu               guette très sympathique. Les membres du comité de jumelage avaient
              de leurs talents de musiciens et de danseurs. Eric Haddad avait pour l’oc-               préparé des plats, alors que les Allemands avaient amené dans leurs baga-
              casion revêtu le costume du maître de cérémonie, pour présenter à son                    ges de délicieuses saucisses de Thuringe et quelques bières locales !
              jeune public les artistes qui allaient se produire, tout en racontant quelques           Le samedi était encore bien chargé, avec visite du château de Versailles le
              éléments de l’histoire de son pays et de sa ville. Après avoir écouté le son de          matin, shopping sur les Champs-Elysées l’après-midi et dîner dans une
              la dalbouka du jeune Kyan puis admiré les pas des danseurs, les jeunes                   brasserie de l’Ile Saint-Louis. Autant dire que nos amis allemands sont
              Buxangeorgiens ont ensuite été invités à rejoindre les artistes pour un petit            repartis le dimanche matin ravis et heureux de leur séjour. ■
              cours de danses druzes et yéménites, au son des violons et autres instru-
              ments. Une matinée qu’ils ne sont pas près d’oublier, tout comme d’ailleurs
              nos amis israéliens, qui ont apprécié ce moment passé en compagnie des
              enfants. « De tels contacts et échanges avec les Buxangeorgiens sont très impor-
              tants, pour nous comme pour eux, confiait l’une des danseuses, Roselène,
              enchantée par son séjour. L’accueil des habitants a été extraordinaire. Tout le
              monde est aux petits soins pour nous, bref c’est parfait! » Après avoir partagé
              un dernier repas à la salle Maurice-Koehl le dimanche 1er juin, il était temps
              pour la délégation israélienne de regagner son pays, des souvenirs pleins la
              tête. Rendez-vous l’an prochain… ■




              Le spectacle qu’ont donné les danseurs de la troupe Sembatione devant les                La soirée du vendredi 30 mai, animé par un duo très bohème, restera à n’en pas
              enfants des centres de loisirs était l’un des temps forts de la visite des Israéliens.   douter dans les mémoires des membres des deux comités de jumelage.




                                                                      Bussy Saint-Georges                  N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101     27/06/08      13:10      Page 6




       6                                                                       Vie de la cité

                                         Concerts de fin d’année du Conservatoire
                Tous les goûts sont dans la nature !
              La fin du mois de mai a vu la première partie des auditions des élèves du Conservatoire Jean-
              Sébastien-Bach, qui constituent toujours pour eux un moment important. Les trois départe-
              ments de l’école de musique (instruments anciens, musiques actuelles et musique classique)
              étaient donc tous sur le pont afin de faire apprécier au public leurs progrès. Retour en images
              sur ces différents concerts que les amateurs ont apprécié à leur juste valeur…




                                                                                                                                        ❷




                ❶                                                                                                                       ❸

              ❶ Le vendredi 16 mai, c’est dans l’église du village récemment rouverte que les élèves des harmonies cadets et
                juniors ont pu saluer leur public.
              ❷ Les musiciens du département des instruments anciens, le mardi 20 mai en l’église de Bussy-Saint-Martin,
                étaient accompagnés de chœurs pour l’interprétation des « Muses enchantées ».
              ❸ Jeune prodige originaire de Seine-et-Marne, Sophie Toscano a donné un récital de piano dans la salle Claude-
                Debussy du Conservatoire
              ❹ L’avantage avec la musique, c’est qu’il y en a vraiment pour tous les goûts ! La soirée jazz « Jam Session »,           ❹
                le jeudi 29 mai, a ainsi attiré un public différent venu swinguer sur des airs très entraînants.



                               Soirée théâtre-concert
                                                                                                    L
                                                                                                            es vendredi 23 et samedi 24 mai, le chanteur Thierry Masselot,
              Les déboires amoureux d’un quinquagénaire                                                     qui vient de sortir son premier album, intitulé « Jusqu’à la déchirure »,
                                                                                                            a fait découvrir au public buxangeorgien son univers à la fois poé-
                                                                                                     tique et humoristique. Avant de monter sur scène pour nous présenter quel-
                                                                                                     ques-unes de ses chansons, une pièce de théâtre a été jouée en
                                                                                                     préambule. Interprétée par Aurélie Masselot et Miguel Ferreira, « Parfait
                                                                                                     inconnu » raconte la rencontre d’un homme et d’une femme, un soir de
                                                                                                     Saint-Valentin, sur un quai de métro. A partir de ce postulat, les deux acteurs
                                                                                                     partent dans une série de quiproquos et de délires plus ou moins maîtri-
                                                                                                     sés, qui ont provoqué quelques bonnes tranches de rires. Du rire, il y en
                                                                                                     eut aussi, d’ailleurs, à l’écoute des textes décalés de Thierry Masselot.
                                                                                                     Après quelques années sabbatiques, celui qui n’a jamais abandonné
                                                                                                     complètement l’idée de remonter sur scène s’est décidé à réinvestir et
                                                                                                     dépoussiérer ses anciennes chansons, et à reprendre l'écriture pour en
                                                                                                     composer de nouvelles. Ce spectacle à Bussy était le tout premier d’une
                                                                                                     longue série, espère-t-on pour lui. Ces chansons racontant, tantôt avec
                                                                                                     humour, tantôt avec poésie et un brin de nostalgie, ses déboires amoureux,
                                                                                                     méritent en tout cas d’être connues. ■


                                                                 Bussy Saint-Georges                   N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101      27/06/08         13:10      Page 7




                                                                                         Vie de la cité                                                                                                            7

                             Compagnie Flac Floc                                                             Du nouveau en 2008/2009 !
                                                                                                             Flac Floc prépare d’ores et déjà activement la prochaine saison, avec quelques
              Un voyage à travers la danse                                                                   petites innovations que nous vous laissons découvrir ci-dessous :
                                                                                                             ➡ Initiation à la danse classique pour les enfants à partir de 4 ans les mercre-
                                                                      amedi 17 mai, la compagnie

                                                                          S
                                                                                                             dis après-midi avec Angèle Wattremez et Laetitia Reiser.
                                                                      Flac Floc a présenté sa dernière       ➡ Danse moderne et expression à partir de 6 ans et ados proposées par l’ani-
                                                                      création pour la ville de Bussy        matrice Sabrina Lonis.
                                                            sur le thème du voyage.                          ➡ Un atelier théâtre contemporain pour adolescents et adultes autour de l’im-
                                                    © Philippe Vercelot




                                                            Intitulé « Voyage cellulaire et organi-          provisation et textes, le mercredi de 19h à 22h.
                                                            que dans l’univers », ce spectacle a été         ➡ Un atelier de danse contemporaine mélangeant la danse, la contorsion et
                                                            accueilli avec attention, partage et inti-       la création, le mercredi de 19h30 à 21h45.
                                                            mité par un public nombreux. Au pro-             ➡ L’atelier des marylins, « le prestige de notre compagnie, souligne Nadège
              gramme de ce spectacle à la fois visuel et artistique, une première partie                     Paineau. C’est là où les danseuses les plus motivées se retrouvent pour la passion,
              composée de danses. « Le corps avec son souffle organique en mouvement, le cœur                le spectacle et l’amour du partage. »
              avec ses désirs, sa force et sa passion, résume Nadège Paineau, danseuse et cho-               D’autres stages seront proposées au long de l’année (théâtre, portés pour la
              régraphe de la compagnie. Le ventre avec sa voix et sa naissance, les pieds avec ses           danse, danse d’improvisation…)
              suspensions et ses racines, l’esprit avec l’invisible, le néant et le réel. » Ensuite, Lion-   Rappelons qu’au sein de Flac Floc, la danse est dirigée par Nadège Paineau et
              ceau et Fripouille ont suggéré une exposition fusionnelle de deux corps à tra-                 le théâtre est orchestré par Richard Guillo.
              vers le moulage et la sculpture et mis en mouvement dans la contorsion et les
              portés acrobatiques aériens.                                                                   Inscriptions et renseignements pour la danse au 06 16 28 59 13 et pour le théâtre au 06 20 44 20 09



                                                                                                             gymnase pour écouter les consignes de Christophe Bousquet, l’un des organisa-
               La Ligue de l’Enseignement innove                                                             teurs. Il était ensuite temps de s’élancer pour un parcours dans la ville, que les

                Première Rando-Rollers                                                                       cyclistes ont pu suivre derrière le cortège des rollers. Il faut savoir que la
                                                                                                             "Randonnée" est la pratique la plus répandue des usagers du roller. Elle consiste
                                                                                                             en de simples promenades, sans esprit de compétition, le plus souvent en milieu


          L
                     e dimanche 18 mai, la Ligue de l’Enseignement a organisé une mini ran-                  urbain, mais aussi à la campagne le long de pistes cyclables, voire sur les routes
                     donnée pour les adeptes du roller au départ du gymnase Maurice-Herzog.                  quand il n'existe pas de voies aménagées. Cette initiative très appréciée par l’en-
                     Dès 10h, une cinquantaine de rollers s’étaient donc rassemblés devant le                semble des participants sera sans nul doute reconduite à l’avenir. ■




                 ❶                                                                                              ❷




                 ❸                                                                                              ❹

              ❶ Christophe Bousquet, de la Ligue de l’Enseignement, donne les dernières                      ❸ Les cyclistes avaient la possibilité de suivre le cortège.
                  consignes avant le grand départ.                                                           ❹ Tous les participants se sont déjà donnés rendez-vous pour la deuxième édition
              ❷ Certains randonneurs étaient particulièrement bien équipés, avec cas-                           de cette rando-roller…
                 ques et autres protections de rigueur.


                                                                              Bussy Saint-Georges                  N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101   27/06/08   13:10   Page 8
BUSSYMAG101     27/06/08       13:10      Page 9




                                                                                Vie de la cité                                                                                      9




                                                                                                                                          organisent en effet cette kermesse
                                                                                                                                          pour collecter des dons en vue de la
                                                                                                                                          construction d’un centre cultuel et
                                                                                                                                          culturel bouddhiste lao à Bussy.
                                                                                                                                          Cette journée a débuté dès 10h par
                                                                                                                                          la cérémonie religieuse, tradition-
                                                                                                   nellement marquée par la prière, la quête des bonzes, les offrandes et la
                                                                                                   bénédiction des fidèles. C’est après cette cérémonie religieuse que s’est
                                                                                                   ouverte la grande kermesse, durant laquelle de nombreuses animations
                                                                                                   étaient programmées : tombola, danses classiques, danses populaires,
                                                                                                   musique laotienne… Tout autour de la place de Verdun étaient dispo-
              Huitième kermesse lao à Bussy                                                       sés de nombreux stands de ventes de toutes spécialités et de produits arti-
                                                                                                  sanaux. Un stand spécial hébergeait la maquette du futur centre cultuel,
                   e dimanche 1er juin, la huitième kermesse annuelle du Wat Velou-               dans lequel l’architecte se tenait à la disposition du public pour toutes

          L        vanaram, organisée conjointement par l’association des moines
                   bouddhistes lao et de nombreuses autres associations lao, a eu lieu à
              Bussy, sur la place de Verdun. Depuis 8 ans, les vénérables et les fidèles
                                                                                                  questions concernant la future construction.
                                                                                                  Une journée très réussie où le soleil était même au rendez-vous, faisant de
                                                                                                  cette kermesse un lieu de promenade et de divertissement très agréable. ■


                                                                                                                Salon auto et moto
                                                                                                  Une belle première pour l’UCIAB

                                                                                                                                                L
                                                                                                                                                         e premier salon de
                                                                                                                                                         l’automobile et de la
                                                                                                                                                         moto s’est tenu sur le
                                                                                                                                                 square Vitlina les 16, 17 et
                                                                                                                                                 18 mai. Organisé par
                                                                                                                                                 l’UCIAB, l’association des
                                                                                                                                                 commerçants de Bussy, ce
                                                                                                                                                 salon a accueilli une
                                                                                                                                                 dizaine de concessionnai-
                                                                                                                                                 res qui n’ont pas manqué
                                                                                                                                                 de donner de précieux
                                                                                                                                                 conseils aux visiteurs. De
                                                                                                                                                 nombreux modèles étaient
                                                                                                                                                 exposés, de la berline au
                                                                                                                                                 4X4 en passant par des
                                                                                                                                                 modèles plus petits mais

              Les voyages selon C.A.T.I.                                                                                                         aussi plus abordables… Un
                                                                                                                                                 concessionnaire moto était
                                                                                                                                                 également présent durant
                      u 5 au 24 mai, la médiathèque de l’Europe s’est mise aux couleurs

          D
                                                                                                                                                 les trois jours de ce salon,
                      de l’association C.A.T.I. en accueillant une exposition des artistes                                                       où se sont déroulés des défi-
                      professionnels de C.A.T.I. qui avait pour thème les voyages. Une                                                           lés de voitures anciennes.
              dizaine d’arts y étaient représentés, allant de la peinture à la poterie, en pas-                                                  Le nouveau président de
              sant par la création de bijoux, la photographie, la couture, les aquarelles…                                                       l’UCIAB, Pascal Pizivin,
              Cette exposition a été ponctuée le samedi 17 mai par une rencontre avec                                                            tirait un bilan positif de cette
              tous ces artistes voyageurs pour une animation où fut joué le spectacle                                                            première animation et n’en-
              MELODIMO par la comédienne Françoise Saint-Cyr et l’auteur com-                                                                    tend pas s’arrêter là. D’au-
              positeur André Dupuis. Un moment qu’ont apprécié la cinquantaine de                                                                tres manifestations devraient
              personnes qui s’étaient déplacées pour découvrir les œuvres des artistes.                                                          ainsi à l’avenir voir le jour. ■
              Les voyages selon C.A.T.I. ■


                                                                  Bussy Saint-Georges                  N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101   27/06/08     13:10    Page 10




      10                                                                     Dossier




      Toute l’équipe du C.C.A.S réunie autour de Céline Heurton, responsable du service (à gauche)
      et de Michèle Bui Khac, Maire-Adjointe aux Affaires sociales et au Logement (à droite).




              Un premier semestre 2008 des plus chargés
              Le CCAS sur tous les fronts
           R
                         iche actualité pour le Centre Communal d’Action Sociale en ce premier semestre 2008.
                         L’occasion de revenir à travers ce dossier sur quelques-unes des activités proposées par le
                         personnel du C.C.A.S. à de nombreux Buxangeorgiens depuis le début de l’année.

                                                                       lors que l’année 2008 est déjà bien enta-   sonnes, avec parmi elles une majorité d’enfants.

                                                             A         mée, il est temps de revenir en ce mois
                                                                       de juin sur les nombreuses animations
                                                             et activités organisées par le Centre Communal
                                                                                                                   Pour beaucoup d’entre eux, il s’agissait d’une
                                                                                                                   découverte de l’univers de Mickey, rendue pos-
                                                                                                                   sible grâce au partenariat entre le C.C.A.S. et le
                                                             d’Action Sociale à destination notamment des          parc Disneyland. Une très belle journée qui s’est
                                                             aînés de la ville et des familles. L’année avait      en plus déroulée sous un soleil radieux. Le per-
                                                             comme de coutume débuté par la célébration de         sonnel du C.C.A.S. avait même tout prévu,
                                                             l’Epiphanie, le samedi 5 janvier, lors de laquelle    puisqu’un goûter et des cadeaux ont été offerts
                                                             une centaine de personnes avaient répondu à           aux enfants ainsi qu’à leurs parents à la sortie du
                                                             l’invitation de la municipalité. L’ambiance était     parc. De quoi repartir avec des souvenirs pleins
                                                             comme d’habitude très conviviale autour de la         la tête!
                                                             dégustation de la galette des rois.                   Après Mickey, place à la mer pour d’autres famil-
                                                             Changement de décor un mois plus tard, le             les: le mercredi 23 avril, une vingtaine de famil-
                                                             samedi 2 février, avec une sortie au parc Disney-     les sont allées visiter l’aquarium SEA LIFE, au
                                                             land dont ont bénéficié une cinquantaine de per-      sein du centre commercial Val-d’Europe.



                                                         Bussy Saint-Georges                 N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101      27/06/08          13:10        Page 11




                                                                                                        Dossier                                                                                                       11

              N’ayant pu satisfaire toutes les demandes lors de
              la sortie à Disneyland, le C.C.A.S. avait en effet
              décidé d’emmener les personnes qui figuraient
              sur la liste d’attente dans le plus grand aquarium
              d’Ile-de-France. Sensations fortes garanties!
              Du 14 au 17 mai, une délégation buxangeor-
              gienne composée d’environ 50 aînés s’est rendue
              en Italie dans notre ville jumelle, San Giuliano
              Milanese, située non loin de Milan, la capitale
              lombarde. Malgré une météo quelque peu capri-
              cieuse, nos aînés ont savouré les multiples char-
              mes de cette région de l’Italie, où l’on trouve
              quelques monuments majeurs de la Renaissance.
              Dernier voyage organisé lors de ce premier
              semestre 2008 par le C.C.A.S. : une sortie à
              Cabourg le samedi 14 juin, pour laquelle le
              record d’inscriptions a été battu! Ils étaient en
              effet 159 à s’être inscrits pour se balader sur les
              bords de la Manche, ce qui fait qu’un troisième
              car a dû être affrété.
              Rappelons également qu’en cette année 2008,
              la ville s’est dotée de sa propre navette, grâce aux                Voyages à San Giuliano Milanese et à Cabourg pour les aînés (photos 1 et 3), sorties aux parcs Disneyland et
              annonceurs partenaires du CCAS, ce qui permet                       Sea Life pour les familles : le premier semestre 2008 a été riche en découvertes pour nombre de Buxangeorgiens.
              une amplitude plus importante quant aux des-
              tinations de leurs déplacements.
              Et dans le cadre des mesures prises en faveur de
              la jeunesse buxangeorgienne, le C.C.A.S. a éga-
              lement pris des initiatives pour aider les parents,
              ne bénéficiant jusqu’ici d’aucune aide, à faire pro-
              fiter leurs enfants des programmes de vacances
              proposés par la mairie à un tarif avantageux. Un
              soutien de 10 % leur sera donc accordé pour
              chaque enfant sur les séjours proposés. ■

              Le personnel du C.C.A.S. tient à remercier la société SARL VICTOR
              France à Ferrières-en-Brie qui, en novembre 2007, a remis au
              centre un don de 1200 €, lui permettant ainsi de participer au                                                                                 Un atelier mémoire,
              développement des activités sociales proposées par la ville.
                                                                                  Le début d’année est traditionnellement marqué par
                                                                                  la dégustation de la galette des rois, moment égale-
                                                                                                                                                             tous les mercredis

                                                                                                                                                            P
              CCAS 38/40 boulevard Antoine-Giroust / Tél.: 0164666192             ment d’échanges entre les élus et les aînés de la ville.                            erdre ses clefs, égarer ses lunettes, ne plus
                                                                                                                                                                      retrouver un nom, oublier un rendez-vous…
                                                                                                                                                                      65 % des personnes de plus de 65 ans se
                                                                                                                                                            plaignent de trous de mémoire. Plus que de réels
              Le Lion’s Club                                                               e Lion’s Club de Lagny/Val-de-Bussy envoie

              a fait trois heureux                                                L        chaque année plusieurs enfants âgés de 6 à 12 ans dans
                                                                                           les centres de « Vacances Plein Air ». Il prend en charge la
                                                                                  totalité du séjour, que ce soit le transport, l’hébergement, la pen-
                                                                                                                                                            trous de mémoire, il s’agit d’ailleurs bien souvent
                                                                                                                                                            d’un manque d’entraînement des fonctions cérébra-
                                                                                                                                                            les. Afin d’aider les seniors buxangeorgiens à redé-
                                                                                                                                                            couvrir leurs ressources et appréhender l’avenir avec
                                                                                  sion complète et les activités sur place. Cet été, c’est la ville d’Ar-   plus de sérénité, le Centre Communal d’Action
                                                                                  cachon qui a été choisie comme destination. Et le Lion’s Club a           Sociale a mis en place depuis 2001 un atelier
                                                                                  réservé trois places pour trois enfants buxangeorgiens. Le C.C.A.S.       mémoire animé par Mme Quatrehomme-Juan, une
                                                                                  avait ainsi fait appel aux familles buxangeorgiennes et a orga-           psychomotricienne. Les buts principaux de l’atelier,
                                                                                  nisé un tirage au sort pour désigner les trois heureux élus, le mardi     qui se déroulent dans une ambiance très conviviale,
                                                                                  20 mai dans les locaux du C.C.A.S.. Ce tirage a été effectué par          sont d’entretenir sa mémoire, chacun à son niveau,
                                                                                  Sylvie Dinneweth, la présidente du Lion’s Club de Lagny/Val-de-           améliorer ses capacités à retenir et à retrouver des
                                                                                                                                                            souvenirs et apprendre des méthodes pour travail-
                                                                                  Bussy et Michèle Bui Khac, la vice-présidente du C.C.A.S. et Adjointe
                                                                                                                                                            ler sa mémoire chez soi. ■
                                                                                  au Maire déléguée à l’Action sociale et au Logement. Dylan, Sony
                                                                                  et Lucas, trois enfants buxangeorgiens, profiteront donc de vacan-        Pour tous renseignements sur ces ATELIERS MÉMOIRES,
                                                                                  ces à Arcachon du 18 juillet au 1er août ■                                contactez le CCAS au 01 64 66 61 92


                                                                              Bussy Saint-Georges                              N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101      27/06/08           13:10        Page 12




     12                                                                                                    Dossier

                                                                                       Prévention                                              Premier bilan prometteur
                                                                                       canicule                                                pour la Mission locale
                                                                                                      lors que l’été est arrivé, le C.C.A.S.   de l’Emploi
                                                                                       A              se mobilise pour venir en aide aux
                                                                                                      personnes âgées. Comme vous le
                                                                                       savez, dans tout le pays, la canicule de l’été 2003                                 F
                                                                                                                                                                                 inancée par l’Etat, la Région Ile-
                                                                                                                                                                                 de-France, le Département de
                                                                                                                                                                                 Seine-et-Marne, le San,
                                                                                       a eu des conséquences terribles sur la santé de                                   la Mission Locale pour l’Emploi
                                                                                       nos aînés. Inéluctablement, la ville de Bussy                                     s’adresse aux jeunes, de 16 à 26
                                                                                       Saint-Georges n’a pas été épargnée par ces                                        ans, sortis du système scolaire ou en
                                                                                       drames. Cependant, pour éviter que cette catas-                                   difficulté d’insertion, et issus des six
                                                                                       trophe se renouvelle, la municipalité, par le biais     communes du Val-Maubuée, mais aussi de Bussy Saint-Geor-
                                                                                       du C.C.A.S. et de la Police Municipale, propose         ges. Si le plus gros du travail se fait dans l’implantation tor-
                                                                                       aux personnes âgées de 65 ans et plus, de béné-         céenne, il existe, depuis maintenant plus d’un an, sur Bussy,
                                                                                       ficier d’une surveillance. Globalement, cette sur-      une permanence « premier accueil », tous les premiers ven-
                                                                                                                                               dredis de chaque mois (entre 9 heures et midi) dans les locaux
                                                                                       veillance se traduira par une visite à domicile
                                                                                                                                               du CCAS. C’est ainsi qu’en 2007, une soixantaine de jeunes
                                                                                       effectuée par un agent de la police municipale
                                                                                                                                               y ont été accueillis. Agés de 16 à 25 ans, titulaires, pour la
                                                                                       selon la circulaire préfectorale afin de s’assurer      moitié d’entre eux, du bac, ils auront eu, soit par le biais d’ate-
                                                                                       de l’état de santé des personnes concernées. ■          liers, d’entretien individuel ou par partenaire, informations col-
                                                                                                                                               lectives ou visites, en moyenne 8 contacts avec la MLE.
                                                                                                                                               Au total, 48 d’entre eux ont pu, durant cette période, bénéfi-
                                                                                                                                               cier d’actions de formation ou d’aide active et réussie de
               Les ateliers informatiques ont déjà                                                                                             recherche d’emploi débouchant sur des contrats en alter-
                                                                                                                                               nance, des contrats d’accès à l’emploi, des CDD ou des CDI.
               séduit un grand nombre de personnes                                                                                             Quant aux autres, ils sont entrés dans un programme d’ac-
                                                                                                                                               compagnement renforcé les aidant à construire un parcours
                           epuis juin 2006, le C.C.A.S. a mis en place des

          D
                                                                                                                                               d’insertion professionnelle tout en les orientant vers les structu-
                           ateliers informatiques à destination des                                                                            res et services adaptés. « Un premier bilan prometteur, qui se
                           Buxangeorgiens. Ces ateliers qui ont lieu à la                                                                      fait en total partenariat avec la ville, puisque la MLE a par
              médiathèque sont depuis quelque temps réservés aux                                                                               exemple été associée au recrutement de personnels pour l’en-
              adhérents de cette structure culturelle. Au total, ce sont                                                                       trepôt des Galeries Lafayettes implantées sur la ZAC Gustave-
                                                                                                                                               Eiffel », précise Marie-Rose Couly, conseillère municipale
              près de 600 personnes qui ont déjà été formées depuis
                                                                                                                                               déléguée à l’emploi. Dernier détail, mais qui a son impor-
              leur lancement. Ces formations dispensées par Marjorie
                                                                                                                                               tance: rappelons que la MLE dispose, sur le site de Torcy,
              Leturgie sont très diverses: initiations à l’informatique et                                                                     d’un espace emploi pour la rédaction des CV et lettres de
              à son matériel, utilisation d’un traitement de texte, réali-    culté informatique et d’être autonome », écrit l’une d’el-       motivation, la consultation des offres ANPE, des adresses des
              sation de CV, création d’un site internet, utilisation d’un     les. « La formatrice est très patiente et attentive, et elle     entreprises, du listing des contrats en alternance ou de la
              tableur, généalogie, création d’un blog… Les commen-            s’adapte au niveau et à la personnalité de chacun, ce qui        presse hebdomadaire. ■
              taires recueillis tout au long de ces deux années par Mar-      permet d’avancer positivement », notait de son côté une
                                                                                                                                               MISSION LOCALE POUR L’EMPLOI,
              jorie font ressortir la satisfaction d’une grande majorité de   adepte du logiciel Photoshop. Pourquoi donc ne pas imiter
                                                                                                                                               5 Passage de l’Arche Guédon 77200 Torcy. / Tél. : 0160066047
              personnes. « Il s’agit d’une formation très intéressante        toutes ces personnes qui ne regrettent pas de s’être initiées
                                                                                                                                               Horaires d’ouverture: les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 9h à
              pour les néophytes, qui permet de dédramatiser la diffi-        à l’informatique? ■                                              12h30 et de 13h30 à 17h30, les mardis de 9h à 12h30.



                           APPEL À CANDIDATURE POUR PARTICIPER AUX COMMISSIONS COMMUNALES POUR
                       L’ACCESSIBILITE AUX PERSONNES À MOBILITE REDUITE ET AUX PERSONNES HANDICAPEES
                 Si vous souhaitez vous investir bénévolement auprès des services municipaux, vous pouvez proposer, par courrier, votre candidature à l’attention
                 de Monsieur le Maire avant le 1er septembre 2008.
                 Cette commission permet d’établir un plan d’accessibilité sur la ville, en terme de réalisation de travaux en faveur des usagers de la commune.

                              APPEL A CANDIDATURE POUR PARTICIPER AU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CCAS
                 Un membre du conseil d’administration représentant les handicapés doit être renommé au sein de ce conseil.
                 Si vous souhaitez participer en qualité de membre bénévole, nous vous remercions de faire parvenir votre candidature à Monsieur le Maire avant
                 le 1er septembre 2008.



                                                                               Bussy Saint-Georges                                N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101     27/06/08      13:10     Page 13




                                                                           Vie municipale                                                                                           13




              Les CE2 de l’école Louis-Guibert se mobilisent pour une ville propre

          C’
                               est une belle initiative qu’ont eue les                                                 Guibert ont donc imaginé des slogans parlants et
                               élèves de Mme Meggiolaro en lançant                                                     confectionné des affiches avec leurs moyens. Cela
                               une campagne de salubrité publique                                                      donne des slogans de ce type : « Pour que les
              marquant leur ras-le-bol des crottes de chiens !                                                         enfants puissent aussi marcher sur les pelouses ! »,
              « Nous sommes sortis à l’extérieur de l’école, au rond-                                                  « Halte aux crottes ! », « Pour que la reine des
              point, pour découvrir l’affiche de la mairie concernant                                                  mouches n’habite pas à Bussy, ramassez les crot-
              le problème des déjections canines, expliquent-ils en                                                    tes de vos chiens », ou encore « Crottes non
              chœur. A partir de la réflexion d’un élève, nous avons                                                   ramassées = sacs plastiques aux pieds ! » Après
              exploré les possibilités pour en créer d’autres. Notre but                                               cette phase de réflexion est venu le temps de la
              : sensibiliser les habitants, mais surtout responsabiliser                                               confection des affiches, avec force découpages et
              les maîtres des chiens. » S’il n’est pas question ici de                                                 collages. Certaines ont également nécessité des
              stigmatiser nos amis à quatre pattes, et encore moins leurs maîtres, force      déguisements et des séances photos. « Tous les élèves ont pris ce travail très à
              est de constater que certains, une minorité sans doute, prennent encore         cœur et ont effectué un véritable travail de recherche, explique leur professeur »,
              les trottoirs de la ville ou les pelouses pour de véritables dépotoirs, alors   Mme Meggiolaro. Pour que le plus grand nombre découvre leurs travaux,
              qu’il est si facile de ramasser les crottes de son chien ! Pour inciter les     les affiches des élèves seront posées sur certains panneaux d’affichage libre
              Buxangeorgiens à adopter la bonne attitude, les CE2 de l’école Louis-           de la ville. Si ça peut donner des idées à certains… ■




                                            Lucien Luciani nous a quittés
                                                         est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de M. Lucien Luciani, médiateur-conci-

                                            C’           liateur chargé des rétrocessions ASL auprès de la municipalité. Depuis qu’il avait pris ses fonctions
                                                         en mairie de Bussy, en 2002, il a toujours fait preuve d’un grand professionnalisme au service des
                                            Buxangeorgiens, qui ont été nombreux tout au long de ces années à avoir recours à ses conseils. Malgré la mala-
                                            die, il a tenu jusqu’au bout à assurer sa mission auprès des administrés. A sa famille, la Ville de Bussy présente
                                            ses plus sincères condoléances. ✝


                                                                Bussy Saint-Georges                N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101     27/06/08        13:10      Page 14




      14                                                                          Vie municipale

               Opérations Tranquillité Vacances et télésurveillance
              Pour passer des vacances plus sûres !
              Les vacances d’été sont déjà là, et nous n’allons pas nous en plaindre ! Pour passer des vacances plus tran-
              quilles, la Police municipale met toujours à votre disposition l’Opération Tranquillité Vacances, qui,
              depuis son lancement en 1995, a déjà démontré toute son efficacité. Alors que l’heure du grand départ
              approche pour bon nombre d’entre vous, un rappel du fonctionnement de ce service gratuit s’impose.
              Quant à la télésurveillance, elle agit en complément de votre dispositif d’alarme traditionnel.

                                                                                                                                                 Quelques conseils
                                                                                                                                                 complémentaires :


                                                                                                                                                D
                                                                                                                                                            emandez à une personne
                                                                                                                                                            de confiance de relever
                                                                                                                                                            régulièrement votre courrier.
                                                                                                                                                Une boîte pleine attire trop l’attention.
                                                                                                                                                Ne laissez pas de message sur votre
                                                                                                                                                répondeur indiquant les dates de
                                                                                                                                                votre absence. Si possible, faites
                                                                                                                                                plutôt le transfert de votre ligne télé-
                                                                                                                                                phonique vers votre lieu de vacan-
                                                                                                                                                ces, chez des parents ou amis.
                                                                                                                                                Évitez de conserver des objets de
                                                                               Télésurveillance:                                                valeur à domicile, confiez-les à des
                                                                               un moyen efficace de se protéger                                 personnes de confiance. A défaut de
                                                                               Depuis plus d’un an, la Police Municipale est également          pouvoir les mettre en sécurité, pensez
                                                                               dotée d’un dispositif de télésurveillance efficace, qui agit     à les photographier et relevez les
                                                                               en complément d’un système d’alarme traditionnel.                numéros de série pour les recherches
                                                                               Olivier Martel, Adjoint au Maire chargé de la Préven-            en cas de vol et pour votre assurance.
                                                                               tion et de la Délinquance, rappelle le principe :                Vérifiez bien la fermeture des portes
                                                                               « Dès que le système d’alarme du domicile d’un particulier       et des fenêtres et renforcez la sécurité
                       ar ses actions tout au long de l'année, la Police

          P            Municipale s'avère très active sur le terrain et
                       contribue largement à la sauvegarde de la tran-
              quillité des personnes et des biens. L'Opération Tran-
                                                                               détecte une tentative d’intrusion, il envoie une information
                                                                               numérique par le biais d’un transmetteur à la station cen-
                                                                               trale de télésurveillance gérée par la Police municipale. Dis-
                                                                                                                                                (alarme, serrures de sûreté, volets au
                                                                                                                                                rez-de-chaussée). Dans la majorité
                                                                                                                                                des cas, les voleurs entrent par la
                                                                                                                                                porte et renoncent rapidement si elle
              quillité Vacances, que les Buxangeorgiens connaissent            ponibles 7 jours sur 7, 24 h sur 24, les agents agissent donc
                                                                               immédiatement en effectuant un contre-appel au domi-             résiste. Comme ils n’hésitent pas à
              bien, est l’une de ses actions. Elle a pour objectif de lutter
                                                                               cile de l’abonné. En l’absence de réponse ou en cas de mau-      escalader, songez également à ce
              contre les vols par effraction, qui ont malheureusement
                                                                               vaise identification de l’interlocuteur, ils peuvent être sur    que les étages élevés sont eux-aussi
              souvent tendance à se développer en période estivale.
                                                                                                                                                vulnérables.
              Ainsi, les habitants peuvent, en cas d'absence prolongée         place en moins de 5 minutes. » Pour le raccordement de
                                                                                                                                                Pour les pavillons, ne laissez rien
              de leur part, solliciter la surveillance de leur domicile en     leur système d’alarme, la Police municipale tient à la
                                                                                                                                                dans le jardin qui puisse servir d’ou-
              faisant parvenir une fiche de renseignements, au plus            disposition des Buxangeorgiens les coordonnées d’en-
                                                                                                                                                til pour pénétrer par effraction
              tard trois jours avant leur départ, au poste de police           treprises agréées. Elle veille d’ailleurs depuis la mise en
                                                                                                                                                (pioche, pelle, échelle…)
              municipale. Cette fiche est disponible aux heures d’ou-          place de ce dispositif à ce que les entreprises ne gonflent
                                                                                                                                                Soyez solidaires entre voisins : intéres-
              verture du poste (du lundi au vendredi de 8h à 18h, le           pas artificiellement leurs tarifs… Certaines ont en effet
                                                                                                                                                sez-vous aux allées et venues, ainsi
              samedi de 8h à 12h), et est également téléchargeable sur         tendance à présenter des devis parfois assez fantaisis-
                                                                                                                                                qu’aux « déménagements ». Ainsi, si
              le site internet de la ville (www.ville-bussy-saint-             tes... Il est donc fortement conseillé de faire appel aux
                                                                                                                                                vous êtes témoin d'un cambriolage ou
              georges.fr).                                                     agents de police municipaux avant de contracter avec
                                                                                                                                                si vous remarquez un fait anormal
              La police municipale effectue, au même titre que la              une société privée.
                                                                                                                                                chez des voisins absents, ne manifes-
              police nationale, des passages fréquents aux habitations                                                                          tez pas votre présence, mais alertez
              indiquées et les agents déposent des avis de passage. En         POLICE MUNICIPALE                                                sans tarder la police en composant
              cas d’anomalies constatées, les agents contactent immé-          38 Bd Antoine-Giroust                                            sur votre téléphone 01 64 66 22 22.
              diatement la Police nationale.                                   Tél.: 0164662222 / Fax: 0164666200


                                                                       Bussy Saint-Georges                     N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101     27/06/08        13:10       Page 15




                                                                             Vie municipale                                                                                                   15

                                             Aménagement de l’espace derrière la mairie
                         Un chemin bucolique parsemé de plantations
                                                               es travaux d’aménagement pay-

                                                         L     sager de l’espace vert situé der-
                                                               rière la mairie ont démarré au
                                                         début du mois de juin. La première
                                                         phase de ces travaux devrait durer
                                                         environ deux mois. Elle concerne la
                                                         réfection de la voirie de la sortie du
                                                         parking de la mairie et la réalisation
                                                         d’un chemin piétonnier bucolique
                                                         reliant les nouvelles maisons de la rue
                                                         de Guermantes et les terrains de
                                                         sports à la mairie. Le but étant de
                                                         redonner un aspect champêtre attrac-
                                                         tif en toutes saisons à cet espace, qui
                                                         ferait le lien entre le vieux village et les
                                                         nouvelles constructions. Pour empê-
                                                         cher l’accès des véhicules sur cet
                                                         espace vert, un fossé sera créé et un          ment de grands arbres (chêne, robinier, gingko…), des conifères pour la
                                                         petit pont en bois surplombant un              couleur en hiver, des arbres de petite et moyenne taille pour leur floraison
                                                         ruisseau artificiel sera construit.            au printemps (merisier, poirier sauvage), ainsi qu’une haie variée le long du
                                                         Cet automne, les premières planta-             chemin. Quant à la deuxième phase de ces travaux, qui n’est pas encore pro-
                                                         tions seront effectuées. D’une grande          grammée, elle consistera en la création de chemins reliant les différents accès
                                                         diversité, elles comprendront notam-           de ce grand espace, qui seront également ornés de plantations variées. ■




                                                    Schéma directeur des liaisons douces
              Une étude sur les itinéraires cyclables bientôt lancée
              A
                          vec près de 20000 habitants, la ville de                                                                 extérieur. L’étude a été lancée début juin et aura une
                          Bussy Saint-Georges se caractérise par                                                                   durée d’environ six mois.
                          des espaces publics ouverts importants,                                                                  Ce schéma directeur sera élaboré avec la participa-
              alliés à un environnement et un cadre de vie favora-                                                                 tion des habitants ; des enquêtes seront ainsi réali-
              bles aux déplacements doux (marche à pied, vélo).                                                                    sées à la rentrée afin de mieux connaître les habitudes
              Par ailleurs, lorsque l’on sait que 50% des déplace-                                                                 et les attentes des Buxangeorgiens en la matière.
              ments en ville font moins de 3 kms et que ce sont ces                                                                Après un diagnostic de la situation, des scénarios
              3 premiers kilomètres en voiture qui polluent le plus                                                                des itinéraires seront élaborés pour relier les princi-
              (moteur froid), les déplacements en vélo ou à pied                                                                   paux pôles du territoire entre eux (équipements
              sont loin encore d’avoir atteint tout leur potentiel. Par                                                            publics, gare, centre-ville, quartiers…).
              sa topographie favorable et son utilisation déjà impor-                                                              En fonction de la complexité et des priorités accor-
              tante du vélo, notamment pour se rendre à la gare,                                                                   dées aux différents itinéraires, des études plus détail-
              et en droite ligne des études déjà initiées depuis plu-                                                              lées permettront de préciser les modalités de
              sieurs années à un niveau supra-communal, la muni-                                                                   réalisation de ces itinéraires à court, moyen et long
              cipalité a souhaité aller plus loin en élaborant un                                                                  terme. Ainsi, les premiers travaux pourront être enga-
              véritable schéma directeur communal des liaisons                                                                     gés rapidement au cours de l’année 2009, au béné-
              douces engagé avec l’aide d’un bureau d’études                                                                       fice de l’environnement et des Buxangeorgiens ! ■




                                                                      Bussy Saint-Georges                    N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101     27/06/08        13:10      Page 16




     16                                                                         Vie municipale


                Les taxis de Bussy veulent clarifier les choses
              «           Suite à un certain nombre d’abus consta-
                          tés ces derniers temps, on ne peut pas lais-
                          ser dire et faire tout et n’importe quoi »,
              soulignent cinq chauffeurs de taxi buxangeorgien.
              José Da Silva, Christian Bompart, Bernard Ikken
              Laurent Notz et Wissem Mezouari, les cinq taxis
              possesseurs d’une autorisation de stationnement
              et de charge à Bussy, ont donc souhaité faire une
              mise au point dans ces colonnes. « Les Buxangeor-
              giens commandent des taxis n’importe où, s’insurge                                                                  STATION DE TAXI À LA GARE RER :
                                                                                                                                  José Da Silva : 06 07 02 47 90
              Christian Bompart. Actuellement, quand on cher-                                                                     Christian Bompart : 06 09 31 00 06
              che un taxi à Bussy sur le site internet des pages                                                                  Bernard Ikken : 06 09 08 60 67
              jaunes, on tombe sur des taxis parisiens, qui, certes,     commence dès le départ du taxi dans sa com-              Laurent Notz 06 07 63 04 40
                                                                                                                                  Wissem Mezouari : 06 68 90 10 00
              habitent Bussy, mais n’ont pas le droit d’y prendre        mune! Alors qu’une station vient d’être créée à
              des courses, tout comme nous, nous ne pouvons pas          côté de la gare RER, les cinq taxis de Bussy rap-        de capacité, puis obtenir une licence qui est en fait
              exercer ainsi à Paris, car nous avons un périmètre         pellent qu’ils sont les seuls habilités à y prendre      un droit administratif d’exercer. Leurs prix sont
              géographique à respecter. » Autre grief constaté, les      des courses, en aller simple sur toutes les destina-     imposés par le Ministère des Finances, via les pré-
              cas des taxis qui sont stationnés dans des com-            tions ou alors en aller-retour, mais uniquement          fectures. « Il était nécessaire de clarifier la situation,
              munes extérieures à Bussy et qui y prennent des            sur rendez-vous, et ce 24h sur 24.                       conclut José Da Silva, afin que les gens puissent faire
              courses. Pour le coup, la facture risque d’être salée      Signalons également pour être tout à fait précis         la différence entre les vrais taxis de Bussy et les autres. »
              pour les clients, puisque la tarification de la course     que pour s’afficher taxi, il faut passer un certificat   Voilà qui est fait! ■

                                                                     Bussy Saint-Georges                   N° 101 - Juin 2008
BUSSYMAG101    27/06/08     13:10     Page 17




                                                                          Le magazine                                                                                                   17




                                 L’art du verre avec Versilys
                                                                                                                                                  nstallé depuis décem-

                                                           I                                                                                      bre 2007 au cœur du
                                                                                                                                                  quartier O Vert, le maga-
                                                                                                                                              sin Versilys propose une
                                                                                                                                              large gamme de produits de
                                                                                                                                              verrerie à des prix variés.
                                                                                                                                              Si Sabine Soutelo travaille
                                                                                                                                              avec de grandes marques
                                                                                                                                              (Leonardo, La Rochère,
                                                                                                                                              Jasmim, JM-Glass…), elle a
                                                                                      également réservé une partie de sa surface de vente à des gammes de prix plus
                                                                                      abordables. Spécialisée au départ dans la verrerie, elle a progressivement élargi
                                                                                      son offre et on trouve aujourd’hui dans son magasin quantité de produits:
                                                                                      bougies, objets de décoration, pots-pourris, fleurs artificielles, lampes…
                                                                                      Idéal, notamment, pour y déposer une liste de mariage ou encore pour les
                                                                                      cadeaux d’entreprises. Buxangeorgienne depuis maintenant cinq ans, Sabine
                                                                                      Soutelo a longtemps mûri son projet avant de se lancer. « Au départ, cela a été
                                                                                      difficile de trouver un local car le promoteur du quartier avait prévu certains types
                                                                                      d’activités, souligne-t-elle. J’ai donc dû entreprendre de nombreuses démarches et
                                                                                      j’ai finalement obtenu cette surface de vente de 65 m2, à l’angle de la place de la
                                                                                      Marne et de la rue Paul-Delouvrier. J’avais envie de proposer quelque chose de dif-
                                                                                      férent à Bussy, c’est pourquoi j’ai choisi ce créneau. Depuis quelques années, la ver-
                                                                                      rerie est également une de mes passions, que j’ai découverte lors de mes voyages,
                                                                                      notamment au Portugal, pays où il y a beaucoup de maîtres verriers ». Les débuts
                                                                                      du magasin sont en tout cas encourageants, et le bouche-à-oreille commence
                                                                                      à fonctionner, car les Buxangeorgiens sont de plus en plus nombreux à se
                                                                                      rendre dans ce nouveau quartier où les nouveaux commerces se multiplient.
                                                                                      Agréable et lumineux, le magasin Versilys est en outre suffisamment spacieux
                                                                                      pour que les clients se sentent à leur aise pour y circuler. Le stock y est régu-
                                                                                      lièrement renouvelé, et la vitrine évolue chaque semaine. De quoi donner
                                                                                      envie d’y revenir… ■

                                                                                      VERSILYS BOUTIQUE - 6 Place de la Marne
                                                                                      Tél. Fax: 0164774803 / Mail: versilys@hotmail.fr
              Sabine Soutelo propose une gamme de produits variés, idéale pour tous   Horaires d’ouverture: le mardi de 15h à 19h30, du mercredi au samedi de 10h à 12h30 et de 15h à
              types de cadeaux.                                                       19h30, et le dimanche de 10h à 13h



                                                             Bussy Saint-Georges                 N° 101 - Juin 2008
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101
Journal de bussy numéro 101

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Journal de bussy numéro 112
Journal de bussy numéro 112Journal de bussy numéro 112
Journal de bussy numéro 112
 
Journal de bussy numéro 86
Journal de bussy numéro 86Journal de bussy numéro 86
Journal de bussy numéro 86
 
Journal de bussy numéro 148
Journal de bussy numéro 148Journal de bussy numéro 148
Journal de bussy numéro 148
 
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
 
Journal de bussy numéro 104
Journal de bussy numéro 104Journal de bussy numéro 104
Journal de bussy numéro 104
 
Journal de bussy numéro 127
Journal de bussy numéro 127Journal de bussy numéro 127
Journal de bussy numéro 127
 
Journal de bussy numéro 132
Journal de bussy numéro 132Journal de bussy numéro 132
Journal de bussy numéro 132
 
Journal de bussy numéro 115
Journal de bussy numéro 115Journal de bussy numéro 115
Journal de bussy numéro 115
 
Journal de bussy numéro 126
Journal de bussy numéro 126Journal de bussy numéro 126
Journal de bussy numéro 126
 
Journal de bussy numéro 128
Journal de bussy numéro 128Journal de bussy numéro 128
Journal de bussy numéro 128
 
Journal de bussy numéro 87
Journal de bussy numéro 87Journal de bussy numéro 87
Journal de bussy numéro 87
 
Journal de bussy numéro 89
Journal de bussy numéro 89Journal de bussy numéro 89
Journal de bussy numéro 89
 
Journal de bussy numéro 82
Journal de bussy numéro 82Journal de bussy numéro 82
Journal de bussy numéro 82
 
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
 
Journal de bussy numéro 94
Journal de bussy numéro 94Journal de bussy numéro 94
Journal de bussy numéro 94
 
Journal de bussy numéro 150
Journal de bussy numéro 150Journal de bussy numéro 150
Journal de bussy numéro 150
 
Journal de bussy numéro 146
Journal de bussy numéro 146Journal de bussy numéro 146
Journal de bussy numéro 146
 
Journal de bussy numéro 143
Journal de bussy numéro 143Journal de bussy numéro 143
Journal de bussy numéro 143
 
Journal de bussy numéro 130
Journal de bussy numéro 130Journal de bussy numéro 130
Journal de bussy numéro 130
 
Journal de bussy numéro 125
Journal de bussy numéro 125Journal de bussy numéro 125
Journal de bussy numéro 125
 

Similaire à Journal de bussy numéro 101

Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...Michel Péters
 
T12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleursT12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleurs
AnnabellaDASILVA
 
Cominfo28
Cominfo28Cominfo28
Cominfo28ATD13
 

Similaire à Journal de bussy numéro 101 (18)

Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
 
Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...
 
Journal de bussy numéro 90
Journal de bussy numéro 90Journal de bussy numéro 90
Journal de bussy numéro 90
 
Journal de bussy numéro 145
Journal de bussy numéro 145Journal de bussy numéro 145
Journal de bussy numéro 145
 
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
 
Journal de bussy numéro 93
Journal de bussy numéro 93Journal de bussy numéro 93
Journal de bussy numéro 93
 
Journal de bussy numéro 116
Journal de bussy numéro 116Journal de bussy numéro 116
Journal de bussy numéro 116
 
Journal de bussy numéro 147
Journal de bussy numéro 147Journal de bussy numéro 147
Journal de bussy numéro 147
 
Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99Journal de bussy numéro 99
Journal de bussy numéro 99
 
Journal de bussy numéro 153
Journal de bussy numéro 153Journal de bussy numéro 153
Journal de bussy numéro 153
 
Journal de bussy numéro 123
Journal de bussy numéro 123Journal de bussy numéro 123
Journal de bussy numéro 123
 
Journal de bussy numéro 107
Journal de bussy numéro 107Journal de bussy numéro 107
Journal de bussy numéro 107
 
Journal de bussy numéro 149
Journal de bussy numéro 149Journal de bussy numéro 149
Journal de bussy numéro 149
 
Journal de bussy numéro 113
Journal de bussy numéro 113Journal de bussy numéro 113
Journal de bussy numéro 113
 
T12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleursT12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleurs
 
Journal de bussy numéro 135
Journal de bussy numéro 135Journal de bussy numéro 135
Journal de bussy numéro 135
 
Journal de bussy numéro 92
Journal de bussy numéro 92Journal de bussy numéro 92
Journal de bussy numéro 92
 
Cominfo28
Cominfo28Cominfo28
Cominfo28
 

Plus de Mairie de Bussy Saint-Georges

Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Bussyscope n°168
Bussyscope n°168 Bussyscope n°168
Bussyscope n°168
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167
Mairie de Bussy Saint-Georges
 

Plus de Mairie de Bussy Saint-Georges (20)

Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175Journal de Bussy n°175
Journal de Bussy n°175
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
 
Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172
 
Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
 
Bussyscope n°169
Bussyscope n°169Bussyscope n°169
Bussyscope n°169
 
Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169
 
Bussyscope n°168
Bussyscope n°168 Bussyscope n°168
Bussyscope n°168
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
 
Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167
 
Le journal de Bussy n° 166
Le journal de Bussy n° 166Le journal de Bussy n° 166
Le journal de Bussy n° 166
 
Bussyscope n°166
Bussyscope n°166Bussyscope n°166
Bussyscope n°166
 
Bussyscope n°165
Bussyscope n°165Bussyscope n°165
Bussyscope n°165
 
Journal de Bussy n°165
Journal de Bussy n°165Journal de Bussy n°165
Journal de Bussy n°165
 
Le journal de Bussy n° 164
Le journal de Bussy n° 164Le journal de Bussy n° 164
Le journal de Bussy n° 164
 
Bussyscope n° 164
Bussyscope n° 164 Bussyscope n° 164
Bussyscope n° 164
 
Le journal de Bussy n° 163
Le journal de Bussy n° 163Le journal de Bussy n° 163
Le journal de Bussy n° 163
 
Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163
 
Le journal de bussy n° 162
Le journal de bussy n° 162Le journal de bussy n° 162
Le journal de bussy n° 162
 

Journal de bussy numéro 101

  • 1. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 1 60 ans de l’Etat d’Israël : La Police municipale veille Versilys, ou l’art de la verrerie Le Basket Club accède en Régionale une fête réussie p. 4 sur vos habitations p. 14 p. 17 p. 22 Buss y LE MAGAZINE MUNICIPAL D’’INFORMATIONS - JUIN 2008 LE MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS - JUIN 2008 n°101 Saint-Georges C.C.A.S. : UNE ÉQUIPE AU SERVICE DES BUXANGEORGIENS
  • 2. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 2
  • 3. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 3 Sommaire - Edito 3 4 Vie de la cité 4. Les 60 ans d’Israël dignement fêtés Pour un développement à l’Est partagé. 5. Des comités de jumelage très actifs N 6. Le conservatoire en auditions ous venons de mettre en ligne 7. La Ligue de l’Enseignement se met au roller 9. Une kermesse lao très fréquentée un outil informatique, à mes yeux novateur, pour une 10 Dossier concertation plus avant de la ZAC du Sycomore. Sur internet, par un jeu de calques, il vous est désormais loisible, par un simple clic, de saisir quels sont nos enjeux pour cette future zone d’habitat. Quelle sera la place 10, 11 & 12 Le C.C.A.S. de la ferme du Génitoy, instrument et ses nombreuses activités historique et élément structurant du 13 Vie municipale 13. Les CE2 de Louis-Guibert veulent une ville paysage ? À quelle distance se situe- ront les logements de la gare RER ? Faut-il développer les liaisons douces ou, par pragmatisme, s’orienter encore et toujours vers la voiture ? Nous qui parlons de ville à la campagne, quel sort réservons-nous aux propre ! espaces verts ? La croissance de Bussy Saint-Georges impose-t-elle pour 14. Pendant les vacances, la PM veille ! autant de tourner le dos aux exploitations agricoles ? Si nous acceptons 15. Des travaux derrière la mairie le pourcentage de logements sociaux imposé par l’État, est-il pour autant 16. Les taxis de Bussy mettent les points sur les i… contraire à notre identité résidentielle et à nos choix architecturaux ? 17 Magazine Je n’hésite pas à dire et à écrire que le net va nous servir à plein à instau- rer une concertation profondément participative. Chaque internaute est appelé à modeler ce quartier ; il n’en est pas seulement le voisin ou le spectateur mais l’acteur. J’ai toujours cru, pour notre époque où l’ins- tant est roi, qu’il était bon de rendre le citoyen co-responsable des déci- 17. L’univers de Versilys sions d’urbanisme. La ZAC du Sycomore concentre les clés du devenir 18. Un site très instructif sur Bussy de Bussy par son importance, elle conditionne ce que nous serons in fine. Si, par la grâce du suffrage universel, demeure dans les mains du poli- 19Sports 19. Deux écoles d’arts martiaux font stage commun tique les choix définitifs, l’équipe municipale n’entend pas moins créer les moments et les lieux du débat. Je vous invite sur cet espace informa- tique qui se veut à la fois citoyen et ludique, décisionnaire et ouvert. 20. Le viet vo dao se distingue La ZAC du Sycomore ne demande qu’à être dessinée. Armez-vous de 21. La première fête du sport à Bussy votre seule imagination, de votre souci du bien commun, de l’intérêt que, 22. Le Basket Club en Régionale ! comme moi, vous portez à Bussy Saint-Georges et posez-vous la seule 23. Des Foulées de Bussy toujours aussi réussies question qui vaille : maintenir Bussy telle une des rares villes nouvelles 24Pratique où la conquête de l’Est parisien se conjugue avec le bien-être. ■ Hugues RONDEAU Maire de Bussy Saint-Georges 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. Etat civil Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 4. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 4 4 Vie de la cité L 60 es soixante ans de la création de l’Etat d’Israël méritaient bien une telle fête. Le dimanche ans de l’Etat d’ISRAËL Une fête dont on se souviendra ! ❶ 25 mai, c’est toute une communauté qui s’est retrouvée au gymnase Michel-Jazy pour célébrer cet évène- ment au cours d’une journée qui fera date. Parmi les invités d’honneur, on notait la présence de Richard Pras- quier, le président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), Charles Goldstein, le président du Conseil des commu- nautés juives de Seine-et Marne, ainsi que d’une pléthore de maires du département. Dans son discours de bienvenue, Hugues Rondeau, le maire de Bussy, n’a d’ailleurs pas caché sa fierté d’ac- cueillir cette fête. « Bussy étant la seule ❷ ❸ ville de Seine-et-Marne à être jumelée avec une ville israélienne, il était tout naturel que nous soyons choisis pour organiser cet évènement, en collabora- tion avec le Conseil des Communautés juives de Seine-et-Marne », a-t-il déclaré, en rappelant « la vivacité de notre jumelage avec Kyriat-Ekron: dix ans ❹ de partage et d’échanges mémorables. » Brigitte Abergel, la présidente du tout nouveau comité de jumelage, n’avait pas ménagé sa peine, en compagnie des membres du comité, pour faire de cette journée une réussite. La foule qui remplissait le gymnase était pour tous Kyriat- Ekron, composée d’une qua- ❺ ❶ La troupe Sembatione a porté les organisateurs une juste récom- rantaine de musiciens et danseurs de bien haut les couleurs d’Israël pense de tout le travail fourni. Elle a différentes cultures et origines ont ❷ Hugues Rondeau et Chantal Brunel, été plongée dans la culture israélienne également régalé le public de leurs députée de la 8e circonscription au sens large du terme, avec, comme nombreuses danses et musiques tra- de Seine-et-Marne, ont salué l’or- il se doit, un brassage très important. ditionnelles. Au-delà de tous ces spec- ganisation sans faille de cette journée. Sur le podium dressé au milieu du tacles, de nombreux stands étaient gymnase se sont ainsi succédé diffé- disposés dans le gymnase pour mettre ❸ Ambiance très chaleureuse au- rents spectacles hauts en couleurs. en valeur la culture et l’économie tour des tables dressées à la salle Maurice-Koehl pour un buf- Après que les hymnes nationaux des israélienne. L’écrivain Frédéric Viey, de philatélie, des dégustations de vin fet clôturant la fête. deux pays, interprétés par la Grande qui vient de signer « Le Livre mémo- et gâteaux casher et de nombreuses harmonie du Conservatoire Jean- rial des Juifs de Seine-et-Marne », autres animations qui ont permis de ❹ Les amateurs de vin ont eu l’oc- casion de déguster quelques Sébastien-Bach, eurent retenti, les était ainsi présent pour dédicacer son passer une agréable journée. Cette fête vins israéliens musiciens du sextuor de Fontaine- ouvrage, dans lequel il évoque le s’est clôturée de manière très convi- ❺ Christine Aranda, conseillère mu- bleau sont montés sur scène pour destin des familles juives seine-et-mar- viale par un buffet agrémenté de nicipale, a informé le public sur jouer différents morceaux. La troupe naises déportées et spoliées. Au pro- danses folkloriques dans une salle les futures actions du comité de Sembatione de notre ville jumelle, gramme également, une exposition Maurice-Koehl également remplie. ■ jumelage. Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 5. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 5 Vie de la cité 5 Sitôt descendus du bus, nos amis allemands ont été reçus en salle du conseil par de nombreux élus. Ils ont séjourné du 25 mai au 1er juin … Les Allemands aussi ! Des Israéliens comblés rrivés le jeudi 29 mai à Bussy après un par leur séjour à Bussy… rrivés le dimanche 25 mai pour participer A voyage de 11h en bus, 24 membres du comité de jumelage de Meiningen sont venus rendre visite durant un week-end à leurs A aux célébrations du soixantième anniversaire de la création de l’Etat hébreu, la délégation israélienne de Kyriat-Ekron, emmenée par le maire homologues buxangeorgiens, qui leur avaient pré- paré un planning très chargé. Dès leur arrivée, nos amis allemands, emmenés par la présidente du comité de jumelage de Meiningen, de notre ville jumelle, Eric Haddad, est restée une Stéphanie Tischer, ont été reçus en salle du conseil. De nombreux élus semaine à Bussy. Une semaine durant laquelle les rencontres avec les Buxan- étaient présents: Dominique Bijard, chargé du jumelage, Pascale Leonelli, georgiens ont été très riches. Pour la majorité, il s’agissait de la première Lynda Amami, Stéphane Barnier, Antoinette Montaigne, Yvette Richard visite à Bussy. La première sortie de la semaine a donc été tout naturelle- et Kim Ngouansavanh. Après une bonne nuit de sommeil bien méritée, ment dédiée à la découverte de notre ville, avec un arrêt tout particulier les Allemands ont passé la journée de vendredi à Paris, avec au programme devant la promenade de Kyriat-Ekron. Après la grande fête du dimanche, sortie au Jardin des Plantes, Bateau Bus sur la Seine, montée de la Tour le programme qui leur avait été proposé comprenait deux journées à Paris, Eiffel et enfin visite du musée d’Orsay. Le soir, retour à Bussy, et plus pré- où ils se souviendront notamment de leur escapade à Montmartre sous cisément à la salle Maurice-Koehl, pour un dîner-buffet organisé par le une pluie battante, qui n’a pourtant pas douché leur enthousiasme. Après comité de jumelage français, présidé par Jean-Louis Denis. Un accordéo- cet épisode cocasse, nos amis israéliens avaient donné rendez-vous le len- niste et une chanteuse ont placé cette soirée dans une ambiance de guin- demain aux enfants des centres de loisirs pour leur offrir un petit aperçu guette très sympathique. Les membres du comité de jumelage avaient de leurs talents de musiciens et de danseurs. Eric Haddad avait pour l’oc- préparé des plats, alors que les Allemands avaient amené dans leurs baga- casion revêtu le costume du maître de cérémonie, pour présenter à son ges de délicieuses saucisses de Thuringe et quelques bières locales ! jeune public les artistes qui allaient se produire, tout en racontant quelques Le samedi était encore bien chargé, avec visite du château de Versailles le éléments de l’histoire de son pays et de sa ville. Après avoir écouté le son de matin, shopping sur les Champs-Elysées l’après-midi et dîner dans une la dalbouka du jeune Kyan puis admiré les pas des danseurs, les jeunes brasserie de l’Ile Saint-Louis. Autant dire que nos amis allemands sont Buxangeorgiens ont ensuite été invités à rejoindre les artistes pour un petit repartis le dimanche matin ravis et heureux de leur séjour. ■ cours de danses druzes et yéménites, au son des violons et autres instru- ments. Une matinée qu’ils ne sont pas près d’oublier, tout comme d’ailleurs nos amis israéliens, qui ont apprécié ce moment passé en compagnie des enfants. « De tels contacts et échanges avec les Buxangeorgiens sont très impor- tants, pour nous comme pour eux, confiait l’une des danseuses, Roselène, enchantée par son séjour. L’accueil des habitants a été extraordinaire. Tout le monde est aux petits soins pour nous, bref c’est parfait! » Après avoir partagé un dernier repas à la salle Maurice-Koehl le dimanche 1er juin, il était temps pour la délégation israélienne de regagner son pays, des souvenirs pleins la tête. Rendez-vous l’an prochain… ■ Le spectacle qu’ont donné les danseurs de la troupe Sembatione devant les La soirée du vendredi 30 mai, animé par un duo très bohème, restera à n’en pas enfants des centres de loisirs était l’un des temps forts de la visite des Israéliens. douter dans les mémoires des membres des deux comités de jumelage. Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 6. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 6 6 Vie de la cité Concerts de fin d’année du Conservatoire Tous les goûts sont dans la nature ! La fin du mois de mai a vu la première partie des auditions des élèves du Conservatoire Jean- Sébastien-Bach, qui constituent toujours pour eux un moment important. Les trois départe- ments de l’école de musique (instruments anciens, musiques actuelles et musique classique) étaient donc tous sur le pont afin de faire apprécier au public leurs progrès. Retour en images sur ces différents concerts que les amateurs ont apprécié à leur juste valeur… ❷ ❶ ❸ ❶ Le vendredi 16 mai, c’est dans l’église du village récemment rouverte que les élèves des harmonies cadets et juniors ont pu saluer leur public. ❷ Les musiciens du département des instruments anciens, le mardi 20 mai en l’église de Bussy-Saint-Martin, étaient accompagnés de chœurs pour l’interprétation des « Muses enchantées ». ❸ Jeune prodige originaire de Seine-et-Marne, Sophie Toscano a donné un récital de piano dans la salle Claude- Debussy du Conservatoire ❹ L’avantage avec la musique, c’est qu’il y en a vraiment pour tous les goûts ! La soirée jazz « Jam Session », ❹ le jeudi 29 mai, a ainsi attiré un public différent venu swinguer sur des airs très entraînants. Soirée théâtre-concert L es vendredi 23 et samedi 24 mai, le chanteur Thierry Masselot, Les déboires amoureux d’un quinquagénaire qui vient de sortir son premier album, intitulé « Jusqu’à la déchirure », a fait découvrir au public buxangeorgien son univers à la fois poé- tique et humoristique. Avant de monter sur scène pour nous présenter quel- ques-unes de ses chansons, une pièce de théâtre a été jouée en préambule. Interprétée par Aurélie Masselot et Miguel Ferreira, « Parfait inconnu » raconte la rencontre d’un homme et d’une femme, un soir de Saint-Valentin, sur un quai de métro. A partir de ce postulat, les deux acteurs partent dans une série de quiproquos et de délires plus ou moins maîtri- sés, qui ont provoqué quelques bonnes tranches de rires. Du rire, il y en eut aussi, d’ailleurs, à l’écoute des textes décalés de Thierry Masselot. Après quelques années sabbatiques, celui qui n’a jamais abandonné complètement l’idée de remonter sur scène s’est décidé à réinvestir et dépoussiérer ses anciennes chansons, et à reprendre l'écriture pour en composer de nouvelles. Ce spectacle à Bussy était le tout premier d’une longue série, espère-t-on pour lui. Ces chansons racontant, tantôt avec humour, tantôt avec poésie et un brin de nostalgie, ses déboires amoureux, méritent en tout cas d’être connues. ■ Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 7. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 7 Vie de la cité 7 Compagnie Flac Floc Du nouveau en 2008/2009 ! Flac Floc prépare d’ores et déjà activement la prochaine saison, avec quelques Un voyage à travers la danse petites innovations que nous vous laissons découvrir ci-dessous : ➡ Initiation à la danse classique pour les enfants à partir de 4 ans les mercre- amedi 17 mai, la compagnie S dis après-midi avec Angèle Wattremez et Laetitia Reiser. Flac Floc a présenté sa dernière ➡ Danse moderne et expression à partir de 6 ans et ados proposées par l’ani- création pour la ville de Bussy matrice Sabrina Lonis. sur le thème du voyage. ➡ Un atelier théâtre contemporain pour adolescents et adultes autour de l’im- © Philippe Vercelot Intitulé « Voyage cellulaire et organi- provisation et textes, le mercredi de 19h à 22h. que dans l’univers », ce spectacle a été ➡ Un atelier de danse contemporaine mélangeant la danse, la contorsion et accueilli avec attention, partage et inti- la création, le mercredi de 19h30 à 21h45. mité par un public nombreux. Au pro- ➡ L’atelier des marylins, « le prestige de notre compagnie, souligne Nadège gramme de ce spectacle à la fois visuel et artistique, une première partie Paineau. C’est là où les danseuses les plus motivées se retrouvent pour la passion, composée de danses. « Le corps avec son souffle organique en mouvement, le cœur le spectacle et l’amour du partage. » avec ses désirs, sa force et sa passion, résume Nadège Paineau, danseuse et cho- D’autres stages seront proposées au long de l’année (théâtre, portés pour la régraphe de la compagnie. Le ventre avec sa voix et sa naissance, les pieds avec ses danse, danse d’improvisation…) suspensions et ses racines, l’esprit avec l’invisible, le néant et le réel. » Ensuite, Lion- Rappelons qu’au sein de Flac Floc, la danse est dirigée par Nadège Paineau et ceau et Fripouille ont suggéré une exposition fusionnelle de deux corps à tra- le théâtre est orchestré par Richard Guillo. vers le moulage et la sculpture et mis en mouvement dans la contorsion et les portés acrobatiques aériens. Inscriptions et renseignements pour la danse au 06 16 28 59 13 et pour le théâtre au 06 20 44 20 09 gymnase pour écouter les consignes de Christophe Bousquet, l’un des organisa- La Ligue de l’Enseignement innove teurs. Il était ensuite temps de s’élancer pour un parcours dans la ville, que les Première Rando-Rollers cyclistes ont pu suivre derrière le cortège des rollers. Il faut savoir que la "Randonnée" est la pratique la plus répandue des usagers du roller. Elle consiste en de simples promenades, sans esprit de compétition, le plus souvent en milieu L e dimanche 18 mai, la Ligue de l’Enseignement a organisé une mini ran- urbain, mais aussi à la campagne le long de pistes cyclables, voire sur les routes donnée pour les adeptes du roller au départ du gymnase Maurice-Herzog. quand il n'existe pas de voies aménagées. Cette initiative très appréciée par l’en- Dès 10h, une cinquantaine de rollers s’étaient donc rassemblés devant le semble des participants sera sans nul doute reconduite à l’avenir. ■ ❶ ❷ ❸ ❹ ❶ Christophe Bousquet, de la Ligue de l’Enseignement, donne les dernières ❸ Les cyclistes avaient la possibilité de suivre le cortège. consignes avant le grand départ. ❹ Tous les participants se sont déjà donnés rendez-vous pour la deuxième édition ❷ Certains randonneurs étaient particulièrement bien équipés, avec cas- de cette rando-roller… ques et autres protections de rigueur. Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 8. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 8
  • 9. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 9 Vie de la cité 9 organisent en effet cette kermesse pour collecter des dons en vue de la construction d’un centre cultuel et culturel bouddhiste lao à Bussy. Cette journée a débuté dès 10h par la cérémonie religieuse, tradition- nellement marquée par la prière, la quête des bonzes, les offrandes et la bénédiction des fidèles. C’est après cette cérémonie religieuse que s’est ouverte la grande kermesse, durant laquelle de nombreuses animations étaient programmées : tombola, danses classiques, danses populaires, musique laotienne… Tout autour de la place de Verdun étaient dispo- Huitième kermesse lao à Bussy sés de nombreux stands de ventes de toutes spécialités et de produits arti- sanaux. Un stand spécial hébergeait la maquette du futur centre cultuel, e dimanche 1er juin, la huitième kermesse annuelle du Wat Velou- dans lequel l’architecte se tenait à la disposition du public pour toutes L vanaram, organisée conjointement par l’association des moines bouddhistes lao et de nombreuses autres associations lao, a eu lieu à Bussy, sur la place de Verdun. Depuis 8 ans, les vénérables et les fidèles questions concernant la future construction. Une journée très réussie où le soleil était même au rendez-vous, faisant de cette kermesse un lieu de promenade et de divertissement très agréable. ■ Salon auto et moto Une belle première pour l’UCIAB L e premier salon de l’automobile et de la moto s’est tenu sur le square Vitlina les 16, 17 et 18 mai. Organisé par l’UCIAB, l’association des commerçants de Bussy, ce salon a accueilli une dizaine de concessionnai- res qui n’ont pas manqué de donner de précieux conseils aux visiteurs. De nombreux modèles étaient exposés, de la berline au 4X4 en passant par des modèles plus petits mais Les voyages selon C.A.T.I. aussi plus abordables… Un concessionnaire moto était également présent durant u 5 au 24 mai, la médiathèque de l’Europe s’est mise aux couleurs D les trois jours de ce salon, de l’association C.A.T.I. en accueillant une exposition des artistes où se sont déroulés des défi- professionnels de C.A.T.I. qui avait pour thème les voyages. Une lés de voitures anciennes. dizaine d’arts y étaient représentés, allant de la peinture à la poterie, en pas- Le nouveau président de sant par la création de bijoux, la photographie, la couture, les aquarelles… l’UCIAB, Pascal Pizivin, Cette exposition a été ponctuée le samedi 17 mai par une rencontre avec tirait un bilan positif de cette tous ces artistes voyageurs pour une animation où fut joué le spectacle première animation et n’en- MELODIMO par la comédienne Françoise Saint-Cyr et l’auteur com- tend pas s’arrêter là. D’au- positeur André Dupuis. Un moment qu’ont apprécié la cinquantaine de tres manifestations devraient personnes qui s’étaient déplacées pour découvrir les œuvres des artistes. ainsi à l’avenir voir le jour. ■ Les voyages selon C.A.T.I. ■ Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 10. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 10 10 Dossier Toute l’équipe du C.C.A.S réunie autour de Céline Heurton, responsable du service (à gauche) et de Michèle Bui Khac, Maire-Adjointe aux Affaires sociales et au Logement (à droite). Un premier semestre 2008 des plus chargés Le CCAS sur tous les fronts R iche actualité pour le Centre Communal d’Action Sociale en ce premier semestre 2008. L’occasion de revenir à travers ce dossier sur quelques-unes des activités proposées par le personnel du C.C.A.S. à de nombreux Buxangeorgiens depuis le début de l’année. lors que l’année 2008 est déjà bien enta- sonnes, avec parmi elles une majorité d’enfants. A mée, il est temps de revenir en ce mois de juin sur les nombreuses animations et activités organisées par le Centre Communal Pour beaucoup d’entre eux, il s’agissait d’une découverte de l’univers de Mickey, rendue pos- sible grâce au partenariat entre le C.C.A.S. et le d’Action Sociale à destination notamment des parc Disneyland. Une très belle journée qui s’est aînés de la ville et des familles. L’année avait en plus déroulée sous un soleil radieux. Le per- comme de coutume débuté par la célébration de sonnel du C.C.A.S. avait même tout prévu, l’Epiphanie, le samedi 5 janvier, lors de laquelle puisqu’un goûter et des cadeaux ont été offerts une centaine de personnes avaient répondu à aux enfants ainsi qu’à leurs parents à la sortie du l’invitation de la municipalité. L’ambiance était parc. De quoi repartir avec des souvenirs pleins comme d’habitude très conviviale autour de la la tête! dégustation de la galette des rois. Après Mickey, place à la mer pour d’autres famil- Changement de décor un mois plus tard, le les: le mercredi 23 avril, une vingtaine de famil- samedi 2 février, avec une sortie au parc Disney- les sont allées visiter l’aquarium SEA LIFE, au land dont ont bénéficié une cinquantaine de per- sein du centre commercial Val-d’Europe. Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 11. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 11 Dossier 11 N’ayant pu satisfaire toutes les demandes lors de la sortie à Disneyland, le C.C.A.S. avait en effet décidé d’emmener les personnes qui figuraient sur la liste d’attente dans le plus grand aquarium d’Ile-de-France. Sensations fortes garanties! Du 14 au 17 mai, une délégation buxangeor- gienne composée d’environ 50 aînés s’est rendue en Italie dans notre ville jumelle, San Giuliano Milanese, située non loin de Milan, la capitale lombarde. Malgré une météo quelque peu capri- cieuse, nos aînés ont savouré les multiples char- mes de cette région de l’Italie, où l’on trouve quelques monuments majeurs de la Renaissance. Dernier voyage organisé lors de ce premier semestre 2008 par le C.C.A.S. : une sortie à Cabourg le samedi 14 juin, pour laquelle le record d’inscriptions a été battu! Ils étaient en effet 159 à s’être inscrits pour se balader sur les bords de la Manche, ce qui fait qu’un troisième car a dû être affrété. Rappelons également qu’en cette année 2008, la ville s’est dotée de sa propre navette, grâce aux Voyages à San Giuliano Milanese et à Cabourg pour les aînés (photos 1 et 3), sorties aux parcs Disneyland et annonceurs partenaires du CCAS, ce qui permet Sea Life pour les familles : le premier semestre 2008 a été riche en découvertes pour nombre de Buxangeorgiens. une amplitude plus importante quant aux des- tinations de leurs déplacements. Et dans le cadre des mesures prises en faveur de la jeunesse buxangeorgienne, le C.C.A.S. a éga- lement pris des initiatives pour aider les parents, ne bénéficiant jusqu’ici d’aucune aide, à faire pro- fiter leurs enfants des programmes de vacances proposés par la mairie à un tarif avantageux. Un soutien de 10 % leur sera donc accordé pour chaque enfant sur les séjours proposés. ■ Le personnel du C.C.A.S. tient à remercier la société SARL VICTOR France à Ferrières-en-Brie qui, en novembre 2007, a remis au centre un don de 1200 €, lui permettant ainsi de participer au Un atelier mémoire, développement des activités sociales proposées par la ville. Le début d’année est traditionnellement marqué par la dégustation de la galette des rois, moment égale- tous les mercredis P CCAS 38/40 boulevard Antoine-Giroust / Tél.: 0164666192 ment d’échanges entre les élus et les aînés de la ville. erdre ses clefs, égarer ses lunettes, ne plus retrouver un nom, oublier un rendez-vous… 65 % des personnes de plus de 65 ans se plaignent de trous de mémoire. Plus que de réels Le Lion’s Club e Lion’s Club de Lagny/Val-de-Bussy envoie a fait trois heureux L chaque année plusieurs enfants âgés de 6 à 12 ans dans les centres de « Vacances Plein Air ». Il prend en charge la totalité du séjour, que ce soit le transport, l’hébergement, la pen- trous de mémoire, il s’agit d’ailleurs bien souvent d’un manque d’entraînement des fonctions cérébra- les. Afin d’aider les seniors buxangeorgiens à redé- couvrir leurs ressources et appréhender l’avenir avec sion complète et les activités sur place. Cet été, c’est la ville d’Ar- plus de sérénité, le Centre Communal d’Action cachon qui a été choisie comme destination. Et le Lion’s Club a Sociale a mis en place depuis 2001 un atelier réservé trois places pour trois enfants buxangeorgiens. Le C.C.A.S. mémoire animé par Mme Quatrehomme-Juan, une avait ainsi fait appel aux familles buxangeorgiennes et a orga- psychomotricienne. Les buts principaux de l’atelier, nisé un tirage au sort pour désigner les trois heureux élus, le mardi qui se déroulent dans une ambiance très conviviale, 20 mai dans les locaux du C.C.A.S.. Ce tirage a été effectué par sont d’entretenir sa mémoire, chacun à son niveau, Sylvie Dinneweth, la présidente du Lion’s Club de Lagny/Val-de- améliorer ses capacités à retenir et à retrouver des souvenirs et apprendre des méthodes pour travail- Bussy et Michèle Bui Khac, la vice-présidente du C.C.A.S. et Adjointe ler sa mémoire chez soi. ■ au Maire déléguée à l’Action sociale et au Logement. Dylan, Sony et Lucas, trois enfants buxangeorgiens, profiteront donc de vacan- Pour tous renseignements sur ces ATELIERS MÉMOIRES, ces à Arcachon du 18 juillet au 1er août ■ contactez le CCAS au 01 64 66 61 92 Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 12. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 12 12 Dossier Prévention Premier bilan prometteur canicule pour la Mission locale lors que l’été est arrivé, le C.C.A.S. de l’Emploi A se mobilise pour venir en aide aux personnes âgées. Comme vous le savez, dans tout le pays, la canicule de l’été 2003 F inancée par l’Etat, la Région Ile- de-France, le Département de Seine-et-Marne, le San, a eu des conséquences terribles sur la santé de la Mission Locale pour l’Emploi nos aînés. Inéluctablement, la ville de Bussy s’adresse aux jeunes, de 16 à 26 Saint-Georges n’a pas été épargnée par ces ans, sortis du système scolaire ou en drames. Cependant, pour éviter que cette catas- difficulté d’insertion, et issus des six trophe se renouvelle, la municipalité, par le biais communes du Val-Maubuée, mais aussi de Bussy Saint-Geor- du C.C.A.S. et de la Police Municipale, propose ges. Si le plus gros du travail se fait dans l’implantation tor- aux personnes âgées de 65 ans et plus, de béné- céenne, il existe, depuis maintenant plus d’un an, sur Bussy, ficier d’une surveillance. Globalement, cette sur- une permanence « premier accueil », tous les premiers ven- dredis de chaque mois (entre 9 heures et midi) dans les locaux veillance se traduira par une visite à domicile du CCAS. C’est ainsi qu’en 2007, une soixantaine de jeunes effectuée par un agent de la police municipale y ont été accueillis. Agés de 16 à 25 ans, titulaires, pour la selon la circulaire préfectorale afin de s’assurer moitié d’entre eux, du bac, ils auront eu, soit par le biais d’ate- de l’état de santé des personnes concernées. ■ liers, d’entretien individuel ou par partenaire, informations col- lectives ou visites, en moyenne 8 contacts avec la MLE. Au total, 48 d’entre eux ont pu, durant cette période, bénéfi- cier d’actions de formation ou d’aide active et réussie de Les ateliers informatiques ont déjà recherche d’emploi débouchant sur des contrats en alter- nance, des contrats d’accès à l’emploi, des CDD ou des CDI. séduit un grand nombre de personnes Quant aux autres, ils sont entrés dans un programme d’ac- compagnement renforcé les aidant à construire un parcours epuis juin 2006, le C.C.A.S. a mis en place des D d’insertion professionnelle tout en les orientant vers les structu- ateliers informatiques à destination des res et services adaptés. « Un premier bilan prometteur, qui se Buxangeorgiens. Ces ateliers qui ont lieu à la fait en total partenariat avec la ville, puisque la MLE a par médiathèque sont depuis quelque temps réservés aux exemple été associée au recrutement de personnels pour l’en- adhérents de cette structure culturelle. Au total, ce sont trepôt des Galeries Lafayettes implantées sur la ZAC Gustave- Eiffel », précise Marie-Rose Couly, conseillère municipale près de 600 personnes qui ont déjà été formées depuis déléguée à l’emploi. Dernier détail, mais qui a son impor- leur lancement. Ces formations dispensées par Marjorie tance: rappelons que la MLE dispose, sur le site de Torcy, Leturgie sont très diverses: initiations à l’informatique et d’un espace emploi pour la rédaction des CV et lettres de à son matériel, utilisation d’un traitement de texte, réali- culté informatique et d’être autonome », écrit l’une d’el- motivation, la consultation des offres ANPE, des adresses des sation de CV, création d’un site internet, utilisation d’un les. « La formatrice est très patiente et attentive, et elle entreprises, du listing des contrats en alternance ou de la tableur, généalogie, création d’un blog… Les commen- s’adapte au niveau et à la personnalité de chacun, ce qui presse hebdomadaire. ■ taires recueillis tout au long de ces deux années par Mar- permet d’avancer positivement », notait de son côté une MISSION LOCALE POUR L’EMPLOI, jorie font ressortir la satisfaction d’une grande majorité de adepte du logiciel Photoshop. Pourquoi donc ne pas imiter 5 Passage de l’Arche Guédon 77200 Torcy. / Tél. : 0160066047 personnes. « Il s’agit d’une formation très intéressante toutes ces personnes qui ne regrettent pas de s’être initiées Horaires d’ouverture: les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 9h à pour les néophytes, qui permet de dédramatiser la diffi- à l’informatique? ■ 12h30 et de 13h30 à 17h30, les mardis de 9h à 12h30. APPEL À CANDIDATURE POUR PARTICIPER AUX COMMISSIONS COMMUNALES POUR L’ACCESSIBILITE AUX PERSONNES À MOBILITE REDUITE ET AUX PERSONNES HANDICAPEES Si vous souhaitez vous investir bénévolement auprès des services municipaux, vous pouvez proposer, par courrier, votre candidature à l’attention de Monsieur le Maire avant le 1er septembre 2008. Cette commission permet d’établir un plan d’accessibilité sur la ville, en terme de réalisation de travaux en faveur des usagers de la commune. APPEL A CANDIDATURE POUR PARTICIPER AU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CCAS Un membre du conseil d’administration représentant les handicapés doit être renommé au sein de ce conseil. Si vous souhaitez participer en qualité de membre bénévole, nous vous remercions de faire parvenir votre candidature à Monsieur le Maire avant le 1er septembre 2008. Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 13. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 13 Vie municipale 13 Les CE2 de l’école Louis-Guibert se mobilisent pour une ville propre C’ est une belle initiative qu’ont eue les Guibert ont donc imaginé des slogans parlants et élèves de Mme Meggiolaro en lançant confectionné des affiches avec leurs moyens. Cela une campagne de salubrité publique donne des slogans de ce type : « Pour que les marquant leur ras-le-bol des crottes de chiens ! enfants puissent aussi marcher sur les pelouses ! », « Nous sommes sortis à l’extérieur de l’école, au rond- « Halte aux crottes ! », « Pour que la reine des point, pour découvrir l’affiche de la mairie concernant mouches n’habite pas à Bussy, ramassez les crot- le problème des déjections canines, expliquent-ils en tes de vos chiens », ou encore « Crottes non chœur. A partir de la réflexion d’un élève, nous avons ramassées = sacs plastiques aux pieds ! » Après exploré les possibilités pour en créer d’autres. Notre but cette phase de réflexion est venu le temps de la : sensibiliser les habitants, mais surtout responsabiliser confection des affiches, avec force découpages et les maîtres des chiens. » S’il n’est pas question ici de collages. Certaines ont également nécessité des stigmatiser nos amis à quatre pattes, et encore moins leurs maîtres, force déguisements et des séances photos. « Tous les élèves ont pris ce travail très à est de constater que certains, une minorité sans doute, prennent encore cœur et ont effectué un véritable travail de recherche, explique leur professeur », les trottoirs de la ville ou les pelouses pour de véritables dépotoirs, alors Mme Meggiolaro. Pour que le plus grand nombre découvre leurs travaux, qu’il est si facile de ramasser les crottes de son chien ! Pour inciter les les affiches des élèves seront posées sur certains panneaux d’affichage libre Buxangeorgiens à adopter la bonne attitude, les CE2 de l’école Louis- de la ville. Si ça peut donner des idées à certains… ■ Lucien Luciani nous a quittés est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de M. Lucien Luciani, médiateur-conci- C’ liateur chargé des rétrocessions ASL auprès de la municipalité. Depuis qu’il avait pris ses fonctions en mairie de Bussy, en 2002, il a toujours fait preuve d’un grand professionnalisme au service des Buxangeorgiens, qui ont été nombreux tout au long de ces années à avoir recours à ses conseils. Malgré la mala- die, il a tenu jusqu’au bout à assurer sa mission auprès des administrés. A sa famille, la Ville de Bussy présente ses plus sincères condoléances. ✝ Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 14. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 14 14 Vie municipale Opérations Tranquillité Vacances et télésurveillance Pour passer des vacances plus sûres ! Les vacances d’été sont déjà là, et nous n’allons pas nous en plaindre ! Pour passer des vacances plus tran- quilles, la Police municipale met toujours à votre disposition l’Opération Tranquillité Vacances, qui, depuis son lancement en 1995, a déjà démontré toute son efficacité. Alors que l’heure du grand départ approche pour bon nombre d’entre vous, un rappel du fonctionnement de ce service gratuit s’impose. Quant à la télésurveillance, elle agit en complément de votre dispositif d’alarme traditionnel. Quelques conseils complémentaires : D emandez à une personne de confiance de relever régulièrement votre courrier. Une boîte pleine attire trop l’attention. Ne laissez pas de message sur votre répondeur indiquant les dates de votre absence. Si possible, faites plutôt le transfert de votre ligne télé- phonique vers votre lieu de vacan- ces, chez des parents ou amis. Évitez de conserver des objets de Télésurveillance: valeur à domicile, confiez-les à des un moyen efficace de se protéger personnes de confiance. A défaut de Depuis plus d’un an, la Police Municipale est également pouvoir les mettre en sécurité, pensez dotée d’un dispositif de télésurveillance efficace, qui agit à les photographier et relevez les en complément d’un système d’alarme traditionnel. numéros de série pour les recherches Olivier Martel, Adjoint au Maire chargé de la Préven- en cas de vol et pour votre assurance. tion et de la Délinquance, rappelle le principe : Vérifiez bien la fermeture des portes « Dès que le système d’alarme du domicile d’un particulier et des fenêtres et renforcez la sécurité ar ses actions tout au long de l'année, la Police P Municipale s'avère très active sur le terrain et contribue largement à la sauvegarde de la tran- quillité des personnes et des biens. L'Opération Tran- détecte une tentative d’intrusion, il envoie une information numérique par le biais d’un transmetteur à la station cen- trale de télésurveillance gérée par la Police municipale. Dis- (alarme, serrures de sûreté, volets au rez-de-chaussée). Dans la majorité des cas, les voleurs entrent par la porte et renoncent rapidement si elle quillité Vacances, que les Buxangeorgiens connaissent ponibles 7 jours sur 7, 24 h sur 24, les agents agissent donc immédiatement en effectuant un contre-appel au domi- résiste. Comme ils n’hésitent pas à bien, est l’une de ses actions. Elle a pour objectif de lutter cile de l’abonné. En l’absence de réponse ou en cas de mau- escalader, songez également à ce contre les vols par effraction, qui ont malheureusement vaise identification de l’interlocuteur, ils peuvent être sur que les étages élevés sont eux-aussi souvent tendance à se développer en période estivale. vulnérables. Ainsi, les habitants peuvent, en cas d'absence prolongée place en moins de 5 minutes. » Pour le raccordement de Pour les pavillons, ne laissez rien de leur part, solliciter la surveillance de leur domicile en leur système d’alarme, la Police municipale tient à la dans le jardin qui puisse servir d’ou- faisant parvenir une fiche de renseignements, au plus disposition des Buxangeorgiens les coordonnées d’en- til pour pénétrer par effraction tard trois jours avant leur départ, au poste de police treprises agréées. Elle veille d’ailleurs depuis la mise en (pioche, pelle, échelle…) municipale. Cette fiche est disponible aux heures d’ou- place de ce dispositif à ce que les entreprises ne gonflent Soyez solidaires entre voisins : intéres- verture du poste (du lundi au vendredi de 8h à 18h, le pas artificiellement leurs tarifs… Certaines ont en effet sez-vous aux allées et venues, ainsi samedi de 8h à 12h), et est également téléchargeable sur tendance à présenter des devis parfois assez fantaisis- qu’aux « déménagements ». Ainsi, si le site internet de la ville (www.ville-bussy-saint- tes... Il est donc fortement conseillé de faire appel aux vous êtes témoin d'un cambriolage ou georges.fr). agents de police municipaux avant de contracter avec si vous remarquez un fait anormal La police municipale effectue, au même titre que la une société privée. chez des voisins absents, ne manifes- police nationale, des passages fréquents aux habitations tez pas votre présence, mais alertez indiquées et les agents déposent des avis de passage. En POLICE MUNICIPALE sans tarder la police en composant cas d’anomalies constatées, les agents contactent immé- 38 Bd Antoine-Giroust sur votre téléphone 01 64 66 22 22. diatement la Police nationale. Tél.: 0164662222 / Fax: 0164666200 Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 15. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 15 Vie municipale 15 Aménagement de l’espace derrière la mairie Un chemin bucolique parsemé de plantations es travaux d’aménagement pay- L sager de l’espace vert situé der- rière la mairie ont démarré au début du mois de juin. La première phase de ces travaux devrait durer environ deux mois. Elle concerne la réfection de la voirie de la sortie du parking de la mairie et la réalisation d’un chemin piétonnier bucolique reliant les nouvelles maisons de la rue de Guermantes et les terrains de sports à la mairie. Le but étant de redonner un aspect champêtre attrac- tif en toutes saisons à cet espace, qui ferait le lien entre le vieux village et les nouvelles constructions. Pour empê- cher l’accès des véhicules sur cet espace vert, un fossé sera créé et un ment de grands arbres (chêne, robinier, gingko…), des conifères pour la petit pont en bois surplombant un couleur en hiver, des arbres de petite et moyenne taille pour leur floraison ruisseau artificiel sera construit. au printemps (merisier, poirier sauvage), ainsi qu’une haie variée le long du Cet automne, les premières planta- chemin. Quant à la deuxième phase de ces travaux, qui n’est pas encore pro- tions seront effectuées. D’une grande grammée, elle consistera en la création de chemins reliant les différents accès diversité, elles comprendront notam- de ce grand espace, qui seront également ornés de plantations variées. ■ Schéma directeur des liaisons douces Une étude sur les itinéraires cyclables bientôt lancée A vec près de 20000 habitants, la ville de extérieur. L’étude a été lancée début juin et aura une Bussy Saint-Georges se caractérise par durée d’environ six mois. des espaces publics ouverts importants, Ce schéma directeur sera élaboré avec la participa- alliés à un environnement et un cadre de vie favora- tion des habitants ; des enquêtes seront ainsi réali- bles aux déplacements doux (marche à pied, vélo). sées à la rentrée afin de mieux connaître les habitudes Par ailleurs, lorsque l’on sait que 50% des déplace- et les attentes des Buxangeorgiens en la matière. ments en ville font moins de 3 kms et que ce sont ces Après un diagnostic de la situation, des scénarios 3 premiers kilomètres en voiture qui polluent le plus des itinéraires seront élaborés pour relier les princi- (moteur froid), les déplacements en vélo ou à pied paux pôles du territoire entre eux (équipements sont loin encore d’avoir atteint tout leur potentiel. Par publics, gare, centre-ville, quartiers…). sa topographie favorable et son utilisation déjà impor- En fonction de la complexité et des priorités accor- tante du vélo, notamment pour se rendre à la gare, dées aux différents itinéraires, des études plus détail- et en droite ligne des études déjà initiées depuis plu- lées permettront de préciser les modalités de sieurs années à un niveau supra-communal, la muni- réalisation de ces itinéraires à court, moyen et long cipalité a souhaité aller plus loin en élaborant un terme. Ainsi, les premiers travaux pourront être enga- véritable schéma directeur communal des liaisons gés rapidement au cours de l’année 2009, au béné- douces engagé avec l’aide d’un bureau d’études fice de l’environnement et des Buxangeorgiens ! ■ Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 16. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 16 16 Vie municipale Les taxis de Bussy veulent clarifier les choses « Suite à un certain nombre d’abus consta- tés ces derniers temps, on ne peut pas lais- ser dire et faire tout et n’importe quoi », soulignent cinq chauffeurs de taxi buxangeorgien. José Da Silva, Christian Bompart, Bernard Ikken Laurent Notz et Wissem Mezouari, les cinq taxis possesseurs d’une autorisation de stationnement et de charge à Bussy, ont donc souhaité faire une mise au point dans ces colonnes. « Les Buxangeor- giens commandent des taxis n’importe où, s’insurge STATION DE TAXI À LA GARE RER : José Da Silva : 06 07 02 47 90 Christian Bompart. Actuellement, quand on cher- Christian Bompart : 06 09 31 00 06 che un taxi à Bussy sur le site internet des pages Bernard Ikken : 06 09 08 60 67 jaunes, on tombe sur des taxis parisiens, qui, certes, commence dès le départ du taxi dans sa com- Laurent Notz 06 07 63 04 40 Wissem Mezouari : 06 68 90 10 00 habitent Bussy, mais n’ont pas le droit d’y prendre mune! Alors qu’une station vient d’être créée à des courses, tout comme nous, nous ne pouvons pas côté de la gare RER, les cinq taxis de Bussy rap- de capacité, puis obtenir une licence qui est en fait exercer ainsi à Paris, car nous avons un périmètre pellent qu’ils sont les seuls habilités à y prendre un droit administratif d’exercer. Leurs prix sont géographique à respecter. » Autre grief constaté, les des courses, en aller simple sur toutes les destina- imposés par le Ministère des Finances, via les pré- cas des taxis qui sont stationnés dans des com- tions ou alors en aller-retour, mais uniquement fectures. « Il était nécessaire de clarifier la situation, munes extérieures à Bussy et qui y prennent des sur rendez-vous, et ce 24h sur 24. conclut José Da Silva, afin que les gens puissent faire courses. Pour le coup, la facture risque d’être salée Signalons également pour être tout à fait précis la différence entre les vrais taxis de Bussy et les autres. » pour les clients, puisque la tarification de la course que pour s’afficher taxi, il faut passer un certificat Voilà qui est fait! ■ Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008
  • 17. BUSSYMAG101 27/06/08 13:10 Page 17 Le magazine 17 L’art du verre avec Versilys nstallé depuis décem- I bre 2007 au cœur du quartier O Vert, le maga- sin Versilys propose une large gamme de produits de verrerie à des prix variés. Si Sabine Soutelo travaille avec de grandes marques (Leonardo, La Rochère, Jasmim, JM-Glass…), elle a également réservé une partie de sa surface de vente à des gammes de prix plus abordables. Spécialisée au départ dans la verrerie, elle a progressivement élargi son offre et on trouve aujourd’hui dans son magasin quantité de produits: bougies, objets de décoration, pots-pourris, fleurs artificielles, lampes… Idéal, notamment, pour y déposer une liste de mariage ou encore pour les cadeaux d’entreprises. Buxangeorgienne depuis maintenant cinq ans, Sabine Soutelo a longtemps mûri son projet avant de se lancer. « Au départ, cela a été difficile de trouver un local car le promoteur du quartier avait prévu certains types d’activités, souligne-t-elle. J’ai donc dû entreprendre de nombreuses démarches et j’ai finalement obtenu cette surface de vente de 65 m2, à l’angle de la place de la Marne et de la rue Paul-Delouvrier. J’avais envie de proposer quelque chose de dif- férent à Bussy, c’est pourquoi j’ai choisi ce créneau. Depuis quelques années, la ver- rerie est également une de mes passions, que j’ai découverte lors de mes voyages, notamment au Portugal, pays où il y a beaucoup de maîtres verriers ». Les débuts du magasin sont en tout cas encourageants, et le bouche-à-oreille commence à fonctionner, car les Buxangeorgiens sont de plus en plus nombreux à se rendre dans ce nouveau quartier où les nouveaux commerces se multiplient. Agréable et lumineux, le magasin Versilys est en outre suffisamment spacieux pour que les clients se sentent à leur aise pour y circuler. Le stock y est régu- lièrement renouvelé, et la vitrine évolue chaque semaine. De quoi donner envie d’y revenir… ■ VERSILYS BOUTIQUE - 6 Place de la Marne Tél. Fax: 0164774803 / Mail: versilys@hotmail.fr Sabine Soutelo propose une gamme de produits variés, idéale pour tous Horaires d’ouverture: le mardi de 15h à 19h30, du mercredi au samedi de 10h à 12h30 et de 15h à types de cadeaux. 19h30, et le dimanche de 10h à 13h Bussy Saint-Georges N° 101 - Juin 2008