1
SOMMAIRE 
1  Préambule _________________________________________________________________________________________________...
[Nom de la société]
2
2.3.2  Séquencement de l’itinéraire ________________________________________________________________...
[Nom de la société]
3
 
3.3  Tableau de hiérarchisation des enjeux  ______________________________________________________...
[Nom de la société]
4
[Nom de la société]
475
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3 SYNTHESE ET HIERARCHISATION DES 
ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX 
‐ ENSEMBLE DES THEMA...
[Nom de la société]
476
3.1 PREAMBULE 
La phase d’état initial a permis de dresser un état des lieux environnemental de l’...
[Nom de la société]
477
ENSEMBLE DES THEMATIQUES ENVIRONNEMENTALES 
(HORS VOLET BIODIVERSITE) 
3.2 METHODOLOGIE (HORS VOLE...
[Nom de la société]
478
 
Cette carte de synthèse permet : 
o de mettre en évidence les enjeux les plus déterminants renco...
[Nom de la société]
479
Grande thématique 
environnementale 
(regroupement étape 
2) 
Sous‐thématique 
environnementale  
...
[Nom de la société]
480
Grande thématique 
environnementale 
(regroupement étape 
2) 
Sous‐thématique 
environnementale  
...
[Nom de la société]
481
Grande thématique 
environnementale 
(regroupement étape 
2) 
Sous‐thématique 
environnementale  
...
[Nom de la société]
482
Grande thématique 
environnementale 
(regroupement étape 
2) 
Sous‐thématique 
environnementale  
...
[Nom de la société]
483
 
3.4 SYNTHESE PAR SOUS‐THEMATIQUE ENVIRONNEMENTALE (ETAPE 1) 
Pour  chaque  sous‐thématique  envi...
[Nom de la société]
484
 
Sous‐thématique 
(regroupement étape 
1) 
Composante   Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen ...
[Nom de la société]
506
3.4.2 Eaux superficielles et souterraines (2) 
Les enjeux très forts sont : 
‐ les zones très fort...
[Nom de la société]
507
o le  ruisseau  d'Argancy,  la  Cheuse,  le  ruisseau  de  Failly,  le  ruisseau  de  Vallières,  ...
[Nom de la société]
508
 
Sous‐thématique  
(regroupement étape 1) 
Composante   Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen ...
[Nom de la société]
530
 
3.4.3 Paysage et patrimoine (3) 
PATRIMOINE 
Les enjeux très forts en termes patrimoine sont les...
[Nom de la société]
531
‐ Les  véloroutes :  Charles  le  Téméraire  en  rives  de  Moselle  et  de  Meurthe  et  Boucles ...
[Nom de la société]
532
Grande 
thématique 
(regroupement 
étape 2) 
Sous‐
thématique 
(regroupeme
nt étape 1) 
Enjeu très...
[Nom de la société]
533
PAYSAGE  
Les enjeux relatifs au volet paysager sont présentés dans le tableau ci‐après.  
Sous‐th...
[Nom de la société]
534
Sous‐thématique 
environnementale 
(regroupement 
niveau 1) 
Composante 
environnementale 
Rappel ...
[Nom de la société]
535
Sous‐thématique 
environnementale 
(regroupement 
niveau 1) 
Composante 
environnementale 
Rappel ...
[Nom de la société]
557
Carte 15 : Hiérarchisation – paysage et patrimoine – zooms sur les secteurs de Terville et de Thio...
[Nom de la société]
558
 
3.4.4 Agriculture et sylviculture (4) 
Les enjeux très forts concernent les sièges d’exploitatio...
[Nom de la société]
559
 
 
Grande 
thématique  
(regroupement 
étape 2) 
Sous‐thématique 
(regroupement étape 
1) 
Enjeu ...
[Nom de la société]
581
 
3.4.5 Urbanisme, habitat, activités et réseaux (5) 
Les enjeux très forts concernent : 
‐ les cœ...
[Nom de la société]
582
Les enjeux moyens concernent : 
‐ Les projets d'habitat ou d'activité à portée stratégique avec no...
[Nom de la société]
583
 
Grande thématique 
(regroupement 
étape 2) 
Sous‐thématique 
(regroupement étape 1) 
Enjeu très ...
584
[Nom de la société]
606
 
3.4.6 Risques et Nuisances (6) 
RISQUES  
Les enjeux très forts en termes de risques concernent ...
[Nom de la société]
607
  
 
 
 
 
 
Grande thématique  
(regroupement étape 2) 
Sous‐thématique 
(regroupement étape 1) 
...
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch

1 232 vues

Publié le

A31bis - DREAL Lorraine
Etudes ESOPE et IRIS conseil
Etat initial de l’environnement (milieux naturels)
Partie 1

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 232
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

A31 bis environnement gye luxembourg_hierarch

  1. 1. 1 SOMMAIRE  1  Préambule ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 5  1.1  Contexte du projet _________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 7  1.2  La mission d’Etudes ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 8  1.3  Aires d’Etudes  ____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 9  1.4  Les territoires concernés ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 11    2  Analyse de l’état initial du site et de son environnement ___________________________________________________________________________________________________________________________ 13    2.1  Milieu physique __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 15  2.1.1  Topographie  _________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 15  2.1.2  Géologie et géotechnique _______________________________________________________________________________________________________________________________________________ 22  2.1.3  Eaux superficielles et souterraines ________________________________________________________________________________________________________________________________________ 37    2.2  Milieux naturels  ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 110  2.2.1  Zone(s) d’étude pour les milieux naturels  _________________________________________________________________________________________________________________________________ 110  2.2.2  Périmètres d’inventaire et de protection __________________________________________________________________________________________________________________________________ 112  2.2.3  Cadrage réglementaire ________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 117  2.2.4  Analyse des données bibliographiques ___________________________________________________________________________________________________________________________________ 119  2.2.5  Inventaires de terrain  _________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 139  2.2.6  Trame Verte et Bleue  _________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 203    2.3  Paysage _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 230  2.3.1  Approche globale des paysages _________________________________________________________________________________________________________________________________________ 230 
  2. 2. [Nom de la société] 2 2.3.2  Séquencement de l’itinéraire ___________________________________________________________________________________________________________________________________________ 243  2.4  Patrimoine _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 245  2.4.1  Source des données  __________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 245  2.4.2  Zonages archéologiques _______________________________________________________________________________________________________________________________________________ 246  2.4.3  Monuments historiques  _______________________________________________________________________________________________________________________________________________ 247  2.4.4  Autres zonages réglementaires _________________________________________________________________________________________________________________________________________ 249  2.4.5  Sites et circuits de tourisme et de loisirs  __________________________________________________________________________________________________________________________________ 249    2.5  Milieu humain __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 273  2.5.1  Sources des données __________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 273  2.5.2  Occupation du sol ____________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 296  2.5.3  Activités humaines  ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 297  2.5.4  Urbanisme réglementaire ______________________________________________________________________________________________________________________________________________ 348  2.5.5  Contraintes techniques et servitudes _____________________________________________________________________________________________________________________________________ 379  2.5.6  Risques naturels et technologiques ______________________________________________________________________________________________________________________________________ 403  2.5.7  Bruit _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 441  2.5.8  Qualité de l’air _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 443    3  Synthese et hierarchisation des enjeux environnementaux  _______________________________________________________________________________________________________________________ 475    3.1  Préambule _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 476    3.2  Méthodologie (hors volet biodiversité) _____________________________________________________________________________________________________________________________________ 477  3.2.1  Etape 1 : définition des niveaux d’enjeux __________________________________________________________________________________________________________________________________ 477  3.2.2  Etape 2 : synthèse multithématique des enjeux ____________________________________________________________________________________________________________________________ 477 
  3. 3. [Nom de la société] 3   3.3  Tableau de hiérarchisation des enjeux  _____________________________________________________________________________________________________________________________________ 478    3.4  Synthèse par sous‐thématique environnementale (étape 1) ___________________________________________________________________________________________________________________ 483  3.4.1  Relief, géologie et géotechnique (1) ______________________________________________________________________________________________________________________________________ 483  3.4.2  Eaux superficielles et souterraines (2) ____________________________________________________________________________________________________________________________________ 506  3.4.3  Paysage et patrimoine (3) ______________________________________________________________________________________________________________________________________________ 530  3.4.4  Agriculture et sylviculture (4) ___________________________________________________________________________________________________________________________________________ 558  3.4.5  Urbanisme, habitat, activités et réseaux (5)  _______________________________________________________________________________________________________________________________ 581  3.4.6  Risques et Nuisances (6) _______________________________________________________________________________________________________________________________________________ 606    3.5  Synthèse par milieu (étape 2) _____________________________________________________________________________________________________________________________________________ 630  3.5.1  Milieu physique ______________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 630  3.5.2  Milieu humain  _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 652    3.6  Méthodologie de hiérarchisation du volet biodiversité  _______________________________________________________________________________________________________________________ 674  3.6.1  Cadre conceptuel _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 674  3.6.2  Approche sectorielle __________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 675  3.6.3  Approche systémique _________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 688  3.6.4  Niveaux de sensibilité globale de la biodiversite ____________________________________________________________________________________________________________________________ 704    3.7  Synthèse globale (étape 3) _______________________________________________________________________________________________________________________________________________ 711    4  Bibliographie _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 735 
  4. 4. [Nom de la société] 4
  5. 5. [Nom de la société] 475                   3 SYNTHESE ET HIERARCHISATION DES  ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX  ‐ ENSEMBLE DES THEMATIQUES ENVIRONNEMENTALES  (HORS VOLET BIODIVERSITE)    ‐ VOLET BIODIVERSITE    ‐ SYNTHESE GLOBALE 
  6. 6. [Nom de la société] 476 3.1 PREAMBULE  La phase d’état initial a permis de dresser un état des lieux environnemental de l’aire d’étude pour les  thématiques suivantes :  ‐ Topographie,   ‐ Géologie et géotechnique,  ‐ Eaux superficielles et souterraines,  ‐ Milieux naturels,  ‐ Paysage et patrimoine,  ‐ Agriculture et sylviculture,  ‐ Occupation du sol,   ‐ Urbanisme réglementaire,  ‐ Contraintes techniques et servitudes,  ‐ Risques,  ‐ Bruit et qualité de l’air.  Afin d’évaluer les enjeux environnementaux du secteur d’étude, leur hiérarchisation est nécessaire.  Elle  permet  de  discerner  leur  importance  réciproque  et  de  visualiser  les  secteurs  géographiques  présentant un cumul d’enjeux issus de thématiques différentes.  Cette hiérarchisation constitue un outil d’aide à la décision, et peut à ce titre être utilisée afin d’évaluer  les impacts de l’insertion d’un projet d’infrastructure dans son environnement.  La méthodologie de hiérarchisation est présentée ci‐dessous et comporte deux approches :  ‐ Une pour l’ensemble des thématiques (hors volet biodiversité)  ‐ Une pour le volet biodiversité.   En effet, pour le volet biodiversité, la réflexion porte sur des échelles géographiques différentes  afin  d’intégrer  la  fonctionnalité  des  écosystèmes  et  les  réseaux  écologiques  en  plus  des  données patrimoniales spécifiques (inventaires de terrain et analyse bibliographique de la faune  et la flore).  
  7. 7. [Nom de la société] 477 ENSEMBLE DES THEMATIQUES ENVIRONNEMENTALES  (HORS VOLET BIODIVERSITE)  3.2 METHODOLOGIE (HORS VOLET BIODIVERSITE)  3.2.1 Etape 1 : définition des niveaux d’enjeux  Rappel de la définition d’un enjeu environnemental: «  il y a enjeu quand une portion d’espace présente une  valeur  au  regard  de  préoccupations  écologiques,  réglementaires,  urbanistiques,  patrimoniales,  esthétiques, économiques, etc. » (les études d’environnement dans les projets routiers, Setra, 1997).  Pour chaque thématique (composante) environnementale, il est nécessaire de définir les critères sur  lesquels va s’appuyer la hiérarchisation.   Il s’agit de critères intrinsèques d’intensité ou de valeur, propre à chaque thématique, par exemple :  valeur patrimoniale, rareté, critères réglementaires, contraintes environnementales, importance pour  la préservation des ressources ou de la santé publique, etc.   Pour chaque thématique un ou plusieurs critères sont définis, puis, pour chacun de ces critères, l’enjeu  qui lui est associé est évalué ; on parle alors de niveau d’enjeu.  Quatre niveaux d’enjeux ont été définis :   ‐ Faible (représenté par une couleur verte) : il correspond aux secteurs dont la vulnérabilité est  faible.  La  réalisation  d’un  aménagement  routier  peut  s’intégrer  facilement  dans  l’environnement.   ‐ Moyen (représenté par une couleur jaune) : il correspond aux secteurs dont la vulnérabilité est  modérée. La réalisation d’un aménagement routier peut conduire à des perturbations jugées  modérées sur le milieu.  ‐ Fort (représenté par une couleur orange) : il correspond aux secteurs dont la vulnérabilité est  conséquente.  La  réalisation  d’un  aménagement  routier  peut  conduire  à  des  perturbations  jugées importantes sur le milieu.  ‐ Très fort (représenté par une couleur rouge) : il correspond aux secteurs très vulnérables où la  valeur impose une préservation. La réalisation d’un aménagement routier peut conduire à des  perturbations jugées très fortes.  Le niveau d’enjeu est attribué, de manière indépendante, à chaque thématique environnementale.     Une grille thématique des enjeux intrinsèques est présentée en page suivante. Elle a été élaborée, pour  la présente étude, en concertation avec la DREAL Lorraine et le CEREMA.   3.2.2 Etape 2 : synthèse multithématique des enjeux   Une synthèse cartographique de superposition des enjeux est ensuite réalisée selon trois étapes de  travail. Trois niveaux de synthèse cartographique sont ainsi définis.    ‐ Etape 1 : cartographies par sous‐thématiques environnementales. Les quatre niveaux d’enjeux  sont conservés : les cartes font apparaitre les enjeux très forts en couleur rouge, forts en couleur  orange, moyens en couleur jaune et faibles en couleur verte.    Les composantes environnementales sont regroupées (juxtaposition des enjeux) comme suit :    o Relief, géologie et géotechnique (1)  o Eaux superficielles et souterraines (2)  o Paysage et patrimoine (3)  o Agriculture et sylviculture (4)  o Urbanisme, habitat, activités et réseaux (5)  o Risques et nuisances (6)    ‐ Etape  2 :  cartographies  par  « milieu »  permettant  de  disposer  d’un  aperçu  par  grandes  thématiques. Les quatre niveaux d’enjeux sont conservés : les cartes font apparaitre les enjeux  très  forts  en  couleur  rouge,  forts  en  couleur  orange,  moyens  en  couleur  jaune  et  faibles  en  couleur verte.    Les sous‐thématiques environnementales sont regroupées comme suit :    o Milieu physique : regroupement des composantes environnementales (1) et (2)  o Milieu humain : regroupement des composantes environnementales (3), (4), (5) et (6)    La cartographie du milieu naturel est abordée dans le volet biodiversité.    ‐ Etape  3 :  carte  unique  de  synthèse  globale  regroupant  l’ensemble  des  grandes  thématiques  environnementale que sont : le milieu physique, le milieu humain et le milieu naturel.   En concertation avec la DREAL et le CEREMA, il a été décidé de conserver le niveau d’enjeu très  fort et le niveau d’enjeu fort.  En  termes  de  représentation  cartographique,  la  traduction  des  enjeux  très  forts  et  forts  est  exprimée sur la carte de synthèse globale aux moyens de pictogrammes et d’aplats de couleur  associés à la nature de l’enjeu (par exemple : figuré de couleur rouge (damier) pour les zones  soumises au plan de prévention des risques technologique et pictogramme d’une usine pour le  site SEVESO). 
  8. 8. [Nom de la société] 478   Cette carte de synthèse permet :  o de mettre en évidence les enjeux les plus déterminants rencontrés dans l’aire d’étude,   o de définir ainsi les secteurs où l’insertion d’un projet d’infrastructure est la plus délicate.    3.3 TABLEAU DE HIERARCHISATION DES ENJEUX  Le tableau de hiérarchisation des enjeux est présenté ci‐dessous.  Grande thématique  environnementale  (regroupement étape  2)  Sous‐thématique  environnementale   (regroupement étape  1)  Composante  environnementale   Critères  Appréciation  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Milieu Physique   Relief, géologie,  géotechnique  (1)   Topographie   Franchissement de  dénivellations /  obstacles   Présence/absence    Franchissement de dénivellations  importantes  (côtes/buttes/plateaux)  Franchissement de cours d'eau  drainant un bassin versant  "principal"      Geologie  et  géotechnique  Failles, gouffres, zones  de karst, etc.   Présence/absence          Failles   Risque naturel   Niveau de  protection  Plan de Prévention des risques  (PPR) mouvement de terrain (zone  rouge, zone A et zone de  préservation)  Plan de Prévention des risques  (PPR) mouvement de terrain (zone  orange, zone B et zone de  protection)  Plan de prévention des risques (PPR)  mouvement de terrain (zone de  prévention)     Eaux superficielles et  souterraines  (2)  Eaux superficielles  et souterraines  Vulnérabilité   Méthode CERTU  Zones  très  fortement vulnérables   Zones fortement vulnérables   Zones moyennement vulnérables   Zones peu ou pas vulnérables   Captage AEP  Niveau de  protection  Périmètre rapproché et immédiat  Périmètre éloigné       
  9. 9. [Nom de la société] 479 Grande thématique  environnementale  (regroupement étape  2)  Sous‐thématique  environnementale   (regroupement étape  1)  Composante  environnementale   Critères  Appréciation  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Cours d'eau  Méthode CERTU  Cours d'eau identifié en zone très   fortement vulnérable  Cours d'eau identifié en zone  fortement vulnérable  Cours d'eau identifié en zone  moyennement vulnérable  Cours d'eau identifié en zone peu  ou pas vulnérable                                               Milieu Humain                                                                   Paysage et  Patrimoine (3)                    Paysage et unités  paysagères    Valeur paysagère   Approche  paysagère  Valeur Paysagère  ‐ Lisibilité :  Préservation de  l’organisation des  structures paysagères  constitutives aux grands  ensembles paysagers  lorrains  La lecture est facile Les formes en font l’image  Le paysage est comme inaliénable  L’ensemble des structures  paysagères contribue à la  compréhension d’une unité      La lecture est facile Les formes en font l’image  Le paysage s’imbrique  Le paysage s’explique, se lit.  Les lignes de force du paysage sont  repérables  L’accroche au contexte peut  s’expliquer  Des éléments et l'ordonnancement  ancrent la construction du paysage  et justifient sa position dans le  territoire  La lecture est complexe du fait  d’une multitude d’informations  disparates  Un début de cohérence (d’ordre et  de rythme)  Certains éléments pourraient être  interprétés comme des lignes  de  construction.  Le paysage est sans point  d’accroche.  Ce paysage peut évoluer ou être  reconstruit sans provoquer de  conflit  ‐ Authenticité :  Maintien et valorisation  des diversités   paysagères vectrices  d’identité lorraine  Le paysage est emblématique Le paysage revêt un caractère  traditionnel lié à l’histoire et aux  usages qui l’ont façonné  Ce paysage est classé ou reconnu à  l’échelle du Sillon Lorrain  Le paysage est vecteur d’identité,   les usages et la configuration du  site cohabitent en harmonie et  rendent toute atteinte irréversible.  Le paysage est représentatif Les usages ont marqué le paysage Ce paysage s’inscrit dans nos  mémoire  La typicité et la cohérence de ce  paysage le rendent vulnérable  Paysage quotidien,  ‘intime’  typique de Lorraine ou relevant  d’un savoir faire local                    Le paysage est identifiable  Sa construction trouve des  justifiants  Des éléments représentatifs créent  quelque chose qui peut être  considéré comme équilibré  L’authenticité du paysage repose  sur un élément de typicité isolé et  non à l’échelle d’une ensemble  paysager  L’identité du paysage est  difficilement identifiable  Sa construction reste hétéroclite  Des constituants ont une certaine  valeur mais ne sont pas mis en  valeur  Les éléments peuvent se  confronter visuellement   
  10. 10. [Nom de la société] 480 Grande thématique  environnementale  (regroupement étape  2)  Sous‐thématique  environnementale   (regroupement étape  1)  Composante  environnementale   Critères  Appréciation  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible                                                                Milieu Humain                                                                          Paysage et  Patrimoine (3)          ‐ Éléments identitaires :  Mise en scène / mise en  réseau et signalement  des éléments reconnus  porteurs de sens et  d’identité  Éléments ponctuels fort sou  récurrents en cohérence avec le  paysage et participant activement à  son identification régionale (indice  très explicite).  Éléments suscitant la surprise et la  curiosité.  Éléments symboles.  Situés ou non dans le fuseau mais  perceptibles depuis celui‐ci (en lien  avec les cônes de vue) :  Éléments ponctuels ou récurrents  présents permettant de se repérer  dans l’espace et dans le  déplacement.  Éléments ponctuels ou récurrents  permettant de repérer les différents  composants du paysage (bâti ou  non).  Inexistant ou peu représentatif  d’un type de paysage quelque soit  le niveau.  Paysage  Eléments de  scénographie  Vulnérabilité visuelle  /  covisibilité   Vulnérabilité visuelle / covisibilité  ‐ Transparence et point  de vue :  Équilibre entre vues  offertes et découverte  du territoire pour  l‘usager et qualité du  cadre de vie des  riverains  Zones hautement visibles depuis  des points dominants aménagés,  vécus ou accessibles.  Visibilité depuis des sites  emblématiques et protégés  La co visibilité est très forte,  conditionnée par des cônes de vue  aménagés depuis différents points  hauts en vis‐à‐vis pour donner à  voir le paysage dans son ensemble  Zones peu structurées où le  paysage est plat ou légèrement  vallonné  Le paysage est ouvert à semi  ouvert mais en co visibilité avec un  relief marqué limitrophe qui  permet  des vues ou des cadrages sur une  partie du paysage  Des paysages quotidiens de qualité  participent à l’ambiance générale  d’une séquence  Paysages ouverts ou semi ouverts  où la transparence s’effectue en  fonction de la présence et la densité  végétale, bâtie ou un relief plus ou  moins vallonné ou peu encaissé.  Zone peu visible : les points de vue  sont rares, le paysage traversé ne  fait pas l’objet d’un mise en scène  particulière.    Traversée de boisements où le  relief est faible  ‐ Altérations :  Restructuration des  espaces  ‘en devenir’  dans un souci de  cohérence et de  perméabilité.  Paysage en devenir à fort potentiel  en attente forte de structuration et  mise en valeur  Pas ou peu de dégradation ou  d’éléments perturbant l’harmonie  de l’ensemble  Paysage en stade transitoire ayant  perdu lisibilité et cohérence par le  mitage et la juxtaposition  d’espaces sans dialogue et sans  limite  Des éléments venant se  confronter à l’harmonie  d’ensemble  Des espaces dégradés intercalés  dans le paysage  Paysage structuré ou en partie  structuré mais où une évolution est  pressentie est peut faire l’objet  d’une anticipation  Existence de quelques éléments de  dégradation ne perturbant pas la  lecture du paysage dans son  ensemble ou des espaces dégradés  intercalés dans dans un paysage  globalement peu altéré  Pas ou peu de dégradation ou  d’éléments perturbant l’harmonie  du paysage   
  11. 11. [Nom de la société] 481 Grande thématique  environnementale  (regroupement étape  2)  Sous‐thématique  environnementale   (regroupement étape  1)  Composante  environnementale   Critères  Appréciation  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible                                                                    Milieu Humain                                                              Paysage et  Patrimoine (3)          ‐ Eléments de  scénographie :  Préservation des  éléments de mise en  scène et de balisage du  parcours  Les éléments paysagers parlent du  paysage traversé, ils participent  conjointement au repérage de  l’usager dans son parcours et à la  qualité de l’image qu’il en gardera  Le paysage est mis en valeur par  des éléments naturels ou artificiels  en toute cohérence et sobriété  Le paysage est donné à voir par des  vues lointaines  Des éléments participent et  invitent à la découverte du paysage Ils créent le cadre des ambiances  paysagères  Des éléments paysagers  caractéristiques participent  activement à la reconnaissance  des grands ensembles paysagers  traversés tout en assurant le  confort de l’usager et du riverain  Certains espaces ou éléments  identitaires sont  mis en scène par  des éléments naturels (effet  rendue par la végétation et le  relief qui orientent ou cadrent) ou  artificiels (signalétique)  Les éléments de balisage sont peu  structurants  Les effets ou éléments de balisage  se limitent à marquer le passage  d’une séquence à une autre  Le paysage est peu mis en valeur Les éléments peuvent se  confronter visuellement  Patrimoine  historique et  culturel   Eléments identitaires  Approche  paysagère     Certains espaces ou éléments  identitaires sont  mis en scène par  des éléments naturels (effet rendu  par la végétation et le relief qui  orientent ou cadrent) ou artificiels  (signalétique)        Zonage réglementaire  ou d'inventaire  Niveau de  protection  Monument Historique classé ou  inscrit  Réserve Naturelle  ZPPAUP et AVAP*  Secteur sauvegardé  Périmètre Monument Historique  classé ou inscrit  ZPPA (Zonage archéologique)        Site/équipement/  tinéraire sportif,  culturel ou de loisirs   Présence/absence  et importance des  sites  Site tourtistique important  (château, musée, hauts fourneaux,  forts et autres ouvrages  militaires,... )  Eglise et chapelle  Itinéraire inscrit au PDIPR   Golf  Parcs et jardins  Halte nautique    Voie verte et Véloroute importantes  Sentier de Grande Randonnée (GR)  Terrains de sport  Circuits pédestres et VTT, voie  verte          Agriculture et  sylviculture(4)  Agriculture   Sièges d'exploitations,  cultures "spécifiques"  Présence/absence Siège d'exploitation  Cultures à forte valeur ajoutée  (cultures maraichères et  vignobles)  Zonage AOC    
  12. 12. [Nom de la société] 482 Grande thématique  environnementale  (regroupement étape  2)  Sous‐thématique  environnementale   (regroupement étape  1)  Composante  environnementale   Critères  Appréciation  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible                                                        Milieu Humain  Sylviculture   Gestion, servitude  Présence/absence  et niveau de  protection     Forêts domaniales et communales  relevant du régime forestier  Forêts privées dotées d'un Plan  Simple de Gestion (PSG)  Forêts privées sans Plan Simple de  Gestion (PSG)     Urbanisme, habitat,  activités et réseaux   (5)  Bâti  Zones urbanisées,  projet, équipements  Densité,  continuité  Présence/absence  et importance  Zones urbanisées denses et  continues  Equipements spécifiques (STEP,  déchèterie, immeubles militaires,  carrières)  Hameaux  Projet d'habitat ou d'activité à  portée stratégique  Habitat isolé  Projet d'habitat ou d'activité   Urbanisme  réglementaire   Emplacement réservé,  servitudes**  Présence/absence    Emplacement réservé  Servitude militaire  Espace Boisé Classé     Réseaux  Réseaux  Importance des  réseaux  RTE (ligne électrique)  GRT gaz (gazoduc)  Air Liquide  Fibre optique  Oléoduc        Risques et Nuisances   (6)  Risques   Plan de prévention,  ICPE  Présence/absence  et niveau de  protection  Site SEVESO associé à un Plan de  Prévention des risques (PPR)  technologiques  Plan de Prévention des risques  (PPR) inondation (zone rouge, zone  de préservation)  Plan de surface submersible  Plan de Prévention des risques  (PPR) inondation (autre zone)  Zone d'aléa minier  Installations Classées pour la  Protection de l'Environnement  (ICPE)  PIG     Nuisances sonores  Zone dense en  habitation et bâtiments  affectés par le bruit  LAequ  Secteur très bruyant, LAeq jour >  70 dB(A) ou LAeq nuit > 65 dB(A).  Secteurs  • Bruyant, LAeq jour > 65 dB(A) ou  LAeq nuit > 60 dB(A),  • Peu bruyant, LAeq jour < 50  dB(A) ou LAeq nuit < 45 dB(A).        Pollution  atmosphérique  Pollution de l'air et sites  sensibles   Présence/absence Sites sensibles (école,  établissement de santé ou recevant  du public,…)             Tableau 40 : tableau de hiérarchisation des enjeux 
  13. 13. [Nom de la société] 483   3.4 SYNTHESE PAR SOUS‐THEMATIQUE ENVIRONNEMENTALE (ETAPE 1)  Pour  chaque  sous‐thématique  environnementale,  des  cartes  de  synthèse  ont  été  réalisées  dans  le  fuseau de l’aire d’étude, soit six cartes au total.  Celles‐ci  présentent  les  enjeux  faible  (vert),  moyen  (jaune),  fort  (orange)  et  très  fort  (rouge).  Les  secteurs non colorés représentent les zones sans enjeu notable ou les zones avec absence de données.  En effet, il est important de mentionner qu’il peut y avoir une absence de données mobilisables à ce  niveau d’études d’opportunité.  3.4.1 Relief, géologie et géotechnique (1)  Les  enjeux  très  forts  concernent  les  risques  naturels  liés  aux  mouvements  de  terrain  et  plus  particulièrement les zones à risque du Plan de Prévention des Risques (PPR) mouvement de terrain  des Côtes de Moselle, sur les communes d’Entrange et de Kanfen, du PPR d’Autreville‐sur‐Moselle et  du PPR de Marbache dans le fuseau de l’A31. Les zones à risques sont les zones rouges (R) et les zones  de  préservation  du  PPR  qui  correspondent  aux  secteurs  présentant  des  facteurs  de  stabilité  très  défavorables ou des indices de mouvements actifs ou récents.  Les enjeux forts concernent :  ‐ les  zones  orange  (O)  du  PPR  Côtes  de  Moselle  (secteurs  présentant  soit  des  facteurs  de  stabilité  défavorables,  soit  des  incertitudes  sur  les  facteurs  de  stabilité),  sur  les  communes  d’Entrange et de Kanfen, dans le fuseau de l’A31,  ‐ les  zones  B  du  PPR  Coteaux de Moselle  (secteurs  présentant des  risques moindres),  sur la  commune de Marieulles, dans le fuseau de l’A31.  ‐ les  secteurs  à  fortes  pentes,  nécessitant  le  franchissement  d’une  dénivellation  importante,  dans le fuseau de l’A31 et dans le fuseau Gye‐Dieulouard :  o plateau du Luxembourg, au nord de Zoufftgen,  o secteur des Côtes de Moselle entre Entrange et Kanfen,  o secteur de la Côte et butte Saint‐Michel au nord de Metzange,   o butte témoin (bois de Blénod) au nord de Dieulouard,  o plateau de Haye entre Gondreville et Chaudeney‐sur‐Moselle,  o côte Barine et côte de Meuse entre Pagney‐derrière‐Barine et Ecrouves.  Le franchissement des cours d’eau représente un enjeu moyen et concerne les principaux cours d’eau  drainant un bassin versant « principal » :  ‐ La Boler et la Kiesel dans le fuseau de la RD653,  ‐ La Boler, la Kiesel, le Veymerange, la See, la Moselle, l’Orne, la Natagne et la Meurthe dans le  fuseau de l’A31,  ‐ La Fensch dans le fuseau liaison A30/A31,  ‐ La Seille dans le fuseau A4/RN431,  ‐ Le Terrouin, l’Ingressin et les Bouvades dans le fuseau Gye/Dieulouard.  Les zones de prévention (V) du PPR mouvement de terrain de Marbache sont également identifiées  en enjeu moyen dans le fuseau de l’A31.  La  faille  d’Hettange‐Grande  au  droit  du  fuseau  RD653,  les  failles  de  Volkrange‐Hayange,  Koenigsmacker au droit d’Illange et Pont‐à‐Mousson, dans le fuseau de l’A31, la faille de Metz dans  le fuseau A4/RN431 et les failles de Dieulouard, Jaillon, Bicqueley et du ruisseau des Bouvades au  droit du fuseau Gye/Dieulouard, représentent un enjeu faible.  Pour faciliter la lecture, le tableau ci‐dessous, présente sous forme synthétique, les différents enjeux  identifiés.    
  14. 14. [Nom de la société] 484   Sous‐thématique  (regroupement étape  1)  Composante   Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Relief, géologie,   géotechnique (1)  Topographie      Franchissement :  Plateau du Luxembourg  Côte de Moselle  Côte et butte Saint‐Michel  Butte témoin ‐ Bois de Blénod  Plateau de Haye   Côte Barine  Côte de Meuse  Franchissement : Boler   Kiesel  Veymerange  See  Moselle  Orne  Fensch  Seille  Natagne  Terrouin  Ingressin  Bouvades Meurthe     Géologie et  géotechnique           Faille d'Hettange‐Grande et de Volkrange‐Hayange Faille de Koenigsmacker   Faille Metz  Failles de Pont‐à‐Mousson et de Dieulouard   Faille de Jaillon, Bicqueley et du ruisseau des Bouvades  PPR mouvement de terrain (zone R) Côtes de  Moselle et d’Autreville‐sur‐Moselle  PPR mouvement de terrain (zone de préservation)  de Marbache  PPR mouvement de terrain (zone O et B) Côtes  de Moselle et Coteaux de Moselle   PPR mouvement de terrain (zone de prévention) de  Marbache      Tableau 41 : tableau de hiérarchisation des enjeux – Relief, géologie et géotechnique 
  15. 15. [Nom de la société] 506 3.4.2 Eaux superficielles et souterraines (2)  Les enjeux très forts sont :  ‐ les zones très fortement vulnérables identifiées dans l’étude de la vulnérabilité de la ressource  en eau (méthodologie du SETRA présentée dans l’état initial de l’environnement). Elles  concernent :  o la traversée de Sœtrich au droit de la RD653,  o la traversée d'Uckange, de Florange et de Fameck au droit du fuseau liaison A30/A31,  o la section Maizières‐lès‐Metz/Hauconcourt au droit du fuseau A31,  o le secteur de Loisy, la section Dieulouard/Jaillon, la traversée de Toul et les secteurs de  Gondreville, Chaudeney‐sur‐Moselle et Pierre‐la‐Treiche au droit du fuseau  Gye/Dieulouard.  ‐ les périmètres de protection immédiats ou rapprochés des captages en eau potable de :  o Roussy‐le‐Village,  Boust,  Hettange‐Grande  et  Thionville‐Manom  dans  le  fuseau  de  la  RD653,  o  Kanfen  (en  projet),  Entrange  (galerie  Franz  Ferdinand),  Bertrange,  Florange/Uckange  (en projet), Metz‐Nord et Belleville dans le fuseau de l’A31,  o Florange/Uckange (en projet) et Fameck dans le fuseau liaison A30/A31,  o Atton, Loisy, Dieulouard (en projet), Saizerais (Mines), Rosières‐en‐Haye, Francheville,  Toul (existant et en projet), Gondreville, Ecrouves, Pierre‐la‐Treiche et Chaudeney‐sur‐ Moselle (en projet) dans le fuseau Gye/Dieulouard.  ‐ les franchissements de cours d’eau identifiés en zone très fortement vulnérable :   o le Güsselpfad et la Kissel dans le fuseau de la RD653,  o du Krebsbach dans le fuseau liaison A30/A31,  o du Billeron et de la Moselle dans le fuseau A31,  o du Terrouin, de l'ancien canal de la Marne au Rhin, de la Moselle canalisée et du ruisseau  de Chaudeau dans le fuseau Gye/Dieulouard.    Les enjeux forts sont :  ‐ les zones fortement vulnérables identifiées dans l’étude de la vulnérabilité de la ressource en  eau  (méthodologie  du  SETRA  présentée  dans  l’état  initial  de  l’environnement).  Elles  concernent :  o la  traversée  d’Hettange‐Grande  et  du  captage  de  Boust  ainsi  que  le  secteur  compris  entre le nord de Thionville et « Maison Rouge », dans le fuseau de la RD653,  o le  secteur  entre  l’interconnexion  A31‐A30  et  Bertrange  ainsi  que  la  traversée  du  bois  communal de Pont‐à‐Mousson dans le fuseau de l’A31,  o le  secteur  entre  l’interconnexion  A31‐A30  et  Uckange  ainsi  que  le  secteur  de  Florange/Serémange‐Erzange dans le fuseau liaison A30/A31,  o la section croix de Hauconcourt/Argancy dans le fuseau A4/RN431,  o la section centrale électrique de Blénod/Autreville‐sur‐Moselle, le secteur au sud et au  nord  de  Francheville,  la  traversée  de  Toul  et  la  section  Gondreville/Chaudeney‐sur‐ Moselle dans le fuseau Gye/Dieulouard.  ‐ les périmètres de protection éloignés des captages en eau potable de :  o Rodemack, Roussy‐le‐Village, Boust, Hettange‐Grande et Manom dans le fuseau de la  RD653,  o Bertrange,  Florange/Uckange  (en  projet),  Thionville  et  Metz‐Nord  dans  le  fuseau  de  l’A31,  o Florange/Uckange (en projet) et Fameck dans le fuseau liaison A30/A31,  o Atton,  Dieulouard  (existant  et  en  projet),  Saizerais  (Mines),  Rosières‐en‐Haye,  Jaillon  (existant  et  en  projet),  Bouvron  (en  projet),  Toul  (en  projet),  Ecrouves,  Bicqueley  et  Allain (en projet) dans le fuseau Gye/Dieulouard.  ‐ les franchissements de cours d’eau identifiés en zone fortement vulnérable :   o le ruisseau du château de Preisch, le Teutelsmoor, le Rhein, la Boler et son affluent à  Roussy‐le‐Village, le Klingenbach, le « Claire » et le ruisseau du Bois de la Grange dans le  fuseau de la RD653,  o la  Boler,  le  Muhlengrund,  la  Kissel,  le  Reybach,  le  Wampichbach,  le  Metzange,  le  Veymerange, la Moselle, l'Orne, la Barche, le Vezon, le Breuil, les Creux, le ruisseau de  l'Etang, la Corvée, le Rupt, la Mauchère et la Meurthe dans le fuseau de l’A31,  o la Fensch dans le fuseau liaison A30/A31, 
  16. 16. [Nom de la société] 507 o le  ruisseau  d'Argancy,  la  Cheuse,  le  ruisseau  de  Failly,  le  ruisseau  de  Vallières,  la  Cheneau,  le  Saint‐Pierre,  le  Bouillon,  la  Seille,  le  Poncé  et  le  Maupas  dans  le  fuseau  A4/RN431,  o la Moselle, le canal latéral de la Moselle, le Longeau, la Naux, le Cheseau, le Francheville,  le Ruau, le bon Saint‐Gengoult, le Mauvais Lieu, l'Ingressin et le Petit Ingressin, la rigole  d'alimentation  du  canal  de  la  Marne  au  Rhin,  l'ancien  canal  de  la  Marne  au  Rhin,  la  Moselle  canalisée,  le  Gare‐le‐cou,  la  Locher,  la  Queue  du  Mont,  les  Bouvades,  les  Etangs, le Longeau et la Souche dans le fuseau Gye/Dieulouard.    Les zones moyennement vulnérables dentifiées dans l’étude de la vulnérabilité de la ressource en eau  représentent un enjeu moyen.  Il s’agit des secteurs situés entre Yutz et l'échangeur du Linkling à Thionville (sauf la traversée de la  Moselle en enjeu fort), entre Richemont et Maizières‐lès‐Metz, autour d’Autreville‐sur‐Moselle et entre  Marbache et Bouxières‐aux‐Dames dans le fuseau A31.  Dans le fuseau Gye/Dieulouard, il s’agit du secteur de Dieulouard (étangs au nord‐est au nord‐ouest) et  du secteur Gye/Bicqueley/Moutrot à l’extrémité sud du fuseau.    Les enjeux faibles concernent les zones peu ou pas vulnérables :  o secteur  entre  Boust  et  Evrange  (hors  traversées  de  cours  d’eau)  et  entre  « Maison  Rouge » et le sud d’Hettange‐Grande dans le fuseau de la RD653,  o secteur entre l’échangeur du Linkling à Thionville et la frontière Luxembourgeoise (hors  traversées de cours d’eau), secteur entre Bertrange et  Yutz, entre Fey et Atton (sauf  traversées de cours d’eau) et secteur de Belleville dans le fuseau de l’A31,  o secteur de Serémange‐Erzange et du sud de Terville à l'embranchement avec l'A31 dans  le fuseau liaison A30/A31,  o d'Argancy à Fey (sauf traversées de cours d’eau) dans le fuseau A4/RN431,  o secteur au nord de Dieulouard et de Toul (sauf traversées de cours d’eau), secteur de  Bruley,  Pagney‐derrière‐Barine,  Ecrouves,  Domgermain  et  au  sud  de  Toul  (sauf  les  traversées de cours d’eau) dans le fuseau Gye/Dieulouard.  Pour faciliter la lecture, le tableau ci‐dessous, présente sous forme synthétique, les différents enjeux  identifiés.                  
  17. 17. [Nom de la société] 508   Sous‐thématique   (regroupement étape 1)  Composante   Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Eaux superficielles et  souterraines  (2)  Eaux superficielles  et souterraines  Traversée de Sœtrich    Traversée d'Uckange, de Florange et de Fameck    Section Maizières‐lès‐Metz/Hauconcourt    Secteur de Loisy  Section Dieulouard/Jaillon  Traversée de Toul  Secteur de Gondreville, Chaudeney‐sur‐Moselle  et Pierre‐la‐Treiche  Du nord de Thionville à "Maison Rouge"  Traversée d'Hettange‐Grande et du captage de  Boust   Entre l'interconnexion A31‐30 et Uckange  Secteur de Florange/Serémange‐Erzange  De l'interconnexion A31‐30 à Bertrange  Traversée du bois communal de Pont‐à‐Mousson  De la croix de Hauconcourt jusqu'à Argancy  Depuis la centrale électrique de Blénod jusqu'à  Autreville‐sur‐Moselle  Au sud et au nord de Francheville  Traversée de Toul  Depuis Gondreville jusqu'à Chaudeney‐sur‐Moselle  Entre Yutz et l'échangeur du Linkling    De Richemont à Maizières‐lès‐Metz  Secteur d'Autreville‐sur‐Moselle    De Marbache à Bouxières‐aux‐Dames    Secteur de Dieulouard (étangs)  Secteur Gye/Bicqueley/Moutrot  De Boust à Evrange  De "Maison Rouge" au sud d'Hettange‐Grande  De l'échangeur du Linkling à la frontière  Luxembourgeoise   Entre Bertrange et Yutz  Secteur de Serémange‐Erzange  Du sud de Terville à l'embranchement avec l'A31 D'Argancy à Fey  De Fey à Atton  Secteur de Belleville   Au nord de Dieulouard et de Toul   Secteur de Bruley, Pagney‐derrière‐Barine,  Ecrouves, Domgermain et au sud de Toul  Périmètre de captage immédiat et rapproché de  Roussy‐le‐Village, Boust, Hettange‐Grande,  Thionville‐Manom, Kanfen, Entrange, Bertrange,  Florange/Uckange, Fameck, Metz‐Nord,  Belleville, Atton, Loisy, Dieulouard, Saizerais,  Rosières‐en‐Haye, Francheville, Toul,  Gondreville, Ecrouves, Pierre‐la‐Treiche et  Chaudeney‐sur‐Moselle  Périmètre de captage éloigné de Rodemack,  Roussy‐le‐Village, Boust, Hettange‐Grande, Manom,  Thionville, Bertrange, Florange/Uckange, Fameck,  Metz‐Nord, Atton, Dieulouard, Saizerais, Rosières‐ en‐Haye, Jaillon, Brouvron, Toul, Ecrouves,  Bicqueley et Allain         Franchissements du Güsselpfad, de la Kissel, du  Krebsbach, du Billeron, de la Moselle, du  Terrouin, de l'ancien canal de la Marne au Rhin,  de la Moselle canalisée et du ruisseau de  Chaudeau  Franchissement du ruisseau du château de Preisch,  du Teutelsmoor, du Rhein, du Claire, du  Klingenbach, du ruisseau du Bois de la Grange, de la  Boler et son affluent à Roussy‐le‐Village, du  Muhlengrund, de la Kissel, du Reybach, du  Wampichbach, du Metzange, du Veymerange, de la  Moselle, de la Fensch, de l'Orne, de la Barche, du  ruisseau d'Argancy, de la Cheuse, du ruisseau de  Failly, du ruisseau de Vallières, de la Cheneau, du  Saint‐Pierre, du Bouillon, de la Seille, du Poncé, du  Maupas, du Vezon, du Breuil, des Creux, du ruisseau  de l'étang, de la Corvée, du Rupt, de la Mauchère,  de la Meurthe, de la Moselle, du canal latéral de la  Moselle, du Longeau, de la Naux, du Cheseau, du  Francheville, du Ruau, du Bon Saint‐Gengoult, du  mauvais lieu, de l'Ingressin et du Petit Ingressin, de  la rigole d'alimentation du canal de la Marne au  Rhin, de l'ancien canal de la Marne au Rhin, de la  Moselle canalisée, du Gare‐le‐cou, de la Locher, de  la Queue du Mont, des Bouvades, des Etangs, du  Longeau et de la Souche      Tableau 42 : tableau de hiérarchisation des enjeux – Eaux superficielles et souterraines
  18. 18. [Nom de la société] 530   3.4.3 Paysage et patrimoine (3)  PATRIMOINE  Les enjeux très forts en termes patrimoine sont les suivants :   ‐ Le site classé du château de la Grange et son parc à Manom, dans le fuseau de la RD653,  ‐ Les monuments historiques protégés, classés ou inscrits :  o Château de la Grange à Manom et château de Roussy‐Comté à Roussy‐le‐Village dans le  fuseau de la RD653,  o Ancien Ossuaire à Bertrange, pont écluse sud du couronné de Yutz, Porte du couronné  de Yutz et église Saint‐Maximin à Thionville, parc du domaine de Bétange à Florange,  nécropole à Lesménils et église Saint‐Léger à Custines dans les fuseaux de l’A31 et de la  liaison A30/A31,  o Croix de Louve à Vany dans le fuseau A4/RN431,  o Eglise  Saint‐Sébastien  et  château  de  Dieulouard,  maison  des  Dimes  à  Gondreville,  chapelle  de  la  Commanderie  de  Libdeau  à  Toul,  église  de  la  Nativité  à  Ecrouves  et  ancien  Prieuré  Saint‐Nicolas  de  la  Rochotte  à  Pierre‐la‐Treiche  dans  le  fuseau  Gye/Dieulouard.  ‐ Les grands sites touristiques (hors monument classé) ainsi que les ouvrages militaires :   o fort  d’Illange  et  fort  de  Yutz,  ouvrage  du  Zeiterholz  à  Entrange,  château  féodal  de  Custine à Kanfen, musée de la résistance et de la déportation à Thionville et château de  Clévent à Custines dans le fuseau de l’A31.  o château de Bétange à Florange, espace Culturel la Passerelle à Florange et château de  Pépinville dans le fuseau liaison A30/A31,  o fort Champagne à Mey dans le fuseau A4/RN431,  o château  de  Dieulouard  et  musée,  église  Saint‐Sébastien  et  chapelle  Notre‐Dame  des  Airs à Dieulouard, résidence de loisirs du Bois Bruley à Francheville, ouvrages du Vieux  Canton, de Francheville et de Ropage, fort du Vieux Canton, refuge du Mordant Chenil,  fort de Gondreville, redoute de Dommartin, chapelle de Gare‐le‐Cou à Toul, château de  la Rochotte, ancien fort du Tillot, ouvrage de Gye, cimetière militaire à Choloy‐Ménillot  et chapelle Saint‐Elophe à Moutrot.  A noter qu’aucune ZPPAUP et AVAP, ni aucun secteur sauvegardé ne sont recensés dans le fuseau  d’étude.  Les enjeux forts sont :   ‐ Les périmètres de protection des monuments historiques, classés ou inscrits :  o Château de la Grange à Manom, château de Roussy‐Comté et Seigneurie à Roussy‐le‐ Village et domaine de Preisch à Basse‐Rentgen, dans le fuseau de la RD653,  o Ancien Ossuaire à Bertrange, pont écluse sud du couronné de Yutz, Porte du couronné  de  Yutz,  église  Saint‐Maximin,  ancien  Hôtel  de  Raville,  ancien  hôtel  d’Eltz,  ancien  couvent des Clarisses, ancien château, ancien beffroi, Tour aux Puces, autel de la Patrie  et  château  de  Volkrange  à  Thionville,  parc  du  domaine  de  Bétange  à  Florange,  nécropole à Lesménils, église Saint‐Etienne à Belleville, église Saint‐Léger à Custines et  domaine des Tilles à Bouxières‐aux‐Dames dans le fuseau de l’A31,  o Croix  de  Louve  à  Vany,  pressoir  à  bascule  et  bâtiment  qui  l’abrite  à  Nouilly,  château  Espagne  et  église  Saint‐Pierre  à  Mey,  ancienne  chapelle  Saint‐Barthelémy  et  école  primaire publique à Vantoux dans le fuseau A4/RN431,  o Eglise  Saint‐Sébastien  et  château  de  Dieulouard,  maison  des  Dimes  à  Gondreville,  chapelle  de  la  Commanderie  de  Libdeau  à  Toul,  chapelle  du  Rosaire  et  chapelle  du  cimetière à Bruley, église de la Nativité à Ecrouves, château de Choloy‐Menillot, ancien  prieuré Saint‐Nicolas de la Rochotte et grotte Sainte‐Reine à Pierre‐la‐Treiche dans le  fuseau Gye/Dieulouard.  ‐ Les  zones  de  présomption  de  prescriptions  archéologiques  (ZPPA)  à  Manom,  Hettange‐ Grande, Thionville, Yutz, Uckange, Florange, Richemont, Hagondange, Mousson (totalité du  territoire communal) et Dieulouard (totalité du territoire communal),  ‐ Les golfs de Metz et d’Avrainville,  ‐ Les  itinéraires  inscrits  au  PDIPR  dans  le  département  de  la  Meurthe‐et‐Moselle :  de  Dieulouard  à  Rosières‐en‐Haye,  à  Custines,  Jaillon  et  Villey‐Saint‐Etienne,  secteur  de  Bruley/Pagney‐derrière‐Barine/Ecrouves,  secteur  de  Toul  (PITE),  Gye/Bicqueley  et  Pierre‐la‐ Treiche/Chaudeney‐sur‐Moselle.  A noter qu’aucun site inscrit ni aucun itinéraire inscrit au PDIPR de la Moselle n’a été recensé dans le  fuseau d’étude.  Les enjeux moyens sont :  ‐ Les  Parcs  et  jardins  (parc  de  Chatillon,  parc  de  la  Veymerange  et  parc  Wilson  à  Thionville,  Porte de Saint‐Louis) ainsi que la salle de spectacle de Serémange‐Erzange,   ‐ Les haltes nautiques et zones de loisirs à Thionville, Guénange (en projet), Buchel, Terville,  Hagondange  (en  projet),  Metz  (lac  Ariane),  Dieulouard  (étangs  de  pêche),  Belleville,  Gondreville, Chaudeney‐sur‐Moselle et Pierre‐la‐Treiche,  
  19. 19. [Nom de la société] 531 ‐ Les  véloroutes :  Charles  le  Téméraire  en  rives  de  Moselle  et  de  Meurthe  et  Boucles  de  la  Moselle,  ‐ Les sentiers de Grande Randonnée : GR 5, GRP Tour de Metz, GR5F, GR5G et GR Pays  de  Nancy‐Metz.  Les enjeux faibles concernent :  ‐ Les terrains de sports ou équipements sportifs à Richemont, Bertrange, Illange, Yutz, Terville,  Veymerange, Metzange, Thionville, Entrange, Kanfen, Zoufftgen, Hettange‐Grande, Evrange,  Basse‐Rentgen, Fameck, Florange, Sérémange‐Erzange, Mondelange, Hagondange, Talange,  Metz,  Marieulles,  Bouxières‐sous‐Froidmont,  Atton,  Loisy,  Dieulouard,  Belleville,  Custines,  Bouxières‐aux‐Dames, Jaillon, Francheville, Gondreville, Chaudeney‐sur‐Moselle, Ecrouves et  Bruley,   ‐ Les  circuits  pédestres  et  VTT :  sentier  de  découverte  du  Beerenweg,  forêt  de  Zoufftgen,  circuits  à  Terville,  Manom,  Thionville,  Failly,  Mey,  Nouilly,  Metz,  Peltre,  Marly,  Pouilly,  Dieulouard, Saizerais, Jaillon, Dommartin‐lès‐Toul, Chaudeney‐sur‐Moselle, Pierre‐la‐Treiche,  Bicqueley, Gye, Moutrot, Toul, Ecrouves, Pagney‐derrière‐Barine et Bruley, circuit de la Hardt,  sentier de petite randonnée à Charly‐Oradour ainsi que le calvaire de Bertrange,  ‐ Voies  vertes  de  la  CC  Rives  de  Moselle,  voies  vertes  et  pistes  cyclables  à  Metz  (Metz‐ Métropole), projet de voies vertes de la CC du Sud Messin ainsi que le projet de véloroute/voie  verte de Custines à Arnaville.        Grande  thématique  (regroupement  étape 2)  Sous‐ thématique  (regroupeme nt étape 1)  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible                            Milieu Humain                          (                        Paysage et  Patrimoine   (3)                        Site Inscrit : Château de la Grange et son parc à Manom          Monuments Historiques : Château de Roussy‐Comté à  Roussy‐le‐Village, château de la Grange à Manom, parc du  domaine de Bétange à Florange, pont écluse sud du  couronné d’Yutz, Porte du couronné d’Yutz et église Saint‐ Maximin à Thionville, ancien Ossuaire à Bertrange, croix  de Louve à Vany, nécropole à Lesménils, église Saint‐ Léger à Custines, église Saint‐Sébastien et château de  Dieulouard, maison des Dimes à Gondreville, chapelle de  la Commanderie de Libdeau à Toul, église de la Nativité à  Ecrouves et ancien Prieuré Saint‐Nicolas de la Rochotte à  Pierre‐la‐Treiche  Franchissement des périmètres des MH : domaine de  Preisch à Basse‐Rentgen, château de Roussy‐Comté et  Seigneurie à Roussy‐le‐Village, château de la Grange à  Manom, pont écluse sud du couronné d’Yutz, porte du  couronné d’Yutz, église Saint‐Maximin, ancien Hôtel de  Raville, ancien hôtel d’Eltz, ancien couvent des Clarisses,  ancien château, ancien Beffroi, tour aux Puces, autel de la  Patrie et château de Volkrange à Thionville, parc du  domaine de Bétange à Florange, ancien ossuaire à  Bertrange, croix de Louve à Vany, pressoir à bascule et  bâtiment qui l’abrite à Nouilly, château Espagne et église  Saint‐Pierre à Mey, ancienne chapelle Saint‐Barthelémy et  école primaire publique à Vantoux, nécropole à Lesménils,  église Saint‐Etienne à Belleville, église Saint‐Léger à  Custines, domaine des Tilles à Bouxières‐aux‐Dames, église  Saint‐Sébastien et château de Dieulouard, maison des Dimes  à Gondreville, chapelle de la Commanderie de Libdeau à  Toul, chapelle du Rosaire et chapelle du cimetière à Bruley,  église de la Nativité à Ecrouves, château de Choloy‐Menillot,  ancien prieuré Saint‐Nicolas de la Rochotte et grotte Sainte‐ Reine à Pierre‐la‐Treiche    ZPPA à Hettange‐Grande, Manom, Thionville, Yutz, Uckange,  Florange, Richemont, Hagondange, Mousson et Dieulouard       
  20. 20. [Nom de la société] 532 Grande  thématique  (regroupement  étape 2)  Sous‐ thématique  (regroupeme nt étape 1)  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible                            Milieu Humain                             Paysage et  Patrimoine   (3)      Sites touristiques : Château féodal de Custine à Kanfen,  ouvrage du Zeiterholz à Entrange, musée de la résistance  et de la déportation à Thionville, fort d’Illange et fort de  Yutz, château de Bétange à Florange, espace Culturel la  Passerelle à Florange, château de Pépinville, fort  Champagne à Mey, château de Dieulouard et musée,  château de Clévent à Custines, résidence de loisirs du Bois  Bruley à Francheville, ouvrages du vieux Canton, de  Francheville et de Ropage, fort du vieux canton, refuge du  Mordant Chenil, fort de Gondreville, redoute de  Dommartin, château de la Rochotte, ancien fort du Tillot,  ouvrage de Gye, cimetière militaire à Choloy‐Ménillot,  église Saint‐Sébastien et chapelle Notre‐Dame des Airs à  Dieulouard, chapelle de Gare‐le‐Cou à Toul et chapelle  Saint‐Elophe à Moutrot   Itinéraires inscrits au PDIPR de la Meurthe‐et‐Moselle    Golfs de Metz et d’Avrainville  Parc  de  Chatillon,  parc  de  la  Veymerange  et  parc Wilson à Thionville, porte de Saint‐Louis  et salle de spectacle à Serémange‐Erzange  Halte  nautique  et  zones  de  loisirs  (Buchel,  Terville,  Thionville,  Guénange,  Hagondange,  Metz,  Dieulouard,  Belleville,  Gondreville,  Chaudeney‐sur‐Moselle et Pierre‐la‐Treiche)  Véloroutes (Charles le Téméraire et boucles de  la Moselle)  Sentier de Grande Randonnée (GR 5, GRP Tour  de  Metz,  GR5F,  GR5G,  GR  Pays  de  Nancy‐ Metz)  Terrains  de  sports  ou  équipements  sportifs  (Basse‐ Rentgen,  Evrange,  Hettange‐Grande,  Zoufftgen,  Kanfen,  Entrange,  Thionville,  Metzange,  Veymerange,  Terville,  Yutz,  Illange,  Bertrange,  Richemont,  Fameck,  Florange,  Sérémange‐Erzange,  Mondelange,  Hagondange,  Talange,  Metz,  Marieulles,  Bouxières‐sous‐Froidmont,  Atton,  Loisy,  Dieulouard,  Belleville,  Custines,  Bouxières‐aux‐ Dames,  Jaillon,  Francheville,  Gondreville,  Chaudeney‐sur‐Moselle, Ecrouves et Bruley)  Circuits pédestres et VTT (sentier de découverte du  Beerenweg,  forêt  de  Zoufftgen,  circuit  à  Terville,  Manom, Thionville, Failly, Mey, Nouilly, Metz, Peltre,  Marly,  Pouilly,  Dieulouard,  Saizerais,  Jaillon,  Dommartin‐lès‐Toul, Chaudeney‐sur‐Moselle, Pierre‐ la‐Treiche, Bicqueley, Gye, Moutrot, Toul, Ecrouves,  Pagney‐derrière‐Barine,  Bruley,  circuit  de  la  Hardt,  sentier de petite randonnée à Charly‐Oradour)  Voie verte de la CC Rives de Moselle, voie verte et  pistes cyclables à Metz, projet de voie verte de la CC  du sud messin et projet de véloroute/voie verte de  Custines à Arnaville  Calvaire de Bertrange.  Tableau 43 : tableau de hiérarchisation des enjeux –Patrimoine
  21. 21. [Nom de la société] 533 PAYSAGE   Les enjeux relatifs au volet paysager sont présentés dans le tableau ci‐après.   Sous‐thématique  environnementale  (regroupement  niveau 1)  Composante  environnementale  Rappel des critères  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Paysage  (et patrimoine)  (3)  Paysage et unités  paysagères  Valeur paysagère  ‐ Lisibilité :  Préservation de  l’organisation des  structures  paysagères  constitutives aux  grands ensembles  paysagers lorrains  Structures de paysage de Côte et de buttes  témoins mitoyennes au fuseau mais  perceptibles depuis le fuseau :   ‐ Côte de Moselle entre frontière  luxembourgeoise et Dieulouard  ‐ Butte de Mousson  ‐ Butte de Xon  ‐ Butte Sainte Geneviève  ‐ Mont Saint Michel  ‐ ...  Compris dans le fuseau en tout ou partie :  ‐ Côte Barine  ‐ Côte de Toul de Bruley à Dongermain  Paysage de fond de vallée encaissée / vallon urbanisé ou  non :      Mitoyens au fuseau mais perceptible depuis le fuseau :   ‐ Villages de creux de vallons    Compris dans le fuseau en tout ou partie :  ‐ Vallée du Terroin  ‐ Bourgs implantés dans les boucles de Moselle / en  terrasse sur la Moselle : Gondreville, Dommartin‐les‐ Toul,  La Bouvade, Chaudeney‐sur‐Moselle  Paysage d’eau :   ‐ Vallée de la Moselle dans les espaces en  stade transitoire : reconquête végétale  entre Richemont et Hauconcourt  ‐ Croix de Hauconcourt à Argancy  Implantation sur les plateaux  ‐ Secteur de l’Obrion à Dieulouard  Paysage horizontal peu habité dans les  secteurs dominés par une activité intensive  agricole ou industrielle  ‐ secteur d’agriculture intensive : plateau  messin d’Argancy à Fey  ‐ secteur d’agriculture intensive sur le  plateau de Haye  ‐ secteur drainé de la plaine de la Woëvre    Paysage d’infrastructures  ‐ secteur entre Bouxière‐sous‐Froidmont et  Lesménils (LGV)  ‐ Secteur de Toul sur tracé A31 existant    Paysage en reconversion faisant l’objet  d’une ‘table rase’ :  ‐ Anciens sites industriels / gravières de  bord de Moselle : secteur centrale de  Richemont  ‐ Authenticité :  Maintien et  valorisation des  diversités   paysagères vectrices  d’identité lorraine  Sites emblématiques lorrains (périmètre  DREAL) :    ‐ Côte de Moselle et buttes témoins    ‐ Côte est de la Moselle et Grand Couronné  ‐ Côtes ouest de la Moselle et abords du   Château de Prény  ‐ Vallée et canal de la Moselle entre  Fontenoy‐s‐M et Liverdun  ‐ Vallée de la Moselle entre Toul et Neuves‐ Maisons  ‐ Côte de Toul  Paysage rural agricole / arboricole  : ‐ secteurs d’agriculture extensive structurée par du bocage  + villages dans le creux des vallons de Marieulles à  Bouxières‐sous‐Froidmont  ‐ vergers en pied de côte de Bruley à Dongermain    Paysage forestier  :  ‐ Boisements structurants des plateaux : boisements entre  Frontière et Thionville, de Fey à Mousson, Plateau de Haye  de Dielouard à Jaillon  ‐ Boisements constitutifs des continuités et lignes de  forces : ceinture boisée de Thionville, SUV de Toul  ‐ Boisements écran/filtre de protection de covisibilité :  ceinture boisée de Thionville, SUV de Toul    Paysage habité :  Typomorphologie urbaine  ‐ villages groupés sur les Plateau Lorrain et  Plateau de Haye    Espace ouvert de type clairière  ‐ clairière sur le Plateau Lorrain et sur le  Plateau de Haye  Interstice urbain   
  22. 22. [Nom de la société] 534 Sous‐thématique  environnementale  (regroupement  niveau 1)  Composante  environnementale  Rappel des critères  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  ‐ bourg ou ensemble urbain en harmonie avec la  morphologie du site :  Paysage de fond de vallée encaissée  ‐ Éléments  identitaires :  Mise en scène / mise  en réseau et  signalement des  éléments reconnus  porteurs de sens et  d’identité  Bâti industriel lorrain / présence de la  Moselle ou vallée sidérurgique :  ‐ bâtiments techniques  U4, centrale sur la  Moselle (centrale thermique de Blénod‐les‐ PAM, sidérurgique de Richemont , nucléaire  de Cattenom) entrées des vallées  sidérurgiques (Orne à Richemont et Fensch à  Thionville)    Patrimoine militaire : ligne Maginot    Patrimoine architectural : cathédrale de Metz  et de Toul    Patrimoine naturel / buttes témoins : Côte  Saint Michel, Schwerenberg, Butte de  Mousson, Butte de Xon, Butte Sainte  Geneviève, Mont‐Saint‐Michel, Côte Barine  Éléments participant à l’image du paysage et à sa  représentation locale.  Éléments ‘indice’ d’un type de paysage.    Présence de la Moselle :    ‐ Ripisylve le long de la Moselle et de ses affluents entre  Thionville et Metz  et Est de Toul  ‐ éléments techniques (usines, barrage à Toul)    Présence de structures arborées en milieu urbanisé ou en  paysage dépourvu de structure végétale :    ‐ Alignement de Bétange  ‐ Alignement le long des RD  ‐ Eléments de verticalité dans le paysage  quotidien : clochers, cheminée d’usines,  château d’eau, silo...    Vulnérabilité visuelle  / covisibilité  ‐ Transparence et  point de vue :  Équilibre entre vues  offertes et  découverte du  territoire pour  l‘usager et qualité du  cadre de vie des  riverains  Zone de pente élevée au dessus d’une plaine Co visibilité entre deux reliefs marqués  ‐ Vallée de la Moselle entre Butte de  Mousson – Butte Sainte‐geneviève –  Dieulouard  ‐ secteur ouest de Toul entre Mont‐Saint‐ Michel et Cotes de Toul de Bruley à  Dongermain    Espace de respiration ou coupure urbaine en  surplomb :  ‐ Secteur des Grandes Longueurs à l’ouest de  Thionville  ‐ Ferme du Charmois à l’est de Toul  Ouverture depuis les villages des fronts de côte ‐ Secteur des Grandes Longueurs à l’ouest de Thionville  ‐ Ferme du Charmois à l’est de Toul    Points de vue non aménagés depuis les routes et chemins  en front et crêtes de côte  ‐ Secteur des Grandes Longueurs à l’ouest de Thionville  ‐ Ferme du Charmois à l’est de Toul    Espace cloisonné par une trame végétale alluviale ou  bocagère  ‐ Bord de Moselle  ‐ Plateaux    Villages groupés des plateaux et de la Plaine de Woëvre  Haies ou alignements écrans  ‐ Secteur urbanisé entre frontière et  Thionville, entre Thionville et Croix de  Hauconcourt, Plateau de Haye, Plaine de  Woëvre  Traversée de boisements où le relief est  faible  ‐ Altérations  :  Restructuration des  espaces  ‘en devenir’  dans un souci de  Paysage en devenir en fond de vallée  ‐ Anciens sites industriels et sidérurgiques    Paysage en devenir en bord de Moselle ou  Paysage de frange urbaine ‐ Ensemble du contournement ouest de Thionville  ‐ Contournement est de Metz  ‐ Toul Nord ZAE de Metz  Existence de quelques éléments de  dégradation ne perturbant pas la lecture  du paysage dans son ensemble ou des  espaces dégradés intercalés dans dans un  Paysage de côte et buttes témoins
  23. 23. [Nom de la société] 535 Sous‐thématique  environnementale  (regroupement  niveau 1)  Composante  environnementale  Rappel des critères  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  cohérence et de  perméabilité.  zone alluviale  ‐ Anciens sites industriels entre Thionville et  Metz ; Loisy et Dieulouard  ‐ Anciennes gravières, vallée de la Moselle  entre Thionville et Metz ; Mousson et  Dieulouard et Boucles de Moselle à Toul  ‐ Toul Boucles de Moselle secteur de Gondreville paysage globalement peu altéré    Vallée de la Moselle entre Loisy et  Dieulouard  ‐ Eléments de  scénographie :  Préservation des  éléments de mise en  scène et de balisage  du parcours  ‐ Belvédères aménagés le long des  cheminements des Côtes de Toul  ‐ Belvédères sur la vallée de la Moselle depuis  Dieulouard  ‐ Point de vue depuis la Butte de Mousson et  Butte Sainte Geneviève  Boisements et leur lisière remplissant une fonction de  seuil entre deux séquences  ‐ Géométrie des boisements des plateaux entre frontière et  Thionville, Fey et Mousson et Plateau de Haye entre  Dieulouard et Jaillon    Rupture de pente :  ‐ Dieulouard : passage de la vallée au plateau de Haye  ‐ Jaillon : passage du plateau de Haye à la plaine de Woëvre,  vue sur les côtes de Toul et buttes témoins  ‐ Nord de Florange    Elément de cadrage d’un cône de vue / équipement et bâti ‐ Coupure urbaine contournement est de Metz  ‐ OA sur la Moselle à Toul  ‐ OA sur la Moselle à Argancy  ‐ Echangeur Nord de Thionville, échangeur de Richemont et  de Fey    Structures végétales autre que boisements :  ‐ Alignement de Bétange  ‐ Alignement de chênes (sud Bois de Juré)    ‐ Alignement sur RD 907 et 191  ‐ ripisylve le long de la Moselle entre croix de hauconcourt  et Fey  ‐ ripisylve le long du Terroin  ‐ ripisylve le long de la Moselle à Dieulouard      Tableau 44 : tableau de hiérarchisation des enjeux –Paysage A noter que certains monuments historiques et sites touristiques importants ne sont pas lisibles sur les cartes ci‐dessous (échelle 1/25 000ème)  notamment dans la traversée de Thionville et de Terville.   Plusieurs zooms extraits de la carte principale sont donc présentés après les planches paysage et patrimoine.      
  24. 24. [Nom de la société] 557 Carte 15 : Hiérarchisation – paysage et patrimoine – zooms sur les secteurs de Terville et de Thionville
  25. 25. [Nom de la société] 558   3.4.4 Agriculture et sylviculture (4)  Les enjeux très forts concernent les sièges d’exploitation dans les fuseaux d’étude:   ‐ 15 sièges dans le fuseau de la RD653,  ‐ 10 sièges dans le fuseau de l’A31,  ‐ 1 siège dans le fuseau A4/RN431,  ‐ 29 sièges dans le fuseau Gye/Dieulouard.  Les enjeux forts sont relatifs aux recensements :  ‐ Des cultures spécialisées : cultures maraichères à Thionville, Terville et Autreville‐sur‐Moselle  et vignobles à Pagney‐derrière‐Barine et Bruley,  Les données de localisation concernant les parcelles de cultures biologiques n’ont pu être identifiées.  A noter également que l’état parcellaire agricole ne peut être réalisé à ce stade d’études d’opportunité.  Ces éléments seront collectés dans la suite des études liées au projet A31 bis et seront primordiaux afin  d’étudier l’impact du projet A31 bis sur le morcellement agricole, la consommation des espaces et les  coupures éventuelles des chemins d’exploitation.  ‐ Des forêts communales relevant du régime forestier (RF) à :  o Roussy‐le‐Village, Manom, Boust et Hettange‐Grande dans le fuseau de la RD653,  o Zoufftgen, Kanfen, Entrange (traversée par l’A31), Florange, Terville, Thionville, Yutz,  Illange,  Bertrange,  Guénange,  Bouxières‐sous‐Froidmont,  Lesménils,  Atton,  Mousson  (traversée par l'A31), Bezaumont et Marbache dans le fuseau de l’A31,  o Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson,  Dieulouard  (traversée  par  la  RD611),  Belleville,  Saizerais,  Jaillon,  Villey‐Saint‐Etienne,  Toul,  Bouvron,  Bruley,  Dommartin‐lès‐Toul,  Chaudeney‐ sur‐Moselle, Mont‐le‐Vignoble et Gye dans le fuseau Gye/Dieulouard.  ‐ Des forêts domaniales relevant du régime forestier à :  o Hettange‐Grande (Garche) dans le fuseau de la RD653,  o Zoufftgen, Florange et Mousson dans le fuseau de l’A31.  ‐ Des forêts privées dotées d’un Plan Simple de Gestion (PSG) à :   o Basse‐Rentgen, Hettange‐Grande et Manom dans le fuseau de la RD653,  o Thionville,  Florange,  Bertrange,  Hayange,  Serémange‐Erzange,  Coin‐lès‐Cuvry,  Lorry‐ Mardigny et Cheminot (traversées par l'A31) ainsi que Custines dans les fuseaux de l’A31  et de la liaison A30/A31,  o Charly‐Oradour, Metz et Peltre dans le fuseau A4/RN431,  o Dieulouard,  Bouvron,  Pierre‐la‐Treiche,  Toul  et  Charmes‐la‐Côte  dans  le  fuseau  Gye/Dieulouard.  Les enjeux moyens concernent :  ‐ le zonage AOC "Côtes de Toul" (vignoble) identifié à Domgermain, Pagney‐derrière‐Barine et  Bruley,  ‐ les forêts privées non dotées d’un PSG. Elles sont recensées :  o dans  l’ensemble  des  communes  du  fuseau  de  la  RD653  dont  notamment  Hettange‐ Grande,  o à  Zoufftgen,  Entrange,  Thionville,  Yutz,  Illange,  Richemont,  Maizières‐lès‐Metz,  Hauconcourt,  Fey,  Coin‐lès‐Cuvry,  Marieulles,  Lorry‐Mardigny,  Bouxières‐sous‐ Froidmont, Mousson, Atton, Belleville, Marbache et Custines dans le fuseau de l’A31,  o à Florange, Hayange, Serémange‐Erzange, Fameck et Richemont dans le fuseau liaison  A30/A13,  o à Argancy, Charly‐Oradour, Failly, Mey, Vany, Vantoux, Metz et Marly dans le fuseau  A4/RN431,  o à  Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson,  Bezaumont,  Autreville‐sur‐Moselle,  Dieulouard,  Belleville,  Saizerais,  Rosières‐en‐Haye,  Avrainville,  Jaillon,  Francheville,  Villey‐Saint‐ Etienne,  Toul,  Gondreville,  Dommartin‐lès‐Toul,  Chaudeney‐sur‐Moselle,  Pierre‐la‐ Treiche,  Bicqueley,  Gye,  Moutrot,  Mont‐le‐Vignoble,  Charmes‐la‐Côte,  Cholloy‐ Ménillot,  Ecrouves,  Pagney‐derrière‐Barine,  Bruley  et  Bouvron  dans  le  fuseau  Gye/Dieulouard.  Pour faciliter la lecture, le tableau ci‐dessous, présente sous forme synthétique, les différents enjeux  identifiés.   
  26. 26. [Nom de la société] 559     Grande  thématique   (regroupement  étape 2)  Sous‐thématique  (regroupement étape  1)  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Milieu humain  Agriculture et  sylviculture  (4)  55 sièges d’exploitation  Activité de cultures maraichères à Thionville, Terville et Autreville‐sur‐Moselle  Vignobles à Pagney‐derrière‐Barine et Bruley  Zonage AOC "Côtes de Toul" à Domgermain, Pagney‐derrière‐Barine et Bruley        Forêts communales relevant du RF à Roussy‐le‐Village, Manom, Boust, Hettange‐ Grande, Zoufftgen, Guénange, Kanfen, Entrange, Florange, Terville, Thionville, Yutz,  Illange, Bertrange, Bouxières‐sous‐Froidmont, Lesménils, Atton, Mousson,  Bezaumont, Marbache, Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson, Dieulouard, Belleville,  Saizerais, Jaillon, Villey‐Saint‐Etienne, Toul, Bouvron, Bruley, Dommartin‐lès‐Toul,  Chaudeney‐sur‐Moselle, Mont‐le‐Vignoble et Gye    Forêts domaniales relevant du RF à Hettange‐Grande, Zoufftgen, Florange et  Mousson    Forêts privées dotées d’un PSG à Basse‐Rentgen, Hettange‐Grande, Manom,  Thionville, Florange, Bertrange, Hayange, Serémange‐Erzange, Charly‐Oradour,  Metz, Peltre, Coin‐lès‐Cuvry, Lorry‐Mardigny, Cheminot, Custines, Dieulouard,  Bouvron, Pierre‐la‐Treiche, Toul et Charmes‐la‐Côte  Forêts privées non dotées d’un PSG à Zoufftgen, Entrange, Thionville, Yutz, Illange,  Richemont, Florange, Hayange, Serémange‐Erzange, Fameck, Maizières‐lès‐Metz,  Hauconcourt, Argancy, Charly‐Oradour, Failly, Mey, Vany, Vantoux, Metz Marly,  Fey, Coin‐lès‐Cuvry, Marieulles, Lorry‐Mardigny, Bouxières‐sous‐Froidmont,  Mousson, Atton, Belleville, Marbache, Custines, Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson,  Bezaumont, Autreville‐sur‐Moselle, Dieulouard, Belleville, Saizerais, Rosières‐en‐ Haye, Avrainville, Jaillon, Francheville, Villey‐Saint‐Etienne, Toul, Gondreville,  Dommartin‐lès‐Toul, Chaudeney‐sur‐Moselle, Pierre‐la‐Treiche, Bicqueley, Gye,  Moutrot, Mont‐le‐Vignoble, Charmes‐la‐Côte, Cholloy‐Ménillot, Ecrouves, Pagney‐ derrière‐Barine, Bruley et Bouvron    Ainsi que l’ensemble des communes du fuseau de la RD653     Tableau 45 : tableau de hiérarchisation des enjeux – Agriculture et sylviculture     
  27. 27. [Nom de la société] 581   3.4.5 Urbanisme, habitat, activités et réseaux (5)  Les enjeux très forts concernent :  ‐ les cœurs de bourg et d’agglomération, denses et continus, ainsi que les secteurs d’activités  existants,  avec  notamment  la  ZAC  de  l’Emaillerie  à  Manom,  la  ZAC  de  Metzange‐Buchel  à  Thionville, la zone commerciale du Linkling à Thionville, l’espace Cormontaigne à Thionville, la  ZA  du  Beau  Vallon  d’Illange,  la  ZI  de  Bellevue  à  Guénange,  le  site  d'ARCELORMITTAL  à  Serémange‐Erzange,  la  zone  des  vieilles  vignes  à  Florange,  la  zone  industrielle  du  Breuil  à  Florange, le parc d'activités d'Ebange‐Sainte‐Agathe à Florange et Fameck, le parc d'activités  de la Feltière à Fameck, la zone artisanale du Pont de Pierre à Uckange, la zone d'activités de la  Sente  à  Mondelange,  la  ZA  du  Triangle‐Ponte  à  Talange,  la  ZA  les  Grands  Tiers  à  Talange/Hauconcourt, le pôle industriel du Malambas à Hauconcourt, la ZAC de Lauvallières, le  Grand Projet de Ville de Metz‐Borny, la zone Sébastopol, l’Actipôle, le Technopôle, la ZAC de la  Grange‐aux‐Bois à Metz, la centrale électrique de Blénod, la ZAC de la Ferrière à Dieulouard, le  parc Eiffel Energie à Millery, Custines et Frouard, le site de Toul‐Rosières à Rosières‐en‐Haye et  Jaillon,  la  ZAC  de  Villey‐Saint‐Etienne,  le  pôle  industriel  Toul  Europe  (PITE)  à  Toul,  le  pôle  commercial et hôpital Jeanne d'Arc à Dommartin‐lès‐Toul et l’espace du Génie à Ecrouves,  ‐ Les réseaux RTE (ligne 63 kV, 225 kV et 400 kV) notamment :  o sur le secteur d’Hettange‐Grande et Manom dans le fuseau de la RD653,  o sur  les  secteurs  de  Thionville,  Richemont‐Illange,  Mondelange,  Hagondange,  Ay‐sur‐ Moselle,  Talange,  Hauconcourt,  Maizières‐lès‐Metz,  Atton,  Custines,  Pompey,  Dieulouard et Bouxières‐aux‐Dames dans le fuseau de l’A31,  o sur l’ensemble du fuseau A30/A31 (Florange, Serémange‐Erzange, Hayange, Fameck et  Uckange),  o sur  le  secteur  de  Charly‐Oradour,  Argancy,  Vany,  Mey  et  Pouilly  dans  le  fuseau  A4/RN431,  o sur le secteur de Loisy, Bezaumont, Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson, Dieulouard, Autreville‐ sur‐Moselle,  Belleville,  Bouvron,  Francheville,  Toul,  Villey‐Saint‐Etienne,  Gondreville,  Pagney‐derrière‐Barine, Ecrouves et Cholloy‐Ménillot dans le fuseau Gye/Dieulouard.    ‐ Le réseau GRT gaz à Thionville, Florange, Fameck, Maizières‐lès‐Metz, Hauconcourt, Argancy,  Vany, Mey, Metz, Peltre, Pouilly, Marly, Cuvry, Lesménils, Atton, Mousson, Loisy, Bezaumont,  Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson,  Dieulouard,  Custines,  Frouard,  Avrainville,  Francheville,  Villey‐ Saint‐Etienne, Toul, Bruley et Pagney‐derrière‐Barine.  Les enjeux forts concernent :   ‐ Les équipements spécifiques :   o stations  d’épuration à  Hettange‐Grande  (existante  et  en  projet),  Guénange,  Ay‐sur‐ Moselle  (STEP  de  la  Barche  existante  et  extension  projetée),  Ay‐sur‐Moselle  (STEP  communale),  Failly,  Pouilly,  Marieulles,  Custines,  Bouxières‐aux‐Dames,  Dieulouard,  Toul, dans le Pôle Industrielle Toul Europe (PITE), Pierre‐la‐Treiche et Bicqueley,   o déchèteries à Thionville (ZA Metzange‐Buchel), Illange, Florange, Talange, Dieulouard  et Toul (professionnelle),  o immeubles militaires à Manom, Entrange, Hettange‐Grande, Thionville, Dommartin‐lès‐ Toul, Toul, Ecrouves, Domgermain et Gondreville.  ‐ Les  hameaux  notamment  le  secteur  d’Evrange,  Dodenom,  « Maison‐Rouge »,  Richemont  (Pépinville), Bertrange, Talange, Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson, Custines et Domgermain,  ‐ Les emplacements réservés inscrits au PLU ou POS des communes du fuseau d’études.  ‐ Les servitudes militaires à Entrange, Thionville et Hettange‐Grande,  ‐ Les carrières à Hagondange, Serémange‐Erzange, Dieulouard, Pierre‐la‐Treiche, Bicqueley et  Villey‐Saint‐Etienne,  ‐ Les réseaux fibre optique sur tout le linéaire de l’A31, de l’A30, de la RN431 et sur les secteurs  de Basse‐Rentgen, Hettange‐Grande, Manom, Charly‐Oradour, Metz et Pouilly ; également le  long  de  la  RN57  à  Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson  et  Dieulouard,  de  la  RD10  et  de  la  RD611  à  Dieulouard, de la RD611 et de la RD907 à Saizerais, en traverse de Rosières‐en‐Haye, pour la  desserte du PITE à Toul, le long de la Moselle canalisée à Gondreville et Toul, de l'Ingressin à  Ecrouves et de la RD960 en traverse de Toul et Mont‐le‐Vignoble,  ‐ Le réseau oléoduc au niveau de Kanfen et Roussy‐le‐Village jusqu’au Luxembourg, en traverse  d'Augny  et  Coin‐lès‐Cuvry,  depuis  Bruley  jusqu'à  Moutrot  et  à  Pagney‐derrière‐Barine,  Ecrouves, Cholloy‐Ménillot, Domgermain, Toul, Gye et Moutrot.  ‐ Le  réseau  AIR  Liquide  en  traverse  d'Entrange,  Thionville,  Terville,  Richemont,  Florange,  Serémange‐Erzange, Fameck, Uckange, Mondelange, Ay‐sur‐Moselle, Talange, Hauconcourt,  Argancy, Vany, Mey, Atton, Custines, Frouard et Bouxières‐aux‐Dames. 
  28. 28. [Nom de la société] 582 Les enjeux moyens concernent :  ‐ Les projets d'habitat ou d'activité à portée stratégique avec notamment la ZAC Kanfen, la  ZAC Meilbourg à Yutz, l’Europort Lorraine à Illange, ITEC Terra Lorraine, le parc du Technopôle  à Metz, la ZAC de Bouxières‐Lesménils, le Pôle Industriel Toul Europe (PITE) à Toul et la zone  portuaire de Gondreville,  ‐ Les habitats isolés,  ‐ Les  espaces  boisés  classés  (EBC)  répartis  notamment  au  nord  de  l’échangeur  A30/A31  jusqu’aux  Luxembourg  (Evrange,  Basse‐Rentgen,  Roussy‐le‐Village,  Hettange‐Grande,  Boust  Manom,  Zoufftgen,  Entrange,  Thionville,  Terville  Yutz,  Bertrange,  Guénange,  Richemont,  Florange et Hayange), quelques EBC éparses dans les fuseaux A4/RN431 (Charly‐Oradour, Mey,  Vantoux, Metz, Peltre, Marly et Augny) et Gye/Dieulouard (Autreville‐sur‐Moselle, Marbache,  Belleville,  Saizerais,  Rosières‐en‐Haye,  Avrainville,  Toul,  Dommartin‐lès‐Toul,  Pierre‐la‐ Treiche,  Gye,  Mont‐le‐Vignoble  et  Bruley)  et  plus  denses  entre  Fey  et  Lorry‐Mardigny  (Fey,  Coin‐lès‐Cuvry, Marieulles, Lorry‐Mardigny et Bouxières‐sous‐Froidmont).   Les enjeux faibles concernent les projets d’habitat ou d’activités dans les communes des fuseaux  d’études (zones AU, NA, AUx, NAx au PLU ou POS).  Pour faciliter la lecture, le tableau ci‐dessous, présente sous forme synthétique, les différents enjeux  identifiés.    
  29. 29. [Nom de la société] 583   Grande thématique  (regroupement  étape 2)  Sous‐thématique  (regroupement étape 1)  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Milieu humain  Urbanisme, habitat,   activités et réseaux  (5)   Cœurs de bourg et d’agglomération    Secteurs d’activités existants (ZAC de l’Emaillerie à Manom, ZAC de  Metzange‐Buchel à Thionville, zone commerciale du Linkling à Thionville,  espace Cormontaigne à Thionville, ZA du Beau Vallon d’Illange, ZI de Bellevue  à Guénange, site d'ARCELORMITTAL à Serémange‐Erzange, zone des vieilles  vignes à Florange, zone industrielle du Breuil à Florange, parc d'activités  d'Ebange‐Sainte‐Agathe à Florange et Fameck, parc d'activités de la Feltière à  Fameck, zone artisanale du Pont de Pierre à Uckange, zone d'activités de la  Sente à Mondelange, ZA du Triangle‐Ponte à Talange, ZA les Grands Tiers à  Talange/Hauconcourt, pôle industriel du Malambas à Hauconcourt, ZAC de  Lauvallières, GPV de Metz‐Borny, Sébastopol, Actipôle, Technopôle, ZAC de la  Grange‐aux‐Bois à Metz, centrale électrique de Blénod, ZAC de la Ferrière à  Dieulouard, parc Eiffel Energie à Millery, Custines et Frouard, site de Toul‐ Rosières à Rosières‐en‐Haye et Jaillon, ZAC de Villey‐Saint‐Etienne, pôle  industriel Toul Europe (PITE) à Toul, pôle commercial et hôpital Jeanne d'Arc  à Dommartin‐lès‐Toul et espace du Génie à Ecrouves)  STEP de Hettange‐Grande, Guénange, de la Barche à Ay‐sur‐ Moselle, d'Ay‐sur‐Moselle, de Failly, de Pouilly, de Marieulles, de  Custines, de Bouxières‐aux‐Dames, de Dieulouard, de Toul et du  PITE, de Pierre‐la‐Treiche et de Bicqueley    Déchèteries de Thionville, d’Illange, de Florange, de Talange, de  Dieulouard et de Toul    Immeubles militaires (Manom, Entrange, Hettange‐Grande,  Thionville, Dommartin‐lès‐Toul, Toul, Ecrouves, Domgermain et  Gondreville)    Hameaux notamment à Evrange, Dodenom, « Maison‐Rouge »,  Richemont, Bertrange, Talange, Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson,  Custines et Domgermain    Carrières à Hagondange, Serémange‐Erzange, Dieulouard, Pierre‐ la‐Treiche, Bicqueley et Villey‐Saint‐Etienne  ZAC Kanfen, ZAC Meilbourg à Yutz,  Europort Lorraine à Illange, ITEC Terra  Lorraine, parc du Technopôle à Metz,  ZAC de Bouxières‐Lesménils, Pôle  Industriel Toul Europe (PITE) à Toul,  zone portuaire de Gondreville    Habitats isolés  Projets d’habitat ou  d’activités     Emplacement réservé    Servitude militaire à Entrange, Thionville et Hettange‐Grande  EBC répartis notamment au nord de  l’échangeur A30/A31 jusqu’aux  Luxembourg, quelques EBC éparses  dans les fuseaux A4/RN431 et  Gye/Dieulouard et plus denses entre  Fey et Lorry‐Mardigny     RTE (ligne électrique), secteurs d’Hettange‐Grande, Manom, Thionville,  Illange, Richemont, Mondelange, Hagondange, Ay‐sur‐Moselle, Talange,  Hauconcourt, Maizières‐lès‐Metz, Charly‐Oradour, Argancy, Vany, Mey,  Pouilly, Atton, Custines, Pompey, Dieulouard, Bouxières‐aux‐Dames, Loisy,  Bezaumont, Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson, Dieulouard, Autreville‐sur‐Moselle,  Belleville, Bouvron, Francheville, Toul, Villey‐Saint‐Etienne, Gondreville,  Pagney‐derrière‐Barine, Ecrouves et Cholloy‐Ménillot  Ensemble du fuseau A30/A31    GRT gaz à Thionville, Florange, Fameck, Maizières‐lès‐Metz, Hauconcourt,  Argancy, Vany, Mey, Metz, Peltre, Pouilly, Marly, Cuvry, Lesménils, Atton,  Mousson, Loisy, Bezaumont, Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson, Dieulouard,  Custines, Frouard, Avrainville, Francheville, Villey‐Saint‐Etienne, Toul, Bruley  et Pagney‐derrière‐Barine  Fibre optique sur tout le linéaire de l’A31, de l’A30, de la RN431  et secteurs de Basse‐Rentgen, Hettange‐Grande, Manom, Charly‐ Oradour, Metz et Pouilly  Le long de la RN57 à Blénod‐lès‐Pont‐à‐Mousson et Dieulouard,  de la RD10 et de la RD611 à Dieulouard, de la RD611 et RD907 à  Saizerais, en traverse de Rosières‐en‐Haye, desserte du PITE à  Toul, le long de la Moselle canalisée à Gondreville et Toul, de  l'Ingressin à Ecrouves, de la RD960 en traverse de Toul et Mont‐ le‐Vignoble    Oléoduc à Kanfen et Roussy‐le‐Village jusqu’au Luxembourg, en  traverse d'Augny et Coin‐lès‐Cuvry, depuis Bruley jusqu'à  Moutrot et à Pagney‐derrière‐Barine, Ecrouves, Cholloy‐Ménillot,  Domgermain, Toul, Gye et Moutrot    Air Liquide en traverse d'Entrange, Thionville, Terville,  Richemont, Florange, Serémange‐Erzange, Fameck, Uckange,  Mondelange, Ay‐sur‐Moselle, Talange, Hauconcourt, Argancy,  Vany, Mey, Atton, Custines, Frouard et Bouxières‐aux‐Dames        Tableau 46 : tableau de hiérarchisation des enjeux – Urbanisme, habitat, activités et réseaux 
  30. 30. 584
  31. 31. [Nom de la société] 606   3.4.6 Risques et Nuisances (6)  RISQUES   Les enjeux très forts en termes de risques concernent :  ‐ Les  sites  SEVESO  d’ARCELORMITTAL  à  Florange  et  Serémange‐Erzange,  d’Air  Liquide  à  Richemont et de BRENNTAG à Toul (PITE) associés à leur Plan de Prévention des Risques  (PPR) Technologiques,  ‐ Les  Plans  de  Prévention  des  Risques  (PPR)  Inondation  de  la  Moselle,  de  la  Seille  et  de  la  Meurthe (zone rouge, à risque élevé, qui constitue la zone naturelle d’expansion et de stockage  des crues et zone de préservation qui correspond au risque d’inondation le plus grave en secteur  urbain et aux secteurs naturels où il est essentiel de préserver le champ d’expansion des crues),   ‐ Les  Plans  de  Surface  Submersible  (PSS)  qui  concernent  les  communes  de  Loisy,  Atton,  Bouxières‐aux‐Dames, Bezaumont, Bicqueley et Gondreville.  Les enjeux forts concernent :  ‐ Les  Plans  de  Prévention  des  Risques  (PPR)  Inondation  de  la  Moselle,  de  la  Seille  et  de  la  Meurthe  (zone  orange,  à  risque  concernant  des  secteurs  de  développement  d’activités  économiques  ou  des  secteurs  bâtis  touchés  par  les  crues  et  zones  de  prévention  et  de  protection correspondant à un risque inondation modéré à important)  ‐ Les Plans de Prévention des Risques (PPR) Miniers des communes de Dieulouard, Saizerais et  Belleville  correspondant  à  l’ancienne  concession  des  mines  de  fer  de  Saizerais  (zones  d’instabilité).  Les enjeux moyens concernent   ‐ Les  Installations  Classées  pour  la  Protection  de  l’Environnement  (ICPE)  soumises  à  autorisation  et  déclaration.  Elles  sont  au  nombre  de  145  environ  sur  la  totalité  des  fuseaux  d’étude. A noter que plusieurs ICPE sont parfois représentées sur les cartes par une seule icône  (agglomération de plusieurs ICPE sur une même commune).  ‐ Le Plan d’Intérêt Général (PIG) relatif à la canalisation de transport de gaz des hauts fourneaux  sur les communes de Florange et Serémange‐Erzange.  POLLUTION ATMOSPHERIQUE   Les  sites  sensibles  représentés  dans  le  fuseau  A31  sont  principalement  les  sites  sensibles  sous  l’influence de l’autoroute, référencés dans les études Air réalisées sur le réseau de la DIR.    NUISANCES SONORES   Deux  types  de  secteurs  à  enjeux  ressortent,  les  habitations  dans  des  zones  déjà  bruyantes  ou  très  bruyantes et qui doivent être protégées et les zones calmes avec ou sans habitation, où la construction  d’une infrastructure aura un impact sur ce secteur.  Les  enjeux  très  forts  en  termes  de  nuisances  sonores concernent :  Les  secteurs  très  bruyants,  LAeq  jour  >  70  dB(A)  ou  LAeq  nuit  >  65  dB(A),  recensés  au  niveau  d’Hagondange  et  de  Thionville.     Les enjeux forts en termes  de  nuisances  sonores  concernent    Les  secteurs  bruyants,  LAeq  jour  >  65  dB(A)  ou  LAeq  nuit  >  60  dB(A),  recensés  au  niveau  de  Fameck et Nancy nord,   Les  secteurs  peu  bruyants,  LAeq  jour  <  50  dB(A)  ou  LAeq  nuit  <  45  dB(A),  recensés  au  niveau  de Toul et de Florange.     Figure 45 Secteur à enjeux
  32. 32. [Nom de la société] 607              Grande thématique   (regroupement étape 2)  Sous‐thématique  (regroupement étape 1)  Enjeu très fort  Enjeu fort  Enjeu moyen  Enjeu faible  Milieu humain  Risques et Nuisances   (6)  Sites SEVESO d’ARCELORMITTAL, d’AIR Liquide et de  BRENNTAG et leur PPR technologiques    PPR inondation de la Moselle, de la Meurthe et de la Seille  (zone rouge et zone de préservation)    Communes concernées par un PSS  PPR inondation de la Moselle, de la Meurthe et de la Seille  (zone orange et zone de prévention et de protection)    PPR minier (mines de Saizerais)  145 ICPE    PIG relatif à la canalisation de transport de gaz des hauts  fourneaux (Florange et Serémange‐Erzange)     Etablissement sensible vis‐à‐vis de la pollution  atmosphérique : Ecole, établissement de santé ou recevant du  public          Secteur très bruyant A31 :  ‐ Hagondange : de Hagondange à Richemont dont un bâtiment  d'enseignement  ‐ Thionville : un bâtiment d'enseignement et un de santé   Secteur bruyant A31 : Nancy Nord et Fameck   Secteur calme A31 : Secteur de Toul et de Florange  Zones moyennement vulnérables     Tableau 47 : tableau de hiérarchisation des enjeux – Risques et nuisances   

×