SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
Anne Marie ROQUE-AFONSO & Samuel LE PAPE
Virologie APHP. Université Paris Saclay
L’hépatite C,
ou comment s’en débarrasser…
Journées du Centre Hépato-Biliaire 2020
L’hépatite C c’est:
• 71 millions de porteurs chroniques dans le monde : 1% de
la population mondiale
Prévalence de l’infection chronique
Polaris Observatory HCV Collaborators. Lancet Gastroenterol Hepatol 2017;2(3):161-176.
En 2015: 71 millions dont 2,3 co-infectés VIH
FOIE SAIN FIBROSE CIRRHOSE
L’hépatite C
devient chronique dans 60-80% des cas
• Peu ou pas de symptômes pendant 20-30 ans : la plupart des
patients sont asymptomatiques jusqu’aux complications
• Mortalité par decompensation de la cirrhose ou Cancer du
foie
L’hépatite C c’est:
• 71 millions de porteurs chroniques dans le monde : 1% de
la population mondiale
• 700 000 décès imputables en 2015
Mortalité par maladies infectieuses dans
le monde
Polaris Observatory HCV Collaborators. Lancet Gastroenterol Hepatol 2017;2(3):161-176.
L’hépatite C c’est:
• 71 millions de porteurs chroniques dans le monde : 1% de
la population mondiale
• 700 000 décès imputables en 2015
• Procédures de soins non sécurisées et utilisation de
drogues injectables étaient responsables de 1,75 millions
de nouvelles infections en 2015
WHO., Global hepatitis report, 2017; Polaris Observatory HCV Collaborators., Lancet Gastroenterol Hepatol 2017;2(3):161-176;
GBD 2013., Lancet 2015;385:117-71.
L’hépatite C c’est:
• Maintenant, des traitements très efficaces très bien tolérés :
Guérison possible en 2 à 3 mois avec un traitement par voie orale
1980
Hépatite
NANB
1989
HCV
1990
ELISA 1ère Gen
Test Don du Sang
1991
INF
SVR 6%
1998
INF+RBV
SVR 29%
2001
PEG+RBV
SVR 40%
2011
PEG+RBV+IP
SVR 70%
2014
DAA
SVR >90%
Objectif d’éradication
à l’horizon 2030
Première étape : le dépistage
L’hépatite C,
ou comment s’en débarrasser…
Stratégie diagnostique
Sérologie
-
+
Charge
virale
-
+
Prise en
charge
DEPISTER
GUERIR !
RECHERCHER
l’ARN DU VIRUS
Fibrose?
Co-morbidités?
En 2015
seulement 20% des patients infectés étaient
diagnostiqués
20%
7% 6%
Le chemin parcouru en France
Réduction des infections non diagnostiquées :  25 000 en 2016 ?
0
50,000
100,000
150,000
200,000
250,000
2004 2014 2016
infections diagnostiquées infections non diagnostiquées
Brouard, BEH 19-20 2015; Pioche, BEH 13-14 2016; Saboni, BEH 24-25 2019
Réduction du portage chronique: 1% en 2014  0.3% en 2016
En France : Qui dépister?
• Dépistage ciblé des Populations à risque = Réservoirs
– Transfusés (ou potentielle transfusion) et greffés avant 1992
– Hémodialysés
– UDIV ou nasale
– nés de mère VHC+
– Risque sexuel (HSH)
– entourage familial de VHC+
– Prisonniers ou anciens prisonniers
– Tatouage / piercing / mésothérapie / acupuncture
– Originaires/anciens résidents/ soins dans pays à forte prévalence
– SDF
– VIH+ ou VHB+
– AES
• à répéter si risque persistant
Sérum
Siemens
Vitros
Abbott
Beckman Coulter
Roche
• Sur prescription
• Personnel infirmier / Matériel de prélèvement
• Personnel technique / équipement de laboratoire
Tests conventionnels
en labo
Résultat < 2h
après réception
Comment Dépister
Tests sérologiques conventionnels (EIA)
Résultat <30 mn
• Utilisation hors les murs (agrément) sans équipement particulier
• Sur sang capillaire ou Liquide craviculaire (salive)
• 1 TROD par sérologie
• Annonce immédiate du résultat
Comment Dépister
Les TRODs
Comment Dépister

LABO
Sérologies
ARN HCV
5-10j
Échantillon sanguin collecté
sur papier buvard
DBS

Envoi
courrier
 Réception des résultats par le
médecin en charge du patient
ou
• Sur Sang capillaire
• Permet plusieurs dépistages et la recherche de
l’ARN
• Annonce différée du résultat par le médecin en
charge du patient
Les « Buvards »
La cascade de soins après le dépistage
L’hépatite C,
ou comment s’en débarrasser…
Après le dépistage
Adland BMC infect Dis 2018
UK : Revue des dossiers 2013-2016 : 38 509 tests, 353 positifs (0.9%)
2011
PEG+RBV+IP
SVR 70%
2014
DAA
SVR >90%
2030?
Eradication
Les modalités de prescription et d’accès au
traitement n’ont pas toujours été simples
2014
RCP
Traitement des malades
sévères ou VIH
2011
PEG+RBV+IP
SVR 70%
2014
DAA
SVR >90%
2030?
Eradication
Les modalités de prescription et d’accès au
traitement n’ont pas toujours été simples
2014
RCP
Traitement des malades
sévères ou VIH
2016
• >F2
• Comorbidités
• A risque de
transmission
(UDIV, Détenus,
désir de
grossesse)
2011
PEG+RBV+IP
SVR 70%
2014
DAA
SVR >90%
2030?
Eradication
Les modalités de prescription et d’accès au
traitement n’ont pas toujours été simples
2014
RCP
Traitement des malades
sévères ou VIH
2016
• >F2
• Comorbidités
• A risque de
transmission
(UDIV, Détenus,
désir de
grossesse)
2017
Traitement
Universel (tous les
stades de fibrose)
RCP limitée à
certains patients
Les modalités de prescription et d’accès au
traitement n’ont pas toujours été simples
2014
RCP
Traitement des malades
sévères ou VIH
2016
• >F2
• Comorbidités
• A risque de
transmission
(UDIV, Détenus,
désir de
grossesse)
2017
Traitement Universel
(tous les stades de
fibrose)
RCP limitée à
certains patients
2011
PEG+RBV+IP
SVR 70%
2014
DAA
SVR >90%
2030?
Eradication
2019
Prise en charge
simplifiée
Élargissement à
tous les
prescripteurs
RCP pour patients
complexes
100% guérison = Elimination?
Les barrières
• Sensibilisation/information/
éducation
• Accès au dépistage
• Accès au traitement :
parcours de soins
Les actions possible
Diversifier les modalités de dépistage :
outils et acteurs
• Dépistage infirmier par « Buvards » en
addictologie intra-muros
Optimiser le parcours de soin
• Consultation « coupe file » au CHB
Décloisonner et aller vers les populations
à risque
• Actions « hors les murs »
Sensibiliser l’ensemble de la population
• Actions « grand public »
100% guérison = Elimination?
Les barrières
• Sensibilisation/information/
éducation
• Accès au dépistage
• Accès au traitement :
parcours de soins
Les actions possible
Diversifier les modalités de dépistage :
outils et acteurs
• Dépistage infirmier par « Buvards » en
addictologie intra-muros
Optimiser le parcours de soin
• Consultation « coupe file » au CHB
Décloisonner et aller vers les populations
à risque
• Actions « hors les murs »
Sensibiliser l’ensemble de la population
• Actions « grand public »

Contenu connexe

Tendances

Fontaine préventio et vaccination du16
Fontaine préventio et vaccination  du16 Fontaine préventio et vaccination  du16
Fontaine préventio et vaccination du16 odeckmyn
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16odeckmyn
 
Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015soshepatites
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b françaissoshepatites
 
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfantVHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfantodeckmyn
 
Guérir de l'hépatite C C possible
Guérir de l'hépatite C C possibleGuérir de l'hépatite C C possible
Guérir de l'hépatite C C possiblesoshepatites
 
Poynard natural history hcv du 2015
Poynard natural history hcv du 2015  Poynard natural history hcv du 2015
Poynard natural history hcv du 2015 odeckmyn
 
Infections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesInfections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesUrgenceCHUSJ
 
Hépatite B la vaccination.ppt
Hépatite B  la vaccination.pptHépatite B  la vaccination.ppt
Hépatite B la vaccination.pptodeckmyn
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16raymondteyrouz
 
Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016odeckmyn
 
Vivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique BVivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique Bsoshepatites
 
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016odeckmyn
 
Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007
Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007
Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007soshepatites
 
Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009odeckmyn
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16raymondteyrouz
 
Bulletin d'informations N°37 décembre 2006
Bulletin d'informations N°37 décembre 2006Bulletin d'informations N°37 décembre 2006
Bulletin d'informations N°37 décembre 2006soshepatites
 

Tendances (20)

Les Tests de Dépistage Rapide de l'Hépatite C : Quel impact sur la pratique m...
Les Tests de Dépistage Rapide de l'Hépatite C : Quel impact sur la pratique m...Les Tests de Dépistage Rapide de l'Hépatite C : Quel impact sur la pratique m...
Les Tests de Dépistage Rapide de l'Hépatite C : Quel impact sur la pratique m...
 
Fontaine préventio et vaccination du16
Fontaine préventio et vaccination  du16 Fontaine préventio et vaccination  du16
Fontaine préventio et vaccination du16
 
Cohorteculpitacoilly
CohorteculpitacoillyCohorteculpitacoilly
Cohorteculpitacoilly
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
 
Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b français
 
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfantVHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
 
Guérir de l'hépatite C C possible
Guérir de l'hépatite C C possibleGuérir de l'hépatite C C possible
Guérir de l'hépatite C C possible
 
Poynard natural history hcv du 2015
Poynard natural history hcv du 2015  Poynard natural history hcv du 2015
Poynard natural history hcv du 2015
 
Infections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesInfections gastro intestinales
Infections gastro intestinales
 
Hépatite B la vaccination.ppt
Hépatite B  la vaccination.pptHépatite B  la vaccination.ppt
Hépatite B la vaccination.ppt
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16
 
Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016
 
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...
 
Vivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique BVivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique B
 
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
Ratziu serfaty- vhc obésité diabète du 16 2016
 
Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007
Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007
Bulletin d'informations N°39 Juillet 2007
 
Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
 
Bulletin d'informations N°37 décembre 2006
Bulletin d'informations N°37 décembre 2006Bulletin d'informations N°37 décembre 2006
Bulletin d'informations N°37 décembre 2006
 

Similaire à Dépistage des patients pour le VHC par buvards : une approche infirmière (Partie 1) - Anna ROQUES AFONSO

DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdfDrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdfJBHColombo
 
495711.ppt
495711.ppt495711.ppt
495711.pptMedAnes1
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CCripsIDF
 
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREsoshepatites
 
Hepatites virales et pratique dentaire
Hepatites virales et pratique dentaireHepatites virales et pratique dentaire
Hepatites virales et pratique dentaireZakariaMakri1
 
Debray hépatite virale b et c du debray janvier 2015
Debray  hépatite virale b et c du debray janvier 2015Debray  hépatite virale b et c du debray janvier 2015
Debray hépatite virale b et c du debray janvier 2015odeckmyn
 
Peron vhavhedu2015
Peron  vhavhedu2015Peron  vhavhedu2015
Peron vhavhedu2015odeckmyn
 
Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009odeckmyn
 
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concernéLes hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concernésoshepatites
 
Melin csapa et sos (partie 2)
Melin   csapa et sos (partie 2)Melin   csapa et sos (partie 2)
Melin csapa et sos (partie 2)odeckmyn
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference LJ Communication
 
Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1odeckmyn
 
Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014odeckmyn
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist NatPeron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Natodeckmyn
 
Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015odeckmyn
 
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLHépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLClaude EUGENE
 
Rapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulte
Rapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulteRapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulte
Rapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulteVih.org
 
Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011CripsIDF
 
Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012odeckmyn
 

Similaire à Dépistage des patients pour le VHC par buvards : une approche infirmière (Partie 1) - Anna ROQUES AFONSO (20)

DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdfDrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
 
495711.ppt
495711.ppt495711.ppt
495711.ppt
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
 
Hepatites virales et pratique dentaire
Hepatites virales et pratique dentaireHepatites virales et pratique dentaire
Hepatites virales et pratique dentaire
 
Debray hépatite virale b et c du debray janvier 2015
Debray  hépatite virale b et c du debray janvier 2015Debray  hépatite virale b et c du debray janvier 2015
Debray hépatite virale b et c du debray janvier 2015
 
Peron vhavhedu2015
Peron  vhavhedu2015Peron  vhavhedu2015
Peron vhavhedu2015
 
Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009
 
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concernéLes hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
 
Melin csapa et sos (partie 2)
Melin   csapa et sos (partie 2)Melin   csapa et sos (partie 2)
Melin csapa et sos (partie 2)
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
 
Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1
 
Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist NatPeron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
 
Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015
 
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLHépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
 
Rapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulte
Rapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulteRapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulte
Rapport d'experts 2013 - Traitement antirétroviral chez l’adulte
 
Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011
 
Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012
 

Plus de Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse

Plus de Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse (20)

Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 
Point de vue du chirurgien hépatique - M.A. Allard
Point de vue du chirurgien hépatique - M.A. AllardPoint de vue du chirurgien hépatique - M.A. Allard
Point de vue du chirurgien hépatique - M.A. Allard
 
Quoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. Vibert
Quoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. VibertQuoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. Vibert
Quoi de neuf dans les cancers primitifs du foie? - E. Vibert
 
Conférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. Mansson
Conférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. ManssonConférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. Mansson
Conférence du Président d'honneur : l'échinococcose alvéolaire - G. Mansson
 
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. GolseChirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
 
Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...
Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...
Chirurgie de réduction tumorale des métastases hépatique non résécables de fa...
 
Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...
Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...
Déprivation veineuse portale et sus-hépatique. Indications actuelles et résul...
 
Point de vue du chirurgien colorectal - S. Benoist
Point de vue du chirurgien colorectal - S. BenoistPoint de vue du chirurgien colorectal - S. Benoist
Point de vue du chirurgien colorectal - S. Benoist
 
Chirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. Azoulay
Chirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. AzoulayChirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. Azoulay
Chirurgie hépatique sous perfusion hypothermique - D. Azoulay
 
Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...
Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...
Transplantation hépatique pour cancer: quelles tumeurs. A quelles conditions?...
 
DPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. Salloum
DPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. SalloumDPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. Salloum
DPC par chirurgie mini-invasive: Où en sommes-nous? C. Salloum
 
Quoi de neuf dans les métastases hépatique?
Quoi de neuf dans les métastases hépatique?Quoi de neuf dans les métastases hépatique?
Quoi de neuf dans les métastases hépatique?
 
Destruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. Allard
Destruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. AllardDestruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. Allard
Destruction tumorale par écho-guidage optimisé - M.A. Allard
 
Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...
Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...
Obésité et chirurgie HPB? Quels risques? Quelles recommandations? Quelle pris...
 
Quoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. Pittau
Quoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. PittauQuoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. Pittau
Quoi de neuf dans les cancers du pancréas? - G. Pittau
 
Quand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdf
Quand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdfQuand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdf
Quand l'intelligence artificielle s'invite au bloc opératoire Eric VIbert.pdf
 
Cas Clinique Sophie SAcleux.pdf
Cas Clinique Sophie SAcleux.pdfCas Clinique Sophie SAcleux.pdf
Cas Clinique Sophie SAcleux.pdf
 
En Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdf
En Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdfEn Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdf
En Recherche Jean Charles Duclos Vallée.pdf
 

Dernier

ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...Sargata SIN
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfBallaMoussaDidhiou
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfOuattaraBamory3
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxsilinianfel
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapienimaelhajji
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfmohammed197241
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfKarimaLounnas
 

Dernier (7)

ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 

Dépistage des patients pour le VHC par buvards : une approche infirmière (Partie 1) - Anna ROQUES AFONSO

  • 1. Anne Marie ROQUE-AFONSO & Samuel LE PAPE Virologie APHP. Université Paris Saclay L’hépatite C, ou comment s’en débarrasser… Journées du Centre Hépato-Biliaire 2020
  • 2. L’hépatite C c’est: • 71 millions de porteurs chroniques dans le monde : 1% de la population mondiale
  • 3. Prévalence de l’infection chronique Polaris Observatory HCV Collaborators. Lancet Gastroenterol Hepatol 2017;2(3):161-176. En 2015: 71 millions dont 2,3 co-infectés VIH
  • 4. FOIE SAIN FIBROSE CIRRHOSE L’hépatite C devient chronique dans 60-80% des cas • Peu ou pas de symptômes pendant 20-30 ans : la plupart des patients sont asymptomatiques jusqu’aux complications • Mortalité par decompensation de la cirrhose ou Cancer du foie
  • 5. L’hépatite C c’est: • 71 millions de porteurs chroniques dans le monde : 1% de la population mondiale • 700 000 décès imputables en 2015
  • 6. Mortalité par maladies infectieuses dans le monde Polaris Observatory HCV Collaborators. Lancet Gastroenterol Hepatol 2017;2(3):161-176.
  • 7. L’hépatite C c’est: • 71 millions de porteurs chroniques dans le monde : 1% de la population mondiale • 700 000 décès imputables en 2015 • Procédures de soins non sécurisées et utilisation de drogues injectables étaient responsables de 1,75 millions de nouvelles infections en 2015 WHO., Global hepatitis report, 2017; Polaris Observatory HCV Collaborators., Lancet Gastroenterol Hepatol 2017;2(3):161-176; GBD 2013., Lancet 2015;385:117-71.
  • 8. L’hépatite C c’est: • Maintenant, des traitements très efficaces très bien tolérés : Guérison possible en 2 à 3 mois avec un traitement par voie orale 1980 Hépatite NANB 1989 HCV 1990 ELISA 1ère Gen Test Don du Sang 1991 INF SVR 6% 1998 INF+RBV SVR 29% 2001 PEG+RBV SVR 40% 2011 PEG+RBV+IP SVR 70% 2014 DAA SVR >90% Objectif d’éradication à l’horizon 2030
  • 9. Première étape : le dépistage L’hépatite C, ou comment s’en débarrasser…
  • 11. En 2015 seulement 20% des patients infectés étaient diagnostiqués 20% 7% 6%
  • 12. Le chemin parcouru en France Réduction des infections non diagnostiquées :  25 000 en 2016 ? 0 50,000 100,000 150,000 200,000 250,000 2004 2014 2016 infections diagnostiquées infections non diagnostiquées Brouard, BEH 19-20 2015; Pioche, BEH 13-14 2016; Saboni, BEH 24-25 2019 Réduction du portage chronique: 1% en 2014  0.3% en 2016
  • 13. En France : Qui dépister? • Dépistage ciblé des Populations à risque = Réservoirs – Transfusés (ou potentielle transfusion) et greffés avant 1992 – Hémodialysés – UDIV ou nasale – nés de mère VHC+ – Risque sexuel (HSH) – entourage familial de VHC+ – Prisonniers ou anciens prisonniers – Tatouage / piercing / mésothérapie / acupuncture – Originaires/anciens résidents/ soins dans pays à forte prévalence – SDF – VIH+ ou VHB+ – AES • à répéter si risque persistant
  • 14. Sérum Siemens Vitros Abbott Beckman Coulter Roche • Sur prescription • Personnel infirmier / Matériel de prélèvement • Personnel technique / équipement de laboratoire Tests conventionnels en labo Résultat < 2h après réception Comment Dépister Tests sérologiques conventionnels (EIA)
  • 15. Résultat <30 mn • Utilisation hors les murs (agrément) sans équipement particulier • Sur sang capillaire ou Liquide craviculaire (salive) • 1 TROD par sérologie • Annonce immédiate du résultat Comment Dépister Les TRODs
  • 16. Comment Dépister  LABO Sérologies ARN HCV 5-10j Échantillon sanguin collecté sur papier buvard DBS  Envoi courrier  Réception des résultats par le médecin en charge du patient ou • Sur Sang capillaire • Permet plusieurs dépistages et la recherche de l’ARN • Annonce différée du résultat par le médecin en charge du patient Les « Buvards »
  • 17. La cascade de soins après le dépistage L’hépatite C, ou comment s’en débarrasser…
  • 18. Après le dépistage Adland BMC infect Dis 2018 UK : Revue des dossiers 2013-2016 : 38 509 tests, 353 positifs (0.9%)
  • 19. 2011 PEG+RBV+IP SVR 70% 2014 DAA SVR >90% 2030? Eradication Les modalités de prescription et d’accès au traitement n’ont pas toujours été simples 2014 RCP Traitement des malades sévères ou VIH
  • 20. 2011 PEG+RBV+IP SVR 70% 2014 DAA SVR >90% 2030? Eradication Les modalités de prescription et d’accès au traitement n’ont pas toujours été simples 2014 RCP Traitement des malades sévères ou VIH 2016 • >F2 • Comorbidités • A risque de transmission (UDIV, Détenus, désir de grossesse)
  • 21. 2011 PEG+RBV+IP SVR 70% 2014 DAA SVR >90% 2030? Eradication Les modalités de prescription et d’accès au traitement n’ont pas toujours été simples 2014 RCP Traitement des malades sévères ou VIH 2016 • >F2 • Comorbidités • A risque de transmission (UDIV, Détenus, désir de grossesse) 2017 Traitement Universel (tous les stades de fibrose) RCP limitée à certains patients
  • 22. Les modalités de prescription et d’accès au traitement n’ont pas toujours été simples 2014 RCP Traitement des malades sévères ou VIH 2016 • >F2 • Comorbidités • A risque de transmission (UDIV, Détenus, désir de grossesse) 2017 Traitement Universel (tous les stades de fibrose) RCP limitée à certains patients 2011 PEG+RBV+IP SVR 70% 2014 DAA SVR >90% 2030? Eradication 2019 Prise en charge simplifiée Élargissement à tous les prescripteurs RCP pour patients complexes
  • 23. 100% guérison = Elimination? Les barrières • Sensibilisation/information/ éducation • Accès au dépistage • Accès au traitement : parcours de soins Les actions possible Diversifier les modalités de dépistage : outils et acteurs • Dépistage infirmier par « Buvards » en addictologie intra-muros Optimiser le parcours de soin • Consultation « coupe file » au CHB Décloisonner et aller vers les populations à risque • Actions « hors les murs » Sensibiliser l’ensemble de la population • Actions « grand public »
  • 24. 100% guérison = Elimination? Les barrières • Sensibilisation/information/ éducation • Accès au dépistage • Accès au traitement : parcours de soins Les actions possible Diversifier les modalités de dépistage : outils et acteurs • Dépistage infirmier par « Buvards » en addictologie intra-muros Optimiser le parcours de soin • Consultation « coupe file » au CHB Décloisonner et aller vers les populations à risque • Actions « hors les murs » Sensibiliser l’ensemble de la population • Actions « grand public »