Journée de ressourcement 2012
Présentations   Qui êtes-vous   De quelle région   Votre responsabilité   Vos attentes
Journée de ressourcement 2012   Ressourcer   S’amuser   Réseautage   Apprendre
Horaire de la journée Mot de bienvenue Le rôle du psychiatre SI et la cogestion cliniqueDr Pierre Léouffre et Lucie Gaudet...
Horaire de la journée  Les normes de fidélité SI et la grille  TMACT   Deborah Thomson (présentation des travaux du     co...
Horaire de la journéeAteliers et partage d’expérience équipe SI La supervision clinique dans les équipes SI Nancy Beaumont...
Horaire de la journée  Retour en plénière et compte-rendu des  deux groupes   Appréciation de la journée et visite de  l’a...
Mandat du CNESM Le mandat du CNESM concerne particulièrement le soutien à l’implantation et à l’amélioration continue de l...
Mandat du CNESM Promotion des meilleures pratiques en santé mentale (EBP) Rendre accessible une expertise en matière de ge...
Mandat du CNESMAssistance sur mesure SI  Formation de base 4 jours sur la pratique de suivi  intensif  Accompagnement et m...
Mandat du CNESMAssistance sur mesure SI  Table provinciale de soutien aux chefs d’équipe  œuvrant en suivi intensif  Collo...
Journée de ressourcement
Les normes de fidélité et la grilleTMACT (travaux du comité d’experts SI)Préparé par Deborah Thomson, Conseillère CNESM   ...
Caractéristiques del’équipe en santé  Intègre les meilleures  pratiques en santé mentale  Vise la fidélité au modèle  Sout...
Recherche par Rollins, Salyers et al.Staff turnover in statewide implementation of ACT: relationship with ACT fidelity    ...
Recherche par Rollins, Salyers et al.Staff turnover in statewide implementation of ACT: relationship with ACT fidelity    ...
Recherche par Mancini, Moser, Whitley, McHugo, GaryBond, Finnerty et B.Burns ACT: Facilitators and barriers toimplementati...
Comment est-ce qu’un CNESM peut aider ?The role of technical assistance centers in implementing EBP M.Salyers     Afin de ...
Comment est-ce qu’un CNESM peut aider ?The role of technical assistance centers in implementing EBP M.Salyers     Les cons...
Comité d’experts SI   Composé de conseillers cnesm, chefs   d’équipe et psychiatres SI, chercheur,   spécialiste en toxico...
Comité d’experts SI…les étapes suivantes    Terminer la consultation en lien avec la    grille de TMACT    Traduction en f...
FIDÉLITÉ AU MODÈLE TMACTTool for measurement of Assertive community treatment     Gregory B. Teague, pH. D     Institut de...
FIDÉLITÉ AU MODÈLE TMACTTool for measurement of Assertive community treatment     La qualité de la réunion quotidienne    ...
BOND, DRAKE, MUESER ET LATIMER,2001   PACT est un des modèles cliniques en santé   mentale ayant démontré son efficacité a...
Références  Mancini, A. D., L. L. Moser, R. Whitley, G. J. McHugo,  G. R. Bond, M. T. Finnerty et B. J. Burns. (2009).  «A...
Merci de votre attention
La sécurité dans la pratique SI(travaux du comité sur la sécurité)Préparé par Olivier Jackson, Conseiller CNESM           ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

25 mai 2012 : Deborah Thomson

742 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
742
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
63
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

25 mai 2012 : Deborah Thomson

  1. 1. Journée de ressourcement 2012
  2. 2. Présentations Qui êtes-vous De quelle région Votre responsabilité Vos attentes
  3. 3. Journée de ressourcement 2012 Ressourcer S’amuser Réseautage Apprendre
  4. 4. Horaire de la journée Mot de bienvenue Le rôle du psychiatre SI et la cogestion cliniqueDr Pierre Léouffre et Lucie Gaudette HLHL Les aptitudes et le savoir-être du médecin en cogestion clinique Lorsqu’il y a plus d’un médecin dans l’équipe, partager le travail La réalité des psychiatres dans le travail SI
  5. 5. Horaire de la journée Les normes de fidélité SI et la grille TMACT Deborah Thomson (présentation des travaux du comité d’experts SI) Les normes et les mesures de sécurité dans la pratique SI Olivier Jackson (présentation des travaux du comité de sécurité)
  6. 6. Horaire de la journéeAteliers et partage d’expérience équipe SI La supervision clinique dans les équipes SI Nancy Beaumont et Anne Doyon Le maintien des compétences : Comment s’assurer de la qualité de l’intervention clinique Comment offrir de la supervision clinique sur le terrain Supervision de l’équipe et gestion de pratique collaborative Le défi de rejoindre la jeunesse Olivier Jackson La situation actuelle Intervention auprès des jeunes
  7. 7. Horaire de la journée Retour en plénière et compte-rendu des deux groupes Appréciation de la journée et visite de l’aquarium
  8. 8. Mandat du CNESM Le mandat du CNESM concerne particulièrement le soutien à l’implantation et à l’amélioration continue de la qualité des pratiques de SI et SIV dans la communauté pour les adultes atteints d’un trouble mental grave.
  9. 9. Mandat du CNESM Promotion des meilleures pratiques en santé mentale (EBP) Rendre accessible une expertise en matière de gestion clinique et organisationnelle : équipe de consultants chercheurs
  10. 10. Mandat du CNESMAssistance sur mesure SI Formation de base 4 jours sur la pratique de suivi intensif Accompagnement et mesures de soutien aux milieux ayant participé à la formation de base (coaching) Création de deux équipes-écoles (3 autres en évaluation) Formation sur la cogestion d’une équipe SI Site Web Comité des experts SI: échelle de fidélité au modèle
  11. 11. Mandat du CNESMAssistance sur mesure SI Table provinciale de soutien aux chefs d’équipe œuvrant en suivi intensif Colloque annuel provincial sur le suivi intensif Journée annuelle de ressourcement professionnel pour chefs d’équipe et psychiatres Souper-rencontre pour les psychiatres SI (2 fois/année) Soutien aux gestionnaires pour l’implantation et la consolidation des équipes SI au Québec Consultations auprès des répondants en santé mentale des agences de santé dans les 16 territoires du Québec
  12. 12. Journée de ressourcement
  13. 13. Les normes de fidélité et la grilleTMACT (travaux du comité d’experts SI)Préparé par Deborah Thomson, Conseillère CNESM 25 mai 2012
  14. 14. Caractéristiques del’équipe en santé Intègre les meilleures pratiques en santé mentale Vise la fidélité au modèle Soutien le rétablissement des personnes suivies et communique l’espoir La personne suivie au centre des décisions Sens éthique À jour avec les traitements de fine pointe Valorise le soutien et le coaching
  15. 15. Recherche par Rollins, Salyers et al.Staff turnover in statewide implementation of ACT: relationship with ACT fidelity Bénéfices pour la clientèle en lien avec la fidélité au modèle ACT Meilleure pratique en santé mentale Selon des données probantes, le modèle ACT a démontré son efficacité par de nombreuses études contrôlées Si une équipe SI n’est pas fidèle au modèle ACT, cette équipe ne peut pas prétendre offrir du « EBP care » La recherche démontre que les équipes fidèles au modèle ont de meilleurs résultats dans les sphères suivantes: le taux d’hospitalisation, les problèmes de dépendance, l’hébergement et l’adhérence au traitement.
  16. 16. Recherche par Rollins, Salyers et al.Staff turnover in statewide implementation of ACT: relationship with ACT fidelity Lors de l’implantation d’une équipe ACT, si l’équipe est fidèle au modèle, elle ne dévie pas beaucoup par la suite Le rétention du personnel est plus stable durant les trois premières années d’implantation Corrélation entre le haut taux de roulement du personnel et le manque de fidélité au modèle
  17. 17. Recherche par Mancini, Moser, Whitley, McHugo, GaryBond, Finnerty et B.Burns ACT: Facilitators and barriers toimplementation in routine mental health settings Les mesures pour assurer l’implantation des programmes de suivi intensif : Centre d’assistance (CNESM) Normes pour assurer la fidélité au modèle Leadership engagé Allocation de ressources suffisante Procédures d’embauche vigilantes
  18. 18. Comment est-ce qu’un CNESM peut aider ?The role of technical assistance centers in implementing EBP M.Salyers Afin de pouvoir implanter les EBP, il faut avoir des normes claires pour orienter les équipes Les normes doivent être mesurables, applicables et basées sur les données probantes L’application des normes doit être supervisée en personne par des experts du modèle ACT
  19. 19. Comment est-ce qu’un CNESM peut aider ?The role of technical assistance centers in implementing EBP M.Salyers Les consultations et les formations sont offertes gratuitement ou à frais minimes afin d’encourager la participation des différentes régions Offrir régionalement des journées de formations et de sensibilisation sur le modèle ACT pour les administrateurs Offrir de façon continue la formation ACT Offrir de façon continue du coaching par des visites régulières aux équipes
  20. 20. Comité d’experts SI Composé de conseillers cnesm, chefs d’équipe et psychiatres SI, chercheur, spécialiste en toxicomanie et le MSSS. Six rencontres depuis l’automne 2011 Rencontre par conférence téléphonique avec les auteurs de la grille du TMACT Prochaine rencontre du comité le 29 mai
  21. 21. Comité d’experts SI…les étapes suivantes Terminer la consultation en lien avec la grille de TMACT Traduction en français Expérimenter l’outil sur les équipes- écoles Retour sur l’expérience avec le comité d’experts Recommandations au MSSS
  22. 22. FIDÉLITÉ AU MODÈLE TMACTTool for measurement of Assertive community treatment Gregory B. Teague, pH. D Institut de santé mentale Louis de la Parte, Floride Révision sur 18 des normes, abolition de 6 normes et rajout de 25 normes Structure et fonctionnement, les membres de l’équipe (général), les rôles (distinctif), les services généraux, EBP, ROP (pratique orientée sur le rétablissement) 47 normes sur une échelle de 1 à 5 divisées en six volets
  23. 23. FIDÉLITÉ AU MODÈLE TMACTTool for measurement of Assertive community treatment La qualité de la réunion quotidienne Rôle clinique du chef d’équipe Rôle et implication du psychiatre Rôle du travailleur pair-aidant Rôle des spécialistes Intégration des meilleures pratiques EBP Pratique centrée sur les besoins du client Pratique orientée vers le rétablissement (ROP- recovery oriented practice)
  24. 24. BOND, DRAKE, MUESER ET LATIMER,2001 PACT est un des modèles cliniques en santé mentale ayant démontré son efficacité avec plus de 25 études contrôlées dans plusieurs sites différents. Reconnu comme EBP, plus les services de suivi intensif suivent les principes du modèle ACT, meilleur sont les résultats.
  25. 25. Références Mancini, A. D., L. L. Moser, R. Whitley, G. J. McHugo, G. R. Bond, M. T. Finnerty et B. J. Burns. (2009). «Assertive community treatment : facilitators and barriers to implementation in routine mental health settings». Psychiatric Services, 60(2), 189-195. Rollins, A. L., M. P. Salyers, J. Tsai et J. M. Lydick. (2010). «Staff Turnover in Statewide Implementation of ACT: Relationship with ACT Fidelity and Other Team Characteristics». Administration and Policy in Mental Health, 37(5), 417-426. Salyers, M. P., M. McKasson, G. R. Bond, J. H. McGrew, A. L. Rollins et C. Boyle. (2007). «The role of technical assistance centers in implementing evidence- based practices: Lessons learned». American Journal of Psychiatric Rehabilitation, 10(2), 85–101.
  26. 26. Merci de votre attention
  27. 27. La sécurité dans la pratique SI(travaux du comité sur la sécurité)Préparé par Olivier Jackson, Conseiller CNESM 25 mai 2012

×