Stendhal, La Chartreuse de Parme

1 358 vues

Publié le

Parcours d'intérêt littéraire autour d'un extrait du roman de Stendhal, La Chartreuse de Parme.

Publié dans : Spirituel, Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 358
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive























  • Stendhal, La Chartreuse de Parme

    1. 1. La Chartreuse de Parme Stendhal 1839 4 novembre 1838 - 26 décembre 1838.
    2. 2. Le lac de Côme
    3. 3. Le lac de Côme
    4. 4. Le lac de Côme
    5. 5. La Chartreuse de Parme Paysage et état d’âme : étude de la focalisation ; marques du discours direct. le jugement du narrateur
    6. 6. La Chartreuse de Parme
    7. 7. La Chartreuse de Parme Le bonheur - allusions liées à l’âge
    8. 8. La Chartreuse de Parme Le bonheur - allusions liées à l’âge L’apaisement
    9. 9. La Chartreuse de Parme Le bonheur - allusions liées à l’âge L’apaisement Le sublime = qui est placé très haut et qui suscite l’admiration. L’aspect «sublime» du site introduit dans ce passage l’isotopie* de l’élévation.
    10. 10. La Chartreuse de Parme Le bonheur - allusions liées à l’âge L’apaisement Le sublime = qui est placé très haut et qui suscite l’admiration. L’aspect «sublime» du site introduit dans ce passage l’isotopie* de l’élévation. *Isotopie = relation de sens entre les mots
    11. 11. La Chartreuse de Parme
    12. 12. La Chartreuse de Parme L’expression de la plénitude : le ravissement
    13. 13. La Chartreuse de Parme L’expression de la plénitude : le ravissement Pouvoir magique du paysage capable de charmer et de métamorphoser la comtesse. Celle-ci est donc déterminée par le lieu où elle se trouve : en harmonie avec le lac de Côme, elle existe pleinement.
    14. 14. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente.
    15. 15. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente.
    16. 16. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics Retard de la 1ère principale ➙ effet d’attente des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente.
    17. 17. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente.
    18. 18. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente.
    19. 19. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente. Le lexique de la phrase s’ouvre sur des éléments concrets
    20. 20. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente. Le lexique de la phrase s’ouvre sur des éléments concrets collines, ermitages, pics des Alpes (tous au pluriel)
    21. 21. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente. Le lexique de la phrase s’ouvre sur des éléments concrets collines, ermitages, pics des Alpes (tous au pluriel)
    22. 22. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente. Le lexique de la phrase s’ouvre sur des éléments concrets collines, ermitages, pics des Alpes (tous au pluriel) ... et se termine sur deux notions abstraites
    23. 23. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente. Le lexique de la phrase s’ouvre sur des éléments concrets collines, ermitages, pics des Alpes (tous au pluriel) ... et se termine sur deux notions abstraites
    24. 24. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente. Le lexique de la phrase s’ouvre sur des éléments concrets collines, ermitages, pics des Alpes (tous au pluriel) ... et se termine sur deux notions abstraites
    25. 25. Par delà ces collines, dont le faîte offre des ermitages qu'on voudrait tous habiter, l'œil étonné aperçoit les pics des Alpes, toujours couverts de neige, et leur austérité sévère lui rappelle des malheurs de la vie ce qu'il en faut pour accroître la volupté présente. Le lexique de la phrase s’ouvre sur des éléments concrets collines, ermitages, pics des Alpes (tous au pluriel) ... et se termine sur deux notions abstraites La phrase se termine en apothéose sur l’évocation de la satisfaction des sens.

    ×