Promouvoir les facteurs de
protection en santé mentale en
milieu scolaire
12e Institut d’été 2016
8 JUIN 2016
Lorraine Mil...
2
 Santé, bien-être et la réussite des enfants
 La promotion de la santé et du bien-être en contexte
scolaire
 Deux out...
L’interaction entre divers facteurs :
 Environnementaux
 Individuel
3
Santé, bien-être et réussite des
enfants
Actions dans les milieux
de vie de l’enfant (école,
famille, communauté)
4
Modèle – Approche par compétence
Enfant outillé...
 Traitement
 Prévention
 Promotion
5
Intervenir dans le milieu scolaire
Intervenir en promotion de la santé
mentale
Enseigner tôt aux
enfants à élargir leur
répertoire de stratégies
d’adaptation...
Les caractéristiques des programmes
7
 Programmes universels de promotion de la santé mentale
qui s’adressent à TOUS les enfants en misant sur leurs
forces
 L...
 Pour les enfants de 6 et 7 ans
 24 séances
 6 histoires illustrées au sujet de Zippy et ses amis
 Des activités: disc...
10
Caractéristiques du programme
 17 séances : 5 modules de 3 séances + intro, finale et
fête
 Activités ludiques et int...
11
L’efficacité des programmes
de promotion de la santé mentale
 Agissent en amont des problématiques
 Favorisent les forces des enfants
 Améliorent le bien-être émotionnel
 Améliore...
13
MERCI!
passeportsequiperpourlavie@uqam.ca
millette.lorraine@uqam.ca
www.crise.ca
www.zippy.uqam.ca
www.partnershipforch...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Promouvoir les facteurs de protection en santé mentale en milieu scolaire

232 vues

Publié le

Lorraine Millette

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
232
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je ne vous apprends rien quand je vous dis que; la santé, le bien-être et la réussite des enfants dépendent de l’interaction entre divers facteurs individuels et environnementaux qui interviennent dans le trajectoire de vie des enfants. Ici je mettrai seulement en lumière deux facteurs proximaux aux enfants.


    Comme nous l’avons vue avec Thomas, l’environnement familial représente un des facteurs prépondérant dans la vie d’un enfants; l’influence positive d’un milieu soutenant, de conditions de vie adéquates (ex. revenu familial suffisant, logement salubre, etc.) des pratiques éducatives démocratiques et des rapports familiaux de qualité joue un rôle déterminant sur la décision et les comportements que les enfants adopteront plus tard .

    Puis l’école représente le deuxième milieu de vie le plus important après la famille. Un milieu scolaire, sain, sécuritaire et bienveillant a un impact positif sur leur santé leur bien-être et leur réussite.

    Maintenant, sur le plan individuel, il est reconnu qu’une bonne estime de soi, un répertoire de stratégies d’adaptation, des relations sociales de qualité et de saines habitudes de vie influencent positivement la santé, le bien-être et la réussite des enfants.

    Ceci dit, en général la majorité des enfants se développent de façon harmonieuse. Ils réussissent souvent à trouver réponse à leurs besoins. Toutefois, ils font face à de multiples situations, de possibilité, de contraintes et de pressions sociales susceptibles d’influencer leurs choix et comportement et, par le fait même, leur santé leur bien-être et leur réussite. IL IMPORTE DONC DE LES OUTILLER À FAIRE FACE À CES SITUATIONS AFIN QU’ILS PRENNENT LES MEILLEURES DÉCISIONS POSSIBLE tout le long de leur développement.
  • J’ai repris ici un nouveau modèle proposé par INSPQ lors de la 19e journée annuelle de santé publique. Ce modèle mais l’accent sur le développement de la capacité de l’enfant à mobiliser concrètement, dans les situations de la vie, leurs ressources personnelles (connaissances, attitudes, habiletés) et les ressources MATÉRIELLES ET SOCIALES disponible dans leurs milieux de vie (ex. matériel éducatif, personnes-ressources, services, etc.). Cette vision est axée sur la réalisation du plein potentiel de l’enfant et mise sur leurs forces.

    Par exemple: pour surmonter le stress associé à la période d’examens, l’enfant doit être en mesure de reconnaître l’état de stress, de connaître les moyens et stratégies qui sont utiles pour lui et de les mettre en application. Il doit également pouvoir compter au besoin sur le soutien des intervenants scolaire ou à un adulte.

    La santé, le bien-être et la réussite des jeunes sont de façon très compliquée liés ensemble. Par exemple, un sommeil de qualité et suffisant est lié au développement sain comme à la réussite scolaire; une bonne gestion des émotions contribue à la fois à la capacité d’adaptation et à une meilleure disposition aux apprentissages.

    Alors, pour développer le plein potentiel de l’enfant et de miser sur leurs forces, nous devons créer des environnements favorable au développement optimal pour que les enfants soient en mesure d’augmenter leur ressources personnelles.
  • Mais, puisque l’école représente le deuxième milieu de vie le plus important après la maison. Il en convient que le milieu scolaire est un terrain fertile pour intervenir auprès des enfants.
    Comme vous savez il y a plusieurs façons d’intervenir auprès d’eux. On peut traiter les enfants aux prises d’un problème spécifique. Nous pouvons aussi prévenir les problèmes en travaillant avec les enfants à risque de développer une problématique. Ou encore en promotion – donc travailler en amont des problèmes en misant sur les forces des enfants pour les outillés à faire face au défis du quotidien ainsi qu’aux obstacles du futur.

    Pour palier au développement optimal et augmenter les habiletés d’adaptation des enfants,
    Le CRISE offre deux programmes universels de promotion de la santé mentale pour le milieu scolaire primaire. Ces programmes s’inscrivent d’emblée dans le développement des habiletés de manière successive, en proposant différentes activités qui encouragent la participation et la rétroaction entre les enfants et l’enseignant (par le biais de discussion en groupe, jeux de rôle, etc.). De plus, la répartition de l’apprentissage sur de nombreuses séances permet une répétition des habiletés et le maintien des acquis. Finalement, les programmes ont une visée spécifique bien définie.
  • Les deux programmes sont: Les amis de Zippy et Passeport : S’équiper pour la vie, et leur visé spécifique est d’élargir le répertoire et la mise en pratique des stratégies d’adaptation des enfants. Ces deux programmes s’appuie sur L’approche théorique développée par Lazarus et Folkman en 1984. Le modèle proposé par ces auteurs repose sur un processus impliquant des actions réciproques entre un individu et son environnement. Selon eux, un individu met en œuvre des stratégies d’adaptation pour composer avec les situations qui dépasse leur moyen pour en réduire la détresse provoquée par ces situations. C’est-à-dire dans ce processus séquentiel d’évaluation cognitive, la personne évalue d’abord la situation stressante, soit le stress perçu (évaluation primaire) et ensuite, les ressources dont elle dispose pour y faire face, soit le contrôle perçu (évaluation secondaire) . Les deux programmes ont donc pour objectif d’enseigner tôt aux enfants à s’adapter aux situations nouvelles ou difficiles afin qu’ils soient mieux outillés pour résoudre les défis qui les attendent à l’adolescence et à l’âge adulte.
  • Une méta-analyse réalisée par Durlak et Weissberg, sur l’efficacité des programmes basés sur la promotion de la santé mentale, comparativement aux groupes contrôle, on observait chez les participants une plus grande amélioration des habiletés personnelles et sociales (ex. capacité à se fixer des buts, à résoudre des problèmes, à s’auto-discipliner, etc.), une diminution des comportements problématiques, une diminution de la détresse émotionnelle, une augmentation du sentiment d’appartenance ainsi qu’une amélioration de la performance scolaire (Durlak et collab. 2010).

    Plusieurs évaluations du programme Zippy réalisées dans plus de 12 pays ont observé sensiblement les mêmes choses que Durlak et son équipe: qu’il y avait une augmentation de stratégies d’adaptations, meilleure performance scolaire, diminution d’hyperactivité, réduction dans l’intimidation et un meilleur climat de classe.

    Nous retrouvons dans les résultats préliminaires du programme Passeport: S’équiper pour la vie des effets similaires à Zippy. Qui est normale puisque les deux programmes se base sur la même théorie.
  • Promouvoir les facteurs de protection en santé mentale en milieu scolaire

    1. 1. Promouvoir les facteurs de protection en santé mentale en milieu scolaire 12e Institut d’été 2016 8 JUIN 2016 Lorraine Millette 1 Coordonnatrice; Les amis de Zippy et Passeport : S’équiper pour la vie – UQAM
    2. 2. 2  Santé, bien-être et la réussite des enfants  La promotion de la santé et du bien-être en contexte scolaire  Deux outils évalués pour intervenir dans le milieu scolaire
    3. 3. L’interaction entre divers facteurs :  Environnementaux  Individuel 3 Santé, bien-être et réussite des enfants
    4. 4. Actions dans les milieux de vie de l’enfant (école, famille, communauté) 4 Modèle – Approche par compétence Enfant outillé, compétent Ressources personnelles (savoir, savoir-faire, savoir-être) Ressources externes (matérielles et sociales) Actions éducatives auprès de l’enfant Environnementsfavorables Environnementsfavorables 19e journée annuelles de Santé publique. INSPQ, décembre 2015
    5. 5.  Traitement  Prévention  Promotion 5 Intervenir dans le milieu scolaire
    6. 6. Intervenir en promotion de la santé mentale Enseigner tôt aux enfants à élargir leur répertoire de stratégies d’adaptation afin qu’ils soient mieux outillés pour faire face aux difficultés du quotidien et à celles qui surviendront à l’adolescence et à l’âge adulte. Je crois que c’est le stress… 6
    7. 7. Les caractéristiques des programmes 7
    8. 8.  Programmes universels de promotion de la santé mentale qui s’adressent à TOUS les enfants en misant sur leurs forces  Les enfants développent leur habilité à évaluer par eux- mêmes les stratégies d’adaptation  Animé en classe par des enseignants formés  Met l’accent sur la participation volontaire et le partage des apprentissages  S’appuie sur le principe qu’il faut pratiquer les stratégies d’adaptation dans différents contextes  Multicibles (école, maison, communauté) 8 Caractéristiques des programmes
    9. 9.  Pour les enfants de 6 et 7 ans  24 séances  6 histoires illustrées au sujet de Zippy et ses amis  Des activités: discussions en groupe, dessins, jeux de rôles, etc. 9 Les amis de Zippy
    10. 10. 10 Caractéristiques du programme  17 séances : 5 modules de 3 séances + intro, finale et fête  Activités ludiques et interactives incluant un jeu géant  Des bandes dessinées qui introduisent les sujets des séances dans un univers fantastique  Une implication des parents  Une fiche « information aux parents » par module  Des activités parents-enfants amusantes à réaliser à la maison;  Un atelier-causerie (facultatif)
    11. 11. 11 L’efficacité des programmes de promotion de la santé mentale
    12. 12.  Agissent en amont des problématiques  Favorisent les forces des enfants  Améliorent le bien-être émotionnel  Améliorent le climat de classe  La participation aux programmes est liée à des améliorations significatives des stratégies d’adaptation et les habiletés sociales en générale 12 En conclusion
    13. 13. 13 MERCI! passeportsequiperpourlavie@uqam.ca millette.lorraine@uqam.ca www.crise.ca www.zippy.uqam.ca www.partnershipforchildren.org.uk Site internet de Passeportsequiperpourlavie en développement et accessible à la fin juin 2016!

    ×