Successfully reported this slideshow.
RÉFORME DES SERVICES DE SANTÉ EN SASKATCHEWAN DANS LES ANNÉES 1990 : LEÇONS DU MINISTRE DE LA SANTÉ Louise Simard   Minist...
CONTEXTE <ul><li>1962 : la Saskatchewan voit la naissance de l’assurance-maladie au Canada </li></ul><ul><ul><li>Accès uni...
CONTEXTE <ul><li>Le gouvernement fédéral finançait alors environ 55 % des coûts des services de santé; sa contribution a d...
CONTEXTE <ul><li>Principale priorité : réduction du déficit annuel </li></ul><ul><li>Deuxième priorité : refonte des servi...
FORMATION DU GOUVERNEMENT <ul><li>Octobre 1991 : le Nouveau Parti démocratique prend le pouvoir.  </li></ul><ul><ul><li>Ad...
GESTION DE LA RÉFORME <ul><li>Plus de 400 conseils regroupés pour en former 30 </li></ul><ul><li>Approche stratégique à l’...
GESTION DE LA RÉFORME <ul><li>Deux objectifs conflictuels </li></ul><ul><ul><li>Réduction du déficit, pas de réforme propr...
DEUX ÉTAPES DU PROCESSUS DE RÉFORME <ul><li>Réorganisation de la structure de gouvernance et de prestation des soins du sy...
RÉDUCTION DES SERVICES <ul><li>Au début de 1992, le gouvernement provincial pose les jalons pour procéder à d’importantes ...
CONVERSIONS D’HÔPITAUX <ul><li>1993 : le gouvernement cherche à économiser davantage. </li></ul><ul><ul><li>Fermeture de l...
CONVERSIONS D’HÔPITAUX <ul><li>Tollé général et désapprobation des nouvelles politiques </li></ul><ul><ul><li>Il est impor...
DISTRICTS <ul><li>Août 1993 : date butoir pour l’établissement des districts de santé et la détermination des exigences </...
AUTRES INITIATIVES DÉCOULANT DE LA RÉFORME <ul><li>Au cours des deux années suivantes, un nombre croissant d’initiatives o...
RESSOURCES HUMAINES EN SANTÉ <ul><li>Restructuration des unités de négociation dans le secteur provincial de la santé (Com...
RÉFLEXIONS <ul><li>Ingrédients d’une gestion des changements réussie </li></ul>
RÉFLEXIONS <ul><li>Trente ans plus, tard, la structure de la réforme est en place, mais elle évolue encore. </li></ul><ul>...
RÉFLEXIONS <ul><li>Patient First Review  (Commission Dagnone) </li></ul><ul><ul><li>Soins axés sur le patient et la famill...
RÉSULTATS POUR LA SANTÉ <ul><li>De 1994 à 2007, la proportion d’habitants de la Saskatchewan qui jugent leur état de santé...
UTILISATION DES RESSOURCES <ul><li>Bien que le nombre de consultations médicales ait diminué de 17 %, de 1991-1992 à 2000-...
DES QUESTIONS?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L simard cdn-masterclass_presentation-17-05-11_fr

832 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

L simard cdn-masterclass_presentation-17-05-11_fr

  1. 1. RÉFORME DES SERVICES DE SANTÉ EN SASKATCHEWAN DANS LES ANNÉES 1990 : LEÇONS DU MINISTRE DE LA SANTÉ Louise Simard Ministre de la Santé, Saskatchewan (1991-1995)
  2. 2. CONTEXTE <ul><li>1962 : la Saskatchewan voit la naissance de l’assurance-maladie au Canada </li></ul><ul><ul><li>Accès universel, financé et administré par les fonds publics </li></ul></ul>
  3. 3. CONTEXTE <ul><li>Le gouvernement fédéral finançait alors environ 55 % des coûts des services de santé; sa contribution a diminué à la fin des années 1970 et au début des années 1980. </li></ul><ul><li>1984 : Loi canadienne sur la santé </li></ul><ul><li>1991 : une véritable tempête pour la Saskatchewan </li></ul>
  4. 4. CONTEXTE <ul><li>Principale priorité : réduction du déficit annuel </li></ul><ul><li>Deuxième priorité : refonte des services de santé </li></ul><ul><ul><li>Besoin reconnu par les intervenants </li></ul></ul><ul><ul><li>Nombreuses commissions (p. ex., la Commission Murray) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle axé sur le bien-être </li></ul></ul></ul>
  5. 5. FORMATION DU GOUVERNEMENT <ul><li>Octobre 1991 : le Nouveau Parti démocratique prend le pouvoir. </li></ul><ul><ul><li>Adoption de mesures draconiennes qui se répercutent dans l’ensemble de la province. </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation de « conseils de coordination » de grande envergure à Saskatoon et à Regina. </li></ul></ul>
  6. 6. GESTION DE LA RÉFORME <ul><li>Plus de 400 conseils regroupés pour en former 30 </li></ul><ul><li>Approche stratégique à l’égard de la participation des collectivités </li></ul><ul><ul><li>La consultation publique et l’acceptation des intervenants sont essentielles. </li></ul></ul><ul><li>Perspectives axées sur les déterminants sociaux </li></ul><ul><li>Conseil provincial de la santé, création d’une commission sur l’utilisation des services </li></ul>
  7. 7. GESTION DE LA RÉFORME <ul><li>Deux objectifs conflictuels </li></ul><ul><ul><li>Réduction du déficit, pas de réforme proprement dite </li></ul></ul><ul><ul><li>Démarches axées sur la refonte du système de santé et sur la santé de la population </li></ul></ul><ul><li>Les annonces sur les conversions d’hôpitaux et sur la réduction des services posaient des défis sur le plan politique. </li></ul>
  8. 8. DEUX ÉTAPES DU PROCESSUS DE RÉFORME <ul><li>Réorganisation de la structure de gouvernance et de prestation des soins du système de santé </li></ul><ul><li>Réforme des services, des programmes et des méthodes de prestation </li></ul><ul><ul><li>Réforme à long terme de nature évolutive </li></ul></ul><ul><ul><li>Soins de santé primaires, objectifs liés à la santé de la population </li></ul></ul><ul><ul><li>Participation des collectivités, contrôle du système </li></ul></ul><ul><ul><li>Meilleures coordination et intégration des services </li></ul></ul>
  9. 9. RÉDUCTION DES SERVICES <ul><li>Au début de 1992, le gouvernement provincial pose les jalons pour procéder à d’importantes réductions : 3,3 %. </li></ul><ul><ul><li>Les services communautaires sont épargnés. </li></ul></ul><ul><ul><li>Diminution du financement accordé aux hôpitaux, aux médecins, aux optométristes, aux chiropraticiens et aux prestations pharmaceutiques. </li></ul></ul><ul><li>La réduction de 3,3 % a été ressentie comme une compression de 10 %, car la croissance des dépenses en services de santé augmentait d’au moins 7 % par année. </li></ul>
  10. 10. CONVERSIONS D’HÔPITAUX <ul><li>1993 : le gouvernement cherche à économiser davantage. </li></ul><ul><ul><li>Fermeture de lits en soins de courte durée pour les convertir en 52 hôpitaux ruraux. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Convertis en centres de santé pour fournir des services plus appropriés. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Même après ces conversions, le nombre de lits par habitant était plus élevé que dans la plupart des provinces. </li></ul></ul></ul>
  11. 11. CONVERSIONS D’HÔPITAUX <ul><li>Tollé général et désapprobation des nouvelles politiques </li></ul><ul><ul><li>Il est important : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>de faire face à la population et d’expliquer les politiques; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>de fixer des échéances; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>d’élaborer des stratégies pour répondre à la situation. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Mise en œuvre de lignes directrices, d’un système de premier intervenant, d’une stratégie d’ajustement des effectifs, d’un fonds destiné aux initiatives rurales, d’essais. </li></ul></ul>
  12. 12. DISTRICTS <ul><li>Août 1993 : date butoir pour l’établissement des districts de santé et la détermination des exigences </li></ul><ul><ul><li>A Guide to Core Services for Saskatchewan Health Districts </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Description des services de base qui devraient être fournis à court terme et des services éventuellement transférés des gouvernements. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Création des 30 districts et conversion des hôpitaux ruraux comme convenu </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les conversions n’ont pas été présentées comme un problème par les médias. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réduction de la mortalité </li></ul></ul></ul>
  13. 13. AUTRES INITIATIVES DÉCOULANT DE LA RÉFORME <ul><li>Au cours des deux années suivantes, un nombre croissant d’initiatives ont été entreprises dans la foulée de la réforme des services de santé. </li></ul>
  14. 14. RESSOURCES HUMAINES EN SANTÉ <ul><li>Restructuration des unités de négociation dans le secteur provincial de la santé (Commission Dorsey) </li></ul><ul><ul><li>Avant la réforme : 500 unités de négociation et 21 conventions collectives dans le secteur de la santé </li></ul></ul><ul><ul><li>Après la réforme : 35 unités de négociation et 6 conventions collectives dans le secteur de la santé </li></ul></ul><ul><li>La réorganisation de la main-d’œuvre a éliminé le dernier obstacle à l’intégration de la prestation des services de santé. </li></ul>
  15. 15. RÉFLEXIONS <ul><li>Ingrédients d’une gestion des changements réussie </li></ul>
  16. 16. RÉFLEXIONS <ul><li>Trente ans plus, tard, la structure de la réforme est en place, mais elle évolue encore. </li></ul><ul><li>Revue de la réforme (Commission Fyke) </li></ul><ul><ul><li>Moins de régions sanitaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Une autre vague de restructuration </li></ul></ul><ul><li>La santé de la population au cœur </li></ul><ul><li>de la réforme </li></ul><ul><ul><li>La situation s’améliore, mais il reste encore beaucoup à faire. </li></ul></ul>
  17. 17. RÉFLEXIONS <ul><li>Patient First Review (Commission Dagnone) </li></ul><ul><ul><li>Soins axés sur le patient et la famille </li></ul></ul>
  18. 18. RÉSULTATS POUR LA SANTÉ <ul><li>De 1994 à 2007, la proportion d’habitants de la Saskatchewan qui jugent leur état de santé « très bon » ou «excellent » est restée stable. </li></ul><ul><li>De 1991 à 2007, les taux de mortalité infantile ont diminué en Saskatchewan et au Canada. </li></ul><ul><li>L’espérance de vie à la naissance et à 65 ans a augmenté de façon constante en Saskatchewan. </li></ul><ul><ul><li>La Saskatchewan et le Canada présentent des taux similaires; ceux du Canada sont légèrement plus élevés. </li></ul></ul>
  19. 19. UTILISATION DES RESSOURCES <ul><li>Bien que le nombre de consultations médicales ait diminué de 17 %, de 1991-1992 à 2000-2002, le nombre d’ordonnances a augmenté de 31 %. </li></ul><ul><li>En 1999, les dépenses en santé de la Saskatchewan se situaient sous la moyenne pancanadienne(2 907 $ contre 2 936 $). </li></ul><ul><ul><li>Réduction des dépenses liées aux hôpitaux, aux médicaments, aux médecins et les autres professionnels, mais augmentation d’autres dépenses en santé, notamment pour les soins de longue durée. </li></ul></ul>
  20. 20. DES QUESTIONS?

×