L’information des jeunes dans
   leur parcours personnel et
        leur orientation :
Pratiques de jeunes, pratiques
    ...
Pourquoi ?
    - Une sollicitation des acteurs locaux


    pour proposer un regard extérieur sur
    leurs pratiques et ...
- le ministère jeunesse et sports


    développe depuis 40 ans une politique
    d’information des jeunes




Mars 2009 ...
Informare en latin signifie « donner une forme » et,


    au fond, on peut dire que les jeunes en s’appropriant
    l’in...
5 études, expertise ou formation action


    réalisées par l’Injep sur différents territoires :
    - urbain : une ville...
- Injep + une psychosociologue


    (cabinet Vérès) ou un sociologue (JP
    Halter)
    - partenariat local


    - mi...
Une enquête réalisée par le Crij


    Bretagne de sept à dec 2006 auprès de
    2800 jeunes Bretons âgés de 16 à 30
    ...
1/ Les attentes et stratégies en
    matière d’information varient selon
    les profils de jeunes et l’objet
- Âge, genre...
Les qualités des services du réseau IJ
appréciées par les jeunes (Charente
Maritime)
      Des attentes différentes en fon...
L’importance du parcours du jeunes
dans le rapport à l’information

    « C’est très différent d’un jeune a l’autre. Il y ...
Qu’est-ce qui différencie la stratégie ?




    « Plus le niveau scolaire est bas, plus la capacité à appréhender


   ...
L’exemple de l’abeille, de la


    sauterelle, de la fourmi et de
    la cigale …


Mars 2009      Injep – G-Marquié
2/ Une nécessaire conception


    élargie de la notion d’information :
    complexité, approches et stratégies
    diver...
L’information et son appropriation sont
souvent liés à des expériences positives…


    « Nous avons mis en place un chant...
Le génie du carpaccio
    « il manque une proximité des adultes vis à vis des jeunes pour


    transmettre leur métier. ...
3/ Une information centrée
sur l’offre

    En faisant la synthèse de toutes les analyses menées,

    si l’on s’interrog...
4/ La place des jeunes dans le système
d’information et le rôle des pairs
    Aux questions posées sur les stratégies des ...
L’importance du rôle des pairs




Mars 2009   Injep – G-Marquié
Charente-Maritime : la connaissance
du Réseau IJ  par les jeunes
      Le rôle des amis pour élaborer des choix se confirm...
Les pairs comme relais vers
l’offre d’information


    Comme dans les autres départements étudiés (Seine-Saint-


    De...
La place des jeunes
    Reconnaître le rôle des jeunes

    puisque les J sont à la fois sources et relais d’information
...
Pour informer, prévenir sur les
sujets sensibles …




Mars 2009   Injep – G-Marquié
5/ reconnaître les parents et les adultes


    de proximité comme interlocuteur




Mars 2009          Injep – G-Marquié
En Bretagne, l’enquête montre que


    60% des jeunes s’adressent en priorité
    à leurs parents pour trouver une
    i...
6/ Les jeunes, demandeurs de dialogue
d’interaction d’une relation de confiance



    Confiance en soi en construction

...
La question de l’adolescence
non prise en compte
    La socialisation ne passe plus par des


    rôles prescrits sur des...
Une demande de relation avec
des professionnels disponibles

    « Les jeunes vont plus vers la personne que vers la


  ...
7/ Internet : atouts et limites  ?
complémentarités




Mars 2009     Injep – G-Marquié
Pratiques : Une recherche d’informations
combinant utilisation de l’Internet, relation avec
les institutions spécialisées ...
Internet creuse aussi les
inégalités
    Le développement d’internet comme source d’information


    handicape aussi cer...
L’importance de la culture numérique
    pour les professionnels
    L’importance de « l’Humain » dans la relation


    ...
« Ils font de la multidiffusion. Il y a des


    convergences. Ils produisent. Ils sont un peu
    boulimiques, c’est l’...
« Moi je retire bcp de mes découvertes, grâce à ma


    fille qui utilise des blogues, les services du web 2.0.
    j’ai...
8/ Une meilleure visibilité et
lisibilité de l’offre publique
    une nécessaire complémentarité entre


    les acteurs ...
9/ L’enjeu du partenariat entre les
    cadres scolaires et extra-scolaires
    « Mon travail a été (au sein d’un collège)...
10/ La question des inégalités
    Selon Olivier Galland


    « L'un des sujets les plus sensibles est la

    réorgani...
En conclusion …





Mars 2009    Injep – G-Marquié
Une nécessaire réévaluation de
l’information dans les politiques
publiques de jeunesse
    - Les démarches d’information s...
Les enjeux pour les réseau IJ
    La professionnalisation




    Une connaissance fine des publics mais aussi du


    ...
L’information jeunesse comme levier


    d’une politique locale de jeunesse ?




Mars 2009          Injep – G-Marquié
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

stratégie d'information des jeunes

1 096 vues

Publié le

stratégie d'information des jeunes

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 096
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

stratégie d'information des jeunes

  1. 1. L’information des jeunes dans leur parcours personnel et leur orientation : Pratiques de jeunes, pratiques de professionnels Mars 2009 Injep – G-Marquié
  2. 2. Pourquoi ? - Une sollicitation des acteurs locaux  pour proposer un regard extérieur sur leurs pratiques et leurs perspectives - Il est nécessaire d’interroger les  pratiques des jeunes mais aussi celle des professionnels Mars 2009 Injep – G-Marquié
  3. 3. - le ministère jeunesse et sports  développe depuis 40 ans une politique d’information des jeunes Mars 2009 Injep – G-Marquié
  4. 4. Informare en latin signifie « donner une forme » et,  au fond, on peut dire que les jeunes en s’appropriant l’information vont lui donner une forme. L’information suppose alors un rapport interactif  entre les porteurs de cette information et les jeunes, pour permettre ce passage, cette transformation de l’information brute en une ressource personnelle qui les aidera à élaborer un projet personnel. Mars 2009 Injep – G-Marquié
  5. 5. 5 études, expertise ou formation action  réalisées par l’Injep sur différents territoires : - urbain : une ville de seine st denis (2006)  - rural (ou semi rural) : départements de la  Savoie et de l’Ardèche (2007 et 2008) - rural et urbain, niveau départemental en  charente maritime (2006 à 2007) - urbain et rural au niveau d’une  agglomération : Angoulême (2008) Mars 2009 Injep – G-Marquié
  6. 6. - Injep + une psychosociologue  (cabinet Vérès) ou un sociologue (JP Halter) - partenariat local  - mise en place ou collaboration avec  un comité de pilotage - démarche participative  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  7. 7. Une enquête réalisée par le Crij  Bretagne de sept à dec 2006 auprès de 2800 jeunes Bretons âgés de 16 à 30 ans. Avec Christophe Moreau, sociologue,  Chercheur au laboratoire de recherches en sciences humaines et sociales de l’université Rennes 2 Mars 2009 Injep – G-Marquié
  8. 8. 1/ Les attentes et stratégies en matière d’information varient selon les profils de jeunes et l’objet - Âge, genre, - Contexte familial: « accompagnant » ou pas, connaissant l’offre ou pas, peut se déplacer ou pas … Parcours scolaire - Environnement (territoire…) - Mars 2009 Injep – G-Marquié
  9. 9. Les qualités des services du réseau IJ appréciées par les jeunes (Charente Maritime) Des attentes différentes en fonction des cadres de vie (A  Saintes et dans le reste du département : Mars 2009 Injep – G-Marquié
  10. 10. L’importance du parcours du jeunes dans le rapport à l’information « C’est très différent d’un jeune a l’autre. Il y a  d’abord le niveau scolaire. Pour certains jeunes il y a besoin d’un accompagnement pour qu’ils aillent vers l’information. C’est vraiment le jour et la nuit. Au lycée on était souvent plusieurs personnes à être consultées. » (assistante sociale Angoulême)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  11. 11. Qu’est-ce qui différencie la stratégie ?  « Plus le niveau scolaire est bas, plus la capacité à appréhender  l’information est difficile. Je vais plutôt faire confiance à mon copain. plus les fondamentaux sont acquis et plus les jeunes maitrise l’accès à l’information. Plus je suis à l’aise plus je repère les experts et plus j’ai un niveau d’exigence. Les stratégies sont liées au niveau de maturité intellectuelle. » (professionnel information Angoulême) Mars 2009 Injep – G-Marquié
  12. 12. L’exemple de l’abeille, de la  sauterelle, de la fourmi et de la cigale … Mars 2009 Injep – G-Marquié
  13. 13. 2/ Une nécessaire conception  élargie de la notion d’information : complexité, approches et stratégies diversifiées « ce n’est pas l’information qui pose  problème mais le chemin à parcourir pour y accéder » (professionnel prévention Angoulême)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  14. 14. L’information et son appropriation sont souvent liés à des expériences positives… « Nous avons mis en place un chantier éducatif pour rester en  contact avec les adultes pour qu’ils se confrontent aux questions qu’ils se posent. Le monde leur parait incohérent. Nous faisons un travail avec les familles, avec les institutions extérieures. Il faut les mettre en situation de réussite. On ne peut présenter des méthodes d’apprentissages qui ont été testées par l’éducation nationale et qui ont échouées. » (professionnel prévention Angoulême)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  15. 15. Le génie du carpaccio « il manque une proximité des adultes vis à vis des jeunes pour  transmettre leur métier. C’est la notion de partage d'expérience. Il ne faut ne pas perdre la lumière dans l'oeil du boucher charcutier qui était une buse à l’école et qui maintenant est un génie du carpaccio de boeuf. Il n’y a pas  assez de place pour ça ». (professionnel culture Angoulême)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  16. 16. 3/ Une information centrée sur l’offre En faisant la synthèse de toutes les analyses menées,  si l’on s’interroge sur l’information en tant que « système », on s’aperçoit que ce « système » est encore très « dirigé par l’offre », pour employer une terminologie économique. (extrait rapport « Savoie », Injep-Vérès)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  17. 17. 4/ La place des jeunes dans le système d’information et le rôle des pairs Aux questions posées sur les stratégies des jeunes en  matière d’information bcp d’acteurs répondent en terme de non appétence ou en terme de surabondance de l’information. Moins souvent en terme de demande de stratégies  de pratiques de jeunes. Il faut donc revisiter la place des jeunes dans le système d’information au regard ce qui a été dit précédemment. Mars 2009 Injep – G-Marquié
  18. 18. L’importance du rôle des pairs Mars 2009 Injep – G-Marquié
  19. 19. Charente-Maritime : la connaissance du Réseau IJ  par les jeunes Le rôle des amis pour élaborer des choix se confirme.  La communication institutionnelle interrogée Mars 2009 Injep – G-Marquié
  20. 20. Les pairs comme relais vers l’offre d’information Comme dans les autres départements étudiés (Seine-Saint-  Denis, Savoie et Charente-Maritime), à tous âges, garçons et filles, les pairs sont une source majeure d’information pour le choix des études ou de la formation. (extrait rapport Ardèche)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  21. 21. La place des jeunes Reconnaître le rôle des jeunes  puisque les J sont à la fois sources et relais d’information Prendre en compte ce rôle   Accompagner et les sensibiliser à leur rôle : pédagogie, transmission et sensibiliser aux phénomènes d’influence Prendre appui sur les expertises  des jeunes : (extrait rapport Ardèche) Mars 2009 Injep – G-Marquié
  22. 22. Pour informer, prévenir sur les sujets sensibles … Mars 2009 Injep – G-Marquié
  23. 23. 5/ reconnaître les parents et les adultes  de proximité comme interlocuteur Mars 2009 Injep – G-Marquié
  24. 24. En Bretagne, l’enquête montre que  60% des jeunes s’adressent en priorité à leurs parents pour trouver une information. Dans les études Injep, les adultes de  proximité (ou de confiance) ont une place importante dans le système d’information Mars 2009 Injep – G-Marquié
  25. 25. 6/ Les jeunes, demandeurs de dialogue d’interaction d’une relation de confiance Confiance en soi en construction  Sentiment d’échec parfois  Forte anxiété par rapport à l’avenir  et aux décisions à prendre. Des professionnels le trouvent en augmentation. Mars 2009 Injep – G-Marquié
  26. 26. La question de l’adolescence non prise en compte La socialisation ne passe plus par des  rôles prescrits sur des chemins déjà tracés … Les jeunes cherchent à échanger, à  négocier leur identité et en face il n’y a pas de résistance bienveillante qui aiderait à se trouver. (C.Moreau) Mars 2009 Injep – G-Marquié
  27. 27. Une demande de relation avec des professionnels disponibles « Les jeunes vont plus vers la personne que vers la  source d’information. Il faut que la source soit humanisée. Ils ne vont pas sur internet mais ils demandent « toi comment tu fais ». après avoir eu le contact humain ils vont vers l’information. Ce n’est pas l’information qui pose problème mais le chemin à parcourir pour y accéder » (professionnel prévention Angoulême).  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  28. 28. 7/ Internet : atouts et limites  ? complémentarités Mars 2009 Injep – G-Marquié
  29. 29. Pratiques : Une recherche d’informations combinant utilisation de l’Internet, relation avec les institutions spécialisées et les proches Si Internet apparaît comme le premier  vecteur d’information (30% des réponses en moyenne pondérée, et cité par plus de 70% des jeunes), il n’est quasiment jamais cité seul et est la majeure partie du temps combiné avec soit une institution, soit des proches. (étude Charente Maritime)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  30. 30. Internet creuse aussi les inégalités Le développement d’internet comme source d’information  handicape aussi certains jeunes et creuse le fossé entre ceux qui bénéficient de compétences culturelles et les autres « Nous avons un gros souci avec les jeunes qui ont des problèmes de  lecture et d’écriture » (professionnel insertion) « pour moi internet n’a rien révolutionné pour certains jeunes. Cela  dépend du niveau de qualification. Ils n’ont pas l’information ils ne savent pas ou la trouver. Internet c’est quand même de l’information écrite. Quand ils vont sur itn c’est plus avec un esprit ludique ». (professionnel insertion) (étude Angoulême)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  31. 31. L’importance de la culture numérique pour les professionnels L’importance de « l’Humain » dans la relation  avec les jeunes ne doit pas être un frein à la prise en compte du numérique Les professionnels doivent s’informer, prendre  en compte les compétences des jeunes et se positionner dans les domaines de l’accompagnement et de l’éducation à l’information Mars 2009 Injep – G-Marquié
  32. 32. « Ils font de la multidiffusion. Il y a des  convergences. Ils produisent. Ils sont un peu boulimiques, c’est l’envie de communiquer. La maitrise des outils les structure. Cela correspond à l’envie de s’exprimer. Il y a les messageries instantanées, les blogues. Nous devons lire ces supports. Ils ne sont pas naifs la dessus. (…) » (professionnel information Angoulême)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  33. 33. « Moi je retire bcp de mes découvertes, grâce à ma  fille qui utilise des blogues, les services du web 2.0. j’ai découvert ebay par un jeune qui vendait des choses aux enchères. Il y a des choses que j’ai découvert des jeunes parce qu’ils sont très à l’aise dans la manipulation. J’apprend bcp et Je suis très régulièrement étonné. » (professionnel information Angoulême)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  34. 34. 8/ Une meilleure visibilité et lisibilité de l’offre publique une nécessaire complémentarité entre  les acteurs au-delà des cloisonnements administratifs et des histoires (trouver les bonnes portes d’entrées et les leviers) Mars 2009 Injep – G-Marquié
  35. 35. 9/ L’enjeu du partenariat entre les cadres scolaires et extra-scolaires « Mon travail a été (au sein d’un collège) de mettre en place  des outils de prévention dans le domaine de la sexualité. J’ai monté un site internet en relation directe avec le centre de planification de la ville d’Angouleme. Nous sommes à 40 kms de la ville d’Angoulême. (…) Nous  parlons des méthodes de contraception, des relations garçons filles … et des dérives constatées dans ces milieux. Mon objectif, cela a été de travailler avec le centre de planification et d’amener la ville à la campagne. » (professionnel éducation)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  36. 36. 10/ La question des inégalités Selon Olivier Galland  « L'un des sujets les plus sensibles est la  réorganisation annoncée du système d'information et d'orientation des élèves, réforme que plusieurs gouvernements ont tentée en vain. quot;C'est un enjeu absolument central, poursuit le  chercheur. Dans un système éducatif aussi complexe que le nôtre, l'information est une ressource fondamentale. Les inégalités entre les jeunes sont ici énormes, et elles s'accroissent.quot; » Mars 2009 Injep – G-Marquié
  37. 37. En conclusion …  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  38. 38. Une nécessaire réévaluation de l’information dans les politiques publiques de jeunesse - Les démarches d’information sont, d’une manière  générale, peu valorisées - Il ne faut pas s’étonner, dès lors que les jeunes ne s’y  prennent pas toujours de façon efficace ni précoce, - Or, à l’heure actuelle, où nous sommes dans « l’ère de l’information », le champ de l’information n’est pas (ou plus) un champ annexe. - Ce qui est vrai pour l’entreprise l’est aussi pour le  domaine le monde de l’éducation, de la formation de l’insertion… (extrait : rapport Seine-Saint-Denis)  Mars 2009 Injep – G-Marquié
  39. 39. Les enjeux pour les réseau IJ La professionnalisation  Une connaissance fine des publics mais aussi du  réseau des acteurs (observation, veille) Un positionnement clair par rapport aux publics et  par rapport aux autres acteurs (modes d’intervention, partenariat) Mars 2009 Injep – G-Marquié
  40. 40. L’information jeunesse comme levier  d’une politique locale de jeunesse ? Mars 2009 Injep – G-Marquié

×