SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  15
Les Français, l’information santé
et la peur de la maladie
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Etude Ifop/Capital Image (partie 2/2)
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

L’information santé, la peur de la maladie et Capital Image

‘’Artériopathie des membres inférieurs, hypertrophie bénigne de la prostate, hypertension artérielle
pulmonaire, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique ou encore, cancers, hépatites, maladie de
Parkinson, AVC…
Nous menons en effet, chez Capital Image et depuis 25 ans, des campagnes d’information sur toutes ces
maladies en allant à la rencontre des premiers concernés - les malades et leurs familles, les associations
de patients - mais aussi les chercheurs, les soignants et plus généralement les acteurs de la santé.
Lorsque nous abordons un nouveau sujet, il nous arrive parfois de traverser un épisode d’hypocondrie…
Qui n’a pas eu peur un jour de développer une maladie ?
Toutefois, la pluralité des points de vue nous permet de prendre de la distance et de diffuser une
information juste et réfléchie.

En réalisant cette étude avec l’Ifop, nous souhaitions en savoir plus sur la perception qu’avaient les
Français de l’information santé et sur les comportements qui en découlaient pour ajuster davantage notre
travail au quotidien.‘’
Stéphanie Chevrel
Cofondatrice et DG de Capital Image
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

La méthodologie

Etude réalisée pour :
Echantillon :

Stéphanie Chevrel & Gaël de Vaumas, cofondateurs de

Echantillon de 1017 personnes, représentatif de la population française âgée de 18
ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe,
âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et
catégorie d’agglomération.

Mode de recueil :

Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI Computer Assisted Web Interviewing).

Dates de terrain :

Du 17 au 19 juillet 2013.

Page 3
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

La propension à avoir peur d'être atteint d'une maladie
Question :

Vous personnellement, vous arrive-t-il très souvent, assez souvent, assez rarement ou très rarement d’avoir
peur d’être atteint d’une maladie ou en train d’en développer une, … ?

Lorsque certains "signes" (symptômes)
32% 6%
vous inquiètent

26%

40%

28%

68%

3%

Même en l'absence de tout "symptôme" 13%

10%

Très souvent

27%

Assez souvent

60%

Assez rarement

87%

Très rarement

Page 4
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Les déterminants de la peur d'être atteint d'une maladie
grave, en l’absence de tout symptôme
Question :

Vous est-il déjà arrivé d’avoir peur d’avoir ou de développer une maladie grave… ? (plusieurs réponses possibles)

En entendant parler de cette maladie dans les médias
(télévision, radio, presse écrite)

48%

En lisant quelque chose sur cette maladie sur un site
Internet d’information

43%

En entendant parler de cette maladie par un proche

41%

En voyant une campagne
d’information/dépistage/prévention (publicité, affichage…)
sur cette maladie

32%

En lisant quelque chose sur cette maladie sur un
forum, blog
Non, seuls des « symptômes » peuvent vous alarmer

21%

13%

Base : question posée uniquement aux personnes ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout symptôme, soit 13% de l’échantillon.
Page 5
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

L'attitude adoptée en cas de peur d'être atteint d'une maladie
grave, en l’absence de tout symptôme
Question :

Quand vous avez peur d’avoir ou de développer une maladie grave… ?

Vous recherchez beaucoup d’information sur les sites
74%
d’information Internet

30%

44%

21%

5% 26%

Vous avez tendance à en parler à vos proches en
61%
espérant qu’ils vous rassurent

18%

43%

27%

12%

39%

Vous avez tendance à consulter votre médecin traitant
59%
et vos inquiétudes se dissipent

19%

40%

32%

9%

41%

Vous recherchez beaucoup d’information sur les
58%
blogs, forums….

17%

41%

Vous gardez votre inquiétude pour vous, sans
consulter de médecin ni en parler à vos proches 56%

18%

38%

Vous essayez de ne plus y penser, sans chercher à rien
56% 11%
faire

Vous recherchez beaucoup d’information ailleurs que
47%
sur Internet (livres, revues, médias)

15%

Vous avez besoin de consulter plusieurs médecins et
faire plusieurs examens avant d’être pleinement 44% 12%
rassuré(e)

28%

42%

25%

19%

44%

26%

18%

44%

45%
32%
32%

14%

41%
31%
Tout à fait

Plutôt

12%
25%
Plutôt pas

53%
56%

Pas du tout

Base : question posée uniquement aux personnes ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout symptôme, soit 13% de l’échantillon.
Page 6
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

L'effet de la recherche d'information sur la peur d'être atteint
d'une maladie grave en l’absence de tout symptôme
Question :

Quand vous avez peur d’avoir ou de développer une maladie, quel est sur vous l’effet de la recherche
d’information ?
Plus vous trouvez d’information, plus
vous avez peur d’avoir ou de
développer cette maladie
(vos « symptômes » ressemblant de
plus en plus nettement à ceux décrits
dans vos recherches d’information)

Plus vous trouvez de l’information, moins
vous avez peur d’avoir ou de développer
cette maladie grave
(vos « symptômes » semblant différents ou
moins évidents que ceux décrits dans vos
recherches d’information)

64%

36%

Base : question posée uniquement aux personnes identifiées comme ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout
symptôme et recherchant de l’information, soit 7% de l’échantillon.
Page 7
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

L'attitude adoptée par rapport à différents examens de santé
Question :

Par rapport à chacun de ces examens suivants, quelle est en général votre attitude ?

Les tests de dépistage du cancer (par
exemple le cancer du côlon)

7%

25%

19%

30%

14%

25%

27%

45%

5%

La mammographie

16%

41%

17%

27%

21%

1

La palpation de différentes parties de
votre corps

26%

11%

Le scanner ou l’IRM d’une partie de votre
corps

4%

44%

3%
11%

Les tests sanguins (numération formule
sanguine, plaquettes)

3%
12%

Vous
Vous
Vous
Vous
Vous

%

29%

14%

14%

38%

28%

18%

26%

46%
26%

16%

46%

9%

39%

préférez les éviter de peur d’apprendre une mauvaise nouvelle
acceptez de les faire quand votre médecin vous les prescrit, mais êtes très inquiet jusqu’à l’obtention des résultats
êtes plutôt demandeur pour les faire, même si vous craignez les résultats
êtes plutôt demandeur pour les faire et ne craignez pas les résultats
1Item proposé uniquement aux femmes
n’êtes jamais concerné par ce genre d’examen

Résultats auprès des personnes identifiées comme ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout symptôme
Page 8
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

L'attitude adoptée par rapport à différents examens de santé
(suite)
Question :

Par rapport à chacun de ces examens suivants, quelle est en général votre attitude ?

Les tests de cholestérolémie

3% 22%
9%

Les tests de dépistage des hépatites

Les tests de dépistage du VIH

La radio d’une partie de votre corps

2%
8%

L’électrocardiogramme

La prise de tension
Vous
Vous
Vous
Vous
Vous

28%

29%

37%

9%

27%

44%

15%

40%

15%

48%
13%

34%

26%

44%

2% 21%
6%

10%

37%

2% 25%
8%

21%

36%

3%17%

9%

39%

39%

3% 21%
10%

15%

14%

54%

9%

37%

préférez les éviter de peur d’apprendre une mauvaise nouvelle
acceptez de les faire quand votre médecin vous les prescrit, mais êtes très inquiet jusqu’à l’obtention des résultats
êtes plutôt demandeur pour les faire, même si vous craignez les résultats
Résultats auprès des personnes identifiées comme
êtes plutôt demandeur pour les faire et ne craignez pas les résultats
%
ayant peur d'être atteintes ou de développer une
n’êtes jamais concerné par ce genre d’examen

maladie en l'absence de tout symptôme

Page 9
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (1/5)

Un Français sur 10 a peur de la maladie en l'absence de tout symptôme (13%)
32% des personnes interrogées déclarent qu’il leur arrive souvent d’avoir peur d’être atteint d’une maladie ou en
train d’en développer une lorsque certains signes ou symptômes les inquiètent (32%), tandis que 13% déclarent
être atteints d’angoisses de ce type même en l’absence même de tout symptôme.
Dans le détail, les jeunes de moins de 35 ans apparaissent comme les populations les plus enclines à avoir souvent
peur d’être atteintes de maladies. 18% d’entre eux développent la peur d’avoir une maladie même en l’absence de

tout symptôme contre 13% en moyenne. Les hommes de moins de 35 ans sont plus particulièrement concernés
(23%), tout comme les habitants de l’agglomération parisienne (19%), et au contraire des hommes âgés de 35 ans
et plus (7%). Notons également une étroite corrélation entre la peur d’être atteint d’une maladie et le suivi de
l’information santé de manière générale.

Page 10
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (2/5)
La peur d’être atteint ou de développer une maladie grave en l’absence de symptôme est
alimentée chez les jeunes par la diffusion d’informations dans les médias
La peur d’être atteint d’une maladie grave se nourrit des différentes discussions et lectures parmi les personnes

qui ont peur d’avoir ou de développer une maladie grave en l’absence de symptôme. Ainsi, 48% déclarent
notamment qu’il leur arrive d’avoir peur d’être atteint d’une maladie grave en entendant parler de cette maladie
dans les médias, 43% en lisant quelque chose sur cette maladie sur un site Internet d’information et 41% en
entendant parler de cette maladie par un proche.

Se fait jour un clivage entre les populations les plus jeunes et les plus anciennes. La peur d’être atteint d’une
maladie est moins liée pour les personnes les plus jeunes à la seule apparition de signes ou de symptômes que
pour les personnes les plus âgées (6% parmi les moins de 35 ans contre 18% parmi les 35 ans et plus). Elle l’est en
revanche davantage à la diffusion d’information dans les médias qui les amène à s’inquiéter. Ainsi, 59% des moins
de 35 ans inquièts de développer une maladie en l’absence même de tout symptôme » déclarent avoir déjà eu

peur d’avoir une maladie grave en en entendant parler dans les médias (contre 41% des 35 ans et plus). De
même, 49% ont déjà été angoissés après avoir lu quelque chose sur une maladie sur un site Internet d’information
(contre 39% des 35 ans et plus) et 30% sur un forum ou un blog (contre 15% des 35 ans et plus).

Page 11
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (3/5)
59% des personnes inquiètes d’avoir ou de développer une maladie grave en l’absence de tout symptôme
consultent leur médecin traitant en cas de craintes
La recherche sur les sites d’information sur Internet est l’attitude principale adoptée par les personnes inquiètes d’avoir

ou de développer une maladie grave en l’absence de tout symptôme (74%). Le souhait de se rassurer est ainsi
particulièrement prégnant. 59% ont tendance à consulter leur médecin traitant pour dissiper leurs inquiétudes, alors que
les angoisses poussent même 44% d’entre elles à consulter auprès de plusieurs professionnels de santé afin d’être
pleinement rassurés. Aussi, 61% choisissent de discuter de leurs craintes avec des proches dans l’optique d’être rassurés. A
contrario, un peu plus d’un sur deux essaie de ne plus y penser sans chercher à rien faire (56%) ou garde son inquiétude
pour lui-même sans consulter de médecin ni en parler à des proches (56%).
Semblent ainsi coexister au sein de cette population deux attitudes, la première correspondant à la sur-consultation ou à
la sur-recherche d’informations en cas de soupçon de maladie et la seconde correspondant à une tentative
d’évitement, de contournement de la peur liée à la maladie. Il est tout à fait probable que ces deux attitudes puissent
d’ailleurs se retrouver chez certaines personnes qui passent d’une attitude à l’autre en fonction des
circonstances, adoptent l’une ou l’autre des attitudes en fonction de la situation (âge, maladie…).
Les attitudes diffèrent cependant en fonction des générations. Plus familiers des nouvelles technologies, les plus jeunes
ont plutôt tendance à rechercher des informations sur Internet, mais aussi à en discuter avec leurs proches afin de se
rassurer. La figure rassurante du professionnel de santé opère de son côté davantage auprès des personnes les plus âgées.
64% des 35 ans et plus, et même 83% des seniors, déclarent consulter leur médecin traitant en cas de peur d’être atteint
d’une grave maladie.
Page 12
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (4/5)

La recherche d’information a des effets majoritairement anxiogènes pour les personnes qui en
l’absence de symptôme ont peur d’avoir ou de développer une maladie grave
La recherche d’information en cas de peur d’être atteint d’une maladie grave en l’absence de symptôme a des
effets amplificateurs sur les personnes concernées. Deux personnes consultant les informations disponibles sur
trois jugent ainsi que la recherche d’information augmente leur peur d’être réellement atteint par une maladie
(64%), tandis que cela produit l’effet inverse pour 36% des personnes interrogées.

7% des Français fuient les tests de dépistage de cancer
De manière générale, les Français se montrent majoritairement demandeurs d’examens afin de vérifier leur état
de santé. Certains examens se révèlent cependant plutôt anxiogènes et voient des proportions non marginales de
personnes les fuir ou tenter de les éviter de peur de peur d’apprendre une mauvaise nouvelle.

Page 13
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (5/5)
Les tests de dépistage du cancer comme celui du côlon par exemple, les mammographies et les scanners ou IRM
d’une partie de son corps ne sont ainsi pas toujours la conséquence d’une démarche individuelle. 7% des Français
craignent en effet les tests de dépistage du cancer au point de les éviter, tandis que 25% acceptent de les faire
lorsque le médecin leur prescrit mais sont très inquiets jusqu’à l’obtention des résultats. De même, 5% des femmes

préfèrent éviter les mammographies et 30% sont contraintes de les réaliser par la volonté de leur médecin. A
contrario, les radios de parties de son corps et les prises de tension suscitent moins de craintes chez les Français.
40% d’entre eux déclarent être plutôt demandeurs de radios et ne pas craindre les résultats, cette proportion
s’élevant même à 53% concernant les prises de tension.

Les hommes et les personnes âgées de 50 ans et plus sont surreprésentées parmi les personnes les moins
angoissées à l’idée d’effectuer différents examens.
A contrario, les personnes anxieuses pour leur santé en l’absence de tout symptôme ont davantage tendance à
éviter les différents examens potentiels ou à les accepter en cas de prescription mais avec réticence. Ainsi, 11%
d’entre eux préfèrent fuir (contre 3% en moyenne) et 46% acceptent avec réticence (contre 29% en moyenne) les
scanners ou IRM par exemple, mettant en place de ce fait des stratégies d’évitement, ce qui peut s’avérer
dangereux.

Page 14
Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image

Contenu connexe

Tendances

Pfizer vaccination en officine rapport complet
Pfizer vaccination en officine rapport completPfizer vaccination en officine rapport complet
Pfizer vaccination en officine rapport completIpsos France
 
Étude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectéeÉtude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectéeIpsos France
 
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciensLes Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciensHarris Interactive France
 
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...Ipsos France
 
Odoxa le carnet de santé des français juin 2016
Odoxa le carnet de santé des français   juin 2016Odoxa le carnet de santé des français   juin 2016
Odoxa le carnet de santé des français juin 2016Emile Leclerc
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014CAPITAL IMAGE
 
Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014
Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014
Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014OpinionWay
 
L'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en Europe
L'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en EuropeL'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en Europe
L'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en EuropeIpsos France
 

Tendances (8)

Pfizer vaccination en officine rapport complet
Pfizer vaccination en officine rapport completPfizer vaccination en officine rapport complet
Pfizer vaccination en officine rapport complet
 
Étude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectéeÉtude sur la labellisation des produits de santé connectée
Étude sur la labellisation des produits de santé connectée
 
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciensLes Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
 
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
 
Odoxa le carnet de santé des français juin 2016
Odoxa le carnet de santé des français   juin 2016Odoxa le carnet de santé des français   juin 2016
Odoxa le carnet de santé des français juin 2016
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
 
Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014
Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014
Janssen - Les Séniors et le VIH - Novembre 2014
 
L'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en Europe
L'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en EuropeL'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en Europe
L'impact de la Covid-19 sur l'état de santé en Europe
 

En vedette

1 les parties du corps- les maladies et les symptomes
1 les parties du corps- les maladies et les symptomes1 les parties du corps- les maladies et les symptomes
1 les parties du corps- les maladies et les symptomeslebaobabbleu
 
Journal fille
Journal fille Journal fille
Journal fille mjnifen
 
Chez le docteur
Chez le docteurChez le docteur
Chez le docteurjalpe
 
J'ai mal + passé composé
J'ai mal + passé composéJ'ai mal + passé composé
J'ai mal + passé composésusanafonalleras
 

En vedette (9)

Oohjai Mal
Oohjai MalOohjai Mal
Oohjai Mal
 
Jai Mal Rhiannon
Jai Mal RhiannonJai Mal Rhiannon
Jai Mal Rhiannon
 
Jai Mal Claudia
Jai Mal ClaudiaJai Mal Claudia
Jai Mal Claudia
 
1 les parties du corps- les maladies et les symptomes
1 les parties du corps- les maladies et les symptomes1 les parties du corps- les maladies et les symptomes
1 les parties du corps- les maladies et les symptomes
 
Expression oral en français
Expression oral en françaisExpression oral en français
Expression oral en français
 
Journal fille
Journal fille Journal fille
Journal fille
 
Les maladies 1
Les maladies 1Les maladies 1
Les maladies 1
 
Chez le docteur
Chez le docteurChez le docteur
Chez le docteur
 
J'ai mal + passé composé
J'ai mal + passé composéJ'ai mal + passé composé
J'ai mal + passé composé
 

Similaire à Les francais, l'information santé et la peur de la maladie : une étude Ifop/Capital Image

Les Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sidaLes Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sidaHarris Interactive France
 
An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...
An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...
An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...Harris Interactive France
 
Rapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippal
Rapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippalRapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippal
Rapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippalHarris Interactive France
 
Les Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesLes Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesIpsos France
 
Les Français et le vaccin contre la Covid-19
Les Français et le vaccin contre la Covid-19Les Français et le vaccin contre la Covid-19
Les Français et le vaccin contre la Covid-19contact Elabe
 
Science et politique, impact de la crise sanitaire
Science et politique, impact de la crise sanitaire Science et politique, impact de la crise sanitaire
Science et politique, impact de la crise sanitaire Harris Interactive France
 
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021Harris Interactive France
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayGroupe Welcoop
 
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...Ipsos France
 
“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...
“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...
“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...yann le gigan
 
Les Français et la maladie d’alzheimer
Les Français et la maladie d’alzheimerLes Français et la maladie d’alzheimer
Les Français et la maladie d’alzheimerIpsos France
 
Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19
Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19
Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19Harris Interactive France
 
Observatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies RaresObservatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies RaresIpsos France
 
L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick - ma...
L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick -  ma...L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick -  ma...
L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick - ma...OpinionWay
 
Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...
Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...
Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...contact Elabe
 
Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...
Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...
Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...contact Elabe
 
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturitéFace aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturitévaesoliscorp
 
Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021Harris Interactive France
 

Similaire à Les francais, l'information santé et la peur de la maladie : une étude Ifop/Capital Image (20)

Les Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sidaLes Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sida
 
An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...
An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...
An 1 après le début de la pandémie : se soigner, travailler, vivre en famille...
 
Rapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippal
Rapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippalRapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippal
Rapport Harris Interactive pour Aésio - Les Français et le vaccin antigrippal
 
Les Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentalesLes Français et les maladies mentales
Les Français et les maladies mentales
 
Les Français et le vaccin contre la Covid-19
Les Français et le vaccin contre la Covid-19Les Français et le vaccin contre la Covid-19
Les Français et le vaccin contre la Covid-19
 
Science et politique, impact de la crise sanitaire
Science et politique, impact de la crise sanitaire Science et politique, impact de la crise sanitaire
Science et politique, impact de la crise sanitaire
 
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
 
La prévention du cancer du sein - AHP
La prévention du cancer du sein - AHPLa prévention du cancer du sein - AHP
La prévention du cancer du sein - AHP
 
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
 
“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...
“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...
“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév...
 
Les Français et la maladie d’alzheimer
Les Français et la maladie d’alzheimerLes Français et la maladie d’alzheimer
Les Français et la maladie d’alzheimer
 
Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19
Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19
Regard des Français sur les vaccins contre la covid-19
 
Observatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies RaresObservatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies Rares
 
L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick - ma...
L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick -  ma...L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick -  ma...
L'Observatoire de la santé - OpinionWay pour Le Figaro - WeberShandwick - ma...
 
Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...
Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...
Les Français face au coronavirus – Vague 7 / Sondage ELABE "L'Opinion en dire...
 
Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...
Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...
Sondage ELABE "L'Opinion en direct" pour BFMTV : Les Français et le vaccin co...
 
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturitéFace aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
 
Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - novembre 2021
 
Les femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santéLes femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santé
 

Les francais, l'information santé et la peur de la maladie : une étude Ifop/Capital Image

  • 1. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image Etude Ifop/Capital Image (partie 2/2)
  • 2. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image L’information santé, la peur de la maladie et Capital Image ‘’Artériopathie des membres inférieurs, hypertrophie bénigne de la prostate, hypertension artérielle pulmonaire, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique ou encore, cancers, hépatites, maladie de Parkinson, AVC… Nous menons en effet, chez Capital Image et depuis 25 ans, des campagnes d’information sur toutes ces maladies en allant à la rencontre des premiers concernés - les malades et leurs familles, les associations de patients - mais aussi les chercheurs, les soignants et plus généralement les acteurs de la santé. Lorsque nous abordons un nouveau sujet, il nous arrive parfois de traverser un épisode d’hypocondrie… Qui n’a pas eu peur un jour de développer une maladie ? Toutefois, la pluralité des points de vue nous permet de prendre de la distance et de diffuser une information juste et réfléchie. En réalisant cette étude avec l’Ifop, nous souhaitions en savoir plus sur la perception qu’avaient les Français de l’information santé et sur les comportements qui en découlaient pour ajuster davantage notre travail au quotidien.‘’ Stéphanie Chevrel Cofondatrice et DG de Capital Image
  • 3. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image La méthodologie Etude réalisée pour : Echantillon : Stéphanie Chevrel & Gaël de Vaumas, cofondateurs de Echantillon de 1017 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Mode de recueil : Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI Computer Assisted Web Interviewing). Dates de terrain : Du 17 au 19 juillet 2013. Page 3
  • 4. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image La propension à avoir peur d'être atteint d'une maladie Question : Vous personnellement, vous arrive-t-il très souvent, assez souvent, assez rarement ou très rarement d’avoir peur d’être atteint d’une maladie ou en train d’en développer une, … ? Lorsque certains "signes" (symptômes) 32% 6% vous inquiètent 26% 40% 28% 68% 3% Même en l'absence de tout "symptôme" 13% 10% Très souvent 27% Assez souvent 60% Assez rarement 87% Très rarement Page 4
  • 5. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image Les déterminants de la peur d'être atteint d'une maladie grave, en l’absence de tout symptôme Question : Vous est-il déjà arrivé d’avoir peur d’avoir ou de développer une maladie grave… ? (plusieurs réponses possibles) En entendant parler de cette maladie dans les médias (télévision, radio, presse écrite) 48% En lisant quelque chose sur cette maladie sur un site Internet d’information 43% En entendant parler de cette maladie par un proche 41% En voyant une campagne d’information/dépistage/prévention (publicité, affichage…) sur cette maladie 32% En lisant quelque chose sur cette maladie sur un forum, blog Non, seuls des « symptômes » peuvent vous alarmer 21% 13% Base : question posée uniquement aux personnes ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout symptôme, soit 13% de l’échantillon. Page 5
  • 6. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image L'attitude adoptée en cas de peur d'être atteint d'une maladie grave, en l’absence de tout symptôme Question : Quand vous avez peur d’avoir ou de développer une maladie grave… ? Vous recherchez beaucoup d’information sur les sites 74% d’information Internet 30% 44% 21% 5% 26% Vous avez tendance à en parler à vos proches en 61% espérant qu’ils vous rassurent 18% 43% 27% 12% 39% Vous avez tendance à consulter votre médecin traitant 59% et vos inquiétudes se dissipent 19% 40% 32% 9% 41% Vous recherchez beaucoup d’information sur les 58% blogs, forums…. 17% 41% Vous gardez votre inquiétude pour vous, sans consulter de médecin ni en parler à vos proches 56% 18% 38% Vous essayez de ne plus y penser, sans chercher à rien 56% 11% faire Vous recherchez beaucoup d’information ailleurs que 47% sur Internet (livres, revues, médias) 15% Vous avez besoin de consulter plusieurs médecins et faire plusieurs examens avant d’être pleinement 44% 12% rassuré(e) 28% 42% 25% 19% 44% 26% 18% 44% 45% 32% 32% 14% 41% 31% Tout à fait Plutôt 12% 25% Plutôt pas 53% 56% Pas du tout Base : question posée uniquement aux personnes ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout symptôme, soit 13% de l’échantillon. Page 6
  • 7. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image L'effet de la recherche d'information sur la peur d'être atteint d'une maladie grave en l’absence de tout symptôme Question : Quand vous avez peur d’avoir ou de développer une maladie, quel est sur vous l’effet de la recherche d’information ? Plus vous trouvez d’information, plus vous avez peur d’avoir ou de développer cette maladie (vos « symptômes » ressemblant de plus en plus nettement à ceux décrits dans vos recherches d’information) Plus vous trouvez de l’information, moins vous avez peur d’avoir ou de développer cette maladie grave (vos « symptômes » semblant différents ou moins évidents que ceux décrits dans vos recherches d’information) 64% 36% Base : question posée uniquement aux personnes identifiées comme ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout symptôme et recherchant de l’information, soit 7% de l’échantillon. Page 7
  • 8. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image L'attitude adoptée par rapport à différents examens de santé Question : Par rapport à chacun de ces examens suivants, quelle est en général votre attitude ? Les tests de dépistage du cancer (par exemple le cancer du côlon) 7% 25% 19% 30% 14% 25% 27% 45% 5% La mammographie 16% 41% 17% 27% 21% 1 La palpation de différentes parties de votre corps 26% 11% Le scanner ou l’IRM d’une partie de votre corps 4% 44% 3% 11% Les tests sanguins (numération formule sanguine, plaquettes) 3% 12% Vous Vous Vous Vous Vous % 29% 14% 14% 38% 28% 18% 26% 46% 26% 16% 46% 9% 39% préférez les éviter de peur d’apprendre une mauvaise nouvelle acceptez de les faire quand votre médecin vous les prescrit, mais êtes très inquiet jusqu’à l’obtention des résultats êtes plutôt demandeur pour les faire, même si vous craignez les résultats êtes plutôt demandeur pour les faire et ne craignez pas les résultats 1Item proposé uniquement aux femmes n’êtes jamais concerné par ce genre d’examen Résultats auprès des personnes identifiées comme ayant peur d'être atteintes ou de développer une maladie en l'absence de tout symptôme Page 8
  • 9. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image L'attitude adoptée par rapport à différents examens de santé (suite) Question : Par rapport à chacun de ces examens suivants, quelle est en général votre attitude ? Les tests de cholestérolémie 3% 22% 9% Les tests de dépistage des hépatites Les tests de dépistage du VIH La radio d’une partie de votre corps 2% 8% L’électrocardiogramme La prise de tension Vous Vous Vous Vous Vous 28% 29% 37% 9% 27% 44% 15% 40% 15% 48% 13% 34% 26% 44% 2% 21% 6% 10% 37% 2% 25% 8% 21% 36% 3%17% 9% 39% 39% 3% 21% 10% 15% 14% 54% 9% 37% préférez les éviter de peur d’apprendre une mauvaise nouvelle acceptez de les faire quand votre médecin vous les prescrit, mais êtes très inquiet jusqu’à l’obtention des résultats êtes plutôt demandeur pour les faire, même si vous craignez les résultats Résultats auprès des personnes identifiées comme êtes plutôt demandeur pour les faire et ne craignez pas les résultats % ayant peur d'être atteintes ou de développer une n’êtes jamais concerné par ce genre d’examen maladie en l'absence de tout symptôme Page 9
  • 10. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (1/5) Un Français sur 10 a peur de la maladie en l'absence de tout symptôme (13%) 32% des personnes interrogées déclarent qu’il leur arrive souvent d’avoir peur d’être atteint d’une maladie ou en train d’en développer une lorsque certains signes ou symptômes les inquiètent (32%), tandis que 13% déclarent être atteints d’angoisses de ce type même en l’absence même de tout symptôme. Dans le détail, les jeunes de moins de 35 ans apparaissent comme les populations les plus enclines à avoir souvent peur d’être atteintes de maladies. 18% d’entre eux développent la peur d’avoir une maladie même en l’absence de tout symptôme contre 13% en moyenne. Les hommes de moins de 35 ans sont plus particulièrement concernés (23%), tout comme les habitants de l’agglomération parisienne (19%), et au contraire des hommes âgés de 35 ans et plus (7%). Notons également une étroite corrélation entre la peur d’être atteint d’une maladie et le suivi de l’information santé de manière générale. Page 10
  • 11. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (2/5) La peur d’être atteint ou de développer une maladie grave en l’absence de symptôme est alimentée chez les jeunes par la diffusion d’informations dans les médias La peur d’être atteint d’une maladie grave se nourrit des différentes discussions et lectures parmi les personnes qui ont peur d’avoir ou de développer une maladie grave en l’absence de symptôme. Ainsi, 48% déclarent notamment qu’il leur arrive d’avoir peur d’être atteint d’une maladie grave en entendant parler de cette maladie dans les médias, 43% en lisant quelque chose sur cette maladie sur un site Internet d’information et 41% en entendant parler de cette maladie par un proche. Se fait jour un clivage entre les populations les plus jeunes et les plus anciennes. La peur d’être atteint d’une maladie est moins liée pour les personnes les plus jeunes à la seule apparition de signes ou de symptômes que pour les personnes les plus âgées (6% parmi les moins de 35 ans contre 18% parmi les 35 ans et plus). Elle l’est en revanche davantage à la diffusion d’information dans les médias qui les amène à s’inquiéter. Ainsi, 59% des moins de 35 ans inquièts de développer une maladie en l’absence même de tout symptôme » déclarent avoir déjà eu peur d’avoir une maladie grave en en entendant parler dans les médias (contre 41% des 35 ans et plus). De même, 49% ont déjà été angoissés après avoir lu quelque chose sur une maladie sur un site Internet d’information (contre 39% des 35 ans et plus) et 30% sur un forum ou un blog (contre 15% des 35 ans et plus). Page 11
  • 12. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (3/5) 59% des personnes inquiètes d’avoir ou de développer une maladie grave en l’absence de tout symptôme consultent leur médecin traitant en cas de craintes La recherche sur les sites d’information sur Internet est l’attitude principale adoptée par les personnes inquiètes d’avoir ou de développer une maladie grave en l’absence de tout symptôme (74%). Le souhait de se rassurer est ainsi particulièrement prégnant. 59% ont tendance à consulter leur médecin traitant pour dissiper leurs inquiétudes, alors que les angoisses poussent même 44% d’entre elles à consulter auprès de plusieurs professionnels de santé afin d’être pleinement rassurés. Aussi, 61% choisissent de discuter de leurs craintes avec des proches dans l’optique d’être rassurés. A contrario, un peu plus d’un sur deux essaie de ne plus y penser sans chercher à rien faire (56%) ou garde son inquiétude pour lui-même sans consulter de médecin ni en parler à des proches (56%). Semblent ainsi coexister au sein de cette population deux attitudes, la première correspondant à la sur-consultation ou à la sur-recherche d’informations en cas de soupçon de maladie et la seconde correspondant à une tentative d’évitement, de contournement de la peur liée à la maladie. Il est tout à fait probable que ces deux attitudes puissent d’ailleurs se retrouver chez certaines personnes qui passent d’une attitude à l’autre en fonction des circonstances, adoptent l’une ou l’autre des attitudes en fonction de la situation (âge, maladie…). Les attitudes diffèrent cependant en fonction des générations. Plus familiers des nouvelles technologies, les plus jeunes ont plutôt tendance à rechercher des informations sur Internet, mais aussi à en discuter avec leurs proches afin de se rassurer. La figure rassurante du professionnel de santé opère de son côté davantage auprès des personnes les plus âgées. 64% des 35 ans et plus, et même 83% des seniors, déclarent consulter leur médecin traitant en cas de peur d’être atteint d’une grave maladie. Page 12
  • 13. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (4/5) La recherche d’information a des effets majoritairement anxiogènes pour les personnes qui en l’absence de symptôme ont peur d’avoir ou de développer une maladie grave La recherche d’information en cas de peur d’être atteint d’une maladie grave en l’absence de symptôme a des effets amplificateurs sur les personnes concernées. Deux personnes consultant les informations disponibles sur trois jugent ainsi que la recherche d’information augmente leur peur d’être réellement atteint par une maladie (64%), tandis que cela produit l’effet inverse pour 36% des personnes interrogées. 7% des Français fuient les tests de dépistage de cancer De manière générale, les Français se montrent majoritairement demandeurs d’examens afin de vérifier leur état de santé. Certains examens se révèlent cependant plutôt anxiogènes et voient des proportions non marginales de personnes les fuir ou tenter de les éviter de peur de peur d’apprendre une mauvaise nouvelle. Page 13
  • 14. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (5/5) Les tests de dépistage du cancer comme celui du côlon par exemple, les mammographies et les scanners ou IRM d’une partie de son corps ne sont ainsi pas toujours la conséquence d’une démarche individuelle. 7% des Français craignent en effet les tests de dépistage du cancer au point de les éviter, tandis que 25% acceptent de les faire lorsque le médecin leur prescrit mais sont très inquiets jusqu’à l’obtention des résultats. De même, 5% des femmes préfèrent éviter les mammographies et 30% sont contraintes de les réaliser par la volonté de leur médecin. A contrario, les radios de parties de son corps et les prises de tension suscitent moins de craintes chez les Français. 40% d’entre eux déclarent être plutôt demandeurs de radios et ne pas craindre les résultats, cette proportion s’élevant même à 53% concernant les prises de tension. Les hommes et les personnes âgées de 50 ans et plus sont surreprésentées parmi les personnes les moins angoissées à l’idée d’effectuer différents examens. A contrario, les personnes anxieuses pour leur santé en l’absence de tout symptôme ont davantage tendance à éviter les différents examens potentiels ou à les accepter en cas de prescription mais avec réticence. Ainsi, 11% d’entre eux préfèrent fuir (contre 3% en moyenne) et 46% acceptent avec réticence (contre 29% en moyenne) les scanners ou IRM par exemple, mettant en place de ce fait des stratégies d’évitement, ce qui peut s’avérer dangereux. Page 14
  • 15. Les Français, l’information santé et la peur de la maladie, Etude Ifop / Capital Image