Conseil de Quartier des Enfants Rouges                     Compte rendu de la réunion du 27 novembre 2012                 ...
o Présentat ion des étudiants d’archi de la Villette sur un périmètre large : le travail            de ces étudiants se si...
doit être la plus large que la réact ion-sanct ion : les commerces font part ie de la vie de   quart ier. Par ailleurs, de...
-   Londres 2012 – aide pour les enfants – OMS3   -   Budget part icipat if Voirie et espaces verts : choix des CQER par l...
Christiane Gilon rappelle que pas plus que Mains Libres 3e, Camille Montacié, première adjointechargée de la petite enfanc...
3/ Renforcement de l’équipe d’animationLe Conseil de Quart ier souhaiterait entretenir son dynamisme et fait appel à des é...
Annexes          7
Annexe 2          Contribution de Michel Breton sur les abords du Carreau du Temple :« Je souhaiterais témoigner, en tant ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte-rendu du Conseil de Quartier Enfants Rouges

4 738 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 738
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte-rendu du Conseil de Quartier Enfants Rouges

  1. 1. Conseil de Quartier des Enfants Rouges Compte rendu de la réunion du 27 novembre 2012 Liste des présents (19 personnes) :Baerhel Claude Capdevilla Lauro Fenwick Philippe Phélipot MarylinBonnet Anne Chiclet Françoise Hubert Denis Raal MarinaBreton Michel De Bouvier Odile Paredes Armando Thaille EdwigeCapdevilla Josette Dietz Yves Pastrana Raoul Touïtou ClaudineElue : CCQ : Observateur :Christ iane Gilon Cécile Delemarre Noé Fourcaud (étudiant Paris 1) Points abordés :  Bilan 2011-2012 du Conseil…………………………………..…………p.1-4 o Dossiers majeurs du CQ o Part icipat ions diverses o Vœux présentés en Conseil d’Arrondissement o Décisions d’investissements passés et { venir  Avancée des deux grands projets……………………………………..p.4-5 o La Bagagerie o Abords du Carreau du temple  Renforcement de l’équipe Animat ion………………………………..p.5  Annexe : lettre de l’association Mains Libres 3e…………………..p.61/ Bilan 2011-2012 du ConseilLe Conseil de Quart ier s’est réunit 5 fois par an depuis 2010 et a conduit divers projets rappelés ci-dessous.Dossiers majeurs du CQSont ici rappelés les deux dossiers majeurs du CQ (Bagagerie et Carreau du Temple) qui sonttraités plus en détail en deuxième part ie de réunion. - Bagagerie pour les SDF o Emergence du projet avec rencontre des SDF et nombre associations et bagageries o Fondat ion Association Mains Libres 3è o Recherche d’un local - Carreau du Temple Une série d’act ions ont été conduites autour du cadre de vie et le réaménagement des abords du Carreau. Le constat est fait que ces groupes de travail mobilisent énormément d’énergie et de temps. o Bâche sur Algéco concours Ecole Dupérré o La décorat ion des palissades de chant ier avec le concours d’art istes-graffeurs et de jeunes n’a pu about ir. o Un groupe de travail sur le « Quart ier du Carreau » a été monté. 1
  2. 2. o Présentat ion des étudiants d’archi de la Villette sur un périmètre large : le travail de ces étudiants se situait, dans le cadre des suites de la Conférence Citoyenne de 2009, en lien direct avec latelier citoyen innovant sur le Développement Durable. o Un Comité de suivi a été mis en place et dont certains membres de Conseil de Quart ier font part ie. Le vœu du Conseil de Quart ier est d’entamer la réact ivat ion du comité de suivi afin d’aborder la phase de fonct ionnement. Le comité évoluera en « comité consultat if de gest ion » au sein duquel chaque Conseil de Quart ier aura un représentant. La part icipation des autres instances de démocrat ie locale est également prévue (sport, associat ifs, handicap, ALU…)Participations diverses - Autour de la Rénovation de la Place de la République La fin de la concertation a eu lieu début 2011 incluant notamment les CQ des trois arrondissements, les habitants et le cabinet TVK. Il est prévu la créat ion d’un groupe de travail inter-conseil de quart ier constitué en comité de suivi { l’Hôtel de Ville. - Les Futurs du 3e Arrondissement En 2008-2009, part icipation { l’Atelier Développement durable (mué en Atelier « énergie- climat » lors des réflexions.) qui a débouché sur le lancement du projet Familles à Energie Posit ive. Ce projet a att iré une bonne part icipat ion, dont des habitants des 5e et 6e arrondissements. Par ailleurs, un contact a été établi entre lAPC et la Régie de quart ier centre, afin de la faire part iciper aux chant iers DD. Les retours sont positifs : - le format choisi du concours, qui en est à sa 3e édition, est jugé original. Les enjeux soulevés par le projet sont au centre de la démarche (gestes quot idiens éco-responsables). - Les groupes bénéficient de l’implicat ion d’un conseiller de l’Agence Parisienne du Climat. - En terme stat ist ique, le groupe du Conseil a pu noter une diminution de 30% des dépenses énergét iques à la fin de lHiver. En terme de part icipation, il faut noter que3200 personnes se sont lancées sur la globalité du territoire, il est donc fait appel aux habitants désirant s’impliquer plus largement. Parmi les suites, une piste de réflexion porte sur le renforcement de la part icipation citoyenne aux projets d’amélioration des habitats autour de la place de la République, puis plus largement dans tout larrondissement. Le conseil de Paris a débloqué une aide de 2 millions deuros pour les projets DD présentés par des copropriétés. - Étalages et Terrasses : Pour rappel : une première phase de consultat ion des habitants par la Mairie de Paris sur le nouveau règlement concernant l’étalement des commerces sur la voie publique a été lancée en 2011. Le CQ a énoncé un vœu en septembre 2010 insistant sur l’importance de se donner les moyens dappliquer ce règlement quel qu’il soit. Une deuxième phase de communicat ion et publicat ion de ce règlement a suivi. Force est de le constater, certains commerçants ont respecté la nouvelle réglementat ion (à l’image du marchand de valise de la rue du Temple) tandis que d’autres cont inuent leurs prat iques, et ce, malgré le début d’installation de cloutages. Le Conseil doit réfléchir { sa part icipat ion { l’enquête sur les lieux les plus affectés, l{ où il y a un vrai enjeu d’accessibilité des trottoirs La mise en place et l’animat ion d’un groupe de travail s’avère difficile, notamment pour causes de problèmes de disponibilité des membres. Il faut souligner le besoin que la réflexion 2
  3. 3. doit être la plus large que la réact ion-sanct ion : les commerces font part ie de la vie de quart ier. Par ailleurs, des commerçants ont manifesté leur envie de part iciper à ces réflexions. Proposit ions d’act ion pour le groupe de travail : - Le constat est fait que le quart ier a énormément évolué ces cinq dernières années. Lors de la dernière enquête, le Conseil avait établi un répertoire très précis. L’idée serait de reprendre la méthodologie de cartographie employée. - Le groupe de travail devrait être inter-quart ier. Le Conseil de Quart ier des Archives était partant pour part iciper ainsi que deux personnes potent iellement intéressée du Conseil de Quart ier Arts et Mét ier. - Forum de rentrée vie locale et associative (septembre 2011 et septembre 2012) - Projet Café associatif Le Conseil n’était pas part ie prenante dans ce projet mais des membres du CQ y ont contribué. Il a about i { la créat ion de l’association 3è Café. Un local a été trouvé, une réflexion est menée sur les conditions danimat ion et ut ilisat ion de la salle.Vœux présentés en Conseil d’Arrondissement - Octobre 2011 : Abords du Carreau du Temple : concertat ion avec les habitants sur l’aménagement des rues adjacentes. Il n’y a pas eu de suites. - Octobre 2012 : réactivation du vœu sur les abords du Carreau du Temple : engagement d’un travail direct avec les services techniques de la Ville. - Octobre 2012 : Festival Soirs d’été : participation des habitants à la programmationLe Fest ival connait un véritable succès depuis une dizaine d’années. Il constitue un des raresfest ivals du centre du territoire parisien capable d’att irer un public jeune. Au cours du temps, leFest ival a beaucoup évolué dans sa nature au point que des riverains et habitants du 3è ne sereconnaissent plus dans la programmat ion. C’est avec regret que ces citoyens constatent que cefest ival est passé du statut d’animat ion de l’arrondissement à un fest ival de musique. Il entraineégalement des dommages collatéraux de nuisances (sonore) exaspérant certains habitants dusquare et de ses environs. Le Festival est financé en grande part ie par des structurescommerciales comme Oui FM et Paul Beuscher.Le Conseil de Quart ier souhaiterait que les habitants puissent part iciper au groupe de préparat ionde la programmat ion, par exemple sur le même schéma de fonct ionnement que la préparat iondu Fest ival Nomades qui inclut différentes associations ou instances de démocrat ie locale. Unvœu dans ce sens a été énoncé en Conseil d’Arrondissement, demande à laquelle il a été répondunégat ivement : le Festival serait organisé totalement indépendamment de la Mairie par l’association(loi 1901) Comité des Fêtes. Bien qu’il lui ait été indiqué qu’il doit pouvoir trouver un moyen dedialoguer avec cette structure, le CQ ne se sat isfait pas de cette réponse.Investissements réalisés en 2011-2012 - Livres pour les prix littéraires de l’école Béranger (2011 et 2012) - Pet its aménagements crèches et/ou écoles - Pet it matériel pour école (appareil motricité, appareil photo, matériel informat ique…) - Aménagement à la bibliothèque Marguerite Audoux - Instruments de musique pour le conservatoire (année 2011-2012) et Centre Sylvia Montfort - Mise en accessibilité pour handicapés de l’espace EPN - Recueil poèmes SDF 3
  4. 4. - Londres 2012 – aide pour les enfants – OMS3 - Budget part icipat if Voirie et espaces verts : choix des CQER par l’intermédiaire du Comité BudgétaireInvestissements à venirUn budget part icipatif pour la voirie et espaces verts (le 12e a poussé très loin cette expérience dedémocrat ie part icipat ive) a été mis en place par l’intermédiaire du Comité Budgétaire. Dans sapremière expérimentat ion, il fonct ionnait sur une invitat ion des Conseils de Quart ier à choisir etprioriser les projets proposés par la Mairie.Il est proposé pour ce nouveau budget de solliciter directement les habitants. Un appel à projet aété lancé (dossiers { déposer avant la fin de l’année).Plusieurs pistes : Ut iliser la pet ite cour fermée près de la Mairie et la mettre à la disposition des tout pet its dans un espace protégé. Le projet peut s’inspirer de la démarche de Karine BARBAGLI du CQ Ste Avoie qui a travaillé avec des enfants et des paysagistes dans le jardin Ane Frank. Végétalisat ion de certains espaces Projet d’aménagement du terrain de pétanque (F. Chiclet).2/ Avancée des grands projetsLa BagagerieLe projet est porté par l’association Mains libres 3e (issue du CQ) qui déplore la situat ion actuellede blocage. En effet, l’association a pu ident ifier un local approprié rue Béranger avec l’appui dela Mairie du 3e mais n’arrive pas { établir de véritable contact avec le propriétaire (la sociétéAdoma). Cette situat ion dure depuis huit mois. Afin d’alerter la puissance publique, l’association arédigé une lettre ouverte adressée aux Maire du 3e, Maire de Paris et député de la 5ecirconscript ion de Paris et lance un appel manifestat ion-pic-nique le samedi 19 janvier2013. La lettre ouverte est jointe à ce compte-rendu.Le Conseil de Quart ier rappelle que le projet est soutenu publiquement depuis ses débuts par lesélus : le Maire du 3e a écrit l’avant-propos de la plaquette de présentation de la Bagagerie, leMaire de Paris, interpellé publiquement l’année dernière, a assuré que le sujet rentrerait dans lespréoccupat ions de budget 2013.L’association Mains Libres 3e a tenté { plusieurs reprises d’ident ifier un interlocuteur au seind’Adoma sans réellement y parvenir. Les rares éléments de réponses apportés par la société necomportaient pas, aux yeux de l’association, d’object ions sérieuses. Cette opinion est renforcéepar le point de vue d’Alain-Pierre Peyraud, conseiller municipal du 10e arrondissement, quiest imait que cette situat ion de blocage n’était pas « crédible ». Ces propos ont été tenus àl’occasion d’une réunion organisée par Christ ine Frey dans le 10e arrondissement afin de présenterle projet de Bagagerie.Cette situat ion est l’occasion d’interroger le positionnement et finalement l’ut ilité du Conseil deQuart ier : le Conseil constate que le niveau de dialogue n’est pas de son ressort et qu’ilincombe à l’acteur public de jouer son rôle d’interlocuteur privilégié. Il apparait que le travail desensibilisat ion serait plus efficace en triangulaire (Conseil de Quart ier, Mairie d’arrondissement etMairie Centrale). 4
  5. 5. Christiane Gilon rappelle que pas plus que Mains Libres 3e, Camille Montacié, première adjointechargée de la petite enfance na pu obtenir antérieurement au projet bagagerie, que le local ADOMAsoit dédié à un projet de crèche, alors que larrondissement manque gravement de places en crèche,et que le public occupant les appartements de la rue Béranger aurait été particulièrement aidé si unecrèche avait pu être ouverte. Autrement dit, la Mairie ne peut en aucun cas diriger ADOMA (exSONACOTRA), et la contraindre à faire ce quelle veut. Par ailleurs, de même que dans la démarchesur les aménagements des abords du Carreau, le conseil de quartier a su provoquer une rencontre etla définition dun programme de travail tripartite (Conseil, mairie du 3e et Mairie centrale), de mêmedans chaque dossier traité il faut analyser où se situent les pouvoirs réels sur la situation, afin de lesinclure dans le dispositif de dialogue. Cela permet de coopérer plutôt que de sopposer.Le Carreau du TempleLa concertat ion terminée sur la rénovat ion du Carreau du temple et les travaux en cours amènentà ant iciper les conséquences sur les abords du marché. Un groupe de travail a été organisé danscette opt ique : - Définit ion collect ive dun terrain détude : le « carré » Eugène Spuller/rue du Pet it Thouars/rue Picardie/rue Perrée. Classement des points de réflexion (accessibilité des piétons, accès des véhicules, circulation…) Par exemple, recommandat ion de mettre en place une « zone partagée 20km/h » (disposition récente du code de la route stipulant que la priorité est donnée aux usagers les plus sensibles). Apporter de l’animat ion au quart ier : o Sur l’entrée principale de la rue Eugène Spuller : en créant un événement l’espace public. o Sur l’entrée du théâtre rue Perrée en face de la Maison des Associations : en donnant plus de visibilité à cet espace.Le Conseil de Quart ier regrette néanmoins qu’{ chaque tentat ive de créat ion dinstance deconcertat ion, les services techniques arrivent avec un projet défini. Il y a une vraie difficulté àenclencher un processus de dialogue, en témoignent les efforts précédents pour organiser uneréunion de présentat ion des recommandat ions du groupe d’études aux services techniques. Ladate a été imposée dans la précipitat ion au CQ pour le 12 Novembre bien que les premierscontacts avec les élues en charge de ce dossier avaient été init iés début septembre et le projet duCQ rapidement finalisé et envoyé aux services techniques fin septembre. Le représentant de laDVD n’a exposé aucun projet à cette réunion mais a exposé 2 jours plus tard une ébauche deprojet sans concertat ion avec le groupe de travailLe Groupe de travail a réitéré sa demande de fixer une nouvelle date rapidement afin decollaborer en groupe restreint avec la DVD. Retrouvez en annexe la contribution détaillée d’un habitant sur des questions de circulation automobile et de stationnements qui a alimenté le débat sur les abords du Carreau du Temple. (page 8). 5
  6. 6. 3/ Renforcement de l’équipe d’animationLe Conseil de Quart ier souhaiterait entretenir son dynamisme et fait appel à des énergiesnouvelles et volontaires pour s’impliquer d’avantage. Deux personnes se sont proposées pourrenforcer l’équipe d’animat ion : Armando Paredes et Edwige Thaille. La date de la prochaine réunion plénière est fixée au 29 janvier A noter que le vendredi 18 janvier, les vœux de la Mairie aux habitants auront lieu au CNAM. 6
  7. 7. Annexes 7
  8. 8. Annexe 2 Contribution de Michel Breton sur les abords du Carreau du Temple :« Je souhaiterais témoigner, en tant quhabitant à proximité du Carreau du Temple, possesseurdune voiture que je suis assez souvent obligé dut iliser et nayant pas de parking, et que mesremarques soient prises en compte au nom de tous les habitants automobilistes.Trouver un stat ionnement dans le quart ier est de plus en plus difficile depuis que les travaux ontdébutés, dune part, et que de nombreuses places de stat ionnement auto ont été supprimées,dautre part; et il faut tourner de plus en plus longtemps dans les rues situées autour du Carreaupour trouver une place.Mes commentaires et les 5 points que je rejette dans ce projet daménagement sont: - le changement de sens de circulat ion de la rue Caffarelli parce quen arrivant par la rue desArchives, cest elle qui permet daccéder au quart ier; - lidée de rendre piétonnes certaines rues autour du Carreau, ce qui ne permettrait plus decirculer autour pour trouver une place; - la réduct ion du nombre de place de stat ionnement, celui ci étant déjà très difficile; - lemplacement de places de stat ionnement sous les arbres car les voitures sont dégradées parles pigeons; - la mise en place de ralent isseurs qui avait déjà été rejetée par ce Conseil de Quart ier il y àquelques années.Je vous remercie de verser ces arguments au débat en les transmettant à la Mairie." 8

×