SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  32
L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement Présenté par: Anne Pelletier, conseillère Kino-Québec Avec la collaboration de Johanie Pelletier et Carole Genest
Plan de la présentation Kino-Québec et son mandat L’environnement bâti: définition L’impact sur la santé d’un environnement bâti favorable Le jeune et ses aires d’activité Les opportunités d’ajouter un peu d’activité physique Les ressources disponibles dans les différents milieux Comment lire son environnement quotidien Conclusion
Kino-Québec et son mandat Kino-Québec= programme gouvernemental de promotion de l’activité physique Agit selon 2 principales stratégies: 1) concevoir, mettre en œuvre et consolider des mesures 	pour qu’une plus grande partie de la population 	québécoise soit physiquement active. 		2)influencer et mobiliser les différentes instances de manière à ce qu’elles conçoivent et mettent en place programmes et mesures pour réduire les obstacles à la pratique régulière d’activités physiques.
Le rôle du conseiller Kino-Québec Mobiliser et soutenir les partenaires intervenant en promotion de l’activité physique Outiller les partenaires et collaborateurs Agir à titre d’expert conseil Réaliser des activités médiatiques Réaliser ou collaborer à la réalisation d’activités d’influence Participer à l’évaluation et au monitorage des interventions en activité physique
L’environnement bâti « …Comprend nos maisons, écoles, lieux de travail, parcs et aires de loisirs, aires commerciales et routes. Il s’étend au-dessus de nos têtes sous la forme de ligne de transport d’électricité, sous terre sous forme de sites d’enfouissement des déchets et de transports souterrains, et dans l’ensemble du pays sous la forme d’autoroutes. L’environnement bâti regroupe tous les édifices, espaces et produits créés ou modifiés par des gens . » (Statistique Canada, ESCC 2000)
L’environnement bâti favorable à la pratique d’activité physique Tient compte des facteurs qui influencent la pratique d’activité physique. S’inspire des nouvelles tendances en urbanisme: 		- Croissance rationnelle 		- Développement durable Contribue à rendre le cadre de vie plus attrayant et convivial Améliore la qualité de vie globale des citoyens
L’environnement bâti favorable à la pratique d’activité physique Kino-Québec présente les éléments retrouvés dans la littérature selon sept composantes: 1) Occupation du sol et densité de la population 	2) Mixité des usages dans les différents secteurs 	3) Sentiment de sécurité
L’environnement bâti favorable à la pratique d’activité physique 	4) Aménagement et entretien du réseaux de trottoirs, de voies cyclables et de sentiers récréatifs 	5) Accès à des réseaux d’espaces verts, blancs et aux plans d’eau 	6) Immeubles et cadre bâti favorisant un mode de vie physiquement actif 	7) Planification et politique
Les conséquences sur la santé d’un environnement non propice à l’activité physique
L’impact sur la santé d’un environnement bâti favorable à la santé Les caractéristiques typiques de la banlieue accentueraient la probabilité d’avoir un surplus de poids (niveau populationnel) La proportion d’obèses diminue jusqu’à 20% dans les quartiers plus mixtes fonctionnellement. Les chances de trouver de l’obésité chez les répondants augmentent de 6% par heure passée en auto par jour. (Frank et al, 2004)  ,[object Object],	(Saelens et al, 2003)
L’activité physique chez les jeunes, les faits Niveau d’activité physique de loisir, population de 12 à 17 ans selon le sexe, Québec, 2005
La marche en nette diminution Entre 1998 et 2003, la proportion d’élèves de 6 à 12 ans se déplaçant à pied vers l’école est passée de 45% à 34% à Montréal (Enquête OD1998 et 2003). Pendant ce temps les déplacements en voiture vers l’école sont passés de 17% à 32% (Enquête OD 1998 et 2003)
Le vélo Proportion des jeunes utilisant le transport actif comme moyen de déplacement au moins 1 h par semaine:     - 42,1% (12 à 17 ans) 	- 32,5% des jeunes (12 à 17 ans) (Kino-Québec 2005)
Les aires d’activités d’un jeune Maison: Facilité d’accès aux nouvelles technologie par rapport à l’accès à un espace vert École: Son accès et son aménagement Loisir: Leur accès, leur nature
Les aires d’activités d’un jeune Maison: 	- Quelles sont les règles de la maison entourant l’utilisation d’internet, de la télévision et autres médias et quelle en est leur disponibilité(nombre, variété)? 	- Y’a-t-il un ou des espace vert (parc, jardin) facilement accessible à pied?   - La rue est-elle sécuritaire?
Le temps passé devant l’écran En 1971 l’âge moyen auquel les enfants commençaient à regarder la télé était de 4 ans, aujourd’hui, il est de 5 mois. (Zimmerman 2007) Chez les 6 à 11 ans, la proportion d’enfants en surpoids passent de 12,5% à 24,1% lorsque le temps passé devant l’écran passe d’une à 2 heures et l’obésité passe de 5,3% à 10,6% (Stat can 2004)
Le temps passé devant l’écran  À Montréal, les 12 à 19 ans passent en moyenne: 	- 9,1 heures devant un ordinateur 	- 10,3 heures devant la télévision Pour un total de près de 20 heures par semaine devant un écran! (ESCC 2007)
Parcs et espaces verts Tous les enfants ont besoin d’un endroit pour être actif à l’extérieur près de la maison, ces endroits incluent les parcs publics (Sallis J 2006) Les enfants qui ont accès à plus de parcs et d’installations récréatives : 	- pratique plus de sports organisés 	- passent moins de temps devant un écran  	- risquent moins de souffrir d’embonpoint et      d’obésité  (Veugelers et al 2008)
Les rues sécuritaires C’est la perception de la sécurité de l’environnement pour les déplacements à pied et à vélo qui influencent le plus le niveau d’activité physique et ce à tout âge (Groupe ville et mobilité 2008). Les quartiers plus anciens dans les villes sont davantage propices aux déplacements à pied et à vélo  (rues en quadrilatère, trottoirs)alors que les quartiers de banlieue favorise l’utilisation de l’automobile (rues larges et vitesse élevé.) (Sallis 2006)
Les aires d’activités d’un jeune École: Est-ce une école de quartier? Est-elle sur une artère principale ou sur une rue locale? À quelle distance de la maison est situé l’école? À quoi ressemble la cour d’école? Y’a-t-il des jeux aménagés dans la cour de récréation?
Distance maison école Entre 1998 et 2003, la distance moyenne parcourue à pied pour se rendre à l’école est passée de 550 m à 480 m (OD 2003) De plus en plus d’enfants fréquentes des écoles spécialisés (Torres 2008) Deux familles sur trois déclarent habiter à distance de marche d’une école, mais seulement  1/3 enfant y va à pied et 1/5 à vélo (Active kids Canada 2009)
Accès sécuritaire à l’école Entre 1999 et 2008, 1800 piétons et cyclistes de 5 à 11 ans ont été blessés suite à une collision avec un véhicule automobile (Morency 2009). Selon une étude Torontoise, les zones scolaires représentent  un risque accru de collision pour les piétons de moins de 18 ans (Warsh 2009)
Programme de transport actif Mon école à pied, à vélo de Vélo-Québec Pédibus, Fondation canadienne du cancer Autres mesures: Corridors scolaires (villes et arrondissements)
L’aménagement de la cour d’école Les élèves du primaire passent un minimum de 3h ½ par semaine dans la cours d’école (LeMay 2006) Facteurs incitatifs à l’activité physique dans la cours d’école: 	- aménagement de la cour 	- variété des activités proposés  	- occasions de socialiser
Milieu scolaire- programmes existants
Les aires d’activités d’un jeune Loisirs: 	- De quelle nature sont-ils? (Actifs ou passif) 	- À quelle distance de la maison sont les sites d’activité? 	- Sont-ils situés à un endroit sécuritaire?
L’accès aux activités de loisir Les activités de loisirs obligent sont souvent liés à des déplacements en voitures avec les parents (Fortin et Després 2008) En ce qui concerne les adolescents résidents en périphérie de la ville, une étude ayant eu lieu dans la ville de Québec démontre que peu d’entre eux sont susceptibles de prendre le transport en commun (3/30 dans Bachiri et Després 2008)
L’accès aux activités de loisir Les adolescents résidants en banlieue sont plus gros et moins actifs que ceux résidants dans les quartiers centraux (Ledoux 2002) Si l’automobile est généralement synonyme d’autonomie, elle provoque paradoxalement une dépendance l’accompagnement par un adulte jusqu’à  l’obtention d’un permis pour les adolescents de la banlieue (Bachiri et Després 2008)
Les conséquences d’un environnement défavorable Moins de jeunes Québécois se rendent à l’école à pied Plusieurs loisirs inactifs sont en vogues (jeux vidéo,web, télévision,etc…) Le déclin des heures consacrés à l’activité physique et à l’apprentissage moteur à l’école La réticence des parents à envoyer leurs enfants jouer seuls au parc.
Les recommandations en lien avec l’environnement L’implication des décideurs: 	Au niveau municipal: 	- Aménagements sécuritaires pour les déplacements à pied et à vélo 	- Améliorer l’accès aux parcs et installations sportives 	- Offrir une programmation adaptée aux besoins et intérêts des familles
L’implication des milieux scolaires Offrir un milieu dynamique Offrir des infrastructures adéquates et sécuritaires Sécuriser les accès
L’implication des milieux cliniques Connaître les occasions Avoir une idée des ressources disponibles dans la région Pouvoir référer si nécessaire

Contenu connexe

En vedette

Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxeEcart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxeEmploiPublic
 
Dossier special patrimonia 29 septembre 2011
Dossier special patrimonia 29 septembre 2011Dossier special patrimonia 29 septembre 2011
Dossier special patrimonia 29 septembre 2011La Tribune
 
Document presse création asso bien au_centre
Document presse création asso bien au_centreDocument presse création asso bien au_centre
Document presse création asso bien au_centrePRVDOUBS4
 
Cg coaching meilleurs voeux 2013
Cg coaching meilleurs voeux 2013Cg coaching meilleurs voeux 2013
Cg coaching meilleurs voeux 2013CGCOACHING
 
Recettes léa
Recettes léaRecettes léa
Recettes léaarlettaz
 
Un autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète Sciences
Un autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète SciencesUn autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète Sciences
Un autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète SciencesPlanète Sciences Midi-Pyrénées
 
Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...
Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...
Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...Stanleylucas
 
Cash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscineCash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscineCashPiscines
 
Neiio Marketing intelligence
Neiio Marketing intelligenceNeiio Marketing intelligence
Neiio Marketing intelligencePierre Lafon
 
éco projet lison en images
éco projet  lison en imageséco projet  lison en images
éco projet lison en imageslisonbarbier
 
Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011CripsIDF
 
Les secrets d'un projet web réussi
Les secrets d'un projet web réussi Les secrets d'un projet web réussi
Les secrets d'un projet web réussi apetit54
 
L’heure et les chiffres
L’heure et les chiffresL’heure et les chiffres
L’heure et les chiffres011288
 

En vedette (20)

Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxeEcart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
Ecart salarial hommes-femmes au Luxembourg, un paradoxe
 
Dossier special patrimonia 29 septembre 2011
Dossier special patrimonia 29 septembre 2011Dossier special patrimonia 29 septembre 2011
Dossier special patrimonia 29 septembre 2011
 
Document presse création asso bien au_centre
Document presse création asso bien au_centreDocument presse création asso bien au_centre
Document presse création asso bien au_centre
 
Cg coaching meilleurs voeux 2013
Cg coaching meilleurs voeux 2013Cg coaching meilleurs voeux 2013
Cg coaching meilleurs voeux 2013
 
PréSentation1
PréSentation1PréSentation1
PréSentation1
 
Recettes léa
Recettes léaRecettes léa
Recettes léa
 
Un autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète Sciences
Un autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète SciencesUn autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète Sciences
Un autre regard sur la Terre - Les projets innovants de Planète Sciences
 
Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...
Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...
Haiti: Rapport sur le Premier Tour des Elections Législatives Partielles 9 a...
 
Cash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscineCash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Choisir sa piscine
 
Neiio Marketing intelligence
Neiio Marketing intelligenceNeiio Marketing intelligence
Neiio Marketing intelligence
 
Powerpoint
PowerpointPowerpoint
Powerpoint
 
Fr jeune prophete
Fr jeune propheteFr jeune prophete
Fr jeune prophete
 
001 contents
001 contents001 contents
001 contents
 
éco projet lison en images
éco projet  lison en imageséco projet  lison en images
éco projet lison en images
 
Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011Vivre avec le VIH en France en 2011
Vivre avec le VIH en France en 2011
 
Les secrets d'un projet web réussi
Les secrets d'un projet web réussi Les secrets d'un projet web réussi
Les secrets d'un projet web réussi
 
Social power
Social powerSocial power
Social power
 
Colour effect
Colour effectColour effect
Colour effect
 
L’heure et les chiffres
L’heure et les chiffresL’heure et les chiffres
L’heure et les chiffres
 
Mycom
MycomMycom
Mycom
 

Similaire à Colloque CIRCUIT A Pelletier v1

Diapositives concernant le projet Trottibus
Diapositives concernant le projet TrottibusDiapositives concernant le projet Trottibus
Diapositives concernant le projet TrottibusBen Valkenburg
 
À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014
À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014
À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014Ben Valkenburg
 
Colloque tsi2014 5a7nps-confs-jochems
Colloque tsi2014 5a7nps-confs-jochemsColloque tsi2014 5a7nps-confs-jochems
Colloque tsi2014 5a7nps-confs-jochemsS. Jochems UQAM
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)Institut national du cancer
 
Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014
Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014
Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014Ben Valkenburg
 
Pratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiques
Pratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiquesPratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiques
Pratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiquesPhilippe Cazeneuve
 
Usages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La Réunion
Usages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La RéunionUsages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La Réunion
Usages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La RéunionSilicon Village
 
Pratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinale
Pratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinalePratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinale
Pratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinaleS. Jochems UQAM
 
Perceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le monde
Perceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le mondePerceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le monde
Perceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le mondeEldoux
 
Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)
Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)
Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)Kantar
 
Manifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-ml
Manifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-mlManifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-ml
Manifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-mlphysical_internet
 
Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement
Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement
Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement Harris Interactive France
 
Présentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VFPrésentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VFMyrtille Prout
 
Guide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap InternationalGuide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap InternationalJamaity
 
L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...
L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...
L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...ComSanté
 

Similaire à Colloque CIRCUIT A Pelletier v1 (18)

Diapositives concernant le projet Trottibus
Diapositives concernant le projet TrottibusDiapositives concernant le projet Trottibus
Diapositives concernant le projet Trottibus
 
À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014
À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014
À pied, à vélo, Parking-Day CSDM/Jeanne-Mance, septembre 2014
 
Colloque tsi2014 5a7nps-confs-jochems
Colloque tsi2014 5a7nps-confs-jochemsColloque tsi2014 5a7nps-confs-jochems
Colloque tsi2014 5a7nps-confs-jochems
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
Colloque RI 2014 : Intervention de Zoé VAILLANT (Université Paris Ouest)
 
PhD Thesis SPIVOCK.PDF
PhD Thesis SPIVOCK.PDFPhD Thesis SPIVOCK.PDF
PhD Thesis SPIVOCK.PDF
 
Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014
Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014
Présentation à l'école Jeanne Mance, Parking-Day 2014
 
Pratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiques
Pratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiquesPratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiques
Pratiques culturelles et numériques en France - éléments sociologiques
 
Usages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La Réunion
Usages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La RéunionUsages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La Réunion
Usages et mésusages des jeux et d’Internet chez les étudiants à La Réunion
 
Pratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinale
Pratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinalePratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinale
Pratic OC csss-mtl-conference16avril2015-vfinale
 
Perceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le monde
Perceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le mondePerceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le monde
Perceptions, images et imaginaires du Changement Climatique dans le monde
 
Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)
Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)
Baromètre de la société inclusive (novembre 2016)
 
Webographie EDD
Webographie EDDWebographie EDD
Webographie EDD
 
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
 
Manifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-ml
Manifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-mlManifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-ml
Manifeste pour un internet physique 1.10 2011 10-29 français bm-ml
 
Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement
Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement
Rapport Harris Interactive pour Caradisiac : Circuler après le confinement
 
Présentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VFPrésentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VF
 
Guide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap InternationalGuide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap International
 
L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...
L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...
L’expérience de l’utilisation de l’Internet par les personnes âgées et leurs ...
 

Plus de Centre Circuit

Pas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classe
Pas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classePas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classe
Pas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classeCentre Circuit
 
Pratique d’activité physique et condition physique des jeunes
Pratique d’activité physique et condition physique des jeunesPratique d’activité physique et condition physique des jeunes
Pratique d’activité physique et condition physique des jeunesCentre Circuit
 
L’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physique
L’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physiqueL’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physique
L’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physiqueCentre Circuit
 
Developing and keeping youth motivated for physical activity
Developing and keeping youth motivated for physical activityDeveloping and keeping youth motivated for physical activity
Developing and keeping youth motivated for physical activityCentre Circuit
 
Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1
Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1
Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1Centre Circuit
 

Plus de Centre Circuit (7)

Pas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classe
Pas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classePas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classe
Pas à pas vers ta santé, suggestions d’activités à faire en classe
 
Pratique d’activité physique et condition physique des jeunes
Pratique d’activité physique et condition physique des jeunesPratique d’activité physique et condition physique des jeunes
Pratique d’activité physique et condition physique des jeunes
 
L’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physique
L’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physiqueL’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physique
L’environnement scolaire, un outil de promotion de l’activité physique
 
Developing and keeping youth motivated for physical activity
Developing and keeping youth motivated for physical activityDeveloping and keeping youth motivated for physical activity
Developing and keeping youth motivated for physical activity
 
Présentation circuit
Présentation circuitPrésentation circuit
Présentation circuit
 
Programme dyn@mo
Programme dyn@moProgramme dyn@mo
Programme dyn@mo
 
Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1
Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1
Colloque CIRCUIT ME Mathieu Phd v1.1
 

Dernier

LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfBallaMoussaDidhiou
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfOuattaraBamory3
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfKarimaLounnas
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapienimaelhajji
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...Sargata SIN
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxsilinianfel
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfmohammed197241
 

Dernier (7)

LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 

Colloque CIRCUIT A Pelletier v1

  • 1. L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement Présenté par: Anne Pelletier, conseillère Kino-Québec Avec la collaboration de Johanie Pelletier et Carole Genest
  • 2. Plan de la présentation Kino-Québec et son mandat L’environnement bâti: définition L’impact sur la santé d’un environnement bâti favorable Le jeune et ses aires d’activité Les opportunités d’ajouter un peu d’activité physique Les ressources disponibles dans les différents milieux Comment lire son environnement quotidien Conclusion
  • 3. Kino-Québec et son mandat Kino-Québec= programme gouvernemental de promotion de l’activité physique Agit selon 2 principales stratégies: 1) concevoir, mettre en œuvre et consolider des mesures pour qu’une plus grande partie de la population québécoise soit physiquement active. 2)influencer et mobiliser les différentes instances de manière à ce qu’elles conçoivent et mettent en place programmes et mesures pour réduire les obstacles à la pratique régulière d’activités physiques.
  • 4. Le rôle du conseiller Kino-Québec Mobiliser et soutenir les partenaires intervenant en promotion de l’activité physique Outiller les partenaires et collaborateurs Agir à titre d’expert conseil Réaliser des activités médiatiques Réaliser ou collaborer à la réalisation d’activités d’influence Participer à l’évaluation et au monitorage des interventions en activité physique
  • 5. L’environnement bâti « …Comprend nos maisons, écoles, lieux de travail, parcs et aires de loisirs, aires commerciales et routes. Il s’étend au-dessus de nos têtes sous la forme de ligne de transport d’électricité, sous terre sous forme de sites d’enfouissement des déchets et de transports souterrains, et dans l’ensemble du pays sous la forme d’autoroutes. L’environnement bâti regroupe tous les édifices, espaces et produits créés ou modifiés par des gens . » (Statistique Canada, ESCC 2000)
  • 6. L’environnement bâti favorable à la pratique d’activité physique Tient compte des facteurs qui influencent la pratique d’activité physique. S’inspire des nouvelles tendances en urbanisme: - Croissance rationnelle - Développement durable Contribue à rendre le cadre de vie plus attrayant et convivial Améliore la qualité de vie globale des citoyens
  • 7. L’environnement bâti favorable à la pratique d’activité physique Kino-Québec présente les éléments retrouvés dans la littérature selon sept composantes: 1) Occupation du sol et densité de la population 2) Mixité des usages dans les différents secteurs 3) Sentiment de sécurité
  • 8. L’environnement bâti favorable à la pratique d’activité physique 4) Aménagement et entretien du réseaux de trottoirs, de voies cyclables et de sentiers récréatifs 5) Accès à des réseaux d’espaces verts, blancs et aux plans d’eau 6) Immeubles et cadre bâti favorisant un mode de vie physiquement actif 7) Planification et politique
  • 9. Les conséquences sur la santé d’un environnement non propice à l’activité physique
  • 10.
  • 11. L’activité physique chez les jeunes, les faits Niveau d’activité physique de loisir, population de 12 à 17 ans selon le sexe, Québec, 2005
  • 12. La marche en nette diminution Entre 1998 et 2003, la proportion d’élèves de 6 à 12 ans se déplaçant à pied vers l’école est passée de 45% à 34% à Montréal (Enquête OD1998 et 2003). Pendant ce temps les déplacements en voiture vers l’école sont passés de 17% à 32% (Enquête OD 1998 et 2003)
  • 13. Le vélo Proportion des jeunes utilisant le transport actif comme moyen de déplacement au moins 1 h par semaine: - 42,1% (12 à 17 ans) - 32,5% des jeunes (12 à 17 ans) (Kino-Québec 2005)
  • 14. Les aires d’activités d’un jeune Maison: Facilité d’accès aux nouvelles technologie par rapport à l’accès à un espace vert École: Son accès et son aménagement Loisir: Leur accès, leur nature
  • 15. Les aires d’activités d’un jeune Maison: - Quelles sont les règles de la maison entourant l’utilisation d’internet, de la télévision et autres médias et quelle en est leur disponibilité(nombre, variété)? - Y’a-t-il un ou des espace vert (parc, jardin) facilement accessible à pied? - La rue est-elle sécuritaire?
  • 16. Le temps passé devant l’écran En 1971 l’âge moyen auquel les enfants commençaient à regarder la télé était de 4 ans, aujourd’hui, il est de 5 mois. (Zimmerman 2007) Chez les 6 à 11 ans, la proportion d’enfants en surpoids passent de 12,5% à 24,1% lorsque le temps passé devant l’écran passe d’une à 2 heures et l’obésité passe de 5,3% à 10,6% (Stat can 2004)
  • 17. Le temps passé devant l’écran À Montréal, les 12 à 19 ans passent en moyenne: - 9,1 heures devant un ordinateur - 10,3 heures devant la télévision Pour un total de près de 20 heures par semaine devant un écran! (ESCC 2007)
  • 18. Parcs et espaces verts Tous les enfants ont besoin d’un endroit pour être actif à l’extérieur près de la maison, ces endroits incluent les parcs publics (Sallis J 2006) Les enfants qui ont accès à plus de parcs et d’installations récréatives : - pratique plus de sports organisés - passent moins de temps devant un écran - risquent moins de souffrir d’embonpoint et d’obésité (Veugelers et al 2008)
  • 19. Les rues sécuritaires C’est la perception de la sécurité de l’environnement pour les déplacements à pied et à vélo qui influencent le plus le niveau d’activité physique et ce à tout âge (Groupe ville et mobilité 2008). Les quartiers plus anciens dans les villes sont davantage propices aux déplacements à pied et à vélo (rues en quadrilatère, trottoirs)alors que les quartiers de banlieue favorise l’utilisation de l’automobile (rues larges et vitesse élevé.) (Sallis 2006)
  • 20. Les aires d’activités d’un jeune École: Est-ce une école de quartier? Est-elle sur une artère principale ou sur une rue locale? À quelle distance de la maison est situé l’école? À quoi ressemble la cour d’école? Y’a-t-il des jeux aménagés dans la cour de récréation?
  • 21. Distance maison école Entre 1998 et 2003, la distance moyenne parcourue à pied pour se rendre à l’école est passée de 550 m à 480 m (OD 2003) De plus en plus d’enfants fréquentes des écoles spécialisés (Torres 2008) Deux familles sur trois déclarent habiter à distance de marche d’une école, mais seulement 1/3 enfant y va à pied et 1/5 à vélo (Active kids Canada 2009)
  • 22. Accès sécuritaire à l’école Entre 1999 et 2008, 1800 piétons et cyclistes de 5 à 11 ans ont été blessés suite à une collision avec un véhicule automobile (Morency 2009). Selon une étude Torontoise, les zones scolaires représentent un risque accru de collision pour les piétons de moins de 18 ans (Warsh 2009)
  • 23. Programme de transport actif Mon école à pied, à vélo de Vélo-Québec Pédibus, Fondation canadienne du cancer Autres mesures: Corridors scolaires (villes et arrondissements)
  • 24. L’aménagement de la cour d’école Les élèves du primaire passent un minimum de 3h ½ par semaine dans la cours d’école (LeMay 2006) Facteurs incitatifs à l’activité physique dans la cours d’école: - aménagement de la cour - variété des activités proposés - occasions de socialiser
  • 26. Les aires d’activités d’un jeune Loisirs: - De quelle nature sont-ils? (Actifs ou passif) - À quelle distance de la maison sont les sites d’activité? - Sont-ils situés à un endroit sécuritaire?
  • 27. L’accès aux activités de loisir Les activités de loisirs obligent sont souvent liés à des déplacements en voitures avec les parents (Fortin et Després 2008) En ce qui concerne les adolescents résidents en périphérie de la ville, une étude ayant eu lieu dans la ville de Québec démontre que peu d’entre eux sont susceptibles de prendre le transport en commun (3/30 dans Bachiri et Després 2008)
  • 28. L’accès aux activités de loisir Les adolescents résidants en banlieue sont plus gros et moins actifs que ceux résidants dans les quartiers centraux (Ledoux 2002) Si l’automobile est généralement synonyme d’autonomie, elle provoque paradoxalement une dépendance l’accompagnement par un adulte jusqu’à l’obtention d’un permis pour les adolescents de la banlieue (Bachiri et Després 2008)
  • 29. Les conséquences d’un environnement défavorable Moins de jeunes Québécois se rendent à l’école à pied Plusieurs loisirs inactifs sont en vogues (jeux vidéo,web, télévision,etc…) Le déclin des heures consacrés à l’activité physique et à l’apprentissage moteur à l’école La réticence des parents à envoyer leurs enfants jouer seuls au parc.
  • 30. Les recommandations en lien avec l’environnement L’implication des décideurs: Au niveau municipal: - Aménagements sécuritaires pour les déplacements à pied et à vélo - Améliorer l’accès aux parcs et installations sportives - Offrir une programmation adaptée aux besoins et intérêts des familles
  • 31. L’implication des milieux scolaires Offrir un milieu dynamique Offrir des infrastructures adéquates et sécuritaires Sécuriser les accès
  • 32. L’implication des milieux cliniques Connaître les occasions Avoir une idée des ressources disponibles dans la région Pouvoir référer si nécessaire