Gérer l’annonce publique d’un
suicide : un travail d’équipe
Michel Tousignant
et son équipe
CRISE
Le cas Gaëtan Girouard.
Les leçons à tirer
 Super sociodrame de journalistes directement
touchés par cette perte
 Absence d’éléments pour comprendre l’acte et s’en...
 Journaliste d’investigation très populaire
 Même âge à quelques mois près
 Beau garçon
 Vie confortable
Parallèle Cas...
 On connaît bien les difficultés de sa vie personnelle
 Le verdict de suicide et la mort avec un délai de 24
heures de l...
 Gardien de but international de l’Allemagne et à
l’apogée de sa carrière
 Cérémonie publique dans un stade de 40,000 en...
 Suicide sans intérêt particulier pour la presse d’une
ado de 15 ans à Ste-Anne-des-Monts le 30 novembre
2011
 Le lendem...
 Ce suicide jugé l’événement marquant de l’année
2011.
 Mention de l’intimidation, 314 fois.
 Mention du suicide 214 fo...
 La ville de Ste-Anne-des-Monts est humiliée.
 L’école reste silencieuse. Entrevues filmées dans la
cour d’école.
 Dans...
 Besoin de respecter les journalistes , les circonstances
de leur travail et les faire participer à la réflexion.
 Les p...
 Suggestion d’une cellule de crise alliant l’AQPS et le
Conseil de Presse du Québec.
 Ne pas seulement prononcer des int...
 Pas suffisant, ils sont vite tablettés
 Besoin d’un contact direct avec les salles de presse
(cas australien)
 Les doc...
 Trop insister et parfois exclusivement sur la maladie
mentale, en particulier la dépression. Peut avoir
l’effet d’augmen...
 Très peu de temps pour rédiger la nouvelle
 Compétition féroce entre la presse électronique, la
radio et la tv.
 Très ...
 « Quand il (Guy Turcotte) a témoigné, il a raconté
comment il a tué ses enfants, il y avait beaucoup de
détails…La plupa...
 Récits de personnes à haute visibilité qui ont
surmonté une tentative de suicide ou une crise
suicidaire. Les facteurs q...
Gérer l’annonce publique d’un suicide  un travail d’équipe
Gérer l’annonce publique d’un suicide  un travail d’équipe
Gérer l’annonce publique d’un suicide  un travail d’équipe
Gérer l’annonce publique d’un suicide  un travail d’équipe
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gérer l’annonce publique d’un suicide  un travail d’équipe

98 vues

Publié le

Représentation médiatique des gestes suicidaires.
Gérer l'annonce publique d'un suicide: un travail d'équipe.

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Gérer l’annonce publique d’un suicide  un travail d’équipe

  1. 1. Gérer l’annonce publique d’un suicide : un travail d’équipe Michel Tousignant et son équipe CRISE
  2. 2. Le cas Gaëtan Girouard. Les leçons à tirer
  3. 3.  Super sociodrame de journalistes directement touchés par cette perte  Absence d’éléments pour comprendre l’acte et s’en distancier: il faudra attendre 9 mois pour savoir qu’il était traité pour dépression.  Absence d’une équipe de crise multidisciplinaire pour gérer l’événement Éléments favorisant le suicide
  4. 4.  Journaliste d’investigation très populaire  Même âge à quelques mois près  Beau garçon  Vie confortable Parallèle Castro-Girouard
  5. 5.  On connaît bien les difficultés de sa vie personnelle  Le verdict de suicide et la mort avec un délai de 24 heures de la chute  Couverture télé très rapprochée mais avec une distance. On suit l’ambulance avec les caméras  Selon le coroner de Buenos Aires pas de hausse du suicide dans les jours suivants Éléments de protection dans le cas de Juan Castro
  6. 6.  Gardien de but international de l’Allemagne et à l’apogée de sa carrière  Cérémonie publique dans un stade de 40,000 en présence de politiciens de marque  La presse est respectueuse et décrit en détail les problèmes psychologiques  Dans le mois suivant, le nombre de suicides sur les voies ferrées passe de 45 à 120 Un défi de taille: Le décès de Robert Entke
  7. 7.  Suicide sans intérêt particulier pour la presse d’une ado de 15 ans à Ste-Anne-des-Monts le 30 novembre 2011  Le lendemain la mère appelle Claude Poirier en ligne à LCN. Celui-ci, à la 32e seconde du reportage conclut: « ..que la source de tous les problèmes (de Marjorie) c’était l’intimidation (à l’école) En fin d’après-midi, c’est la une de tous les bulletins de nouvelles. Marjorie Raymond et le bullying
  8. 8.  Ce suicide jugé l’événement marquant de l’année 2011.  Mention de l’intimidation, 314 fois.  Mention du suicide 214 fois.  La mère et le premier ministre Charest se concertent: six mois plus tard adoption du projet de loi 56 sur l’intimidation dans les écoles. Faits saillants de la couverture
  9. 9.  La ville de Ste-Anne-des-Monts est humiliée.  L’école reste silencieuse. Entrevues filmées dans la cour d’école.  Dans la lettre d’adieu publiée par la mère aucune mention d’intimidation.  Le rapport du coroner, signé Jean-François Dorval, ne fait aucun lien avec l’intimidation. Post-mortem du cas de Marjorie
  10. 10.  Besoin de respecter les journalistes , les circonstances de leur travail et les faire participer à la réflexion.  Les preuves basées sur des données probantes à partir d’exemples sont plus convaincantes. Leçons à tirer
  11. 11.  Suggestion d’une cellule de crise alliant l’AQPS et le Conseil de Presse du Québec.  Ne pas seulement prononcer des interdits mais dire ce que le ou la journaliste peut faire pour mieux informer le public. Quelles questions poser? À qui? Indiquer que les détails sont incomplets.  Couvrir la question du suicide en dehors des moments de crise: ex. Le Québec a connu une baisse du taux de suicide importante chez les 15-19. (suite)
  12. 12.  Pas suffisant, ils sont vite tablettés  Besoin d’un contact direct avec les salles de presse (cas australien)  Les document doivent relevés d’une réflexion multidisciplinaire intervenants-journalistes  La mémoire en milieu médiatique est très courte (Lise Bissonnette) Les consignes aux média
  13. 13.  Trop insister et parfois exclusivement sur la maladie mentale, en particulier la dépression. Peut avoir l’effet d’augmenter la vulnérabilité des gens avec une maladie mentale.  Considérer le suicidé comme une victime et ne pas tenir compte de son libre arbitre. Les critiques faites aux psy
  14. 14.  Très peu de temps pour rédiger la nouvelle  Compétition féroce entre la presse électronique, la radio et la tv.  Très peu d’informations d’intérêt font surface durant la première journée Tenir compte des impératifs des journalistes
  15. 15.  « Quand il (Guy Turcotte) a témoigné, il a raconté comment il a tué ses enfants, il y avait beaucoup de détails…La plupart des journalistes les ont donné, c’était important pour la cause, c’était l’enjeu. C’était tellement effrayant ce qu’il avait fait à ses enfants que ça expliquait sa folie. Est-ce qu’il faut cacher les détails? Moi, comme journaliste je ne peux pas les cacher. Mais…j’ai reçu 50 courriels de gens qui étaient horrifiés… » La question de l’horreur de la scène
  16. 16.  Récits de personnes à haute visibilité qui ont surmonté une tentative de suicide ou une crise suicidaire. Les facteurs qui ont le plus aidé. Ex. Le général Dallaire.  Faire témoigner des survivants de tentatives létales. Ex. un aveugle suite à un tir au cerveau. Couvrir la question de la résilience

×