Charles BAUDELAIRE,

                                     Les Fleurs du Mal,
Autoportrait de Charles Baudelaire         Pu...
Les Phares                                             Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                ...
Les Phares
   Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,                Colères de boxeur, impudences de faune,
  Oreil...
…

 Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes,
 Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum,
    Sont un écho redi...
...

Car c'est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage
    Que nous puissions donner de notre dignité
   Que cet ardent...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                                            Oreiller de chair ...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                 Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aim...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                                                  ...




    ...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                 Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aim...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                 Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aim...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                 Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aim...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                 Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aim...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                 Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aim...
1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse,
                 Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aim...
2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
                                             Où des anges charm...
2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
                  Où des anges charmants, avec un doux souris
 ...
Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
2ème quatrain: Où des anges charmants, avec un doux souris
                   ...
Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
2ème quatrain: Où des anges charmants, avec un doux souris
                   ...
2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
                     Où des anges charmants, avec un doux souri...
2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
                    Où des anges charmants, avec un doux souris...
2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
                  Où des anges charmants, avec un doux souris
 ...
2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
                  Où des anges charmants, avec un doux souris
 ...
2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
                  Où des anges charmants, avec un doux souris
 ...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                                             Et d'un gra...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                                      ...




          ...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                   Et d'un grand crucifix décoré seuleme...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                    Et d'un grand crucifix décoré seulem...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                    Et d'un grand crucifix décoré seulem...
3ème quatrain:
Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
Et d'un grand crucifix décoré seulement,
Où la prière en...
3ème quatrain:
Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
Et d'un grand crucifix décoré seulement,
Où la prière en...
3ème quatrain:




Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
Et d'un grand crucifix décoré seulement,
Où la prièr...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                   Et d'un grand crucifix décoré seuleme...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                   Et d'un grand crucifix décoré seuleme...
3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures,
                   Et d'un grand crucifix décoré seuleme...
4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules
                                                         ...
4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules
                   Se mêler à des Christs, et se lever to...
4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules
                   Se mêler à des Christs, et se lever to...
4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules
                   Se mêler à des Christs, et se lever to...
4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules
                   Se mêler à des Christs, et se lever to...
4ème quatrain:                         ...
                 Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts;




           ...
4ème quatrain:                         ...
                 Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts;




           ...
5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune,
                   Toi qui sus ramasser la beauté des goujats,
    ...
5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune,
                                   ...




                        ...
5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune,
                  Toi qui sus ramasser la beauté des goujats,
     ...
5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune,
                  Toi qui sus ramasser la beauté des goujats,
     ...
6ème quatrain:      Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                    Comme des papillons, errent en ...
6ème quatrain:   Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                 Comme des papillons, errent en flambo...
6ème quatrain:     Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                   Comme des papillons, errent en fl...
6ème quatrain:   Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                 Comme des papillons, errent en flambo...
6ème quatrain:         Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                        Comme des papillons, err...
6ème quatrain:     Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                   Comme des papillons, errent en fl...
6ème quatrain:         Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                        Comme des papillons, err...
La Danse Champêtre
...
6ème quatrain:     Décors frais et légers éclairés par des
                   lustres
                   Qui versent l...
6ème quatrain:         Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres,
                        Comme des papillons, err...
7ème quatrain:       Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                     De foetus qu'on fait cuire au milieu ...
7ème quatrain:   Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                 De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabb...
7ème quatrain:         Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                       De foetus qu'on fait cuire au mil...
7ème quatrain:         Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                       De foetus qu'on fait cuire au mil...
7ème quatrain:   Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                 De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabb...
7ème quatrain:         Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                       De foetus qu'on fait cuire au mil...
7ème quatrain:         Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                       De foetus qu'on fait cuire au mil...
7ème quatrain:   Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                 De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabb...
7ème quatrain:   Goya, cauchemar plein de choses inconnues,
                 De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabb...
8ème quatrain:
                         Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                         Ombragé p...
8ème quatrain:
                 Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                 Ombragé par un bois de sa...
La Mort de Sardanapale
8ème quatrain:
                  Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                  ...
8ème quatrain:
                  Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                  Ombragé par un bois de ...
8ème quatrain:
                     Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                     Ombragé par un bo...
La Liberté Guidant le Peuple
8ème quatrain:
                     Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
         ...
8ème quatrain:
                  Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                  Ombragé par un bois de ...
8ème quatrain:
                  Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                  Ombragé par un bois de ...
8ème quatrain:
                  Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                  Ombragé par un bois de ...
8ème quatrain:
                  Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                  Ombragé par un bois de ...
8ème quatrain:
                     Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                     Ombragé par un bo...
8ème quatrain:
                     Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                     Ombragé par un bo...
8ème quatrain:
                 Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,
                 Ombragé par un bois de sa...
…

Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes,
Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum,
Sont un écho redit par ...
…

Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes,
Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum,
Sont un écho redit par ...
Charles Baudelaire

                                              Les Phares


                                           ...
Les Phares
Les Phares
Les Phares
Les Phares
Les Phares
Les Phares
Les Phares
Les Phares
Les Phares
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Phares

4 412 vues

Publié le

Expoxé de Sébastien Antoine et Delphine Merlette pour illustrer le poème de Baudelaire, Les Phares, extrait des Fleurs du mal.
Décembre 2010

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 412
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive



























































































  • Les Phares

    1. 1. Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du Mal, Autoportrait de Charles Baudelaire Publié en 1857 « Les phares » Photographie de Charles Baudelaire par Etienne Carjat - 1863
    2. 2. Les Phares Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Décors frais et légers éclairés par des lustres Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Goya, cauchemar plein de choses inconnues, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Passent, comme un soupir étouffé de Weber; Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum, Sont un écho redit par mille labyrinthes; Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules C'est pour les coeurs mortels un divin opium! Se mêler à des Christs, et se lever tout droits C'est un cri répété par mille sentinelles, Des fantômes puissants qui dans les crépuscules Un ordre renvoyé par mille porte-voix; Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts; C'est un phare allumé sur mille citadelles, Un appel de chasseurs perdus dans les grands bois! Colères de boxeur, impudences de faune, Toi qui sus ramasser la beauté des goujats, Car c'est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage Grand coeur gonflé d'orgueil, homme débile et jaune, Que nous puissions donner de notre dignité Puget, mélancolique empereur des forçats; Que cet ardent sanglot qui roule d'âge en âge Et vient mourir au bord de votre éternité !
    3. 3. Les Phares Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Colères de boxeur, impudences de faune, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Toi qui sus ramasser la beauté des goujats, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Grand coeur gonflé d'orgueil, homme débile et jaune, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; Puget, mélancolique empereur des forçats; Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Où des anges charmants, avec un doux souris Comme des papillons, errent en flamboyant, Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Décors frais et légers éclairés par des lustres Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Goya, cauchemar plein de choses inconnues, Et d'un grand crucifix décoré seulement, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Se mêler à des Christs, et se lever tout droits Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Des fantômes puissants qui dans les crépuscules Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts; Passent, comme un soupir étouffé de Weber; ...
    4. 4. … Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes, Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum, Sont un écho redit par mille labyrinthes; C'est pour les coeurs mortels un divin opium! C'est un cri répété par mille sentinelles, Un ordre renvoyé par mille porte-voix; C'est un phare allumé sur mille citadelles, Un appel de chasseurs perdus dans les grands bois! ...
    5. 5. ... Car c'est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage Que nous puissions donner de notre dignité Que cet ardent sanglot qui roule d'âge en âge Et vient mourir au bord de votre éternité !
    6. 6. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; Rubens est un peintre flamand de la première moitié du XVII siècle. Autoportrait de Peter/Pierre Paul Rubens http://www.must-love-art.com/arts-of-rubens.html
    7. 7. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; Peintre : Rubens, Pierre Paul (1577-1640) Datation : 1615 Sujet de l’image : Bacchanale Nature de l’image : Peinture sur toile Dimensions : Hauteur 91 * Largeur 107 cm Lieu de conservation : Moscou, Musée Pouchkine
    8. 8. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, ... Peintre : Peter Paul Rubens (1577-1640) Datation : 1620 Titre: Les Quatres Continents Mouvement : Baroque Nature de l’image : Huile sur toile Dimensions : 284 x 290 cm Lieu de conservation : Kunsthistorisches Museum, Vienne
    9. 9. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; Nymphes et Satyres Les trois Grâces Rubens, XVIIe s. 1638-40
    10. 10. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; La Fête de Vénus
    11. 11. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; Ixion roi des Lapithes, trompé par Junon La Fête de Vénus
    12. 12. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; Ixion roi des Lapithes, trompé par Junon La Fête de Vénus Vénus devant le miroir
    13. 13. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; Venus Shivering (Venus Frigida) 1614
    14. 14. 1er quatrain: Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer; La Fête de Vénus 1635
    15. 15. 2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; Deux autoportraits de Léonard de Vinci. Autoportrait de Autoportrait de Léonard de Léonard de Vinci. Vinci vers 60 ans. Croquis au charbon rouge Mesurant 33x21.6 cm. http://www.must-love-art.com/arts-of-da-vinci.html
    16. 16. 2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; L ’Annonciation 1470
    17. 17. Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, 2ème quatrain: Où des anges charmants, avec un doux souris ... La Vierge aux rochers 1483-84 Paris, Musée du Louvre
    18. 18. Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, 2ème quatrain: Où des anges charmants, avec un doux souris ... La Vierge aux rochers 1483-84 Paris, Musée du Louvre Vierge Marie, l'Enfant Jésus, Jean-Baptiste, l'ange Uriel.
    19. 19. 2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; La Vierge, l’Enfant Jésus et Sainte Anne La Madonne au Fuseau 1510 1501
    20. 20. 2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; La Joconde Portrait de (ou Mona Lisa) 1503 Saint Jean Baptiste 1514-16
    21. 21. 2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; La Madonne au Fuseau 1501
    22. 22. 2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; L ’Annonciation 1470 La Vierge, l’Enfant Jésus et Sainte Anne 1510
    23. 23. 2ème quatrain: Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays; L ’Annonciation 1470 La Vierge, l’Enfant Jésus et Sainte Anne 1510
    24. 24. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Rembrandt Harmenszoon van Rijn Autoportrait 1634 Peintre hollandais (1606 - 1669) Autoportrait http://www.kaizengallery.com/Rembrandt.htm http://www.must-love-art.com/arts-of-rembrandt.html 1658
    25. 25. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, ... La Leçon d’Anatomie du Professeur Tulp 1632
    26. 26. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; La leçon d’anatomie du Docteur Joan Deyman 1656
    27. 27. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Les Trois Croix 1653
    28. 28. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Les Trois Croix 1653
    29. 29. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; L ’Elévation de la Croix
    30. 30. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; La Descente de la Croix
    31. 31. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Le Christ en Croix 1631
    32. 32. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Jérémie pleurant la destruction de Jérusalem 1630
    33. 33. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Le Philosophe au Livre Ouvert 1626
    34. 34. 3ème quatrain: Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver traversé brusquement; Le Philosophe en méditation 1632
    35. 35. 4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules Se mêler à des Christs, et se lever tout droits Des fantômes puissants qui dans les crépuscules Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts; Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (ou) Michel-Ange Autoportrait Peintre, sculpteur, poète et architecte. Autoportrait 1475 - 1564 http://www.eternels-eclairs.fr/tableaux-michel-ange.php
    36. 36. 4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules Se mêler à des Christs, et se lever tout droits Des fantômes puissants qui dans les crépuscules Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts;
    37. 37. 4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules Se mêler à des Christs, et se lever tout droits Des fantômes puissants qui dans les crépuscules Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts;
    38. 38. 4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules Se mêler à des Christs, et se lever tout droits Des fantômes puissants qui dans les crépuscules Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts;
    39. 39. 4ème quatrain: Michel-Ange, lieu vague où l'on voit des Hercules Se mêler à des Christs, et se lever tout droits Des fantômes puissants qui dans les crépuscules Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts; Le réveil des morts
    40. 40. 4ème quatrain: ... Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts; Plafond de la Chapelle Sixtine
    41. 41. 4ème quatrain: ... Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts; Création de l ’Homme Plafond de la Chapelle Sixtine
    42. 42. 5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune, Toi qui sus ramasser la beauté des goujats, Grand coeur gonflé d'orgueil, homme débile et jaune, Puget, mélancolique empereur des forçats; Pierre Puget Sculpteur, Peintre, Architecte, né à Marseille 1684 - 1721 Autoportrait
    43. 43. 5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune, ... Million de Crotone 1683 (Puget)
    44. 44. 5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune, Toi qui sus ramasser la beauté des goujats, Grand coeur gonflé d'orgueil, homme débile et jaune, Puget, mélancolique empereur des forçats; Photographie de la chapelle de La Charité Construite par Pierre Puget, architecte du roi.
    45. 45. 5ème quatrain: Colères de boxeur, impudences de faune, Toi qui sus ramasser la beauté des goujats, Grand coeur gonflé d'orgueil, homme débile et jaune, Puget, mélancolique empereur des forçats; Autoportrait Pierre Puget
    46. 46. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Jean-Antoine Watteau Peintre français 1684 - 1721 portrait de Jean-Antoine Watteau par Rosalba Carrira
    47. 47. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Gilles (Pierrot) 1718
    48. 48. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Arlequin Empereur dans la Lune
    49. 49. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Mlle Desmares
    50. 50. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Mlle Desmares Pèlerinage à l'île de Cythère, dit L'Embarquement pour Cythère
    51. 51. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Pèlerinage à l'île de Cythère, dit L'Embarquement pour Cythère
    52. 52. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Le Rêve de l ’Artiste
    53. 53. La Danse Champêtre
    54. 54. ... 6ème quatrain: Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Pèlerinage à l'île de Cythère, dit L'Embarquement pour Cythère
    55. 55. 6ème quatrain: Watteau, ce carnaval où bien des coeurs illustres, Comme des papillons, errent en flamboyant, Décors frais et légers éclairés par des lustres Qui versent la folie à ce bal tournoyant; Le Rêve de l ’Artiste
    56. 56. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Francisco de Goya, peintre et graveur espagnol 1746 - 1828 Autoportrait
    57. 57. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Les Caprices Le Sommeil de la Raison produit des Monstres
    58. 58. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Scène de sorcières Le Sabbat des sorcières Le Dimanche des sorcières (Escena de brujas)
    59. 59. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Scène de sorcières Le Sabbat des sorcières Le Dimanche des sorcières (Escena de brujas)
    60. 60. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Que Tal ?
    61. 61. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Scène de sorcières Le Sabbat des sorcières Le Dimanche des sorcières (Escena de brujas)
    62. 62. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Scène de sorcières Le Sabbat des sorcières Le Dimanche des sorcières (Escena de brujas)
    63. 63. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Saturne dévorant un de ses enfants 1822
    64. 64. 7ème quatrain: Goya, cauchemar plein de choses inconnues, De foetus qu'on fait cuire au milieu des sabbats, De vieilles au miroir et d'enfants toutes nues, Pour tenter les démons ajustant bien leurs bas; Saturne dévorant un de ses enfants 1822
    65. 65. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; Eugène Delacroix Peintre 1798 - 1863 Autoportrait au gilet vert Photographie par Félix Nadar, 1837 1858
    66. 66. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; La Mort de Sardanapale 1827
    67. 67. La Mort de Sardanapale 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; La Mort de Sardanapale 1827
    68. 68. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; L ’Entrée des Croisés à Constantinople 1840
    69. 69. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; La Liberté Guidant le Peuple 1830
    70. 70. La Liberté Guidant le Peuple 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; La Liberté Guidant le Peuple 1830
    71. 71. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; L ’Entrée des Croisés à Constantinople 1840
    72. 72. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; L ’Entrée des Croisés à Constantinople 1840
    73. 73. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; Le Naufrage de Don Juan 1841
    74. 74. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; Le Naufrage de Don Juan 1841
    75. 75. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; La Barque de Dante 1822
    76. 76. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; La Barque de Dante 1822
    77. 77. 8ème quatrain: Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges, Ombragé par un bois de sapins toujours vert, Où, sous un ciel chagrin, des fanfares étranges Passent, comme un soupir étouffé de Weber; Noces Juives 1839
    78. 78. … Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes, Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum, Sont un écho redit par mille labyrinthes; C'est pour les coeurs mortels un divin opium! C'est un cri répété par mille sentinelles, Un ordre renvoyé par mille porte-voix; C'est un phare allumé sur mille citadelles, Un appel de chasseurs perdus dans les grands bois! Car c'est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage Que nous puissions donner de notre dignité Que cet ardent sanglot qui roule d'âge en âge Et vient mourir au bord de votre éternité !
    79. 79. … Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes, Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum, Sont un écho redit par mille labyrinthes; C'est pour les coeurs mortels un divin opium! C'est un cri répété par mille sentinelles, Un ordre renvoyé par mille porte-voix; C'est un phare allumé sur mille citadelles, Un appel de chasseurs perdus dans les grands bois! Car c'est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage Que nous puissions donner de notre dignité Que cet ardent sanglot qui roule d'âge en âge Et vient mourir au bord de votre éternité !
    80. 80. Charles Baudelaire Les Phares Fin Travail effectué par Sébastien ANTOINE & Delphine MERLETTE Décembre 2009

    ×